Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Un voilier français capturé par des pirates somaliens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Sam 5 Avr 2008 - 8:52

05/04/2008

Des pirates s'emparent d'un grand voilier français au large de la Somalie

PARIS (AFP) - Des pirates ont pris d'assaut vendredi un grand voilier de luxe français, le Ponant, qui croisait sans passagers au large de la Somalie, une zone réputée pour sa dangerosité, et retenaient à bord une trentaine de membres d'équipage.

Le trois-mâts regagnait la Méditerranée depuis les Seychelles quand il a été abordé en début d'après-midi par des pirates dans le golfe d'Aden, qui mène à la mer rouge et au Canal de Suez.

Le gouvernement français, ministères de la Défense et des Affaires étrangères en tête, s'est immédiatement mobilisé, et espère une issue "le plus rapidement possible", a souligné le Premier ministre François Fillon, relevant que la France "a dans cette zone des moyens militaires relativement importants".

Un hélicoptère français a notamment survolé le Ponant, que suit un aviso de la Marine nationale.

Paris dispose notamment d'une base militaire à Djibouti, où est basé un avion de patrouille maritime Atlantique 2, et a également pris contact avec ses alliés dans la zone, où croise notamment la "Task Force 150", une force navale sous commandement américain dédiée à la lutte anti-terroriste.

Le gouvernement a déclenché le "plan Pirate-mer", qui mobilise notamment des unités des commandos marine et des gendarmes du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

"A notre connaissance, aucun coup de feu n'a été tiré" pendant l'attaque, selon l'état-major des armées à Paris.

Le ministre français de la Défense Hervé Morin a indiqué qu'il y "aurait 32 membres d'équipage, en grande majorité des Français, et probablement aussi des personnes de nationalité ukrainienne".

Interrogé sur la radio Europe 1 sur une éventuelle intervention des forces françaises, M. Morin a répondu: "Nous examinons notamment le trajet qu'effectue à l'évidence ce bateau et en fonction des trajets, de la situation à bord, des conditions, nous verrons ce que nous ferons".

Les côtes somaliennes sont l'une des principales zones de piraterie dans le monde. Le pays est plongé dans l'anarchie et la guerre civile depuis 1991, et des gangs de pirates puissamment armés opérant à bord de vedettes rapides y attaquent régulièrement les navires pour s'emparer de leurs cargaisons et obtenir le paiement de rançons contre la libération des équipages.

En novembre 2005, un paquebot de croisière transportant quelque 600 touristes européens avait échappé de justesse à une tentative d'abordage au large des côtes somaliennes.

Après la prise en otage de deux navires affrétés par le Programme alimentaire mondial (PAM) au profit des populations somaliennes, la marine française avait d'ailleurs mené une opération d'escorte de bateaux de l'organisation onusienne fin 2007 et début 2008. Un navire danois a pris la relève pour les mois de février et mars.

Le Ponant appartient à la Compagnie des îles du Ponant, filiale de croisières haut-de-gamme de l'armateur CMA-CGM.

Le bateau est un trois-mâts de luxe de 88 mètres de long, qui comporte 4 ponts et peut emporter 64 passagers. Il peut se déplacer à la vitesse de 12 à 14 noeuds sous voiles mais dispose aussi d'un moteur de 1.600 Kw.

Il devait réaliser une croisière du 21 au 22 avril entre Alexandrie (Egypte) et La Valette (Malte), selon la CMA-CGM.

La compagnie des Iles du Ponant exploite deux autres navires de luxe, le Levant et le Diamant, et emploie directement ou indirectement environ 300 personnes, selon son site internet.

CMA-CGM, basé à Marseille (sud de la France), se présente comme le troisième groupe mondial de transport maritime en conteneurs: l'essentiel de son activité est consacré au transport de marchandises par cargo.



Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 25 Juil 2009 - 14:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Sam 5 Avr 2008 - 9:05

Des pirates s'emparent d'un grand voilier français au large de la Somalie.
La marine française a dépêché un avion de patrouille maritime Atlantique 2 basé à Djibouti et un aviso, le Commandant Bouan.


Des soldats français à bord de l'avion de reconnaissance Atlantique 2 basé à Djibouti. [Photo:Jean-Francois Deroubaix/AFP]

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 9:41

06/04/2008

Les pirates du voilier français font route vers la Somalie sous surveillance

PARIS (AFP) - Les pirates qui ont pris le contrôle du Ponant, un voilier de luxe français avec 30 membres d'équipage, se dirigeaient samedi vers une zone côtière du nord-est de la Somalie, faisant craindre qu'il ne regagnent leur base avec l'équipage en otage comme monnaie d'échange.

(Publicité)
"Ce que nous privilégions c'est la protection de la vie des personnes qui sont à bord, donc tous les canaux de discussion sont ouverts pour essayer de résoudre cette affaire en essayant de ne pas utiliser la force", a souligné le Premier ministre François Fillon, alors que le gouvernement a déclenché vendredi le "plan Pirate-mer".

Ce plan mobilise notamment des unités d'élite telles que les Commandos Marine, dont certains détachements peuvent se trouver sur des navires de la Marine nationale, et le Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale.

Les autorités françaises se refusaient à toute précision opérationnelle, mais un aviso de la Marine nationale, le Commandant Bouan, présent vendredi dans la zone, suit Le Ponant en gardant le bateau sous surveillance constante.

Avec la trentaine de membres d'équipage --environ 20 Français et 10 Ukrainiens-- sous la surveillance armée des pirates, la situation "s'apparente à celle d'une prise d'otages" et une éventuelle intervention devrait "mettre en oeuvre des méthodes de libération d'otages," s'est contenté de relever le porte-parole de l'état-major des armées à Paris, le commandant Christophe Prazuck.

Attaqué vendredi à l'entrée du golfe d'Aden par des pirates, dont une dizaine sont restés à bord, le Ponant a ensuite fait route vers le sud, le long de la côte nord-est de la Somalie, au large de la région semi-autonome du Puntland. Il est entré samedi dans les eaux territoriales somaliennes, et l'aviso français a été autorisé à le suivre, a indiqué le ministre de la Défense, Hervé Morin.

Le ministre a souligné que les autorités françaises n'avaient eu depuis l'attaque "aucun contact, ni avec l'équipage du bateau, ni avec les pirates". Il a toutefois relevé que "ce qui se passe en général c'est que les pirates vont dans les eaux territoriales somaliennes et c'est ensuite que, parfois, il y a des revendications particulières, qui sont souvent des demandes de rançon".

Un scénario que pourraient confirmer des informations de sources françaises proche du dossier indiquant que Le Ponant se dirigeait vers une île, même s'il n'était pas immédiatement clair si celle-ci abritait le repaire des pirates.

Les autorités somaliennes, pays déchiré par la guerre civile depuis 1991 et sans administration centrale fonctionnelle, ne semblaient en tout cas pas pouvoir apporter une aide quelconque.

"Je ne pense pas que notre administration puisse faire quoi que ce soit pour localiser le bateau en raison de la difficulté d'accès à la zone", a déclaré samedi à l'AFP un responsable de la région du Puntland, Bile Mohamoud Qabowsade, indiquant que selon ses informations les pirates se dirigeaient vers la zone côtière de Eyl, à environ 800 km au nord de Mogadiscio.

"Nous n'avons pas de message des ravisseurs pour le moment et nous ne savons pas ce qu'ils vont demander. Je pense qu'on ne pourra se débarrasser de ces pirates qu'avec l'aide de la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Les côtes somaliennes sont une des zones de navigation les plus dangereuses au monde, infestées de gangs de pirates qui attaquent les bateaux au large à l'aide de vedettes rapides, pillant les cargaisons et retenant navires et équipages en otage contre rançon.

Le Ponant est un trois-mâts de luxe de 88 mètres de long, qui appartient à une filiale de l'armateur CMA-CGM. Il peut emporter 64 passagers, mais seul l'équipage était à bord au moment de l'attaque.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 18:30

06/04/2008

Le Ponant toujours en mer au large de la Somalie, l'équipage va bien

PARIS (AFP) - Le Ponant , voilier français de croisière de luxe capturé par des pirates, faisait toujours route vers une destination inconnue dimanche au large des côtes somaliennes, mais l'armateur a affirmé que la trentaine de membres d'équipage pris en otage se portaient bien.

48 heures après l'attaque, Le Ponant se dirigeait vers le sud, toujours pisté à distance par l'aviso français Commandant Bouan, qui "nous permet d'avoir une parfaite observation et connaissance de la situation," selon le ministre de la Défense Hervé Morin, qui a affirmé qu'aucune revendication ou demande de rançon n'avait été reçue.

L'armateur du yacht, la CMA-CGM, a pour la première fois donné des nouvelles de l'équipage d'une trentaine de personnes, 22 Français et des Ukrainiens, sans préciser comment elles avaient été obtenues. Il n'y avait pas de passagers à bord lors de l'attaque.

"On sait juste qu'ils vont bien, qu'ils sont sains et saufs", a déclaré une porte-parole, indiquant qu'une prise de contact avec les pirates avait été tentée sans succès.

"La compagnie nous a dit que l'équipage était bien traité, qu'ils étaient ensemble, qu'ils avaient pris un petit déjeuner et qu'ils venaient de prendre une douche. Ca fait un peu de bien, ça montre qu'ils vont bien", a assuré de son côté la mère d'un marin, Valérie Garrec.

Elle a raconté à l'AFP que son fils Thibaut, 20 ans, l'avait appelé mercredi pour lui dire que le Ponant entrait "en zone pirate et devait naviguer en bateau fantôme", tous feux éteints.

La zone au large de la Somalie est en effet considérée comme l'une des plus dangereuses au monde en matière de piraterie.

Le Ponant a été abordé vendredi à l'entrée du golfe d'Aden, et une dizaine de pirates sont restés à bord. Le bateau a depuis parcouru plus de 400 km vers le sud dans l'océan Indien le long de la côte somalienne.

Un responsable de la région somalienne semi-autonome du Puntland, au large de laquelle se trouve le yacht, a assuré dimanche avoir "des informations selon lesquelles les pirates se déplacent à présent vers la zone côtière de Garaad où je pense qu'ils disposent d'un endroit pour s'arrêter".

"Ce sont des pirates bien armés du Puntland et donc ils ne peuvent aller beaucoup plus loin que Garaad", a estimé Abdullahi Said Aw-Yusuf.

Une opération menée si loin de ses bases traduit l'oeuvre d'un groupe "déterminé et organisé", soulignait dimanche une source militaire, jugeant que l'attaque avait dû être menée depuis un "bateau-base" par deux hors-bord, visibles à l'arrière du Ponant.

Le dernier rapport anti-piraterie du Bureau maritime international (IMB) avait d'ailleurs mis en garde sur la possible présence dans la zone de "+bateaux-mères+ capable d'opérer très au large" en lançant des canots.

Le Premier ministre François Fillon, comme M. Morin, a souligné que la priorité du gouvernement était la sécurité de l'équipage, même si le "plan Pirate-mer", avec mise en alerte des Commandos Marine et du GIGN, a été déclenché dès vendredi.

Le scénario habituel des piratages au large de la Somalie est une demande de rançon une fois le navire à l'abri dans un port ou une base. Mi-mars, un remorqueur russe et ses six membres d'équipage avaient été libérés après six semaines contre 700.000 dollars (450.000 EUR).

La Somalie est ravagée par la guerre civile depuis la chute du président Mohamed Siad Barre en 1991, avec des zones contrôlées par des seigneurs de la guerre. Son gouvernement de transition, soutenu par l'Ethiopie, contrôle peu du pays et s'affronte régulièrement avec des milices islamistes que les Etats-Unis accusent d'être liées à Al-Qaïda.


Photo récente de l'aviso Commandant Bouan. [Poto AFP/MARINE NATIONALE/AURELIE FAVA]

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
le Baron
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1293
Age : 53
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 19:04

à une époque pas si lointaine , on envoyait un coup de semonce devant l'étrave et le bateau était bien obligé de s'arrêter ...

Ô tempora , Ô mores ...

TSHAW !

Laurent
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 19:07




This aerial photo provided by the French Defense Ministry on Saturday, April 5, 2008, and taken Friday, April 4, 2008 shows gunmen, top left on deck, aboard French cruise ship Le Ponant off Somalia's coast. France's military is keeping close tabs on the French luxury yacht seized by pirates off Somalia's coast, and officials hope to avoid using force to free the 30 crew members, the prime minister said Saturday, April 5, 2008. Attackers stormed the 288-foot Le Ponant on Friday, April 4, 2008 as it returned without passengers from the Seychelles, in the Indian Ocean, toward the Mediterranean Sea, officials with French maritime transport company CMA-CGM said.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 19:42

@le Baron a écrit:
à une époque pas si lointaine , on envoyait un coup de semonce devant l'étrave et le bateau était bien obligé de s'arrêter ...
Voici deux vidéos d'un destroyer US qui tire des coups de semonce sur des pirates somaliens avec son Phalanx !
Mais bon il n'y a pas d'otages us à bord du navire.

DDG 51 Firing CIWS at Somali Pirates

le lien de la video

More CIWS on Somali Pirates from ddg51

le lien de la video

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 6 Avr 2008 - 20:08

Le Ponant: pourquoi il ne devrait pas y avoir d'assaut à la mer
Sauf coup de théâtre, les autorités françaises privilégient une solution pacifique et négociée avec les pirates somaliens qui ont pris le contrôle, vendredi, du Ponant. "Nous aviserons à partir du moment où ils décideront de poser pied à terre" a expliqué samedi le ministre de la Défense Hervé Morin. « Nous privilégions la protection des personnes qui sont à bord et utilisons tous les canaux pour essayer de résoudre cette affaire sans utiliser la force », assure le Premier ministre François Fillon.

Lire la suite sur ---> Secret Défense


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Sam 7 Nov 2009 - 4:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Lun 7 Avr 2008 - 16:09

07/04/2008

Les pirates du Ponant tirent sur des miliciens somaliens

BOSASSO, Somalie (Reuters) - Les pirates qui se sont emparés du voilier de croisière Le Ponant ont ouvert le feu sur des miliciens qui tentaient de les empêcher d'accoster en Somalie, rapportent des témoins.

Le Ponant a été détourné vendredi alors qu'il traversait le Golfe d'Aden, et ses trente membres d'équipage, dont 22 Français, sont depuis retenus par les pirates.

Selon des témoins, ces derniers ont tenté dimanche soir d'accoster à Garaad, un village de pêche du centre de la Somalie. Des miliciens employés par les autorités locales leur ont alors refusé l'accès.

"Les pirates ont fait feu et ont tué deux hommes après que la milice locale leur a ordonné de partir", a rapporté Mohamed Ibrahim, opérateur radio. Les miliciens n'ont pas riposté, a-t-il précisé.

De source proche des pirates, on indique qu'aucune exigence n'a encore été formulée par les ravisseurs, qui semble-t-il tentent de trouver refuge à terre avant d'ouvrir des négociations avec la filiale de l'armateur CMA-CGM qui possède le Ponant.

"Nous leur avons parlé hier soir. Ils disent qu'ils vont bien et que l'équipage est en sécurité et en bonne santé", a déclaré à Reuters un notable local, proche de certains des pirates.


Photo prise le 4 avril 2008/REUTERS/Ministère français de la Défense

Source: Reuters

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Lun 7 Avr 2008 - 18:47

«Le Ponant», aux mains de pirates, pris par une caméra de la Marine nationale.

le lien de la video

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3617
Age : 53
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Mar 8 Avr 2008 - 12:10

J'ai vu hier sur france un reportage sur cette affaire?

Comme dit Baron, un coup devant et on arrête la plaisanterie.

marin sun
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Ven 11 Avr 2008 - 21:55

11/04/2008

L'équipage du Ponant libéré sain et sauf, une partie des pirates arrêtée

Par Philippe ALFROY

PARIS (AFP) - Les trente membres de l'équipage du Ponant, dont 22 Français, ont été libérés vendredi sains et saufs une semaine après le détournement de ce voilier de luxe au large de la Somalie, et six des pirates ont été arrêtés à l'issue d'un coup de main de l'armée française.

Une rançon, sans aucun "argent public", a été versée, dont une partie a été récupérée. Selon une source proche du dossier elle serait "d'environ deux millions de dollars".

Selon le récit du chef d'état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, l'équipage du Ponant a été relâché vendredi matin à l'issue d'une "négociation" et d'un "protocole d'accord" conclu entre l'armateur du voilier, la compagnie française CMA CGM, et les preneurs d'otages.

Sitôt les otages en sécurité à bord de la frégate Jean-Bart, l'armée française a déclenché, avec l'accord des autorités somaliennes, une course poursuite qui lui a permis d'intercepter un véhicule à bord duquel s'enfuyaient six des pirates, qui ont été arrêtés.

L'opération, conduite par des commandos de marine transportés à bord de quatre hélicoptères, a été menée à une dizaine de kilomètres à l'ouest de la localité de Garaad, au sud de la région autonome autoproclamée du Puntland, où le Ponant mouillait depuis dimanche.

"Nous avons pu pister les pirates et ceci nous a permis par une action héliportée d'intercepter de l'ordre de la moitié de ce commando", a raconté le général Georgelin devant la presse.

"Nous avons fait des tirs d'intimidation et de sommation pour les forcer à abandonner leurs véhicules et à se rendre. Il n'y a pas eu de tir directement sur ces pirates", a-t-il assuré, parlant d'une "interception et non pas, si je puis dire, d'une pulvérisation".

Les pirates sont "dans l'état actuel de nos informations des pêcheurs somaliens" et "seront remis à la justice française", a ajouté le général.

Le gouverneur de la région somalienne de Mudug (où se trouve Garaad), Abdul Kadir Ahmed, a affirmé un peu plus tard que "trois cadavres ont été ramassés" après l'opération des troupes françaises.

L'Elysée a démenti "catégoriquement", l'état-major ne concédant par la voix de son porte-parole qu'un "blessé léger", "un pirate légèrement touché au pied".

Interrogé par la presse, le général Georgelin a reconnu à mots couverts que l'armateur avait versé une rançon pour permettre la libération de son équipage, composé des 22 Français, de six Philippins, d'une Ukrainienne et d'un Camerounais.

"En récupérant les pirates, nous avons aussi récupéré quelques sacs intéressants (...) on a récupéré une partie de la rançon qui a probablement été versée". "Aucun argent public" n'a été versé, a tenu à préciser le militaire, renvoyant la responsabilité "à l'armateur de révéler s'il le souhaite la nature de cette négociation".

Reçu en fin d'après-midi par Nicolas Sarkozy en même temps que les familles des ex-otages,un représentant de la Compagnie des îles du Ponant (CIP), filiale de CMA CGM, a refusé de confirmer l'existence d'une rançon, dénouement habituel des actes de piraterie dans la zone.

"C'est un processus très délicat et difficile, et donc il ne faut retenir que le résultat, c'est-à-dire des gens d'équipage qui vont pouvoir rentrer dans leurs familles", a répondu à la presse Jean-Emmanuel Sauvée, directeur général de la CIP, dans la cour de l'Elysée.

Plus prolixe, une proche des ex-otages qui s'est identifiée sous le prénom de Céline a assuré aux journalistes que "c'est l'armateur qui a payé, il a payé la rançon".

L'équipage du Ponant était vendredi soir en cours d'acheminement vers la base française de Djibouti.

Tirant la "leçon" immédiate de cette affaire, la France a proposé vendredi une "action internationale" pour lutter contre la piraterie maritime, qui sera proposé au Conseil de sécurité de l'ONU dès la semaine prochaine, a expliqué le conseiller diplomatique du président, Jean-David Lévitte.

Les côtés somaliennes sont considérées comme une des régions les plus dangereuses pour la navigation, sillonnées par des pirates qui pillent les cargaisons et retiennent bateaux et équipages contre demande de rançon.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Ven 11 Avr 2008 - 22:02

11/04/2008

L'équipage du Ponant libéré et des pirates appréhendés, mais des questions persistent

PARIS (AFP) - Le flou entourait vendredi les conditions de libération de l'équipage du voilier français Le Ponant ainsi que les modalités d'appréhension de plusieurs des pirates qui avaient détourné le navire au large de la Somalie il y a une semaine.

Certaines sources affirment que de l'argent a été versé en échange des prisonniers et des pirates tués lors de l'opération français, d'autres démentent ou refusent de confirmer ces informations.

L'Elysée et l'état-major des armées ont démenti vendredi les affirmations d'un gouverneur somalien selon lesquelles trois personnes ont été tuées lors de l'opération militaire française contre des pirates somaliens, peu après la libération du navire qu'ils avaient pris en otage.

"Nous démentons catégoriquement ces informations", a indiqué une source élyséenne.

De son côté, l'état-major des armées a assuré également que l'intervention héliportée française contre les pirates somaliens n'avait fait aucun mort.

"Il n'y a eu aucun mort lors de cette opération, qui n'a fait qu'un blessé léger, un pirate légèrement touché au pied", a affirmé le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major des armées.

"Quatre hélicoptères étaient impliqués. Un tireur d'élite présent dans l'un d'eux a stoppé le 4X4 des pirates en tirant dans le moteur. Une fois le véhicule immobilisé, un second hélicoptère s'est posé à proximité permettant d'appréhender les six pirates qui se trouvaient à bord sous la couverture de deux autres hélicoptères d'attaque, des Gazelle", a-t-il expliqué.

"Nous sommes absolument sûrs qu'il n'y a eu aucune victime collatérale lors de cette opération qui s'est déroulée à une dizaine de kilomètres à l'ouest de Garaad", a ajouté le capitaine.

Joint par téléphone depuis Mogadiscio, Abdul Kadir Ahmed, gouverneur de la région de Mudug, au large de laquelle le bateau français "Ponant" était retenu, a affirmé vendredi que "trois cadavres ont été ramassés" après l'opération héliportée des troupes françaises.

Selon lui, huit personnes ont également été blessées et huit autres "emmenées par les Français" lors de cette opération menée à Jiriba, à environ 25 km au nord de Garaad (est de la Somalie), où était retenu le voilier français.

Plus tôt, le chef d'état-major particulier du président Nicolas Sarkozy, l'amiral Edouard Guillaud, avait indiqué devant la presse que six des pirates avaient été appréhendés par l'armée française, sans faire état de victimes dans leurs rangs.

Les conditions de la libération de la trentaine de membres de l'équipage, dont 22 Français, étaient elles aussi peu claires vendredi en fin d'après-midi.

Un responsable de la Compagnie des îles du Ponant (CIP), armateur du voilier de luxe, a refusé de confirmer qu'une rançon avait été versée pour permettre la libération vendredi de ses 30 membres d'équipage.

"C'est un processus très délicat et difficile, et donc il ne faut retenir que le résultat, c'est-à-dire des gens d'équipage qui vont pouvoir rentrer dans leurs familles", a répondu à la presse Jean-Emmanuel Sauvée, directeur général de la CIP, dans la cour de l'Elysée.

Interrogé à plusieurs reprises par les journalistes sur le versement d'une rançon, M. Sauvée, qui était reçu à l'Elysée par Nicolas Sarkozy avec les familles des ex-otages, a refusé de répondre.

Une rançon "d'environ 2 millions de dollars" a été versée par l'armateur, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Lors d'un point-presse, le chef d'état-major des armées, le général Jean-Louis Georgelin, avait indiqué précédemment qu'une rançon avait "probablement été versée" par la CIP, filiale de la société CMA CGM.

"En récupérant les pirates (dont six ont été arrêtés, ndlr) nous avons aussi récupéré quelques sacs intéressants... on a récupéré une partie de la rançon qui a probablement été versée", a dit le général Georgelin, précisant toutefois qu'"aucun argent public" n'avait été versé.

L'équipage du Ponant n'a jamais quitté le navire tout au long de la prise d'otage. Selon le chef d'état-major, l'opération d'arrestation des pirates n'a été lancée qu'une fois les ex-otages mis en sécurité à bord d'un navire de guerre français présent dans le secteur.

Le conseiller diplomatique de l'Elysée, Jean-David Levitte, a pour sa part souligné au cours de la même conférence de presse que Paris avait eu des "contacts avec le président (Abdullahi) Yusuf (Ahmed) de Somalie, qui lui même souhaitait une intervention, car la population somalienne souffre de ces actions" de piraterie, qui gênent notamment l'acheminement de l'aide alimentaire à ce pays ravagé la guerre civile.

"La première pensée du président de la République a été la sécurité des otages", a souligné le chef d'état-major particulier de Nicolas Sarkozy, l'amiral Edouard Guillaud, démentant toute "contradiction" entre le paiement éventuel d'une rançon et la volonté affichée par la France de lutter contre la piraterie.

Les pirates avaient pris le contrôle du trois-mâts à l'entrée du golfe d'Aden, le 4 avril. Le voilier mouillait depuis dimanche à quelques encablures du village de Garaad, dans le sud de la côte de la région autoproclamée autonome du Puntland.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Dim 13 Avr 2008 - 11:11

12/04/2008

Vidéo JT de TF1 : L'équipage du Ponant libéré


---> video operation de sauvetage


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38211
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   Mer 17 Sep 2008 - 0:36

16/09/2008

Somalie: les deux otages français libérés sains et saufs, un pirate tué

PARIS (AFP) - Le couple de Français retenus en otages depuis le 2 septembre par des pirates somaliens a été libéré sain et sauf à l'issue d'une intervention de l'armée française au cours de laquelle un pirate a été tué, a annoncé l'Elysée dans la nuit de lundi à mardi.

"Un pirate a été tué et six autres faits prisonniers" au cours de cette opération ordonnée par le président Nicolas Sarkozy lundi soir à 21H00, précise la présidence dans un communiqué.

"Le président de la République se réjouit du succès de cette opération" et a adressé ses "chaleureuses félicitations aux militaires qui ont mené à bien cette opération".

Nicolas Sarkozy fera une déclaration sur cette affaire lundi matin à 10H00 dans la salle de presse de l'Elysée.

Selon les dernières informations obtenues par l'AFP auprès d'un haut responsable du Puntland (nord-est de la Somalie), Bile Mohamoud Qabowsade, le voilier de 16 mètres des deux Français était ancré près du village de Bargal, dans le nord de la région semi-autonome du Puntland.

Les deux otages libérés, Jean-Yves Delanne et son épouse Bernadette, sont deux passionnés de voile qui vivent à Tahiti depuis de nombreuses années. Au moment de leur enlèvement, ils convoyaient le voilier d'Australie jusqu'à La Rochelle (Charente-Maritime), où le bateau devait être vendu.

Les pirates somaliens, qui ont arraisonné le voilier le 2 septembre dans le Golfe d'Aden, réclamaient le versement d'une rançon et la libération des Somaliens capturés lors d'une opération française en avril.

Un commando des forces spéciales françaises était en effet déjà intervenu en territoire somalien le 11 avril, peu après la libération des trente membres d'équipage du voilier de luxe Le Ponant, et avait capturé six hommes qui sont depuis en détention dans la région parisienne.

Le ministre de la Défense Hervé Morin a adressé mardi "ses plus vives félicitations à l'ensemble des militaires" qui ont permis la libération d'un couple de Français retenus en otages depuis le 2 septembre par des pirates somaliens.

Dans une déclaration transmise à l'AFP par son service de presse, le ministre a souligné "le courage, l'audace et le professionnalisme" des militaires impliqués dans cette opération. Celle-ci a été menée à terre par des membres des forces spéciales, appuyés par des bâtiments de la marine.

Les eaux somaliennes sont considérées comme les plus dangereuses du monde. Selon le Bureau maritime international (BMI), pas moins de 24 attaques de piraterie ont eu lieu au large des côtes de ce pays au cours du premier semestre 2008.

Les navires sont souvent retenus pendant plusieurs semaines et sont généralement relâchés après le paiement de rançons importantes payées par les gouvernements ou les propriétaires des navires.



Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un voilier français capturé par des pirates somaliens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un voilier français capturé par des pirates somaliens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: Les news de la lutte internationale contre la piraterie au large de la Somalie-
Sauter vers: