www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Bouton10  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Goog_l10  
Le Deal du moment :
Nintendo Switch OLED + Joy-Con à 319€ + ...
Voir le deal
319 €

Partagez
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Le Sonar à Antenne Synthétique (SAS) et la guerre des mines   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyMer 29 Mai 2019 - 14:28

Le Sonar à Antenne Synthétique (SAS), application à la guerre des mines

clic sur l'image pour l'agrandir
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe10 -----> Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe11

clic sur l'image pour l'agrandir
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe13 -----> Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe15

clic sur l'image pour l'agrandir
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe17 -----> Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Synthe18

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyVen 31 Mai 2019 - 17:15

D'après navyrecognition.com le sonar à ouverture synthétique qui équipe l'AUV A18-M et le sonar remorqué T18-M de ECA Group serait le AquaPix MINSAS du canadien Kraken.

Et donc, vu la taille de l'antenne du sonar sur l'AUV A18-M il doit s'agir du MINSAS 60 :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A00b10

vu la taille de l'antenne du sonar remorqué T18-M (le double de celle de l'AUV) il doit s'agir du MINSAS 120 :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A00c10

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A2610

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A26b10

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptySam 1 Juin 2019 - 11:49

Le site néerlandais "marineschepen.nl" continue à poser des questions sur les nouveaux MCMV alors que chez nous la presse s'en fou royalement  sifflotte

https://twitter.com/marineschepen/status/1134440147095867392

traduction google de l'article :

Citation :
La décision définitive sur les systèmes pour les nouveaux navires de lutte contre les mines n'a pas encore été prise (31.05.2019)

Samedi dernier, Marineschepen.nl a publié des images et de nouvelles informations sur les nouveaux navires de lutte contre les mines belges et néerlandais. Et ce qui manquait, c'était des informations sur, entre autres, les systèmes d'armes et les capteurs. Le ministère de la Défense confirme que ces systèmes ne sont pas encore mis en place et que le consortium retenu peut toujours proposer des solutions de remplacement.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Mcmv-b16
Détail d'une des illustrations des nouveaux navires. On peu voir ici le canon de 40 mm de BAE Systems et le radar 2D. (Image: Belgium Naval & Robotics)

Aucune question de Marineschepen.nl sur les systèmes d’armes et les capteurs choisis par Belgium Naval & Robotics n’a pu trouver de réponse la semaine dernière. Pourtant, les illustrations des nouveaux MCMV pour la Belgique et les Pays-Bas montraient bien des canons, des radars et des systèmes de conduite de tir électro-optique existants. Qu'en est-il exactement ?

Naval Group a renvoyé Marineschepen.nl vers les marines belge et néerlandaise. Cependant, l’organisation de la défense (aux Pays-Bas) a répondu que rien ne pouvait être dit à propos de ces systèmes car ce processus n’était pas encore terminé. Cela semble étrange, car le choix a été fait. Toutefois, des ajustements sont encore possibles, selon un porte-parole de Defensie Materieel Organisatie (DMO) qui indique que dans le contrat avec le consortium dirigé par Naval Group et ECA quelles sont les exigences auxquelles doivent répondre les navires et la boîte à outils. "Cependant, Naval] Group peut toujours faire des propositions (limitées) pour d'autres (sous-systèmes) au même coût et techniquement équivalent ou supérieur."

On ne sait pas exactement de quels sous-systèmes ils parlent, mais cela pourrait offrir des opportunités pour davantage de familiarisation. On pense aux mitrailleuses qui sont également placées à bord, des pièces de rechange des frégates M, des capteurs ou des systèmes de communication déjà utilisés dans les marines belge et néerlandaise.

Pour le moment, toutefois, aucune information supplémentaire ne sera publiée par les parties à ce sujet, a déclaré DMO.

Longueur

Un autre point questionnant c'est les dimension du navire. Un lecteur attentif nous a envoyé un courrier électronique cette semaine indiquant que, bien que les dimensions du navire avaient été ajustées (81,4 x 17) par rapport aux chiffres donnés au mois de mars (95 X 15,5), ces modifications ne sont pas visibles sur les nouvelles illustrations. Quelles dimensions regardons-nous maintenant ? S'agit-il des croquis avec les dimensions de mars ou s'agit-il des dimensions qui ont été officiellement publiés par Naval Group. La réponse est: les dimensions officiellement communiquées sont supérieures à 81,4 mètres de long et 17 mètres de large.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Afmeti10
Les dimensions inconnues du navire peuvent être déterminées sur la base des dimensions connues (dans ce cas, avec la taille du canon, de l'USV qui est long de 12 mètres, etc.) (Image: Belgium Naval & Robotics et Jaime Karremann / Marineschepen.nl)

Source : marineschepen.nl

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptySam 1 Juin 2019 - 14:55

Pour en revenir au sonar à ouverture synthétique, qui équipera l'AUV A18-M et le sonar remorqué T18-M, la firme Kraken a publié de nombreux PDF explicatifs sur le sujet.

Ces dernières années, le sonar à antenne synthétique (SAS) est de plus en plus utilisé dans l’imagerie des fonds marins grâce à sa bonne résolution. En effet, étant  constitué d’un sonar latéral actif que l’on déplace le long d’un rail rectiligne, il permet de simuler une antenne de grande dimension qu’il serait impossible de réaliser pour des raisons techniques et de cout. Après un processus classique, la synthèse d’ouverture, permettant de combiner les signaux enregistrés en différentes positions et une compensation des différents retards,nous obtenons une image sonar représentant le fond marin dont on peut tirer les informations qui nous intéressent.

Donc pour simplifier, il s'agit d'un sonar à balayage latéral qui allonge synthétiquement la longueur de son antenne sonar pendant son déplacement sur une trajectoire rectiligne et à vitesse constante. L'antenne synthétique ainsi créée va jusqu'à 25 fois la longueur de l'antenne physique. Plus l'antenne est longue et plus la couverture de zone sera grande et meilleur sera la résolution.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 26195414

Et grâce à la grande longueur de son antenne, le sonar à antenne synthétique (SAS) permet une couverture de surface de fond marin 10 fois supérieur par rapport à la couverture d'un sonar à balayage latéral classique (SSS), ce qui donne plus de zone étudiée avec une résolution plus élevée et en moins de temps :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A1510

Un autre point positif du sonar à antenne synthétique (SAS), c'est qu'il permet faire la bathymétrie (topographie en 3D du fond marin), donc plus besoin pour cela d'embarquer un sondeur multi-faisceaux classique, le SAS fait le boulot et bien mieux, puisque là encore, il permet une couverture de zone beaucoup plus grande et avec une meilleure résolution qu'un un sondeur multi-faisceaux classique :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 A1610

Alors, c'est super de pouvoir travailler en ultra haute définition mais ça va en faire des Go de données à stocker ! D'après ce que j'ai lu, un sonar à antenne synthétique de type MINSAS en action (imagerie + bathymétrie) consomme 100 Go de données par heure, si on imagine les 2 sonars remorqués et les 4 AUV travailler à temps plein durant un mois en opération, ça doit représenter une masse de données gigantesque au final !!! Et donc je suppose que le bateau-mère sera équipé d'un puissant data-center prévu pour gérer tout ça...

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyDim 2 Juin 2019 - 18:18

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 O1a10

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 N1a10

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyDim 2 Juin 2019 - 18:28

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 26195417

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyDim 2 Juin 2019 - 18:50

Un USV Inspector 125 équipé du système de dragage composé de plusieurs modules électromagnétiques et acoustiques :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Minesw10

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyLun 3 Juin 2019 - 9:44

Concernant la taille des navires MCM sur les nouvelles images publiées par Belgium Baval & Robotics, j"ai voulu savoir si les dimensions du navire étaient bien : 81,4 mètres de long et 17 mètres de large ?

Et pour calculer exactement la longueur et la largeur du navire sur l'image, j'ai utilisé un des container de 20 pieds (qui se trouvent sur la plage arrière) ce qui fait exactement 6,06 mètres de long :

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Like-311

Pour la longueur, j'ai un total de 13,35 container, ce qui fait 13,35 x 20 pieds = 267 pieds, ce qui donne 81,4 mètres de long super

Et pour la largeur, j'ai un total de 2,8 container, ce qui fait 2,8 x 20 pieds = 56 pieds, ce qui donne 17 mètres de large super

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyLun 3 Juin 2019 - 17:36

Mise à jour tete marin

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Naval-12

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
titian
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
titian

Nombre de messages : 998
Age : 68
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyLun 3 Juin 2019 - 19:33

Je n'y crois pas.
Peut-être 2 ou 3 , mais pas 6
Quant aux frégates , une seule , en râclant les fonds de caisses de l'Etat
et encore avec des restrictions en équipement détections et armes et hélico

Ces contrats de la NVA et du MR , çà été un gros coup de pub pour les élections
Le gouvernement qui va suivre a d'autres priorités
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyLun 3 Juin 2019 - 22:14

@titian a écrit:
Je n'y crois pas.
Peut-être 2 ou 3 , mais pas 6
Quant aux frégates , une seule , en râclant les fonds de caisses de l'Etat
et encore avec des restrictions en équipement détections et armes et hélico

Ces contrats de la NVA et du MR , çà été un gros coup de pub pour les élections
Le gouvernement qui va suivre a d'autres priorités

Je pense que c'est le poids de ces nouveaux navires (2.800 t) qui nous fait peur, mais il faut regarder la situation plus en profondeur...

D'après ce qu'on a pu lire, les nouveaux navires MCM (ou bateau-mère) auront un équipage fixe de 29 personnes (sans les drones à bord) qui pourra passer à un total de 63 personnes lorsque tous les drones (de surface, sous-marin et aérien + les ROV) seront embarqués, par exemple pour partir en mission, en opération ou pour entrainement. Bref, ce qu'ils appellent les Toolboxes (c'est à dire les boites à outils composées des différents systèmes de drones + les ROV) ne feront plus partie des navires MCM. Ils seront basés dans le dock 2 de la base de Zeebruggge, ils seront gérés par des équipes de spécialistes qui embarqueront avec les drones à bord des navires MCM lors des missions ou autre.

Donc, sur les 6 navires MCM, on peut imaginer que seuls 4 seront opérationnels en même temps (3 navires en mode MCM et un qui prendrait la fonction du Godeia), les 2 autres étant décommissionnés mais entretenu avec un équipage réduit. Les 6 navires faisant des rotations tous les ans (ou tous les 2 ans) de manières à ce qu'il y en aie toujours 4 d'opérationnels.

Quand on regarde aujourd'hui, le Godetia a un équipage de 92 personnes et les CMT (opérationnels) ont un équipage de 36 personnes, ce qui veut dire qu'il n'y aura pas plus d'équipage avec les nouveaux navires MCM qu'avec les CMT et le Godetia aujourd'hui !

On devrait en apprendre plus dans les jours et les semaines qui suivent mais je pense que ces 6 navires MCM + les drones, c'est une très bonne chose pour notre marine tete marin

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 10:11

Nouveau coup de théâtre avec la signature du contrat pour la construction des nouveaux navires MCM !!!

https://twitter.com/FlowsInfo/status/1135798744232988672

traduction google de l'article :

Citation :
La formation du gouvernement passe avant le contrat de plusieurs milliards des chasseurs de mines (4 juin 2019)

En raison des négociations gouvernementales, le contrat pour la nouvelle flotte belgo-néerlandaise de lutte contre les mines a été reporté à une date inconnue. La signature avec le consortium français du contrat d'un montant de 2,6 milliards d'euros était normalement prévue pour le jeudi 6 juin.

Le Jeudi 6 juin, après-midi, les gouvernements belge et néerlandais devaient apposer leur signature au Palais d'Egmont à Bruxelles dans le cadre de l'achat en commun de douze nouveaux navires de lutte contre les mines équipés de systèmes de drones. Ce contrat de remplacement de la capacité de lutte contre les mines (MCM) représente un investissement de plus de 2,6 milliards d’euros. La signature devait être dirigée par le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense, Didier Reynders (MR). Mais la semaine dernière, celui-ci a été nommé par le roi Filip avec Johan Vande Lanotte (sp.a) comme informateur pour les négociations avec le gouvernement fédéral. Lundi soir, l'agence de presse Belga a annoncé que tous deux étaient attendus jeudi après-midi à la tête de l'Etat. Cela annule donc la signature du contrat naval. Et aucune nouvelle date n'a été annoncée.

Après un appel d'offres européen approfondi, la commande a été attribuée au consortium français composé du constructeur naval "Naval Group" et du spécialiste des drones (maritimes) "ECA Robotics". Pour cette mission, ils ont fondé une joint-venture belge nommée "Belgium Naval & Robotics". Ce groupe comprend également un certain nombre de fournisseurs industriels belges, dont Flanders Ship Repair à Zeebrugge, qui sera responsable de la finition et de la maintenance électromécaniques des navires. Le consortium a promis de générer une activité économique considérable en Belgique, notamment une nouvelle usine de drones à Zeebrugge et deux centres de recherche. Cela signifierait des centaines d'emplois de haute technologie pour le port côtier.

Report sans nouvelle date

Après l'annonce du vainqueur du contrat le 15 mars, le réparateur de navires anversois "Engine Repair Repair" (EDR), faisant partie de l'un des deux consortiums perdants, a contesté l'attribution du contrat avec une procédure d'urgence devant le Conseil d'État. Selon EDR, le dossier était incomplet et un certain nombre de documents avaient été incorrectement déclarés confidentiels. Le 30 avril, le Conseil d'État a rejeté la requête d'EDR en la considérant comme irrecevable, car elle avait été présentée par un seul des membres du consortium "Sea Naval Group". EDR a alors réfléchi pour une procédure d'appel mais a apparemment décidé de ne pas le faire, une signature définitive du contrat ayant été annoncée pour le jeudi 6 juin.

Les négociations gouvernementales ont désormais priorité sur la signature de Didier Reynders, de la secrétaire d’État néerlandaise à la Défense, Barbara Visser, et des directeurs généraux Hervé Guillou de Naval Group et Guénaël Guillerme de ECA Robotics. Tant qu'aucune nouvelle date n'a été annoncée, il est possible que la signature de ce contrat de plus d'un milliard d'euros soit transférée du gouvernement actuel en charge des affaires courantes au nouveau gouvernement fédéral.

Source : flows.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 11:36

@titian a écrit:
Je n'y crois pas.
...
Ces contrats de la NVA et du MR , çà été un gros coup de pub pour les élections
Le gouvernement qui va suivre a d'autres priorités

Dit @titian tu as eu une prémonition ou quoi scratch

Comment est-ce possible que le 22 mai, ils ont annoncé en fanfaronnant :

Citation :
La Défense belge notifie à Belgium Naval & Robotics le contrat de fourniture de 12 chasseurs de mines équipés de leurs systèmes de drones

et qu'aujourd'hui, on nous annonce que le contrat définitif ne devait seulement être signé que le 6 juin !!!!! Shocked hum

Smilie 65

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
vince01
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef


Nombre de messages : 67
Age : 41
Localisation : Tournai
Date d'inscription : 16/01/2018

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 12:01

je confirme que nous sommes dirigés par des tocards qui n'ont qu'un objectif, leurs mandats et leur pouvoir. Aucune vision pour les institutions régaliennes (police, armée…..) c'est pathétique…..
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44920
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 EmptyMar 4 Juin 2019 - 12:43

On va essayer de rester positif et d’analyser la situation en profondeur jap

Le 22 mai, le consortium "Belgium Naval & Robotics" a annoncé sur son site que :

Citation :
La Défense belge notifie à Belgium Naval & Robotics le contrat de fourniture de 12 chasseurs de mines équipés de leurs systèmes de drones

Le consortium Belgium Naval & Robotics ainsi que les équipes Naval Group et ECA Group sont honorés par la confiance des marines belges et néerlandaises et se réjouissent de cette prochaine collaboration.

Et le 22 mai toujours, le site officiel de la Défense belge "mil.be" a publié ceci :

Citation :
Le mercredi 22 mai, la Défense a envoyé une notification officielle pour la livraison de douze navires de lutte contre les mines et de leurs systèmes sans pilote au consortium Belgium Naval & Robotics. Chose faite peu après l'approbation officielle des Pays-Bas. Désormais, la phase de conception de trois ans peut commencer. La première livraison est prévue en 2024.

Donc, le contrat a bel-et-bien été notifié au consortium par la défense belge qui est en charge du projet, sans quoi Naval Group n'aurait jamais publié cette info sur son site officiel jap  

Il ne restait donc plus qu'a organiser la traditionnelle cérémonie (devant les caméras de télé) pour ce genre de contrat avec la signature des ministres de la défense belge et néerlandais ainsi que celles des patrons de Naval Group et de ECA Robotics, et c'est justement cette cérémonie qui devait avoir lieux jeudi après-midi à Bruxelles qui a été annulée, puisque le ministre de la défense, Didier Reynders, a été entre-temps nommé informateur par le roi en vue de la formation du futur gouvernement !

Maintenant, je suppose que cela peut très bien être signé par les deux ministres et les deux patrons sans cérémonie ni caméra de télé  indecis

Il faut aussi indiquer que l''information vient d'un journal anversois qui soutenait évidement le consortium du réparateur de navires anversois EDR qui a perdu le contrat...

Affaire à suivre

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: