Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 44  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Ven 26 Oct 2007 - 8:57

16/10/2007

Le Cdt Ducuing met le cap sur la Somalie pour escorter les convois du PAM

L'aviso Commandant Ducuing, de la Marine nationale, a appareillé hier matin de Toulon pour rejoindre l'océan Indien. A compter de la mi-novembre, le navire devrait prendre en charge les convois du Programme Alimentaire Mondial au départ du Kenya et à destination de la Somalie. Il devra protéger les bateaux marchands, chargés d'aide humanitaire, contre les pirates sévissant au large de la corne d'Afrique. Avant d'assurer cette mission, l'aviso, qui ralliera le nord de l'océan Indien dans une dizaine de jours, sera intégré à la Task Force 150, la force maritime internationale chargée de la lutte contre le terrorisme dans cette zone. Il y retrouvera la frégate La Motte-Picquet et remplacera l'aviso Commandant Blaison, qui rentrera en métropole. Afin de maintenir deux bâtiments au sein de la TF 150 lorsque le Ducuing accompagnera les cargos du PAM, la Marine nationale prépare l'envoi, d'ici la fin du mois, d'un second navire. Cette unité, qui pourrait être une frégate, sera chargée de remplacer le Ducuing lorsque celui-ci ne sera pas disponible.
Ce déploiement fait suite aux déclarations de Nicolas Sarkozy, le 25 septembre, au siège des Nations Unies à New York. Le chef de l'Etat avait proposé que la France assure, pour une durée de deux mois, la sécurisation de l'aide délivrée par le Programme alimentaire mondial en Somalie. Ces trois dernières années, plusieurs cargos du PAM ont été détournés, tout comme d'autres navires marchands croisant au large des côtes somaliennes. Deux bateaux sud-coréens et leurs 24 membres d'équipage sont actuellement retenus par les pirates, qui menacent de les exécuter si aucune rançon n'est payée.
Long de 80 mètres pour un déplacement de 1400 tonnes en charge, le Cdt Ducuing est un navire assez lourdement armé. Il dispose de 2 missiles antinavire Exocet MM40 (2 autres peuvent être embarqués), un système surface-air Simbad (missiles Mistral), une tourelle de 100 mm, 2 canons de 20 mm, 4 mitrailleuses de 12.7 mm et quatre tubes lance-torpilles. Contrairement aux frégates, il n'est en revanche pas équipé d'hélicoptère.


(crédits : JEAN-LOUIS VENNE)

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Lun 13 Mar 2017 - 11:54, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Ven 26 Oct 2007 - 9:17

26/10/2007

L'aide humanitaire vers la Somalie sera protégée

Un navire de guerre français assurera la protection à partir de la mi-novembre des cargos chargés d'aide alimentaire à destination de la Somalie, régulièrement attaqués par des pirates, a indiqué un officier de la marine française.

Un cargo du Programme alimentaire mondial (PAM) a échappé dimanche à une attaque au large de la Somalie, illustrant le type de difficulté auxquelles sont confrontés les humanitaires pour approvisionner la population somalienne.

"Nous envisageons d'envoyer une frégate... pour escorter les cargos d'aide alimentaire du PAM de Mombasa à Mogadiscio à partir de la mi-novembre dans le cadre d'une opération qui durera jusqu'à la mi-janvier", a déclaré le vice-amiral Jacques Launay, commandant la zone maritime de l’océan indien.

"Cette opération a une fonction défensive et dissuasive, mais nous riposterons en cas d'attaque", a déclaré le vice-amiral.

Le PAM a félicité le président français Nicolas Sarkozy qui avait annoncé en septembre que la France était prête à envoyer un navire pour assurer la protection des convois.

Depuis début 2007, de nombreuses attaques ont été perpétrées à proximité des 3.700 km de côtes somaliennes.

En 2005, le PAM avait déjà dû suspendre temporairement son activité maritime en Somalie après l'attaque de deux de ses cargos par des pirates.

En raison de l'état désastreux des routes et de l'insécurité généralisée, 80% l'aide humanitaire à destination de la Somalie arrive par bateau.

La France possède sa plus grande base militaire à l'étranger à Djibouti, pays frontalier de la Somalie, et une force navale multinationale patrouille dans la zone pour protéger la navigation des attaques terroristes le long de cette route maritime majeure.



Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: La marine nationale escorte les cargos du PAM   Dim 2 Déc 2007 - 14:58

Somalie : Le Cdt Ducuing appareille de Mombasa avec les cargos du PAM

19/11/2007

L'aviso français Commandant Ducuing a appareillé vendredi de Mombasa, au Kenya, pour accompagner les cargos Rozen et Semlow. Ces navires marchands, affrétés par le Programme Alimentaire Mondial (PAM), sont chargés d'acheminer vers le port de Merka, en Somalie, des vivres à destination de la population. Durant cette opération humanitaire, l'aviso de la Marine nationale assurera, jusqu'à leur retour, la protection des Rozen et Semlow contre de possibles attaques de pirates. « Depuis le début de l'année 2007, plus de 20 navires ont été victimes de pirates au large de la Somalie. Cette recrudescence met en péril l'acheminement humanitaire du PAM qui emprunte la voie maritime à 80 % », souligne l'Etat-major des Armées. Le Président de la République avait annoncé le 25 septembre dernier au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, que des navires français assureraient la protection des cargos affrétés par le PAM, pour une durée de 2 mois.
Long de 80 mètres pour un déplacement de 1100 tonnes, le Cdt Ducuing n'est pas une unité de premier rang mais sa puissance de feu est suffisamment importante pour repousser toute attaque en provenance des côtes somaliennes. Petit navire conçu durant la guerre froide, le Ducuing est, en effet, fortement armé pour un bateau de sa catégorie. Il dispose de missiles antinavire Exocet MM40, d'un système surface/air Simbad (missiles Mistral), d'une tourelle de 100 mm, deux canons de 20 mm, quatre mitrailleuses de 12.7 mm et quatre tubes lance-torpilles. Mis sur cale en 1980 à l'arsenal de Lorient (aujourd'hui DCNS), le F795 est le quinzième aviso de la série des 17 A69 (trois autres, construits initialement pour l'Afrique du sud, on été vendus à l'Argentine). Neuf bâtiments de ce type, construits initialement pour la lutte anti-sous-marine côtière, sont encore en service au sein de la Marine nationale. Ils doivent être remplacés, au cours de la prochaine décennie, par des Frégates Européennes Multi-Missions. Les FREMM, qui doivent être réalisées à 17 exemplaires, assureront également la succession des 10 frégates ASM des types F767 et F70, dont 9 sont encore opérationnelles.

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par le Dim 2 Déc 2007 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Dim 2 Déc 2007 - 14:59

30/11/2007

L'aviso Cdt Ducuing est à quai dans le port de Mombasa, au Kenya, pour accompagner des cargos du PAM, le 30 novembre 2007.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Dim 2 Déc 2007 - 15:11

02/12/2007

Le 2 décembre 2007, l'aviso Cdt Ducuing escorte un cargo du PAM qui se rend en en Somalie pour y décharger des vivres. (AFP PHOTO/JOSE CENDON)

02/12/2007

Le 2 décembre 2007, un commando marine français monte la garde, contre les attaques de pirates, à bord d'un cargo du PAM durant son voyage vers la Somalie pour y décharger des vivres. (AFP PHOTO/JOSE CENDON)


Le 2 décembre 2007, l'aviso Cdt Ducuing escorte un cargo du PAM qui se rend en en Somalie pour y décharger des vivres. (AFP PHOTO/JOSE CENDON)

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par le Mer 12 Déc 2007 - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Mer 5 Déc 2007 - 18:06

La Marine nationale escorte un second convoi humanitaire vers la Somalie

05/12/2007

Affrétés par le Programme Alimentaire Mondial, les cargos Rozen et Semlow sont arrivés, lundi soir, aux abords de Merka, en Somalie. Les deux navires, chargés de fret humanitaire, ont transité pour la seconde fois depuis Mombasa (Kenya), d'où ils sont partis le 1er décembre, sous la protection de l'aviso français Commandant Ducuing. Ce bâtiment a pour principale mission de dissuader les pirates opérant dans le secteur de s'en prendre aux bateaux du PAM. Merka ne disposant pas de port, le fret est acheminé à terre par un système de barges. Le déchargement devrait être terminé dimanche.
D'autres rotations sont prévues dans les prochaines semaines. Débuté le 16 novembre, l'accompagnement des navires du PAM par la Marine nationale devrait prendre fin en janvier, conformément à la proposition faite en septembre, à l'ONU, par le président Sarkozy. Un autre pays devrait, ensuite, assurer cette mission. Il pourrait s'agir du Danemark.

Source: meretmarine.comm

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Mer 12 Déc 2007 - 15:59

Opération commando pour protéger l’aide humanitaire

Par STÉPHANIE BRAQUEHAIS - 12/12/2007

Un peu plus d’une heure après avoir quitté le port de Mombasa, au Kenya, les eaux internationales sont atteintes : il est temps pour les 15 commandos de marine français, venus de Djibouti, de quitter l’aviso Commandant Ducuing pour embarquer sur les deux cargos affrétés par le Programme alimentaire mondial (PAM). A leur bord, un peu moins de 4 000 tonnes de nourriture - principalement du sorgho - à destination du port de Merka, en Somalie, pour les déplacés de Mogadiscio. Chaque opération d’escorte des bateaux de transport humanitaire par la marine française dure quinze jours ; cela a débuté fin novembre et doit durer deux mois. Dans le hors-bord, les commandos français embarquent pistolets Taser, matraques, lacrymogènes, mais aussi des Famas, des mitrailleuses 12,7 mm. «Il s’agit d’une mission antipiraterie ; nous défendons les bateaux, mais nous ne traquons pas les pirates, explique le chef de détachement.Lorsque nous apercevons un bateau suspect, il y a toute une gradation : avertissements verbaux, fumigènes, tirs de semonce et, en ultime recours, faire feu. Nous luttons contre la menace extérieure, mais aussi intérieure, car parfois les pirates sont en liaison avec l’équipage.»

«Rançon». Sur le Semlow, cargo vraquier de 850 tonnes affrété par le PAM, l’idée de cohabiter avec toute cette armada est appréciée. Juma Vita, le chef mécanicien d’origine tanzanienne, préfère cette promiscuité-là à celle qu’il a vécue pendant cent onze jours avec des pirates somaliens il y a deux ans. «Nous étions 10 membres d’équipage. J’étais aux machines lorsque j’ai entendu qu’on tirait en l’air. Personne ne les avait vus arriver. Ils ont foncé sur de petites vedettes rapides et ont pris le contrôle du bateau par l’arrière, nous n’avons rien pu faire.» Au bout de quelques jours, des renforts sont arrivés… mais de pirates. «Ils tournaient à 25 personnes environ toutes les deux semaines.» Ces derniers ont dérouté le bateau pour mouiller à Harardere, une localité à 400 km au nord de Mogadiscio, considérée comme un des principaux bastions de la piraterie organisée en Somalie. «L’équipage a eu peur, puis il a commencé à se plaindre du manque de nourriture. Nous pensions que cela n’en finirait jamais. Au bout de quelques semaines, ils nous ont débarqués à terre, le commandant et moi, pour rencontrer un chef de guerre. Il y a eu des négociations, mais je n’ai jamais su si il y avait eu une rançon. Tout ce qui comptait, c’était que nous soyons enfin libres.»

Depuis le début de l’année, 26 actes de piraterie ont été recensés au large des côtes somaliennes par l’Organisation maritime internationale, dont 10 avec versement de rançon. Au fur et à mesure, les pirates se montrent de plus en plus téméraires, agissant jusqu’à 200 milles nautiques des côtes (près de 400 km). Leur méthode est bien rodée : trois vedettes rapides, dont une servant à transporter le fioul et les armes, prennent le contrôle d’un cargo dont la ligne de flottaison ne dépasse généralement pas un mètre et où il est donc aisé de grimper. Au loin, un mothership, sorte de vaisseau de ravitaillement qui est bien souvent un ancien chalutier piraté, donc difficilement identifiable, sert de base arrière aux pirates, qui ne craignent pas d’engager des prises d’otages de plus en plus longues.

Six mois. Début mai, le chalutier taïwanais Ching Fong Hwa a été capturé et les pirates ont pris en otage l’équipage durant six mois. Le Danica White, un cargo danois appréhendé le 2 juin est resté aux mains des pirates jusqu’au 22 août, date à laquelle une rançon de 1,5 million de dollars (1 million d’euros) a été versée. Une somme astronomique qui va servir à faire fructifier des réseaux de plus en plus structurés et professionnels. «Ces actions de piraterie sont le fait d’hommes entraînés et très bien organisés, explique le commandant de l’aviso, Philippe Le Gac. Pour lutter contre ce phénomène, il faudrait avoir les moyens de patrouiller le long de près de 4 000 km de côtes, des unités entraînées prêtes à intervenir sur-le-champ.»

Les nombreux bâtiments militaires qui, dans le cadre de la Taskforce 150 - le volet maritime, basé à Djibouti, de l’opération anti-Al-Qaeda «Enduring Freedom» («Liberté immuable») -, circulent dans la zone sont en fait chargés de lutter contre le terrorisme et non contre la piraterie, ce qui requiert des moyens spécifiques. L’aviso français doit protéger, durant deux mois, les bateaux du PAM, qui ont du mal à convaincre de gros armateurs d’envoyer leurs cargos en Somalie. Au-delà, il faudra trouver d’autres pays volontaires.

Source: Liberation.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Jeu 20 Déc 2007 - 12:45

L'aviso Premier Maître L'Her escorte un troisième convoi vers la Somalie

20/12/2007

La Marine nationale a assuré la protection d'un troisième convoi humanitaire à destination de la Somalie. Arrivés le 17 décembre devant Merka, les cargos Torgelow et Victoria ont commencé à décharger l'aide du Programme Alimentaire Mondial (PAM), destinée à la population somalienne. Pour ce troisième voyage, l'aviso Commandant Ducuing, qui avait réalisé les transits précédents, a laissé sa place à son sistership brestois le Premier Maître L'Her. Ce dernier a assuré l'accompagnement du convoi afin de dissuader les pirates de s'en prendre au navires marchands.
Après cette mission, le Cdt Ducuing a rejoint la TF 150, force maritime internationale déployée dans le nord de l'océan Indien et chargée de la lutte contre le terrorisme.


L'aviso Premier Maître L'Her. [crédits : MARINE NATIONALE]

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Mar 15 Jan 2008 - 8:46

5è rotation vers la Somalie

14/01/2008

Le Lady Fatimah et l’aviso Premier Maître L’Her, partis de Mombasa (Kenya) le 7 janvier sont arrivés à Mogadiscio (Somalie) samedi 12 janvier 2007. La sécurité du navire de commerce est désormais du ressort de l’AMISOM (African Union Mission in Somalia) pendant toute la durée du déchargement de son fret de 8000 tonnes de riz et de sorgho.

Le Premier Maître L’Her a ensuite accompagné le Fade 1 (5300 tonnes de vivres) depuis sa sortie du port de Mogadiscio jusqu’au large avant que le cargo ne fasse route vers l’Inde.

Depuis le 16 novembre 2007, la France assure l’escorte des cargos affrétés par le Programme alimentaire mondial (PAM) au large de la Somalie. Quatre rotations entre Mombasa (Kenya) et la Somalie (3 à Merka et 1 à Mogadiscio), ont déjà permis d’acheminer 17700 tonnes de vivres.

Rotations réalisées :

- 16 au 28 novembre 2007 : 3700 tonnes acheminées par le Semlow et le Rozen escortés par l’aviso Cdt Ducuing ;

- 1er au 13 décembre 2007 : 3700 tonnes acheminées par le Semlow et le Rozen escortés par l’aviso Cdt Ducuing ;

- 14 au 24 décembre 2007 : 5000 tonnes acheminées par le Victoria et le Torgelow, escortés par l’aviso Premier Maître L’Her ;

- 31 décembre au 12 janvier 2008 : 5300 tonnes acheminées par le Fade 1, escorté par l’aviso Premier Maître L’Her et l’AMISOM.

Depuis le début de l’année 2007, plus de 25 navires ont été victimes de pirates au large de la Somalie. Cette recrudescence met en péril l’acheminement humanitaire du PAM qui emprunte la voie maritime à 80 %.

Le Président de la République avait annoncé le 25 septembre 2007 au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, que des navires français assureraient la protection des cargos affrétés par le PAM, pour une durée de 2 mois.
.


L'aviso Premier Maître L'Her. [crédits : MARINE NATIONALE]

Source: EMA - Ministère de la Défense

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Ven 25 Jan 2008 - 8:29

Somalie : 30.000 tonnes de vivres acheminés sous protection française

25/01/2008

Au moment où la France s'apprête à passer le témoin au Danemark pour assurer la protection des convois humanitaires à destination de la Somalie, l'Etat-major des Armées vient de faire le point sur la mission Alcyon. Du 16 novembre au 14 janvier, les avisos Commandant Ducuing et Premier Maître L'Her ont accompagné cinq convois composés des cargos Semlow, Rozen, Victoria, Torgelow, Fade 1 et Lady Fatimah. Ces rotations, qui ont impliqué huit mouvements de navires affrétés par le Programme Alimentaire Mondial, ont été couvertes au départ de Mombasa (Kenya) et à destination de Merka et Mogadiscio, en Somalie. Dissuadant les pirates de s'en prendre aux cargos, la présence de la Marine nationale a permis d'acheminer 25.700 tonnes de vivres. Une sixième rotation est en cours, le Victoria ayant débuté mardi le déchargement de 4200 tonnes de fret à Merka. Les opérations se déroulent sous la surveillance du PM L'Her.
Le Danemark, dont un vraquier avait été détourné l'an passé au large de la Somalie, doit prendre la relève de la France début février.
Région infestée par les pirates, les côtes somaliennes ont connu une recrudescence des attaques. « Depuis le début de l'année 2007, plus de 25 navires ont été victimes de pirates au large de la Somalie. Cette recrudescence met en péril l'acheminement humanitaire du PAM qui emprunte la voie maritime à 80 % », souligne l'Etat-major des Armées. Face à cette situation, le Président de la République avait annoncé le 25 septembre dernier au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, que des navires français assureraient, pour une durée de deux mois, la protection des cargos affrétés par le PAM.

Source: meretmarine.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Lun 4 Fév 2008 - 10:15

Protection du PAM au large de la Somalie

02/02/2008

Du 16 novembre 2007 au 2 février 2008, la France a assuré l’escorte des cargos affrétés par le Programme alimentaire mondial (PAM) au large de la Somalie. Six rotations entre Mombasa et la Somalie (4 à Merka et 2 à Mogadiscio), ont permis d’acheminer près de 30000 tonnes de vivres.

Rotations réalisées :

- 16 au 28 novembre 2007 : 3700 tonnes acheminées à Merka par le Semlow et le Rozen escortés par l’aviso Cdt Ducuing ;

- 1er au 13 décembre 2007 : 3700 tonnes acheminées à Merka par le Semlow et le Rozen escortés par l’aviso Cdt Ducuing ;

- 14 au 24 décembre 2007 : 5000 tonnes acheminées à Merka par le Victoria et le Torgelow, escortés par l’aviso Premier Maître L’Her ;

- 31 décembre au 12 janvier 2008 : 5300 tonnes acheminées à Mogadiscio par le Fade 1, escorté par l’aviso Premier Maître L’Her ;

- 07 au 14 janvier 2008 : 8000 tonnes acheminées à Mogadiscio par le Lady Fatimah, escorté par l’aviso Premier Maître L’Her ;

- 19 au 22 janvier 2008 : 4200 tonnes acheminées à Merka par le Victoria, escorté par l'aviso Cdt Ducuing.

Depuis le début de l’année 2007, plus de 25 navires ont été victimes de pirates au large de la Somalie. Cette recrudescence met en péril l’acheminement humanitaire du PAM qui emprunte la voie maritime à 80 %.

Le Président de la République avait annoncé le 25 septembre 2007 au Conseil de Sécurité des Nations-Unies, que des navires français assureraient la protection des cargos affrétés par le PAM, pour une durée de 2 mois

Source: EMA - Ministère de la Défense

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39080
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Lun 4 Fév 2008 - 10:16

PAM/Somalie : Fin de mission pour les marins français

03/02/2008

Le 2 février 2008, la marine française a été relevée par la marine danoise pour la mission de protection des cargos affrétés par le Programme alimentaire mondial au large de la Somalie.

A cours d’une cérémonie, organisée dans le port de Mombasa au Kenya, en présence de Mme Elisabeth Barbier, ambassadrice de France au Kenya, Mme Ulla Tornaes, ministre du développement et de la coopération danoise et de M. Peter Gossens, directeur régional du PAM,la frégate danoise Thétis a officiellement relevé l’aviso français Commandant Ducuing marquant ainsi la fin de la mission pour la marine française.

La mission Alcyon, engagée le 17 novembre par la France, a permis au PAM d’acheminer en toute sécurité depuis Mombasa 30000 tonnes de vivres dans les ports de Merka (4 rotations) et Mogadiscio (2 rotations). Les avisos Commandant Ducuing et Premier maître L’Her ont assuré alternativement cette mission pendant deux mois et demi.


Les marins français et l'aviso Commandant Ducuing. [crédits : MARINE NATIONALE]

Source: EMA - Ministère de la Défense

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 52
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Jeu 18 Sep 2008 - 14:09

Des pirates sévissent encore au large de la Somalie
http://www.lalibre.be/actu/monde/article/446607/des-pirates-sevissent-encore-au-large-de-la-somalie.html


BELGA

Mis en ligne le 18/09/2008
Le cargo, contrôlé par des intérêts grecs avec 25 marins philippins à bord, a été attaqué alors qu'il faisait route vers le Kenya, a indiqué le ministère grec de la Marine marchande.

Des pirates ont pris le contrôle jeudi à l'aube d'un nouveau cargo au large de la Somalie, soulignant l'impuissance des marines occidentales à neutraliser les "bandits de mers" qui multiplient les attaques de navires marchands, de plaisance, ou de pêche.

Ce cargo, contrôlé par des intérêts grecs avec 25 marins philippins à bord, a été attaqué alors qu'il faisait route vers le Kenya, a indiqué le ministère grec de la Marine marchande.

Le Centauri, qui bat pavillon maltais, était en milieu de matinée sous le contrôle de cinq pirates armés, a précisé le ministère, Selon des sources kényanes, le cargo devait débarquer 17.000 tonnes de sel vendredi au port kényan de Mombasa.

Selon un officier de la frégate canadienne Ville de Québec, qui escorte actuellement un cargo d'aide vers Mogadiscio, les pirates ont attaqué bien plus au sud que lors de leurs dernières actions dans le golfe d'Aden. "Ils (les pirates) changent de zone à cause de la forte concentration de navires de guerre" occidentaux près du golfe d'Aden, a expliqué à l'AFP Andrew Mwangura, responsable de la branche kényane d'un programme d'assistance aux marins. Une force navale occidentale patrouille le golfe d'Aden dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

Avec la récente multiplication des actes de piraterie au large de la Somalie, les appels à une action de ces navires contre les pirates se font de plus en plus pressants.

Mardi, le président français Nicolas Sarkozy a lancé un "appel à la mobilisation internationale" contre la piraterie au large de la Somalie, qu'il a qualifiée de "véritable industrie du crime". Depuis début 2008, l'armée française a mené deux opérations commando en Somalie pour libérer des otages français aux mains de pirates qui exigeaient des rançons pour les libérer.

L'Espagne, dont des bateaux de pêche ont également été la cible des pirates, a annoncé de son côté mercredi l'envoi "immédiat" d'un avion de patrouille maritime avec 90 hommes pour "prévenir" de nouveaux actes de piraterie. Selon le Bureau maritime international, 24 attaques de pirates se sont produites au large des côtes somaliennes au premier semestre 2008. Depuis juillet, le rythme des attaques a encore augmenté et les pirates retiennent en otages une dizaine de navires et leurs équipages.

Cette recrudescence de la criminalité maritime commence également à avoir un coût économique non négligeable. Les pirates sévissent le long de l'une des routes maritimes les plus fréquentées au monde, perturbant le trafic, et leurs tentatives la semaine dernière de s'emparer de thoniers français et espagnol paralysent désormais cette pêche dans l'océan Indien.

Craignant pour leurs équipages, les armateurs espagnols et français ont ordonné à leurs bateaux de se mettre à l'abri aux Seychelles.

Dans ce contexte, la France, qui assure la présidence en exercice de l'Union européenne, a proposé le lancement en décembre d'une mission militaire aéro-navale anti-pirates.

La résolution 1816 du Conseil de sécurité de l'ONU adoptée le 2 juin permet désormais l'entrée de navires de guerre dans les eaux territoriales somaliennes pour traquer des pirates. Mais pour l'instant, ils déjouent la surveillance des navires de guerre. La difficulté de circonscrire leurs attaques réside notamment dans leur soudaineté: entre le moment où ils se lancent à la poursuite d'un cargo et celui où ils montent à bord, il peut s'écouler 20 minutes seulement. Et, une fois à bord, les pirates sont quasiment intouchables, protégés par leurs otages.
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 52
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Ven 3 Oct 2008 - 11:10

Somali pirates say they will fight commando raid
http://news.yahoo.com/s/ap/20081003/ap_on_re_af/af_somalia_piracy


By MOHAMED OLAD HASSAN, Associated Press Writer Thu Oct 2, 8:16 PM ET

MOGADISHU, Somalia - Somali pirates on a hijacked cargo ship holding battle tanks and hostages said Thursday that they were ready to battle any commando-style rescue attempt.

The warning came a day after the Somali government gave foreign powers a blank check for using force against the pirates, while U.S. warships continued to circle nearby and a Russian frigate headed toward the standoff.

"Anyone who tries to attack us or deceive us will face bad repercussions," the pirates' spokesman, Sugule Ali, told The Associated Press by satellite telephone from the Ukrainian ship MV Faina.

Ali sounded calm and relaxed despite being surrounded by a half dozen U.S. Navy vessels and buzzed by American helicopters.

Navy officials decline to comment on the possible use of force, but they warn the pirates against harming the 20 crew members or trying to unload the ship's cargo of 33 Soviet-designed T-72 tanks and other weapons. They make clear they won't allow the arms to fall into the hands of an al-Qaida-linked Islamic movement that is battling Somalia's government.

Ali said the pirates planned to release the ship with crew and cargo intact after receiving the $20 million ransom they have demanded. They seized it Sept. 25 and are no anchored off the coast of central Somalia.

"We have nothing to do with insurgents or terrorist organizations. We only need money," he said. "We would never reduce the ransom."

The Faina's hijacking, the most high-profile this year, illustrates the ability of a handful of pirates from a failed state to menace a key international shipping lane despite the deployment of warships by global powers.

A proposed U.N. resolution took aim at high-seas lawlessness. The French-drafted plan calls on all countries with a stake in maritime safety to send ships and aircraft to fight piracy off Somalia, according to a draft obtained Thursday by The Associated Press.

Ali specifically warned against the type of raids carried out twice this year by French commandos to recover hijacked vessels. The French used night vision goggles and helicopters in operations that killed or captured several pirates, who are now standing trial in Paris.

Russia, whose warship was not expected for several days, has used commando tactics to end several hostage situations on its own soil, but dozens of hostages have died in those efforts.

The Faina standoff will probably be resolved with a ransom payment like nearly 30 other hijackings this year, said Roger Middleton, who published a report on Somali piracy for a London-based think tank, Chatham House, on Thursday.

But the negotiations might drag on, he said.

"In some of these instances pirates have held out for almost two months," Middleton told the AP. "They know how to wait things out. I think the likeliest conclusion to this, and the swiftest, is the payment of ransom. The alternative for the shipping company and the international community is that the ship is sunk and her crew die."

Hijackings of this Horn of Africa nation are being conducted with increasing sophistication by pirates equipped with rocket-propelled grenades, satellite phones and global positioning systems.

Middleton estimated they have already pulled in up to $30 million in ransoms this year.

A Danish intelligence company specializing in maritime security said Thursday that Somali pirates make an average of $1 million per hijacked vessel and hold ships for an average of five weeks before freeing them.

On Wednesday, the Somali government authorized foreign powers to use whatever force is necessary to free the Faina.

The new proposed U.N. resolution to fight piracy was expected to be put to a vote in the Security Council early next week. It expands on resolutions passed by the council earlier this year giving permission to nations to send warships into Somalia's territorial waters to stop piracy and armed robbery at sea.

But foreign warships in the area have not deterred piracy off Africa's longest coastline. On Thursday, the Bahrain-based spokesman of the U.S. 5th Fleet, Lt. Nathan Christensen, said the Navy received reports of three more failed attacks on shipping in the Gulf of Aden.

Middleton said the risk of hijackings threatened to further drive up prices for the oil and other goods being shipped to Europe and America from the Middle East. He said insurance rates for vessels traveling by Somalia had jumped tenfold.

___

Associated Press writers Barbara Surk in Dubai, United Arab Emirates, Pauline Jelinek in Washington and Katharine Houreld, Anita Powell and Tom Odula in Nairobi, Kenya, contributed to this report.

___

On the Net:

USS Howard: http://www.howard.navy.mil/default.aspx




Pirates holding Ukrainian-operated ship Faina off the coast of Somalia, receive supplies while under observation by the guided-missile cruiser USS Vella Gulf (not shown) on Monday, Sept. 29. 2008. U.S. warships and helicopters on Monday surrounded the hijacked cargo ship which is loaded with Sudan-bound tanks and other arms, to keep the weapons from falling 'into the wrong hands,' an American Navy spokesman said. The pirates who seized the ship Thursday are demanding a $20 million ransom.
(AP Photo/U.S. Navy, Petty Officer 2nd Class Jason Zalasky)



A handout photo provided by the US Navy shows Somali pirates in small boats hijacking the MV Faina. A US destroyer and other foreign navy ships have converged on a Ukrainian vessel seized by Somali pirates last week with its cargo of combat tanks and other weapons.
(AFP/Ho/File/Ho)


A Somali gunman south of Mogadishu. One of the European crew on board a Ukrainian cargo ship hijacked by Somali pirates has died of an illness, his captain has said in a telephone interview from the vessel.
A US destroyer and other foreign navy ships on Monday converged on a Ukrainian vessel seized by Somali pirates last week with its cargo of combat tanks and other weapons.
(AFP/File/Ali Musa)


A view of the MV Faina, a Belize-flagged cargo ship owned and operated by Kaalybe Shipping Ukraine, as observed by the crew of USS Howard September 25, 2008, in this handout photo released September 28, 2008. Somali pirates demanded a $35 million ransom on Saturday for the Ukrainian ship they seized, which was carrying 33 tanks and other military supplies to Kenya, a maritime official said. Picture taken September 25, 2008. REUTERS/U.S. Naval Forces Central Command Public Affairs/Handout (SOMALIA).


In this picture released by U.S. Navy, Sunday, Sept. 28, 2008, Somali pirates in small boats are seen alongside the hijacked 'Faina'. The captain of a hijacked Ukrainian ship off the coast of Somalia says one crew member has died and he can see a U.S. ship about a mile from his freighter. Viktor Nikolsky told The Associated Press that a Russian sailor died Sunday because of hypertension. He was speaking from the deck of the Faina via a satellite phone. One of the pirates who seized the ship handed a satellite phone to Nikolsky so he could speak to the AP. Nikolsky says other crew members are fine and he can see three ships about a mile away, including one carrying an American flag. The Faina is laden with Russian tanks destined for Kenya. Somali pirates hijacked it Thursday.
(AP Photo/U.S. Navy/ho)

la bonne nouvelle, c'est que ces déchets somaliens s'en étant pris aux Russes, ceux-ci envoient un navire de guerre dans le coin, avec "licence to kill et sans somation de préférence". Les requins vont avoir un bon repas.
Si les Français n'avaient pas une politique de retrait de Djibout' si évidente, et s'ils renforçaient leur présence locale (mais avec un seul PA inop' un an sur 2, pas facile..), on aurait moins de soucis du genre.
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 52
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   Ven 10 Oct 2008 - 17:28

Somali pirates have 6 rocket launchers from captured Ukrainian ship -commission (Part 2)
http://www.interfax.com/3/435464/news.aspx
11:29 GMT, Oct 10, 2008

MOSCOW. Oct 8 (Interfax) - There are six multiple rocket launchers
with ammunition in addition to tanks and grenade launchers aboard the
Ukrainian ship Faina captured by pirates off the coast of Somalia, the
Verkhovna Rada ad hoc committee for illicit arms trade has concluded.
"It is easy to imagine what trouble these weapons can cause, if
terrorists get hold of them," committee head Valery Konovalyuk said
during a Moscow-Kyiv TV linkup.
He said Ukraine currently has over 2 million tonnes of various
types of ammunition.
"If order is not restored at the warehouses where this enormous
amount of ammunition is stored, we will witness illegal arms deliveries
to hot spots many more times," Konovalyuk said.
On September 25 pirates captured the Faina carrying over 30 T-72
tanks and other weapons to Kenya. At first the crew consisted of 17
Ukrainians, three Russians and one Latvian aboard. On September 28 it
was reported that the captain, a Russian citizen, died of high blood
pressure.

ml nb
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piraterie au large de la Somalie : Les news... (Partie 1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 44Aller à la page : 1, 2, 3 ... 22 ... 44  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Les news de la lutte internationale contre la piraterie au large de la Somalie-
Sauter vers: