www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  US Navy : sujets divers - Page 18 Bouton10  US Navy : sujets divers - Page 18 Goog_l10  
Le Deal du moment : -54%
PHILIPS HI5910/99 Centrale Vapeur – effet ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 US Navy : sujets divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 22 ... 26  Suivant
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 22:47

At approximately 8 p.m. on April 26, 3x Iranian Islamic Revolutionary Guard Corps Navy (IRGCN) fast inshore attack craft (FIAC) failed to exercise due regard for the safety of other vessels as required under international law as they came into close proximity to U.S. naval vessels in international waters of the north Arabian Gulf.
U.S. Navy’s USS Firebolt and U.S. Coast Guard’s USCGC Baranof were conducting routine maritime security operations in international waters during the time of the incident.

Vers 20 h le 26 avril, 3 navires d'attaque côtière rapide (FIAC) de la marine du Corps des gardiens de la révolution islamique iranienne (IRGCN) n'ont pas tenu dûment compte de la sécurité des autres navires, comme l'exige le droit international, car ils se sont rapprochés des navires de la marine américaine dans les eaux internationales. du nord du golfe Arabique.
L'USS Firebolt de la marine américaine et l'USCGC Baranof des garde-côtes américains menaient des opérations de sécurité maritime de routine dans les eaux internationales au moment de l'incident.


US Navy : sujets divers - Page 18 5138

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 18:23

Vice Adm. Eugene Black, U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet commander, toured the Expeditionary Sea Base USS Hershel “Woody” Williams (ESB 4) in Rijeka, Croatia. He was greeted by Capt. Michael Concannon, commanding officer, and introduced to Victoria Taylor, the Charge d’Affaires at U.S. Embassy Zagreb before beginning the tour.

Vice-amiral.Eugene Black, Forces navales américaines Europe-Afrique / États-Unis. Le commandant de la sixième flotte a visité la base maritime expéditionnaire USS Hershel «Woody» Williams (ESB 4) à Rijeka, en Croatie. Il a été accueilli par le capitaine Michael Concannon, commandant, et présenté à Victoria Taylor, chargée d’affaires à l’ambassade des États-Unis à Zagreb avant de commencer la tournée.

US Navy : sujets divers - Page 18 1374

US Navy : sujets divers - Page 18 2284

Thierry


Dernière édition par thierry0100 le Ven 30 Avr 2021 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 18:24

US Navy : sujets divers - Page 18 3233

US Navy : sujets divers - Page 18 4192

US Navy : sujets divers - Page 18 5140

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 18:35

USS Gerald R. Ford Welcomes DGA and French Navy Aboard

L'USS Gerald R. Ford accueille la DGA et la marine française à bord

US Navy : sujets divers - Page 18 6116

French navy Rear Adm. Eric Malbrunot, right, deputy chief of naval operations for plans and programs, receives a brief from Capt. Paul Lanzilotta, USS Gerald R. Ford’s (CVN 78) commanding officer, on the ship’s flight deck design, from the pilot house during a ship tour, April 23, 2021. French Armaments Procurements Agency (DGA) executive leadership visited Ford to view the electromagnetic aircraft launch system (EMALS) and advanced arresting gear (AAG) in operation, to enable France to refine the design of the Future French Carrier. Procurement of EMALS and AAG by France and the adoption of a Ford-class carrier flight deck operations model will ensure continued interoperability between both nations. Ford is underway in the Atlantic Ocean conducting its final independent steaming event of post-delivery test and trials. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Zack Guth)
USS Gerald R. Ford Welcomes DGA And French Navy Aboard
Officers from the DGA and French Navy embarked USS Gerald R. Ford (CVN 78) during the carrier’s final independent steaming event (ISE 18) of post-delivery test and trials (PDT&T), Apr. 23-24.
Naval News Staff 30 Apr 2021

Story by Lt. Cmdr. Desiree Frame

ATLANTIC OCEAN – French Maj. Gen. Nicolas Hué, head of management unit, mission and support aircrafts, French Armaments Procurement Agency (DGA) and Rear Adm. Eric Malbrunot, deputy chief of naval operations for plans and programs for the French Navy embarked USS Gerald R. Ford (CVN 78) with members of their staff for an overnight embark during Ford’s final independent steaming event (ISE 18) of post-delivery test and trials (PDT&T), Apr. 23-24.

The visit was an opportunity for French DGA executive leadership to observe Ford’s electromagnetic aircraft launch system (EMALS) and advanced arresting gear (AAG) in operation, to enable France to refine the design of the Future French Carrier (PANG), slated to be operational in 2038. Their arrival to and departure from the ship via a C-2A Greyhound attached to the “Rawhides” of Fleet Logistics Support Squadron (VRC) 40 marked the first French arrested landing and catapult launch with EMALS and AAG.

Adm arrière de la marine française.Eric Malbrunot, droite, chef adjoint des opérations navales pour les plans et programmes, reçoit un mémoire du capitaine Paul Lanzilotta, commandant de l'USS Gerald R. Ford (CVN 78), sur la conception du poste de pilotage du navire, de la maison pilote lors d'une visite du navire, le 23 avril 2021. La direction exécutive de la DGA a visité Ford pour voir le système de lancement électromagnétique des avions (EMALS) et le dispositif d'arrêt avancé (AAG) en fonctionnement, afin de permettre à la France d'affiner la conception du futur transporteur français. L'acquisition d'EMALS et d'AAG par la France et l'adoption d'un modèle d'exploitation de poste de pilotage de classe Ford assureront l'interopérabilité continue entre les deux pays. Ford est en cours dans l'océan Atlantique et mène son dernier événement indépendant de test et d'essais après la livraison. (U.S. Photo par marine Spécialiste de la communication de masse 3 Classe Zack Guth)
L'USS Gerald R. Ford accueille la DGA et la marine française à bord
Des officiers de la DGA et de la marine française ont embarqué l'USS Gerald R. Ford (CVN 78) lors du dernier événement indépendant de navigation à la vapeur du transporteur (ISE 18) de test et d'essais post-livraison (PDT & T), du 23 au 24 avril.
État-major des nouvelles navales 30 avr 2021

Histoire du lieutenant Cmdr. Cadre Desiree

OCÉAN ATLANTIQUE - Le général français Nicolas Hué, chef de l'unité de gestion, des avions de mission et de soutien, de la DGA et du vice-amiral Eric Malbrunot, sous-chef des opérations navales pour les plans et programmes de la marine française a embarqué l'USS Gerald R. Ford (CVN 78) avec des membres de leur personnel pour une nuit à embarquer pendant le dernier événement indépendant de Ford (ISE 18) de test et d'essais post-livraison (PDT & T), 23-24 avril.

La visite a été l'occasion pour la direction exécutive de la DGA française d'observer le système de lancement électromagnétique d'aéronefs (EMALS) et le dispositif d'arrêt avancé (AAG) de Ford en fonctionnement, pour permettre à la France d'affiner la conception du futur transporteur français (PANG), qui devrait être opérationnel. en 2038. Leur arrivée et leur départ du navire via un C-2A Greyhound attaché aux «Rawhides» du Fleet Logistics Support Squadron (VRC) 40 ont marqué le premier débarquement et le lancement de catapulte français arrêté avec EMALS et AAG.


Thierry.
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 18:39

Acting Secretary of the Navy Thomas W. Harker presents the #USNavy Sailor of the year award to Personnel Specialist 1st Class William Baldwin on the flight deck of the amphibious assault ship USS Tripoli LHA-7 during his visit to Naval Base San Diego. Acting #SECNAV also met with command leadership to discuss process improvement efforts while touring facilities during a visit to PSNS & IMF on the Waterfront in Bremerton, Washington.

Le secrétaire par intérim de la Marine Thomas W.Harker présente le #USNavy Sailor of the Year Award au spécialiste du personnel 1re classe William Baldwin sur le pont d'envol du navire d'assaut amphibie USS Tripoli LHA-7 lors de sa visite à la base navale de San Diego. Le #SECNAV par intérim a également rencontré la direction du commandement pour discuter des efforts d'amélioration des processus lors d'une visite des installations lors d'une visite au PSNS et au FMI sur le front de mer à Bremerton, Washington.

US Navy : sujets divers - Page 18 1375

US Navy : sujets divers - Page 18 3234

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 20:06

Navy Unveils Surprise Plan For Littoral Combat Ships
Every LCS will be equipped with the new Naval Strike Missile as well as either anti-submarine or anti-mine capabilities within 18 months, CNO Adm. Michael Gilday told the HAC-D today.

La marine dévoile un plan surprise pour les navires de combat du littoral
Chaque LCS sera équipé du nouveau missile de frappe navale ainsi que de capacités anti-sous-marines ou anti-mines dans les 18 mois, a déclaré le SMA du CNO Michael Gilday au HAC-D aujourd'hui.


US Navy : sujets divers - Page 18 875

WASHINGTON: The Navy plans to put its new Naval Strike Missile on 31 of its 35 Littoral Combat ships over the next 18 months, while outfitting 15 ships with an anti-submarine module, and 15 others with anti-mine capabilities.

That breakneck pace of the proposed LCS upgrades is the clearest sign yet of the Navy’s concern over its being outgunned by the Chinese surface navy, and the premium being placed on keeping eye on new generations of capable Chinese and Russian submarines prowling below.

The new details were offered by Adm. Mike Gilday in testimony before the House Appropriations defense subcommittee, representing his most ambitious public comments concerning the LCS fleet to date.

The LCS class has struggled to find a place in the fleet after its original mission modules — designed to be moved on and off ships given whatever mission they were performing — failed to develop as planned. But Adm. Mike Gilday told the committee today, “we’re very bullish on LCS” moving forward, a departure from previous comments where he portrayed the class as a problem to be surmounted.

Earlier this year, the Navy announced it would stop accepting delivery of the Lockheed Martin-built Freedom-class LCS while the company tests and fixes a major propulsion issue found on all 16 ships. The halt was another black eye for a program that has yet to prove its utility, despite the delivery of around 20 ships across two classes over the past decade.

The Naval Strike Missile, the result of a Raytheon-Kongsberg partnership, is quickly emerging as a weapon that will play a central role in the Navy’s plans to defend itself at sea. Not only will the missile, with a range of about 115 miles, be bolted aboard 31 Littoral Combat Ships, but it will also be aboard at least the first 10 Constellation-class frigates slated to enter the fleet later this decade.

The Navy work will be contingent on funding, and with the 2022 defense budget not expected until some time in May its unclear what systems will be a priority. Earlier today, Senate Armed Services Committee chair Sen. Jack Reed said that his committee won’t begin their markups of the budget until July, a delay on work usually done in May.

The delay will leave the month of May open for hearings to consider the two dozen nominees the Biden White House has sent the Senate in recent weeks. Reed also said he expects Defense Secretary Lloyd Austin and the members of the Joint Chiefs to testify about the budget some time in June.

WASHINGTON: La Marine prévoit d'installer son nouveau missile de frappe navale sur 31 de ses 35 navires de combat Littoral au cours des 18 prochains mois, tout en équipant 15 navires d'un module anti-sous-marin et 15 autres avec des capacités anti-mines.

Ce rythme effréné des mises à niveau proposées des LCS est le signe le plus clair à ce jour de la préoccupation de la marine de ne pas être dépassée par la marine de surface chinoise et de la priorité accordée à la surveillance des nouvelles générations de sous-marins chinois et russes capables rôdant ci-dessous.

Les nouveaux détails ont été offerts par l'amiral Mike Gilday dans son témoignage devant le sous-comité de défense des crédits de la Chambre, représentant ses commentaires publics les plus ambitieux à ce jour concernant la flotte de LCS.

La classe LCS a eu du mal à trouver une place dans la flotte après que ses modules de mission d'origine - conçus pour être déplacés sur et hors des navires quelle que soit la mission qu'ils exécutaient - n'ont pas pu se développer comme prévu. Mais Adm. Mike Gilday a déclaré au comité aujourd'hui, "nous sommes très optimistes sur LCS" pour aller de l'avant, un départ par rapport aux commentaires précédents où il décrivait la classe comme un problème à surmonter.

Plus tôt cette année, la marine a annoncé qu'elle cesserait d'accepter la livraison du LCS de classe Freedom construit par Lockheed Martin pendant que la société testait et corrigeait un problème de propulsion majeur trouvé sur les 16 navires. L'arrêt était un autre œil au beurre noir pour un programme qui n'a pas encore prouvé son utilité, malgré la livraison d'une vingtaine de navires dans deux classes au cours de la dernière décennie.

Le missile de frappe navale, fruit d’un partenariat Raytheon-Kongsberg, est en train de devenir une arme qui jouera un rôle central dans les plans de la marine pour se défendre en mer. Non seulement le missile, d'une portée d'environ 115 miles, sera boulonné à bord de 31 navires de combat Littoral, mais il sera également à bord d'au moins les 10 premières frégates de classe Constellation qui devraient entrer dans la flotte plus tard cette décennie.

Le travail de la marine dépendra du financement et, le budget de la défense 2022 n'étant pas attendu avant un certain temps en mai, on ne sait pas quels systèmes seront une priorité. Plus tôt dans la journée, le président du Comité sénatorial des services armés, le sénateur Jack Reed, a déclaré que son comité ne commencerait pas ses majorations du budget avant juillet, un retard sur les travaux habituellement effectués en mai.

Le retard laissera le mois de mai ouvert aux audiences pour examiner les deux douzaines de candidats que la Maison Blanche Biden a envoyés au Sénat ces dernières semaines. Reed a également déclaré qu'il s'attend à ce que le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et les membres des chefs d'état-major témoignent sur le budget au cours du mois de juin.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 20:41

28/04/21
Riverine Group 1 test a Mk VI river Patrol craft. These vessels are now configured to operate with unmanned drones

Riverine Group 1 tester un bateau de patrouille de rivière MK VI. Ces vaisseaux sont maintenant configurés pour fonctionner avec des drones sans équipage

US Navy : sujets divers - Page 18 11125

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyVen 30 Avr 2021 - 20:44

Rolls-Royce to manufacture propellers for American frigates

Rolls-Royce fabriquera des hélices pour les frégates américaines

US Navy : sujets divers - Page 18 12111

Rolls-Royce has reached agreement with Fincantieri Marinette Marine to design and manufacture up to 40 fixed-pitch propellers for the U.S. Navy’s Constellation class frigates.
The Constellation class are based on the FREMM class of ships.

Fincantieri was awarded the shipbuilding contract from the U.S. Department of Defense in April 2020, to design and build the first FFG-62 class frigate. The programme is for a total of 20 ships.

Neil Pickard, SVP – Land & Sea, Business Development and Future Programs said:

“We’re excited to join Fincantieri on the U.S. Navy’s newest frigate program. We’ve been strong international partners for many years and now we’ll work together in the U.S. for the first time to deliver world-class American-made products for our military.”

The first set of propellers (two per ship) is scheduled to be delivered to Fincantieri in 2023.

Rolls-Royce say:

“The propellers will be manufactured in Rolls-Royce’s recently upgraded Pascagoula, Mississippi foundry and will be some of the first work to utilize the newly installed state-of-the-art equipment and renovated facility; funded through investments from the DoD, Rolls-Royce, Jackson County (MS) and the state of Mississippi.

Each propeller for the FFG-62 class frigate weighs more than an average passenger bus. The Rolls-Royce Pascagoula Foundry is one of only two facilities in the country qualified to cast propellers of this size for the U.S. Navy. In fact, ninety-five percent of the commissioned U.S. Navy surface fleet is equipped with Rolls-Royce propellers.”

The work will be done in Pascagoula, Mississippi. Naval components manufactured by Rolls-Royce at Pascagoula include controllable-pitch propeller systems, fixed-pitch propellers, and water jets.

Rolls-Royce a conclu un accord avec Fincantieri Marinette Marine pour concevoir et fabriquer jusqu'à 40 hélices à pas fixe pour les frégates de classe Constellation de la marine américaine.
La classe Constellation est basée sur la classe de navires FREMM.

Fincantieri a obtenu le contrat de construction navale du département américain de la Défense en avril 2020, pour concevoir et construire la première frégate de classe FFG-62. Le programme est pour un total de 20 navires.

Neil Pickard, SVP - Terre et mer, développement des affaires et programmes futurs, a déclaré:

«Nous sommes ravis de rejoindre Fincantieri dans le cadre du tout nouveau programme de frégates de la marine américaine. Nous sommes de solides partenaires internationaux depuis de nombreuses années et nous allons maintenant travailler ensemble aux États-Unis pour la première fois afin de fournir des produits fabriqués aux États-Unis de classe mondiale pour nos militaires.

Le premier ensemble d'hélices (deux par navire) devrait être livré à Fincantieri en 2023.

Rolls-Royce dit:

«Les hélices seront fabriquées dans la fonderie de Rolls-Royce récemment modernisée à Pascagoula, Mississippi, et seront parmi les premiers travaux à utiliser l’équipement de pointe nouvellement installé et l’installation rénovée; financé par des investissements du DoD, de Rolls-Royce, du comté de Jackson (MS) et de l'État du Mississippi.

Chaque hélice de la frégate de classe FFG-62 pèse plus qu'un bus de passagers moyen. La fonderie Rolls-Royce Pascagoula est l'une des deux seules installations du pays qualifiées pour lancer des hélices de cette taille pour la marine américaine. En fait, quatre-vingt-quinze pour cent de la flotte de surface commandée par la marine américaine est équipée d'hélices Rolls-Royce. »

Le travail se fera à Pascagoula, Mississippi. Les composants navals fabriqués par Rolls-Royce à Pascagoula comprennent des systèmes d'hélices à pas réglable, des hélices à pas fixe et des jets d'eau.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptySam 1 Mai 2021 - 12:39

USS Gerald R. Ford (CVN 78) conducts flight operations and hosts French Armaments Procurements Agency members to observe U.S. Navy Sailors build training munitions; UTC-2 work on a mooring anchor during Project Big Wave on Diego Garcia; and Sailors tie down an MH-60S Sea Hawk helicopter aboard USNS Mercy (T-AH 19) in the Pacific Ocean. VIEW the U.S. Navy photo gallery at https://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery...

L'USS Gerald R. Ford (CVN 78) mène des opérations aériennes et accueille les membres de l'Agence française d'approvisionnement en armements pour observer les marins de la marine américaine construire des munitions d'entraînement; UTC-2 travail sur une ancre d'amarrage pendant le projet Big Wave sur Diego Garcia; et les marins amarrent un hélicoptère MH-60S Sea Hawk à bord de l'USNS Mercy (T-AH 19) dans l'océan Pacifique. VOIR la galerie de photos de la marine américaine à https: http://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery

US Navy : sujets divers - Page 18 2292
US Navy : sujets divers - Page 18 3243
US Navy : sujets divers - Page 18 4198
US Navy : sujets divers - Page 18 5146

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptySam 1 Mai 2021 - 12:55

"Operating from the Western Pacific to the Arabian Gulf, they exported peace, conducting operations and joint exercises with our allies and partners around the globe, improving interoperability and capabilities to help secure the maritime domain." — Rear Adm. Christopher Sweeney, commander of Carrier Strike Group Eleven, as USS John Paul Jones (DDG 53) returned home to Joint Base Pearl Harbor-Hickam today

′′ Opérant du Pacifique occidental au golfe Arabique, ils ont exporté la paix, mené des opérations et des exercices conjoints avec nos alliés et partenaires dans le monde entier, améliorant ainsi l'interopérabilité et les capacités pour aider à assurer le domaine maritime. ′′ - Contre-Adm. Christopher Sweeney, commandant de, alors que USS John Paul Jones (DDG 53) est revenu chez lui aujourd'hui

USS John Paul Jones returns from 5th, 7th Fleet deployment
From U.S. 3rd Fleet Public Affairs

Posted April 30, 2021

US Navy : sujets divers - Page 18 877

PEARL HARBOR - A Pearl Harbor-based guided-missile destroyer returned to her homeport following a deployment to 5th and 7th Fleets, April 30.

Arleigh Burke-class guided-missile destroyer USS John Paul Jones (DDG 53) and an embarked detachment from Helicopter Sea Combat Squadron 6 conducted operations in the Indian and Pacific Oceans and the Arabian Sea, both independently and as part of Carrier Strike Group 11.

"I am incredibly proud of the accomplishments of John Paul Jones during this deployment," said Rear Adm. Christopher Sweeney, commander, Carrier Strike Group 11. "Operating from the Western Pacific to the Arabian Gulf, they exported peace, conducting operations and joint exercises with our allies and partners around the globe, improving interoperability and capabilities to help secure the maritime domain. Despite myriad challenges that come with operating at sea during a pandemic, this team rose to meet every one. Our nation appreciates your service to our country and thanks your families and friends for their sacrifice and support."

During their time in the 5th Fleet area of operations, the crew of John Paul Jones conducted maritime security operations alongside regional and coalition partners. They participated in multi-lateral exercises Nautical Defender 21 with the UK and Kingdom of Saudi Arabia, and Iron Defender 21 with the United Arab Emirates. They provided overwatch for commercial and military vessels transiting the Strait of Hormuz as part of Coalition Task Force (CTF) Sentinel, and while operating in direct support to the Combined Maritime Forces, John Paul Jones successfully interdicted more than 2,000lbs of suspected narcotics from a vessel in the international waters of the Arabian Sea, December 4.

"I could not be more proud of my crew's dedication to securing freedom of the seas and fulfilling our national tasking, especially during a global pandemic," said Cmdr. Robert Watts, John Paul Jones's commanding officer. "Over the past eight months, my Sailors have been unwavering in their resolve to accomplish the mission."

While operating in U.S. 7th Fleet, John Paul Jones conducted multiple presence operations reinforcing regional security and stability and a free and open Indo-Pacific.

U.S. 3rd Fleet leads naval forces in the Indo-Pacific and provides the realistic, relevant training necessary to flawlessly execute our Navy's timeless roles of sea control and power projection. U.S. 3rd Fleet works in close coordination with other numbered Fleets to provide commanders with capable, ready assets to deploy forward and win in day-to-day competition, in crisis, and in conflict.

PEARL HARBOUR - Un destroyer lance-missiles basé à Pearl Harbor est retourné à son port d'attache après un déploiement dans les 5e et 7e flottes, le 30 avril.

Le destroyer lance-missiles de classe Arleigh Burke USS John Paul Jones (DDG 53) et un détachement embarqué de l'Escadron d'hélicoptères de combat maritime 6 ont mené des opérations dans les océans Indien et Pacifique et dans la mer d'Oman, à la fois indépendamment et dans le cadre du groupe aéronaval 11.

«Je suis extrêmement fier des réalisations de John Paul Jones au cours de ce déploiement», a déclaré le contre-amiral. Christopher Sweeney, commandant du groupe aéronaval 11. «Opérant du Pacifique occidental au golfe Persique, ils ont exporté la paix, menant des opérations et des exercices avec nos alliés et partenaires du monde entier, améliorant l'interopérabilité et les capacités pour aider à sécuriser le domaine maritime. Malgré la myriade de défis liés aux opérations en mer pendant une pandémie, cette équipe s'est levée pour répondre à tout le monde. Notre nation apprécie votre service à notre pays et merci à vos familles et amis pour leur sacrifice et leur soutien. "

Pendant leur séjour dans la zone d'opérations de la 5e flotte, l'équipage de John Paul Jones a mené des opérations de sécurité maritime aux côtés de partenaires régionaux et de la coalition. Ils ont participé à des exercices multilatéraux Nautical Defender 21 avec le Royaume-Uni et le Royaume d'Arabie saoudite, et Iron Defender 21 avec les Émirats arabes unis. Ils ont assuré l'overwatch pour les navires commerciaux et militaires transitant par le détroit d'Ormuz dans le cadre de la Force opérationnelle de la Coalition (CTF) Sentinel, et tout en opérant en soutien direct aux Forces maritimes combinées, John Paul Jones a réussi à interdire plus de 2000 lb de stupéfiants présumés d'un navire dans les eaux internationales de la mer d'Oman, le 4 décembre.

«Je ne pourrais pas être plus fier du dévouement de mon équipage à garantir la liberté des mers et à remplir notre mission nationale, en particulier pendant une pandémie mondiale», a déclaré le Cmdr. Robert Watts, le commandant de John Paul Jones. "Au cours des huit derniers mois, mes marins ont été inébranlables dans leur détermination à accomplir la mission."

Tout en opérant dans la 7e flotte américaine, John Paul Jones a mené plusieurs opérations de présence renforçant la sécurité et la stabilité régionales et un Indo-Pacifique libre et ouvert.

La 3e flotte américaine dirige les forces navales dans l'Indo-Pacifique et fournit la formation réaliste et pertinente nécessaire pour exécuter parfaitement les rôles intemporels de notre marine de contrôle de la mer et de projection de puissance. La 3e flotte américaine travaille en étroite coordination avec d'autres flottes numérotées pour fournir aux commandants des actifs capables et prêts à se déployer vers l'avant et à gagner dans la compétition quotidienne, en crise et en conflit.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptySam 1 Mai 2021 - 13:34

U.S. Indo-Pacific Command held a change of command ceremony today on Joint Base Pearl Harbor- Hickam, Hawaii where Adm. Philip Davidson relinquished command to Adm. John Aquilino, the 26th Commander of U.S. Indo-Pacific Command. U.S. Department of Defense (DoD) Secretary Lloyd J. Austin presided over the ceremony and The Joint Staff Chairman Gen. Mark Milley also attended. Read more: https://go.usa.gov/xHmUX

Le Commandement Indo-Pacifique des États-Unis en tenue de cérémonie de passation de commandement aujourd'hui sur Joint Base Pearl Harbor- Hickam, Hawaï, où le SMA Philip Davidson a cédé le commandement à l'amiral John Aquilino, le 26e commandant du Commandement indo-pacifique américain. Le secrétaire du département américain de la Défense (DoD), Lloyd J.Austin, a présidé la cérémonie et le président de l'état-major interarmées, le général Mark Milley, était également présent. En savoir plus: https://go.usa.gov/xHmUX

US Navy : sujets divers - Page 18 1389

US Navy : sujets divers - Page 18 2293

US Navy : sujets divers - Page 18 3244

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptySam 1 Mai 2021 - 13:35

US Navy : sujets divers - Page 18 4199

US Navy : sujets divers - Page 18 5147

US Navy : sujets divers - Page 18 6122

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyDim 2 Mai 2021 - 15:00

The last US Navy fossil fuel aircraft carrier to be decommissioned will soon be leaving Bremerton for the ship-breaking yards. The former USS Kitty Hawk, CV-63, was built at New York Shipbuilding Corporation, launched on May 21, 1960, commissioned on April 29 1961, and decommissioned on May 12 2009. She displaced over 62,000 tons, and was about 1,070' long with an overall beam of 282'. Kitty Hawk was powered by Westinghouse geared steam turbines fed by eight Foster Wheeler steam boilers, giving the huge ship a top speed of over 33 knots.
The carrier's complement number over 5,600 when her air group was aboard, and beside over 80 aircraft, her last armament consisted of RIM-7 Sea Sparrow missiles, the RIM-116 RAM system, and a pair of Phalanx 20mm Close In Weapons Systems (CIWS). #HalifaxAuthor #USN #UnitedStatesNavy

Le dernier porte-avions à combustibles fossiles de l'US Navy à être déclassé quittera bientôt Bremerton pour les chantiers de démolition. L'ancien USS Kitty Hawk, CV-63, a été construit à New York Shipbuilding Corporation, lancé le 21 mai 1960, mis en service le 29 avril 1961 et mis hors service le 12 mai 2009. Il a déplacé plus de 62 000 tonnes et mesurait environ 1070 pieds avec une poutre totale de 282 '. Kitty Hawk était propulsé par des turbines à vapeur à engrenages Westinghouse alimentées par huit chaudières à vapeur Foster Wheeler, donnant à l'énorme navire une vitesse maximale de plus de 33 nœuds.
Le nombre d'effectifs du porte-avions dépassait 5600 lorsque son groupe aérien était à bord, et à côté de plus de 80 avions, son dernier armement était composé de missiles RIM-7 Sea Sparrow, du système RAM RIM-116 et d'une paire de systèmes d'armes Phalanx 20 mm Close In (CIWS ). #HalifaxAuthor #USN #UnitedStatesNavy
Le dernier porte-avions à combustible fossile de la Marine américaine qui sera désaffecté quittera bientôt Bremerton pour les chantiers de rupture de navire. L'ancien USS Kitty Hawk, CV-63, a été construit à New York Shipbuilding Corporation, lancé le 21 mai 1960, mis en service le 29 avril 1961 et déclassé le 12 mai 2009. Elle a déplacé plus de 62 000 62 000 tonnes et avait environ 1,070 'de long avec un faisceau global de 282'. Kitty Hawk a été alimenté par des turbines à vapeur à Westinghouse alimentées par huit chaudières à vapeur Foster Wheeler, ce qui donne à l'énorme navire une vitesse maximale Plus de 33 noeuds.
Le numéro complément du transporteur sur 5600 lorsque son groupe aérien était à bord, et à côté de plus de 80 appareils, son dernier armement était composé de missiles RIM-7 Sea Sparrow, du système RIM-116 RAM et d'une paire de Phalanx 20 mm Close In Weapons Systems (CIWS). #HalifaxAuthor #USN #UnitedStatesNavy


US Navy : sujets divers - Page 18 1396

Former Kitty Hawk aircraft carrier leaves dry dock in Bremerton
JOSH FARLEY | Kitsap Sun
BREMERTON — Its hull needed to be scraped so the old flattop could be scrapped.

The former USS Kitty Hawk aircraft carrier, decommissioned in 2009 following nearly a half-century of service, will soon head for its dismantling. But before that could happen, the Navy placed the 1,062-foot-long warship into a dry dock at the Puget Sound Naval Shipyard to remove marine growth from its hull.

The brief dry dock period went more quickly than the Navy anticipated. The ship, once called the "Battle Cat," entered Dry Dock 6 at the shipyard in early March. It left April 22, a stay of fewer than two months. The Navy had planned the work to take 2 1/2 months.

L'ancien porte-avions Kitty Hawk quitte la cale sèche de Bremerton
JOSH FARLEY | Kitsap Sun
BREMERTON - Sa coque a dû être grattée pour que l'ancien flattop puisse être mis au rebut.

L'ancien porte-avions USS Kitty Hawk, mis hors service en 2009 après près d'un demi-siècle de service, se dirigera bientôt vers son démantèlement. Mais avant que cela ne puisse se produire, la marine a placé le navire de guerre de 1 062 pieds de long dans une cale sèche au chantier naval de Puget Sound pour éliminer la croissance marine de sa coque.

La brève période de cale sèche est allée plus vite que la marine ne l'avait prévu. Le navire, autrefois appelé le «Battle Cat», est entré en cale sèche 6 au chantier naval début mars. Il a quitté le 22 avril, un séjour de moins de deux mois. La Marine avait prévu que les travaux dureraient 2 mois et demi.


US Navy : sujets divers - Page 18 2299

The Navy has not yet announced when the Kitty Hawk will depart the mothballs of Naval Base Kitsap-Bremerton and where it will go to the scrapyard. But wherever it goes, the growth upon its hull could have helped spread invasive species, so it had to be scraped first.

"The vast majority of material removed from the ship’s hull will consist of kelp and barnacles," the Navy said in a news release.

More: Former USS Kitty Hawk will dry dock in 2021 to avoid scraping its hull at Puget Sound

The Navy might have preferred to scrape the hull while the vessel floated in Sinclair Inlet so that it would not tie up dry dock space in one of the only two berths in the world that can accommodate aircraft carriers. But a previous scraping of the ex-USS Independence's hull led to a lawsuit by the Suquamish Tribe, the state attorney general's office and other environmental groups. They argued the scraping in open waters violated the federal Clean Water Act by allowing "truckloads of solid materials, including copper and zinc," to fall into Puget Sound. A legal settlement barred the Navy from scraping the hulls of carriers in Puget Sound.

The Navy has not yet announced when the Kitty Hawk will depart the mothballs of Naval Base Kitsap-Bremerton and where it will go to the scrapyard. But wherever it goes, the growth upon its hull could have helped spread invasive species, so it had to be scraped first.

"The vast majority of material removed from the ship’s hull will consist of kelp and barnacles," the Navy said in a news release.

More: Former USS Kitty Hawk will dry dock in 2021 to avoid scraping its hull at Puget Sound

La marine n'a pas encore annoncé quand le Kitty Hawk quittera les boules de naphtaline de la base navale de Kitsap-Bremerton et où il ira à la casse. Mais où qu'il aille, la croissance sur sa coque aurait pu contribuer à propager des espèces envahissantes, il fallait donc d'abord la gratter.

"La grande majorité des matériaux retirés de la coque du navire sera constituée de varech et de balanes", a déclaré la marine dans un communiqué de presse.

Plus: L'ancien USS Kitty Hawk sera en cale sèche en 2021 pour éviter de se gratter la coque à Puget Sound

La Marine aurait peut-être préféré gratter la coque pendant que le navire flottait dans Sinclair Inlet afin de ne pas amarrer l'espace de cale sèche dans l'un des deux seuls postes d'amarrage au monde pouvant accueillir des porte-avions. Mais un précédent raclage de la coque de l'ex-USS Independence a conduit à un procès par la tribu Suquamish, le bureau du procureur général de l'État et d'autres groupes environnementaux. Ils ont soutenu que le raclage en eaux libres violait la loi fédérale sur l'assainissement de l'eau en permettant à des «camions de matériaux solides, y compris le cuivre et le zinc», de tomber dans Puget Sound. Un règlement juridique a interdit à la Marine de gratter les coques des porte-avions à Puget Sound.


US Navy : sujets divers - Page 18 3250

While it's unknown where the Kitty Hawk will go for dismantling, previous mothballed aircraft carriers in Puget Sound have been towed by a tugboat around the tip of South America on a journey to a scrapyard in Brownsville, Texas, to be taken apart.

More: USS Kitty Hawk veterans devastated the aircraft carrier is headed for the scrapyard

The decision to scrap the ship has come with great disappointment to some former Kitty Hawk sailors, who would like to see the ship preserved as a museum or other purpose.

"This vessel is fully capable for preservation as a museum and community cultural activity center," argued Bill Nix, a retired sailor who wrote a proposal to tow the ex-Kitty Hawk to Astoria, Oregon. Other proposals have pushed for it to return to its namesake city in North Carolina.

​​​​​​Josh Farley is a reporter covering the military and health care for the Kitsap Sun. He can be reached at 360-792-9227, josh.farley@kitsapsun.com or on Twitter at @joshfarley.

Bien que l'on ne sache pas où le Kitty Hawk ira pour le démantèlement, les anciens porte-avions mis en veille à Puget Sound ont été remorqués par un remorqueur autour de la pointe de l'Amérique du Sud lors d'un voyage vers une casse à Brownsville, au Texas, pour être démontés.

Plus: Les vétérans de l'USS Kitty Hawk ont dévasté le porte-avions se dirige vers la casse

La décision de démanteler le navire est venue avec une grande déception pour certains anciens marins de Kitty Hawk, qui aimeraient voir le navire préservé comme musée ou à toute autre fin.

«Ce navire est tout à fait capable d'être préservé en tant que musée et centre d'activités culturelles communautaires», a soutenu Bill Nix, un marin à la retraite qui a rédigé une proposition de remorquer l'ex-Kitty Hawk à Astoria, Oregon. D'autres propositions l'ont poussé à retourner dans sa ville éponyme en Caroline du Nord.

Josh Farley est un journaliste couvrant l'armée et les soins de santé pour le Kitsap Sun. On peut le joindre au 360-792-9227, josh.farley@kitsapsun.com ou sur Twitter à @joshfarley.

Thierry


Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyDim 2 Mai 2021 - 15:13

Touchdown! 🏈 🙌 ⚓
Jacksonville Jaguars head coach Urban Meyer visited the ship's crew ahead of the #NFLDraft & spoke about leadership onboard USS Delbert D. Black (DDG 119). Coach Meyer expressed his appreciation for the #USNavy Sailors, swapped coins and ball caps, and signed autographs for the crew. #AnchordInArms #DUUUVAL
FULL STORY: https://go.usa.gov/xHm2m

Touchdown! 🏈 🙌 ⚓
L'entraîneur-chef des Jaguars de Jacksonville, Urban Meyer, a rendu visite à l'équipage du navire avant le #NFLDraft et a parlé du leadership à bord de l'USS Delbert D. Black (DDG 119). L'entraîneur Meyer a exprimé sa gratitude pour les #USNavy Sailors, a échangé des pièces de monnaie et des casquettes et a signé des autographes pour l'équipage. #AnchordInArms #DUUUVAL
HISTOIRE COMPLÈTE: https://go.usa.gov/xHm2m


US Navy : sujets divers - Page 18 1398

US Navy : sujets divers - Page 18 2301

US Navy : sujets divers - Page 18 3252

US Navy : sujets divers - Page 18 4206

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 EmptyDim 2 Mai 2021 - 17:04

LHD-7 Iwo Jima returns to base.
Common workdays of the workhorse.

LHD-7 Iwo Jima revient à la base.
Journées de travail communes du bourreau de travail.


US Navy : sujets divers - Page 18 1402

US Navy : sujets divers - Page 18 2303

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




US Navy : sujets divers - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy : sujets divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19 ... 22 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: US Navy - Marine Américaine - Amerikaanse marine-
Sauter vers: