www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Bouton10  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Goog_l10  
Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
20.35 €

Partagez
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2019 - 14:24

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195411

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
FONTENAI CHRISTIAN
Vice-amiral
Vice-amiral
FONTENAI CHRISTIAN

Nombre de messages : 1801
Age : 73
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2019 - 15:08

On doit toujours et malheureusement respecter l'avenir de notre marine…..  indecis même si notre nostalgie nous donnes un avenir plus que préoccupant affraid
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2019 - 15:20

En plus de la tourelle de 40mm, il devrait y avoir deux tourelleaux téléopérés Sea deFNder :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195412

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Sea_de10

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2019 - 20:38

Dans les commentaires sur le site "marineschepen.nl" les internautes regrettent que le navire MCM ne soit pas équipé d'un hangar pour hélidrone !

Et c'est vrai qu'à 1ère vue on ne voit de hangar dans la cloison au contact du pont-hélico, alors en regardant bien on distingue une double porte :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195413

Voici l'agrandissement :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195414

Ce n"est pas très net mais il y a bien une double porte pour un hangar à hélidrone Smilie 29

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyLun 27 Mai 2019 - 20:59

L’intelligence artificielle va aussi être "fortement" utilisée dans la chasse aux mines avec les drones, surtout pour ce qui est des drones sous-marins autonomes (AUV) qui devront détecter puis classifier eux-même tout ce que leur sonar à ouverture synthétique rencontrera durant le balayage du fond marin. Pour le moment, avec un CMT, c'est toujours un opérateur humain qui se charge de la détection puis de la classification à l'aide du sonar de coque et/ou du spvds (le même sonar que celui de coque qui est cette fois  mobile mais toujours relié par un cable au CMT), mais avec les drones sous-marins autonomes, l'opérateur à bord du bateau-mère (à plus de 10km de là) n'entrera en fonction que lorsque le drones lui signalera (via message par ondes acoustiques relayé par un USV sur la zone de chasse) qu'il a détecté un objet suspect sur le fond marin, à ce moment-là l'opérateur à bord du bateau-mère enverra à l'endroit, où le drone sous-marin a détecté l'objet suspect, un drone de surface équipé d'un ROV  pour aller identifier visuellement l'objet en question, et si il s'agit bien d'une mine alors l'opérateur enverra un autre ROV mais cette fois pour neutraliser la mine.

C'est toujours le même principe de la chasse aux mines, en 1 détection, en 2 classification, en 3 identification et en 4 neutralisation, sauf qu'avec les drones sous-marins autonomes les 2 premières phases seront désormais uniquement à la charge de l’intelligence artificielle du drone  !

https://twitter.com/MeretMarine/status/1133075884708175873

Citation :
L’intelligence artificielle au service de la reconnaissance acoustique

Sous la mer, la détection et la classification des sons est le nerf de la guerre. Malgré les progrès considérables de l’informatique, rien n’a encore réussi à remplacer l’oreille et le cerveau humains. Peut-être que cela sera le cas un jour. En attendant, le développement de l’intelligence artificielle offre déjà de nouvelles perspectives pour envisager une aide à la décision. « La capacité à détecter et classifier toujours plus vite et toujours plus loin, quel que soit le niveau de fatigue et de stress de l’opérateur, est un enjeu majeur », explique Stéphan Meunier, ancien commandant de sous-marin français aujourd’hui responsable du marketing opérationnel de Naval Group.

Le début du film Le Chant du Loup, lorsque le Titane doit extraire des commandos et que le premier-maître Chanteraide pense entendre un sous-marin, illustre parfaitement les conditions dans lesquelles les oreilles d’or doivent parfois travailler. « Ce film est très réaliste, c’est un travail difficile, les oreilles d’or sont confrontées à la pression de la hiérarchie, aux avis contradictoires, il faut classifier un signal en 90 secondes maximum et une décision sans la bonne information peut avoir des conséquences énormes »...

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6742
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 10:13

Bonjour Olivier.

Merci pour tous ces renseignements, croquis, photos, …
Tout cela est extrêmement intéressant.
Amitiés

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 10:27

Bonjour Xavier,

Cette fois tout a été signé et donc on va pouvoir suivre l'évolution du projet au fur et à mesure tete marin

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6742
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 10:30

…/…

Oui, Olivier ; c'est une bonne nouvelle.
Le projet a, déjà pas mal évolué ; alors, comme tu le dis, nous allons en suivre les prochaines évolutions …
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
FONTENAI CHRISTIAN
Vice-amiral
Vice-amiral
FONTENAI CHRISTIAN

Nombre de messages : 1801
Age : 73
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 12:43

J'espère que notre futur Ministre de la Défense….indecis ne sera pas un Ecolo….non non sinon il ne nous resteras plus que notre Zénobe Gramme….marin simson
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
René

Nombre de messages : 7270
Age : 62
Localisation : Trazegnies
Date d'inscription : 23/12/2010

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 16:56

@FONTENAI CHRISTIAN a écrit:
J'espère que notre futur Ministre de la Défense….indecis ne sera pas un Ecolo….non non sinon il ne nous resteras plus que notre Zénobe Gramme….marin simson

Je me pose aussi des questions : budget pour faire fonctionner toute l'armée, (il manque 2 milliards minimum dit le CHOD général Compernol ) personnelle marine.
Le plan Delcroix, plan Flahaut , PLAN, PLAN, Rantaplan ,future nouveau plan horizon ? Renders lui a signer en 4 mois les attente de 15 ans !
1988 achat de 10 CMT, 1993 vente de 3 CMT !
Mais, je l'avoue et sincèrement les nouveaux navires semblent au top  me font rêver et si j'avais 20ans une envie de vaguer de nouveau. super


Dernière édition par René le Mar 28 Mai 2019 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 17:06

@René a écrit:
Mais, je l'avoue et sincèrement les nouveaux navires semblent au top  me font rêver et si j'avais 20ans une envie de vaguer de nouveau. super

Idem pour moi, René super

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 17:11

Les futurs navires MCM (bateau-mère) disposeront "en  gros" de deux possibilités pour la chasse aux mines, la 1ère possibilité sera d'utiliser un USV (un drone de surface) équipé d'un sonar remorqué. Le bateau-mère met l'USV à l'eau et ensuite celui-ci (qui est contrôlé depuis le CO) est envoyé sur la zone de chasse à plusieurs km de là, et quand il est arrivé sur zone il déploie son sonar remorqué et se met en chasse. Sur l'image ci-dessous, on voit un USV en mode chasse aux mines, avec en 1, son sonar de coque déplié (il sert à repérer les mines entre deux eaux), en 2 son sonar remorqué (à balayage latéral) déployé, en 3 l'USV transmet en direct et en continu les images de ses 2 sonars au bateau-mère qui se trouve à plusieurs km de là, en 4 l'USV est équipé d'un transpondeur acoustique pour communiquer sous l'eau avec les drones sous-marins autonomes (AUV) :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195411

Et la 2ème possibilité, sera d'utiliser les AUV (drones sous-marins autonomes), les AUV sont transportés par USV jusqu'à la zone de chasse où ils sont ensuite mis à l'eau. Sur l'image ci-dessous, en 1 on voit un AUV en plongée en mode chasse aux mines qui utilise tout ses capteurs simultanément, en 2 l'AUV communique par liaison acoustique avec l'USV, de cette manière l'AUV reçoit constamment la position GPS de l'USV ce qui lui permet de recalculer en permanence sa position et donc ainsi de suivre sa route convenablement, et en 3 l'USV envoie en permanence la position de l'AUV au bateau-mère, ce qui permet à l'opérateur dans le CO de suivre avec précision sur sa console le trajet de l'AUV et de le corriger si besoin :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195412

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 17:21

Citation :
Quand un AUV engendre un sonar remorqué : Naissance du T18-M

Experts en sonars remorqués depuis 40 ans et en AUV depuis 30 ans, les ingénieurs d’ECA Group ont imaginé, dès sa conception en 2016, de décliner l’AUV A18-M en un sonar remorqué : le T18-M. Idéal pour la mise en œuvre depuis un USV, le T18-M partage son système de mise à l’eau et récupération (LARS) ainsi que toute sa logistique avec l’A18-M. Avec la multiplication des drones, la mise en commun des LARS et du soutien logistique est devenue un point clé pour la compacité et l’efficacité des navires mère comme des USV porteurs de drones.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 06_t1810

T18-M, un sonar remorqué décliné de l’AUV : Quels avantages ?

Le T18-M est un AUV A18-M sur lequel le nez est remplacé par un nez équipé de gouvernes et d’un point de remorquage et dont le propulseur a été retiré à l’arrière. L’espace ainsi libéré permet d’intégrer une antenne sonar SAS interférométrique plus longue pour atteindre la performance de détection aux plus grandes vitesses.

Comme un sonar remorqué classique, le T18-M répond à toutes les recommandations relatives aux opérations de guerre des mines (particulièrement les phases de détection ou de classification). Comme l’A18-M, il est produit en conformité avec le STANAG 1364 pour minimiser les signatures acoustique et magnétique et pouvoir passer à proximité de mines sans les faire déclencher.

Le véhicule T18-M est équipé du système de navigation inertielle (FOG – INS + DVL) de l’AUV A18-M qui, couplé au système USBL de l’USV, garantit un positionnement très précis sur le champ de mines.

Les sonars remorqués classiques reçoivent leur énergie par le câble de remorque quand le T18-M est autonome en énergie. Sans conducteurs électriques, le câble tracteur peut être plus petit et plus léger ce qui a plusieurs avantages :


   
  • La performance du sonar remorqué aux grandes profondeurs est très liée à la traînée du câble et donc à son diamètre. Par conséquent, le T18-M a des performances de navigation remarquables même lorsqu’une grande longueur de câble est à l’eau et y compris par mer forte grâce au diamètre réduit du câble.
       
  • De plus, un câble plus petit permet de réduire la taille et la puissance du treuil sur le bateau porteur ainsi que la puissance de remorquage nécessaire donc la taille des moteurs du bateau porteur ce qui est particulièrement important quand le sonar remorqué est mis en œuvre depuis un USV (Le drone réduit l’exposition des équipages au champ de mines). Les USV doivent être aussi compacts que possible : Étant eux-mêmes mis en œuvre depuis des bateaux-mère, plus les USV sont petits et plus les bateaux porteurs le seront aussi.
       
  • L’énergie embarquée sur le véhicule remorqué permet de s’affranchir d’un générateur électrique sur le bateau porteur, d’où un gain de place et une réduction de poids, très utiles pour un petit USV, ainsi qu’une plus grande fiabilité opérationnelle et une plus grande sécurité (électrique) pour les éventuelles personnes à bord du bateau porteur.
       
  • Enfin, l’A18-M et le T18-M étant très similaires, les équipes d’ECA Group ont conçu un LARS commun pour A18-M et T18-M pour leur mise en œuvre et leur récupération automatiques depuis un USV. Ce point permet de réduire très sensiblement le temps de reconfiguration de l’USV entre une mission AUV et une mission Sonar remorqué ce qui est un avantage opérationnel indéniable de cette solution.


Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 04_t1810

T18-M bénéficie de 40 ans d’expérience d’ECA Group dans les systèmes remorqués

Depuis plusieurs décennies, ECA Group fournit à ses clients militaires ou scientifiques des systèmes remorqués porte sonars.

Ainsi, ECA Group avait fourni dans les années 80 un sonar remorqué 6000m de profondeur à IFREMER qui a été utilisé pour les recherches de l’épave du Titanic.

Dans les années 70 et 80, ECA Group a successivement fourni plusieurs générations de systèmes remorqués porte sonars (DUBM 41, DUBM 42) à la marine française pour la détection de mines sous-marines. Compte tenu des performances recherchées, le nez du T18-M est d’ailleurs une reconduction de celui du DUBM42.

Dans les années 2000, ECA Group a fourni les systèmes remorqués porte-sonars du programme allemand MJ2000.

Enfin, plus récemment, ECA Group a livré à une marine étrangère des USV INSPECTOR 90 équipés de sonars remorqués mis à l’eau et récupérés automatiquement par l’USV.

ECA Group a donc une grande expérience de ces véhicules sous-marins et des systèmes permettant de les mettre en œuvre : câble, treuil, énergie, positionnement…

T18-M intègre toutes les composantes de l’AUV A18-M

Décliné de l’A18-M, le T18-M bénéficie de toute l’expérience d’ECA Group dans les AUV.

Il hérite d’une part des qualités de positionnement et de navigation de l’A18-M et d’autre part de l’intégration complète aux systèmes UMISᵀᴹ proposés par le groupe et notamment la suite C2 UMISOFTᵀᴹ.

T18-M réduit le coût de possession d’un système de drones

Avec T18-M couplé à l’A18-M dans leur configuration de système UMISᵀᴹ, la logistique des systèmes UMISᵀᴹ est optimale : Les 2 systèmes sous-marins, qui sont les plus encombrants sur USV, se partagent le même LARS et le même treuil. Le nombre d’équipements et de logiciels de supervision est réduit d’autant. Les USV peuvent, en conséquence, être plus petits à performance égale.

L’empreinte logistique du système UMISᵀᴹ est doublement réduite d’une part parce que T18-M et A18-M se partagent outillages, rechanges ou bancs de maintenance et, d’autre part, parce que les USV prennent moins de place à bord. De même, la formation à l’entretien et la maintenance des 2 systèmes est commune.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 05_t1810

À propos d’UMISᵀᴹ

Fort de son expérience de 60 ans dans la fourniture des drones les plus performants pour les missions en mer (USV, UUV) et dans les airs (UAV), ECA Group a développé le système UMISᵀᴹ (Système intégré ,de drones navals), complet, efficace, performant et compétitif. UMISᵀᴹ s’appuie sur une large gamme de drones adaptables aux besoins de chaque client et collaborant pour une mission en mer au sein du système.

UMISᵀᴹ est particulièrement adapté aux forces navales ainsi qu’aux institutions chargées de la protection ou de l’intervention en mer. Les applications typiques de ce système de drones navals sont les suivantes:


  • missions de lutte contre les mines (MCM),
  • de recherche et sauvetage (SAR),
  • de sécurité ou d’hydrographie.


UMISᵀᴹ regroupe l’ensemble des systèmes de drones à base de drones développés par ECA Group pour la reconnaissance, la surveillance ou la sécurisation de zones étendues ou complexes en mer ainsi que dans les zones côtières. Ces systèmes UMISᵀᴹ peuvent également intégrer des drones tiers de tous types :AUV, ROV, MIDS ROV), UAV…aux côtés des drones d’ECA Group.

UMISᵀᴹ s ‘appuie sur la suite logicielle UMISOFTᵀᴹ pour la gestion la plus intégrée de l’ensemble de la mission des drones du système UMISᵀᴹ: préparation, exécution et supervision de la mission, traitement et analyse des données pendant et après mission. UMISOFTᵀᴹ gère également les missions de drones collaboratifs) et tous les systèmes de lancement et de récupération automatiques d’UUV depuis les USV (LARS des USV).

La solution UMISᵀᴹ d’ ECA Group est modulaire et configurable en fonction des besoins de l’utilisateur: elle peut équiper des navires de différentes tailles. Une configuration conteneurisée mobile et aéro-transportable d’UMISᵀᴹ est également disponible et répond aux besoins de projection des forces et à certains besoins côtiers.

Deux marines du monde sont déjà équipées de systèmes UMISᵀᴹ.

Source : belgium-naval-and-robotics.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 17:26

Citation :
ECA Group dévoile sa nouvelle génération d'AUV de taille moyenne A18-M dédié à la lutte contre les mines sous-marines

Le 16 février, ECA Group a présenté son dernier AUV A18-M de taille moyenne dédié à la lutte contre les mines sous-marines. Compact et doté d’une imagerie de haute qualité, cette nouvelle génération de drones sous-marins devient la référence dans la catégorie des véhicules sous-marins autonomes dédiés à la chasse aux mines. Une démonstration en mer dans la région de Toulon a été menée dans le but de montrer les performances de ce nouveau drone maritime qui vient compléter la famille AUV d’ECA Group.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 09_a1810

AUV A18-M: compact, modulaire, connecté et durable

A18-Mest la nouvelle génération de véhicule sous-marin autonome développée par ECA Group permettant une détection et une classification efficace des mines dans toutes les profondeurs d'eau jusqu'à 300m. Comme l'A9-M et l'A27-M, l'AUV A18-M est spécialement conçu pour opérer à proximité des mines les plus sophistiquées sans les déclencher.

"Cet AUV de taille moyenne est le meilleur compromis entre taille, poids et endurance. Sa capacité de charge utile lui permet d'héberger des sonars haute performance, tels que le sonar à ouverture synthétique (SAS), offrant des performances de détection et de classification sans précédent », explique Léonie Delacou, chef de produit AUV chez ECA Group.Plus compact que la génération précédente d'AUV de lutte contre les mines, l'A18-M est facile à déployer même à partir de petites plates-formes navales telles que les drones de surface (USV) de nouvelle génération. Grâce à sa grande stabilité et au fait qu'il est moins affecté par les vagues qu'un navire de surface ou un système tracté, il permet d’acquérir des images d’excellente qualité.

En outre, l'AUV A18-M peut également adapter son immersion de travail aux conditions environnementales, en évitant notamment, les zones aveugles dûes aux thermoclines. Les logiciels embarqués permettent de traiter en temps réel les données recueillies par le sonar et d'extraire une liste de contacts relayés au centre de commande à l'aide d'un réseau de communication évolué, avec un drone de surface ou aérien, agissant comme relai. Ces contacts sont ensuite passés en revue par les opérateurs à bord d'un navire-mère ou à terre, afin de lancer si nécessaire les phases d'identification et de neutralisation.

Une performance inégalée avec un sonar à synthèse d'ouverture (SAS) intégré à l’A18-M

Plus généralement, l'AUV est également capable de détecter tout type de danger tels que les engins explosifs improvisés (IED), les polluants, ainsi que de fournir des cartes très précises des fonds marins permettant d'évaluer l'environnement avec une grande fidélité.

L'AUV A18-M intègre le Sonar à Ouverture Synthétique (SAS) et a un très haut taux de couverture, de l'ordre de 2km²/ h, ce qui représente entre 5 et 10 fois plus qu'un sonar latéral conventionnel sur un AUV. Cette configuration optimale permet de couvrir de très grandes surfaces, de l'ordre de 20 à 40km² (en fonction de la distance de transit) en une fraction du temps des systèmes traditionnels, avec une qualité d'image supérieure et un risque réduit pour le personnel.

«Le gain de performance est dû à la très haute résolution constante offerte par le sonar à ouverture synthétique, de l'ordre de 2.5cm x ce qui est irréalisable par tout autre type de sonar sur tout type de plate-forme. Avec la seule exception possible des mines enfouies ou cachées, toutes les mines connues peuvent être détectées et des indices de classification de haute qualité peuvent être extraits de la structure de l’écho et de l’ombre portée » explique Marc Pinto,Directeur des systèmes de robots et expert sonar chez ECA Group.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195416

A18-M rejoint l'équipe UMIS : simultanéité et interopérabilité optimisent les opérations en mer

L'AUV A18-M peut être intégré dans le système autonome global UMIS (Unmanned Maritime Integrated System) d’ECA Group et bénéficier d'interfaces, d'un réseau de communication et d'un système de traitement de données communs.

"L'A18-M rejoint maintenant le panel de robots de lutte contre les mines sous-marines d’ECA Group qui est composée du drone de surface INSPECTOR 125, le ROV d’identification SEASCAN et le véhicule de déminage K-STER C, également appelé " tueur de mines". Tous ces robots peuvent travailler ensemble pour accomplir des tâches simultanément ou, pour l’USV INSPECTOR, être utilisé comme relai de communication pour envoyer une information pré-traitée (ATD -détection automatique de cible) à un système de commandement et de contrôle situé sur un batiment-mère ou à terre pour, ensuite, si nécessaire, déployer les véhicules d'identification et de neutralisation. C'est le premier système maritime autonome complet qui inclut tous les types de robots navals: les USVs, les AUVs, les ROVs et les EMDS », explique Daniel Scourzic, Directeur Marketing UMIS (Umanned Maritime Integrated Systems) d’ ECA Group.

Pour l’utilisation simultanée de plusieurs robots autonomes, le système UMIS permet à l'utilisateur de réaliser des opérations typiques au moins 3 fois plus rapidement que les systèmes conventionnels, sans risque pour le navire et les opérateurs, restant dans des zones hors de danger.

Source : gican.asso.fr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44243
Age : 52
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 EmptyMar 28 Mai 2019 - 17:33

Voici un très bon article explicatif sur l'antenne sonar à ouverture synthétique SAMDIS de Thales utilisé par le sonar remorqué et par le drone sous-marin autonome :
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 26195415

Source : ecagroup.com/media/horsserie1submarinechap14.pdf

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: