Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mar 21 Juin 2011 - 22:44

thierry0100 a écrit:
bonsoir

profitons des portes ouverte tant qu'il y a encore de la place pour mettre des bâteaux

pour pouvoir aller à des portes ouverte il faudra aller dans un autre pays



très bonne soirée

thierry

En postant mon texte juste avant, je pensais exactement la même chose que toi thierry.
Revenir en haut Aller en bas
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3617
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 9:20

Bien le bonjour,

Et bien, je vais mettre mon grain de sel dans le débat.

Pour moi, Zeebrugge peut fermer.
Nous n'avons plus besoin de cette base trop couteuse et dont les docs sont désespérement vide.
Quelques CMT qui fonctionne tant bien que mal et si je ne me trompe pas 2 ou 3 remorqueurs, et le Stern, je ne parle même plus des 2 frégates qui passeront plus de temps à Den Helder qu'à Zeebrugge.

Moi je verrais bien une réouverture d'Ostende.
Eguermin y est toujours.
Il existe de la place pour quelques CMT et des patrouilleurs côtiers ( a construire ).
Un petit ravitailleur pour cette flotille.

Pourquoi Ostende : +/- au milieu de nos 65 km de côte.
Ville consmopolite et il faut reconnaitre que toute l'année Ostende reste une ville vivante.

Pour Ostende acceuillir à nouveau la marine serait une bonne chose.
Opération internationale ( nous le faisions il y a encore 25 ans ).

Les vieux docs pêcheurs arrières et les bâtiments existants pourraient très bien être rénover et faire une base vraiment très sympa avec accès direct vers la mer.

Zeebrugge est obsolète, sa capacité par rapport à notre flotte ne tient pas la route et elle fermera pour la marine soyez-en certain, ce n'est qu'une question de temps.

Nous savons tous que notre littoral est toujours remplis d'explosifs datant des 2 grands conflits et qu'une marine reste indispensable également pour la sécurité de nos côtes.

Donc Ostende, Chasseurs de mines ou autres types de navires pouvant effectuer ce genre de mission, 2 patrouilleurs style Coast Guard US ou canadien, un petit ravitailleur. Eguermin, et un dépôt logistique cohérant pour cette flotille.

Il est dit par Renard que Zeebrugge est loué et n'est plus OTAN, alors, bazadez Zeebrugge et recentraliser les opérations sur Ostende.

Voilà, je sais que mon avis va faire bondir certains mais c'est mon avis.

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
JeanMi
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 2797
Age : 70
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 9:58

RENARD a écrit:
La base est louée (le terrain) et cela fait déjà plusieurs année que la base n'est plus base Otan , ou loger des militaires dans la salle de sport et le restent des bureaux.
indecis indecis indecis

Jean-Claude, quel en est le propriétaire ?

_________________
JeanMi   marin barre

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1104
Age : 52
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 12:26

rouvrir Oostende est quasi impossible pour plusieurs raisons

- le terminal gazier doit être surveillé à Zeebrugge ou du moins faire acte de présence militaire dans les environs.
- tout ce qui est gestion du trafic de notre côte + l’Escaut est à Zeebrugge (nouveau bâtiment remplaçant Vlissegem et travail en coopération avec d’autres départements fédéraux, police maritime, douane, permanence 24/24).
- le lift (sert à nos entretiens et encore jusqu’à ce jour pour entretenir les CMT hollandais)
- piste pour hélicoptère.
- station d’épuration
- toutes les casernes des environs ont été fermées et tout a été centralisé pour plus de facilités (ateliers/logistique) à Zeebrugge, le tout est nouveau au point de vue gestion de la logistique.
- reste probablement encore bien d’autres raisons dont on ne pense pas à l’instant.

Tout cela serait bien difficile à placer à Oostende au point de vue de la place disponible et sans compter la construction de nouveaux bâtiments alors qu’il n’y a plus d’argent nulle part.

Il y a quand même de moins en moins de mines et nos navires ne sont plus uniquement occupés à cela comme dans les années 60-70, nos CMT partent le plus souvent en mission OTAN bien loin de nos côtes. Et un mouillage de mines comme en 1940 ne serait plus si facile pour un ennemi, l’Europe ne formant plus qu’une unité et les armes de contre-attaque ont changé aussi, rien que pour l’aviation ça a sérieusement progressé (vitesse de déplacement, missiles,…).

Oostende ne veut plus de la Marine quand on voit comment ils ont défendu le départ, c’est qu’ils s’en tapent bien et ça les arrangeait même de récupérer les terrains.

Je n’ai pas connu sur le terrain la situation avant 1984 mais lorsque je suis rentré milicien, Nieuport et l’ancienne base de Zeebrugge venaient d’être fermés et Kallo était tout doucement fermé ; je n’ai pas vraiment connu les MSI et MSC opérationnels comme certains les ont connus.
La forme de la guerre change aussi où l’on se dirige de plus en plus à l’électronique et on a moins besoin d’hommes sur le terrain qu’auparavant et ce qui fait qu’avec les années, la disparition du bloc de l’Est et les crises économiques, les budgets et besoins ont été sérieusement diminués.

Avant du temps des miliciens, on avait assez de personnel, chose impossible à l’heure actuelle où il faut gérer au mieux les gens où chaque place est numérotée et pas question d’avoir trop de gens, budget oblige.

Il faut regarder les choses en face et voir comment la situation militaire a évolué, c’est irrévocable, les gens d’active du fait qu’ils y sont tous les jours s’y adaptent plus facilement que les gens qui n’y sont plus impliqués tous les jours.

Et il serait encore bien plus difficile d’expliquer à la population une nouvelle augmentation des taxes afin de pouvoir payer plus de militaires, fonctionnaires, policiers, ce n’est pas dans l’ère du temps, les économies se font sur tous les départements de l’Etat.

Selon moi, on se dirige vers une seule grande force armée européenne, chaque pays aura quelques casernes et hommes et on réuni les forces en cas de coup dur, fini chaque pays ayant du matériel en surplus ou faisant double emploi. En fait, quand on observe bien, c’est ce qui se fait déjà pour les missions lointaines, les armées européennes travaillent de plus en plus ensemble sous un commandement commun.

Maintenant, si ça se fait que le dock serait coupé, rien n'empêche des clauses d'utilisation lors d'exercices exceptionnels et en cas de guerre, c'est quand même réquisition générale, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Philippe56
Maître
Maître
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 60
Localisation : Trazegnies
Date d'inscription : 05/11/2009

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 13:22

Shrek,
Je crois que ton analyse n'est pas mauvaise même si je n'y souscris pas entièrement. Ceci étant dit, il faut faire attention de ne pas mélanger l'Europe et l'OTAN. Pour l'instant il y n' y a qu'une ébauche d'état major (EDA) mais pas encore de vrais commandements intégrés. L'OTAN avec ces commandement intégrés existe et est operationnelle et enfin tous les pays de l'OTAN ne sont pas (encore) européen d'ou risque de confusion dans ton analyse.
Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 18:45

JeanMi a écrit:
RENARD a écrit:
La base est louée (le terrain) et cela fait déjà plusieurs année que la base n'est plus base Otan , ou loger des militaires dans la salle de sport et le restent des bureaux.
indecis indecis indecis

Jean-Claude, quel en est le propriétaire ?

Depuis des décénie on sait que la base est louée pour une durée de XX peu etre XXX le contract est presque terminer.
a TU regarder le nombres de Navires
2 Frégates qui appatienne aux Hollandais
5 CMT qui navigue +-
4 Remorqueurs qui sont dans +- le même état
1 Godétia qui lui va finir ou en réparation ou la casse
voilà la Marine
vus que les hollandais vende aussi leurs deux M-Frégates ou va tu faire les entretiens ???
nous avons demander pour suivre les cours .......................................................pas de réponse
Si les anciens qui ont fait de nous et de moi un Marin reviendrais je pense que nos grandsss patrons irais rejoindre la place des anciens .
et il n'y a pas que cela .Tu verra dans un avenir très très proche .
Maintenant on peu toujours se voir a une porte ouverte , mais pas cette année .
Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 18:51

Philippe56 a écrit:
Shrek,
Je crois que ton analyse n'est pas mauvaise même si je n'y souscris pas entièrement. Ceci étant dit, il faut faire attention de ne pas mélanger l'Europe et l'OTAN. Pour l'instant il y n' y a qu'une ébauche d'état major (EDA) mais pas encore de vrais commandements intégrés. L'OTAN avec ces commandement intégrés existe et est operationnelle et enfin tous les pays de l'OTAN ne sont pas (encore) européen d'ou risque de confusion dans ton analyse.
un état major intégrer, mais que va tu donner comme force ? et la force européenne n'est toujours pas née , une brigade a strasbourg et une force d'intrevention Française voilà l'Europe ?? et après ....
des marins belge qui surf plus sur Face book que de faire le travail .....conclusion vive la suisse. pleure affraid thumleft super super
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 19:32

RENARD a écrit:
Philippe56 a écrit:
Shrek,
Je crois que ton analyse n'est pas mauvaise même si je n'y souscris pas entièrement. Ceci étant dit, il faut faire attention de ne pas mélanger l'Europe et l'OTAN. Pour l'instant il y n' y a qu'une ébauche d'état major (EDA) mais pas encore de vrais commandements intégrés. L'OTAN avec ces commandement intégrés existe et est operationnelle et enfin tous les pays de l'OTAN ne sont pas (encore) européen d'ou risque de confusion dans ton analyse.
un état major intégrer, mais que va tu donner comme force ? et la force européenne n'est toujours pas née , une brigade a strasbourg et une force d'intrevention Française voilà l'Europe ?? et après ....
des marins belge qui surf plus sur Face book que de faire le travail .....conclusion vive la suisse. affraid

Bonjour,

Oui jean -claude, il suffit de lire entre les lignes (le musée MRA à gardé des vitrines pour nous )

Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 19:40

René a écrit:
RENARD a écrit:
Philippe56 a écrit:
Shrek,
Je crois que ton analyse n'est pas mauvaise même si je n'y souscris pas entièrement. Ceci étant dit, il faut faire attention de ne pas mélanger l'Europe et l'OTAN. Pour l'instant il y n' y a qu'une ébauche d'état major (EDA) mais pas encore de vrais commandements intégrés. L'OTAN avec ces commandement intégrés existe et est operationnelle et enfin tous les pays de l'OTAN ne sont pas (encore) européen d'ou risque de confusion dans ton analyse.
un état major intégrer, mais que va tu donner comme force ? et la force européenne n'est toujours pas née , une brigade a strasbourg et une force d'intrevention Française voilà l'Europe ?? et après ....
des marins belge qui surf plus sur Face book que de faire le travail .....conclusion vive la suisse. affraid

Bonjour,

Oui jean -claude, il suffit de lire entre les lignes (le musée MRA à gardé des vitrines pour nous )


il n'est pas question de vitrine mais bien prendre la réalité par les cornes, rien ne va plus , tu te tape un casino c'est mieux, mais faire comprendre a d'autres est autres chose vus qu'ils ne sont plus dans le circuit et content d'en sortir dans 4 mois crois moi ... Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36 Smilie 36
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 20:20

C'est juste et tu as raison.

Etre dans la picine, c'est différent que de regarder de la cafétaria.

Revenir en haut Aller en bas
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1104
Age : 52
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 21:59

Bien qu'il n'y ait encore rien d'officiel, on constate de plus en plus des alliances de pays européens afin de limiter les frais lors d'exercices ou de missions.

Comme on peut le constater, ce n'est pas qu'un problème belge mais quasiment mondial et tous les pays doivent faire des économies et la solution la plus simple est de supprimer des morceaux d'organismes de l'Etat. Et c'est justement parce qu'on arrive quasiment à la fin des démantèlements que l'on constate encore plus les dégâts.

Plus rien ne va nulle part, les trains, c'est le bordel, la poste idem, la police, la justice, plus rien ne ressemble à quelque chose et certains veulent nous faire croire qu'en libéralisant cela ira mieux.

Regardons les entreprises privées, pas beaucoup mieux, au Delhaize, il n'y a quasi plus de caissières, Telenet et Voo ont acheté cher des droits pour le football mais même avant d'avoir le contrat ont déjà augmenté la redevance mensuelle de la télédistribution, triste société de consommation à l'américaine...

En fait, tout cela a commencé après le premier choc pétrolier des années 70 et tout doucement, tout s'est démantelé et l'ouverture aux pays de l'Est n'a pas arrangé les choses et maintenant l'Europe...

Et impossible encore de taxer plus les gens qui ont encore la chance d'avoir un travail, d'où le problème du politique qui doit composer avec les moyens du bord.

C'est surtout pour nos jeunes qu'il y a du souci car ils n'auront jamais la possibilité de rentrer dans une entreprise ou un organisme de l'Etat en se disant être parés pour l'avenir avec une sécurité de l'emploi comme on a eu la chance d'avoir jusqu'à ce jour.

Reste....le tourisme où une tranche de la population qui s'enrichi de plus en plus chaque jour dépense leur argent, reste à nous d'essayer d'en profiter en créant de l'emploi de ce côté.
Revenir en haut Aller en bas
jomoro
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 74
Localisation : mons (belgique)
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Mer 22 Juin 2011 - 23:40

Salut Shrek !
Une petite rectification : la réduction des moyens militaires n'est pas un problème mondial, quand on voit le réarmement à marche forcée d'un tas de pays, à commencer par la Russie, l'Inde et la Chine.

Et bonjour à tous les autres aussi ...!
salut
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34910
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Jeu 23 Juin 2011 - 1:27

Bonsoir à tous,

Le déclin de notre marine (et de notre armée) ne date pas d'aujourd'hui, ça a commencé en 1993 avec le retrait du service d'une des quatre frégates E71 (le Westhinder) + le retrait du service d'un de nos deux navires de soutien et de commandement (le Zinnia). D'un coup, on retirait 1/3 du tonnage total de la flotte ! Puis cela a continué, sur les 10 cmt's du départ on en a encore 5 en service et on a plus que 2 frégates à la place de 3. L'école de notre Marine a déménagé en Hollande et même l'uniforme de matelot a été retiré du service !

En fait, nos politiques successifs ont choisi de réduire le budget de la défense année après année et donc notre marine a perdu plus de 50 % de sa flotte en 20 ans ! Et, ses capacités de formation aux métiers à bord ont déménagés en Hollande, ce qui fait qu'aujourd'hui on ne pourrait même plus acheter des bâtiments français par exemple, puisque tout le matos pour la formation du personnel navigant se trouve à Den Helder et biensur est hollandais !

Bon maintenant, quand on voit la situation des hollandais (ou du moins ce qui les attend !) c'est encore pire que chez nous, et pourtant eux c'est grand pays de tradition maritime !

Alors, quand je vois la situation actuelle, je me dit que notre marine va disparaitre tôt ou tard ! Et, donc, pourquoi ne pas spécialiser notre marine uniquement dans son domaine de prédilection, la lutte contre les mines ? Et, dans ce cas ce serait la fin des frégates belges, on ne garderait que les cmt's + un (ou deux) nouveau navire de soutien et de commandement en remplacement du vieux Godetia. De toute manières, la lutte contre les mines sera toujours indispensable et comme cela au moins il y aurait toujours une Force Navale belge jap

Qu'en pensez-vous ?

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Jeu 23 Juin 2011 - 3:30

L'argent, le nerf de la (guerre).

Rien ne fonctionne plus comme dit très justement shrek.

Déjà, il y aurait moins de problème dans tout les domaine si la notre argent était mieux géré.

Quand l'on aditionne la somme en € de tout les travaux inutiles, il y aurait de quoi résoudre beaucoup de problèmes.

Ce que je pense pour la Marine olivier et bien simplement les carottes sont cuites. No
tout est prévu, centre de formation chez les kakis, Etat-Major -Général type interforce, SUFFIT JUSTE TRANSFERER.
Pour raison budgétaire, si l'état le décide cela se fera et la Force Terrestre et Aérienne seront bien contentes de récupérer un peu de budget.
Et pour l'ONU, L'OTAN, l'Europe, et bien ils demanderons juste un chasseur de mines à un autre pays et nous compenserons notre coopération militaire avec les chasseurs et ou la force terrestre...
Revenir en haut Aller en bas
JeanMi
nous a quitté
nous a quitté
avatar

Nombre de messages : 2797
Age : 70
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   Jeu 23 Juin 2011 - 10:28

Avant de vouloir réaliser des projets pour la Marine :

Poucentage du P.I.B. de la Belgique consacré à la Défense Nationale :

2002 : 2,7 % 2009: 1,2 % 2011: 0,84 %

En 2009, la Grèce consacrait 3% de son P.I.B. (On voit dans quelle situation elle se trouve, et si elle arrivait à la moyenne des pays européens, elle épargnerait 2 milliards d'euros......)

Tiré de La Libre Belgique (mai 2011)

Le matériel militaire tient de moins en moins la route, l’armée ne dispose pas des moyens qu’elle devrait avoir pour fonctionner normalement et par-dessus le marché, les problèmes de personnel ne semblent pas interpeller le ministre Ce n’est pas la première fois qu’une note de la hiérarchie militaire fait du bruit après avoir "fuité", mais la répétition des critiques acerbes du locataire du 4-6 de la rue Lambermont à celui du 8 de la même artère laisse penser que rien ne va plus au sein d’une "grande muette" de plus en plus loquace. La fin de la semaine a été marquée par la nouvelle querelle entre le chef de la Défense, le général Charles-Henri Delcour et le ministre de tutelle Pieter De Crem (CD&V). Selon le premier nommé, le responsable politique aurait fait sien l’aphorisme "après moi, le déluge". Pire : par son immobilisme, le ministre creuserait la tombe de son propre plan de restructuration. Et de constater que l’on n’atteindra pas l’objectif escompté, puisque pour faire fonctionner une armée plus réduite mais mieux équipée, il faudrait aussi investir. Il y a une certaine urgence puisque les budgets sont dans le collimateur avec une perspective de nouvelles économies. Du côté de la hiérarchie militaire, l’on s’étonne de ce que le ministre favorise de hautes ambitions - la présence en Libye avec les F16 mais aussi le chasseur de mines - alors que les moyens sont à la baisse.

Le ministre de la Défense a répliqué indirectement à ces critiques à la Chambre, interpellé par Bert Maertens (N-VA). Pieter De Crem a rappelé que dans les années 90 "pour cause de critères de convergence européens, assainir était le maître-mot. C’était aussi l’époque où l’on parlait des dividendes de la paix. Sous la coalition violette, les efforts d’assainissement se sont poursuivis". Et De Crem de constater qu’il avait "hérité d’un département lourdement endetté". Mais il dit avoir "apuré la dette à hauteur de 1,1 milliard d’euros, soit un tiers du budget annuel de la Défense. Les crédits permettront au département de respecter l’ensemble de ses obligations en matière de personnel, de fonctionnement et d’investissements. Fin 2007-2008, plus de 66 % des moyens de fonctionnement étaient encore affectés au personnel. A politique inchangée, le chiffre aurait dépassé les 70 %, ce qui est intenable. C’est la raison pour laquelle, l’effectif a été ramené à 34 000 personnes, ce qui permet de se concentrer à nouveau sur les missions essentielles".

La norme de 2 % du produit intérieur brut consacré aux efforts en matière de défense impliquerait pour la Belgique un doublement du budget, soit une hausse de 3 milliards d’euros, montant impossible à réaliser. Toutefois, a conclu Pieter De Crem, "nous devrons continuer à travailler avec les moyens actuels". En marge, pour le ministre, la note du staff de la Défense est "une balle que la hiérarchie de l’armée se tire dans le pied". Et de la qualifier "d’inexacte et non pertinente". Rompez les rangs ! (fin de l'article)

En explorant de nombreux sites consacrés à l'armée, dans le plan de restructuration allant jusqu'en 2015, concernant la Marine à Zeebrugge, il n'y a qu'un quartier militaire qui doit être abandonné (au plutard en 2011). Rien au sujet de la base navale, et les chasseurs de mines doivent être transformés pour devenir les plus performants de l'Otan

P.S. Toujours pas de réponse : Si la base est louée, quel en est le propriétaire ?


_________________
JeanMi   marin barre

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quel avenir pour la base de Zeebrugge ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Les news de la Force Navale belge, les infos, les questions,...-
Sauter vers: