Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
demuylder bob
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3130
Age : 75
Localisation : 5550 Pussemange (Vresse-s-Semois)
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle   Mer 15 Mai 2013 - 14:47

En 1698, le capitaine et sans doute le lieutenant d'un vaisseau du 3e rang étaient trop âgés pour avoir été formés à l'école des compagnies de Gardes de la Marine créées en 1682 !

Le capitaine est le responsable suprême du vaisseau qu'il a visité en détail au momenty de la prise de commandement avec les officiers du port et ceux destinés à servir sous ses ordres.
Il connaît ses qualités et défauts.

Généralement il est plus proche d'un seigneur féodal que d'un marin : il a droit de justice à bord, il traite avec l'extérieur et il est avant tout le chef militaire, assisté du lieutenant qui est là pour le remplacer s'il est tué au combat.

Il veille à tout : la qualité des vivres, le justice et la police, la propreté, l'armement.

Il tient son journal de route et répond de sa mission devant les autorités.

Pour ce qui est de la conduite du vaisseau, il se repose leplus souvent sur ses subordonnés, principalement les pilotes pour la navigation et le maître d'équipage pour le recrutement, la direction des hommes et les manoeuvres. marin barre


Amicalement, Bob


Revenir en haut Aller en bas
demuylder bob
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3130
Age : 75
Localisation : 5550 Pussemange (Vresse-s-Semois)
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle   Ven 17 Mai 2013 - 14:44

Le CHIRURGIEN et l'AUMONIER

Le chirurgien et l'aumônier font partie de l'état-major.
Ils "habitent" avec tout leur matériel dans une chambre de toile aménagée dans la sainte-barbe, le premier à bâbord, le second à tribord.

Le chirurgien, appartient à une corporation modeste proche de celle des barbiers. Ses fonctions dépassent les compétences d'un infirmier : il soigne les malades et bande les blessés, extrait les balles, trépane les crânes, ampute s'il le peut, saigne et administre les médicaments.

L'aumônier a généralement été formé dans un séminaire de marine tenu par les jésuites (à Brest et à Toulon depuis 1685). Il doit connaître le breton.
Soumis aux ordres du capitaine, il entretient sa chapelle et assure les prières du matin et du soir annoncées par la grosse cloche.
Les secours de la religion sont unanimement considérés comme indispensables pour affronter les rigueurs de la vie à bord.


Amicalement, Bob
Revenir en haut Aller en bas
demuylder bob
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3130
Age : 75
Localisation : 5550 Pussemange (Vresse-s-Semois)
Date d'inscription : 07/05/2011

MessageSujet: Re: L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle   Dim 19 Mai 2013 - 14:14

LE MAITRE D'EQUIPAGE


Le maître d'équipage, principal officier marinier couramment appel" "le maître", est sans doute avec le pilote, le personnage le plus important du vaisseau après le capitaine.

Bien qu'aucun diplôme ne sanctionne ses connaissances acquises "sur le tas", c'est lui qui recrute l'équipage et dirige, en bonne intelligence avec le pilote, la manœuvre du navire.

Au XVIIe siècle, sa toute-puissance originelle commence toutefois à pâtir, dans la marine de guerre, de la montée des compétences nautiques des officiers-majors.

Le maître d'équipage use de son sifflet pour transmettre ses ordres. Il dispose aussi d'un "braillard" (porte-voix) qu'il tient en main.

Il assure la discipline sans avoir le droit de punir. Il à la charge complète du matériel, de la coque, du gréement, du lest, de la répartition de la cargaison , des poids lourds y compris des canons.
Pour la conduite du vaisseau, en collaboration avec le pilote pour ce qui est de la navigation, tout repose sur lui. Les manœuvres de port, celles des ancres, des voiles, la hauteur des mâts, l'emplacement des vergue ...


chief Amicalement, Bob
Revenir en haut Aller en bas
wouard
1er Maître
1er Maître
avatar

Nombre de messages : 194
Age : 76
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 12/03/2013

MessageSujet: XIII7ème siècle   Dim 19 Mai 2013 - 17:08

Je crois que le CDT MATHIEU ne s'est jamais adapté et n'as jamais fait un recyclage duel
cordialement wouard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ETAT-MAJOR DES VAISSEAUX AU XVIIe siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Les sujets en rapport avec la marine et la mer-
Sauter vers: