www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Bouton10  Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Goog_l10  
Le Deal du moment : -31%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
48.51 €

Partagez
 

 Marine chinoise - Chinese navy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyLun 26 Avr 2021 - 18:14

On April 23rd the Chinese People’s Liberation Army (PLA) Navy commissioned its first amphibious carrier into frontline service - one of three Type 075 Class ships which have been launched from Chinese shipyards since 2019. Named the Hainan, the ship displaces approximately 40,000 tons which makes it approximately the same size as continental Europe’s heaviest carrier the Charles De Gaulle or the U.S. Navy’s Wasp Class carriers. The ship had been launched from the Hudong Zhonghua Shipyard in Shanghai in September 2019 and began sea trials the following year. The two other ships of its class were subsequently launched in April 2020 and January 2021, and are expected to both be commissioned into service by mid-2022. The Hainan's entry into service increases the size of China's active carrier fleet to three ships, with the heavier 70,000 ton ships Liaoning and Shandong having entered service in 2012 and 2019 respectively.

Le 23 avril, la marine de l'Armée populaire de libération de la Chine (PLA) a mis en service son premier transporteur amphibie - l'un des trois navires de classe de type 075 qui ont été lancés depuis les chantiers navals chinois depuis 2019. Nommé le Hainan, le navire déplace environ 40000 tonnes, ce qui fait il a à peu près la même taille que le porte-avions le plus lourd d'Europe continentale, le Charles De Gaulle ou les porte-avions de classe Wasp de l'US Navy. Le navire avait été lancé depuis le chantier naval Hudong Zhonghua à Shanghai en septembre 2019 et avait commencé des essais en mer l'année suivante. Les deux autres navires de sa classe ont ensuite été lancés en avril 2020 et janvier 2021 et devraient tous deux être mis en service d'ici la mi-2022. L'entrée en service du Hainan augmente la taille de la flotte de transporteurs actifs de la Chine à trois navires, les navires plus lourds de 70000 tonnes Liaoning et Shandong étant entrés en service en 2012 et 2019 respectivement.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 1282

Type 075 Class ships can reportedly deploy up to 30 small helicopters or up to 20 larger aircraft, and were designed with a floodable well deck to disembark amphibious assault vehicles for amphibious landings. This makes them makes them particularly useful in theatres such as the South China Sea or the Taiwan Strait where amphibious warfare is expected to play an important role. On the basis of what is known of the design, it has been speculated that the Type 075 can potentially accommodate vertical landing capable fighter aircraft in future - which the PLA is thought to currently be developing. The ship's American analogues, the Wasp Class and America Class, are able to operate as carriers for fighter jets with vertical landing capabilities and accommodate the Harrier II and F-35B for this purpose.

Les navires de la classe 075 peuvent déployer jusqu'à 30 petits hélicoptères ou jusqu'à 20 avions plus gros, et ont été conçus avec un pont de puits inondable pour débarquer des véhicules d'assaut amphibies pour des atterrissages amphibies. Cela les rend particulièrement utiles dans des théâtres tels que la mer de Chine méridionale ou le détroit de Taiwan où la guerre amphibie devrait jouer un rôle important. Sur la base de ce que l'on sait de la conception, il a été supposé que le Type 075 pourrait potentiellement accueillir à l'avenir des avions de combat capables d'atterrir verticalement - que l'APL est censée développer actuellement. Les analogues américains du navire, la classe Wasp et la classe America, sont capables de fonctionner comme des transporteurs d'avions de combat avec des capacités d'atterrissage vertical et d'accueillir les Harrier II et F-35B à cette fin.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyLun 26 Avr 2021 - 20:29

China to Begin Construction of Seventh Aircraft Carrier: New Details Emerge On Fleet Expansion Plans

With a single aircraft carrier in frontline service, two in various stages of sea trials, and another three under construction, China is set to imminently begin construction of a seventh carrier for the People’s Liberation Army Navy. A Chinese carrier fleet of seven warships completed by 2025 was predicted by some analysts as early as June 2018, and with its shipyards having demonstrated efficiency, punctuality and a massive capacity this appears set to be realised. Where it was previously reported that China’s seventh carrier would be a Type 003 Class supercarrier, a nuclear powered vessel expected to displace 100 tons or more, recent reports have indicated that this will instead be a second ship of the Type 002 Class. These ships are expected to displace approximately 85,000 tons, and will be conventionally powered meaning far lower construction and operational costs but a shorter range. With China’s Navy focused almost exclusively on protecting the country’s territorial claims in Northeast Asia, the range of the Type 002 Class appears more than sufficient and there appears to be no imminent need for nuclear powered ships. It remans uncertain if and when construction of ships of the Type 003 Class design will commence.

China’s sole serving carrier, the Liaoning, is a Type 001 Class platform based on the Russian Kuznetsov Class design. It displaces approximately 68,000 tons. The Type 001A Class carrier of similar displacement is currently undergoing sea trials and is expected to be commissioned in early 2020 - possibly before the new year. The platform represents a modernisation of the original Type 001 and Kuznetsov design. Also undergoing trials is a single Type 075 Class ship displacing around 40,000 tons - two more of which are currently under construction. The warship is comparable in its design to the U.S. Navy’s Wasp Class and America Class super carriers, and is capable of deploying specially design vertical landing capable fighter jets reported to be currently under development. The Type 002 Class is the heaviest and most capable class of Chinese carrier, and the only class in the world other than the U.S. Navy’s Gerald Ford Class which integrates and electromagnetic catapult system. This system allows the carrier to launch aircraft far more efficiently, and to deploy aircraft with far greater weights, meaning fighters can deploy with considerably more fuel and munitions than those deploying from the older Type 001 Class ships or ships equipped with steam catapult systems such as the American Nimitz Class supercarriers. Expansion of China’s carrier fleet has taken place in parallel to a massive expansion in its surface combat fleet - with destroyers currently being built at a rate unmatched worldwide and, in the case of the new Type 055 Class ships, fielding capabilities no other Navy can match.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 111

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2241


La Chine va commencer la construction du septième porte-avions: de nouveaux détails apparaissent sur les plans d'expansion de sa flotte

Avec un seul porte-avions en service de première ligne, deux à divers stades d’essais en mer et trois autres en construction, la Chine est sur le point de commencer la construction d’un septième porte-avions pour la marine de l’Armée populaire de libération. Une flotte de porte-avions chinois de sept navires de guerre achevée d'ici 2025 a été prédite par certains analystes dès juin 2018, et avec ses chantiers navals ayant fait preuve d'efficacité, de ponctualité et d'une capacité massive, cela semble sur le point de se concrétiser. Là où il avait été précédemment signalé que le septième transporteur chinois serait un supercarrier de classe 003, un navire à propulsion nucléaire qui devrait déplacer 100 tonnes ou plus, des rapports récents ont indiqué qu’il s’agirait plutôt d’un deuxième navire de la classe Type 002. On s'attend à ce que ces navires déplacent environ 85 000 tonnes et seront à propulsion conventionnelle, ce qui signifie des coûts de construction et d'exploitation bien inférieurs, mais une portée plus courte. La marine chinoise se concentrant presque exclusivement sur la protection des revendications territoriales du pays en Asie du Nord-Est, la portée de la classe Type 002 semble plus que suffisante et il ne semble pas y avoir de besoin imminent de navires à propulsion nucléaire. Il reste incertain si et quand la construction des navires de la classe Type 003 commencera.

Le seul transporteur chinois, le Liaoning, est une plate-forme de classe de type 001 basée sur la conception russe de la classe Kuznetsov. Il déplace environ 68 000 tonnes. Le transporteur de classe Type 001A de déplacement similaire est actuellement en cours d'essais en mer et devrait être mis en service au début de 2020 - peut-être avant la nouvelle année. La plate-forme représente une modernisation de la conception originale du Type 001 et Kuznetsov. Un seul navire de classe 075 déplaçant environ 40 000 tonnes fait également l'objet d'essais, dont deux autres sont actuellement en construction. Le navire de guerre est comparable dans sa conception aux super porte-avions de classe Wasp et America de la marine américaine, et est capable de déployer des avions de combat spécialement conçus pour un atterrissage vertical et qui seraient actuellement en cours de développement. La classe Type 002 est la classe de porte-avions chinois la plus lourde et la plus performante, et la seule classe au monde autre que la classe Gerald Ford de la marine américaine qui intègre un système de catapulte électromagnétique. Ce système permet au transporteur de lancer des avions beaucoup plus efficacement et de déployer des avions avec des poids beaucoup plus importants, ce qui signifie que les chasseurs peuvent se déployer avec beaucoup plus de carburant et de munitions que ceux qui se déploient à partir des anciens navires de classe Type 001 ou des navires équipés de systèmes de catapulte à vapeur tels que les supercarriers américains de classe Nimitz. L'expansion de la flotte de porte-avions de la Chine a eu lieu parallèlement à une expansion massive de sa flotte de combat de surface - avec des destroyers actuellement construits à un rythme inégalé dans le monde et, dans le cas des nouveaux navires de classe 055, des capacités de mise en service qu'aucune autre marine ne peut égaler. .

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyLun 26 Avr 2021 - 22:21

What to Expect From China’s Upcoming Carrier Air Wings: Attack Drones, Stealth Fighters, Flankers, AWACS and More

While China’s People’s Liberation Army (PLA) Navy inducted its first aircraft carrier, the Liaoning, into service in 2012, the warship’s air wing was somewhat modest by comparison to those of more established naval powers. The Liaoning was based on the Russian Kuznetsov Class design, and at almost 70,000 tons it deployed under three dozen fighters alongside rotary wing support platforms for transport, airborne early warning and anti submarine warfare roles. The warship’s lack of a catapult launch system however meant that it was limited in the weight of the fixed wing aircraft it could deploy - meaning supporting platforms such as AWACS or more heavily armed longer ranged fighters could not be accommodated. The Liaoning was initially classified as a training carrier, and while its J-15 Flying Shark fighters were based on the highly formidable airframe of the J-11B they could not make use of their long ranges, large missile payloads or high altitude ceilings due to limitations on their takeoff weights.



As the PLA Navy moves to induct more capable carriers, particularly the larger Type 002 and Type 003 Class ships which will follow on from the currently serving Liaoning and Shandong carriers and deploy electromagnetic catapult launch systems, its carrier air wings are set to grow considerably more diverse and capable. As assessment of the composition of these air wings gives a strong indication of the future combat potential of the PLA Navy. The Navy's ability to effectively close the gap with and even surpass the United States in the capabilities of its surface combat vessels in the latter half of the 2010s, deploying state of the art assets such as Type 052D and Type 055 Class destroyers and YJ-18, YJ-100 and YJ-XX long ranged anti ship cruise missiles among others, makes deployment of new and more capable carrier air wings a highly auspicious event for China which will complement existing advantages held by the PLA fleet.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3010


The J-15 Flying Shark air superiority fighters in their current form are set to be replaced by considerably more capable fighters. A new and more advanced variant of the Flying Shark, termed J-15B, will integrate next generation technologies comparable to those on the J-11B. These will include new and more powerful engines, three dimensional thrust vectoring capabilities, new electronic warfare systems and avionics, a powerful active electronically scanned array radar, new long ranged PL-15 air to air missiles, a radar cross section reducing fuselage, stealth coatings and greater use of composite materials for a lighter but stronger frame. This new next generation Flying Shark will represent one of the most capable carrier based fighters in the world, one highly lethal in an air superiority role, which will fully benefit from next generation technologies and from the catapult launch systems installed on the new carriers. Multiple unverified reports indicate that these fighters took their first flights before 2019, if not that they are already operational from naval bases and flown by the Navy's pilots, although an official unveiling is unlike until the first EMALS equipped carrier is commissioned.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3193

It is expected that the J-15 will be complemented by a lighter and less specialised fighter, likely based on the Shenyang J-31 stealth jet, which will deploy a wide array of munitions for both strike and maritime strike roles. The aircraft will play a similar complementary role alongside the J-15 that the U.S. Navy’s F-35C is expected to alongside the upcoming Air Dominance Fighter air superiority platform. The synergy between the capabilities of the two complementary fighters will provide Chinese carrier air wings with a considerably greater capability than those which field a single unspecialised fighter class - placing them on par only with the United States Navy. Like the U.S. Navy, China’s carrier air wings will also deploy a third class of manned combat aircraft - an electronic attack jet based on the airframe of the J-15 speculated to be named J-15D or J-17. The platform will carry heavy electronic warfare equipment to disrupt enemy operations and defences - a vital complement to the air wing to which only the U.S. has an analogue in the form of the EA-18G Growler.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3217

Serving as a vital force multiplier for carrier Chinese air wings, China has become the first country other than the United States to develop a carrier based airborne early warning and control (AWACS) aircraft. While the U.S. and French navies currently deploy the Grumman E-2 Hawkeye from their own catapult equipped carriers, the PLA Navy is set to deploy the KJ-600 as its own analogue. AWACS support provides fighter units with considerable advantages over those which lack such support, and the aircraft’s powerful radar provides excellent situational awareness and the ability to both detect and track large numbers of fighters simultaneously at range. The aircraft can direct fighter units, provide targeting information and even guide their missiles towards faraway targets.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3317

Another class of combat aircraft set to be deployed by upcoming Chinese carriers will be unmanned - likely stealth drones based on the GJ-11 design. These will provide a more expendable long range strike capability - one which can effectively complement the two fighter classes and the electronic attack jet. It remains a considerable possibility that multiple classes of combat drone will be deployed, and stealth platforms designed for surveillance could provide a valuable capability. This combination of assets will make China carrier air wings uniquely potent, far moreso than those currently in service, which with current upgrades to the U.S. Navy's carrier air wings will place the two in a league of their own leaving Russian, British, European and other carriers far behind.

Thierry




Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyLun 26 Avr 2021 - 22:27

À quoi s'attendre des prochaines ailes aériennes des transporteurs chinois: des drones d'attaque, des chasseurs furtifs, des flankers, des AWACS et plus

Alors que la marine de l'Armée populaire de libération de la Chine (APL) a mis en service son premier porte-avions, le Liaoning, en 2012, l'aile aérienne du navire de guerre était quelque peu modeste par rapport à celles des puissances navales plus établies. Le Liaoning était basé sur la conception russe de la classe Kuznetsov et, avec près de 70000 tonnes, il a été déployé sous trois douzaines de chasseurs aux côtés de plates-formes de soutien à voilure tournante pour le transport, l'alerte avancée aéroportée et la guerre anti sous-marine. L’absence de système de lancement de catapulte sur le navire de guerre signifiait cependant qu’il était limité dans le poids des aéronefs à voilure fixe qu’il pouvait déployer - ce qui signifiait que les plates-formes de soutien telles que les AWACS ou les chasseurs à longue distance plus lourdement armés ne pouvaient pas être accueillis. Le Liaoning a été initialement classé comme un transporteur de formation, et alors que ses chasseurs J-15 Flying Shark étaient basés sur la cellule extrêmement redoutable du J-11B, ils ne pouvaient pas utiliser leurs longues distances, leurs grandes charges utiles de missiles ou leurs plafonds à haute altitude en raison de limitations de leurs poids au décollage.



Alors que la marine de l'APL s'apprête à intégrer des transporteurs plus performants, en particulier les plus grands navires de classe Type 002 et Type 003 qui succéderont aux porte-avions Liaoning et Shandong actuellement en service et déploieront des systèmes de lancement de catapultes électromagnétiques, ses ailes aériennes devraient croître considérablement diversifié et capable. L'évaluation de la composition de ces ailes aériennes donne une forte indication du potentiel de combat futur de la marine de l'APL. La capacité de la Marine à combler efficacement l'écart avec les États-Unis et même à les surpasser dans les capacités de ses navires de combat de surface dans la seconde moitié des années 2010, en déployant des moyens de pointe tels que les destroyers de classe Type 052D et Type 055 et YJ-18 , Les missiles de croisière anti-navires à longue portée YJ-100 et YJ-XX, entre autres, font du déploiement de nouvelles ailes de transport aérien plus performantes un événement très propice pour la Chine, qui complétera les avantages existants détenus par la flotte de l'APL.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3011

Les chasseurs de supériorité aérienne J-15 Flying Shark dans leur forme actuelle devraient être remplacés par des chasseurs beaucoup plus performants. Une nouvelle variante plus avancée du Flying Shark, appelée J-15B, intégrera des technologies de nouvelle génération comparables à celles du J-11B. Ceux-ci comprendront de nouveaux moteurs plus puissants, des capacités de vectorisation de poussée en trois dimensions, de nouveaux systèmes de guerre électronique et avionique, un puissant radar à balayage électronique actif, de nouveaux missiles air-air PL-15 à longue portée, une section transversale radar réduisant le fuselage, des revêtements furtifs. et une plus grande utilisation de matériaux composites pour un cadre plus léger mais plus solide. Ce nouveau Flying Shark de nouvelle génération représentera l'un des chasseurs de porte-avions les plus performants au monde, un avion hautement mortel dans un rôle de supériorité aérienne, qui bénéficiera pleinement des technologies de nouvelle génération et des systèmes de lancement de catapulte installés sur les nouveaux transporteurs. Plusieurs rapports non vérifiés indiquent que ces chasseurs ont effectué leurs premiers vols avant 2019, sinon qu'ils sont déjà opérationnels à partir de bases navales et pilotés par les pilotes de la marine, bien qu'un dévoilement officiel soit différent jusqu'à la mise en service du premier porte-avions équipé d'EMALS.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3194


On s'attend à ce que le J-15 soit complété par un chasseur plus léger et moins spécialisé, probablement basé sur le jet furtif Shenyang J-31, qui déploiera un large éventail de munitions pour les rôles de frappe et de frappe maritime. L'avion jouera un rôle complémentaire similaire aux côtés du J-15 que le F-35C de la marine américaine devrait jouer aux côtés de la future plate-forme de supériorité aérienne Air Dominance Fighter. La synergie entre les capacités des deux chasseurs complémentaires fournira aux ailes des transporteurs aériens chinois une capacité considérablement plus grande que celles qui déploient une seule classe de chasseurs non spécialisée - les plaçant à égalité uniquement avec la marine des États-Unis. À l'instar de la marine américaine, les ailes aériennes du transporteur chinois déploieront également une troisième classe d'avions de combat habités - un avion d'attaque électronique basé sur la cellule du J-15, supposé s'appeler J-15D ou J-17. La plate-forme transportera du matériel de guerre électronique lourd pour perturber les opérations et les défenses ennemies - un complément essentiel à l'aile aérienne dont seuls les États-Unis ont un analogue sous la forme de l'EA-18G Growler.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3218

Servant de multiplicateur de force vitale pour les ailes aériennes chinoises, la Chine est devenue le premier pays autre que les États-Unis à développer un avion d'alerte et de contrôle rapide embarqué (AWACS). Alors que les marines américaine et française déploient actuellement le Grumman E-2 Hawkeye à partir de leurs propres porte-avions équipés de catapultes, la marine de la PLA est sur le point de déployer le KJ-600 comme son propre analogue. La prise en charge de l'AWACS offre aux unités de chasse des avantages considérables par rapport à celles qui n'en ont pas, et le puissant radar de l'avion offre une excellente connaissance de la situation et la capacité de détecter et de suivre simultanément un grand nombre de chasseurs à distance. L'avion peut diriger les unités de chasse, fournir des informations de ciblage et même guider leurs missiles vers des cibles lointaines.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3318

Une autre classe d'avions de combat qui sera déployée par les futurs transporteurs chinois sera sans pilote - probablement des drones furtifs basés sur la conception du GJ-11. Ceux-ci fourniront une capacité de frappe à longue portée plus durable - une capacité qui peut compléter efficacement les deux classes de chasseurs et le jet d'attaque électronique. Il reste une possibilité considérable que plusieurs classes de drones de combat soient déployées, et les plates-formes furtives conçues pour la surveillance pourraient fournir une capacité précieuse. Cette combinaison d'actifs rendra les ailes aériennes des transporteurs chinois uniquement puissantes, bien plus que celles actuellement en service, qui, avec les mises à niveau actuelles des ailes aériennes des transporteurs de l'US Navy, les placeront dans une ligue à part, laissant la Russie, la Grande-Bretagne, l'Europe et d'autres. transporteurs loin derrière.

Thierry


Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 16:40

The 192 Fleet of the Republic of China Navy has recently completed the decommissioning ceremony of the Yongde warship (formerly USS Pledge, MSO-492)

La flotte 192 de la Marine de la République de Chine a récemment achevé la cérémonie de déclassement du navire de guerre de Yongde (anciennement USS Pledge, MSO-492)

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 1a12

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2264

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2a11

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 16:41


Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2b11

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 3207

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 4179

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 16:42

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 5127

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 6106

La flotte de la marine s'est tenue à la cérémonie de libération du navire de guerre de Yongde 🛥, a invité les capitaines successifs à assister au moment glorieux des vaisseaux de guerre de Yongde et du haijiang au mérite exceptionnel, en donnant l'exemple, cette partie appartient à la gloire et à l'esprit de 🏆, sera profondément ancré dans le cœur de chaque officier et soldat. 🇹🇼

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
VALKIRI

Nombre de messages : 6061
Age : 83
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 20:37

[quote="thierry0100"]The 192 Fleet of the Republic of China Navy has recently completed the decommissioning ceremony of the Yongde warship (formerly USS Pledge, MSO-492)

La flotte 192 de la Marine de la République de Chine a récemment achevé la cérémonie de déclassement du navire de guerre de Yongde (anciennement USS Pledge, MSO-492)

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 1a12

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2264

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 2a11

Thierry Ne pas mélanger les "chinois"
China’s People’s Liberation Army (PLA) Navy  CHINE~ A ne pas confondre avec la marine de l'Armée populaire de libération (PLAN), les forces navales de la République populaire de Chine (RPC). TAIWAN
ex MSO 492   Taiwan.

Salut  marin barre


Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 A7a189c7ec21ba577d91a599e924ef2d

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9450
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 EmptyVen 7 Mai 2021 - 22:08

Une frégate de type 054a, un destroyer de type 052C et un destroyer de type 052D du PLA Eastern Theatre Command à vapeur en formation arrière dans les eaux de la mer de Chine orientale au cours de l'entraînement le 23 avril 2021.

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 987

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 10106

Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 11146

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Marine chinoise - Chinese navy   Marine chinoise - Chinese navy - Page 19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Marine chinoise - Chinese navy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 17, 18, 19

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: