www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Bouton10  Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Goog_l10  
-44%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max 90 à moins de 80€ (du 38,5 au 47,5)
78.48 € 139.99 €
Voir le deal
anipassion.com

Partagez
 

 Corvette "flower class" WW2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1223
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Empty
MessageSujet: ASDIC   Corvette "flower class" WW2 - Page 3 EmptySam 24 Oct 2020 - 23:11

Oui, la cabine Asdic est bie sous la passerelle (numéro 12) Bonsoir à tous. Robert
voici la suivanteavec la poupe allongée
Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Flower12
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6973
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Corvette "flower class" WW2   Corvette "flower class" WW2 - Page 3 EmptyDim 25 Oct 2020 - 7:41

Le mot sonar est employé pour la première fois durant la Seconde Guerre mondiale par les Américains. Les Britanniques utilisent la dénomination ASDIC. Durant cette guerre, la technologie est utilisée à grande échelle et joue un rôle déterminant dans la bataille de l'Atlantique contre les U-Boot allemands.

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 19710210

La cabine de l'ASDIC
La toile de Thomas Wood représente la cabine de l'ASDIC (sonar) sur la corvette NCSM Drumheller, où les membres de l'équipage du navire utilisaient l'équipement conçu pour détecter les sous-marins immergés.

La cabine, l'une des améliorations apportées aux corvettes, au milieu de la guerre, était équipée d'un système d'ASDIC (sonar) considérablement plus perfectionné, qui contribuait à rendre ces bâtiments plus efficaces dans la guerre contre les sous-marins. Les opérateurs ASDIC, comme les deux représentés au centre et à droite, hautement qualifiés, écoutaient les sons avec des casques d'écoute et surveillaient les indicateurs de portée déterminant visuellement, sur papier, des contacts possibles. Un opérateur qualifié pouvait distinguer un sous-marin de la faune et de la flore marine ou d'autres phénomènes dans les eaux.

La cabine de l'ASDIC, Corvette, Navire canadien de Sa Majesté Drumheller
Peinture par Tom Wood en 1944
Collection d'art militaire Beaverbrook
MCG 19710261-4841

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Images50

L’ASDIC émet un signal sonore à intervalles réguliers. La pulsation voyage dans les eaux et, lorsqu’elle rencontre un corps solide, elle est réfléchie et produit un écho. Une fois reçu, cet écho est amplifié et perçu par un opérateur à l’écoute. L’impulsion actionne aussi un stylet qui en inscrit le tracé sur un papier dérouleur. La position de l’objet détecté est calculée à partir de la direction de l’impulsion sonore et du temps qui s’écoule entre l’émission et la réception de son écho. L’opérateur en avertit le pont immédiatement.

A/B du HMS Sackeville
Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Asdic-10

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Sackvi10

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 05-31-10

L’ASDIC émet un signal sonore d’une fréquence de 14 à 22 kilocycles. L’opérateur doit s’assurer de régler son poste sur une fréquence différente des navires près desquels il opère, sinon il risque de recevoir leur signal sous forme d’un ping très fort. L’appareil émetteur est placé dans un dôme situé sous la coque du navire et le signal sonore est émis vers l’avant. En 1940, l’ASDIC pouvait détecter un sous-marin, une baleine ou un banc de poissons à une distance de 2 000 m.

L’ASDIC possède plusieurs limites. Il est sensible aux turbulences de l’eau causées par les hélices et le mouvement de plusieurs navires, ce qui le rend inefficace pour repérer un sous-marin qui se serait glissé entre les colonnes d’un convoi. De plus, la stratification de couches d’eau de températures différentes peut dévier le trajet de l’impulsion sonore et fausser la lecture, comme les navires canadiens en ont fait l’expérience dans les eaux du golfe Saint-Laurent lorsque les U-boote y ont pénétré à l’été 1942.

Vidéo a regarder car on y voit bien "l'asdic" (1er milieu du fil)



( 3/4 du film)
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 9197
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Corvette "flower class" WW2   Corvette "flower class" WW2 - Page 3 EmptyDim 25 Oct 2020 - 10:03

Very Happy thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Corvette "flower class" WW2   Corvette "flower class" WW2 - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Corvette "flower class" WW2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: