Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 tempête

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5313
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: tempête   Lun 15 Juin 2015 - 7:09

aller un peu d'histoire pour compléter:


l'échelle de beaufort

L’échelle de Beaufort est une échelle de mesure empirique de la vitesse du vent, comportant 13 degrés (de zéro à 12), utilisée dans les milieux maritimes.

Si la vitesse du vent peut être mesurée avec une bonne précision à l’aide d’un anémomètre exprimant une valeur en nœuds ou en kilomètres par heure, il est commode, en mer, d’estimer cette vitesse par la seule observation des effets du vent sur la surface de la mer.

Ce marin irlandais créa en 1805 cette échelle qualitative de mesure du vent en mer. Cette échelle de Beaufort est toujours très utilisée de nos jours.
Marin irlandais et très à cheval sur les questions de sécurité en mer, Francis Beaufort est devenu, grâce à sa passion pour la marine, amiral dans la Royal navy.
Il est connu pour avoir inventé l'échelle qui porte son nom, et qui sert à qualifier la vitesse du vent de façon empirique.


Francis Beaufort(1774-1857, descendant d'une famille de huguenots français, est naufragé à 15 ans à cause d'une carte marine erronée. Il n'aura de cesse, à partir de cet âge là, d'améliorer la sécurité des marins et l'exactitude des cartes géographiques.
Durant les guerres napoléoniennes, il réussit à gravir beaucoup d'échelons et devient capitaine. Il acquiert alors une certaine renommée: celle de passer ses temps libres à scruter l'horizon et à prendre des notes. En somme, il essaie d'améliorer sans cesse les cartes maritimes.
En 1817, il publie les cartes maritimes du sud de la Turquie et deviendra, en 1829, l'hydrographe en chef de l'Amirauté britannique. Le travail qu'il y effectua est gargantuesque, et certaines de ses cartes sont de nos jours toujours d'actualité, presque deux siècles après leur création.
Au-delà de l'amélioration des cartes maritimes, il met en place une échelle qualitative de mesure du vent, lui qui avait les yeux rivés sur la mer. C'est à partir de l'observation de la surface de l'eau qu'il va créer son échelle.

L'échelle de Beaufort
Cette échelle est graduée de 0 à 12 et quantifie la vitesse moyenne du vent au large, après observation de la surface de la mer. Cette échelle internationale a pour principal avantage l'absence d'unité (mis à part, bien entendu, le «bf», symbolisant le niveau sur l'échelle de Beaufort), ce qui permet à tous les marins du monde de se comprendre. Cette échelle a été créée en 1805 par Francis Beaufort.
Le degré Beaufort correspond à la vitesse moyenne du vent sur une durée de dix minutes. Le symbole de l’échelle de Beaufort est bf. Le degré Beaufort est égal à l’arrondi à l’entier le plus proche de la racine cubique du quotient par 9 du carré de la vitesse du vent.

Ainsi pour un vent mesuré de 80 km/h, on obtient Beaufort = 8,926… Soit pratiquement 9.

A noter, qu’à partir de Force 7, les conditions météo sont jugées sérieuses, en particulier pour les embarcations côtières, c’est pourquoi, le CROSS émet un Bulletin Météorologique Spécial sur la VHF pour alerter les marins. Au delà de 118 km/h, le calcul devient sans signification.

• Force 0, mer calme. En mer, on observe une mer d'huile. Sur terre, la fumée des cheminées monte droit. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent inférieure à 1 nœud.
• Force 1, très légère brise. En mer, on observe quelques rides. Sur terre, la fumée des cheminées indique la direction du vent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 1 à 3 nœuds, soit 1 à 5 km/h.
• Force 2, légère brise. En mer, on observe des vaguelettes ne déferlant pas. Sur terre, on sent le vent sur le visage. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 4 à 6 nœuds, soit 6 à 11 km/h.
• Force 3, petite brise. En mer, on observe de très petites vagues commençant à déferler et quelques petits moutons. Sur terre, les drapeaux flottent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 7 à 10 nœuds, soit 12 à 19 km/h.



• Force 4, jolie brise. En mer, on observe de nombreux moutons des petites vagues déferlant. Sur terre, les poussières s'envolent et les petites branches ne cessent de bouger. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 11 à 15 nœuds, soit 20 à 28 km/h.
• Force 5, bonne brise. En mer, on observe des vagues modérées et de faibles embruns. Sur terre, les sommets des arbres s'agitent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 16 à 20 nœuds, soit 29 à 38 km/h.
• Force 6, vent frais. En mer, on observe des lames, des crêtes d'écume et des embruns. Sur terre, le vent siffle. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 21 à 26 nœuds, soit 39 à 49 km/h.
• Force 7, grand vent frais. En mer, on observe des traînées d'écumes et les lames commencent à déferler. Sur terre, tous les arbres s'agitent et l'on peine à marcher contre le vent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 27 à 33 nœuds, soit 50 à 61 km/h.


• Force 8, coup de vent. En mer, on observe des tourbillons d'écume à la crête des lames et des traînées d'écume. Sur terre, quelques branches cassent et il devient difficile de marcher contre le vent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 34 à 40 nœuds, soit 62 à 74 km/h.
• Force 9, fort coup de vent. En mer, les lames déferlent et les embruns gênent la visibilité. Sur terre, le vent peut causer des dégâts aux bâtiments et l'on ne marche plus contre le vent. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent 41 à 47 nœuds, soit 75 à 88 km/h.


• Force 10, tempête. En mer, on observe de très grosse lames commençant à déferler en rouleaux et de longues crêtes couvertes d'écume, cette dernière étant soufflée par le vent. Sur terre, on observe de gros dégâts. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 48 à 55 nœuds, soit 89 à 102 km/h.
• Force 11, violente tempête. En mer, on observe des lames exceptionnellement hautes et la mer est recouverte d'écume soufflée par le vent. Sur terre, on observe de très gros dégâts. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent de 56 à 63 nœuds, soit 103 à 117 km/h.


• Force 12, ouragan ou bombe en zone extratropicale. On observe une mer blanche d'écume, l'air plein d'embrun et des larmes exceptionnelles. La visibilité y est quasi-nulle. Sur terre, les dégâts sont très importants. Ce niveau de l'échelle de Beaufort correspond à une vitesse du vent supérieure à 64 nœuds, soit 118 km/h.
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8192
Age : 69
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: tempête   Lun 15 Juin 2015 - 7:38

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com En ligne
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4889
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: tempête   Lun 15 Juin 2015 - 15:49

L O Échelle Beaufort
expression typiquement "française" extraite d'une question du  "baccalauréat"?????? Le degré Beaufort est égal à l’arrondi à l’entier le plus proche de la racine cubique du quotient par 9 du carré de la vitesse du vent.
en d'autre terme comme la formule reprise précédemment:

avec v, vitesse du vent en km/h. (a la langue de Voltaire!!!!!!!!)
Remarque: en 1965/67 a/b du M 908 Truffaut lorsqu'on n'entendaient plus les "grandes gueules" ont pouvait en déduire que la force du vent était supérieure à 6 Beaufort et que l'état de la mer dépassait la valeur 4 (c-a-d agitée) voir  image

et pour conclure au sujet des tenues "folkloriques" portée a/b des bâtiments de guerre voici un exemple

Salut  marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5313
Age : 63
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: tempête   Lun 15 Juin 2015 - 16:26

Merci a tous
mais une dernière question pour l'admiral MIKE:
scratch scratch pourquoi porte ton la bavette de l'uniforme derrière (col marin)
et que les petits enfants devant (nous sommes de grands enfants ok)???????? scratch scratch scratch scratch
beer beer beer beer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tempête   

Revenir en haut Aller en bas
 
tempête
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Divers-
Sauter vers: