Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 la marine belge et le débarquement en normandie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
gwencore
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 50
Localisation : Charleroi (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: D-Day   Ven 30 Mai 2014 - 18:45

Le sujet est tellement vaste et on peut dire tellement de chose sur ces hommes remarquables qui ont créé notre force navale d'aujourd'hui, (enfin se qu'elle était) car pour moi, il y a un peu de sabotage au point de vue Ministère en voyant l'effectif de nos navires par rapport aux années 70-80 où la flotte était bien plus étendue et qualifiée que maintenant. Je pense être un des derniers à êtres passé par l'école d'Eguermin en tant que B4, je me souviens que nous étions 2 à suivre la formation, j'ai navigué sur zinnia, bovesse, breydel ( quand on à perdu le mat pieter en mer rouge ) fini par heist et spa(logistique), je vois le travail qu'on fourni ses marins en sortant une drague, magnétique, acoustique, ou europesa. une question avait été posée un jour par une personne ( je ne sais plu qui s'était) et demandait se qu'était une kity mines, à l'école si je me souviens, s'était une mines à pression et acoustique, pour celui qui avait posé la question, j'ai revu cette mine dans le reportage D-Day ils ont inventé le débarquement, ça repasse aujourd'hui, mais je ne sais l'heure, j'ai préféré le téléchargement du reportage, Et bien celle-ci était larguée par les allemands le longs des plages par des bombardiers se qui à créé tant de dommage à tous ses soldats et marins, j'avoue que j'ai eu quelques fois les yeux brillant en pensant à se qu'ils ont endurés pendant 5 ans! j'ai quitté la FN en 90 sur un coup de tête et à la fois car je voyais un changement arrivé avec l'apparition des CMT. René, je n'avais pas vu que tu résidais sur courcelles, j'habite gosselies, et je te payerai un pot avec plaisir et te raconterai, quelques anecdotes qui fait que je suis un peu retissant à faire passé mes connaissance et mes docs sur le site. enfin saluons ses hommes et remercions les encore pour hier, aujourd'hui et surtout demain, que bien des gens oublient malheureusement. beer  peut être au sur la place des Trieux.
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19065
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Ven 30 Mai 2014 - 19:12

super gwencore,René ne mord pas et est d'agréable compagnie,je sais de quoi,je parle!!!!Bon pot avec modération .  brave bête  ahahah  mort de rire 
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6372
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Ven 30 Mai 2014 - 20:23

Effectivement Eric N, un Très beau sujet aussi que celui des mines kity :

http://www.belgian-navy.be/t4185-mine-kity
http://www.belgian-navy.be/t4185-mine-kity

sujet qui colle parfaitement avec celui-ci : la marine belge et le débarquement en normandie .

Merci pour le  beer , c'est comme ci c'était fait  super 
Peut-être un jour au Big Ben où, je pense sérieusement me rendre une fois lors d'une réunion.

Guy, tu n'y coupera pas car, je constate que " Prof et en plus éléve Ducobu sur les sujets" marin ok beer   
Revenir en haut Aller en bas
gwencore
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 50
Localisation : Charleroi (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: mines kity   Ven 30 Mai 2014 - 23:45

Et les gars, j'ai pas de problèmes avec René (lol). Je réponds simplement, et peut être attivement indecis 
Je viens d'aller voir le lien, effectivement mine très vite fabriquée et plus ou moins artisanales, si vous avez vu le doc sur D-Day, on voit le bombardier allemand larguer les deux types, celle allongées venant se planter le long de la plage pour empêcher le débarquement et l'autre à pression remontant en surface pour les navires de surface. Je vais essayer de retrouver mes cours d'eguermin on en parlait vaguement car naturellement le boulot sur se type de mine était déjà fait, sauf que devant le nouveau port de zeebrugge, si je me souviens bien ils ont du arrêter les travaux à l'époque car une de ses mines avait été retrouvée à moins de deux mètres d'un bulldozer.
 beer drapeau blanc lol
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5108
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 7:33



Et oui; il serrait bon de retourner dans ses cahiers d'Eguermin
à savoir:
Mines de fond:-magnétique / acoustique (mine larguée par avion certainement une mine allemande type LMA ou LMB
Mines a orin
Mines dérivantes
Etc…
Je ne vais pas en parler il suffit de fouiner sur le forum il y a de nombreuses photos et d'explications sur ces sujets.
Maintenant sur le net aussi
Enfin je vais être bon prince, a vous de rechercher ces mines :


Mine à antennes : Mine à contact équipée d'antennes
Mine à contact : Mine qui explose au contact.
Mine acoustique : Mine dont la mise de feu est actionnée par une influence acoustique.
Mine à dépression : Mine dont la mise de feu est sensible à la dépression hydrodynamique provoquée par le passage d'un navire.
Mine à influence : Mine qui fonctionne sous l'effet des modifications apportées par un navire soit à certaines conditions ambiantes, soit à des radiations émises par la mine elle-même.
Mine à ligne flottante : Mine à contact dont l'une des cornes est reliée à une ligne flottante qui peut être accrochée par un bâtiment.
Mine anti dragueur : Mine sensible réglée pour exploser sous les navires de lutte contre les mines.
Mine à orin : Mine de flottabilité positive maintenue sous la surface par un orin fixé à un crapaud reposant sur le fond.
Mine bouquet : Ensemble de mines à orin fixées au même crapaud; quand un orin est coupé par une drague, une autre mine se détache du crapaud pour prendre la place de la précédente.
Mine combinée : Mine conçue pour n'être influencée que par la réception simultanée ou successive de deux ou plusieurs influences.
Mine de fond : Mine à flottabilité négative qui repose sur le fond.
Mine dérivante : Mine flottante qui se déplace au gré du vent ou du courant.
Mine ludion : Mine dont l'immersion est assurée par un système de contrôle hydrostatique qui la maintient à une profondeur prédéterminée.
Mine magnétique : Mine dont la mise de feu est actionnée par une influence magnétique.
Mine rampante : Mine flottante, maintenue sous la surface par un lest, qui se déplace librement dans le courant

Et pour terminer un exemple :


TMC (Torpedo Mine C), charge: 860-930kg. La TMC est une mine de sol, ce qui signifiait qu'elle s'installe sur le fond marin. Elle explose par la signature magnétique ou acoustique d'un navire de passage.
Pour une efficacité maximale, elle peut être posée que dans les eaux peu profondes allant jusqu'à 30 mètres. Quand un navire approche de l'aplomb d'une mine de fond mouillée à faible profondeur, côtes ou estuaires, la pression d'eau sur ce point de mouillage augmente progressivement, puis décroît brusquement pendant toute la durée du passage du navire, et subit des oscillations rapidement amorties. L'amplitude de cette variation de pression hydrostatique dépend de divers facteurs, profondeur de la mer, tirant d'eau et vitesse du navire, etc.
Pour éviter qu'une forte houle ne suffise à provoquer la mise à feu d'une telle mine, on combine le système à dépression avec l'un des systèmes précédents, magnétique ou acoustique, servant de commutateur au système à dépression.
Le système de mise à feu de la mine à dépression allemande comportait, un sac à air en caoutchouc, en communication par un large tuyau avec un réservoir en acier, à deux compartiments séparés par une cloison d'acier. Cette cloison est percée d'un trou central, obturé par une membrane de métal s'appuyant sur le fond du compartiment, un boulon, isolé de cette plaque, porte en dessous de lui une tige de métal se terminant en boucle et s'enfonçant dans le compartiment. Une pointe métallique fixée à un blochet sous la cloison a son extrémité au centre de la boucle de la tige. Le blochet et le boulon sont reliés par fil au circuit de mise à feu. Un petit trou dans la cloison reste ouvert et met les deux compartiments d'air en communication.
Au passage du navire sur la mine, la pression diminue sur le sac, celui-ci tend à regonfler et à aspirer rapidement l'air, la plaque d'acier se soulève et entraîne le boulon et la tige à boucle. Cette dernière entre en contact avec la pointe et le circuit électrique de mise à feu est fermé. Remarquons que la pression sur le sac commence à diminuer quand le navire commence à passer au-dessus de la mine, c'est-à-dire qu'au moment où le navire aura son centre au plus près de la mine celle-ci sautera.

Revenir en haut Aller en bas
Luc Bollé
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1290
Age : 57
Localisation : Brugge - Assebroek
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 7:37

Salut Christian,

N'as-tu pas regardé Thalassa hier, très belle émission sur l'opération Neptune de D-Day.
Exclusivement consacrée aux operations marines du débarquement: avant, pendant et après..

@+
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5108
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 8:09

Non luc  Neutral 
J'aurais bien voulu mais il y avait aussi sur la RTB un reportage sur le débarquement que j'ai regardé.
Pour l'instant on retrouve assez bien de la doc sur le D-Day même des films en couleur d'époque (j'ai du en mettre un sur le forum il y a peu de temps).
Bon W-E
je vais a oostend aujourd'hui et il y a du sunny sunny sunny 
et des  beer beer beer modérément
attention pour la route
 wavey 
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 4511
Age : 75
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 12:13

Eh oui Luc comme toi jai regarde le superbe documentaire en parlait meme de nos males qui ont participe et le drame qui c'est passe sur un de nos navires
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6372
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 15:56

gwencore a écrit:
Et les gars, j'ai pas de problèmes avec René (lol). Je réponds simplement, et peut être attivement indecis 

Pas de problèmes ! Ben non aucun ...

Christian, et tu as oublié mine de crayon  Smilie 02 ... Smilie 59 

C'est vrai que l'anniversaire du D-Day approche et donc bc de docs à la télé (malheureusement souvent les mêmes en boucle ....
J'aimerais à la télé un peu plus d'infos sur ce jour comme : que se passait'il à l'intérieur des pays occupés (résistance, maquis etc...
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6372
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 16:01

Les soldats belges interdits de Jour-J


Tenus dans l’ignorance du jour et du lieu du débarquement, maintenus à l’écart des plages de Normandie, le 6 juin 1944 : ministres et soldats belges, sur pied de guerre en Angleterre, enragent et protestent. Les Anglo-Saxons ont leurs raisons

Les Belges ne voulaient pas manquer ce rendez-vous avec l’Histoire. Ils n’y sont pourtant pas conviés. Les Anglo-Saxons ont décidé de se passer de leurs services, le jour où ils débarqueront sur la façade atlantique du continent, en un lieu tenu jalousement secret. Hors de portée des oreilles indiscrètes des ministres belges installés à Londres. Ceux-là seront aussi surpris d’apprendre, le 6 juin au matin, que la Normandie est le point de chute des forces de débarquement alliées.

Le gouvernement belge n’est pas complètement sourd et aveugle. Il se doutait bien qu’il y avait anguille sous roche. Six jours avant le Jour J, le Premier ministre, Hubert Pierlot, informe ses collègues réunis en conseil des ministres du « discours qui devra être prononcé par lui, à l’intention des Belges en pays occupé, le jour du débarquement des armées alliées. »

L’assaut est dans l’air du temps. Mais les grandes manœuvres restent enveloppées dans un épais brouillard. Le black-out irrite les autorités belges. Elles le jugent vexant, même si elles ne sont pas les seules à le subir. « L’énervement perceptible du gouvernement belge exilé à Londres au cours du printemps 1944 s’explique également par la mise à l’écart des militaires et autorités politiques des petits alliés des décisions et des actions en vue du débarquement allié », relève Thierry Grosbois, biographe d’Hubert Pierlot.

Anglais et Américains ont un argument imparable à opposer aux curieux. Qu’ils soient néerlandais, luxembourgeois, belges ou tchécoslovaques, les petits Poucets de la cause alliée n’ont pas à être dans la confidence d’un débarquement auquel ils ne seront de toute façon pas admis. Pierlot et ses ministres en sont marris. Ils se désespèrent de ne pas avoir pu imposer l’engagement des forces militaires belges disponibles en Angleterre. Les troupes piaffent, le gouvernement trépigne. Il faisait d’une participation belge au débarquement un élément de sa stratégie politique : « Pierlot est soucieux d’assurer le prestige des soldats belges exilés de retour au pays, et ce face à la Résistance armée de l’intérieur », observe Thierry Grosbois. La perspective que l’assaut allié se produise dans le Nord-Pas de Calais, proche du littoral belge, décuple l’envie du monde politique de s’offrir une visibilité par soldats interposés.

Mais le contingent belge montre ses limites. « L’effort de guerre belge, important d’un point de vue politique, pour tenter de restaurer le rang de la Belgique dans le camp allié, reste purement symbolique, faute d’effectifs suffisants.» C’est bien l’avis du War Office britannique. Début mai 1944, le commandement anglais a réaffirmé sa position à un Pierlot revenu à la charge : « Les troupes belges se battront. Il a toujours été entendu qu’elles ne participeraient pas à des opérations de débarquement proprement dites, mais qu’elles iront au feu après, aussitôt qu’il y aura moyen.»
Revenir en haut Aller en bas
Roger B.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2762
Age : 83
Localisation : bruxelles 1160
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 16:24

Hello René,
Les marins Belge de la ROYAL NAVY étaient bien présent lors du débarquement en Normandie. Notre Commodore Timmermans avait  les L.C.T. sous sa responsabilité ,d'après certains récits.
Amicalement    beer 
Roger
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6372
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 31 Mai 2014 - 19:34

Roger B. a écrit:
Hello René,
Les marins Belge de la ROYAL NAVY étaient bien présent lors du débarquement en Normandie. Notre Commodore Timmermans avait  les L.C.T. sous sa responsabilité ,d'après certains récits.
Amicalement    beer 
Roger

L.O.  Roger,

C'est un article du Vif du 31 mai 2014, j'aurais du mettre le lien : http://www.levif.be/info/actualite/belgique/les-soldats-belges-interdits-de-jour-j/article-4000642831061.htm

Bien sur que, je suis au courant pour la RNSB... Ce serait malheureux de ne pas savoir.
Pas présent les belges !?   indecis ...Ben ten ! Excepté Timmermans, les MMS,  LE K193, K226....

Quand le journaliste dit : "la mise à l’écart des militaires belge", il parle des troupes de débarquement". Mais omet de dire que d'autres en mer y participaient et l'oublis est un peu choquant, j'en conviens. Faudrait que le VIF ajoute un avenant rectificatif à son article[/color].

Je pense avec mon commentaire (en bleu) rejoindre ta pensée à laquelle j'adhére Roger.  beer


PS/Sans oublier pour le VIF (deux escadrilles belges de la Royal Air Force (RAF), les 349ème et 350ème, sont chargées de protéger le débarquement et d'appuyer les forces terrestres et navales le 5 et 6 juin 44 et le 609 Squadron  (composée de 50% de belge) chargé le 06 juin de détruire les objectifs terrestre allemand etc....
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5108
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Dim 1 Juin 2014 - 6:29

Bonjour René
Non pas oublier la mine crayon
mine dangereuse qui explose entre les mains des bureaucrates quand les aiguilles de l'horloge arrivent a 16h00 (fin de travail, retour maison)  Smilie 02 
Pour le D-Day voir ce que je vais poster dans la rubrique "D-Day"
car il n'y avait pas que des marins belge.
 beer wavey 
Revenir en haut Aller en bas
Charly
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5865
Age : 69
Localisation : Vinalmont
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Ven 13 Juin 2014 - 17:45

Bonjour à tous,
Je ne sais pas s'il existe déjà une rubrique sur ce sujet, voici un lien intéressant :
 


http://mediathequedelamer.com/wp-content/uploads/mediatheque-la-cite-de-la-mer_focus-cherbourg-liberte_leopoldville1.pdf
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5108
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   Sam 14 Juin 2014 - 6:56

Bien trouver Charly
un complément sur ce navire super super super 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la marine belge et le débarquement en normandie   

Revenir en haut Aller en bas
 
la marine belge et le débarquement en normandie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Sujets divers sur notre marine-
Sauter vers: