Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 les bateaux feu (phare)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4876
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Mer 18 Mai 2016 - 16:59

L O Extrait du journal de bord A 954 A. de Gerlache Décembre 1960

Résumé:
Ouessant est doublé vers minuit -manche
le 14 déc 60  bateau-phare Dyck par le travers Amarré a Ostende 13H18 poste K

Salut  marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Jeu 19 Mai 2016 - 6:25

belle recherche "Valki" super
un complément super super super
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Jeu 19 Mai 2016 - 13:01

Concernant le "Dyck"
dans certaines documentations il s'appellerait " le HAVRE"
dans une autre il aurait été déconstruit .
c'est vrais, le BF le" Havre" actuelle, il lui manque les ancres et peut d'info sur ce navire


ici en cale


retour a quai (pas d'ancres)

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Lun 23 Mai 2016 - 9:34

Salut a tous voici ce que j'ai trouver sur ce navire

Le HAVRE

LE HAVRE (Le Havre) -

Bateau-feu motorisé - 42,50x6,25 m - Constr. 1935 (Forges et Chantiers de la Méditerranée, Le Havre-Graville, France) - Phare situé à 15 m au-dessus du niveau de la mer, monté sur cardan (optique dite pendulaire) afin que le faisceau lumineux reste horizontal malgré le roulis et le tangage - Pav. FRA.

Construit en 1935 au Havre sous le nom de DYCK, ce bateau-phare dit BF3 a été posté au large de Dunkerque (sur le banc de sable du même nom Dyck) de 1935 à 1939, puis mis en sécurité à La Rochelle-Pallice de 1939 à 1945.
A la fin du conflit, il fut affecté au port du Havre, mouillé au bout du chenal, sous le nom de LE HAVRE. Il y fera donc le plus gros de sa carrière, jusqu'à son désarmement définitif en 1981.
Huit membres d'équipage y étaient relevés tous les 15 j.
La Ville du Havre l'acheta en 1987 et le cèda l'année suivante au Centre culturel maritime du Havre, qui deviendra l'actuel Musée maritime et portuaire du Havre.
Les bénévoles de l'Association du Musée maritime et portuaire du Havre (présidée par William Aubry) dépensent sans compter leur temps pour maintenir en état le patrimoine maritime de la ville du Havre. Bien sûr, ils sont aidés par des mécènes (la ville du Havre, le Grand port maritime du Havre, mais aussi des entreprises privées locales).

la bouée qui le remplace sur le banc de sable "DYCK"



Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4876
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Sam 28 Mai 2016 - 17:34

Transfert Bateau-phare  et correction du texte
L O En faisant des recherches je suis tombé sur la photo du bateau-feu Wandelaar;un petit mot d'explication a son sujet.


Jusqu'en 1965? sur le Banc des Flandres 2 bateau-feu a savoir le Westhinder et le Wandelaar la position du WH est connue extrémité ouest du banc des Flandres.
Pour l'autre bateau-feu celui-ci avait comme position "à l'ouest de l'Akkaert bank"  j'ai trouvé une carte marine datant de cette époque -- Wandelaar (flèche rouge) position du bateau-feu.



Remarqué aussi qu'a cette époque la station Pilote se trouvait sur l'Akkaert Bank (cercle rouge)

Salut marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Ven 3 Juin 2016 - 10:18

À force de passer devant on finit par ne plus les voir. Et pourtant, elles en imposent par leurs mensurations, les deux bouées phares amarrées au bassin du Commerce. Mises au rencart depuis plus de quinze ans, elles avaient échoué là comme témoins du passé. L’une d’entre elles, propriété de la CUD, s’est récemment distinguée en participant au spectacle d’ouverture de Dunkerque 2013, capitale régionale de la culture. L’autre va bientôt prendre le large... et reprendre du service.
À force de passer devant on finit par ne plus les voir. Et pourtant, elles en imposent par leurs mensurations, les deux bouées phares amarrées au bassin du Commerce. Mises au rencart depuis plus de quinze ans, elles avaient échoué là comme témoins du passé. L’une d’entre elles, propriété de la CUD, s’est récemment distinguée en participant au spectacle d’ouverture de Dunkerque 2013, capitale régionale de la culture. L’autre va bientôt prendre le large... et reprendre du service.

Les Phares et Balises, son propriétaire, viennent en effet de la louer pour dix ans à Nass&Wind, un bureau d’études basé à Lorient, spécialisé dans la caractérisation des sites en vue du développement de parcs éoliens offshore.
Cette bouée, un flotteur compartimenté de 11,50 m de diamètre, abrite trois groupes électrogènes, d’imposants réservoirs à gazole et est surmontée d’un tripode supportant l’équipement lumineux et la balise répondeuse radar. L’ensemble flotteur et tripode a une hauteur de 12 m et représente une masse de 80 tonnes.
Des bancs de Flandre au bassin du Commerce
Mise à l’eau le 2 octobre 1974, elle allait progressivement remplacer les bateaux feux sur les postes de Dunkerque (banc du Dyck) et Sandettié (banc du Sandettié). Elle a tenu ces postes alternativement avec sa sœur jumelle, puis fut retirée définitivement de son poste et ramenée au port de Dunkerque le 24 septembre 1996. L’autre bouée demeura en mer près de deux ans de plus avant d’être amarrée au bassin du Commerce le 29 mai 1998. Les postes de ces bouées sont aujourd’hui tenus par la bouée solarisée Dyck (dotée de panneaux solaires) et par le bateau-feu automatisé anglais Sandettié.
Cet après-midi, l’une des deux bouées prendra la route vers le Morbihan. Là-bas, avant d’entamer une nouvelle carrière, elle sera métamorphosée en plateforme de mesure.


Receuil de données pour un projet éolien offshore
Afin d’accomplir sa mission future, elle sera dotée de nombreux capteurs et divers instruments de collecte de données. Après plusieurs semaines de mise au point, elle pourra entamer sa nouvelle vie. Dans un lieu tenu secret. « Nous sommes ici dans un contexte extrêmement concurrentiel et sur des projets de plusieurs milliards, nous ne pouvons donc pas entrer dans les détails », regrette Xavier Ferrey, directeur de la communication de l’entreprise qui a toutefois accepté de livrer quelques informations. « Sa vocation sera de mesurer la vitesse des particules dans l’atmosphère, de récolter des données aérologiques. Elles auront une importance capitale dans le montage économique des projets. Avant de se lancer dans un projet éolien offshore, il faut connaître avec précision le comportement du vent, les mouvements de l’eau. Notre rôle est de caractériser des sites afin de déterminer la meilleure localisation possible d’un parc éolien. »


Sans vouloir dévoiler avec précision une quelconque information géographique, Xavier Ferrey indique toutefois que la plateforme de mesures accomplira sa mission dans les eaux du littoral Atlantique, Manche, Mer du Nord. Après quelques semaines d’assemblage et plusieurs semaines de tests, elle pourra débuter sa collecte de données en divers points, afin d’établir une carte de vents sur une zone donnée. Cette mission devrait durer près de deux ans.
8


Les Phares et Balises, son propriétaire, viennent en effet de la louer pour dix ans à Nass&Wind, un bureau d’études basé à Lorient, spécialisé dans la caractérisation des sites en vue du développement de parcs éoliens offshore.
Cette bouée, un flotteur compartimenté de 11,50 m de diamètre, abrite trois groupes électrogènes, d’imposants réservoirs à gazole et est surmontée d’un tripode supportant l’équipement lumineux et la balise répondeuse radar. L’ensemble flotteur et tripode a une hauteur de 12 m et représente une masse de 80 tonnes.
Des bancs de Flandre au bassin du Commerce
Mise à l’eau le 2 octobre 1974, elle allait progressivement remplacer les bateaux feux sur les postes de Dunkerque (banc du Dyck) et Sandettié (banc du Sandettié). Elle a tenu ces postes alternativement avec sa sœur jumelle, puis fut retirée définitivement de son poste et ramenée au port de Dunkerque le 24 septembre 1996. L’autre bouée demeura en mer près de deux ans de plus avant d’être amarrée au bassin du Commerce le 29 mai 1998. Les postes de ces bouées sont aujourd’hui tenus par la bouée solarisée Dyck (dotée de panneaux solaires) et par le bateau-feu automatisé anglais Sandettié.
Cet après-midi, l’une des deux bouées prendra la route vers le Morbihan. Là-bas, avant d’entamer une nouvelle carrière, elle sera métamorphosée en plateforme de mesure.
Receuil de données pour un projet éolien offshore
Afin d’accomplir sa mission future, elle sera dotée de nombreux capteurs et divers instruments de collecte de données. Après plusieurs semaines de mise au point, elle pourra entamer sa nouvelle vie. Dans un lieu tenu secret. « Nous sommes ici dans un contexte extrêmement concurrentiel et sur des projets de plusieurs milliards, nous ne pouvons donc pas entrer dans les détails », regrette Xavier Ferrey, directeur de la communication de l’entreprise qui a toutefois accepté de livrer quelques informations. « Sa vocation sera de mesurer la vitesse des particules dans l’atmosphère, de récolter des données aérologiques. Elles auront une importance capitale dans le montage économique des projets. Avant de se lancer dans un projet éolien offshore, il faut connaître avec précision le comportement du vent, les mouvements de l’eau. Notre rôle est de caractériser des sites afin de déterminer la meilleure localisation possible d’un parc éolien. »
Sans vouloir dévoiler avec précision une quelconque information géographique, Xavier Ferrey indique toutefois que la plateforme de mesures accomplira sa mission dans les eaux du littoral Atlantique, Manche, Mer du Nord. Après quelques semaines d’assemblage et plusieurs semaines de tests, elle pourra débuter sa collecte de données en divers points, afin d’établir une carte de vents sur une zone donnée. Cette mission devrait durer près de deux ans.


Revenir en haut Aller en bas
Pfp
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 3
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: anciens bateaux-feux français en Belgique   Dim 30 Oct 2016 - 8:52

Bonjour,

je suis à la recherche d'informations et documents (notamment photographiques) concernant 2 anciens bateaux-feux français retrouvés en Belgique à l'issue de la seconde guerre mondiale.
Le 1er : un bateau-feu qui aurait été retrouvé en état d'épave dans le port d'Anvers et vendu (aux enchères par le consulat de France ?) vers 1945-1947. (je n'ai pas réussi à trouver d'informations via les archives diplomatiques)
Le 2nd : le bateau-feu retrouvé vers 1945-1947 dans le canal de Terneuzen (à proximité du pont de Wondelgem?) dans un état permettant sa réfection. Celui-ci a ensuite de nouveau servi au large de Dunkerque jusqu'à la fin des années 1970.

Sauriez-vous me dire vers quelles institutions belges m'orienter ?

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phares-et-balises.fr
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 9:12

ces 2 bateaux doivent être le "Dyck"(ex le Havre II) et le" Sandete" (bf6).

"Sauriez-vous me dire vers quelles institutions belges m'orienter ?"
voir:  le service des phares et balises
(voir les photo page 1 et début de page 2)

France 

En France, le service des phares et balises conçut ce genre de navire à l'imitation de ce qui était déjà pratiqué en Angleterre. Trois ports avaient besoin de bateaux-feux pour éclairer leurs approches : Dunkerque, Boulogne et Le Havre. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la flotte française est réduite à trois bâtiments, dont le Dyck construit en 1935 et le Sandettié construit en 1912. Deux nouveaux bâtiments seront mis en chantier : le BF6 (futur Sandettié) et le BF7 (futur Bassurelle). En 126 ans, pas moins de 16 bâtiments se succédèrent ainsi dans le pas de Calais jusqu'en 1989

Aucun bateau-feu français n'est encore en activité.
Fin 2012 il n'en subsiste que quatre dont deux seulement sont originaires de France. Ils sont tous visitables et en bon état.

Le bateau-feu d'origine irlandaise Osprey (rebaptisé Batofar), sur les quais de Seine à Paris, est transformé en bar et salle de concerts de styles très divers.

Le bateau-feu d'origine suédoise Falsterborev fut finalement transformé un temps en restaurant. Abandonné ensuite dans le port du Havre, il a coulé en 2007 mais son démantèlement n'est entrepris que fin 2012.

Le bateau-feu français Havre III (ex-Dyck), également au Havre, se visite depuis sa restauration ; il a été construit en 1935 et affecté au Havre en 1948 à 7 milles au sud du cap de la Hève jusqu'en 1981, où il a été remplacé par une bouée-phare.
Il est amarré dans le bassin Vauban, devant le centre commercial des Docks Vauban, au Havre (ancien musée maritime et portuaire).

Le bateau-feu d'origine anglaise Scarweather est visible au port musée de Port-Rhu à Douarnenez depuis 1991, après une carrière au large de Bristol. C'est le dernier bateau-feu construit en Angleterre en 1947.

Le bateau-feu français Sandettié, ou BF6, également reconverti en bateau musée, classé monument historique, fait partie depuis 1997 de la « collection à flot » du Musée portuaire de Dunkerque ; ce dernier disposait également du Dyck (BF2, ex-Havre II) qui a finalement été mis en démolition en juin 2008 ; classé également monument historique, il a été déclassé en 2004
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Nombre de messages : 1954
Age : 75
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Bateaux-phares   Dim 30 Oct 2016 - 9:20

Bonjour Christian.

J'allais répondre à notre ami de s'adresser à toi, quand j'ai vu que, conformément à ta réputation, tu avais déjà traité le sujet.
Merci pour lui, merci pour tous.
Du reste, tu avais déjà répondu, par anticipation ; il y a quelques mois.
Bon Dimanche.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 9:31

bonjour Xavier

c'est a cela que sert le forum
bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
maurice
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 64
Localisation : Welkenraedt (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 9:42

Bonjour à tous,


Voici un lien vers des bateaux-phares français mais malheureusement pas de réponse précise.


http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Forum-Pages-d-Histoire-aviation-marine/marine-1914-1918/bateaux-feux-dunkerque-sujet_3818_1.htm


Amitiés
Maurice
Revenir en haut Aller en bas
Pfp
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 3
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/10/2016

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 10:16

Merci pour vos réponses,
ma question porte sur la période de présence des ces bateaux-feux en Belgique (environ 1940-1945)

Il s'agit effectivement du BF2 ("La Hève" ou le "Havre II" de 1912 et déconstruit à Dunkerque en 2008),

Pour celui d'Anvers, il s'agirait du Dyck de 1888 ou du Ruytingen de 1890 (le BF6 a lui été construit en 1949 et est bien toujours visible au musée portuaire de Dunkerque)
pour lesquels je recherche des informations sur leurs utilisations et leurs apparences durant la guerre,

Sauriez-vous m'indiquer des organismes ou institutions qui auraient géré leur identification, récupération, etc ? Peut-être existe t il des photos d'époque ?

Merci,
Revenir en haut Aller en bas
http://www.phares-et-balises.fr
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5309
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 10:29

ceci peut t'aider dans tes recherches:


Compagnie des Phares et Balises

Adresse : 22 Passage de la Bonne Graine, 75011 Paris, France
Téléphone : +33 1 44 75 11 33
si tu as plus d'infos postes les sur le forum pour compléter
Merci a toi
Christian et les membres du forum
Revenir en haut Aller en bas
maurice
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 64
Localisation : Welkenraedt (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 19:12

Voici des données complémentaires fournies par K.G. von Martinez, un correspondand allemand.







A +
Maurice
Revenir en haut Aller en bas
maurice
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1528
Age : 64
Localisation : Welkenraedt (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   Dim 30 Oct 2016 - 19:14

Source: Jean-Christophe Fichou, Il était une Flotte pour les Phares.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les bateaux feu (phare)   

Revenir en haut Aller en bas
 
les bateaux feu (phare)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les bateaux de Légende-
Sauter vers: