Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 CORSAIRES ET PIRATES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:10

argot des pirates

Le Petit Dictionnaire De L'Argot Pirate

A la baille! - Jeter quelqu'un à la baille, c'est le passer par dessus bord.

Bois d'ébène - Désigne les esclaves noirs venant d'Afrique qui étaient vendus en Amérique.

Boit-sans-soif - Ivrogne.

Bosco - Responsable de l'équipage et des manœuvres.

Boucanier - Aventurier vivant dans les fôrets des Caraïbes, le boucanier chasse le gibier au moyen de son long fusil. Il en fume la viande sur le "boucan", une grille spéciale qui lui a valu son nom. Il accompagne souvent les pirates dans leurs raids sur la terre ferme et peut même décider de s'engager sur un de leurs bateaux.

Boujaron - Ration d'eau-de-vie des marins.

Bout-de-bois - Surnom donné au charpentier sur un navire

Cage de gibet - Cage en fer dans laquelle les corps des pirates sont enfermés et exhibés après la pendaison, afin de mettre en garde d'éventuels candidats à la piraterie. Les corps restaient ainsi plusieurs mois, se décomposant et séchant au soleil. C'est ce qui est arrivé à l'infortuné capitaine Kidd.

Capon - Poltron, lâche.

Chasse-partie - Code de conduite des pirates, La chasse partie prévoit des punitions, le partage du butin et même les indemnités en cas de blessures graves. Elles est votée par tout l'équipage.

Chat à neuf queues - Fouet utilisé sur les navires, composé de neuf lanières de cuir.

Chope - Pot en étain dont se servent les marins et les pirates pour boire de la bière ou du rhum.

Corsaire - Au service de son roi, le corsaire a reçu de sa part une lettre de marque l'autorisant à attaquer les navires ennemis. Le butin gagné est divisé entre le corsaire et la couronne.

Course - Les corsaires pratiquent la course en pourchassant les navires ennemis pour les piller.

Ecumeurs de mers - Surnom donné aux pirates des Caraïbes.

Flibustier - Pirate de la mer des Caraïbes aux XVII° et XVIII° siècles.

Forban - Pirate ou bandit.

Frères de la côte - Nom que se donnaient entre eux les boucaniers et les flibustiers.

Gibier de potence - Personne qui mérite d'être pendue.

Grog - Boisson chaude composée d'eau, de rhum, de sucre et de citron.

Gueux de la mer - Nom donné aux corsaires hollandais pillant les navires espagnols.

Jolly Roger - Le fameux drapeau à la tête de mort.

Maître-coq - Cuisinier à bord d'un navire

Marin d'eau douce - Marin médiocre, sans expérience.

Mathurin - Surnom des matelots.

Morbleu! - célèbre juron du XVII° siècle.

Nourrir les poissons - Etre balancé par-dessus bord.

Palsambleu - célèbre juron du XVII° siècle.

Pétoire - Mauvais fusil.

Quai des exécutions - A Londres, lieu où se tiennent les exécutions, au bord de la Tamise. Ainsi, tout bateau entrant ou sortant du port de Londres peut apercevoir les pirates pendus, dont les corps sèchent dans les cage de gibet, ce qui a pour effet de dissuader de futurs candidats à la piraterie.

Vieux loup de mer - Marin expérimenté..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:11

language nautique des pirates







Re: Le Language Pirate

.Les Termes Nautiques

Amarre > Cordage servant à retenir le navire à quai.

Amure > Le bord par où l'on reçoit le vent.

Bâbord > La gauche du navire, lorsqu'on regarde vers la proue.

Bastingage > Filets doublés de forte toile, disposés en protection le long des bords de navire, où l'on rangeait les hamacs pendant la journé.

Beaupré > Mât placé obliquement à l'avant du navire.

Bossoir > Pièce servant à déborder une ancre ou une embarcation pour la mettre à l'eau.

Branle-bas > Littéralement "hors du hamac". A ce cri, chacun doit rejoindre son poste de manœuvre ou de combat (dans le dernier cas, on crie "branle bas de combat) .

Brasse > Mesure de profondeur, environ 1,60 mètre.

Cabestan > Treuil servant notamment, à remonter les ancres.

Cale > Partie du navire située sous le pont, destinée à recevoir la cargaison et les prisonniers.

Calfater > Enfoncer, à l'aide d'un fer à calfat de l'étoupe entre les bordées de la coque pour en assurer l'étanchéité. On couvre ensuite les jointures avec du brai (mélange à base de goudron).

Canot > Petite embarcation à voile ou à rame, utile pour se rendre à terre.

Coque > C'est le navire, hors les superstructures et les aménagements.

Coquerie > Cuisine à bord d'un navire.

Dalot > Ouverture dans le pavois du navire, au niveau du pont, qui permet à l'eau de s'écouler.

Drapeau rouge > Signifie que le combat sera sans pitié et qu'aucun prisonnier ne sera fait.

Dunette > Superstructure à l'arrière du navire, élevée d'un bord à l'autre. On y logeait les officiers et les hôtes de marque.

Encablure > Mesure de distance qui correspond à la longueur moyenne d'un câble d'ancre, soit environ 200 mètres. En mer, les distances se mesurent en milles lorsqu'elles sont importantes et en encablures lorsqu'elles sont faibles.

Étoupe > Filasse (de lin, chanvre voire de coton), obtenue notamment avec les résidus de corderie, qui sert au calfatage.

Ferler > Serrer une voile autour d'un espar (vergue, bôme, mât).

Figure de proue > Figure souvent sculptée et peinte à l'avant d'un navire.

Gaillard d'arrière > Partie surélevée à l'arrière du navire.

Gaillard d'avant > Partie surélevée à l'avant du navire.

Grand mât > Mât central sur les navires de plus de deux mâts.

Latitude > Distance d'un point de la surface terrestre à l'équateur, mesurée en degrés, sur un arc perpendiculaire passant par ce point.

Lieue > Équivalent à 3 milles soit environ 5 500 mètres.

Lofer > Se rapprocher du lit du vent, quand on lofe, on ramène les voiles vers l'axe du bateau.

Longitude > Distance d'un point de la surface terrestre au méridien d'origine, mesurée en degrés, sur un parallèle passant par ce point.

Mât d'artimon > Mât arrière.

Mât de hunier > A partir d'une certaine longueur, il était difficile d'avoir des mâts d'un seul tenant. On procédait alors à un assemblage. le mât de hunier était la partie supérieur.

Mât de misaine > Mât d'avant sur les navires de plus de deux mâts.

Mettre en panne > Stopper le navire en jouant sur le réglage du gréement.

Mille marin > 1852 mètres.

Muraille > Partie de la coque entre la flottaison et le pont.

Plomb > Masse de plomb attachée à un fil, servant à sonder la profondeur de l'eau.

Poupe > Arrière du navire.

Proue > Avant du navire.

Quart > Période pendant laquelle les matelots et les officiers sont de service.

Radouber > Effectuer des travaux de réparation sur la coque du navire.

Ris > Chacune des bandes horizontales d'une voile, qu'on replie ou qu'on serre au moyen de garcettes pour diminuer la surface de cette voile.

Sabord > Trappe dans la muraille d'un navire, permettant entre autre de pointer les canons.

Saborder > Couler volontairement un navire, en perçant des trous dans la coque ou en mettant le feu à la réserve de poudre, par exemple.

Sifflet > Utilisé pour diriger les manœuvres, il s'agissait souvent de sifflet à deux trous.

Sous le vent > Ce qui est sous le vent ne reçoit pas le vent en premier, c'est le contraire d'être "au vent".

Tirer une bordée > Faire décharger simultanément tous les canons situés sur le même bord du navire.

Tribord > La droite du Navire lorsqu'on regarde vers la proue.

Vergue > Pièce de bois horizontale, installée en travers des mâts, et sur laquelle sont fixées les voiles.

Virer de bord > Changer d'amure..
_________________




.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:15

la tenue des pirates
En 1680, à Bristol, naquit Edward Teach. Marin sur un corsaire Anglais basé à la Jamaïque, en l'espace de 2ans ce pirate devint LE pirate. Tout ce qui faisait d'un pirate un pirate il le condensa, le concentra. Cet homme à l'intuition remarquable et d'une modernité peu commune,poussa à l'extrême les éléments d'où le pirate tira sa puissance.

Il devint ce que fut un Guevara à la guérilla, un Spartacus à la révolte des esclaves. A un tel point que les tenants de l'ordre ne pouvaient le noyer dans la légende, sédatif habituel pour les rebelles de haut rang: Il avait déjà occupé le terrain Illustrant l'importance de l'image, et conscient de son impact, sa "tenue de travail" fut au pirate ce que celle de Chaplin au comique: La quintessence de son activité avec une impressionnante efficacité dissuasive.

L'entrée en scène du pirate se devait d'être terrifiante, pour compenser une fréquente infériorité numérique, mettre tous les atouts de son coté pour éviter l'affrontement. Le pirate ne sacrifiait jamais la vie de son équipage: Il n'aurait pas survécu longtemps à une telle pratique. le concept de "chair à canon" qui était la règle de l'autre coté n'avait pas cours chez le pirate, toujours prêt à donner à la ruse une importance stratégique maximale.

Barbe Noire lui donna ses lettres de noblesse. On occulta soigneusement ce talent en véhiculant l'image que ce pirate, loin d'avoir été, tant s'en faut, parmi les plus cruels, avait lui même crée.

Une barbe démesurée par sa longueur et qui lui couvrait le visage, nattée et enroulée autour de ses oreilles, des" mèches lentes",ancêtres de nos petits bâtonnets crépitants sous son chapeau, ceint d'une large écharpe, bardé de trois paires de pistolets, ce pirate arborait sur son drapeau noir le Diable, auquel il se réferait souvent, et un sablier, deux images éloquentes de ce qui attendait ceux qui tardaient à se rendre.......

Que d'efforts pour mettre en scène une violence certes bien réelle, mais loin d'égaler la cruauté gratuite de certains pirates. Aimant les femmes avec toute la démesure qui le caractérisait, les mauvais esprits ne purent guère que lui reprocher d'avoir, pirate diabolique, épousé une jeunesse de quinze ans, et de s'être livré avec elle à quelques parties carrées que, pirate lubrique, il il se serait fait rémunérer, la belle affaire en cette époque de cruauté généralisée, où meurtre, viol, torture faisaient partie du quotidien de tout représentant de tous les pouvoirs.

En début 1717, pirate depuis peu, Teach et un collègue, Hornigold, quittent Providence, l'île pirate, pour, en bons prédateurs, se livrer à leur activité principale. A la fin de l'année, il s'empare d'un vaisseau Français, l'arme de 40 canons, le rebaptise "Queen Ann Revenge , le mot symbolique que l'on retrouve très souvent chez le pirate qui rebaptise une prise qu'il décide de conserver pour lui.

Clin d' oeuil du destin, sa route croise celle du pirate Sted Bonnet, parfait gentleman pirate, mais piètre navigateur. Pirate parmi les pirates Teach s'en aperçut, mit un de ses lieutenants sur le navire rebaptisé " revenge" (encore) et, rivalisant de civilités, propose à Bonnet une vie de pirate sans trop de surprises, et l'invite à demeure sur son navire,où il pourra "se livrer à toutes les fantaisies qu'il désire.

Nous sommes en 1718, début Janvier face à la ville principale de Caroline du Nord, Bath Town. Teach et Bonnet ont jeté l'ancre à l'île de Ocracoke. C'est là qu'après avoir terrorisé et rançonné tous les navires aux alentours de Charlestown, le pirate atypique reviendra, le verbe haut et le mépris affiché pour des lois qui ne le concerne pas.

Notre pirate vit comme un seigneur jouisseur, fort de son alliance avec le gouverneur, et traite les planteurs et les petits armateurs comme de la piétaille, s'amusant ouvertement de les voirs se plier à ses caprices. Revanche, revanche.............

La vengeance des notables sera, autre leçon de l'Histoire, à la hauteur de leur humiliation. Quand les maîtres sont traités comme des valets par un pirate arrogant, on le traitera comme un roi. Un complot fut ourdi, avec comme acteurs les notables, le gouverneur de Virginie, et la tête de barbe Noire mise à prix, sans doute dans l'espoir de se venger de la terreur qu'elle avait inspiré.

Passons sur les détails. Barbe Noire le pirate mourût dans un corps à corps sans merçi avec un chasseur de têtes nommé Maynard. Comme on pouvait s'y attendre de la part d'un homme passé maître dans l'art de mettre en scène sa propre vie, le final fut à la hauteur.

Bien avant l'anarchiste Bonnot, avant le couple rebelle Bonny Parker et Clyde Barrow, au paroxysme de sa rèbellion, il ne fallut pas moins de 20 blessures par machette et 5 par balles pour venir à bout de sa rage de vivre.

Sa tête de pirate fut ramenée en Virginie. La prime fut payée. Lui qui parlait souvent de L'enfer, il venait en fait juste de le quitter.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:22

Bien le bonjour,

J'ai fussionné les sujets pirates avec un très vieux post que Marcel avait ouvert en son temps.
Voilà, comme cela tout se retrouve dans la même cambuse
Vaut mieux car avec les pirates on ne sait jamais

super
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:28

Gérald a écrit:
Bien le bonjour,

J'ai fussionné les sujets pirates avec un très vieux post que Marcel avait ouvert en son temps.
Voilà, comme cela tout se retrouve dans la même cambuse
Vaut mieux car avec les pirates on ne sait jamais

super

merci a toi camarade bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:29

Les Flibustiers, Boucaniers,
Pirates et Corsaires

Flibustiers
Les flibustiers étaient des aventuriers qui, aux XVIe et XVIIe siècles, écumaient les côtes et dévastaient les possessions espagnoles en Amérique.
L’âge d’or de la flibuste se situe avant les années 1680.
Le mot apparaît à la fin du XVIIè siècle (Furetière, 1690), mais il est usité depuis Dutertre en 1667.
Il était interdit de se battre à bord entre flibustiers. Si une querelle éclatait, au premier débarquement un combat singulier avait lieu devant les autres, les adversaires tiraient d'abord l'un sur l'autre et s'ils se manquaient s'attaquaient à l'épée. La première blessure terminait le duel.

Boucaniers
Il s'agit d'aventuriers français, normands, qui vers la fin du XVIe siècle, allèrent s'établir dans l'île de Saint-Domingue (Espagnol) et y vécurent longtemps en chassant des bœufs sauvages dont ils préparaient la peau pour la vendre en Europe.
Suite à la raréfaction du gibier dans les îles, ils formèrent des établissements et se livrèrent à la piraterie.
La France les reconnut et leur envoya un gouverneur en 1665.

Pirates
Un pirate est une personne qui pratique la piraterie, pratique qui a pour objet l'attaque d'une embarcation dans le but de voler son chargement et parfois le bateau tout entier.
Mais, les pirates ne se limitaient pas seulement aux autres bateaux et attaquaient les petites villes côtières. La piraterie maritime connut son apogée durant le XVIIIe siècle. Il y a eut environ 5000 pirates aux Caraïbes entre 1716 et 1726
S'il est pris, on le pend haut et court : Haut pour que tout le monde le voit, et court pour économiser de la corde !

Corsaires
Un corsaire attaque tout navire battant pavillon d'États ennemis et particulièrement son trafic marchand.
Autorisé par une lettre de marque (ou lettre de course) : reconnue par convention et évitait au corsaire d'être accusé de piraterie passible de la peine de mort, capturés, ils ont droit au statut de prisonniers de guerre.
Ils exercent leur activité uniquement en temps de guerre. Ils utilisaient souvent des navires de petite taille, rapides et discrets pour exécuter des abordages en mer par surprise, rarement par force.
Sept nations se sont entendues dans la déclaration de Paris de 1856 pour abandonner l'usage des lettres de marque, mais les États-Unis et l'Espagne se réservent explicitement le droit, par leur constitution, d'y avoir encore recours.







Albarade, Jean d’ (1743 - 1819)

Corsaire Basque. Il devint ministre de la Marine en 1794. Condamné par la cour martiale de Lorient, le 12 septembre 1798 (26 fructidor an VI), en raison de l’incendie de son bateau le 14 juillet de la même année.



Alexandre
dit Bras-de-fer (16? - 16?)

Catalan. La Terreur des Espagnols. Dépeint comme beau de visage et vigoureux de corps. Son bateau était Le Phoenix. Vers 1667, en partance de l'Île de la Tortue il arraisonna un galion espagnol en le prenant en chasse avec une grande chaloupe et l'aborda avec ses 28 hommes. Les espagnols furent surpris et désemparés, les flibustiers se battirent tels des démons étant sur-armés et déterminés. Il demanda au chirurgien de crever le fond de l'embarcation, ce qui obligea les flibustiers à vaincre ou mourir.
Il doit son surnom à la force de son poignet.
Certains historiens pensent que ce personnage est une pure fiction.



Alvida
dit La Terrible (vers 1000) :

Elle sévit durant des années dans les mers du nord. Alvida était la fille de Synardus, roi de Gotland. Ses parents l'a gardait enfermé dans sa chambre et avait mis 2 serpents venimeux dans sa chambre pour éloigner les plus ardents prétendants. Alf Prince du Danemark insista tout de même mais refusant ce mariage, elle prit la mer à la tête d'un équipage composé uniquement de femmes.
Commençant à terroriser la côte Baltique, elle rencontra un équipage de pirates qui avaient perdu leur Capitaine. Impressionnés par ses compétences ils l'élirent à l'unanimité comme leur chef. Son nouvel équipage étant impitoyable, elle devint une nuisance pour les commerçants et son ancien prétendant porta la problématique des pirates à la justice.
Dans le golfe de Finlande elle fut rattrapée et battue par Alf. L'équipage succomba et Avilda fut emprisonnée. Elle portait un casque couvrant et ce n'est que lorsqu'il fut enlevé que le Prince réalisa qui était le fléau de la mer qu'il avait combattu.
Elle fut tellement impressionnée par la façon dont il avait mené la bataille qu'ils furent mariés sur place. Ils partagèrent son butin et elle devint Reine du Danemark. Ils eurent une fille qui fut nommé Gurith.



Angenard, Guillaume-Marie (22 déc 1776 - 1833) :

Capitaine corsaire né à Saint Malo.



Ango, Jean (1480 - 1551) :

Pirate français du 16ème siècle, né à Dieppe. Armateur, mécène et explorateur. Associé aux marchands de Crieux, il se lance dans le commerce des épices au Nyambe-Tanda et dans l'Empire du Croissant. Cette entreprise lui permet de s'enrichir énormément.
Tenant cour princière en son manoir, finançant des voyages d'exploration en Amérique, à Sumatra (Brésil), déclarant la guerre, à titre privé, au royaume du Portugal, bloquant le port de Lisbonne avec sa flotte, jusqu'à faire céder le monarque.
Nommé vicomte de Crieux en 1521. En 1537, il intercepte l'amiral Nùñez au large des Canaries, capture neuf navires chargés d'argent, tandis que ses équipages pillent La Yaguana, Puerto Hermoso, Ocoa, La Havane, et que trois de ses unités enlèvent deux galions chargés de l'or du Pérou. se ruinera par la suite en aidant le roi de Montaigne à armer une flotte pour envahir l'Avalon (le projet n'aboutira jamais).
Il meurt presque ruiné.



Angria Kanhoji ( - 1729) :

Membre d'une famille enrichie par la piraterie. Pirate indien du 18ème siècle qui, sur la côte ouest de l'Inde, s´attaquait et extorquait des rançons aux navires de la Compagnie anglaise des Indes orientales.



Anstis, Thomas (1691 – 1723) :

Il est d'abord membre de la chaloupe Buck qui a appareillé de Providence (Rhode Island) en 1718. Il conspire et tente avec 6 autres membres de l'équipage une mutinerie. Howell Davis est alors élu Capitaine.
Puis il sert sous le commandement de Bartholomew Roberts, mais en mai 1721, il le quitte en lui volant, de nuit, le Good Fortune dont il devient le Capitaine. Il pillera et avec son équipage commettrons un viol collectif d'une femme sur le Irwin, ils la tueront.
Poursuivant son expédition vers les Bermudes, il capture le Morning Star, navire équipé de 32 canons. Il en confie le commandement au canonnier John Fenn, préférant conserver le commandement de la Good Fortune en raison de sa meilleure maniabilité. Les 2 navires naviguèrent le long de la côte sud-est de la colonie.
Finalement en novembre 1721, l'équipage adresse une requête au roi George 1er d'Angleterre afin d'obtenir son pardon. Expliquant qu'ils ont été forcés par les pirates Anstis et Roberts à commettre ces actes de piraterie. L'équipage attendit la réponse jusqu'au mois d'août 1722 sur une île près de Cuba.
Apprenant que leur requête avait été ignorée, ils reprirent la mer et se dirigèrent vers le sud, ils y rencontrèrent le Grand Caïman qui coula le Morning Star. Les survivants furent secourus par le Good Fortune, une quarantaine de personnes de l'équipage du Morning Star ayant péri. L'Hector et l'Adventure poursuivirent les pirates. Anstis se dirigea vers la baie du Honduras.
Courant décembre 1722 il se trouve dans les îles du Bahamas. En route, il capture l'Antilope qu'il confie à Fenn.
A Tobago, en avril 1723, ils furent rattrapés par les Britanniques. Fenn et ses hommes durent brûler le navire pour fuir vers l'intérieur de l'île, mais ils furent capturés. Anstis avait réussi à s'échapper à bord du Good Fortune, mais son équipage décourages par les pertes, l'assassinèrent alors qu'il dormait dans son hamac. Ils mirent au fer ceux qui lui restait fidèles et les remirent aux autorités néerlandaises à Curaçao. Ils y reçurent l'amnistie et leurs prisonniers furent pendus.



Avery, John Henry ou Bridgeman Benjamin
dit Long Ben (1653 - 17?) :

Pirate de l'océan indien. Il devint pirate vers ses 40 ans.
Né près de Plymouth (Angleterre) dans une famille de marin. Décrit comme un homme de taille moyenne, avec une tendance à l'embonpoint et un teint haut en couleur.
Alors qu'il est second à bord du Duke, il rentre dans les bonnes grâces de l'équipage et prépare une mutinerie afin de s'emparer du navire et aller chercher fortune dans l'Océan Indien. Alors que le Duke était à l'ancre à La Corogne et le capitaine ivre dans sa cabine, ils se rendirent maître du navire. Ils quittèrent le port sans que personne ne le remarque et débarquèrent le capitaine et quelques hommes lui étant resté fidèle à bord d'une chaloupe.
En 1694, il s'empara du Charles II et le rebaptisa le Fancy.
En 1695, sur la mer Rouge, il s'empara d'un trésor si extraordinaire qu'il apparaît comme un véritable héros aux marins sans emploi et aux pauvres hères d'Angleterre et des colonies.
Sa fortune aurait été évaluée à 325 000 livres de l'époque (environ 45 millions d'euros). Avery fit ensuite route vers les Amériques et accosta aux Bahamas. Après avoir tenté sans succès de s'installer en Nouvelle Angleterre il résolut avec quelques hommes de retourner en Irlande.
A Bristol il contacta des marchands qui devaient se charger d'écouler les pierres précieuses. Il leur confia sa fortune et reçu une petite somme d'argent. Il ne put jamais obtenir autre chose. Les marchands le menacèrent de le dénoncer s'il insistait pour avoir plus.
Il retourna en Irlande où il mourut de faim et de misère dans la rue, alors que tout le monde le croyait à la tête de fabuleuses richesses dans son royaume de Madagascar.
La légende le fait épouser la fille du Grand Moghol et devenir roi de Marak'Pinga.



Barberousse,
Khizir Khaïr Eddin Pacha (1467- 4 juil 1546) :

Pirates Turcs, ils sont 4 frères nés dans l'île de Lesbos à Mytilène, d'un Albanais (Yacoub Reïs, potier à Mytilène) converti à l'islam : Aroudj, Elias, Ishac et Khizir. Les 2 derniers sont potiers comme leur père.
Ils aidèrent à l'incontestable domination turque en Méditerranée qui subsista jusqu'à la bataille de Lépante (1571) où la flotte ottomane fut anéantie par celle de Venise et de l'Espagne.
Leur nom vient de la barbe rousse que porte Aroudj. Personne, de peur d'avoir la gorge tranchée, n'ose évoquer la couleur de sa barbe ou de ses cheveux.
Aroudj est marin et est capturé puis esclave à Rhodes. Khizir rassemble une grosse somme d'argent pour racheter son frère, mais ce dernier parvient à s'évader et Khizir revient à son métier de potier
En 1512, le roi berbère de Bougie appelle à l'aide les frères Barberousse. Il veut récupérer la ville dont l'ont chassé les Espagnols.
En 1516, c'est au tour du roi d'Alger d'appeler à l'aide les frères Barberousse. Il s'inquiète de la menace que représente la forteresse espagnole du Peñon. Aroudj exécute le roi d'Alger dans son bain et pourchasse ses fidèles.
Le 21 mai 1529, les janissaires turcs de Barberousse s'emparent de la puissante forteresse espagnole et le pirate fait exécuter le gouverneur de la forteresse. Il devient le maître tout-puissant de la ville d'Alger et de ses environs immédiats.
Khizir devient le régent d’Alger, pendant que son frère conquiert l’Ouest de l’Algérie. Après la défaite de son frère, en 1533, il s’allie à l'Empire ottoman et fait allégeance au sultan Sélim Ier qui lui donne la titre de pacha et le nomme grand amiral de la flotte ottomane, avec une troupe de 2 000 hommes munis d'artillerie et 4 000 volontaires ayant le statut de janissaires.
En 1537, une de ses expéditions victorieuse enleva les Cyclades aux Vénitiens et les donna à l'Empire Ottoman.
Le sultan l'appelle à Istanbul pour diriger les opérations contre Charles Quint.
En 1543, il participe à la prise de Nice. De retour à Istanbul, il y reste jusqu'à sa mort en 1546.
Il fut enterré au bord de la mer, dans un mausolée situé au quartier Beşiktaş, ancien port d'attache de la marine ottomane, sur la rive européenne du Bosphore.



Bart, Jean (21 octobre 1650 – 27 avril 1702) :

Corsaire Dunkerquois qui travaillait pour le compte de Louis XIV ((né anglais car Dunkerque ne fut racheté par la France que le 2 décembre 1662).
Il embarque à 12 ans et commande Le Roi David, galiote armée de deux canons, à 24 ans.
Le 3 février 1676, il épouse Nicole Goutier agée de 16 ans, ils auront 4 enfants (François-Cornil, Anne-Nicole, Jeanne-Nicole et un enfant mort-né)
Il se fait remarquer du roi et de Colbert et devient, le 8 janvier1679, Lieutenant de vaisseau de la marine royale.
Le 14 août 1686, il est nommé capitaine de frégate de la marine royale, et commande La Serpente, frégate de 24 canons.
Le 13 octobre 1689, il épouse en secondes noces Jacqueline Tugghe, fille d'Ignace Tugghe. Ils auront 10 enfants (Jeanne-Marie, Magdeleine Françoise, Jean-Louis, Paul, Nicaise-Françoise, Magdeleine-Marie, Antoine, Marie-Françoise et Marie). Peu survécurent au delà de quelques jours/mois. Cette même année, capturé par les anglais, il s’échappe alors que la France était prête à payer la rançon demandée.
En 1691 Louis XIV invite Jean Bart à la cour de Versailles afin d'honorer ses victoires maritimes.
En 1694, au large de Texel, il s'empare de plus de cent navires hollandais chargés de blé. La nouvelle de cette capture fait chuter les prix ! Il sauva la France en lui donnant du pain et pour cet exploit, le 19 avril, il reçoit des mains de Louis XIV, la croix de chevalier de l'Ordre de Saint-Louis.
Le 1er avril 1697, il est nommé chef d'escadre de la province de Flandre.
Il meurt à cinquante-deux ans, d'une maladie contractée sur terre : une Pleurésie.
Son tombeau se trouve en l'Eglise Saint Eloi à Dunkerque. Il laisse le souvenir d'un navigateur hors pair et d'un valeureux combattant. En 1845 la ville de Dunkerque lui érige une statue.
En 1945 sa statue trôna seule au milieu d'un champ de ruines ! Il obtint ainsi le statut quasi divin de protecteur de la cité.



Barton, Andrew (1466 – 2 août 1511) :

Corsaire ayant servi en tant que Haut amiral de la couronne d’Ecosse. Il a acquit une notoriété en Angleterre et au Portugal. Il fut capturé en 1511 par Sir Edward Howard.



Bellamy Samuel
dit Black Sam, Black Bellamy ou le Prince de Pirates (1689 – 27 avril 1717) :

Flibustier anglais ayant sévit dans les Antilles à bord du Whydah Gally vers 1715.
Sa mère meurt peu de temps après sa naissance.
En 1717, peu de temps avant sa mort, il se vanta de son indépendance auprès du capitaine d'un navire marchand qu'il avait capturé : "Je suis un prince libre, je peux faire la guerre au monde entier, je suis aussi puissant que celui qui commande une flotte de 100 navires sur mer ou une armée de 100.000 hommes sur terre".
Il était pourvu d'un grand charisme et d'une grande éloquence et avait pour habitude de motiver ses troupes par des discours.
Au Nouveau Monde, il trouve quelqu’un pour financer une expédition à la recherche de trésors espagnols coulés près des côtes de l’Amérique du Sud. Cette expédition est un échec. Il se marie et fonde une famille près de Canterbury.
Il s’associe à Paul Williams et ensemble ils montent leur propre compagnie. Leur 1ère prise, le Whydah Gally, est un navire richement chargé qui devient le navire amiral de la flotte pirate avec pour capitaine Bellamy. La flotte est constituée de 3 navires, dont celui de la Buse.
Il meut le 27 avril 1717, jour où son navire coule au large de Cape Cod (Massachusetts).
Barry Clifford et une équipe de plongeurs ont retrouvé son navire en 1984 : c'est le seul navire pirate connu jamais retrouvé. Ils en ont ramené des armes, des pièces de monnaie, des bijoux et différents autres objets.



Belleville, Jeanne de
dite la Lionne sanglante (vers 1300 – 1359) :

Devenue corsaire par vengeance, elle laisse le souvenir d’une extrême cruauté. Définie comme une fille fière et farouche des landes celtiques.
Elle était si belle que sa réputation s'étendait à tout le royaume de France.
Elle épouse le seigneur de Châteaubriant qui en fait une jeune veuve. En seconde noce elle s’unit à Olivier IV de Clisson, chevalier de Nantes, condamné le 2 août 1343 à la décapitation pour félonie (accusé d'intelligence avec Jean de Montfort partisan de la succession d’Angleterre) par le roi de France, Philippe VI.
Ne pardonnant pas au roi sa cruauté envers son époux (La tête d'Olivier avait été envoyée à Nantes et plantée sur une pique aux créneaux du château du Bouffay), elle jura de se venger.
Un grand nombre de seigneurs de Bretagne la suivirent et firent une guerre au roi et à Charles de Blois. Elle vend une partie de ces biens (le reste lui sera enlevé par le roi et redistribué) et achète un bateau pour faire la guerre aux navires de commerce français. Mais elle perd son navire dans un naufrage. Recueillie par les partisans de Jean de Montfort, elle se réfugie en Angleterre avec ses 2 enfants et épouse Walter Gauthier de Bentley, lieutenant du roi Édouard III d'Angleterre et capitaine des troupes anglaises qui combattent pour Jean de Montfort contre Charles de Blois. Elle poursuit ainsi sa vengeance par procuration !
Finalement, elle se retire à Hennebont, près du comte de Montfort et sa jeune épouse.
L'un de ses 5 fils, le futur Olivier V de Clisson, bien qu'élevé à la cour d'Angleterre, servira Charles V puis Charles VI et deviendra connétable de France.
Elle meurt en 1359, on suppose en Angleterre.




Berry, Charlotte de (1636 –?) :

Née en Angleterre, elle suivit son mari (en tant que son frère) dans la marine de guerre déguisée en homme.
Capturée par un capitaine de bateau en direction de l'Afrique elle fût à la tête d'une mutinerie (une autre version dit qu'en fait le capitaine aurait découvert sa véritable nature), trancha la tête du capitaine avec un couteau, prit le commandement, tourna l'équipage vers la piraterie et captura avec eux des bateaux chargés d'or.
Elle volait l'or initialement volés aux Africains, ainsi que l'or résultant de la vente d'Esclaves.
On ne sait pas trop ni ou, ni quand, ni comment elle est morte.
Elle aurait épousée quelques années plus tard un riche espagnol qui aurait rejoint son équipage. Suite à une tempête le navire fit naufrage et ils survécurent sans nourriture et eau pendant 8 jours. Puis un tirage au sort aurait été mis en place pour sacrifier l’un d’entre eux afin de servir de nourriture aux autres. Son époux aurait perdu ce tirage au sort et fut tuer peu de temps avant qu'un navire arrive et les sauve. Les pirates auraient tentés de prendre le bateau, mais elle aurait à son tour aidé ses sauveteurs et sauté par dessus bord pour rejoindre son défunt mari.
La 1ère référence à Charlotte de Berry, vient de 1836 quand elle apparue dans le livre d'Edward Lloyd (Les Pirates de l'Histoire), contenant des histoires sanglantes et choquantes écrites pour divertir le peuple. Ce qui fait que bon nombres d’historiens pense qu’elle ne serait en fait qu’un personnage fictif et inventée cette année là.




Blondela de Taisy, Jacques Yves (9 août 1713 – 17 avril 1788) :

Corsaire français né à Saint-Malo, décédé à Brest. Fils de Pierre Blondela et Marie Cahour. Il prend la mer dès 1728.
En 1759, il sert avec distinction au Canada lors du siège de Québec.
En 1762, il est embarqué comme pilote avec le Chevalier de Ternay dans son expédition de Terre-Neuve.
Lieutenant de frégate le 9 août 1762, il quitte Saint-Malo mais se fait prendre par les Anglais. Il devient capitaine de brûlot le 16 février 1764 puis est chevalier de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis le 28 juin 1775.



Bonnet, Steede
dit Capitaine Thomas, le gentleman pirate (16? – 10 décembre 1718) :

Il se trouvait être un individu de haut rang, fréquentant la meilleure société de Bridgetown sur l’île de Barbade. Homme de lettres respecté, d'excellente éducation et propriétaire d'une plantation.
Il se marie en 1709 avec Mary Allamby.
Mais sa femme le fait fuir le domicile conjugal, ses concitoyens penseront que son départ est dû à un esprit dérangé ou à une aversion envers la respectabilité.
Il achète un bateau qu’il baptise Revenge et devient pirate. Mais un pirate étrange… en effet, il achète son bateau, recrute un équipage (environ 70 marins) à qui il paye un salaire ! Il restera toute sa vie un pirate amateur et plein d’inexpérience.
Il navigue le long des côtes américaines, au large de la Virginie, de New York et de la Caroline du Sud. Il capture/brûle tous les bateaux venant de la Barbade qu’il croise.
Alors qu’il va vers Nassau, combat un navire de guerre espagnol. Son navire est endommagé et lui-même gravement blessé.
Arrivé à Nassau il accepte que Barbe Noire dirige son bateau le temps qu’il se rétablisse. Vers la fin de l’année, ils capturent ensemble un premier bateau le Concorde dont barbe Noire prendra le commandement.
Ils se séparent et Bonnet part dans les Caraïbes.
En mars 1718, ratant la capture du Protestant Caesar, son équipage doute et gronde. Alors que leur route croise à nouveau Barbe Noire, il le dépose et il devient un capitaine prisonnier et sans pouvoir sur le Queen's Anne Revenge.
Quelques temps plus tard, il demande et obtient le pardon royal de la part du gouverneur de Caroline du Nord et devient corsaire anglais contre les espagnols. Alors qu’il va à St Thomas retirer ses lettres de marque, Barbe Noire en profite pour partir avec tous les butins, les vivres, le matériel etc… amassés. Il voudra se venger mais ne recroisera jamais la route de Barbe Noire.
N’ayant pas d’argent pour remplir son navire et se lancer dans le métier de corsaire, il redevient pirate, mais pour préserver sa grâce devient le Capitaine Thomas et son sloop est renommé le Royal James.
Alors qu’il fait escale dans une crique du Cap Fear, le gouverneur de la Caroline du Sud envoie une expédition navale à leur rencontre. Au bout de 5h de résistance, c’est la reddition, Bonnet et ses hommes sont fait prisonnier par le colonel William Rhett et envoyés à Charleston. Il s’évade mais est vite repris. Jugé par Nicholas Trott Esq (le juge de la cour de la Vice-Amirauté) pour piraterie il est pendu avec 29 de ses membres d'équipage le 10 décembre 1718.




Bonny Anne (vers 1687 – 1720) :

Elle portait les cheveux courts, avait le visage crasseux et les vêtements en bataille et avait la la réputation d'être une jolie fille, intelligente mais soupe-au-lait.
De son vrai nom Anne Cormac. Née vers 1687, en Irlande, elle était la fille illégitime de William Cormac, procureur, et de sa domestique Mary. Vers 1700, William Cormac quitta l'Irlande avec sa fille et s'installa à Charleston, en Caroline du Sud. Il y fit fortune et acheta une immense plantation.
A 16 ans, elle épouse James Bonny un pirate. Son père la déshérite et elle se serait vengé en brûlant la plantation.
Le couple part pour les Bahamas à New Providence. Elle tire sur un marin et lui enlève la seule oreille qui lui restait. Son mari devient informateur auprès du gouverneur de l’île et dénonce les autres contrebandiers et pirates. Anne le quitte et devient la maîtresse de Chidley Bayard, l'homme le plus riche de l'île.
Elle fait ensuite la connaissance de Pierre Delvin pirate et patron d’un restaurant/échoppe de coiffeur/tailleur de velours et de soie. Avec l’aide d’autres pirates, ils volent le Revenge (une épave) le remettent en état pour qu'il puisse à peine naviguer. Ils se couvrent de sang de tortue, ainsi que les voiles et le pont, puis des mannequins habillés en femmes. Ils vont ainsi à la rencontre d’un navire marchand français, chargé de marchandises. Les marins français terrifiés ne combattront pas.
Elle se déguise en homme et se fait d'ailleurs désormais appeler Adam Bonny. Lorsque son véritable sexe est découvert par un pirate, elle le tue froidement.
Elle fait partie intégrante de l’équipage de Jack Rackham. Certains diront qu’ils étaient amants, d’autres qu’il aurait découvert sa véritable nature mais ne s’en serait pas soucié.
Elle rencontre Mary Read, on leur prête une liaison amoureuse, elles sont inséparables et vivent comme un couple, s'habillant indifféremment en homme ou en femme.
Par un décret du 5 septembre 1720, le gouverneur des îles Bahamas déclare que Jack Rackham et son équipage, dont Anne Bonny et Mary Read, doivent être capturés et jugés.
Le 21 octobre 1720, les troupes du Capitaine Charles Barnet capturent Rackham et son équipage, certains récits rapportent que la plupart d'entre eux étaient saouls.
Il faudra plus d'une heure de combat avant que Mary et Anne rendent les armes.
Le procès à lieu le 16 novembre 1720, Anne et Mary évitent la pendaison en prétendant être enceinte (pratique courante à l'époque). On suppose qu’elles ne l’étaient pas en réalité. Leur peine est donc commuée en prison.
Anne aurait rendu visite à Rackham et lui aurait dit : "Je regrette de vous voir dans un tel état, mais si vous vous étiez battu comme un homme, vous n'auriez pas à mourir comme un chien".
Certains pensent qu'en fait son père aurait payé une rançon et lui aurait donné la possibilité de commencer une nouvelle vie avec un nouveau mariage et elle serait morte en 1782. D'autres envisagent que la veille de Noël, le gouverneur l'aurait graciée et qu'une fois sortie de prison elle serait retournée avec son époux, James Bonny ou bien qu’elle serait retournée à la piraterie et aurait pu être Bartholomew Roberts.





Thurot, François (22 juillet 1727 - 28 février 1760) :

Fils d'aubergiste. Chirurgien Corsaire, né à Nuits-Saint-Georges près de Dijon.
En mai 1739, son père décède et sa mère lui fai faire des études de chirurgie en apprentissage auprès de Jean Lardillon, maître de chirurgie à Dijon.
Ses études finies, il rejoint Calais à pied !
Il devient trafiquant et embarque sur un navire corsaire dunkerquois comme chirurgien, le Cerf-Volant.
En août 1744, il est fait prisonnier et conduit à Douvres, mais réussi à s'échapper une nuit d'août 1745 : il s'empare d'une chaloupe, utilise sa chemise pour faire une voile, et s'enfuit vers Calais.
Entre 1745 et 1748, il prend part à de nombreuses expéditions et fait des prises fréquentes qui lui valent la confiance des armateurs.
Ses prises lui rapportent une somme considérable et il décide alors de travailler pour son propre compte, et de 1748 à 1752, il fait la navette entre la France et l'Angleterre à bord de l'Argonaute.
Mars 1753, les officiers de la douane de Baltimore l'arrêtent et le retiennent prisonnier. Au terme d'un procès de plus de 30 mois, il est privé de son navire et totalement ruiné.
En mai 1756, il devient capitaine de flûte et s'empare de 63 bâtiments en quelques mois. Juillet 1756, il enlève pendant la nuit un corsaire anglais de 16 canons dans la rade de Douvres et le ramène à Boulogne.
Son seul nom répand la terreur.
Le 25 décembre 1758, à Versailles, le roi Louis XV le présente à sa favorite, Madame de Pompadour.
Le 15 septembre 1759, son épouse, Henriette, met au monde une petite fille, Cécile-Henriette.
Il prend le commandement de l'escadre armée de Dunkerque le 15 octobre 1759, 6 navires avec à bord : 4 compagnies de grenadiers, 5 piquets des gardes-françaises, 4 piquets des gardes-suisses, 5 piquets du régiment d’Artois, 4 piquets du régiment de Bourgogne, 3 piquets du régiment de Cambis, 4 piquets du régiment des volontaires étrangers. Ils débarquent en Irlande à Carrickfergus sous les ordres du marquis de Bragelongne et prenne la garnison.
Le 28 février 1760, il trouve la mort au large de l'île de Man à bord de la frégate le Maréchal de Belle-Isle en combattant les anglais. Son corps repose au cimetière irlandais de Kirkmaiden, Galloway.





Van Stabel, Pierre Jean (8 novembre 1744 – 1797) :

Corsaire né et mort à Dunkerque.
Il a sa statue sur la façade extérieure du beffroi de l’hôtel de ville de Dunkerque.
Dès 1758, il débute sa carrière comme mousse sur un petit navire corsaire. Puis, très rapidement il gravit tous les échelons de la hiérarchie.
Fils de Pilote, il le devient à sont tour, puis maître et finalement capitaine.
Commandant le Rohan Soubise, il part du coté des Amériques sa principale mission étant d’escorter les convois.
Il s'empare de l'Amiral Rodney, Navire anglais (16 canons). Blessé à la gorge de 2 balles, il reçoit son brevet de lieutenant de frégate auxiliaire et rejoint la marine royale.
Enseigne en 1790, Capitaine en janvier 1793 il commande le Tigre (74 canons) et s'empare en Atlantique de 17 navires d’un convoi escorté par les anglais.
Cet exploit le propulsa contre-amiral.
La France meurt de faim ! Le 13 juin 1794, il assure l’entrée à Brest, de 170 navires chargés de blé en provenance d’Amérique.
En décembre 1794 et janvier 1795, il participe sous Villaret Joyeuse à la désastreuse Croisière du Grand Hiver.
Courant 1795, il escorte un important convoi vers Ostende.
Dès 1796, il commande une escadre à Dunkerque mais meurt soudainement, malade et épuisé des suites de ses anciennes blessures.






Vane, Charles (vers 1680 - 29 mars 1720) :

Pirate anglais né à Plymouth.
Sa carrière de pirate a duré de 1716 à 1720.
En 1716, il devient un membre de l'équipage d'Henry Jennings.
En 1718, Jennings accepte le pardon du gouverneur de la Jamaïque (Rogers Woodes) en échange de l'arrêt de ses actes de pirateries.
Charles Vane devenu un commandant de bord continue seul. Il capture des navires, torture et tue de nombreux prisonniers.
Alors qu'il met voile vers la Caroline, il capture un grand navire de guerre. Il y met son timonier Yeates commandant de ce navire.
Leur plus belle prise ensemble, fut un brigantin négrier avec 90 esclaves noirs, venant d'Afrique, à son bord.
Le gouverneur de Caroline du Sud recrute de nombreux chasseurs de Pirates. L'un d'entre eux est le célèbre colonel William Rhett, qui souhaite capturer Vane personnellement.
Au cours de sa chasse, il rencontre de nombreux navires pillés par Vane, et qui lui indique que les pirates se sont enfuis vers le Sud. Mensonges ! en effet, Vane transmettait des informations erronées aux prisonniers. Le Colonel Rhett n'aura pas Vane mais réussira à capturer un autre pirate recherché : Stede Bonnet.
L'un des gros problèmes de Vane, est qu'il traite les autres pirates et notamment son équipage avec un énorme manque de respect. Une nuit Yeates et d'autres pirates s'enfuient avec une partie du butin.
En septembre 1718, il rencontre Barbe Noire avec qui il s'allie pour une beuverie qui durera quelques semaines. Fin Octobre, il se dirige vers New York.
Du coté de Cuba, il attaque un navire Français devant opposer peu de résistance, il décide de prendre la fuite. En effet, c'était un puissant navire de guerre ! Son équipage l'accuse de lâcheté et finalement l'abandonne dans un petit bateau volé. Quelques pirates lui restent fidèle et l'accompagnent.
Ne désespérant pas il continua ses activités, il reconstruisit sa flotte en capturant deux petits bateaux.
Alors qu'il se trouve à la baie du Honduras, un cyclone saccage ses navires. Presque tout son équipage est noyé. Il s'échoue en compagnie d'un autre marin sur une petite île de pêcheurs. Ils attendent qu'un bateau viennent les sauver.
Manque de chance, son sauveteur se trouve être l'ancien pirate, Capitaine Holford, qui le connaissait bien. Ils sont emprisonnés et envoyés aux autorités de Port Royal.
Reconnu coupable à l'issu de son procès, ils sont tous deux pendus à Gallows Point (Port Royal, Jamaïque).







Vanlamm, William (16 ? - ? ) :

Corsaire Hollandais au service de l’Angleterre et de la France.
En 1692, il sema la terreur dans les Antilles en s'attaquant aux vaisseaux et aux ports espagnols de l'Amérique Centrale.







Vence, Jean Gaspard de (1747 - 1808) :


Corsaire né à Marseille, fils d'un modeste capitaine marchand, il deviendra contre-amiral de la marine française et préfet maritime de Toulon.
Il appartenait à la loge Les Amis Réunis d’Auxerre.
Promu à l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis.
Corsaire redoutable aux Antilles sur Le Tigre, de 1776 à 1778, lors de la guerre d’indépendance américaine.
Il combattit aux côtés de d’Estaing avec lequel il s’empara brillamment de la Grenade.
Respecté pour ses connaissances du métier de marin et pour sa droiture et sa loyauté, ce n’est que sous la révolution qu’il y aura reconnaissance de ses mérites.
Il sera attaché successivement au port de Lorient, Brest et finalement celui de Toulon.
Alors que Toulon est affamé, il attaque le 2 avril 1794, en tant que Commandant du Dusquesne, 3 vaisseaux anglais bloquant l'entrée de Toulon, pour permettre l'arrivée d'un convoi chargé de vivres et d'approvisionnement. Cette action lui vaudra ses étoiles de contre-amiral le 16 novembre 1794.
Nommé Commandant des armes, le 11 juillet 1797.
Il prépare la campagne d’Égypte, mais en froid avec le pouvoir, il est mis à la retraite en 1803.




Verney, Francis (Sir) (1584 - 1615) :

Pirate anglais. On dit de lui que c’était un vaillant anglais. Protestant et farouchement anti-espagnol, il vint demander asile politique à Alger quand l'Angleterre sous Jacques 1er (roi catholique) signa la paix avec l'Espagne en 1604 à Londres sur le dos de l'Algérie. Dès 1607 il rejoint , suite à un différent sur son héritage, les corsaires barbaresques musulmans.
Il se converti à l'Islam.
Il tombe entre les mains de pirates siciliens et meurt après 2 ans d'esclavage en tant que galérien pour avoir oser se convertir à l’Islam.



Von Luckner, Félix Graf (Comte)
dit Seeteufel (diable de la mer) (9 juin 1881 – 13 avril 1966) :

Corsaire allemand petit fils du Maréchal de France Nicholas Von Luckner, guillotiné sous la Révolution.
Devenu célèbre car il est probablement le dernier corsaire.
Né à Dresde dans une famille aristocratique. Il s’enfuit tout jeune de chez ses parents, mauvais élève turbulent et totalement indiscipliné, il commença sa carrière maritime sous un faux nom de "Phylax Lüdecke" et le surnom de "Filax" comme matelot léger à bord d’un grand voilier de commerce russe
En 1917, il naviguât dans le Pacifique sud à bord de son vaisseau corsaire, un trois-mâts, le Seeadler.
Il avait quitté l’Allemagne en décembre 1916 avec pour mission d’attaquer, piller et couler le maximum de cargos alliés à travers le monde.
Il captura 14 navires marchands dans l’Atlantique et 3 dans le Pacifique. Il y eut parfois des victimes à cause de quelques tentatives de fuites mais tout ce qui était récupérable à bord l’était, puis les équipages et passagers se retrouvaient soignés et emprisonnés à bord du Seeadler jusqu’à ce qu’il soit possible de les libérer.
Le Seeadler fit naufrage le 2 août 1917 sur l'atoll de Mopélia, dans l’ouest de la Polynésie, à cause d’un grand raz-de-marée de 8 mètres ayant soudain projeté le navire à la côte. Mais beaucoup d’historien réfute cette explication en disant que le corsaire s’est simplement trompé d’endroit pour mouiller l’ancre de son bateau…
Il gréa un canot à moteur de 6 mètres de long et le pourvu d’une mitrailleuse. Le 23 août 1917, le bateau nommé Kronprinzessin Cecilie (Princesse Cecilie) prit le large. Après un passage sur un navire américain (reconnu il dût fuir), il fut fait prisonnier en décembre 1917 sur la route des Fidji et vécut la fin de la guerre dans un camp de prisonniers néo-zélandais.
A la fin de la guerre il utilisa sa popularité pour publier plusieurs livres. Le titre de son livre le plus important est « Seeteufel ».
Lors de la seconde guerre mondiale, il s’opposa au régime des Nazis plusieurs fois et en public. Il fut condamné à mort vers la fin de la deuxième guerre mondiale par le gouvernement allemand. Il mourut à Malmö, où il vivait avec sa femme suédoise.



Walsh, Phillip (1666 – septembre 1708) :

Né à Dublin, Irlande.
Marié à Anne White, ils eurent dix enfants dont François Jacques Walsh, fait 1er comte de Serrant par lettre patente du roi Louis XV de 1754.
Il émigre en France avec son père et s'établit à Saint-Malo vers 1685.
Il devint un très bon capitaine corsaire dans les eaux des îles britanniques.
De 1691 à 1708, il fut capitaine de 11 navires malouins, dont 6 corsaires.
Avec ses navires le Rubis (56 canons) et le Diligent (50 canons), il ira jusque dans l’Océan Indien.
Recruté par Beauvais Le Fer pour commander le vaisseau le Curieux pour la première expédition de Moka, il parti de Brest en janvier 1708 et mourut en mer courant septembre.




Wichmann, Hennig (1370 - 1401) :

Compagnon de Klaus Störtebeker, Gödeke Michels et Magister Wigbold.
Pirate scandinave. L'un des dirigeants du Likedeeler ("Ceux qui pratiquent le partage égalitaire"), association d'anciens des Vitalienbrüder ("Frères de Victuailles") communauté de pirates.
Aves ses compagnons il navigua à bord de navires rapide sur laMer Baltique et la Mer du Nord. Préférant la non-violence, ceux qui ne s'étaient pas opposés à eux n'étaient généralement "que" jetés par dessus bord.




Wigbold, Magister (1365 - 1402) :

Pirate Allemand. Son vrai nom est inconnu.
Compagnon de Klaus Störtebeker, de Gödeke Michels et de Hennig Wichmann.
L'un des dirigeants du Likedeeler ("Ceux qui pratiquent le partage égalitaire"), association d'anciens des Vitalienbrüder ("Frères de Victuailles") communauté de pirates.
Aves ses compagnons il navigua à bord de navires rapide sur laMer Baltique et la Mer du Nord. Préférant la non-violence, ceux qui ne s'étaient pas opposés à eux n'étaient généralement "que" jetés par dessus bord.
Ayant passé sa jeunesse dans un monastère il y reçu une instruction complète et diverse. Un jour (on n’en connaît pas la raison) il aurait été expulsé de ce moastère et serait probablement devenu étudiant à Oxford.
Il est souvent décrit comme le Cerveau du groupe de Pirates.
Il préfère négocier une reddition et ainsi réduire les pertes.
Exécuté sur la Grasbrook à Hambourg.




Woodes, Rogers (1679 – 16 juillet 1732) :

Corsaire anglais, né à Bristol.
Il devint matelot, puis marchand.
Au cours de la période comprise entre 1708 et 1711, il a été affecté à la tête d'une expédition de corsaires avec deux navires, le Duke et le Duchesse. Il choisit William Dampier comme navigateur.
Le 2 février 1709, il lâche l’ancre à Mas a Tierra après d'interminables mois en mer. L'île est riche en nourriture, eau fraîche, animaux de tous types etc. Il rencontra alors une créature mi-homme, mi-animal, avec une barbe longue jusqu'à la poitrine et vêtue de peaux de chèvres mal tannées et puantes : Alexander Selkirk, marin écossais, bloqué sur cette île durant 4 ans. Le légende de Robinson Crusoé naît.
Il pille les colonies espagnols le long des côtes du Pérou et éradique tous les navires castillans qu’il rencontre.
Le 6 février 1718, il est nommé, par le Roi George Ier, Capitaine, Général et Gouverneur en Chef sur les terres et autour des Îles des Bahamas. En effet tous les gouverneurs (ou presque) gérant individuellement les îles sont corrompus et facilite la vie aux pirates.
James Bonny (mari d’Anne Bonny) devient son informateur.
La même année Barbe Noire, capture son fis et demande une rançon : des médicaments.
Il a joué un rôle majeur dans l’éradication de la piraterie dans les Caraïbes grâce à l’utilisation combinée de pardons royaux et de forces militaires. Ceux qui reste dans la piraterie (environ une dizaine) le craigne et le haïsse.
Finalement il retourne en Angleterre en 1721, mais revient aux Bahamas dès 1729 en tant que nouveau commandant général.
Il mourra à Nassau.




Worley, Richard (16? - 17 février 1719) :

Corsaire Britannique.
Il débuta son métier en septembre 1718 à New York avec une petite embarcation et un équipage de huit hommes.
Puis sur les côtes de la Caroline du Nord.
Le Phoenix se mit à le poursuivre, mais il réussi à s’échapper. Il s’arrêta environ 6 semaines aux ïles Bahamas, captura un brigantin et hissa ses couleurs : le drapeau avec la tête de mort !
Les membres d’équipage doivent faire le vœu de lutter jusqu’à la mort plutôt que de se rendre !
Alors qu’il arrive du coté de la Virginie, le gouverneur informé de sa présence envoit 4 navires de guerres à sa poursuite. Arrivés à l'embouchure du port de Jamestown, Worley tente de bloquer le port, mais par inadvertance (?) piège son propre bateau, qui fut facilement maîtrisé. Mais selon leur vœu ils refusèrent de se rendre et l’ensemble de l’équipage fut exécuté. Certain disent que Worley fut épargné mais condamné à mort dès le lendemain de sa capture et pendu.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 16:32

LISTE DES FILMS CELEBRES SUR LES PIRATES DEPUIS 1904

Filmographie
Film Réalisateur(s) Année
A Captain's Story: Somali Pirates (titre provisoire) - indéterminée
Peter Pan Begins Joe Roth indéterminée
Pirates des Caraïbes 6 Jerry Bruckheimer indéterminée
Albator - le corsaire de l'espace
( Space Pirate: Captain Harlock )
» Plus d'informations dans le Forum Shinji Aramaki 2013
Pirates des Caraïbes 5 Jerry Bruckheimer 2013
Barbe Noire
( Blackbeard ) Kern Konwiser 2013
Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté
(adapté de Astérix chez les Bretons, et chez les Normands) Laurent Tirard (Avec Gérard Jugnot dans le rôle du Capitaine des pirates) 2012
Les pirates ! Bande de nuls
(The Pirates! Band of Misfits) Peter Lord, Jeff Newitt 2012
Part-Time Pirates Frank Coraci 2012
One Piece, Strong World Munehisa Sakai sur une idée originale de Eiichiro Oda 2011
L'Epée et la Rose Joao Nicolau 2011
Pirates des Caraïbes 4 : la Fontaine de Jouvence
( Pirates of the Caribbean : On Stranger Tides )
» Plus d'informations dans le Forum Jerry Bruckheimer 2011
Tintin et le secret de la Licorne
( The Adventures of Tintin : Secret of the Unicorn ) Steven Spielberg 2011
Captain Blood Phillip Noyce 2011
Isaac le Pirate Christophe Blain (production Autochenille) 2011
L'île au Trésor
( Treasure Island ) Paul Greengrass, Douglas Rae, Robert Bernstein 2011
Barbe Noire
( Blackbeard ) Paul Greengrass ou Barry Josephson 2011
Sauvez Willy 4 : Le Repere Des Pirates
( Free Willy 4: Escape from Pirate's Cove ) Will Geiger 2010
Playmobil : le trésor de l'île aux pirates Alexander E. Sokoloff 2009
Labou Greg Aronowitz 2008
L'Amour de l'or
( Fool's Gold ) Andy Tennant 2008
Watchmen - Les contes du Vaisseau Noir
( Tales of the Black Freighter ) Mike Smith, Daniel DelPurgatorio 2009
Pirates De langkasuka Nonzee Nimibutr 2008
L'île de Nim Jennifer Flackett, Mark Levin 2008
Drôles de pirates
( Pirates à la noix / The Pirates Who Don't Do Anything : A VeggieTales Movie ) Mike Nawrocki, Phil Vischer 2008
Pirates II : Stagnetti's Revenge (X) Joone XXX 2008
L'ordre des Pirates - les seigneurs des mers
( Die Schatzinsel / La fille du pirate / Treasure Island ) Hansjörg Thurn 2007
Elizabeth The Golden Age Shekhar Kapur 2007 (12 décembre en Angleterre)
(12 octobre au Canada)
Stardust, le mystère de l'étoile
( Stardust ) Matthew Vaughn 2007 (24 octobre)
Pirates of Ghost Island Mitch Toles 2007 (septembre)
Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu'au Bout du Monde
( Pirates of the Caribbean : At World's End ) Gore Verbinski 2007 (23 mai)
L'île aux Trésors Alain Berberian 2007 (31 janvier)
Les Aventuriers du grand large
( De Scheepsjongens van Bontekoe ) Steven de Jong 2007
Pirates des Caraïbes 2 : Le Secret du Coffre Maudit
( Pirates of the Caribbean : Dead's Man Chest ) Gore Verbinski 2006 (11 juillet aux USA)
(2 août en France)
True Caribbean Pirates Richard Dale 2006
Scooby-Doo! Pirates Ahoy! Chuck Sheetz 2006
Pirates of the Great Salt Lake E.R. Nelson, Nathan Phillips 2006
Le Trésor des Flibustiers (Robert Louis Stevenson) 2005
Les Pirates du Pacifique
( Piratas del Pacifico / Piratas en el Callao ) Eduardo Schuldt 2005
Jolly Roger: Massacre at Cutter's Cove Gary Jones 2005
Crossbones Daniel Zirilli 2005
Pirates (X) Joone XXX 2005
En chantant derrière les paravents
( Cantando dietro i paraventi ) Ermanno Olmi 2004
Finding Neverland Marc Forster 2004
Treasure island Steve Miner 2003
Les Joyeux pirates de l'île au trésor
( Dôbutsu Takarajima ) Hiroshi Ikeda 2003
L'Ile de Black Mor Jean-François Laguionie 2003
Master and commander : de l'autre côté du monde
( Master and commander : the far side of the world ) Peter Weir 2003 (31 décembre)
Sinbad - la légende des sept mers
( Sinbad: Legend of the Seven Seas ) Tim Johnson, Patrick Gilmore 2003
Peter Pan P.J. Hogan 2003
Le Château dans le ciel
( Tenku no shiro Rapyuta ) Hayao Miyazaki 2003
15 janvier 2003 en France
1986 au Japon
Peter Pan 2, retour au Pays Imaginaire
( Return to Never Land ) Robin Budd 2002
Pirates des Caraïbes : La Malédiction du Black Pearl
( Pirates of the Caribbean: The Curse Of The Black Pearl ) Gore Verbinski 2002 - sortie en août 2003
La Planète au trésor, un nouvel univers( Treasure Planet ) Ron Clements and John Musker 2002
Le Nidouille - Le trésor du bateau pirate Eric Cazes 2002
La Nounou et les pirates
( Choo-choo-2 )
( Tchou Tcha 2 ) Garri Bardine 2001
The Sea Wolf / Seawolf: The Pirate's Curse Mark Roper 2001
Die Abrafaxe - Unter schwarzer Flagge
( The Pirates of Tortuga: Under the Black Flag
La leyenda del pirata Barbanegra
Abrafax i piraci z Karaibów ) Gerhard Hahn, Anthony Power 2001
Le Trésor du Pirate
( Lost Treasure of Sawtooth Island ) Richard Brauer 1999
Pirates of the Plain John R. Cherry III 1999
Mystic Nights and Pirate Fights Doug Lively 1998
Les Naufragés du Pacifique
( The New Swiss Family Robinson ) Stewart Raffill 1997
Un Cri dans l'Océan
( Deep Rising ) Stephen Sommers 1997
Matusalem II - Le Dernier des Beauchesne Roger Cantin 1997
L'île au trésor des Muppets
( Muppet Treasure Island ) Brian Henson 1996
l'Île aux pirates
( Cutthroat Island (US) l'Île des coupes-gorges (CA) ) R. Harlin 1995
Magic Island Sam Irvin 1995
National Lampoon's Last Resort Rafal Zielinski 1994
Il était une fois en Chine 5 : Docteur Wong et les pirates
( Once Upon A Time In China V ) Tsui Hark 1994
L'Ile au Trésor
( Treasure Island ) Raoul Ruiz 1994
Matusalem Roger Cantin 1993
Captain Ron Thom Eberhardt 1992
Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet
( Hook ) Steven Spielberg 1991
Les naufragés de l'île aux pirates
( Shipwrecked ) Nils Gaup 1990
Treasure Island Fraser Clarke Heston 1990
L'Île des pirates disparus
( George's Island ) P. Donovan 1989
The Princess bride Rob Reiner 1987
Pirates
( Piratas )
( Piraten ) Roman Polanski 1986
Les Goonies
( The Goonies ) Richard Donner 1985
L'Ile au Trésor
( Treasure Island ) Raoul Ruiz 1985
Le Vagabond des mers
( The Master of Ballantrae ) (remake de 1953) 1984
Le Bounty
( The Bounty ) Roger Donaldson (remake de 1933) 1984
Les Guerriers des étoiles
( The Ice Pirates ) Stewart Raffill 1984
Le Marin des mers de Chine
( 'A' gai waak ) Jackie Chan 1983
Barbe d'or et les pirates
( Yellowbeard ) Mel Damski 1983
Les Pirates des Îles Sauvages
( Nate and Hayes / Savage Island ) Ferdinand Fairfax 1983
Pirate Movie Ken Annakin 1983
The Pirates of Penzance W.S. Gilbert et Arthur Sullivan 1983
L'île Sanglante
( The Island ) Michael Ritchie 1980
The Fog John Carpenter 1979
Captain Lust
( Captain Lust and the Pirate Women )
( The Amorous Contessa )
( The Pirate Women ) (X) Beau Buchanan 1977
Le Corsaire Noir Sergio Sollima 1976
Le Pirate des Caraïbes
( Swashbuckler ) James Goldstone 1976
Pirates et guerriers
( The Valiant Ones ) King Hu 1975
L'Ile au Trésor John Hough 1973
Le Pirate
( Da hai dao ) Cheh Chang, Hsueh Li Pao, Ma Wu 1973
Deux loustics en bordée
( Il Corsaro nero )
( Blackie the Pirate )
( El Corsario Negro ) Lorenzo Gicca Palli 1971
Le Phare du bout du monde
( The Light at the edge of the world ) Kevin Billington 1971
Les Joyeux pirates de l'île au trésor Minori Yamanashi 1971
Le Corsaire des 7 mers
( El Corsario ) Antonio Mollica 1970
Fifi Brindacier chez les Pirates
( Blackbeard's Ghost ) Olle Hellbom 1970
Le Fantôme de Barbe-Noire
( Blackbeard's Ghost ) Robert Stevenson 1968
Peyrol le boucanier
( L'Avventuriero ) Terence Young 1967
Le Pirate du Roi
( The King's Pirate ) Don Weiss 1967
Indomptable Angélique Bernard Borderie 1967
Le Retour de Surcouf
( Tonnerre sur l'Océan Indien )
( La vengeance de Surcouf )
( Grande colpo di Surcouf, Il ) Sergio Bergonzelli, Roy Rowland 1966
Samson contre le Corsaire Noir Luigi Capuano 1965
L'Avventuriero della tortuga
( Adventurer of Tortuga )
( Cold Steel for Tortuga ) Luigi Capuano 1965
Surcouf, le Tigre des Sept Mers
( Surcouf, l'eroe dei sette mari )
( The Sea Pirate ) Sergio Bergonzelli, Roy Rowland 1965
Le Flibustier des Caraïbes Luigi Capuano 1965
Toto vs. the Black Pirate
( Totò contro il pirata nero ) Fernando Cerchio 1964
L'Uomo mascherato contro i pirati
( Il Corsaro nero nell'isola del tesoro )
( The Masked Man Against the Pirates )
( The Black Pirate ) Vertunnio De Angelis 1964
Un Cyclone à la Jamaïque
( A High Wind in Jamaïca ) Alexander Mackendrick 1964
Les Pirates du Diable
( The Devil-ship Pirates ) Don Sharp 1964
Les Pirates de Malaisie
( I Pirati della Malesia )
( Pirates of the Seven Seas ) Umberto Lenzi 1964
L'île aux filles perdues
( Le Prigioniere dell'isola del diavolo ) Domenico Paolella 1963
Sandokan - Le Tigre de Bornéo
( Sandokan, la tigre di Mompracem )
( Sandokan the Great ) Umberto Lenzi 1963
Le Pirate du Diable
( Il pirata del Diavolo ) Roberto Mauri 1963
Le Tigre des Mers Luigi Capuano 1963
Le Secret de l'épervier noir
( Il segreto dello sparviero nero ) Domenico Paolella 1962
Le Fascinant capitaine Clegg
( Night Creatures ) Peter Graham Scott 1962
Le Corsaire de la Reine
( Il Dominatore dei sette mari )
( Seven Seas to Calais ) Rudolph Maté 1962
Le Fils du Capitaine Blood
( il figlio del capitano blood ) Tulio Demicheli 1962
L'Attaque du San Cristobal
( The Pirates of blood river ) John Gilling 1962
La Terreur des mers
( Il terrore dei mari ) Paolella Domenico 1961
Il Etait Trois Flibustiers
( I moschettieri del mare )
( Musketeers of the Sea ) Steno 1961
Les Révoltées de l'Albatros
( L'Ammutinammento ) Silvio Amadio 1961
Les Voiles Ecarlates
( Алые паруса )
( Alie Parusa ) Alexandre Ptouchko 1961
Les Aventures de Mary Read (Mary la Rousse, femme pirate) Umberto Lenzi 1961
Les Revoltes du Bounty
( Mutiny on the Bounty ) Lewis Milestone (remake de 1933) 1961
Les Pirates de La Tortue
( Pirates of Tortuga ) Robert D. Webb 1961
Le Boucanier des iles
( Il Giustiziere dei Mari ) Domenico Paolella 1961
Robin des Bois et les pirates
( Robin Hood e i pirati ) Giorgio Simonelli 1961
Gordon, le Chevalier des Mers
( Gordon, il pirata nero )
( Rage of the Buccaneers ) Mario Costa 1961
Les Pirates de la nuit
( Fury at Smuggler's Bay ) John Gilling 1961
Jules Cesar Contre Les Pirates
( Caesar against the Pirates )
( Giulio Cesare contro i pirati ) Sergio Grieco 1960
Les Pirates de la côte
( I Pirati della Costa ) Paolella Domenico 1960
Les Boucaniers des Caraïbes
( Los Corsarios del Caribe )
( Il Conquistatore di Maracaibo ) Eugenio Martin 1960
Capitaine Morgan
( Morgan, il Pirata ) André de Toth 1960
The Boy and The Pirates Bert I. Gordon 1960
La Reine des pirates
( Queen of the Pirates / La Venere Dei Pirati ) Mario Costa 1960
Les Robinsons des mers du sud
( The Swiss Family Robinson ) Ken Annakin 1960
Marie des Isles
( I Filibustieri della Martinica ) Georges Combret 1959
La Vengeance du Sarrasin
( La Scimitarra del Saraceno )
( The Pirate and the Slave Girl ) Piero Pierotti 1959
Le Fils du Corsaire Rouge
( Il Figlio de Corsare rosso )
( Son of the Red Corsair ) Primo Zeglio 1958
Le Pirate de l'Epervier Noir
( Il Pirata dello sparviero nero )
( Pirate of the Black Hawk ) Sergio Grieco 1958
Les Boucaniers
( The Buccaneer ) Anthony Quinn (remake de 1938) 1958
La Bigorne, caporal de France
( The Amorous Corporal )
( Bigorne, o atromitos lohias )
( Piraten von Madagaskar ) Robert Darène 1958
La Belle et le corsaire
( Il Corsaro della mezzaluna )
( Pirate of the Half Moon ) Giuseppe Maria Scotese 1957
The Pirates of Tripoli Félix E. Feist 1955
Les Contrebandiers de Moonfleet
( Moonfleet ) Fritz Lang 1955
La Fille du Corsaire noir
( Jolanda, la figlia del corsaro nero ) Mario Soldati 1954
Le Capitaine Kidd et la belle captive
( Captain Kidd and the slave girl ) Lew Landers 1954
Long John Silver Byron Haskin 1954
The Black Pirates Allen H. Miner 1954
Les Bagnards de Botany Bay
( Botany Bay ) John Farrow 1953
La Belle Espionne
( Sea Devils ) Raoul Walsh 1953
Le Pirate des Sept Mers
( Raiders of the Seven Seas ) Sidney Salkow 1953
Le Roi Pirate
( Prince of Pirates ) Sidney Salkow 1953
Les Aventures de Peter Pan
( Peter Pan ) Hamilton Luske, Clyde Geronimi, Wilfred Jackson 1953
Le Vagabond des mers
( The Master of Ballantrae ) William Keighley 1953
Port Sinister - 1953
Les Trois Corsaires
( I Tre corsari ) Mario Soldati 1952
Barbe Noire le Pirate
( Blackbeard The Pirate ) Raoul Walsh 1952
Le Corsaire Rouge
( The Crimson pirate ) Robert Siodmak 1952
Les Joyeux pirates
ou
Abbott et Costello rencontrent Captain Kidd
( Abbott and Costello meet Captain Kidd ) Charles Lamont 1952
A l'abordage
( L'Aigle de Madagascar )
( Against All Flags ) Georges Sherman 1952
Les Boucaniers de la Jamaîque
( Yankee Buccaneer ) Frederick De Cordova 1952
Captain Pirate Ralph Murphy 1952
Le Trésor des Caraïbes
( Caribbean ) Edward Ludwig 1952
The Golden Hawk Sidney Salkow 1952
Les Aventures de Robinson Crusoé
( The Adventures of Robinson Crusoe ) Luis Buñuel 1952
Les Evasions Du Capitaine Blood Ralph Murphy 1951
La Vengeance du Corsaire
( la vendetta del corsaro )
( the pirates revenge )
( revenge of the pirates ) Primo Zeglio 1951
La Flibustière des Antilles
( Anne of the Indies ) Jacques Tourneur 1951
Capitaine sans peur
( Captain Horatio Hornblower ) Raoul Walsh 1951
Adventures of Captain Fabian William Marshall, Robert Florey 1951
Le Joyeux corsaire
( Double Crossbones ) Charles Barton 1950
Jean Lafitte Dernier Des Corsaires Lew Landers 1950
Double Croosbones Charles T. Barton 1950
L'Ile au Tresor
( Treasure Island ) Byron Haskin 1950
La fille des boucaniers
( Buccaneer's Girl ) Frederick De Cordova 1950
Jean Laffitte, le dernier Corsaire
( Last of the Buccaneers ) Lew Landers 1950
Les Nouvelles aventures du Capitaine Blood
( Fortunes of Captain Blood ) Gordon Douglas 1950
Barbary Pirate Lew Landers 1949
Les Pirates de Capri
( I Pirati Di Capri )
( Captain Sirocco )
( The Masked Pirate )
( Pirates of Capri ) Giuseppe Maria Scotese, Edgar G. Ulmer 1948
Le Pirate
( The Pirate ) Vincente Minnelli 1947
Sinbad le marin
( Sinbad the Sailor ) Richard Wallace 1947
Three Little Pirates Edward Bernds 1946
Pavillon noir
( The Spanish Main ) Frank Borzage 1945
Captain Kidd Rowland V. Lee 1945
El Corsario Negro
( The Black Pirate )
( The Black Privateer ) Chano Urueta 1944
L'aventure vient de la mer
( Frenchman's Creek ) Mitchell Leisen 1944
La Princesse et le pirate
( The Princess and the Pirate ) David Butler 1944
Les Naufrageurs des mers du sud
( Reap the Wild Wind ) Cecil Blount DeMille 1942
Le Cygne noir
( The Black Swan ) Henry King 1942
I Pirati della Malesia
( Pirates of Malaya ) Enrico Guazzoni 1941
L'Aigle des mers
( The Sea Hawk ) Michael Curtiz 1940
Les Flibustiers
( The buccaneers ) Cecil B. De Mille 1938
Captain Kidd's Treasure Leslie Fenton 1938
Mollenard, capitaine corsaire Robert Siodmak 1937
L'Invincible Armada
( Fire Over England ) William K. Howard 1937
L'il Ol'Bosko and the Pirates Hugh Harman 1937
Le Danseur Pirate
( Dancing Pirate ) Lloyd Corrigan 1936
La Malle de Singapour
( China Seas ) Tay Garnett 1935
Les Révoltés du Bounty
( Mutiny of The Bounty ) Frank Lloyd (remake de 1933) 1935
Le Capitaine Blood
( Captain Blood ) Michael Curtiz 1935
Pirate Treasure Ray Taylor 1934
l'Île au Trésor
( Treasure Island ) Victor Fleming, Clyde De Vinna, Ray June, Harold Rosson 1934
In the Wake of the Bounty Charles Chauvel 1933
The Beloved Rogue Alan Crosland 1927
Breed of the Sea Ralph Ince 1926
Old Ironsides James Cruze 1926
Le Corsaire masqué
( The Eagle of the Sea ) F. Lloyd 1926
Le Pirate Noir
( The Black Pirate ) Albert Parker et Douglas Fairbanks 1926
Le Corsaire aux jambes molles
( Clothes Make the Pirate ) Maurice Tourneur 1925
Peter Pan Herbert Brenon 1924
Captain Blood David Smith 1924
l'Aigle des mers
( The Sea Hawk ) Frank Lloyd 1924
Le Fils du Flibustier Louis Feuillade 1922
La Fille du Pirate
( Hurricane's Gal ) Allen Holubar 1922
L'Île au trésor Maurice Tourneur 1920
Captain Kidd Junior Rida Johnson Young 1919
Störtebeker Ernst Wendt 1919
Such a Little Pirate George Melford 1918
Peg of the Pirates O.A.C. Lund 1918
A Pirate Bold Robert Dillon 1917
The Little Pirate Elsie Jane Wilson 1917
Daphne and the Pirate Christy Cabanne 1916
Picture Pirates (inconnu) 1916
Fille de Pirates
( The Wishing Ring, an Idyll of Old England ) Maurice Tourneur 1914
Pirate Gold 1913
Drake's Love Story
( The Love Romance of Sir Francis Drake ) Hay Plumb 1913
Buster and the Pirates Charles H. France 1912
Blackbeard Francis Boggs 1911
Le secret du Corsaire Rouge Louis Feuillade 1910
Morgan le pirate - Episode 1: L'épave Victorin-Hippolyte Jasset 1910
Morgan le pirate - Episode 2: La Prophétie Victorin-Hippolyte Jasset 1909
Morgan le pirate - Episode 1: Pirates et boucaniers Victorin-Hippolyte Jasset 1909
L'Or du Pirate
( The Pirate's Gold ) David Llewelyn, Wark Griffith 1908
The Pirate’s Treasure
( A Sailor’s Love Story ) (inconnu) 1907
The Pirate Ship Lewin Fitzhamon 1906
The Pirates
( The Buccaneers )
( Shanghaied by Pirates ) 1904


Le Fantôme de Barbe-Noire
(1968)

Le corsaire rouge
(1952)

Pirates!
(1986)

Les boucaniers
(1958)

Captain Kidd
(1945)

L'Ile aux Pirate
(1995)

Le pirate noir
(1926)

L'île au trésor
(1934)

Le fantôme de Barbe-Noire
(1968)

Le pirate noir
(1926)



Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2447
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 17:24

Pour compléter le post de Polinar, notre Nain de Jardin pourrait essayer sur un de ses disciples les plumes et le goudron et le faire sècher dans la cour du MRA ce serait marrant!!! Smilie 02 Smilie 02
Revenir en haut Aller en bas
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 17:53

r1bjl a écrit:
Pour compléter le post de Polinar, notre Nain de Jardin pourrait essayer sur un de ses disciples les plumes et le goudron et le faire sècher dans la cour du MRA ce serait marrant!!! Smilie 02 Smilie 02

cherche volontaire pour essais pour la nocturne du musée Smilie 02 Smilie 02 Smilie 02 Smilie 02 mort de rire mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:24

Rhum



Le rhum est avec le drapeau noir, le sabre, le galion, la pièce de huit, la jambe de bois et le perroquet un des éléments que vous vous devez d’avoir dans votre panoplie de pirate.

Mais le drapeau noir est difficile à porter sans qu’on vous jette des pierres, le sabre vous fera arrêter par la police, le galion est impossible à trouver, la pièce de huit hors de prix, la jambe de bois guère pratique en boite de nuit et le perroquet est une espèce protégée. Par contre vous n’aurez aucune difficulté à vous procurer du rhum.


Petite histoire du rhum :
Le rhum est le produit du distillat de la canne à sucre après fermentation. Il en existe une grande variété que ce soit par sa provenance (caraïbes, océan indien…), par sa couleur (blanc ou ambré), son type (agricole ou industriel) ou par sa force.


On le distille depuis le XVIIème siècle dans les Caraïbes. Au début il était obtenu par double distillation d’un broyât de cannes à sucre à l’aide d’alambics plus que rudimentaires. On obtenait un alcool fort, dur, transparent, plus proche de l’alcool à brûler que d’un digestif. On le nommait à l’époque tafia. Le tafia était bu principalement par les esclaves, ce qui assurait à leurs maîtres une tranquillité relative. Ils buvaient aussi le produit de la première distillation : le clairin. On retrouve ce dernier sous le nom de Kulu kulu qui constitue encore une offrande essentielle aux loas vaudous.


On pense que les flibustiers raffolaient du Wedderburn ou du Plummer de la Royal Navy. Un rhum brun et lourd, chargé de parfums capiteux comme une île tropicale sous le vent.


Aujourd’hui il existe de nombreux rhums. Le Bacardi est un rhum américain, produit notamment en Jamaïque. Dans tous les cas il faut préférer un rhum agricole à un rhum industriel. Le premier est fait à partir de jus de cannes, alors que le second est fait à partir de la mélasse.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:25

Punch pirate





Ce punch est conçu pour une trentaine de personnes... ou une quinzaine de boit-sans-soif.
C’est une préparation idéale en cas réception... ou de fêtes, païennes et sauvages qui se déroulaient à bord des navires vaincus, rhum coulant à flot, punch tiède adoucissant les mœurs de ces terribles forbans.



Matériel nécessaire :


•Une coupe à punch (ou un grand saladier)



Ingrédients :



•3 litres de rhum blanc agricole
•1 bouteille de vin blanc sec
•Le jus de 16 oranges
•Le jus de 8 citrons
•600 grammes d’ananas en morceaux (en boite)
•4 gousses de vanilles
•50 cl de sirop de canne
•1 bâton de cannelle
•1 noix de muscade râpée
•2 oranges
•1 citron


Préparation :
•Mettre dans le bol à punch le rhum, le vin blanc, le jus d’orange, le jus de citron et le contenu des boites d’ananas (avec le jus), ainsi que le sirop de canne.
•Fendre les gousses de vanille et les ajouter au mélange.
•Râper la muscade et l’ajouter ainsi que la cannelle au punch.
•Mettre le tout au réfrigérateur 3 ou quatre heures avant de servir.
•Rajouter au dernier moment les deux oranges et le citron coupés en morceaux.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:26

Dent de requin





C’est un cocktail très rafraîchissant qui vous donnera l’impression de plonger en plein océan par une chaude journée. Mais attention aux abus : vous risquez de faire une mauvaise rencontre lors de votre nage et couler à pic.



Matériel nécessaire :


•Un grand verre cheminée de 33 cl


Ingrédients :

•Glaçons
•Un citron vert
•Rhum brun
•Sirop de grenadine
•Sirop de canne
•Eau gazeuse



Préparation :
•Mettre tout d’abord les glaçons dans le verre
•Ajouter le jus d'un demi citron
•1 mesure de rhum
•un trait de grenadine et un trait de sirop de canne
•Remuer avec une cuillère sans fracasser les glaçons.
•Ajouter, jusqu’à remplir le verre, l’eau gazeuse.
•Remuer délicatement pour ne pas retirer toutes les bulles (c’est ce qui donne la fraîcheur au mélange).

Il faut bien choisir son eau gazeuse. Il faut éviter celles trop gazeuses, trop plates ou ayant un goût trop prononcé.


On peut terminer en décorant le verre par une petite tranche de citron vert.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:27


Zombie





Le zombie est un cocktail ravageur qui fera de vous, si vous en abusez, une créature morte vivante errant dans la nuit et incapable d’aligner deux mots à la suite.




Matériel nécessaire :

•Un verre de 25 cl
•Une paille




Ingrédients :


•Rhum blanc
•Rhum ambré
•Citron
•Citron vert
•Jus d’orange sanguine
•Grand Marnier
•Sirop de grenadine
•Glace pilée



Préparation :
Prendre le verre et le remplir de glace pilée à moitié. Versez ensuite :
•1,5 cl de rhum blanc agricole
•2 cl de rhum ambré
•2 cl de citron pressé
•une goutte de citron vert
•0,5 cl de Grand Marnier
•une goutte de sirop de grenadine
•allonger avec le jus d’orange sanguine.

Goûter et rajouter du sirop de grenadine pour adoucir éventuellement. On peut décorer éventuellement avec une tranche d’orange en sandwich avec une tranche de citron vert et de citron à cheval sur le verre. Ne pas oublier un éventuel mélangeur et une paille.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
nain de jardin
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2211
Age : 58
Localisation : MONT SUR MARCHIENNE
Date d'inscription : 27/02/2009

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:28


Banane Royale





Les côtes de l'Afrique, le golfe de Guinée est le théatre des plus fameux exploits de nos amis flibustier et pirates.



Voici un cocktail qui rappelle les promesses de ce continent mystérieux et inexploré. Un voyage riche de saveur.



Matériel nécessaire :


•Mélangeur électrique
•Verre cheminée
•Paille


Ingrédients (pour 2 personnes) :

•6 cl de rhum ambré
•12 cl de jus d’ananas
•6 cl crème de coco ou sirop de coco
•2 cl de crème fraîche
•Glace pilée
•1 banane bien mûre


Préparation :

On mettra donc dans le mélangeur la glace pilée à laquelle on rajoutera les divers ingrédients dans l'ordre qui vous conviendra...


On mélangera ensuite. Eviter de laisser trop longtemps l’appareil en fonctionnement : le mélange doit juste être parfaitement crémeux. Verser dans un verre cheminée et décorer avec un de banane, une paille et un brin de menthe.



Revenir en haut Aller en bas
http://www.marine-mra-klm.be
dany
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 57
Localisation : Suxy
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   Ven 9 Sep 2011 - 20:34

super Smilie 57 drunken

Et beaucoup bobo la tête.

marin ok marin barre

Dany
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CORSAIRES ET PIRATES   

Revenir en haut Aller en bas
 
CORSAIRES ET PIRATES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Les sujets en rapport avec la marine et la mer-
Sauter vers: