Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6310
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Lun 18 Fév 2019 - 11:20

Very Happy super super super
Revenir en haut Aller en bas
Bosco
Amiral
Amiral
Bosco

Nombre de messages : 3051
Age : 69
Localisation : Dinant (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Lun 18 Fév 2019 - 14:21

Le type XXI, ou E-boot qui signifie en allemand Elektroboot, est un sous-marin révolutionnaire pour l'époque. Il est en effet capable d'atteindre la vitesse de 17,5 nœuds en plongée (plus rapide que les frégates et les corvettes qui escortaient les convois) et de parcourir plus de 220 nautiques sous l'eau à sa vitesse économique (4 à 5 nœuds). Ses moteurs Diesel le propulsaient à plus de 15,6 nœuds en surface et 17,5 nœuds en plongée sur ses moteurs électriques. Il était donc plus rapide sous l'eau que sur l'eau.

Le nombre de batteries électriques était le triple de celles embarquées dans un U-boot type VII-C. Elles lui donnaient ainsi une plus grande autonomie et réduisaient le temps pendant lequel il devait les recharger en naviguant au schnorkel. Ses batteries lui permettaient de naviguer en plongée pendant deux ou trois jours à 5 nœuds en n'utilisant son schnorkel que durant 5 heures. Son autonomie grâce à ces dispositifs atteignait au maximum 25 000 km1.

Son armement anti-navires et anti-sous-marins était de 6 tubes lance-torpilles de 533 mm à l'avant. Il embarquait 23 torpilles acoustiques (tirées à 50 m de profondeur avec 90 % de coups au but1), 6 aux tubes et 17 de réserve. Deux pseudo-tourelles doubles d'un calibre de 20 ou 30 mm, intégrées à l'avant et à l'arrière du massif, assuraient sa défense antiaérienne.

Pour l'écoute, il était équipé d'un sonar passif très sensible pour l'époque, logé à la base de l'étrave. Il embarquait aussi un détecteur de radar et un radar de veille surface ainsi que deux périscopes ; un d'attaque et un autre de veille.

Il était beaucoup plus silencieux que le type VII-C. La coque épaisse du Type XXI était identique à celle du Type XVII : de section en « 8 » horizontal mais avec un carénage extérieur. Elle comprenait huit sections préfabriquées qui étaient livrées séparément et ensuite assemblées sur le chantier naval. Le principe du carénage extérieur augmentait le volume intérieur et facilitait la pose d'une coque extérieure hautement hydrodynamique. Un programme prévoyait la construction prioritaire de 1 500 unités (U-2500 à U-4000) à la cadence de trois par semaine. Les Allemands avaient aussi prévu deux variantes : le Type XXI-B et le Type XXI-C. Ils devaient avoir des coques plus longues afin de faire passer le nombre de tubes lance-torpilles de 6 à 12 et 18 respectivement. Aucun de ces deux modèles ne fut fabriqué2.

La mise au point complexe d'un sous-marin aussi innovant fut trop longue pour modifier l'histoire de la guerre navale de manière décisive. Aucun navire allié n'a été coulé par un type XXI.

Cependant, le type XXI est considéré comme le premier sous-marin intégral capable de naviguer en permanence sous l'eau1.





Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6310
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mar 19 Fév 2019 - 12:08

Very Happy super super super
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5941
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mar 19 Fév 2019 - 13:06

Salut Bernard
très beau a visiter

U-Boot Wilhelm Bauer
Hans-Scharoun-Platz 1
27568 Bremerhaven
, Allemagne









wavey wavey wavey
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
Jean-Claude

Nombre de messages : 2660
Age : 101
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mar 5 Mar 2019 - 13:05

U32 GERMAN SUBMARINE

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 825
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Les Types XIV - Les Milchkuk   Mar 5 Mar 2019 - 17:32

A la création de la Kriegsmarine en 1935, la direction des U Boote introduisit un projet d'un sous-marin ravitailleur d'environ 2.000 tonnes BRT pour améliorer le rayon d'action des petits Types I et II mais le projet ne fut pas suivi.        Le 8 sptembre 1939, immédiatement après le début de la guerre, l'amiral Dönitz revin à la charge pour réclamer la construction de ravitailleurs sous-marins de ce genre. Sa demande fut agréée et le ravitailleur fut étudié, il allait devenir le ype XIV, surnommé le Milchkuh, la vache à lait. Il fut basé sur les doées de base d'un Type IX "surgonflé" c'est à dire un peu plus court mais nettement plus large avec un rurant d'eau plus profond pour une plus grande capacité de charge, avec un dplacement de 1.925 tonnes BRT, sans lance-torpilles et un petit armement de Flak de deux pièces de 35mm et une de 20mm en gondioles de art et d'autre du kioque. Une boulangerie pouvant cuire quatre-vingts pains d'un kilo  pour améliorer l'ordinaire de l'équipage privé de nourriture fraîche pendant la durées de leur longues croisières. Vingt unités furent commandées mais seules dix furent construites par suite de l'évolution du conflit.
       En effet,ces opérations nécessistaient bien des contacts radio, même très brefs, et la veille radio de la Royal Navy très expérimentée qui alimentait l'organisation de décryptage Ultra, qui avait percé les mysrère de la machine allemande; et était aussi  elle aussi très expérimentée. Les Types XIV ne firent pas long feu, même au point que l'amiral Dönitz commança à douter de la sécurité de ses communications et lança une enquête dans ses services de rensignements. Il lui fut répondu, à tort, que la machine Enigma était inviolable, et les pertes furent attribuées à la supériorité des radars alliés.
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5941
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mer 6 Mar 2019 - 7:28

salut Robert
Un complément
un peut long comme dirait Chris mais intéressant

Le sous-marin allemand U-459




était une unité de la Kriegsmarine, un ravitailleur de sous-marins
. C'est une « vache-à-lait » (Milchkuh) de la Seconde Guerre mondiale, de grands sous-marins capables de ravitailler en combustible diesel, en torpilles pour ravitaillement, en pièces détachées, en vivres (25 t), disposant d'un personnel médical et de spécialistes en surnombre (mécaniciens de torpille, radios ou mécaniciens généralistes.
La quille fut posée le 22 novembre 1940 par Deutsche Werke de Kiel comme werk 290. Le sous-marin fut lancé le 13 septembre 1941, armé et réceptionné le 15 novembre avec le Kapitänleutnant der Reserve Georg von Wilamowitz-Möllendorff comme commandant. Il a été sabordé en 1943.
Georg von Wilamowitz-Möllendorf
Born :7 Nov 1893 Weimar
Died : 24 Jul 1943 north-west of Cape Ortega




Officiers
Le commandant, Korvettenkapitän der reserve Georg von Wilamowitz-Möllendorff, était certainement un des plus anciens officiers commandant de sous-marins (59 ans). Il était surnommé le « vieux Wilamowitz » et très estimé de ses collègues sous-mariniers.

Le premier lieutenant, l'Oberleutnant zur See Karl Kämper était issu de la marine marchande et âgé de 32 ans.

Le second lieutenant, le Leutnant zur See Wilhelm Engelbrecht, âgé de 28 ans, était aussi issu de la marine marchande
.
Il y avait trois autres officiers, dont un officier mécanicien auquel il fallait ajouter un quatrième, le lieutenant-chirurgien.

Il y avait 12 officiers mariniers.

Hommes d'équipage
Il y avait 40 membres d'équipage ou spécialistes de rechange embarqués.
Ces derniers étaient destinés à recompléter les équipages des autres sous-marins en ravitaillement.

Après avoir appareillé de Kiel pour Heligoland où il répare une avarie mineure. Le U-459 appareille et s'installe à Saint-Nazaire, en France occupée le 15 mai 1942.

1re et 2e patrouilles

La première patrouille le mène dans l'Atlantique-nord. Dans l'Atlantique, il patrouille dans une zone opérationnelle proche des Îles Caraïbes, pénétrant même dans la mer des Caraïbes jusque dans le golfe du Mexique.
La patrouille prend fin avec le retour de l'U-459 à Saint-Nazaire au début mai 1942

La seconde patrouille commença le 15 juin 1942 avec le départ de Saint-Nazaire. C'est pendant ce voyage que von Wilamowitz-Möllendorf fut promu korvettenkapitän.
L'U-459 atteignit un point situé à 300 miles E.S.E. des Bermudes où il ravitailla quatre ou cinq U-boats en combustible. Il fournit un compresseur complet à un des sous-marins. Les survivants5 pensent que c'est au cours de cette patrouille que le U-552, commandé par le Korvettenkapitän Erich Topp,
[
url=https://servimg.com/view/17991330/964][/url]
Naissance :2 juillet 1914 Hanovre (Empire allemand)
Décès : 26 décembre 2005 (à 91 ans) Süßen

fut ravitaillé. Il regagne Saint-Nazaire début août.

La 3e patrouille commença fin août 1942
quand l'U-459 part de Saint-Nazaire pour gagner l'Atlantique Sud. On pense qu'il opéra dans la zone de la ville du Cap, passant même à 310 miles au sud du cap de Bonne-Espérance.
Il ravitaille le U-506 avec 40 tonnes de carburant. Dans les parages de Madère, il ravitaille le U-333 et remplace deux sous-mariniers tués. Au début de novembre 1942, il ravitaille en fuel le U-706 puis doit lui-même se faire ravitailler avant de regagner Saint-Nazaire le 10 novembre 1942.

La 4e patrouille commence le 20 décembre 1942.
Le U-459 appareille de Saint-Nazaire pour l'Afrique du Sud et les parages du cap de Bonne-Espérance.
Il ravitaille un sous-marin italien, près de l'île de Sainte-Hélène.
Il ravitaille une flottille où le U-506 reçoit 90 tonnes de fuel, des provisions et des roulements à bille pour ses moteurs électriques. Sur le chemin du retour, il rencontre le U-202 entre le 11 et le 13 février 1943.
Le rendez-vous eut lieu au nord des Canaries. L'U-202 reçut 25 tonnes de fuel et des provisions. Au cours d'un second rendez-vous, il embarque un officier de U-202 souffrant d'une appendicite. Puis, au cours d'un troisième rendez-vous, il fournit 75 tonnes de fuel.
Après avoir ravitaillé neuf autres U-boot, il met le cap sur Bordeaux où il arrive le 3 mars 1943

5e patrouille commence avec l'appareillage de Bordeaux le 20 avril 1943 pour le centre et le nord de l'Atlantique.
Un incident dû à un sabotage l'oblige à revenir à sa base.
Il repart le 21 avril. Il est prévenu de la présence dans le Golfe de Gascogne de sous-marins britanniques. La patrouille se poursuit avec 24 ravitaillements en fuel avant d'être lui-même ravitaillé un sous-marin poseur de mines.
Il subit aussi une attaque en plongée alors qu'il est à 120 pieds de profondeur. En revenant vers Bordeaux, il est attaqué par deux avions dans le golfe de Gascogne.
Il en abat un avec ses canons de 20 mm (probablement un quadrimoteur Lancaster).
Il regagne Bordeaux le 3 juin 1943 où il passe en ateliers et reçoit un nouvel armement anti-aérien

La 6e patrouille sera la dernière.
Après son départ de Bordeaux le 22 juillet 1943, le sous-marin est attaqué, au nord-ouest du cap Ortegal,à la position géographique de 45° 53′ N, 10° 38′ O,


le sabordage

par un bombardier Wellington qu'il abat grâce à son artillerie anti-aérienne. L'avion s'abat sur le sous-marin. L'attaque a fait 11 morts dans l'équipage (les servants de l'artillerie). L'équipage dégage les débris et récupère un survivant de l'avion, le mitrailleur de queue. Un deuxième Wellington attaque et endommage le sous-marin qui est évacué. Le commandant monte à bord, salue son équipage, descend par le kiosque et actionne les commandes de sabordage. Il coule avec son navire. Les survivants ainsi que leur prisonnier seront recueillis par un destroyer et internés.
19 victimes dont le Commandant, 41 survivants
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 825
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Les Types XIV   Mer 6 Mar 2019 - 9:36

Chers Amis, et spécialement Christian ( super)Mon âge m'impose à me limiter dans mes messages, j'avais réparé un résumé du sort de chacun de leurs cas (Le sort des Milchkuh) Mais je me pose la quesion de devoir continuer devant une telle précision et un tel savoir. Bien à vous tous. Robert
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5941
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mer 6 Mar 2019 - 11:25

Salut Robert
C'est par hazzard que je suis tombé dessus, comme tu en parlait justement.
bonne continuation pour ce poste
a toi super super super super super super super
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6310
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Mer 6 Mar 2019 - 11:34

super Smilie 44 Smilie 44
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
Jean-Claude

Nombre de messages : 2660
Age : 101
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Sam 9 Mar 2019 - 16:20

Batailles sous les mers

Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6310
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   Dim 10 Mar 2019 - 11:46

super super super
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les U-Boote, sous-marins de la Kriegsmarine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: