Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Le Cinéma et la Marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Le Cinéma et la Marine   Jeu 1 Nov 2007 - 14:33

Torpilles sous l'Atlantique
Au début de la deuxième guerre mondiale, Murrell, alors capitaine d’un cargo commercial, est torpillé par les Allemands et perd son épouse dans le naufrage. Recueilli après avoir passé vingt-cinq jours sur un radeau, il accepte le commandement d’un destroyer car il préfère, dit-il, «être du bon côté du canon». Son passé de «civil» inspire une certaine méfiance à ses hommes, mais l’occasion se présente bientôt pour lui de prouver ses capacités. Le sonar détecte en effet la présence d’un sous-marin allemand. Celui-ci, commandé par Von Stolberg, a également repéré son ennemi mais, fort habilement, Murrell se maintient toujours à la même distance afin que le signal émis par son navire passe pour un faux écho.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Jeu 1 Nov 2007 - 14:36

A la poursuite d'Octobre Rouge

En 1984, l'URSS lance un sous-marin de conception revolutionnaire. Tous les services secrets americains sont sur les dents. Le capitaine Ramius, l'as de la marine sovietique, charge des premiers essais en mer, execute l'officier politique charge de la surveillance du batiment et met le cap sur les Etats-Unis. Les marines des deux grandes puissances sont a sa poursuite, et personne ne connait ses intentions, revanche, provocation, geste de demence ou de paix ?

Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:03

USS Alabama

Réalisé par: Tony Scott

Avec: Denzel Washington, Gene Hackman, Matt Craven, George Dzundza, Viggo Mortensen, James Gandolfini, Rocky Carroll, Jaime Gomez, Michael Milhoan, Scott Burkholder, ...


Une bande de nationalistes russes, s'empare d'une base de lancement de missiles nucleaires strategiques et menace le reste du monde. "L'USS Alabama", le sous-marin nucleaire le plus puissant des Etats-Unis, recoit l'ordre de partir vers les cotes russes. Un premier ordre est envoye a l'etat-major du submersible lui intimant l'ordre de bombarder la Russie, lorsque arrive un second message indechiffrable.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:07

Das Boot



Das Boot ("Le bateau") est un film réalisé en 1981 par Wolfgang Petersen, adapté d’un livre du même nom (intitulé "Le Styx" en français) de Lothar-Günther Buchheim. L'histoire, quoique romancée, relate les aventures du sous-marin U-96.
Elle est tirée des missions vécues pendant la guerre par L.G. Buchheim, alors journaliste. Hans-Joachim Krug, qui fut premier officier du sous-marin U-219, a participé comme expert.

Le film Das Boot est l'un des plus grands films de guerre en milieu sous-marin. Le thème principal de sa bande-originale, composée par Klaus Doldinger, est également considéré comme l'une des meilleures musiques de films de tous les temps

À partir de son port d'attache (La Rochelle), la mission consiste en des patrouilles dans l’Atlantique nord et en une tentative de passer dans la Méditerranée, puis de revenir. Le film présente à la fois l’excitation à l’approche de la bataille, la monotonie des journées ordinaires et l’angoisse des situations périlleuses. Il montre l’équipage comme des soldats d’élite avec une excellente discipline, ayant la volonté de faire de leur mieux pour leurs camarades et leur drapeau malgré un environnement difficile, notamment par son exiguïté, voire hostile.

Le film a pour ambition de présenter ce qu’est un voyage dans l’enfer de la guerre avec la perspective de ceux qui la vivent. Pour cela il n’y a que le minimum de plan de l’extérieur sauf lorsque le sous-marin navigue à la surface.

L’attention méticuleuse apportée aux détails et la fabrication de plusieurs maquettes avec l’appareillage pour simuler l’effet des charges de profondeur en fit le tournage le plus coûteux d'Allemagne à l’époque, 35 000 000 marks, et un des films de guerre les plus précis historiquement de tous les temps.

Ce fut l’une des premières expériences de l’utilisation de caméra avec un stabilisateur "Steadycam" (également utilisée dans le film Outland avec Sean Connery, pour réaliser les travellings dans la station spatiale). Les acteurs eurent l’interdiction d’aller à l’extérieur durant toute l’année précédant le tournage, pour leur garder la pâleur des sous-mariniers
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:19

Titanic

REALISATEUR James Cameron
ACTEURS PRINCIPAUX
Leonardo DiCaprio, Kate Winslet, Billy Zane, Kathy Bates, Bill Paxton...
Brock Lovett est le coordinateur d'une équipe qui fouille méticuleusement l'épave du Titanic, paquebot géant réputé insubmersible qui connut pourtant un destin tragique. Lors d'une plongée en sous-marin miniature, il croit mettre enfin la main sur le Cœur de l'Océan, un bijou unique à la valeur inestimable dont la découverte lui apporterait la gloire. Mais il remonte des profondeurs seulement un dessin qui représente une jeune fille nue portant le bijou en pendentif.

À des milliers de kilomètres de là, une vieille dame, Rose Calvert, découvre ce dessin sur l'écran de son téléviseur. Elle contacte Lovett et lui affirme qu'elle est la jeune fille en question. Rare survivante encore en vie du naufrage du Titanic, elle raconte à Lovett et à son équipe la croisière inaugurale du paquebot ainsi que sa propre aventure, quand elle rencontra un artiste voyageant en troisième classe, Jack Dawson.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:24

Les révoltés du Bounty


Les Révoltés du Bounty est un film américain de 1935, réalisé par Frank Lloyd.

Le film a obtenu l'oscar du meilleur film et a été sept fois nominé par ailleurs : pour l'oscar du meilleur réalisateur, du meilleur montage, de la meilleure musique, du meilleur scénario, et trois fois pour l'oscar du meilleur acteur (Laughton, Gable, Tone).

Le film raconte la véritable mutinerie menée par Fletcher Christian qui a eu lieu en 1790 à bord du Bounty. Le capitaine Bligh faisait preuve de cruauté envers son équipage et la plupart des officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:30

La bataille de Midway

Réalisateur Jack Smight
Avec
Capitaine Matthew Garth Charlton Heston
Amiral Chester W. Nimitz Henry Fonda
Capitaine Vinton Maddox James Coburn
Amiral Raymond A. Spruance Glenn Ford
Commandant Joseph Rochefort Hal Holbrook
Lieutenant Thomas Garth Edward Albert
Amiral Isoroku Yamamoto Toshirô Mifune
Amiral William F. 'Bull' Halsey, Jr. Robert Mitchum
Carl Jessop Cliff Robertson
Ernest L. Blake Robert Wagner
Amiral Chuichi Nagumo James Shigeta


Le 4 juin 1942, le Japon subissait sa plus terrible défaite jusqu'alors près de l'atoll de Midway.

La plus grosse bataille de porte-avions de l'Histoire fut commencée par une attaque japonaise sur les îles Hawaii, et particulièrement sur la base la plus à l'est, Midway. Contrôler Hawaii, c'était le premier pas vers l'attaque des côtes californiennes. En conséquence, une flotte commandée par l'amiral Yamamoto rassemblée au Japon se scinda en deux groupes : le premier, soutenu par un porte-avions léger, partit faire diversion dans les îles Aléoutiennes, particulièrement sur la base de Dutch Harbor, pendant que la seconde flotte, constituée de 4 porte-avions, l'Akagi, le Kaga, le Soryu et le Hiryu, deux gros cuirassés, le Mikuma et le Mogami, et de nombreux vaisseaux d'invasion et leur escorte se dirigeaient vers Midway.

Nimitz, sentant que l'atoll était une cible probable des japonais avait en conséquence envoyé une flotte avec deux porte-avions, le Hornet et l'Enterprise pour renforcer la base. Le porte-avions Yorktown, endommagé lors de la bataille de la Mer de Corail, faisait route à toute vitesse pour les rejoindre.

Le 3 juin à l'aube, un patrouilleur PBY Catalina repéra la flotte d'invasion. Midway lança une première attaque de 9 quadrimoteurs B-17, puis une autre de 4 PBY Catalina reconvertis tant bien que mal en torpilleurs la nuit du 3 au 4. Un hydravion de reconnaissance repéra la flotte de guerre japonaise en train de lancer une vague de bombardiers sur Midway.

Profitant de l'aubaine, les bombardiers américains de la base ( des B-17, 4 B-26 et 27 Douglas SBD Dauntless ) volèrent en direction de la flotte ennemie dégarnie de la plupart de ses chasseurs, ne laissant pour défendre Midway que 25 avions périmés Brewster F2A Buffalo. Par dizaine, les bombardiers japonais pilonnèrent les installations américaines, ne laissant derrière eux qu'une base en flammes, pendant que les appareils américains endommagèrent le Soryu et l'Akagi.

Mais il ne reste à la base presque plus d'avions intacts. Heureusement, les 3 porte-avions américains arrivent à toute vitesse et expédient leurs bombardiers : après quelques recherches, les attaques ont lieu : le Kaga explose, l'Akagi et le Soryu sont touchés. Le Hiryu, encore intact, repère le porte-avions Yorktown et lance deux vagues de bombardiers et torpilleurs : le vaisseau, durement touché, doit rebrousser chemin, mais est coulé le 6 juin par un sous-marin ainsi que le destroyer Hamman. Les appareils américains arrivent enfin à localiser le Hiryu et le coulent.

Effaré par ces lourdes pertes, Yamamoto donne l'ordre de la retraite. Harcelés par les SBD Dauntless, les croiseurs lourds Mikuma et Mogami sombrent ; l'Akagi est achevé le soir du 4 juin par des B-17 ; quelques heures plus tard le Soryu est torpillé par un sous-marin. Ce fut une éclatante victoire qui allait voir l'avènement d'une nouvelle arme : le porte-avions. a aucun moment les flottes n'ont été à moins de 300 km l'unes de l'autre, et aucun vaisseau japonais ni américain n'a eu à combattre.

L'équilibre des forces était rétabli dans le Pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:38

CDTA961 a écrit:
Les révoltés du Bounty


Les Révoltés du Bounty est un film américain de 1935, réalisé par Frank Lloyd.

Le film a obtenu l'oscar du meilleur film et a été sept fois nominé par ailleurs : pour l'oscar du meilleur réalisateur, du meilleur montage, de la meilleure musique, du meilleur scénario, et trois fois pour l'oscar du meilleur acteur (Laughton, Gable, Tone).

Le film raconte la véritable mutinerie menée par Fletcher Christian qui a eu lieu en 1790 à bord du Bounty. Le capitaine Bligh faisait preuve de cruauté envers son équipage et la plupart des officiers.


La préférence de la Squad 219 bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:44



OPERATION JUPON
Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 18:46



TORA TORA TORA beer beer beer
Revenir en haut Aller en bas
MARCEL P.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2057
Age : 59
Localisation : Erembodegem (natif de Luttre)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Sam 3 Nov 2007 - 21:41

Coulez le Bismarck



Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Le jour le plus long   Dim 4 Nov 2007 - 10:55

Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Les Canons de Navarone   Dim 4 Nov 2007 - 10:57

Revenir en haut Aller en bas
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Les briseurs de barrage   Dim 4 Nov 2007 - 11:01

Revenir en haut Aller en bas
MARCEL P.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2057
Age : 59
Localisation : Erembodegem (natif de Luttre)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   Dim 4 Nov 2007 - 12:27

tres belle serie a voir et a revoir

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cinéma et la Marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cinéma et la Marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Les sujets en rapport avec la marine et la mer-
Sauter vers: