www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  US Navy : sujets divers - Page 17 Bouton10  US Navy : sujets divers - Page 17 Goog_l10  
Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 15.6″ Asus A15 TUF566QM-HN039T ...
Voir le deal
1349 €

Partagez
 

 US Navy : sujets divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 21 ... 26  Suivant
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 19:43

Nothing beats this #BlueGreenTeam.
#NavalSpecialWarfare combatant craft conduct interoperability training with #Marines assigned to 15th Marine Expeditionary Unit, alongside amphibious transport dock ship #USSSanDiego (LPD 22) near Guam.

Rien ne vaut ce #BlueGreenTeam.
#NavalSpecialWarfare combattant conduisent une formation d'interopérabilité avec #Marines attribuée à, aux côtés du navire de transport amphibie #USSSanDiego (LPD 22) près de Guam.

US Navy : sujets divers - Page 17 2038

US Navy : sujets divers - Page 17 21102

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 19:54

MQ-8B Fire Scout Crashes Into Littoral Combat Ship USS Charleston On Deployment

MQ-8B Fire Scout s'écrase sur le navire de combat du Littoral USS Charleston lors de son déploiement

US Navy : sujets divers - Page 17 1299

PACIFIC OCEAN (March 27, 2021) Sailors charge the battery of an MQ-8B Fire Scout unmanned aerial vehicle aboard Independence-variant littoral combat ship USS Charleston (LCS 18), March 27. Charleston is currently operating in U.S. Third Fleet. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Adam Butler)

An MQ-8B Fire Scout unmanned aerial vehicle crashed into the side of Littoral Combat Ship USS Charleston (LCS-18) after taking off from the ship today, the Navy announced.

The rotary-wing UAV was operating from the ship around 9:40 a.m. when the collision happened in the Western Pacific, according to a U.S. 3rd Fleet news release.

The UAV fell into the sea and was not recovered, the release reads.

“The mishap damaged a safety net on the ship and struck the hull. Damage to the ship is being assessed, but appears limited to an area above the waterline.”


Océan Pacifique (27 mars 2021) Les marins chargent la batterie d'un véhicule aérien sans pilote MQ-8B Fire Scout à bord du navire de combat littoral de la variante Independence USS Charleston (LCS 18), le 27 mars. Charleston opère actuellement dans la troisième flotte américaine. (U.S. Photo par marine Spécialiste de la communication de masse 3 Classe Adam Butler)

Un véhicule aérien sans pilote MQ-8B Fire Scout s'est écrasé sur le côté du navire de combat Littoral USS Charleston (LCS-18) après avoir décollé du navire aujourd'hui, a annoncé la marine.

L'UAV à voilure tournante opérait à partir du navire vers 9 h 40 lorsque la collision s'est produite dans le Pacifique occidental, selon un communiqué de presse de la 3e flotte américaine.

L'UAV est tombé dans la mer et n'a pas été récupéré, indique le communiqué.

«L'accident a endommagé un filet de sécurité sur le navire et a heurté la coque. Les dommages au navire sont en cours d'évaluation, mais semblent limités à une zone au-dessus de la ligne de flottaison. »



US Navy : sujets divers - Page 17 2253

USS Charleston (LCS-18) during acceptance trials on July 18, 2018. Austal photo.

“No one was injured, and the Littoral Combat Ship continued to safely operate after the incident,” the news release continues. The cause of the mishap is under investigation.

Charleston began its maiden deployment earlier this month with the Gold Crew aboard, conducting a live-fire event in early April that included a Rolling Airframe Missile (SeaRAM) launch. The training event was overseen by Naval Surface and Mine Warfighting Development Center (SMWDC), and shortly after completion of the SMWDC training the ship left San Diego. A Navy official told USNI News Charleston was operating on its way to Guam when the mishap with the Fire Scout occurred.

The Navy news release notes the MQ-8B Fire Scout is nearly 32 feet long and 10 feet tall. It is assigned to Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 21, based out of Naval Air Station North Island, and operates as part of a manned-unmanned team of Fire Scouts and MH-60 helicopters as part of the LCS surface warfare mission package.


USS Charleston (LCS-18) lors des essais d'acceptation le 18 juillet 2018. Photo d'Austal.

«Personne n'a été blessé et le navire de combat Littoral a continué de fonctionner en toute sécurité après l'incident», poursuit le communiqué. La cause de l'accident est sous enquête.

Charleston a commencé son déploiement inaugural plus tôt ce mois-ci avec le Gold Crew à bord, effectuant un tir réel début avril qui comprenait un lancement de Rolling Airframe Missile (SeaRAM). L'événement de formation a été supervisé par le Naval Surface and Mine Warfighting Development Center (SMWDC), et peu de temps après l'achèvement de la formation SMWDC, le navire a quitté San Diego. Un responsable de la marine a déclaré à USNI News que Charleston était en route pour Guam lorsque l'accident avec le Fire Scout s'est produit.

Le communiqué de presse de la Marine note que le MQ-8B Fire Scout mesure près de 32 pieds de long et 10 pieds de haut. Il est affecté à l'Escadron d'hélicoptères de combat maritime (HSC) 21, basé à Naval Air Station North Island, et opère dans le cadre d'une équipe de Fire Scouts et d'hélicoptères MH-60 dans le cadre de la mission de guerre de surface LCS.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 20:32

Bipartisan Bill Calls for $25B in Infrastructure Funds for Shipyards

Un projet de loi bipartisan demande 25 milliards de dollars en fonds d'infrastructure pour les chantiers navals

US Navy : sujets divers - Page 17 2254

Chief Cryptologic Technician (Collection) Paul Villanyi, right, from Spring Hill, Florida, directs Cryptologic Technician (Maintenance) 2nd Class Patrick Shores, from Chicago, during a monitored maintenance conducted on the AS/4293-A V/UHF Acquisition Antenna on the forward masthead light-pole aboard the aircraft carrier USS George H. W. Bush (CVN-77) on April 8, 2021. US Navy Photo

A group of bipartisan lawmakers have drafted legislation aimed at recapitalizing America’s public and private shipyards, as Congress and the Biden administration grapple with a nationwide infrastructure improvement plan.
The Supplying Help to Infrastructure in Ports, Yards, and America’s Repair Docks (SHIPYARD) Act, unveiled Wednesday, would use the Defense Production Act to give the Navy the $21 billion it’s seeking to recapitalize its four public yards. The service would have 20 years to use the funds, a Senate aide told USNI News. This would provide the Navy more leeway than if it received the funding in annual appropriations bills.

Sen. Roger Wicker (R-Miss.) is leading the legislative effort. The bill is written to fulfill the Navy’s Shipyard Infrastructure Optimization Plan (SIOP) initiative that calls for $21 billion over the course of 20 years to upgrade the four public yards.

“The SHIPYARD Act will leverage DPA funding authority to expedite and expand the U.S. industrial base needed to promote national defense. DPA Title III authorities are available to support protection or restoration of critical infrastructure, among other purposes,” a Congressional summary of the legislation reads. “The bill allows a 20-year period to obligate funds to align with SIOP, but all funds will be available upon enactment to give the Navy flexibility and the ability to accelerate improvements.”

The legislation, if passed, would also allot $2 billion for the private construction yards and another $2 billion for the private repair yards. The bill would give the Navy secretary discretion over how those funds were dispersed.

“In addition to the Nation’s public shipyards, the United States continues to rely on the capacity and capabilities of private new construction and repair shipyards to meet the strategic maritime needs of the United States Navy, the United States Coast Guard, and the Nation’s maritime industry,” the text of the legislation reads. “Such shipyards, located on every coast of the United States, also require substantial recapitalization and reconfiguration in order to meet the construction and sustainment requirements of our maritime Nation.”

The idea is that Congress could wrap the SHIPYARD Act into a larger infrastructure package, the Senate aide said.

Five senators – Wicker, Sens. Jeanne Shaheen (D-N.H.), Tim Kaine (D-Va.), Angus King (I-Maine) and Susan Collins (R-Maine) – have signed onto the bill. All the senators hail from a state that includes either a public or private shipyard.

“As lawmakers consider ways to improve our nation’s infrastructure, the facilities that support our Navy fleet should be a part of the conversation,” Wicker, who previously chaired the Senate Armed Services seapower subcommittee, said in a news release. “Congress has already taken the important step of committing to a larger Navy, but our shipyards are having trouble servicing today’s 296-ship fleet, and are clearly insufficient to maintain the 355-ship or larger fleet we need to counter China, Russia, and other adversaries.”


Technicien en chef en cryptologie (Collection) Paul Villanyi, à droite, de Spring Hill, Floride, dirige le technicien en cryptologie (Maintenance) 2e classe Patrick Shores, de Chicago, lors d'une maintenance surveillée effectuée sur l'antenne d'acquisition AS / 4293-AV / UHF à l'avant Poteau lumineux en tête de mât à bord du porte-avions USS George HW Bush (CVN-77) le 8 avril 2021. Photo de l'US Navy

Un groupe de législateurs bipartis a rédigé un projet de loi visant à recapitaliser les chantiers navals publics et privés américains, alors que le Congrès et l’administration Biden sont aux prises avec un plan national d’amélioration des infrastructures.
La loi sur la fourniture d’aide aux infrastructures dans les ports, les triage et les quais de réparation américains (SHIPYARD), dévoilée mercredi, utiliserait la loi sur la production de défense pour donner à la marine les 21 milliards de dollars qu’elle cherche à recapitaliser ses quatre chantiers publics. Le service aurait 20 ans pour utiliser les fonds, a déclaré un assistant du Sénat à USNI News. Cela donnerait à la Marine une plus grande marge de manœuvre que si elle recevait le financement dans les projets de loi de crédits annuels.

Le sénateur Roger Wicker (R-Miss.) Dirige l'effort législatif. Le projet de loi est rédigé pour répondre à l’initiative du plan d’optimisation de l’infrastructure des chantiers navals de la marine (SIOP) qui prévoit 21 milliards de dollars sur 20 ans pour moderniser les quatre chantiers publics.

«Le SHIPYARD Act tirera parti de l'autorité de financement de la DPA pour accélérer et élargir la base industrielle américaine nécessaire pour promouvoir la défense nationale. Les autorités du titre III de la DPA sont disponibles pour soutenir la protection ou la restauration des infrastructures essentielles, entre autres », lit-on dans un résumé du Congrès de la législation. «Le projet de loi prévoit une période de 20 ans pour obliger les fonds à s'aligner sur le SIOP, mais tous les fonds seront disponibles dès sa promulgation pour donner à la Marine la flexibilité et la capacité d'accélérer les améliorations.»

Le projet de loi, s'il était adopté, allouerait également 2 milliards de dollars aux chantiers de construction privés et 2 milliards de dollars supplémentaires aux chantiers de réparation privés. Le projet de loi donnerait au secrétaire de la Marine le pouvoir discrétionnaire de répartir ces fonds.

«En plus des chantiers navals publics de la nation, les États-Unis continuent de s'appuyer sur la capacité et les capacités des chantiers navals privés de construction et de réparation neufs pour répondre aux besoins maritimes stratégiques de la marine américaine, de la garde côtière américaine et de l'industrie maritime de la nation. », Lit-on dans le texte de la législation. «Ces chantiers navals, situés sur toutes les côtes des États-Unis, nécessitent également une recapitalisation et une reconfiguration substantielles afin de répondre aux exigences de construction et de maintien en puissance de notre nation maritime.

L'idée est que le Congrès pourrait intégrer le SHIPYARD Act dans un plus grand ensemble d'infrastructures, a déclaré le conseiller du Sénat.

Cinq sénateurs - Wicker, Sens. Jeanne Shaheen (D-N.H.), Tim Kaine (D-Va.), Angus King (I-Maine) et Susan Collins (R-Maine) - ont signé le projet de loi. Tous les sénateurs sont originaires d'un État qui comprend un chantier naval public ou privé.

"Alors que les législateurs envisagent des moyens d'améliorer l'infrastructure de notre pays, les installations qui soutiennent notre flotte de la Marine devraient faire partie de la conversation", a déclaré Wicker, qui présidait auparavant le sous-comité des forces armées du Sénat, dans un communiqué de presse. «Le Congrès a déjà franchi une étape importante consistant à s'engager dans une marine plus grande, mais nos chantiers navals ont du mal à entretenir la flotte actuelle de 296 navires et sont clairement insuffisants pour maintenir la flotte de 355 navires ou plus dont nous avons besoin pour contrer la Chine, la Russie et d'autres adversaires.


Chantier naval General Dynamics Bath Iron Works en 2018. Photo BIW

Les représentants Mike Gallagher (R-Wis.) Et Rob Wittman (R-Va.) - le vice-membre du comité des services armés de la Chambre et le membre de premier rang du sous-comité des forces de projection et de seapower HASC - ont également signé le projet de loi.

La législation définit un chantier de construction privé comme un chantier qui construit un navire pour la marine conformément à sa dernière proposition de construction navale de 30 ans et un chantier de réparation privé comme «tout chantier naval qui effectue ou est prévu d'effectuer des travaux d'entretien ou de modernisation sur un combattant ou navire de soutien inclus dans «le dernier plan de construction navale.

King, dont l'état comprend à la fois Bath Iron Works et le chantier naval de la marine de Portsmouth, a déclaré dans un communiqué que l'augmentation de la taille de la flotte signifie que le service doit moderniser les chantiers.

«Alors que la Marine cherche à développer sa flotte pour relever un éventail de défis à travers le monde et que les exigences de maintenance associées continuent de s'étendre, il est absolument essentiel que nous fournissions à ces chantiers navals les outils et technologies modernes dont ils ont besoin pour répondre à la demande croissante, », A déclaré King dans le communiqué de presse. «Cette législation bipartisane fera des investissements indispensables dans une partie essentielle de notre infrastructure de sécurité nationale - y compris des adaptations pour se préparer aux impacts potentiels du changement climatique - garantissant que ces chantiers historiques seront en mesure de continuer à s'acquitter de leurs fonctions importantes pendant des décennies. venir."

Le projet de loi SHIPYARD intervient alors que l'administration Biden bascule avec les législateurs sur une poussée d'infrastructure. Alors que le président Biden a annoncé fin mars une proposition d'infrastructure de 2,3 billions de dollars, les législateurs républicains ont publié la semaine dernière un plan d'infrastructure de 568 milliards de dollars. Wicker, qui est le membre de rang du Comité sénatorial du commerce, était l’un des sénateurs républicains à publier la proposition du GOP de la semaine dernière.

Wittman a fait valoir pendant des mois que le calendrier de 20 ans de la Marine pour le SIOP était trop long, suggérant même que le service réduisait le plan de moitié à dix ans. Plusieurs législateurs de la Chambre ont exprimé des inquiétudes quant au fait que l’horizon temporel de 20 ans du service est trop long ou ont fait valoir que la marine devrait accélérer le calendrier.

Lors d'un comité des services armés de la Chambre le mois dernier, le vice-amiral en chef du Commandement des systèmes de la marine navale, Bill Galinis, a déclaré aux législateurs qu'il avait ordonné à son personnel d'évaluer des délais plus courts pour le SIOP, a précédemment rapporté USNI News
.

US Navy : sujets divers - Page 17 4173

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 20:48

NEWS | April 5, 2021
NNSY welcomes MTS Sam Rayburn for inactivation
By Michael Brayshaw, NNSY Lead Public Affairs Specialist


Norfolk Naval Shipyard (NNSY) welcomed the Moored Training Ship Sam Rayburn (MTS 635) in advance of its inactivation April 3.

Rayburn (formerly SSBN-635) served as a MTS at Nuclear Power Training Unit—Charleston for more than 30 years training Sailors in the operation, maintenance and supervision of nuclear propulsion systems. Along with MTS Daniel Webster (MTS-626), Rayburn is being replaced by the next-generation training vessels MTS La Jolla (MTS 701) and USS San Francisco (SSN 711).

Providing unique opportunity for the NNSY workforce, Rayburn marks the Navy’s first inactivation of a MTS. Upon completion of this work, Rayburn will be towed to Puget Sound Naval Shipyard for recycling. NNSY will also perform Webster’s inactivation.

“USS Sam Rayburn has proudly served the U.S. Submarine Force and Navy Nuclear Propulsion Program since 1964, and we now welcome it to America’s Shipyard,” said Shipyard Commander Captain Dianna Wolfson. “Performing the first inactivation of a Moored Training Ship will develop another important facet in our service to the Fleet, and we look forward to excelling in our mission as one team.”

Throughout Rayburn’s three-decade stint as a training vessel, NNSY has performed maintenance on it as needed, sometimes in Portsmouth when a dry docking was required, and other times on-site in Charleston, sending upwards of 200 employees to perform Pierside Extended Maintenance Availabilities and support depot level repairs during continuous maintenance availabilities.

Commending Norfolk Naval Shipyard’s Charleston (NNSY-CHS) team for its record of planned maintenance and emergent repairs, Admiral James Caldwell, Director, Naval Reactors, said, “NNSY-CHS’s efforts directly contributed to the Naval Nuclear Propulsion Training Program’s (NNPTP) ability to meet or exceed annual fleet requirements for qualified operators for the past several years, allowing the nuclear Navy to achieve 100 percent fleet manning for the first time in ten years. This recognition speaks to the direct leadership, dedication and follow through of a passionate team striving for consistent impactful results.”

During this time of modernization for the NNPTP, the NNSY-CHS team has been concurrently working retirements of Rayburn and Webster; delivering and supporting work of the new vessels; and modernizing the site to enhance future training needs.

“Preparing and towing the MTS 635 represents the next step in modernizing the nuclear training program here in Charleston,” said MTS Project Superintendent Chrystal Brady. “By retiring the MTS 635, NPTU Charleston can move forward with the final preparations to receive the MTS 711 later this year. The NNSY Charleston team continues to demonstrate dedication to the mission of the site! To care for and deliver this asset, many personal sacrifices have been made over the years to deliver on maintenance schedules and, most recently, to ensure an on-time tow. Our team takes great pride in the way we represent NNSY and the Navy every day!”

Exemplifying Captain Wolfson’s “One Mission-One Team” mantra, sending Rayburn to Portsmouth required constant communication and coordination between NNSY and its Charleston team hundreds of miles away. “There were several key parts to this plan for Norfolk Naval Shipyard—the safe departure from Charleston, tow, and safe arrival at Norfolk Naval Shipyard,” said Pat Ensley, NNSY Submarine Program Manager. “This was a great team effort to accomplish this mission. The detailed preparations for departure took significant planning and execution to complete the preparations for tow.”

Following La Jolla which completed its conversion at NNSY in November 2019, San Francisco is now in the final stages of becoming a Moored Training Ship for towing to Charleston. These conversions are the closest NNSY has come to new ship construction since the 1950s, requiring two complete hull cuts, separating each boat into three pieces, recycling the center section, and adding three new hull sections, adding 76 feet to the overall length on both vessels.

US Navy : sujets divers - Page 17 1065


ACTUALITÉS | 5 avril 2021
NNSY accueille MTS Sam Rayburn pour l'inactivation
Par Michael Brayshaw, spécialiste principal des affaires publiques du NNSY

-
Le chantier naval de Norfolk (NNSY) a accueilli le navire-école amarré Sam Rayburn (MTS 635) avant son inactivation le 3 avril.

Rayburn (anciennement SSBN-635) a servi comme MTS au Nuclear Power Training Unit — Charleston pendant plus de 30 ans pour former les marins à l'exploitation, à l'entretien et à la supervision des systèmes de propulsion nucléaire. Avec MTS Daniel Webster (MTS-626), Rayburn est remplacé par les navires-écoles de nouvelle génération MTS La Jolla (MTS 701) et USS San Francisco (SSN 711).

Offrant une opportunité unique à la main-d’œuvre de la NNSY, Rayburn marque la première inactivation d’un MTS par la Marine. Une fois ces travaux terminés, Rayburn sera remorqué jusqu'au chantier naval de Puget Sound pour être recyclé. NNSY effectuera également la désactivation de Webster.

«L’USS Sam Rayburn sert fièrement le programme de propulsion nucléaire de la Force sous-marine et de la marine américaine depuis 1964, et nous lui souhaitons la bienvenue au chantier naval américain», a déclaré le commandant du chantier naval, le capitaine Dianna Wolfson. «La première inactivation d'un navire-école amarré développera une autre facette importante de notre service à la flotte, et nous sommes impatients d'exceller dans notre mission en tant qu'équipe.»

Tout au long du séjour de trois décennies de Rayburn en tant que navire-école, NNSY a effectué des travaux de maintenance sur celui-ci au besoin, parfois à Portsmouth lorsqu'une cale sèche était nécessaire, et d'autres fois sur place à Charleston, envoyant plus de 200 employés pour effectuer les disponibilités de maintenance étendue de Pierside. et soutenir les réparations au niveau du dépôt pendant les disponibilités de maintenance continue.

Félicitant l'équipe de Charleston (NNSY-CHS) du chantier naval de Norfolk pour son bilan d'entretien planifié et de réparations émergentes, l'amiral James Caldwell, directeur des réacteurs navals, a déclaré: «Les efforts du NNSY-CHS ont directement contribué à la capacité du programme d'entraînement à la propulsion nucléaire navale (NNPTP). pour répondre ou dépasser les exigences annuelles de la flotte pour les opérateurs qualifiés au cours des dernières années, permettant à la marine nucléaire d'atteindre 100 pour cent de dotation en personnel pour la première fois en dix ans. Cette reconnaissance témoigne du leadership direct, du dévouement et du suivi d'une équipe passionnée qui s'efforce d'obtenir des résultats cohérents et percutants.

Pendant cette période de modernisation du NNPTP, l'équipe du NNSY-CHS a travaillé simultanément à la retraite de Rayburn et Webster; l'exécution et le soutien des travaux des nouveaux navires; et moderniser le site pour améliorer les futurs besoins de formation.

«La préparation et le remorquage du MTS 635 représentent la prochaine étape de la modernisation du programme de formation nucléaire ici à Charleston», a déclaré Chrystal Brady, surintendant du projet MTS. «En retirant le MTS 635, NPTU Charleston peut aller de l'avant avec les derniers préparatifs pour recevoir le MTS 711 plus tard cette année. L'équipe NNSY Charleston continue de démontrer son dévouement à la mission du site! Pour entretenir et livrer cet actif, de nombreux sacrifices personnels ont été consentis au fil des ans pour respecter les calendriers de maintenance et, plus récemment, pour assurer un remorquage à temps. Notre équipe est très fière de la façon dont nous représentons le NNSY et la Marine au quotidien! »

Pour illustrer le mantra «One Mission-One Team» du capitaine Wolfson, envoyer Rayburn à Portsmouth exigeait une communication et une coordination constantes entre NNSY et son équipe de Charleston à des centaines de kilomètres de là. «Il y avait plusieurs éléments clés dans ce plan pour le chantier naval de Norfolk - le départ en toute sécurité de Charleston, le remorquage et l'arrivée en toute sécurité au chantier naval de Norfolk», a déclaré Pat Ensley, directeur du programme sous-marin NNSY. «C'était un grand effort d'équipe pour accomplir cette mission. Les préparatifs détaillés du départ ont nécessité une planification et une exécution importantes pour achever les préparatifs du remorquage.

Après La Jolla qui a achevé sa conversion à NNSY en novembre 2019, San Francisco est maintenant dans les dernières étapes pour devenir un navire-école amarré pour le remorquage à Charleston. Ces conversions sont les plus proches de la construction de nouveaux navires par NNSY depuis les années 1950, nécessitant deux coupes complètes de la coque, séparant chaque bateau en trois pièces, recyclant la section centrale et ajoutant trois nouvelles sections de coque, ajoutant 76 pieds à la longueur totale des deux. navires.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 21:43

COMSUBPAC's USS Jefferson City (SSN 759) transits Joint Base Pearl Harbor-Hickam during a recent departure for a scheduled deployment in the Indo-Pacific region. #PacificSubs

L ' USS Jefferson City (SSN 759) de 759 transite 759 lors d'un départ récent pour un déploiement programmé dans la région indo-pacifique. #PacificSubs

US Navy : sujets divers - Page 17 17751710

US Navy : sujets divers - Page 17 1301

US Navy : sujets divers - Page 17 2256

PEARL HARBOR, Hawaii (April 20, 2021) The Los Angeles-class fast-attack submarine USS Jefferson City (SSN 759) departs Joint Base Pearl Harbor-Hickam for a regularly-scheduled deployment. Jefferson City will perform a full spectrum of operations, including anti-submarine and anti-surface warfare in the Indo-Pacific region


PEARL HARBOUR, Hawaï (20 avril 2021) Le sous-marin d'attaque rapide de classe Los Angeles USS Jefferson City (SSN 759) quitte Joint Base Pearl Harbor-Hickam pour un déploiement régulier. Jefferson City effectuera un spectre complet d'opérations, y compris la guerre anti-sous-marine et anti-surface dans la région indo-pacifique

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 21:49

BZ and welcome home to the crew of USS Port Royal - CG 73, who returned to Joint Base Pearl Harbor-Hickam yesterday following a deployment conducting multiple operations across U.S. Naval Forces Central Command / U.S. 5th Fleet and U.S. 7th Fleet.
Details ➡ http://go.usa.gov/xHU6q

BZ et bienvenue à la maison dans l'équipage de USS Port Royal-CG 73, qui est revenu à hier après un déploiement menant plusieurs opérations à travers et ...
Détails ➡ http://go.usa.gov/xHU6q


US Navy : sujets divers - Page 17 1347

US Navy : sujets divers - Page 17 11115

US Navy : sujets divers - Page 17 1067

US Navy : sujets divers - Page 17 12101

PEARL HARBOR (April 27, 2021) Sailors man the rails as the Ticonderoga-class guided-missile cruiser USS Port Royal (CG 73) returns to Joint Base Pearl Harbor-Hickam from deployment. Port Royal conducted operations with Carrier Strike Group 12 and the Makin Island Amphibious Ready Group (ARG), participated in multiple international maritime exercises, and confiscated more than 1000 lbs. of narcotics in direct support of Combined Maritime Forces’ counternarcotics mission.

PEARL HARBOUR (27 avril 2021) Les marins manœuvrent les rails alors que le croiseur lance-missiles de classe Ticonderoga USS Port Royal (CG 73) retourne à la base commune Pearl Harbor-Hickam après son déploiement. Port Royal a mené des opérations avec le Carrier Strike Group 12 et le Makin Island Amphibious Ready Group (ARG), a participé à plusieurs exercices maritimes internationaux et a confisqué plus de 1000 livres. de stupéfiants à l’appui direct de la mission de lutte contre les stupéfiants des Forces maritimes combinées.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 22:36

Strengthening #NavyPartnerships at sea! 🇺🇸 ⚓ 🇫🇷
Member of the Marine nationale Carrier Strike Group visit the aircraft carrier USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) in the U.S. Naval Forces Central Command / U.S. 5th Fleet area of operations.

Renforcement des #PartenariatsNavy en mer ! 🇺🇸 ⚓ 🇫🇷
Un membre du groupe de transporteur visitez le porte-avions dans la zone d'opérations


US Navy : sujets divers - Page 17 3204

US Navy : sujets divers - Page 17 4175

US Navy : sujets divers - Page 17 5124

US Navy : sujets divers - Page 17 6104

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyMer 28 Avr 2021 - 22:57

Coups de semonce de l'US Navy à des bateaux iraniens dans le Golfe
Un navire américain a lancé lundi des tirs de sommation à l'intention de trois bateaux des garde-côtes iraniens qui s'étaient trop approchés de deux de ses navires de guerre dans le Golfe.

Publié hier à 22:53, mis à jour il y a 9 heures

US Navy : sujets divers - Page 17 3024

L'US Navy a lancé lundi des tirs de sommation à l'intention de trois bateaux des garde-côtes iraniens qui s'étaient trop approchés de deux de ses navires de guerre dans le Golfe, a annoncé mardi 27 avril de la flotte américaine.


L'incident a eu lieu vers 20 heures locales, lorsque trois vedettes rapides de l'unité des garde-côtes du Corps des gardiens de la révolution se sont approchées à moins de 70 mètres du patrouilleur de l'US Navy USS Firebolt et du bateau des garde-côtes américains Baranoff, a précisé une porte-parole de la Ve flotte basée à Bahreïn, le commandant Rebecca Rebarich, dans un communiqué.

Les équipages américains ont lancé plusieurs avertissements verbaux aux équipages iraniens, par les radios de bords ainsi qu'au mégaphone, «mais les vedettes iraniennes ont poursuivi leurs manœuvres», a-t-elle précisé. «L'équipage du Firebolt a alors tiré plusieurs coups de semonce et les bateaux des Gardiens de la révolution se sont éloignés.»

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 14:21

US Navy : sujets divers - Page 17 2258

28/04/2021 à 6h59

La marine américaine veut retourner à la navigation au sextant
Le GPS est exposé au piratage. Les étoiles, non.

Ces dernières décennies, internet mis à part, peu de technologies auront réellement révolutionné la société aussi profondément et en aussi peu de temps que le Global Positioning System, ou GPS.

Avions de chasse, livreurs Deliveroo ou porte-conteneurs: les activités de la planète entière s'appuient désormais sur ce systme de géolocalisation via satellite précis, peu couteux et simple d'utilisation, développé à partir de 1973 par l'armée des États-Unis. Cette dernière, pourtant, songe aujourd'hui à s'en débarrasser.

Car si le GPS a de nombreuses qualités, il souffre aussi d'un défaut majeur: il est relativement facile à pirater, et donc à surveiller, brouiller ou induire en erreur. Vous ne risquez pas grand-chose en cherchant l'emplacement d'un bar sur Google Maps mais, pour l'armée, cela peut représenter un danger très concret.

En 2018, les armées finlandaise et norvégienne ont accusé la Russie de perturber un exercice de l'OTAN en brouillant leur système GPS. Si les navires de la Navy américaine utilisent des signaux cryptés et sécurisés, ces protections ne sont pas inviolables et le Pentagone réfléchit à trouver une solution plus sûre.

L'horizon des possibles
Cette solution serait en réalité un retour en arrière: se repérer grâce aux objets célestes. Avant l'invention du GPS, les marins s'orientaient en calculant la position d'astres dans le ciel en fonction de l'heure et de la date exactes, ce qui leur permettait de connaître leur position sur la surface du globe.

Le but serait donc de créer des sextants modernes, permettant d'analyser automatiquement ces informations pour fournir une précision égale à celle du GPS. Plutôt que d'utiliser la lumière naturelle, ces systèmes fonctionneraient grâce aux signaux infrarouges, explique Popular Mechanics, ce qui permettrait de détecter la position des étoiles y compris en pleine journée.

Le sextant butte cependant sur un problème technique. Cet appareil permet de calculer la distance angulaire entre deux points. Il nécessite donc qu'il soit aligné avec l'horizon. C'est une tâche facile pour un marin mais plus difficile pour des instruments infrarouges, car l'horizon est sujet à de fortes réflexions.

Une difficulté qui pourrait trouver une solution en se basant sur des satellites artificiels plutôt que sur des étoiles. Comme ces satellites ne sont pas très éloignés de la terre, il est en théorie possible de connaître leur angle en se passant de la ligne d'horizon.

L'armée ambitionne de produire ce type de capteur pour différentes situations: des navires de guerre aux missiles balistiques en passant par des versions miniaturisées, utilisables par un soldat à pied.

Cependant, détaille Popular Mechanics, les premiers prototypes ne permettent d'obtenir qu'une position d'une précision de l'ordre d'une vingtaine de mètres en plusieurs dizaines de secondes. C'est mieux que les premier GPS –mais sans doute encore insuffisant pour un F-35 en pleine post-combustion.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 14:34

We move more than just #Marines!
U.S. Marine Corps Marines with III Marine Expeditionary Force and U.S. Army Soldiers with 1st Battalion, 1st Air Defense Artillery, load vehicles onto the U.S. Navy's Military Sealift Command high-speed transport vessel USNS Guam (T-HST-1).

On bouge plus que juste #Marines !
1 Marines avec la Force expéditionnaire maritime III et les soldats 1 er bataillon, 1 er artillerie de défense aérienne, chargent des véhicules sur le vaisseau de transport à grande vitesse USNS Guam (T-HST-1).


US Navy : sujets divers - Page 17 1069

US Navy : sujets divers - Page 17 11117

US Navy : sujets divers - Page 17 12103

US Navy : sujets divers - Page 17 1349

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 14:42

USS Fort McHenry Decommissions After 33 Years of Service
27 March 2021
USS Fort McHenry (LSD 43) holds a decommissioning ceremony at Naval Station Mayport, Florida before its April inactivation.

Démissionement de l'USS Fort McHenry après 33 ans de service
27 mars 2021
USS Fort McHenry (LSD 43) tient une cérémonie de déclassement à la base navale de Mayport, en Floride, avant son inactivation en avril.


A long-awaited retirement. ⚓
The former Whidbey Island-class landing ship USS Fort McHenry is towed to the Naval Inactive Ship Maintenance Facility. Fort McHenry was decommissioned after 33 years of service. To read more about the ship, click here: https://go.usa.gov/xHUUw

Une retraite tant attendue. ⚓
L ' ancien navire d'atterrissage de classe de Whidbey Island USS Fort McHenry est remorqué à l'installation de maintenance navale inactive. Fort McHenry a été déclassé après 33 ans de service. Pour en savoir plus sur le navire, cliquez ici : https://go.usa.gov/xHUUw


US Navy : sujets divers - Page 17 2042

US Navy : sujets divers - Page 17 21105

US Navy : sujets divers - Page 17 2260

US Navy : sujets divers - Page 17 2326




Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 14:51

USS Jefferson City (SSN 759) departs Joint Base Pearl Harbor-Hickam for a scheduled deployment; USNS Apache (T-ATF 172) tows ex-USS Fort McHenry (LSD 43) to the Naval Inactive Ship Maintenance Facility in Philadelphia; a Sailor stands watch aboard USS Essex (LHD 2); and USS Kearsarge (LHD 3) conducts flight operations. VIEW the U.S. Navy photo gallery at https://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery...


USS Jefferson City (SSN 759) quitte la base commune Pearl Harbor-Hickam pour un déploiement programmé ; USNS Apache (T-ATF 172) remorque l'ex-USS Fort McHenry (LSD 43) à l'installation de maintenance navale inactive à Philadelphie ; un marin montre à bord de l'USS Essex (LHD 2) et USS Kearsarge (LHD 3) mène des vols. VOIR la galerie photo de la marine américaine sur https://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery...

US Navy : sujets divers - Page 17 4016

US Navy : sujets divers - Page 17 4177

US Navy : sujets divers - Page 17 4213

US Navy : sujets divers - Page 17 4311

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 15:45

CNO: Hypersonic Weapons at Sea to Premiere on Zumwalt Destroyers in 2025
By: Sam LaGrone
April 28, 2021 5:39 PM

US Navy : sujets divers - Page 17 1308

Zumwalt-class guided-missile destroyer USS Michael Monsoor (DDG-1001) leads a formation including the Arleigh Burke-class guided-missile destroyers USS Fitzgerald (DDG-62), USS Spruance (DDG-111), USS Pinckney (DDG-91) and USS Kidd (DDG-100), and the Independence-variant littoral combat ship USS Coronado (LCS-4) during U.S. Pacific Fleet’s Unmanned Systems Integrated Battle Problem (UxS IBP) on April 21, 2021. US Navy Photo

The Navy is set to debut its first at-sea hypersonic missiles aboard one of the service’s three Zumwalt-class destroyers in four years, Chief of Naval Operations Adm. Mike Gilday said on Tuesday.

Rather than have the Navy’s first weapons capable of traveling Mach 5 of faster fire from guided-missile submarines “by 2025,” as previously planned, Gilday said that the Zumwalts would be the first platform to field hypersonics during an event at the Center for Strategic and Budgetary Assessments.

“Fielding hypersonics on the Zumwalt-class destroyers will be an important move forward [to] turn that into a strike platform,” he said.


US Army Image

Announced in 2017, the Navy is converting the trio of Zumwalts – USS Zumwalt (DDG-1000), USS Michael Monsoor (DDG-1001) and the under-construction Lyndon B. Johnson (DDG-1002) – into a blue-water strike platform from one designed to operate in the littorals and support forces ashore with guided rounds from dual 155mm guns.

Gilday didn’t specify the weapon, but USNI News understands Gilday was referring to the Common Hypersonic Glide Body (C-HGB) developed for the Army, Air Force and the Navy. The weapon is being developed for the conventional prompt strike (CPS) mission that aims to have a conventional weapon strike a target anywhere in the world with little notice.

“Our biggest R&D effort is in hypersonics — to deliver that capability in 2025 on a surface ship and then on Block V [Virginia-class] submarines,” he said.

Gilday’s comments differ from the Navy’s earlier plans, announced last year, to initially field the hypersonic weapons on the existing quartet of Ohio-class guided-missile submarines (SSGN) and then the Block V Virginia-class attack subs that will replace them.

Vice Adm. Johnny Wolfe, the head of the Navy’s Strategic Systems Programs, said in November that the Navy could see a “limited operating capability” of the hypersonic weapon by 2025 in the SSGNs.

“I think we understand the technology: we’ve proven that in flight, we’ve proven that in the things we do. It really is transitioning to production, which we all know in any development program that anybody’s dealt with – the science is great, you go out and build one-offs, and then transitioning that to a very repeatable process so you get the reliability that you need, and that’s exactly where we’re at right now.”


Destroyer lance-missiles de classe Zumwalt USS Michael Monsoor (DDG-1001) dirige une formation comprenant les destroyers lance-missiles de classe Arleigh Burke USS Fitzgerald (DDG-62), USS Spruance (DDG-111), USS Pinckney (DDG-91 ) et USS Kidd (DDG-100), et le navire de combat littoral de la variante de l'indépendance USS Coronado (LCS-4) pendant le problème de combat intégré des systèmes sans pilote de la flotte américaine du Pacifique (UxS IBP) le 21 avril 2021. US Navy Photo

La Marine devrait lancer ses premiers missiles hypersoniques en mer à bord de l’un des trois destroyers de classe Zumwalt du service en quatre ans, a déclaré mardi le chef des opérations navales, le Adm Mike Gilday.

Plutôt que de disposer des premières armes de la marine capables de propulser Mach 5 de tir plus rapide à partir de sous-marins à missiles guidés «d'ici 2025», comme prévu précédemment, Gilday a déclaré que les Zumwalts seraient la première plate-forme à lancer des hypersoniques lors d'un événement au Center for Strategic. et évaluations budgétaires.

«La mise en service d'hypersoniques sur les destroyers de classe Zumwalt sera une avancée importante [pour] transformer cela en une plate-forme de frappe», a-t-il déclaré.


Image de l'armée américaine

Annoncée en 2017, la Marine transforme le trio de Zumwalts - USS Zumwalt (DDG-1000), USS Michael Monsoor (DDG-1001) et le sous-construction Lyndon B. Johnson (DDG-1002) - en une attaque en eaux bleues plate-forme de l'une conçue pour opérer dans les littoraux et soutenir les forces à terre avec des cartouches guidées à partir de deux canons de 155 mm.

Gilday n'a pas spécifié l'arme, mais USNI News comprend que Gilday faisait référence au Common Hypersonic Glide Body (C-HGB) développé pour l'armée, l'armée de l'air et la marine. L'arme est en cours de développement pour la mission de frappe rapide conventionnelle (CPS) qui vise à ce qu'une arme conventionnelle frappe une cible n'importe où dans le monde avec peu de préavis.

«Notre plus gros effort de R&D concerne l'hypersonique - pour fournir cette capacité en 2025 sur un navire de surface, puis sur des sous-marins Block V [de classe Virginia]», a-t-il déclaré.

Les commentaires de Gilday diffèrent des plans antérieurs de la marine, annoncés l’année dernière, visant à déployer initialement les armes hypersoniques sur le quatuor existant de sous-marins à missiles guidés de classe Ohio (SSGN), puis sur les sous-marins d’attaque de classe Block V Virginia qui les remplaceront.

Le vice-amiral Johnny Wolfe, chef des programmes des systèmes stratégiques de la marine, a déclaré en novembre que la marine pourrait voir une «capacité opérationnelle limitée» de l'arme hypersonique d'ici 2025 dans les SSGN.

«Je pense que nous comprenons la technologie: nous avons prouvé qu’en vol, nous l’avons prouvé dans nos activités. Il s'agit vraiment de la transition vers la production, ce que nous savons tous dans tout programme de développement auquel quiconque a affaire - la science est excellente, vous sortez et construisez des éléments ponctuels, puis passez à un processus très répétable pour obtenir la fiabilité besoin, et c'est exactement là où nous en sommes actuellement. »


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 20:18

These 5 Submarines Could Destroy The World And Reduce Cities to Radioactive ashs In 30 Minutes.
The Nuclear-Powered Submarines carrying nuclear-tipped missiles are the most deadly weapons mankind has ever devised!


Ces 5 sous-marins pourraient détruire le monde et réduire les villes en cendres radioactives en 30 minutes.
Les sous-marins à énergie nucléaire transportant des missiles à pointe nucléaire sont les armes les plus meurtrières que l'humanité ait jamais conçues !


US Navy : sujets divers - Page 17 1357

US Navy : sujets divers - Page 17 2270

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9745
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 20:19

US Navy : sujets divers - Page 17 3222

US Navy : sujets divers - Page 17 4183

US Navy : sujets divers - Page 17 5131

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




US Navy : sujets divers - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy : sujets divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 21 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: US Navy - Marine Américaine - Amerikaanse marine-
Sauter vers: