Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
VALKIRI
Admin
Admin


Nombre de messages : 4364
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Lun 2 Mar 2015 - 20:58

L O Pour argumenter le problème ÉQUIPAGE :voici le nombre et la provenance pour un navire de recherche style A 962 pour une moyenne de + de 300 jours en mer par an
 

commentaire: 2 équipages  provenance : civils -- marine marchande ou similaire pays adjacent a la Belgique
Fr et Nl 

Salut  marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 6280
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Lun 2 Mar 2015 - 22:07

Vu le taux d'exploitation du "futur" bâtiment (300 jours en mer) il faudra considéré 1 ½ équipage par système de rotation comme pour l'équipe scientifique
 dont la présence a/b suivant le type de mission ou de campagne se limite a quelques jours/semaines par AN
What is good for the gander is good for the goose (traduction FN ce qui est bon pour l'équipe scientifique doit être d’application pour Force  Navale) L'équipage fourni par la "composante navale" ne sont pas des "tchitchi boy" parés à naviguer 24/7 pour le plaisir de la politique scientifique.
Commentaire welcome


Les commentaires VALKIRI: pour moi, ils  sont pour comparaison dans ton message précédent équipages 2 - 2,1 - 2 ET CIVIL !!!
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 808
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Dim 6 Déc 2015 - 20:59

Julie FERNANDEZ FERNANDEZ,
Députée fédérale
Commission Défense, le 28 octobre 2015.


Question orale posée à M. le Ministre de la Défense, chargé de la Fonction publique, sur "le remplacement du navire A962 Belgica".






Monsieur le Ministre,

J'aimerais vous interroger sur le remplacement futur du A962 Belgica dont l'équipage actuel est composé de quinze scientifiques civils et de quinze militaires de la composante Marine. Ce navire remplit plusieurs missions essentielles comme veiller à la qualité de l'eau de mer et diverses missions scientifiques en mer du Nord.
Dans le journal Le Soir du 13 juillet dernier, j'ai pu lire que le Belgica ne serait plus opérationnel pour 2019. La sécurité sur ce navire ne pourrait plus être garantie après ce délai. À raison de 175 jours et 105 nuits passés en mer chaque année, l'air chargé de sel amène une corrosion insidieuse. De la coque au pont, la rouille grignote peu à peu le Belgica mis en service en octobre 1984.

Le coût d'un nouveau navire serait de plus de 54 millions d'euros. ( Il y a 6 ans ...)
Si vous gérez ce dossier en coopération avec Mme Sleurs, Secrétaire d'État à la Politique scientifique, c'est bien sur les aspects Défense de ce dossier que j'aimerais vous questionner.

- Quelle est à l'heure actuelle l'implication de la Défense nationale sur le Belgica tant d'un point de vue humain, technique, logistique, budgétaire ainsi que des missions remplies par ce navire? Dans un ancien article de presse de 2009, j'ai pu lire que la Politique scientifique fédérale a fait réaliser une étude de faisabilité pour connaître les différentes options afin de remplacer le Belgica.

- D'après les résultats, la seule option est la construction d'un nouveau navire de recherche océanographique. Quelle est la position du gouvernement sur cette question? Quelle serait l'implication, notamment budgétaire, de votre département si l'option de la construction d'un nouveau navire venait à être prise? Quel serait le calendrier d'un éventuel remplacement?

- En attendant, la Défense participe-t-elle au budget nécessaire à l'entretien de ce navire?

Réponse de M. le Ministre de la Défense :

Madame Fernandez Fernandez, sur la base d'une convention de 1995 avec le Ministre chargé de la Politique scientifique, la composante Marine assure la mise en condition et la mise en œuvre du navire Belgica et ce, entièrement hors budget de la Défense.

La Marine fournit l'équipage et se charge de l'entretien et des réparations.

En ce qui concerne la construction d'un nouveau navire de recherche océanographique et ses éventuelles implications budgétaires si cette option devait être prise, je vous invite à contacter ma collègue Mme Sleurs, Secrétaire d'État à la Politique scientifique, qui est compétente en la matière.

Cela ne relève pas de ma compétence. La Défense n'intervient pas financièrement pour le navire de recherche Belgica, ni au niveau de sa mise en œuvre, ni pour le remplacement. Comme d'autres institutions, la Défense fait appel de temps en temps à ce navire et à l'expertise des scientifiques pour réaliser des études qui nous sont destinées. Actuellement, trois programmes de recherche sont en cours dans le domaine du déminage. Tous les détails de ces programmes sont disponibles sur le site internet du RV (research vessel) Belgica sous les numéros 2015/17, 2015/18 et 2015/19. Il est clair que les coûts spécifiques qui découlent de l'exécution des expériences sont à charge de la Défense, comme c'est le cas pour les autres utilisateurs.

Hormis le Belgica, la collaboration avec la Politique scientifique permet à la Défense de participer aux réunions du conseil d'administration du programme de surveillance de l'espace de l'Agence spatiale européenne et au programme international de satellites militaires Composante spatiale optique, successeur du système Helios 2.
Inversement, Belspo fait appel à la Défense, notamment à l'École royale militaire, pour des études. C'est le cas actuellement pour deux études dans le cadre du programme de pôle d'attraction interuniversitaire et deux autres études dans le cadre du programme BRAIN-be (Belgian Research Action Through Interdisciplinary Networks). Tous les détails sont disponibles sur le site Internet de Belspo.

Réponse de Mme Fernandez Fernandez :

Merci Monsieur le Ministre, pour vos réponses.

Vous dites que c'est hors budget, mais l'équipage et les entretiens qui sont faits sont pris sur le budget de la Défense. Donc ce n'est pas complètement hors budget.

Réponse de M. le Ministre de la Défense :

Non. Ce n'est pas à ma charge.

Réponse de Mme Fernandez Fernandez :

Indirectement, c'est quand même pris sur votre budget, puisque vous mettez du personnel à disposition.

Réponse de M. le Ministre de la Défense :

Oui, mais c'est en appui de la Politique scientifique.

Réponse de Mme Fernandez Fernandez :

D'accord, je vais interpeller Mme Sleurs sur le sujet.
En tout cas, vous devez me faire la démonstration de l'utilité de ce navire et de toutes les missions auxquelles il peut contribuer, en Défense et dans d'autres secteurs aussi je suppose.

Je vous remercie pour vos réponses.












Dernière édition par titian le Dim 6 Déc 2015 - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 808
Age : 64
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Dim 6 Déc 2015 - 21:13

Pour Mme Sleurs , c'est déjà résolu ...
Pas de nouvelles du Belgica II à l'horizon politique...



26/06/2015

La Secrétaire d’État à la Politique scientifique, Elke Sleurs, dégage un budget supplémentaire de 1 848 000 euros pour un grand entretien du RV Belgica et la digitalisation de nos collections.

Maintenir le RV Belgica en état de naviguer

La Secrétaire d’État Elke Sleurs a prévu un budget supplémentaire de 1 019 000 euros pour un entretien exceptionnel du navire de recherche océanographique RV Belgica prévu cet hiver. Une décision qui en dit long sur l’importance de ce navire de recherche ! C’est en effet un outil essentiel pour les quelque 1200 océanographes des universités et institutions scientifiques belges (dont l’IRSNB).

Ce montant permettra de financer de gros travaux de maintenance indispensables pour que le RV Belgica reste en état de naviguer. Néanmoins, la décision de remplacer le bateau reste urgente (il fêtait déjà ses 30 ans en 2014), étant donné que la livraison d’un nouveau navire prendra plus de 3 ans
3 ans , elle rêve
Conclusion du rapport de 2009 :  Le calendrier suivant pourrait être retenu, amenant à un délai de 5 à 7 ans, hors contraintes administratives ou budgétaires,
pour avoir un nouveau navire opérationnel

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin


Nombre de messages : 31536
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Ven 28 Oct 2016 - 23:32

Citation :
Le navire océanographique Belgica aura un successeur en 2020 (28.10.2016)

Le navire océanographique Belgica sera remplacé en 2020, a décidé vendredi le conseil des ministres qui a chargé la secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Elke Sleurs et le ministre de la Défense Steven Vandeput de préparer le marché public pour l'acquisition d'un nouveau navire de recherche. Le Belgica fête ses 32 ans cette année et atteint sa durée de vie maximale. Un budget de 54,45 millions d'euros est prévu pour son remplacement.

Le Belgica a été engagé dans de nombreuses missions d'expertise avec un total de 900 000 kilomètres au compteur. "Il a œuvré au développement et au rayonnement international de la recherche maritime", a souligné vendredi Mme Sleurs. Construit dans les années '80 pour une période de 25 ans, il a quelque peu repoussé son accession à la retraite. Le Belgica a participé à 920 campagnes, avec une moyenne de 175 jours et 105 nuits par an en mer. Ces dernières années, les sorties se sont faites plus rares en raison d'avaries techniques et de frais de fonctionnement plus importants. Le nouveau navire devra tenir 30 ans. La livraison est attendue pour 2020.

En 2013, le conseil des ministres avait déjà donné son feu vert pour le lancement d'une étude concernant la construction d'un nouveau bateau scientifique devant remplacer le Belgica en ... 2107.

Source: Belga

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA   Aujourd'hui à 11:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Remplacement du navire de recherche océanographique BELGICA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: