Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Jeu 16 Aoû 2007 - 14:21

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 23/03/2006 ---

La livraison du premier sous-marin Barracuda reportée à 2017 ?
Si l’on en croit les informations de TTU, DCN a quelques raisons d'être prudent (*). En effet, selon la lettre d’information stratégique, un glissement de deux ans du programme des sous-marins nucléaires d’attaque du type Barracuda est sérieusement envisagé. L’affaire aurait été évoquée lundi, au cours d’une réunion de la Variation annuelle du référentiel, au cabinet du ministre de la Défense. La « VAR », qui rendra ses conclusions à Michèle Alliot-Marie le 15 avril, vise à corriger les écarts entre les autorisations d’engagement et les crédits de paiements. En clair, elle classe les dossiers par priorité, en fonction de ce que le ministère prévoit de débourser et l’argent qu’il peut effectivement débloquer. Compte tenu du nombre impressionnant de projets en cours, ou prévus (Rafale, NH 90, A 400 M, Tigre, M 51, FREMM, PA 2, Barracuda…), plusieurs programmes pourraient être décalés, à commencer par les hélicoptères Tigre et les SNA du type Barracuda. Le premier des six submersibles, qui devait être livré en 2014, a déjà subi un an de retard. Il serait désormais question de faire glisser son admission au service actif en 2017. De sources proches du dossier, l’information de TTU a été jugée « d’actualité », même si la décision finale reviendra, bien évidemment, au ministre.

Répercussions éventuelles pour DCN Cherbourg et DCN Propulsion: normalement, la notification du programme Barracuda doit intervenir en juin mais, ces dernières semaines, les militaires n’y croyaient plus vraiment. Pour DCN, ce marché de 6 milliards d’euros est de première importance. Le premier glissement a déjà des conséquences, cette année, sur le plan de charge des anciens arsenaux, en particulier à Cherbourg, où les navires doivent être assemblés, et à Nantes-Indret, où sera réalisé l’appareil moteur. Le creux enregistré dès 2006, et évalué par les syndicats à plusieurs centaines de milliers d’heures de travail sur les deux sites, doit être partiellement comblé par des transferts de charge et des mesures de mobilité. Ces expédients ne dureront, toutefois, qu’un temps et ne sont pas envisageables dans toutes les spécialités. Dès 2008, le programme représentera 40% de l’activité production d'Indret et l’essentiel du plan de charge de Cherbourg. DCN Propulsion attend avec impatience la montée en puissance des SNA. En effet, le site aura terminé, en décembre, les essais du bloc moteur du sous-marin Le Terrible et achève actuellement la réalisation des derniers équipements destinés au réacteur d’essais du CEA de Cadarache. Pour le département nucléaire, un retard de deux ans de l’admission au service actif du Barracuda, s’il se répercutait sur la période de construction, serait catastrophique. En attendant d’être fixé sur son sort, l’établissement tente de jouer sa carte dans le domaine civil, en répondant à des appels d’offres, notamment pour EDF, avec, entre autres, un projet concernant l’EPR, réacteur nucléaire de troisième génération.
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 32384
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Jeu 16 Aoû 2007 - 14:22

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 22/12/2006 ---

jeudi 21 décembre 2006

Lancement du programme de sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda

PARIS (AFP) - Le ministère de la Défense a notifié jeudi soir aux industriels le lancement du programme de six sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) Barracuda, pour un montant de 7,9 milliards d'euros, livrables de 2016 à 2027, a-t-on appris auprès du ministère.

La commande a été passée à DCN (ex-Direction des constructions navales) maître-d'oeuvre, et Areva-Technicatome associé au CEA pour la chaudière nucléaire.

La ministre française de la Défense Michèle Alliot-Marie avait indiqué lors du 20e salon Euronaval le 25 octobre que le contrat de lancement de ce nouveau programme naval de SNA serait conclu d'ici à la fin de l'année.

"Le programme Barracuda constitue une composante essentielle des forces sous-marines pour les cinquante années à venir", a souligné un communiqué du ministère de la Défense, annonçant une conférence de presse pour vendredi en fin de matinée.

Le programme "prévoit la réalisation d'une série de six sous-marins nucléaires d'attaque pour une première livraison à la marine en 2016, qui participeront directement aux missions de dissuasion et de projection", ajoute le ministère. De source proche du dossier, on précise que les livraisons s'échelonneront jusqu'en 2027.

"C'est un programme majeur pour la marine nationale, d'un montant d'environ 7,9 milliards d'euros", soulignait jeudi matin le porte-parole du ministère de la Défense Jean-François Bureau, parlant d'une "continuité essentielle de l'effort de défense".

Ces sous-marins à propulsion nucléaire, mais dotés d'un armement conventionnel, sont appelés à remplacer les SNA de type Rubis, en service pour certains depuis plus de 20 ans.

Jean-Marie Poimboeuf, président du GICAN (groupement industriel des constructions et armements navals) et président de DCN avait estimé à Euronaval que ce programme jouerait un rôle significatif pour soutenir son secteur industriel, qui pèse 5 milliards d'euros en France (dont 3 milliards pour la seule DCN), représente 30.000 emplois directs et plus 20.000 emplois indirects.

De source proche du dossier, on indique qu'une centaine de PME sous-traitantes seront associées à la construction des sous-marins.

DCN, en cours de rapprochement avec le groupe d'électronique professionnelle Thales travaille également avec ce dernier sur le projet de deuxième porte-avions, dans la société commune "MOPA-2".

L'entreprise doit transmettre ses propositions au ministère de la Défense avant la fin de l'année en vue de la réalisation de ce programme.

Source: AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 32384
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Jeu 16 Aoû 2007 - 14:25


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Jeu 15 Déc 2016 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Jeu 16 Aoû 2007 - 14:26

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 23/12/2006 ---

22 Décembre 2006 : La première tranche du programme des sous-marins nucléaires notifiée
L'annonce officielle de la notification de la première tranche du programme Barracuda est intervenue ce matin. Cette notification à DCN et Areva-TA (en charge de la chaufferies nucléaire) a, en fait, été signée dès hier soir. D'un montant de 1.4 milliard d'euros, le contrat porte sur les études de conception et la réalisation d'une partie du premier sous-marin nucléaire d'attaque, dont la mise en service est prévue en 2017. Deux autres tranches de 600 millions et 1 milliard d'euros devront être notifiées en 2007 et 2008 pour que la tête série soit intégralement financée. La Loi Organique relative aux Lois de Finances (LOLF) obérant désormais toute mobilisation massive de crédits par les ministères (la visibilité sur le budget étant désormais annuelle), la commande des six bâtiments prévus ne pouvait intervenir d'un seul bloc. Le budget prévisionnel du programme atteint, en effet, 7.873 milliards d'euros, y compris le maintien en condition opérationnel des unités pendant leurs trois premières années de vie active. Le premier contrat ferme est donc assorti de tranches optionnelles, que les futurs gouvernements devront affermir dans les prochaines années. Programme structurant pour DCN, Barracuda concernera non seulement le site de Cherbourg, où seront assemblés les submersibles, mais également les autres établissements du groupe. Ainsi, Indret, près de Nantes, sera en charge de la propulsion, Toulon Le Mourillon du système de combat, Ruelle des systèmes de manutention et de lancement de torpilles et missiles, ainsi que des lignes d'arbres et Lorient pour l'ingénierie et les ensembles en composite, comme les dômes sonars. Enfin, suivant le montage industriel, Brest espère réaliser des blocs, à l'instar des travaux réalisés sur le SNLE Le Terrible. Alors qu'Areva TA décroche 15% du programme et un premier contrat de 210 millions d'euros pour la chaufferie nucléaire, plus d'une centaine d'entreprises seront concernées par le projet Barracuda, qui s'achèvera en 2027 avec la livraison du sixième et dernier sous-marin. Selon DCN, le programme représentera environ 30 millions d'heures de travail sur 20 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Jeu 16 Aoû 2007 - 14:27

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 08/01/2007 ---

08 janvier 2007 : Barracuda : Un essai à transformer
La première tranche du programme des nouveaux SNA du type Barracuda a été notifiée avant Noël. Ce premier contrat, signé le 21 décembre au soir, ne représente, toutefois, qu'une petite moitié des crédits nécessaires aux études et à la réalisation du premier sous-marin. Aux 1.4 milliard d'euros engagés, il faudra rajouter 600 millions d'euros en 2007 et un milliard d'euros en 2008. Cette année, les 220 millions d'euros prévus dans le Projet de Loi de Finances (PLF) doivent être complétés par 380 millions d'euros de report d'autorisations d'engagement, non consommées en 2006. Pour la Marine nationale, comme pour DCN et Areva TA, les deux grands industriels impliqués dans ce programme, la loi de programmation militaire 2008 - 2013 sera, ensuite, déterminante. Elaborée par le gouvernement issu des élections du printemps prochain, elle dépendra des promesses et priorités de celle ou celui qui s'installera à l'Elysée. In fine, la commande des 6 sous-marins nucléaires d'attaque devrait être répartie, au moins, sur trois LPF, y compris celle en cours.
Au moins trois lois de programmation militaire
Pour respecter le format du modèle d'armée 2015, la prochaine loi devrait comporter la notification de 2 à 3 bâtiments, le solde étant alors inscrit à la loi de programmation suivante (2013 - 2018). Le programme ayant, néanmoins, pris énormément de retard, avec 8 ans de glissement par rapport aux prévisions initiales, il est possible que l'ultime commande n'intervienne que sur la LPF 2018 - 2023, voire au cours de la suivante. Cet étalement serait alors cohérent avec le rythme de livraison des submersibles, dont le premier est attendu fin 2016 début 2017 et le dernier en 2027, le rythme de production étant d'un navire tous les deux ans, à compter du troisème, le second submersible quittant DCN Cherbourg 30 mois après la tête de série. Afin de sécuriser Barracuda et tenter de dissuader, à l'avenir, une éventuelle volonté politique de réduire le nombre de nouveaux SNA, les industriels ont négocié une clause de dédit dans le contrat. Si l'un des cinq bâtiments suivant la tête de série n'est pas confirmé, l'Etat devra verser 100 millions d'euros. Cette pénalité n'est, toutefois, valable qu'une seule et unique fois. A première vue, cette somme importante peut sembler être une garantie solide, sauf qu'elle ne représente, en fait, que 1.14% du coût total du programme, dont le montant prévisionnel est estimé à 8.79 milliards d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
Michel47
Lieutenant de vaisseau
Lieutenant de vaisseau
avatar

Nombre de messages : 573
Age : 58
Localisation : Colayrac St-Cirq (Fra)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   Mar 11 Sep 2007 - 17:59

07 Septembre 2007 : Safran, chargé du système de détection au-dessus de la surface des SNA Barracuda
Un mât radar et deux mâts optroniques intégrant un dispositif passif de détection électromagnétique : Sagem Défense Sécurité a remporté le contrat du système de détection en surface destiné aux SNA Barracuda. Les capteurs optroniques offriront des fonctions de veille, de détection, de poursuite et de visée de jour comme de nuit. « Très automatisé, caractérisé par un très haut niveau technologique, ce système de nouvelle génération est conçu pour répondre aux besoins des opérations navales tant en haute mer qu'au voisinage d'un littoral », souligne Sagem qui, fort de 30 ans d'expérience dans le domaine des mâts et périscopes pour sous-marins, assurera la maîtrise d’œuvre du système de Détection Au-dessus de la Surface des Barracuda. Le premier DAS sera livré en 2010 pour être intégré sur le Suffren, tête de série du programme des SNA de nouvelle génération. Ce bâtiment doit être opérationnel, au sein de la Marine, en 2017. Il sera réalisé, comme ses cinq sister-ships, par DCNS au sein de son établissement de Cherbourg.
En matière de mâts, les Barracuda seront les premiers sous-marins français à ne pas disposer de périscope pénétrant. Le traditionnel puits, très encombrant, sera remplacé par un système d'écrans reliés aux mâts optroniques. Cette innovation permettra de décaler le PC Navigation Opération (PCNO) par rapport au kiosque. Toutefois, la confiance en la technologie ayant ses limites, notamment psychologiques, un petit périscope très classique devrait être installé, à la demande des marins, pour servir d'instrument de secours.
Faisant suite à un appel d'offres, le contrat remporté par Sagem comprend une tranche ferme pour le premier sous-marin de la série et des tranches conditionnelles pour les bâtiments suivants.

Source : Mer & Marine
Revenir en haut Aller en bas
http://laroyale.forum0.net/forum.htm
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 32384
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren)   Lun 12 Sep 2016 - 11:45

Citation :
Le sous-marin d'attaque futur Barracuda

Les sous-marins nucléaires d'attaque (SNA) Barracuda sont destinés à remplacer les SNA type Rubis. Les missions dévolues à ces sous-marins ont évolué par rapport aux missions actuelles des SNA type Rubis :

- accompagnement d'un groupe aéronaval ;

- soutien de la force océanique stratégique (FOST) ;

- maîtrise de zone (lutte anti-sous-marine et anti-bâtiment de surface) ;

- frappe contre la terre et opérations spéciales.

La réalisation lancée en 2006 doit conduire à la livraison du premier bâtiment en 2017, pour une admission au service actif fin 2017. Au rythme d’un bâtiment tous les deux ans, le sixième sera admis au service actif en 2028.

Le Barracuda est un nouveau sous-marin nucléaire d’attaque destiné à la maîtrise des espaces maritimes. Il remplacera les sous-marins de type Rubis. Il assurera le soutien de la force océanique stratégique (FOST) ou d’une force aéronavale. Il participera en outre aux opérations de projection de forces et de frappe dans la profondeur (missile de croisière naval) et aux opérations spéciales (commandos et nageurs de combat).

Le Barracuda est équipé d’une propulsion nucléaire. Il est capable de mettre en œuvre la torpille F21, le missile antinavire SM39 modernisé, le missile de croisière naval (MdCN) et des nageurs de combat avec leur matériel. Le sous-marin est doté de moyens de communication permettant son intégration au sein d’une force navale.

La réalisation du programme a été lancée en décembre 2006. Fin 2018, le premier des 6 sous-marins nucléaires d’attaque Barracuda aura été livré et admis au service actif.

DCNS et Areva TA sont regroupés au sein d’un groupement momentané d’entreprises, dans lequel la maîtrise d’œuvre d’ensemble du navire est confiée à DCNS. Dans le domaine spécifique de la chaufferie nucléaire, sous responsabilité de la société Areva TA, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) assure une maîtrise d’ouvrage déléguée.

Sources : DGA



_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 32384
Age : 48
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Voilà à quoi ressemble actuellement le SNA Barracuda   Jeu 15 Déc 2016 - 14:30

Voilà à quoi ressemble actuellement le premier des six nouveaux sous-marins nucléaires d’attaque du type Barracuda. L’image a été prise hier, à Cherbourg, à l’occasion de la venue du ministre australien de la Défense dans l’établissement de DCNS. Alors que les autorités françaises entretiennent depuis des mois la plus grande discrétion autour du programme Barracuda, limitant au maximum la diffusion de photos du Suffren, il a comme souvent fallu une visite officielle pour que la chape de plomb tombe momentanément.


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: