www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Bouton10  Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Goog_l10  
Le Deal du moment : -42%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
124.99 €

Partagez
 

 Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 11 Fév 2021 - 14:43

@vince01 a écrit:
les chasseurs de mines auront du punch avec ce canon....cela changera des simples .50

Oui tout a fait, je pense que c'est le bon choix, et couplé au radar N50 ça va permettre d'autres mission à ces navires...

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Chamb210

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyLun 15 Fév 2021 - 14:15

Les travaux de l'usine à drones de ECA Group à Ostende ont débuté sur l'ancien site du chantier Beliard  tete marin

La semaine dernière la neige brillait sur le chantier de construction de notre usine à Ostende, en Belgique ! Notre usine est en bonne voie pour être opérationnelle début 2022! Nous sommes très enthousiastes et avons hâte d'y accueillir nos nouveaux collaborateurs et de commencer à fabriquer les systèmes de drones à livrer aux marines belge et néerlandaise. Avec nos systèmes de drones conçus pour identifier et neutraliser les menaces en mer, ces marines pourront opérer de l'extérieur du champ de mines et protéger leur équipage tout en rendant les mers plus sûres.

https://twitter.com/ECA_Group/status/1361299223057215496

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyMar 16 Fév 2021 - 15:07

https://twitter.com/ECA_Group/status/1361679254606462978

Citation :
Essais en mer réussis  pour le sonar UMISAS d’ECA GROUP (16/02/2021)

Au second semestre de 2020, le sonar UMISAS d’ECA GROUP a terminé une série d’essais en mer, en vue de son intégration dans les AUV et les sonars remorqués pour le programme de remplacement des systèmes de lutte anti-mines pour la marine belge et la marine royale néerlandaise.

Dans le cadre du programme de remplacement des capacités de lutte anti-mines navales de la marine belge et de le marine royale néerlandaise, comprenant la livraison de douze chasseurs de mines équipés de systèmes de drones (Toolbox), ECA GROUP annonce l’achèvement des essais en mer de son sonar UMISAS pour les AUV et les sonars remorqués du programme de lutte anti-mines à distance.  La prochaine étape est la production des sonars UMISAS pour leur intégration dans le A18-M et M-T18 adaptés au programme. Cette intégration se déroulera entre octobre 2021 et mars 2022...

Lire la suite sur : https://www.belgium-naval-and-robotics.be/fr/essais-en-mer-reussis-pour-le-sonar-umisas-deca-group/

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyMer 17 Fév 2021 - 9:26

Voilà le type d''hélidrone qui équipera nous futurs navires de lutte contre les mines :

https://twitter.com/CdrDeuNavalAir/status/1361558585923280897

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8538
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyMer 17 Fév 2021 - 10:16

super

Bonjour Olivier.

Bravo !
Tout semble se dérouler, à merveille.
Merci pour tes posts.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyMer 17 Fév 2021 - 11:24

@Xavier MONEL

Bonjour Xavier,

Oui tout se déroule convenablement avec nos futurs navires de lutte contre les mines jap

En fait, c'est tout le contraire de ce qui se passe avec les futures frégates !!!

indecis

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2021 - 19:37

Le ministère néerlandais de la Défense attribue un nouveau contrat à BELGIUM NAVAL & ROBOTICS pour fournir des systèmes de drones pour leur programme de tests opérationnels et d'évaluation (OT&E) visant à préparer et tester de nouvelles doctrines opérationnelles associées aux nouveaux moyens de lutte contre les mines.

https://twitter.com/BelgiumNavRob/status/1362452572410433538

Citation :
Le Ministère néerlandais de la Défense commande un système de drones dans le cadre du remplacement de la capacité de lutte anti-mines de la Marine royale néerlandaise

Belgium Naval & Robotics – le consortium composé de Naval Group et ECA GROUP – annonce aujourd’hui l’attribution d’un contrat d’une valeur de plus de 20 millions d’euros, par l’Organisation du Matériel de Défense (DMO) du ministère de la Défense des Pays-Bas. En complément et dans l’attente de la livraison des 6 chasseurs de mines et des systèmes de drones associés dans le cadre du programme belgo-néerlandais de remplacement de la capacité de lutte anti-mines (MCM), le ministère néerlandais de la Défense a attribué un nouveau contrat au consortium afin d’équiper la Marine royale néerlandaise de systèmes de drones pour leur programme d’évaluation et d’essais opérationnels (programme OT&E).

Le programme OT&E de la Marine royale néerlandaise a été créé dans le but de préparer et tester de nouvelles doctrines opérationnelles associées aux moyens de lutte anti-mines à distance (rMCM). Ce contrat permettra d’évaluer la performance des outils rMCM, l’opération des systèmes de déploiement et de récupération des drones (Launch & Recovery – L&R), l’utilisation du logiciel de planification et d’évaluation pour le déploiement des drones navals, ainsi que certains concepts en matière d’équipage, de maintenance et de formation.

Belgium Naval & Robotics fournira une toolbox MCM complète comprenant :

- Le drone sous-marin A18-M AUV (Autonomous Underwater Vehicle – véhicule sous-marin autonome) pour la détection des mines, déjà testé avec succès lors de l’exercice Sandy Coast en septembre 2020 ;
- Les véhicules téléopérés à distance (Remotely Operated Vehicle – ROV) pour l’identification et la neutralisation des mines, SEASCAN MK2 et K-STER ;
- Un drone naval de surface INSPECTOR 90 USV;
- Un centre de Commande et de Contrôle (C2) installé dans un conteneur, équipé d’un centre d’exploitation de données de guerre des mines ainsi que les consoles dédiées ;
- Une suite logicielle avancée (UMISOFT et SMMD) ;
- Un quai flottant pour déployer et récupérer l’USV ;
- Les systèmes de déploiement et de récupération des drones (Launch & Recovery – L&R) ;
- De l’équipement de soutien, y compris des conteneurs d’entretien et de stockage, des pièces de rechange et des outils spéciaux.

La livraison de la toolbox MCM commencera au cours des prochains mois et sera achevée dans les 24 mois. Pendant toute la durée du contrat, Belgium Naval & Robotics soutiendra la Marine royale néerlandaise en prévoyant notamment la formation, la fourniture de documentation, la maintenance et le support technique.

« Conformément à notre engagement au sein du programme rMCM des marines belge et néerlandaise, nous sommes fiers de pouvoir poursuivre et renforcer notre soutien à la Marine royale néerlandaise. Le concept (r)évolutionnaire « stand-off » de lutte anti-mines pour les deux marines prend forme et nous sommes fiers d’y contribuer avec nos solutions technologiques en collaboration avec notre partenaire Naval Group », déclare Guénaël GUILLERME, directeur général d’ECA GROUP.

« Naval Group s’est pleinement engagé dans le soutien des objectifs opérationnels de la Marine royale néerlandaise dans le cadre du programme belgo-néerlandais de remplacement de la capacité de lutte anti-mine (MCM). Cette solution innovante répondra aux besoins opérationnels de la marine. Le contrat OT&E crée de nouvelles opportunités pour renforcer davantage notre coopération existante », a déclaré Eric Perrot, directeur du programme chez Naval Group.

« L’OMD et la Marine royale néerlandaise sont prêts pour commencer à explorer toutes ces nouvelles possibilités que le concept « stand-off » offrira aux opérations de lutte contre les mines. Avec la première livraison ce printemps, nous pouvons commencer à apprendre bien avant l’introduction de la nouvelle capacité MCM. Nous sommes déterminés à faire bénéficier notre coopération, avec nos partenaires belges et BNR, du programme OT&E afin d’améliorer le résultat opérationnel dans le futur » a déclaré le capitaine (E) Sander van Luik, responsable chez l’OMD du projet  rMCM et du programme OT&E  néerlandais.

Source : belgium-naval-and-robotics.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 18 Fév 2021 - 19:51

Il faut rappeler que les néerlandais ont affrété un navire civil depuis un an pour jouer le bateau-mère et tester les nouvelles tactiques avec les nouveaux systèmes de drones :

https://twitter.com/CdE_MD/status/1235253300884393985

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyLun 22 Fév 2021 - 16:55

https://twitter.com/navalnewscom/status/1363868295221424128

Citation :
Le drone V-200 UMS Skeldar franchit une étape importante de décollage et d'atterrissage automatiques

Le premier fournisseur européen de plates-formes de véhicules aériens sans pilote (UAV) rotatifs, UMS SKELDAR, utilise le salon international de la défense IDEX 2021 pour annoncer une réalisation unique pour sa plate-forme phare SKELDAR V-200 UAV - le décollage et atterrissage automatiques (ATOL) réussi d'un drone tactique à partir d'un navire...

Source: navalnews.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 25 Fév 2021 - 15:04

https://twitter.com/marineschepen/status/1364917809592074244

traduction google de l'article :

Citation :
Le radar Terma sélectionné pour les nouveaux navires de lutte contre les mines (25.02.2021)

Les nouveaux navires de lutte contre les mines belges et néerlandais seront équipés du radar Terma Scanter 6002. La société danoise l'a annoncé aujourd'hui. La marine néerlandaise utilisera pour la première fois les radars Terma.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Belgisch-nederlandse-mijnenbestrijdingsvaartuig
Illustration du nouveau navirer de lutte contre les mines. Le Terma Scanter 6002 est le radar juste devant le mât, et le radar avec la sphère grise en haut du mât, c'est le Thales NS50. (Image: Naval Group)

Mi-janvier, le contrat a été signé par le chantier naval français Kership (joint-venture entre Naval Group et Piriou) avec Terma pour la livraison des radars de la série Scanter 6000 et plus précisément du Scanter 6002. Ce Scanter 6002 est un radar 2D pour images maritimes et pour les cibles volant à basse altitude, dans toutes les conditions météorologiques.

Terma dit que le radar a été spécialement développé pour combler l'écart entre les radars de navigation standard et les systèmes radar militaires coûteux. "Le radar offre des capacités uniques pour la navigation avancée, l'imagerie aérienne, y compris la direction d'hélicoptère, et le suivi de petits contacts tels que des drones flottants ou des jet-skis près du navire à l'horizon." Le Scanter devrait donc jouer un rôle important dans le contrôle des drones volants des navires de lutte contre les mines.

Le Scanter 6002 est un radar de la famille Scanter introduit par Terma en 2002. En plus de la série 6000 pour moyenne portée, Terma dispose de radars pour longue portée (4600) et courte portée (2600). Bien que l'autorité du port de Rotterdam ait contribué à une innovation importante de la société danoise dans les années 1950 et que Terma ait toujours le port de Rotterdam comme client, la marine néerlandaise n'a jamais travaillé avec un radar Terma auparavant. Initialement, Terma avait présenté le Scanter 4603 à Naval Group.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Terma-scanter-6002
Le Terma Scanter 6002 à bord du navire de la marine danoise KDM Esbern Snare en quittant le port d'Amsterdam. (Photo: Jaime Karremann / Marineschepen.nl)

Terma a également fourni le Scanter 6002 à la marine française (y compris le porte-avions Charles de Gaulle et les frégates FREMM), aux marines allemande et danoise (frégates classe Iver Huitfeldt et classe Absalon), et les radars seront également à bord des futurs type 26 et Type 31 britanniques.

Source: marineschepen.nl

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 25 Fév 2021 - 17:31

https://twitter.com/BelgiumNavRob/status/1364966038882893826

Citation :
Lire l'article dans "Defence Procurement International" (page 73) où le commandant Claude Bultot de la Marine belge et directeur du programme de remplacement des capacités MCM de la Marine belge et la Koninklijke Marine, explique les avantages de la solution MCM de BELGIUM NAVAL & ROBOTICS. En savoir plus sur la façon dont cette solution permet de mener des missions de lutte contre les mines en mer d'une manière plus rapide, plus sûre et plus efficace en utilisant des systèmes de drone sans pilote :

Clique sur ---> Defence Procurement International

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8538
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyLun 1 Mar 2021 - 17:47

super

Bonjour et merci, Olivier, pour toutes les précisions que nous nous apportes, sur toutes les nouvelles technologies mises en oeuvre, dans les principales Marines de l'Europe (et de la Royal Navy).
Quels bouleversements, à venir !
Amitiés.

Xavier


PS : Oui, c'est dommage que le programme des Frégates, ne se présente pas aussi bien, que celui des Chasseurs de Mines.
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 4 Mar 2021 - 16:28

https://twitter.com/BelgiumNavRob/status/1367464846678179847

Citation :
La marine belge et la marine royale néerlandaise choisissent le drone de surface INSPECTOR 125 d’ECA GROUP pour montrer la voie des missions de déminage maritime déportées à distance du Navire (4.03.2021)

Dans le cadre de leur programme de remplacement de la capacité de lutte anti-mines (MCM), la marine belge et la marine royale néerlandaise optent pour le drone de surface INSPECTOR 125. Au cœur de la mission MCM et pièce maîtresse du système de drones navals, l’INSPECTOR 125 associe tous les avantages d’une solution robuste et éprouvée avec de nombreuses fonctions innovantes. Le drone de surface d’ECA GROUP a une faible signature magnétique et acoustique pour éviter le déclenchement des mines et son insubmersibilité permet de le maintenir à flot en cas d’explosions de mines.  Son architecture inégalée est faite pour répondre aux multiples missions opérationnelles des marines.

L’INSPECTOR 125 est conçu pour intégrer différentes charges utiles selon la mission à réaliser. Le changement d’une configuration à l’autre prend moins de 6 heures. Le drone pourra accueillir soit l’AUV et son LARS en « mode taxi », soit le sonar remorqué, soit le système d’identification et de neutralisation de mines ou encore les emports plongeurs et force protection.

L’INSPECTOR 125 est ainsi un drone de surface éprouvé en mer, robuste, insubmersible, opérable par état de mer 4, intelligent et multifonctionnel de par sa conception. ECA GROUP livrera 17 USVs INSPECTOR 125 à partir de 2023.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 ECA-GROUP-USV-INSPECTOR125-1-2-e1614860441527

Sea proven

La plate-forme INSPECTOR 125, conçue par MAURIC, est dérivée du bateau de sauvetage la vedette de 2e classe nouvelle génération, que les Sauveteurs en Mer (SNSM) utilisent depuis 10 ans. MAURIC, la société d’architecture navale d’ECA GROUP, a été chargée de la conception et de la définition de ces bateaux de sauvetage nouvelle génération. Depuis 2008, 20 de ces vedettes de sauvetage ont été livrées.

La plate-forme INSPECTOR 125 mesure 12.3 mètres. Elle est équipée de deux moteurs et de deux hydrojets permettant d’atteindre une vitesse de 25 nœuds. La plate-forme a une autonomie de 48 heures et opère par état de mer 4.

Une variante de la plate-forme INSPECTOR 125 est dédiée à la mission IMS (Influence Mine Sweeping ou dragage à influence). Pour cette variante de l’INSPECTOR 125-S, les hydrojets sont remplacés par deux lignes d’arbres de transmission avec des hélices pour augmenter la poussée permettant de remorquer la drague à une vitesse pouvant atteindre 8 nœuds. La vitesse maximale de cette variante est de 13 nœuds

Robuste et insubmersible

La plate-forme INSPECTOR 125 est équipée de compartiments en mousse, ce qui rend ce drone de surface insubmersible et donc plus résistant en cas d’explosions de mines ou de situations périlleuses en mer. Ainsi L’INSPECTOR 125 a été conçu pour être robuste, fiable, insubmersible et offrir le meilleur compromis entre vitesse, tenue à la mer et maniabilité.

Opérable lors d’un état de mer 4

Le drone de surface INSPECTOR 125 est équipé d’un système antiroulis éprouvé qui réduit le roulis de 40 %. Grâce à ce mécanisme, le drone de surface permet le lancement et la récupération automatique des véhicules sous-marins – AUV (Autonomous Underwater Vehicle), sonar remorqué, ROV (Remotely Operated Vehicle) –  et peut opérer jusqu’à un état de mer 4.

Multifonctionnel de par sa conception

L’INSPECTOR 125 est un « porte-drones » capable de transporter et de déployer différentes charges utiles, des opérations auparavant réservées aux plus grands navires, avec équipage.

L’USV INSPECTOR 125 sera configuré en fonction de la charge utile. Il est équipé d’une armoire électrique et d’une armoire de commande compatible avec toutes les charges utiles, d’une unité d’énergie hydraulique pour assurer les fonctions de déploiement et de récupération du LARS (Launch And Recovery System) de l’AUV A18 et du sonar remorqué T18, le déploiement de la mature et le déploiement de la perche portant le système de tracking et de communication acoustique ainsi que le sonar d’évitement d’obstacles (MOAS – Mines and Obstacles Avoidance Sonar).

- En configuration drone sous-marin ou sonar remorqué, l’INSPECTOR 125 transite à vitesse élevée en portant le drone sous-marin A18-M AUV ou le sonar remorqué T18 vers la zone d’intervention. Le temps opérationnel de la charge utile et la durée effective de la mission est ainsi augmenté, alors qu’autrement il aurait été limité à cause de la consommation de la batterie pendant le transit depuis le navire. L’INSPECTOR 125 déploie / récupère automatiquement le drone sous-marin A18 AUV et le sonar remorqué T18, tout en soutenant la charge utile lors de la mission.

- Dans la configuration MIDS, l’INSPECTOR 125 USV est doté des ROV SEASCAN et leur LARS pour l’identification et des K-STER C et leur Canister pour la neutralisation des mines à distance.

Le drone de surface INSPECTOR peut également être configuré pour y accueillir une équipe de plongeurs démineurs ou de force protection.

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 ECA-GROUP-USV-INSPECTOR125-2SEASCAN-4-KSTER-2-e1614860957985
Configuration MIDS

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 ECA-GROUP-USV-INSPECTOR125-T18-2-e1614860906681
Configuration AUV ou sonar remorqué

Intelligent et sécurisé

La principale innovation de l’INSPECTOR 125 est sa capacité à exécuter des missions de guerre de mines avec un haut niveau d’autonomie à une distance atteignant jusqu’à 18 milles nautiques du navire-mère. Cette portée peut être étendue grâce au drone aérien SKELDAR V-200 UAV qui sert de relai de communication.

Ce haut niveau d’autonomie allège la charge mentale de l’opérateur responsable de la supervision. Grâce à son système de navigation autonome, le drone de surface INSPECTOR 125 assure un évitement d’obstacles optimal conformément au règlement international de prévention des abordages en mer (COLREGS) et reprend sa trajectoire afin de poursuivre sa mission.

Le système d’identification d’obstacles est basé sur un module de perception qui combine des données de plusieurs capteurs, y compris AIS, RADAR, MOAS et des caméras, et notifie l’algorithme de calcul d’évitement d’obstacles.

De plus, même dans un environnement où le système de GPS ne fonctionne pas,  c’est-à-dire lorsque le signal GPS est brouillé, piraté ou perdu, le drone de surface peut continuer sa mission de manière autonome grâce à son système de navigation inertielle.

La liaison radio à bande large permet une communication à haut débit, le transfert de données de grande capacité et fournit des capacités antibrouillage. Le diagramme d’antenne permet de maintenir une marge de liaison puissante même par mer agitée qui ferait bouger la plate-forme.

L’INSPECTOR 125 est également équipé d’un sonar d’évitement de mines et d’obstacles (MOAS) offrant des performances inégalées en termes de détection et de classification des mines. Le MOAS est un élément clé qui assure la détection des objets ressemblant à des mines et à des obstacles près de la surface qui peuvent directement menacer le drone, ainsi que des objets en profondeur dans une colonne d’eau ou sur le fond marin, qui peuvent être des mines.

L’INSPECTOR 125 intègre les exigences de cyber sécurité par son architecture de réseau encapsulée, utilisant une approche de défense en profondeur avec des protections à plusieurs niveaux conformes aux normes de l’OTAN et aux recommandations de l’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information). Toutes les communications sur les fréquences radio, par satellite et acoustique sous-marine sont protégées et authentifiées par des algorithmes de cryptage avancés.

Source: belgium-naval-and-robotics.bel

marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8538
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyVen 5 Mar 2021 - 10:13

super

Bonjour, Olivier.

Et cela me paraît bel et bon.
Merci pour ton post.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44878
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 EmptyJeu 11 Mar 2021 - 14:58

https://twitter.com/BelgiumNavRob/status/1370000554236207104

Citation :
BELGIUM NAVAL & ROBOTICS choisit iXblue pour la livraison des sonars FLS et du système de navigation à inertie pour les 12 navires de lutte anti-mines destinées à la marine belge et la marine royale néerlandaise.

Belgium Naval & Robotics choisit IXblue comme fournisseur des sonars FLS et du système de navigation pour les navires de lutte anti-mines belges et néerlandaises. Ces nouveaux atouts donneront des capacités supérieures aux navires ; les sonars garantissent une détectabilité augmentée et le système de navigation promet plus de fiabilité et de sécurité.

iXblue fournira les solutions de navigation à inertie pour les plates-formes navales du programme MCMV, allant des navires de surface aux UAV de surface et sous-marins et sonars remorqués.

En assurant une navigation et positionnement résilients ainsi qu’une précision extrême et une détection et analyse des mines, obstacles et autres objets détectés en temps réel, iXblue offrira une solution de navigation complète et entièrement intégrée qui contribuera à la protection des navires de lutte anti-mines et leurs équipages.

Le sonar FLS 60 assurera une détection des mines précise en temps réel alors que le système de navigation à inertie d’iXblue fournira des informations de navigation résilientes et fiables dans toutes circonstances.

BELGIUM NAVAL & ROBOTICS, le consortium de Naval Group et ECA GROUP, a obtenu un contrat en 2019 pour douze navires de lutte anti-mines et leurs systèmes de drones pour la marine belge et la marine royale néerlandaise. Après une période de conception de trois ans, menée par Naval Group, Kership exécutera la phase de conception détaillée et de production pour les navires-mères. Le programme prendra plus de 10 ans à compléter.

Six navires seront livrés à la marine belge et six à la marine royale néerlandaise avec une première livraison prévue pour 2024. Les navires seront équipés d’un système de drones complet, fourni par ECA GROUP, comprenant plus de quatre-vingts drones au total (sous-marin, de surface et aérien) et entièrement dédié à des opérations de lutte anti-mines.

Source: belgium-naval-and-robotics.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)   Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2) - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: