Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38529
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 9:56

Michaël (41 ans), militaire à la Marine: "C’est impensable d’un point de vue physique et médical"

"Dans mon domaine spécifique, la marine, je prends beaucoup de coups. Je ne me vois pas du tout naviguer à 65 ans, ça paraît fou. C’est un milieu de travail très instable. En bateau, ça vibre et ça remue en permanence. On encaisse des coups. Je ne vois pas comment une personne de plus de 55 ans pourrait supporter tout ça. D’un point de vue familial, les missions à l’étranger sont nombreuses et les horaires très changeants font aussi que ça devient difficile à un certain âge. On est prêt à le faire pendant un temps, mais pas jusqu’à 60 ans et plus. Tous les militaires sont inquiets face à ce projet de réforme des pensions. Être à la retraire à 67 ans me paraît aussi impensable d’un point de vue physique que médical. J’ai 41 ans et je devrais encore travailler 15 ans, c’est énorme. Si c’est le cas, et avec le programme G-1 qui s’appliquera en 2019, je ne suis plus sûr de réussir le test physique annuel à l’armée. Ce programme pourra entraîner la perte du statut militaire à tout soldat qui vient à manquer son test physique et médical annuel sur trois années consécutives. Avec l’âge, ça va donc devenir de plus en plus compliqué car ce test est très exigeant".

https://twitter.com/defense_BE/status/968425620064653312

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5613
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 11:08

Il a raison sur certains points.
Mais pour les tests physiques, ils sont déjà adapter en fonction de l'âge de l'individu et de son physique.
pour naviguer jusque 65ans??????? il y des places a prendre dans des bureaux et autres postes.
wavey
Revenir en haut Aller en bas
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 53
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 12:29

Non, pas vraiment, les tests physiques identiques (appelés PhEF) pour chaque force ont été revus mais pas facile non plus pour un moins sportif et ils sont devenus obligatoires et statutaires, donc il faut les réussir chaque année jusqu'à la pension sous peine de se faire mettre dehors après 3 années d'échec, le hic, c'est que certains blessés ne récupèrent pas toujours la forme à 100 % et vont rater les tests...si rien ne change, ils vont valser dehors ou on va les pousser à choisir un autre métier comme gardien de prison, c'est tout de même un comble si un gars se blesse en s'entraînant au sport pour réussir ses tests se fasse mettre dehors à cause d'une blessure ou d'un accident suite à son travail.

Pour les places à quai, il n'y en aura plus car d'ici 2025 la plupart des magasins, le transport, la garde au corps de garde, TOUT sera effectué par des civils, ils feront un appel d'offre et des firmes civiles remplaceront les militaires.  Et même les cuistots disparaissent dans les autres casernes, c'est remplacé par une firme, il a juste une exception pour Zeebrugge que cela resterait militaire.  Pour le moment il y a aussi les gens de la force terrestre dont les casernes ont fermé et qui ont été hébergés à Zeebrugge, la logistique a 75 % de personnel kaki et peu de places libres pour un débarquement d'un marin.  J'ai même lu un jour je ne sais plus où que même les plongeurs pourraient à terme être du personnel civil.

Donc, si on comprend bien les textes, les militaires à partir de 2022/2025 seront uniquement militaires de combat toujours 100 % en forme et devront travailler jusque 65 ou même 67 ans pour ceux qui pourraient passer dans un cadre de longue carrière, ce qui sous-entend qu'un marin devra faire toute sa carrière à bord, mais bon, pour les volontaires, ils seront déjà à la porte après 8 ans si on se réfère à leur nouveau statut.

Reste à voir aussi comment cela va aller avec la commande des nouveaux navires MCM, pour le même prix il n'y aura rien à entretenir pour les belges (donc encore moins de gens à la logistique) ou cela sera fait dans un dock civil par des civils, on a déjà le gros désavantage du lift qui ne sera plus à la bonne taille si pas de gros travaux en vue.

Ce sont surtout ceux de la quarantaine qui se font super entuber, car ils sont un peu pris au piège, trop vieux pour chercher un autre métier de convenable et totalement incertains de leur avenir car ils devront travailler beaucoup plus longtemps dans les conditions décrites plus haut, les plus jeunes recrues s'en foutent car ils savent qu'ils ne feront jamais carrière et les plus vieux à 3-5 ans de leur pension attendent vivement leur pension mais devraient déjà à partir de 2019 se taper 1 an de travail en plus pour une pension peut-être diminuée (ici encore, personne ne sait rien et ça ne facilite pas les choses pour organiser sa vie après pension, je connais un gars qui devait partir en Espagne avec sa femme mais ne sait toujours pas quand si ils changent les dates car toujours rien de voté, c'est un problème pour la location, le travail de sa femme en plus de son habitation là-bas).
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 21011
Age : 67
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 12:50

engagez vous disent-ils toujours  Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5613
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 13:05

Tu as tout a fait raison
pour les plongeurs : des civils!!!.alors pour le déminage en mer quelle formation aurons t'ils et par qui???
Qui vas les payés, l'armée ou le civil??? et a quel pris????
wavey
Revenir en haut Aller en bas
FONTENAI CHRISTIAN
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 541
Age : 71
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 13:52

Le cas par cas devrait être possible dans toutes les commissions paritaires indecis sauf pour les illuminés qui projette des semaines de 4 jours thumb down un belle exemple pour notre jeunesse Smilie 65
Revenir en haut Aller en bas
shrek
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1213
Age : 53
Localisation : Dinant
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 13:53

A mon avis l'armée et à la demande au coup, par coup, c'est un peu la politique de ce gouvernement, tout supprimer ce qui est fonctions de l'Etat et privatiser, il paraît que cela revient moins cher....ce que je doute mis à part prendre des ouvriers des anciens pays de l'Est, si ce sont des entreprises belges qui payent des lois sociales les salaires ne sont pas donnés non plus, mais bon, la décision vient d'en haut.

J'ai simplement constaté que pas plus tard que la semaine dernière il y avait encore eu une grosse explosion dans une usine en France, des sous-traitants avaient probablement fait une mauvaise manoeuvre et fait péter le bazar par accident, à force de vouloir épargner du personnel on en arrive à prendre des gens qui n'y connaissent rien et font des grosses gaffes.  Et ils font cela même dans les centrales nucléaires selon certains reportages, ce n'est pas très rassurant  si c'est vrai.

Le déminage, j'avais aussi lu un jour qu'un projet existait de laisser faire cela par des firmes civiles, tout comme il y a aussi un projet de faire la garde maritime avec les helicoptères par des civils à partir de l'aéroport d'Oostende (Koksijde va fermer)...mais bon, on en a déjà tellement entendu qu'il est difficile de voir ce qui serait vrai et possible et ce qui est totalement fantaisiste.
Revenir en haut Aller en bas
le Baron
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1295
Age : 53
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   Mer 28 Fév 2018 - 14:15

Une chose que les gens oublient, ou n'ont pas lu, et pourtant, je ne jette pas de fleurs à ce gouvernement:

- une carrière complète, c'est 45 ans, et pas plus. Pour preuve, mon épouse a été voir sur le site "mypension.be", et comme elle a commencé à travailler/cotiser à 18 ans, elle pourra partir à 63 ans. ça change des 65 et 67 ans qu'on annonce partout.

- Les gens qui ont fait des études supérieures (médecins, docteurs, avocats, ingénieurs, bacheliers et autres masters) peuvent "racheter" leurs années d'études supérieures (1500€ par an dans l'immédiat), ils pourront donc gagner entre 5 et 7 ans sur l'âge de la pension. Cette mesure était inexistante avant.

- le coefficient 1.2 (la "spécificité" du métier, comme ils disent) appliqué aux militaires n'a pas encore été supprimé, ce qui veut dire que dans l'immédiat, tant que ça ne bouge pas, un militaire qui a fait une carrière complète de 37,5 années aura atteint les 45 ans de service, un peu avant ses 56 ans donc, et il pourra toujours partir à 56 ans...

- le militaire qui partira à 63 ans sera celui qui est rentré tardivement à la Défense, et quelque part, tant mieux pour lui, ça lui fera une pension décente. J'ai le souvenir d'un capitaine-commandant kaki à Saffraanberg, parti à 51 ans, aucune prolongation possible à l'époque, incorporé comme officier temporaire à 29 ans, bardé de diplômes, et donc parti avec 22 années de service et une pension équivalente à celle d'un volontaire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grève dans le secteur public: témoignage d'1 militaire marin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Les news de la Force Navale belge, les infos, les questions,...-
Sauter vers: