Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Russian Navy - Marine Russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:35

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 27/07/2005 ---
Ventspils, Latvia (June 6, 2005) – Russian destroyer RFS Natoychiviy (DD 610) is currently underway participating in Baltic Operations (BALTOPS) 2005. In its 33rd year, BALTOPS is a maritime and land international exercise, co-hosted by Latvia and the United States, which includes 11 nations, 4,100 people, 40 ships, 28 aircraft and two submarines in the spirit of "Partnership for Peace (PFP)." BALTOPS 2005 improves interoperability with allies and PFP countries by conducting peace support operations at sea to include a combined amphibious landing and a scenario dealing with potential real world crisis.

Photo © U.S. Navy (by Cmdr. Jamie Morrison)

click the image for a larger version



Ventspils, Latvia (June 7, 2005) - A Russian KA-27 helicopter assigned to the Russian destroyer RFS Natoychiviy (DD 610) lands aboard the British Royal Navy frigate HMS Sutherland (F 81) during Baltic Operations (BALTOPS) 2005. In its 33rd year, BALTOPS is a maritime and land international exercise, co-hosted by Latvia and the United States, which includes 11 nations, 4,100 people, 40 ships, 28 aircraft and two submarines in the spirit of "Partnership for Peace (PFP)." BALTOPS 2005 improves interoperability with allies and PFP countries by conducting peace support operations at sea to include a combined amphibious landing and a scenario dealing with potential real world crisis. Royal Navy photo by Lt. Cmdr. Keith Lincoln (RELEASED)

Photo © U.S. Navy (by Lt. Cmdr. Keith Lincoln )

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par le Mar 18 Sep 2007 - 11:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:38

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 02/08/2005 ---
Gdynia, Poland (Jun. 7, 2004) - The Russian Cruiser Neustrashimyy (712) prepares its KA-27 Helix helicopter for take off during Baltic Operations (BALTOPS) 2004. Baltops 2004 will promote mutual understanding, confidence, cooperation and interoperability among forces and personnel of participating nations and to support national, unit and staff training objectives by conducting a series of robust exercises. The bottom line is multinational integration and inter-service coordination.

Photo © U.S. Navy (by Photographer's Mate 2nd Class George Sisting)

click the image for a larger version

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:39

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
vendredi 5 aout 2005, 13h02

Un sous-marin russe bloqué au fond du Pacifique

MOSCOU (Reuters) - La marine militaire russe a lancé une vaste opération de sauvetage pour tenter de récupérer les sept membres d'équipage d'un sous-marin coincé à près de 200 mètres de profondeur dans le Pacifique.

Le "Priz", sous-marin de 13 mètres de long lui-même utilisé pour des missions de sauvetage, a connu des problèmes jeudi au cours de manoeuvres militaires au large de la péninsule du Kamtchatka et il n'a pas été en mesure de revenir à la surface.

"L'hélice du sous-marin s'est prise dans un filet de pêche", a déclaré Alexandre Digalo, un porte-parole de la marine militaire russe, sur l'antenne d'une chaîne de télévision. "Le filet s'est enroulé autour de l'hélice et le sous-marin s'est retrouvé pris dans le câble fixant le filet."

Les autorités russes ont fait appel au Japon et aux Etats-Unis et neuf navires russes et un bateau japonais étaient en route pour porter assistance au Priz. L'agence de presse nippone Kyodo a rapporté que quatre navires japonais seraient en tout envoyés sur place.

Les autorités russes se disent certaines de pouvoir récupérer à la fois le sous-marin et son équipage. Des contacts ont été établis avec les marins et aucun n'a été blessé.

Cet incident rappelle le naufrage du sous-marin nucléaire Koursk, fleuron de la marine russe, en 2000 dans la mer de Barents. Les 118 membres d'équipage avaient alors péri dans les eaux glacées de l'Arctique à la suite d'explosions à bord du sous-marin.

Selon Digalo, les marins du Priz disposent de réserves d'oxygène suffisantes pour cinq jours, ce qui contredit les propos de l'amiral Viktor Dimitriev, rapportés par l'agence de presse Interfax. Selon le commandant de la Flotte du Pacifique, les réserves ne permettront de tenir que deux jours.

"La situation n'est pas habituelle, mais il ne faut pas la dramatiser outre mesure", a jugé Alexandre Kossolapov, porte-parole de la Flotte du Pacifique.

Source: Reuters

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:41

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
vendredi 5 aout 2005, 14h54

L'équipage d'un sous-marin russe ne dispose que de 24h d'oxygène

MOSCOU, 5 août (Reuters) - Les sept membres d'équipage du "Priz", sous-marin de poche russe empêtré dans un filet de pêche à quelque 200 mètres de profondeur dans le Pacifique, ne disposent que d'une réserve d'oxygène de 24 heures, annoncent des responsables.

Ce sous-marin AS-28 de 13 mètres, lui-même utilisé pour des missions de sauvetage, a connu des problèmes jeudi lorsque son hélice s'est prise dans un filet pendant des manoeuvres militaires au large de la péninsule du Kamtchatka.

Alors que débutait une vaste opération de sauvetage avec le concours de bâtiments russes et japonais, des officiers de marine ont brusquement révisé à la baisse leur estimation de la réserve d'oxygène de l'équipage, qui dans un premier temps était censée couvrir plusieurs jours.

"A la suite de nouveaux calculs effectués par des spécialistes de la flotte et de prises de contact avec l'équipage, il est établi que la réserve d'oxygène de l'AS-28 correspond seulement à 24 heures", a déclaré Alexandre Digalo, porte-parole principal de la marine, cité par Interfax.

Un peu plus tôt, Digalo avait estimé que les marins du Priz disposent de réserves d'oxygène pour cinq jours, ce qui contredisait toutefois des propos de l'amiral Viktor Dimitriev, commandant de la flotte du Pacifique selon lequel il n'y avait de réserves que pour deux jours.

LE PRECEDENT DU KOURSK

A beaucoup plus petite échelle, cet incident rappelle le naufrage du sous-marin nucléaire Koursk, fleuron de la marine russe, il y a près de cinq ans en mer de Barents. Les 118 membres d'équipage avaient péri dans les eaux glacées de l'Arctique à la suite d'explosion de torpilles à bord du submersible.

Selon Digalo, "le filet (de pêche) s'est enroulé autour de l'hélice et le sous-marin s'est retrouvé pris dans le câble fixant le filet". A 190 mètres de profondeur, il n'était pas possible d'évacuer l'équipage du sous-marin de poche, qui peut plonger à mille mètres.

Des responsables ont déclaré que des contacts étaient établis avec les marins et qu'aucun n'était blessé.

"La situation est inhabituelle, mais il ne faut pas la dramatiser outre mesure", a dit Alexandre Kossolapov, porte-parole de la flotte du Pacifique, à la chaîne de télévision Rossia. Neuf navires russes et un japonais participent à l'opération de sauvetage. Selon l'agence Kyodo, le Japon compte envoyer quatre bateaux sur place.

Les autorités russes ont également fait appel aux forces navales américaines, qui vont acheminer par avion gros-porteur un de leur sous-marin de poche, le "Super Scorpio". Ce bâtiment sans équipage, capable de cisailler des câbles en acier, sera par la suite acheminé sur zone par la marine russe.

Après la catastrophe du Koursk, le commandement de la marine russe s'était vu vivement reprocher sa lenteur à réclamer une assistance étrangère.

Source: Reuters

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:42

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
Les autorités russes ont également fait appel aux forces navales américaines, qui vont acheminer par avion gros-porteur un de leur sous-marin de poche, le "Super Scorpio". Ce bâtiment sans équipage, capable de cisailler des câbles en acier, sera par la suite acheminé sur zone par la marine russe.
En espérant que ce matériel arrive rapidement car 24h00 c'est vraiment vite passées dans ces conditions.
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:43

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
vendredi 5 aout 2005, 16h06

Course contre la montre pour sauver sept sous-mariniers russes

VLADIVOSTOK (AFP) - La marine russe était engagée vendredi dans une dramatique course contre la montre pour sauver les vies de sept marins d'un bathyscaphe bloqué par 190 mètres de fond dans une baie du Kamtchatka, et Moscou n'a pas hésité, cette fois, à demander l'aide du Japon et des Etats-Unis qui ont aussitôt répondu présent.

La confusion initiale et des informations divergentes sur les réserves d'air dont dispose le bateau, en immersion depuis 23H00 GMT mercredi et immobilisé depuis jeudi matin par le câble d'un chalut, ont accru la tension.

Elles rappelaient, toutes proportions gardées, la situation qui a prévalu autour du sous-marin Koursk, coulé il y a presque exactement cinq ans dans la mer de Barents à la suite de l'explosion accidentelle d'une torpille. La Russie avait alors décliné les propositions d'aide étrangère, changeant d'avis alors qu'il était déjà trop tard pour sauver d'éventuels survivants. Les 118 hommes à bord avaient tous péri.

Jeudi matin, dans un premier temps, le porte-parole de la marine russe, le capitaine Igor Dygalo, a affirmé que les réserves d'air emportées par le bathyscaphe étaient suffisantes pour 120 heures, soit cinq jours.

Mais d'autres sources à l'état-major des forces navales ont affirmé avec constance que ces réserves ne représentaient au départ que 48 heures de consommation, ce qui signifierait que vendredi en milieu de journée il n'en resterait plus que pour quelques heures. Le porte-parole a fini par estimer à 12H00 GMT que les réserves étaient de 24 heures.

Aussi, contrairement à ce qui s'était passé lors du drame du Koursk, la Russie n'a-t-elle pas hésité à solliciter les Japonais et les Américains.

La marine a demandé l'aide du Japon et des Etats-Unis, a indiqué à l'AFP le capitaine Dygalo.

"Quand il s'agit de sauver des gens en difficulté sous l'eau, il faut exploiter toutes les possibilités. Il est impossible d'avoir trop d'aide, plus il y en a et mieux c'est", a-t-il dit.

Le Japon a dépêché vendredi vers la zone de l'accident quatre navires de guerre, dont un bateau de sauvetage de sous-marins, le "Chiyoda" et un ravitailleur, qui ont quitté le port de Yokosuka, près de Tokyo. Les deux autres navires, des chasseurs de mines, sont partis de Hokkaido, la grande île septentrionale du Japon, située en face de l'Extrême-Orient russe.

Selon l'agence de presse nippone Jiji, les navires japonais devraient arriver sur zone d'ici lundi matin. L'information n'a toutefois pas été confirmée officiellement.

La Flotte américaine dans le Pacifique a décidé d'envoyer deux robots sous-marins pour tenter de sauver les sept marins russes, a annoncé à l'AFP un porte-parole de la Flotte.

La Grande-Bretagne, de son côté, doit envoyer un avion transportant des équipements de secours samedi matin.

Mais cette assistance pourrait arriver trop tard, a estimé sur la radio Echo de Moscou l'amiral russe Edouard Baltine, ancien commandant de la Flotte de la mer Noire, "d'autant qu'il faudrait encore du temps pour préparer l'opération de secours sur place".

Côté russe, une dizaine d'unités de la Flotte du Pacifique étaient engagées vendredi dans les opérations de secours, consistant pour le moment à tenter d'accrocher avec des ancres le câble retenant le bathyscaphe au fond, ou le bathyscaphe lui-même, pour le dégager.

L'équipage a reçu des instructions destinées à économiser l'air et l'énergie électrique à bord.

La situation du sous-marin était observée grâce à des caméras immergées à proximité de l'appareil, tandis que l'équipage, qui n'avait pas de contact audio avec les bâtiments de surface, communiquait avec eux par des signaux sonores utilisés habituellement par les sous-marins, a indiqué le capitaine Dygalo.

Le bathyscaphe AS-28, long de 13 mètres et mesurant environ 5 mètres de diamètre, destiné à secourir des submersibles en panne et qui peut descendre jusqu'à un kilomètre de profondeur, effectuait un exercice de routine dans la baie Berezovaïa (75 km au sud de la ville de Petropavlovsk-Kamtchatskiï).

L'état des sept membres de l'équipage a été qualifié de "normal" par le porte-parole de la Flotte du Pacifique. La température à bord s'élève à 5 degrés centigrades et les marins portent des vêtements chauds.

Enfin, selon l'entreprise de Nijni Novgorod qui avait construit le bathyscaphe AS-28, ce dernier serait en mauvais état technique et avait besoin d'être remis à neuf.

"Les militaires le savaient" et les travaux était déjà programmés pour les mois d'octobre ou de novembre prochains, a déclaré une porte-parole du chantier naval "Krasnoe Sormovo", Olga Konstantinova, citée par Itar-Tass. De son côté, le capitaine Dygalo a déclaré que le sous-marin était en état de marche au moment de lever l'ancre.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:44

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
vendredi 5 aout 2005, 19h21

Sous-marin russe: course contre la montre dans la confusion pour sauver sept marins

MOSCOU (AFP) - La flotte du Pacifique russe, qui devait recevoir l'aide des Américains, des Japonais et des Britanniques, a affirmé vendredi par la voix de son commandant en chef être parvenue à "accrocher" avec un câble le bathyscaphe naufragé au Kamtchatka (Extrême-Orient russe) où sept marins sont enfermés.

Mais un haut représentant de son propre état-major disait peu après sous couvert de l'anonymat aux agences russes qu'il estimait "à 51%" seulement les chances que le bathyscaphe soit bien l'objet attrapé.

"A l'heure actuelle, les câbles de remorquage sont attachés et nos bateaux remplissent en même temps l'action de soulever et de remorquer le bathyscaphe vers des hauts-fonds", a dit le commandant en chef de la flotte du Pacifique, l'amiral Viktor Fiodorov, à la télévision Rossia.

Remorqué vers ces hauts-fonds, distants d'environ quinze kilomètres, le sous-marin devait être ensuite ramené à la surface.

La Russie était engagée dans une course contre la montre pour sauver les vies des sept marins du bathyscaphe, immobilisé depuis jeudi matin par le câble d'un chalut par 190 mètres de profondeur dans une baie de la péninsule du Kamtchatka.

Cette course a été rendue plus dramatique encore par les multiples indications divergentes données par les différents responsables russes. Outre les dernières déclarations sur l'accrochage supposé du petit sous-marin, les réserves d'air dont dispose l'équipage ont aussi fait l'objet de déclarations contradictoires de la part des responsables.

Ces estimations ont varié de un à cinq jours, alors que le sous-marin est entré en immersion mercredi à 23H00 GMT.

Le chef adjoint d'état-major de la marine russe, le vice-amiral Vladimir Pepelaev a affirmé en fin d'après-midi à Moscou que l'équipage était "dans un état satisfaisant" et disposait de réserves d'oxygène "suffisantes jusqu'à l'aboutissement de l'opération".

Il n'a pas voulu préciser si les Russes comptaient utiliser l'aide en cours d'acheminement depuis l'étranger.

La Flotte américaine dans le Pacifique a décidé d'envoyer deux robots sous-marins. Ces engins téléguidés de type Scorpion devaient être acheminés sur zone par un avion-cargo C-5.

De son côté, le Royaume-Uni devait envoyer vendredi soir un appareil similaire, le sous-marin télécommandé Scorpio 45. L'engin, équipé de trois caméras et d'un équipement servant à couper des câbles, devait être acheminé par un avion de transport C-17 de la Royal Air Force de Prestwick (Ecosse) vers Petropavlovsk (Russie), où il devait être chargé sur un navire russe.

Le Japon quant à lui a dépêché vendredi quatre navires de guerre à la rescousse du bathyscaphe, mais le temps de leur arrivée sur zone n'était pas connu avec précision.

La confusion à propos des réserves d'air a rappelé, toutes proportions gardées, la situation qui a prévalu autour du sous-marin russe Koursk, coulé il y a presque exactement cinq ans dans la mer de Barents à la suite de l'explosion accidentelle d'une torpille.

La Russie avait alors décliné les propositions d'aide étrangère, changeant d'avis alors qu'il était déjà trop tard pour sauver d'éventuels survivants. Les 118 hommes à bord avaient tous péri.

Aussi, contrairement à ce qui s'était passé alors, la Russie n'a-t-elle pas hésité à solliciter immédiatement plusieurs pays étrangers.

"Quand il s'agit de sauver des gens en difficulté sous l'eau, il faut exploiter toutes les possibilités. Il est impossible d'avoir trop d'aide, plus il y en a et mieux c'est", a dit le porte-parole de la marine, le capitaine Igor Dygalo.

L'équipage a reçu des instructions destinées à économiser l'air et l'énergie électrique à bord, les accumulateurs étant sur le point d'être épuisés.

La situation du sous-marin était observée grâce à des caméras immergées à proximité de l'appareil, tandis que l'équipage, qui n'avait pas de contact audio avec les bâtiments de surface, communiquait avec eux par des signaux sonores utilisés habituellement par les sous-marins, a indiqué le capitaine Dygalo.

Le bathyscaphe AS-28, long de 13 mètres et mesurant environ 5 mètres de diamètre, destiné à secourir des submersibles en panne et qui peut descendre jusqu'à un kilomètre de profondeur, effectuait un exercice de routine dans la baie Berezovaïa (75 km au sud de la ville de Petropavlovsk-Kamtchatskiï).

L'état des sept membres de l'équipage a été qualifié de "normal" par le porte-parole de la Flotte du Pacifique. La température à bord s'élève à 5 degrés centigrades et les marins portent des vêtements chauds.

Enfin, selon l'entreprise de Nijni Novgorod qui avait construit le bathyscaphe AS-28, ce dernier serait en mauvais état technique et avait besoin d'être remis à neuf.

"Les militaires le savaient" et les travaux étaient déjà programmés pour les mois d'octobre ou de novembre prochains, a déclaré une porte-parole du chantier naval "Krasnoe Sormovo", Olga Konstantinova, citée par Itar-Tass. De son côté, le capitaine Dygalo a déclaré que le sous-marin était en état de marche au moment de lever l'ancre.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:45

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 05/08/2005 ---
vendredi 5 aout 2005, 22h43

Espoir pour l'équipage d'un submersible russe en perdition


Il va falloir aller très vite pour sauver sept marins bloqués dans un bathyscaphe de la marine russe qui s'est échoué au fond de l'océan au large de la péninsule du Kamtchatka, sur la côte Pacifique. Ils disposent en effet de peu d'oxygène, ont annoncé les autorités maritimes russes.

Mais les choses semblaient sur la bonne voie vendredi après-midi. Un navire de sauvetage russe a en effet réussi à fixer un câble au mini-sous-marin, et le remorquait vers des eaux moins profondes, selon le commandant de la Flotte du Pacifique, cité par l'agence de presse Interfax.

L'amiral Viktor Fedorov a ajouté que le vaisseau tentait en même temps de remonter le bathyscaphe, dont l'hélice s'est prise dans un filet de pêche jeudi à 190 mètres de fond.

A cette profondeur, les membres de l'équipage ne peuvent pas nager jusqu'à la surface et les plongeurs ne peuvent pas les atteindre. Mais le fait de remonter le sous-marin dans des eaux moins profondes pourrait le rendre accessible aux plongeurs ou même peut-être permettre à l'équipage de remonter à la surface.

Il s'agissait en tout cas de la première bonne nouvelle de la journée dans cette affaire survenant cinq ans après la catastrophe du sous-marin nucléaire "Koursk". Après avoir annoncé que les marins ne disposaient de réserves d'oxygène jusqu'à lundi, l'amiral Fedorov a confié tôt samedi matin qu'ils n'avaient des réserves que pour "au moins 18 heures".

Il semble que les estimations étaient faussées par le fait que l'équipage comprend sept personnes au lieu de trois habituellement à bord de ce genre de submersible de poche.

Pour essayer de sauver les marins, neuf navires russes se sont rendus sur place, alors que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne s'apprêtaient à envoyer des engins sous-marins qui pourraient participer au sauvetage, selon les autorités.

La marine japonaise a annoncé de son côté avoir dépêché à la demande de la Russie un ravitailleur de sous-marins et trois chasseurs de mines pour participer aux efforts de sauvetage. Les quatre navires ne devraient pas arriver sur la zone avant le début de la semaine prochaine.

L'AS-28 en perdition ressemble à un petit sous-marin. Construit en 1989, il mesure 13,50 mètres de long, 5,70 mètres de haut et peut plonger à 500 mètres de profondeur. Un engin similaire avait été utilisé par les secours après la catastrophe du "Koursk".

Ce nouvel accident survient pratiquement cinq ans jour pour jour après le naufrage du sous-marin nucléaire. Le 12 août 2000, une explosion à bord lors de manoeuvres en mer de Barents avait provoqué le naufrage du vaisseau avec les 118 hommes se trouvant à bord. Certains des marins avaient survécu de longues heures après le naufrage.

Ce drame avait provoqué une émotion considérable dans le pays, suscitant dans l'opinion publique de très vives critiques vis-à-vis des autorités russes pour la gestion de cette crise, y compris à l'égard du président Vladimir Poutine. Les autorités avaient notamment été réticentes à faire appel à l'aide étrangère, ce qui n'a pas été le cas cette fois-ci.

Source: AP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:46

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 06/08/2005 ---
samedi 6 aout 2005, 8h00

Sous-marin russe: l'opération de sauvetage de 7 marins arrêtée temporairement

PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI (AFP) - Les sauveteurs russes ont arrêté temporairement l'opération de sauvetage des sept membres d'équipage du bathyscaphe naufragé au Kamtchatka (Extrême-Orient russe), ont révélé samedi des hauts responsables de la marine russe.

"L'opération a été arrêtée. Des bouées ont été placées au-dessus de l'appareil. Un navire qui tente d'arracher à l'aide de câbles le bathyscaphe accroché à un système de surveillance côtière s'y trouve également", a déclaré le chef adjoint de l'état-major de la marine russe, le vice-amiral Vladimir Pepelaev, cité par Interfax.

Les militaires doivent faire descendre des caméras spéciales vers le bathyscaphe pour évaluer la situation et décider des mesures à prendre.

Les robots américains et britanniques, qui doivent arriver par avion au Kamtchatka dans les prochaines heures, pourraient être utilisés si la situation l'exige, a ajouté Vladimir Pepelaev.

La Russie est engagée dans une course contre la montre pour sauver les vies des sept marins du bathyscaphe, immobilisé depuis jeudi matin par 190 mètres de profondeur dans une baie de la péninsule du Kamtchatka.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:47

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 06/08/2005 ---
samedi 6 aout 2005, 15h03

Le temps presse pour l'équipage d'un bathyscaphe russe en perdition

PETROPAVLOVSK-KAMCHATSKI, Russie (AP) - Les secours s'accéléraient samedi matin pour sauver sept marins bloqués dans un bathyscaphe de la marine russe qui s'est échoué au fond de l'océan au large de la péninsule du Kamtchatka, sur la côte Pacifique. Ils disposent en effet de peu d'oxygène, alors que les secours arrivaient, notamment de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.

Deux avions, britannique et américain, transportant chacun un véhicule sous-marin sophistiqué de sauvetage sont arrivés samedi. Ces Super Scorpio étaient en cours de transfert vers le lieu du drame, a précisé le porte-parole militaire Georgy Romanovitch, sans dire quand ils pourraient commencer à travailler.

Auparavant, l'amiral Victor Fedorov, commandant la Flotte russe du Pacifique, expliquait qu'on espérait désormais pouvoir remorquer l'AS-28 en eaux moins profondes, pour pouvoir envoyer des plongeurs à l'équipage du bathyscaphe, coincé depuis deux jours par 190 mètres de fond.

Les secours sont entrés samedi soir heure locale en contact avec l'équipage dont l'état est décrit comme "satisfaisant" malgré des températures de 5-7 degrés Celsius, selon l'amiral Fedorov. Alors que des informations contradictoires ont été données sur la réserve d'oxygène dont disposeraient l'équipage, le contre-amiral Vladimir Pepelaïev, numéro deux de l'état-major de la marine, a estimé qu'elles pourraient durer jusqu'à la fin de la journée et probablement jusqu'à la journée de dimanche.

Tôt samedi matin, l'amiral Fedorov avait confié que l'équipage ne disposait de réserves que pour "au moins 18 heures". La confusion persiste car des agences de presse le citaient un peu plus tard parlant de "plus de 24 heures".

Selon le porte-parole de la marine, le capitaine Igor Digalo, le bathyscaphe avait été tracté sur environ 60 mètres. On tente également de remonter le submersible, dont l'hélice se serait prise dans une antenne sous-marine, et non un filet de pêche comme annoncé initialement.

Neuf navires russes se sont rendus sur place, alors que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ont dépêché leurs robots. La marine japonaise a annoncé de son côté avoir envoyé un ravitailleur de sous-marins et trois chasseurs de mines pour participer aux efforts, navires qui ne devraient pas arriver sur la zone avant le début de la semaine prochaine.

L'AS-28 en perdition ressemble à un petit sous-marin. Construit en 1989, ce bathyscaphe mesure 13,50 mètres de long, 5,70 mètres de haut et peut plonger à 500 mètres de profondeur. Un engin similaire avait été utilisé par les secours après la catastrophe du "Koursk".

Ce nouvel accident survient pratiquement cinq ans jour pour jour après le naufrage du sous-marin nucléaire. La confusion actuelle et les déclarations contradictoires des autorités rappellent cette tragédie. Le 12 août 2000, une explosion à bord lors de manoeuvres en mer de Barents avait provoqué le naufrage du vaisseau avec les 118 hommes se trouvant à bord. Certains des marins avaient survécu de longues heures après le naufrage.

Ce drame avait provoqué une émotion considérable dans le pays, suscitant dans l'opinion publique de très vives critiques vis-à-vis des autorités russes pour la gestion de cette crise, y compris à l'égard du président Vladimir Poutine. Les autorités russes avaient notamment été réticentes à faire appel à l'aide étrangère, ce qui n'a pas été le cas cette fois-ci.

Source: AP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:48

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 06/08/2005 ---
samedi 6 aout 2005, 15h50

Sous-marin russe: compte à rebours dramatique, arrivée de secours étrangers

PETROPAVLOVSK KAMTCHATSKI (Russie) (AFP) - Les craintes pour la vie de sept marins russes piégés depuis jeudi dans un bathyscaphe en panne au fond d'une baie du Kamtchatka, et en danger d'asphyxie, étaient de plus en plus vives samedi, malgré l'arrivée de sauveteurs britanniques et américains.

Un avion de transport de la Royal Air Force et deux appareils américains ont atterri samedi à Petropavlovsk Kamtchatski, le port situé à 75 kilomètres du lieu de l'accident, a constaté l'AFP.

Les hommes et les équipements qu'ils apportaient - dont des robots sous-marins téléguidés Scorpio 45 et Super Scorpio - devaient être chargés incessamment à bord de navires russes et acheminés vers la baie Berezovaïa, où le bathyscaphe AS-28 "Priz" est bloqué par 190 mètres de fond dans les câbles d'une antenne sous-marine.

Cependant, leur transport et leur déploiement allaient prendre plusieurs heures, alors que des informations imprécises et contradictoires sur la quantité d'air dont disposaient les naufragés renforçaient les craintes pour leur vie.

Selon les militaires russes, les Britanniques et les Américains ne devaient être opérationnels que vers 16H00 GMT (bien 16H00 GMT).

En attendant leur intervention éventuelle, la marine russe, qui avait suspendu les opérations de secours samedi matin, a annoncé qu'elle allait faire une nouvelle tentative d'arracher du fond marin une ancre de 60 tonnes qui retient l'antenne d'un système de surveillance côtière devenue un piège pour le bathyscaphe.

Le commandant en chef de la Flotte du Pacifique, l'amiral Viktor Fiodorov, a déclaré que, une fois l'ancre arrachée, on ferait remonter l'ensemble, l'antenne et le bathyscaphe, à proximité de la surface, pour permettre l'intervention de plongeurs.

Auparavant, en annonçant la suspension de l'opération de sauvetage, les responsables de la marine russe ont implicitement reconnu que leurs efforts déployés depuis deux jours avaient été vains.

Or, les réserves d'air de l'équipage devraient durer jusqu'à dimanche midi heure locale (23H00 GMT samedi), selon les dernières déclarations de la marine russe.

En outre, d'une part, les indications sur ces réserves ont varié largement depuis le début de l'opération, faisant naître des doutes sur leur exactitude, d'autre part l'épuisement des accumulateurs alimentant le système de régénération de l'air risquait d'affecter l'état des naufragés.

Le Scorpio 45 britannique est équipé de trois caméras et d'un équipement servant à couper des câbles. Le Super-Scorpio américain peut couper des câbles de 2,5 centimètres de diamètre.

Mais dans la baie Berezovaïa il pourrait s'agir de très gros câbles, puisque, si la marine maintenait toujours samedi que le bathyscaphe s'était pris au départ dans un chalut, elle reconnaissait désormais qu'il était retenu par les câbles de l'antenne sous-marine destinée à protéger les côtes contre d'éventuels visiteurs indésirables, notamment des sous-marins étrangers.

Tout ce système est attaché à une "ancre de 60 tonnes", selon la marine russe, dont les remorqueurs n'ont pas réussi à la soulever, après avoir "accroché" le bathyscaphe dans la journée de vendredi. L'ensemble bathyscaphe-antenne s'était déplacé sur une centaine de mètres, puis les câbles de remorquage ont cassé.

Selon le quotidien Kommersant, l'AS-28 "Priz" était en fait chargé d'une opération d'entretien sur cette antenne et devait en remplacer un élément. Et l'administration des pêches de la région a déclaré que le secteur concerné n'était pas fréquenté par les chalutiers.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Ivanov devait quitter Moscou samedi en début d'après-midi pour le Kamtchatka. Ni M. Ivanov, ni le président Vladimir Poutine, n'ont fait jusqu'à présent de déclaration sur l'accident.

La chaîne Pervyi Kanal a fourni des précisions sur le commandant du bathyscaphe, dont elle a montré la femme et la fille de trois ans environ, vivant dans une résidence militaire de la région.

Le capitaine Viatcheslav Milachevski n'est âgé que de 25 ans, mais il est considéré comme un sous-marinier expérimenté, a indiqué la télévision. La mission malheureuse était sa septième immersion aux commandes du bathyscaphe, a ajouté Pervyi Kanal, qui a montré quelques photos du marin, paraissant plus jeune encore que son âge.

La confusion à propos des réserves d'oxygène, des causes de l'incident et du déroulement des secours a rappelé, toutes proportions gardées, la situation qui avait prévalu autour du sous-marin russe Koursk, coulé il y a presque exactement cinq ans dans la mer de Barents à la suite de l'explosion accidentelle d'une torpille.

Moscou avait alors décliné les propositions d'aide étrangère, changeant d'avis alors qu'il était déjà trop tard pour sauver d'éventuels survivants. Les 118 hommes à bord avaient tous péri.

Aussi, contrairement à ce qui s'était passé alors, la Russie n'a-t-elle pas hésité à solliciter plusieurs pays étrangers.

Outre les Américains et les Britanniques, les Japonais ont dépêché dès vendredi quatre navires de guerre à la rescousse du bathyscaphe, mais ils ne pourront arriver sur zone avant lundi.

Le bathyscaphe AS-28 "Priz", construit en 1989, long de 13 mètres et mesurant environ 5 mètres de diamètre, est destiné à secourir des submersibles en panne et peut descendre jusqu'à un kilomètre de profondeur.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 33467
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:49

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 07/08/2005 ---
dimanche 7 aout 2005, 7h29

Sous marin russe: les sept membres d'équipage sains et saufs

VLADIVOSTOK (AFP) - Les sept membres d'équipage du bathyscaphe russe libéré dimanche de son piège sous-marin par un robot britannique sont sains et saufs, a-t-on appris auprès de la Flotte russe du Pacifique à Vladivostok.

Tous les marins de l'appareil AS-28 se sentent bien, selon la même source. Les sept hommes sont sortis du sous-marin par leurs propres moyens. "L'équipage a lui-même ouvert le sas, est sorti et s'est rendu sur le pont du navire de secours", a indiqué le commandant de la Flotte russe, l'amiral Viktor Fiodorov, cité par l'agence Interfax.

Ils ont été conduits à bord d'un des navires de secours, le Alaguez, où des médecins les ont pris en charge avant d'être évacués vers un hôpital de Petropavlovsk Kamtchatski, a précisé une source dans la Flotte du Pacifique citée par Ria Novosti.

Ils sont montés à bord d'une vedette porte-missiles en compagnie du ministre russe de la Défense, Sergueï Ivanov, venu superviser les opérations, et devraient arriver dans quatre à cinq heures dans le grand centre régional de la péninsule du Kamtchatka, situé à 75 km au nord de la baie Berezovaïa où leur sous-marin était bloqué depuis jeudi par 190 mètres de fond.

La marine russe a remercié les sauveteurs britanniques pour leur rôle dans le dégagement du bathyscaphe bloqué, soulignant que ce succès avait été rendu possible grâce aux efforts communs des sauveteurs russes et étrangers.

"L'opération de sauvetage a eu un dénouement heureux. Je remercie tout le monde et, bien entendu, les sauveteurs britanniques", a déclaré l'amiral Viktor Fiodorov.

Les experts britanniques sont parvenus dimanche à l'aide de leur robot sous-marin téléguidé Scorpio-45 à libérer le bathyscaphe russe piégé, en coupant les câbles et les filets de pêche qui le retenaient, dans une opération qui a duré près de cinq heures.

Arrivé au Kamtchatka à bord d'un avion de transport de la Royal Air Force, Scorpio-45 et les experts britanniques qui l'accompagnaient, avaient été transportés sur les lieux à bord d'un bateau câblier russe, KIL-28.

Les sauveteurs américains et leurs deux robots Super Scorpio, qui devaient suivre à bord d'un autre navire russe, n'ont pas quitté le port de Petropavlovsk Kamtchatski.

Les sauveteurs étaient engagés dans une course contre la montre, alors que des informations imprécises et contradictoires sur la quantité d'oxygène dont disposaient les naufragés avaient renforcé les craintes pour leur vie.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:50

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 09/08/2005 ---
Le Parquet militaire de la Flotte russe du Pacifique a ouvert une enquête sur l’accident survenu au bathyscaphe SA-28.
Une équipe de magistrats instructeurs est à l’oeuvre à bord du bateau de sauvetage Gueorgui Kozmine, dans la cale duquel le bathyscaphe a été placé.
L’hôpital militaire de Pétropavlovsk-Kamtchatski a annoncé que l’état de santé des membres d’équipage du bathyscaphe est bon. La réhabilitation des sous-mariniers devrait prendre fin mercredi.
Aksana Gousseva
Lien : http://fr.rian.ru/russia/20050809/41117371.html
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:52

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 09/08/2005 ---
L’équipe de la Royal Navy qui a joué un rôle vital dans le sauvetage international de sept marins russes pris au piège dans un sous-marin bloqué au fond, célèbre la réussite de sa mission.
L’équipe, qui avait été déployée avec un sous-marin télécommandé SCORPIO 45, a mis environ 5 heures pour libérer le bathyscaphe russe Priz après qu’il se soit pris dans des filets de pêche et des câbles.
Le Commander Jonty Powis, le spécialiste britannique du sauvetage des sous-marins, a déclaré :
"L’équipe est absolument heureuse d’avoir aidé à ramener en sécurité à la surface les hommes bloqués dans le sous-marin. C’était un situation dangereuse, avec la mission de secours sous pression alors que le niveau d’oxygène baissait dangereusement à bord du sous-marin."
"La rapidité de l’effort de sauvetage par la Marine Russe, assistée par l’équipe de la Royal Navy, a été la clé d’une mission réussie. Tous les sous-mariniers comprennent les exigences spécifiques de travailler ensemble dans un environnement exigeant. Nous sommes tous très heureux de voir nos collègues russes rentrer de mer en sécurité."
A la suite d’une demande d’assistance de la Russie, le SCORPIO 45 et ses 6 opérateurs expérimentés ont embarqué à bord d’un avion C-17 de la RAF vers Petropaclask, Kamchatka en Russie vendredi soir.
Samedi soir, le SCORPIO 45 a été transféré dès son arrivée à bord d’un câblier russe, puis a fait route vers le site de l’incident, à environ 60 nautiques de la côte. Une petite équipe de plongeurs et de personnel médical de l’US Navy accompagnait l’équipe.
Le navire russe est arrivé sur les lieux vers 22:00 (heure de Londres) le 6 août. Le SCORPIO 45 a été rapidement déployé, atteignant le sous-marin en difficulté environ une heure plus tard.
La première tâche du robot a été de localiser le sous-marin bloqué, sans être lui-même pris dans les filets de pêche et les câbles qui retenaient prisonier le mini-sous-marin russe. L’équipe a ensuite doucement commencé à enlever les filets avec l’équipement coupe-câble du robot.
Cette opération difficile a pris plusieurs heures, et, une fois libéré, le submersible russe a pu faire surface avec tout son équipage sain et sauf.
Le secrétaire à la défense, John Reid, qui a suivi de près les événements en Russie tout au long de l’opération, a dit qu’il était à la fois très heureux et soulagé de la conclusion.
"Je suis heureux que nous ayons pu offrir notre assistance à cette opération de secours, qui a été un parfait exemple de coopération internationale face à une grande difficulté.
"La Grande Bretagne a une capacité unique au monde dans le domaine du sauvetage des sous-marins, et nous avons pu utiliser cette capacité pour sauver des vies. J’aimerais offrir mes félicitations à tous les participants."
Le SCORPIO 45 appartient au ministère de la défense et l’équipe est dirigée par James Fisher Rumic.
Les Russes remercient la Royal Navy
Dans un appel téléphonique au secrétaire britannique à la défense, John Reid, le ministre russe de la défense, Sergei Ivanov, a rendu hommage au travail de l’équipe britannique dans le sauvetage du bathyscaphe russe.
Appelant M. Reid depuis le Kamchatka, où il était minuit, M. Ivanov a dit :
"J’envoie mes plus profonds remerciements. Pendant six heures, l’équipe a travaillé sans interruption pour sauver le submersible russe. Le Royaume-Uni a été le premier à venir, ils ont joué un rôle crucial et nous l’apprécions beaucoup. C’était une épreuve pour sept familles et j’envoie mes remerciements à la Royal Navy."
M. Reid :
"Nous sommes heureux que nous ayons pû offrir notre assistance et nous sommes aussi heureux que vous que la conclusion ait été heureuse.
"Quelques fois, quand ces événements surviennent, il sort quelque chose de bien d’une tragédie potentielle. C’est un grand pas vers plus de travail en commun."

Lien : http://www.royal-navy.mod.uk/rn/content.php3?page=1&article=930
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   Sam 25 Aoû 2007 - 11:53

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 13/08/2005 ---
La Marine de guerre russe n’a pas appris à exploiter l’équipement de sauvetage moderne acheté après la perte du sous-marin nucléaire Koursk, a constaté le chef d’état-major principal des Forces navales russes l’amiral Vladimir Massorine, au terme de la cérémonie de pose de gerbes au pied du monument élevé à la mémoire de l’équipage du Koursk disparu le 12 août 2000 en mer de Barents.
"Des équipements modernes ont été achetés. Mais nous n’avons pas pu les utiliser. Le Parquet et notre enquête en établiront la cause", a dit l’amiral à propos de l’accident du bathyscaphe AS-28 Priz au large du Kamtchatka, les 4-7 août.
A la question de savoir si des enseignements ont été tirés de la tragédie du Koursk, il a répondu : "Des enseignements élémentaires, oui. Nous n’avions pas assez de matériel de sauvetage. Nous en avons acheté. Maintenant il faut apprendre à bien l’utiliser".
Les sauveteurs britanniques qui ont aidé à l’opération de remontée de l’AS-28 vaquent à leurs affaires tous les jours, a dit Vladimir Massorine.
"C’est leur métier. On les embauche et ils travaillent. Chez nous, les sauveteurs qui utilisent notre équipement s’entraînent de temps à autre, comme c’est prescrit pour le temps de travail et ne font qu’attendre une occasion de sauver quelqu’un. C’est mauvais, je pense", a-t-il estimé.
"Je tiens à répéter que chez nous, après le Koursk, la Marine de guerre possède le matériel le plus moderne. Tout simplement nous n’avons pas pu en profiter", a souligné l’amiral.
"Il faut qu’on change, qu’on devienne différent, qu’on devienne responsable, honnête et professionnel", a-t-il dit.
Il y a cinq ans jour pour jour, le sous-marin nucléaire Koursk sombrait en mer de Barents pendant des exercices de la Flotte du Nord à la suite d’une explosion à son bord. Aucun des 118 membres d’équipage n’en est sorti vivant.
Lien : RIA Novosti
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Russian Navy - Marine Russe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Russian Navy - Marine Russe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 18Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: