Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 La Chanson et la Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: La Chanson et la Marine   Dim 25 Nov 2007 - 12:13

C'EST DANS LA PIPE

C'est dans la pipe qu'on met l'tabac
Ou la, ou la
C'est dans la pipe qu'on met l'tabac
Ou la, ou la
REFRAIN
Paré à virer les gars faudrait haler
On s'reposera quand on arrivera
Dans le port de Tacoma
C'est dans la cave qu'il y a les rats
C'est dans la gueule qu'on met le tafia
C'est dans la mer qu'on met les mats
Mais les filles ça se met dans les bras.

DU RHUM DES FEMMES

Refrain:
Du rhum des femmes et d'la bière non de dieu
Un accordéon pour valser tant qu'on veut
Du rhum des femmes c'est ça qui rend heureux
Que l'diable nous emporte on a pas trouvé mieux
Oh oh oh oh oh on a rien trouvé de mieux

Hello captaine fait briller tes galons
Et reste bien au chaud quand on gèle sur le pont
Nous c'est not' peine qui nous coule sur le front
Alors tient bien les rennes tu connais la chanson

Ca fait une paye qu'on a pas touché terre
Et même une paye qu'on s'tape des gonzesses en poster
Tant pis pour celle qui s'pointera la première
J'lui démonte la passerelle, la cale, la dunette arrière

Tout est gravé quelque part sur ma peau
Tellement qu'en ai les bras comme des romans photo
Blessure de guerre cul de bouteille coup d'couteau
Tant qu'il y aura des comptoirs on aura des héros

Trois milles du cap c'est les foies c'est les glandes
Quand t'as l'coeur qui dérape et les tripes qui fermentent
J'essaie d'penser aux claques aux filles qui s'impatientent
Pas au bateau qui craque entre deux déferlantes
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Dim 25 Nov 2007 - 12:14

DES QUE LE VENT SOUFFLERA

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
J'me souviens un mardi

J'ai troqué mes santiags
Et mon cuir un peu zone
Contre une paire de dock side
Et un vieux ciré jaune

J'ai déserté les crasses
Qui m'disaient, soit prudent
La mer c'est dégueulasse
Les poissons baisent dedans

Dès que le vent soufflera, je repartira
Dès que les vent tourneront, nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Au dépourvu, tant pis...

J'ai eu si mal au coeur
Sur la mer en furie
Qu'j'ai vomis mon quatre heure
Et mon minuit aussi

J'me suis cogné partout
J'ai dormi dans des draps mouillés
Ca m'a coûté des sous
C'est de la plaisance, c'est le pied

Dès que le vent soufflera, je repartira
Dès que les vents tourneront, nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Mais elle prend pas la femme
Qui préfère la campagne

La mienne m'attend au port
Au bout de la jeté
L'horizon est bien mort
Dans ses yeux délavés

Assise sur une bitte
D'amarrage, elle pleure
Son homme qui la quitte
La mer c'est son malheur

Dès que le vent soufflera, je repartira
Dès que les vent tourneront, nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Comme on prend un taxi

Je f'rai le tour du monde
Pour voir à chaque étape
Si tous les gars du monde
Veulent bien m'lacher la grappe

J'irai aux quatre vents
Foutre un peu le boxon
Jamais les océans
N'oublieront mon prénom

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Et mon bateau aussi...

Il est fier mon navire
Il est beau mon bateau
C'est un fameux trois mats
Fin comme un oiseau hisse ho

Mais Tabarly, Pajot
Kersauzon, Riguidel
Naviguent pas sur des cageots
Ni sur des poubelles

Dès que le vent soufflera, je repartira
Dès que les vents tourneront, nous nous en allerons

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Je m'souviens un vendredi

Regardez votre enfant
Il est parti marin
Je sais c'est pas marrant
Mais c'était son destin

Ne pleures plus ma mère
Ton fils est matelot
Ne pleures plus mon père
Je vais au fil de l'eau

Dès que le vent soufflera......
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Dim 25 Nov 2007 - 12:16

Il ETAIT UN PETIT NAVIRE

Il était un petit navire (bis)
Qui n’avait ja, ja, jamais navigué (bis)
Oh! Eh! Oh! Eh! Matelot, matelot navigue sur les flots (bis)

Au bout de cinq à six semaines (bis)
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer (bis) ...

On tira z'à la courte paille (bis)
Pour savoir qui, qui, qui sera mangé (bis) ...

Le sort tomba sur le plus jeune (bis)
Le mousse qui, qui, se mit à pleurer (bis) ...

Ô sainte Vierge, ô ma patronne, (bis)
Je vous en prie, de moi ayez pitié (bis) ...

Sur le pont du petit navire (bis)
Des poissons pleuv', pleuv', pleuvent par milliers (bis) ...

C'est ainsi que le petit mousse (bis)
Par un grand mi, miracle fut sauvé (bis) ...

Si vous aimez bien cette histoire (bis)
Nous allons la, la, la recommencer (bis)

LES SOUS-MARINIERS

Une autre adaptation d'un chant de paras.

Refrain : Mais après tout
Qu'est-ce qu'on s'en fout
Qu'est-ce qu'on s'en fout
Tra la la après une plongée rapide
Tu auras cessé de vivre
A mille mètres au fond des mers
Ce sera ton cimetière

Ils sont sur des mers étrangères
Des pauvres gars dont les matafs, dont les matafs
Qui chaque jour risquent leur vie
Sous-marinier oui nous voilà, oui nous voilà
Pour faire partie de cette élite
Il faut savoir boire et manger, boire et manger
Comme on n'est pas certain de vivre
Il faut savoir en profiter, en profiter

Mais comme on n'a jamais eu de veine
Le sous-marin ne remontra pas, ne remontra pas
Au bout de huit jours plus d'une semaine
Dans les journaux on trouvera, on trouvera
Tous ces petits gars ces prolétaires
Qui par amour pour leur bateau, pour leur bateau
Ont un beau jour quitté leur mère
Pour s'en aller au fond des flots, au fond des flots

Mais si un jour la vie s'arrête
Ta fiancée n'en mourra pas, n'en mourra pas
Au bout de six mois, plus d'un semestre
Un autre gars elle trouvera, elle trouvera
Et ta pauvre mère ignorante
A tout ce mal qui l'a comblée, qui l'a comblée
A la messe ira le dimanche
Se recueillir et pour prier, et pour pleurer
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
MARCEL P.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2057
Age : 60
Localisation : Erembodegem (natif de Luttre)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Ven 28 Déc 2007 - 21:59

LE FRANCE
Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary",
Echouée si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie,

Quand je pense à la vieille anglaise,
J'envie les épaves englouties,
Longs courriers qui cherchaient un rêve
Et n'ont pas revu leur pays.

Ne m'appelez plus jamais "France".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.

J'étais un bateau gigantesque
Capable de croiser mille ans.
J'étais un géant, j'étais presque
Presqu'aussi fort que l'océan.

J'étais un bateau gigantesque.
J'emportais des milliers d'amants.
J'étais la France. Qu'est-ce qu'il en reste ?
Un corps-mort pour des cormorans.

Ne m'appelez plus jamais "France ".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary",
Je ne voudrais pas finir comme elle
Sur un quai de Californie.

Que le plus grand navire de guerre
Ait le courage de me couler,
Le cul tourné à Saint-Nazaire,
Pays breton où je suis né.

Ne m'appelez plus jamais "France".
La France elle m'a laissé tomber.
Ne m'appelez plus jamais "France".
C'est ma dernière volonté.
Revenir en haut Aller en bas
le Baron
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1241
Age : 52
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Sam 29 Déc 2007 - 0:10

une classique , superbe ...

l'artillerie de Marine


Le jour de l’an approche,
C’est le jour le plus beau.(bis)
Chacun fouille dans sa poche,
Pour faire un p’tit cadeau. (bis)
Moi qui n’ai rien au mon-onde,
Pas même un petit écu,
Un petit écu,
Ma chose la plus ron-onde,
C’est le trou de mon cul. (bis)

L’artillerie de marine, voilà mes amours,
Et je l’aimerai, je l’aimerai sans cesse.
L’artillerie de marine, voilà mes amours,
Et je l’aimerai, je l’aimerai toujours.

Tous les obus de la marine,
Sont si bien faits, et si pointus,
Qu’ils entreraient sans vaseline
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

A mon dernier voyage en chine,
Un mandarin gras et dodu,
Voulut me mettre sa pine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai fait trois fois le tour du monde,
Et non, jamais, je n’ai jamais vu
Une chose parfaitement ronde
Que l’trou d’mon cul. (ter)

Si j’suis entré dans la médecine,
C’est qu’les clystères sont si pointus
Qu’ils entreraient comme une pine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

L’adjudant-chef qu’est de service
A une sale gueule si mal foutue,
Qu’on la prendrait, sans plus d’malice
Pour l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai fait trois ans de gymnastique,
Et non, jamais, je n’ai jamais pu,
Poser un baiser sympathique
Sur l’trou d’mon cul. (ter)

Si j’suis entré dans l’art dentaire,
C’est que les tire-nerfs sont si menus
Que j’m’en mettrais une bonne douzaine
Dans l’trou d’mon cul. (ter)

De Singapour jusqu’à formose,
J’n’ai jamais vu, non jamais vu,
J’n’ai jamais vu chose aussi rose
Qu’l’trou d’mon cul. (ter)

J’ai visité des capitales,
Et non, jamais, je n’ai jamais vu,
Une chose aussi parfaitement sale
Qu’l’trou d’mon cul. (ter)

Quand j’serai un vieux qu’a la tremblotte,
Et que d’baiser, je n’pourrai plus,
J’irai chez Jeanne et chez Charlotte
M’faire faire des langues dans l’cul. (ter)

parait que les Officiers de Marine ayant fait l'école à Toulon ont une autre version , moins expurgée ...

TSHAW !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Dim 30 Déc 2007 - 13:06

CDTA961 a écrit:
DES QUE LE VENT SOUFFLERA .....


Mais Tabarly, Pajot
Kersauzon, Riguidel
Naviguent pas sur des cageots
Ni sur des poubelles

sur le 906, on avait une version légèrement adaptée, à l'époque où j'y étais et où la chanson était sortie

"naviguent pas sur des cageaots
ni sur le Breydel"

j'vous raconte pas la rage du cox'n, Nico "Chemico" Ghysels, qui était si fier de la propreté de son navire

:-)
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Dim 30 Déc 2007 - 14:37

LE FRANCE

Ne m'appelez plus jamais France
La France ,elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais France
C'est ma dernière volonté
Quand je pense à la vielle anglaise
Qu'on appelait le Queen Mary
Echoué si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie
Quand je pense à la vielle anglaise
Jenvie les épaves englouties
Les longs courriers qui cherchaient un reve
Et n'ont pas revu leur pays
J'étais un bateau gigantesque
Capable de croiser huit vents
J'étais un géant j'étais presque
Presque aussi fort que l'océan
J'étais un bateau gigantesque
J'emportait des milliers d'amants
J'étais la France , qu'est ce qu'il en reste
Un corps mort pour des cormorans
Quand je pense à la vielle anglaise
Qu'on appelait le Queen Mary
Je ne voudrai pas finir comme elle
Sur un quai de Californie
Que le plus grand navire de guerre
Ait le courage de me couler
Le cul tourné vers Saint-Nazaire
Pays breton ou je suis né


Il ETAIT UN PETIT NAVIREEcouter la musique

Il était un petit navire (bis)
Qui n’avait ja, ja, jamais navigué (bis)
Oh! Eh! Oh! Eh! Matelot, matelot navigue sur les flots (bis)
Au bout de cinq à six semaines (bis)
Les vivres vin, vin, vinrent à manquer (bis) ..
On tira z'à la courte paille (bis)
Pour savoir qui, qui, qui sera mangé (bis)
Le sort tomba sur le plus jeune (bis)
Le mousse qui, qui, se mit à pleurer (bis)
Ô sainte Vierge, ô ma patronne, (bis)
Je vous en prie, de moi ayez pitié (bis)
Sur le pont du petit navire (bis)
Des poissons pleuv', pleuv', pleuvent par milliers (bis)
C'est ainsi que le petit mousse (bis)
Par un grand mi, miracle fut sauvé (bis)
Si vous aimez bien cette histoire (bis)
Nous allons la, la, la recommencer (bis)
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Dim 30 Déc 2007 - 14:41

SANTIANOEcouter musique 1
Ecouter musique 2

C'est un fameux trois mats fin comme un oiseau
Hisse et oh Santiano
Dix huit noeuds quatre cent tonneaux
Je suis fier d'y être matelot

REFRAIN

Tiens bon la barre et tiens bon le vent
Hisse et oh Santiano
Si dieu veut toujours droit devant
Nous irons jusqu'à San Francisco
Je pars pour de longs mois en laissant Margot
Hisse et oh........
D'y penser j'avais le coeur gros
En doublant les feux de St Malo
On prétend que là-bas l'argent coule à flot
Hisse et ........
On trouve l'or au fond des ruisseaux
J'en ramènerai plusieurs lingots
Un jour je reviendrai chargé de cadeaux
Hisse et .........
Au pays j'irai voir Margot
A son doigt je passerai l'anneau
Tiens bon le cap et tiens bon le flot
Hisse et oh Santiano
Sur la mer qui fait le gros dos
Nous irons jusqu'à San Francisco
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
dany
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1167
Age : 57
Localisation : Suxy
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Jeu 14 Fév 2008 - 12:58

marin barre
Astre béni du marin
Porte ma barque jusqu'au rivage
Garde moi de la tempête
Blanche étoile du matin

Ceci était chanté par les pêcheurs Bretons, dédié à la vierge, à bord des morutiers(terra-neuvas) quand ils pêchaient sur les bancs de Terre-neuve.
Entendu dans une série télévisée qui s'appelait ''entre terre et mer'' superbe téléfilm dont j'ai les cassettes
marin simson
Dany
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33449
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Jeu 10 Avr 2008 - 17:19

LE 31 DU MOIS D'AOUT

AU 31 DU MOIS D ' AOUT (bis)
MOUS VIMES VENIR SOUS L’ VENT, VERS NOUS (bis)
UNE FREGATE D'ANGLETERRE
QUI FENDAIT LA MER ET LES FLOTS
C'ETAIT POUR ATTAQUER BORDEAUX

Refrain :
BUVONS UN COUP, BUVONS EN DEUX
A LA SANTE DES AMOUREUX
A LA SANTE DU ROI DU FRANCE
ET MERDE POUR LE ROI D'ANGLETERRE
OUI NOUS A DECLARE LA GUERRE
LE CAPITAINE DU BATIMENT (bis)
FIT APPELER SON LIEUTENANT (bis)
LIEUTENANT, TE SENS-TU CAPABLE,
DIS MOI, TE SENS-TU ASSEZ FORT
POUR PRENDRE L'ANGLAIS A SON BORD

Refrain :
LE LIEUTENANT, FIER Z' ET HARDI (bis)
LUI REPONDI: “ CAPITAINE OUI ” (bis)
FAITES LE BRANLE-BAS, A L'EQUIPAGE
JE VAIS HISSER NOT' PAVILLON
QUI RESTERA HAUT, NOUS LE JURONS.

Refrain :
LE MAITRE DONNE UN COUP D' SIFFLET, (bis)
POUR FAIRE MONTER LES DEUX BORDEES (bis)
TOUT EST PARE POUR L'ABORDAGE
HARDIS GABIERS, FIERS MATELOTS,
BRAVES CANONNIERS, MOUSSES PETIOTS

Refrain :
VIRE LOF POUR LOF EN ARRIVANT (bis)
JE L' ABORDIONS PAR SON AVANT (bis)
A COUPS DE HACHE D'ABORDAGE
DE PIQUES, DE SABRES, DE MOUSQUETONS.
EN TROIS-CINQ SEC, JE L'ARRIMIONS.

Refrain :
QUE DIRA-T-ON DU GRAND RAFIOT (bis)
EN ANGLETERRE ET A BORDEAUX (bis)
QU'A LAISSER PRENDRE SON EQUIPAGE
PAR UN CORSAIRE DE SIX CANONS
LUI QU'EN AVAIT TRENTE ET SIX BON.

marin barre

Cest notre ami "Bosco" qui m'a envoyé les paroles de cette chanson mythique super

salut

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Chanson dans la Marine   Lun 21 Avr 2008 - 15:34

Potemkine 1965 Jean Ferrat

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Qui chante au fond de moi au bruit de l'océan
M'en voudrez-vous beaucoup si le révolte gronde
Dans ce nom que je dis au vent des quatre vents

Ma mémoire chante en sourdine
Potemkine

Ils étaient des marins durs à la discipline
Ils étaient des marins,ils étaient des guerriers
Et le cour d'un marin au grand vent de burine
Ils étaient des marins sur un grand cuirassé

Sur les flots je t'imagine
Potemkine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
où celui qui a faim va être fusillé
le crime se prépare et la mer est profonde
Que face aux révoltés montent les fusilliers

C'est mon frére qu'on assasine
Potemkine

Mon frére, mon ami, mon fils, mon camarade
Tu ne tireras pas sur qui souffre et se plaint
Mon frére,mon ami,je te fais notre alcade
Marin ne tire pas sur un autre marin

Ils tournèrent leurs carabines
Potemkine

M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on punit ainsi qui veut donner la mort
M'en voudrez-vous beaucoup si je vous dis un monde
Où l'on n'est pas toujours du bon coté du plus fort

Ce soir j'aime la marine
Potemkine
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Les gars de la Marine - Jean Murat   Jeu 5 Juin 2008 - 18:28

Les gars de la Marine - Jean Murat

Paroles: Jean Boyer. Musique: W.R.Heyman, Warner 1931
1931 Editions Salabert
autres interprètes: Jean Cyrano
note: du film " Le Capitaine Craddock " (1931)

Quand on est matelot
On est toujours sur l'eau.
On visite le monde,
C'est l'métier le plus beau !
Du Pôl' Sud au Pôl' Nord,
Dans chaque petit port,
Plus d'une fille blonde
Nous garde ses trésors.
Pas besoin de pognon.
Mais comm' compensation,
À toutes nous donnons
Un p'tit morceau d'nos pompons !

{Refrain:}
Voilà les gars de la marine,
Quand on est dans les cols bleus
On n'a jamais froid aux yeux.
Partout du Chili jusqu'en Chine,
On les r'çoit à bras ouverts,
Les vieux loups d' mer.
Quand une fille les chagrine
Ils se consol'nt avec la mer !
Voilà les gars de la marine,
Du plus p'tit jusqu'au plus grand,
Du moussaillon au commandant.

Les amours d'un col bleu,
Ça n'dur' qu'un jour ou deux.
À pein' le temps d'se plaire
Et de se dire adieu !
On a un peu d'chagrin !
Ça passe comme un grain !
Les plaisirs de la terre...
C'est pas pour les marins !
Nous n'avons pas le droit
De vivre sous un toit,
Pourquoi une moitié ?
Quand on a le monde entier !

{au Refrain}

Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
monsblot
1er Maître
1er Maître
avatar

Nombre de messages : 176
Age : 64
Localisation : Gerpinnes
Date d'inscription : 22/04/2008

MessageSujet: Les gars de la Marine   Jeu 5 Juin 2008 - 18:45

Il y avait aussi un autre refrain:
Du plus petit jusqu'au plus grand ont à tous quelque chose qui pend!
sifflotte sifflotte sunny
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Jeu 5 Juin 2008 - 20:16

monsblot a écrit:
Il y avait aussi un autre refrain:
Du plus petit jusqu'au plus grand ont à tous quelque chose qui pend!

oui
la langue jusque par terre
car à force de souquer, souquer, ça donne soif, hein?!

marin barre
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33449
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   Mer 2 Juil 2008 - 19:28

Notre ami Bosco m'a envoyé les paroles de cette chanson :

Citation :
Kenavo

par Théodore Botrel

Au coin du foyer viens près de moi t'asseoir
Yvonne
Disons-nous adieu par ce lugubre soir
D'automne
Ne pars que demain car le vent cette nuit
Fait rage
Cuirasse ton cœur gros d'angoisse et d'ennui,
Courage

{Refrain:}
Kenavo, kenavo
Puisque mon grand bateau
Doit m'emporter bientôt
Kenavo
Kenavo, kenavo
Dans un dernier sanglot
Quittons-nous sur ce mot
Kenavo

Espère trois ans ton ami Jean-Louis
Et pense
Qu'il n'aime ici-bas que toi, sa mère et puis
La France
Tous ces amours-là, ta promise n'est pas
Jalouse
Promise au départ, au retour tu seras
Épouse

{au Refrain}

beer

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chanson et la Marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chanson et la Marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Les sujets en rapport avec la marine et la mer-
Sauter vers: