www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  US Navy : sujets divers - Page 16 Bouton10  US Navy : sujets divers - Page 16 Goog_l10  
Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 15.6″ Asus A15 TUF566QM-HN039T ...
Voir le deal
1349 €

Partagez
 

 US Navy : sujets divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21 ... 26  Suivant
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 12:52

USS San Antonio makes an impressive spectacle as she departs HMNB Devonport, Plymouth, UK yesterday evening. © Steve Jagger 2021

L ' USS San Antonio fait un spectacle impressionnant alors qu'elle quitte HMNB Devonport, Plymouth, Royaume-Uni hier soir. © Steve Jagger 2021

US Navy : sujets divers - Page 16 11110

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:10

Future USS Mobile set for namesake city commissioning
From Naval Surface Force Pacific

Posted April 23, 2021

US Navy : sujets divers - Page 16 958

SAN DIEGO - The future USS Mobile (LCS 26), the U.S. Navy’s newest Independence-variant littoral combat ship (LCS), will be commissioned May 22, 2021 at 10:00 a.m. (CT) in Mobile, Alabama.

Due to ongoing public health and safety concerns related to the Novel Coronavirus (COVID-19) pandemic, the ceremony will take place in compliance with Department of Defense, Center for Disease Control, state public health, state, and local government guidelines and restrictions. The event will be livestreamed to offer maximum viewing by the general public.

“The Mobile crew worked hard to prepare their ship for this moment, and they will continue to see the fruits of their labor as they train and operate at sea,” said Vice Adm. Roy Kitchener, commander, Naval Surface Force, U.S. Pacific Fleet. “We are refining the LCS class lethality and global sustainment infrastructure to better harness the versatility these ships bring to the Surface Force; Mobile is entering the fleet at a prime time in the LCS progression, as we implement lessons learned from other LCS deployers.”

Mrs. Rebecca Byrne, the President and Chief Executive Officer of The Community Foundation of South Alabama and wife of former U.S. Representative from Alabama Bradley Byrne is the ship’s sponsor. As a former Chairman of the Downtown Mobile Alliance and former Executive Director of United Way of Baldwin County, Rebecca has long served her community through civic, cultural, and church leadership roles.

Highlighting the commissioning is a time-honored Navy tradition where Rebecca will give the first order to, “man our ship and bring her to life.”

Mobile’s Commanding Officer, Cmdr. Christopher W. Wolff, a graduate of Carnegie Mellon University, the University of Oklahoma, and the U.S. Naval War College, has deployed five times on five different ships. The third-generation naval officer leads a crew of 70 officers and enlisted Sailors.

USS Mobile was built in Mobile, Alabama, by Austal USA and was launched on January 11, 2020.

The future USS Mobile is the fifth Navy ship to honor the city of Mobile, which has a rich historical relationship with the Navy.

The first Mobile was a Confederate, government-operated, side-wheel steamer operating as a blockade runner and captured in New Orleans in April 1862 by U.S. forces. Commissioned as USS Tennessee, the ship was later renamed Mobile. Commissioned in March 1919, the second Mobile, a Hamburg Amerika Lines passenger liner operating between Germany and the U.S. until the outbreak of World War I, was taken over by the Allied Maritime Council and assigned to the United States after the Armistice. Mobile (CL 63) participated in numerous Pacific Theater campaigns during World War II. Commissioned on March 24, 1943, the cruiser received 11 battle stars for the ship’s time in service and was decommissioned in May 1947. The fourth Mobile (LKA 115) was an amphibious cargo ship serving from September 1969 until decommissioning in February 1994.

LCS is a highly maneuverable, lethal, and adaptable ship designed to support focused mine countermeasures, anti-submarine, and surface warfare missions. The Independence-variant LCS integrates new technology and capability to affordably support current and future missions, from deep water to the littorals.

LCS is now the second-largest surface ship class in production, behind the Navy’s DDG-51 Arleigh Burke-class destroyer program.

USS Mobile will be homeported at Naval Base San Diego, California.



Share1
Previous story
Unmanned aerial vehicle Sea Guardian operates with naval assets
Next story
Battle Problem missile launch integrates manned, unmanned systems

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:14

Le futur USS Mobile sera mis en service dans la ville du même nom
De Naval Surface Force Pacific

Publié le 23 avril 2021

US Navy : sujets divers - Page 16 959

SAN DIEGO - Le futur USS Mobile (LCS 26), le plus récent navire de combat littoral (LCS) de la marine américaine, variante de l'indépendance, sera mis en service le 22 mai 2021 à 10 h 00 (CT) à Mobile, en Alabama.

En raison des problèmes de santé et de sécurité publics liés à la pandémie du nouveau coronavirus (COVID-19), la cérémonie se déroulera conformément aux directives et restrictions du ministère de la Défense, du Center for Disease Control, de la santé publique de l'État, de l'État et du gouvernement local. L'événement sera retransmis en direct pour offrir un maximum de visionnage au grand public.

«L'équipage mobile a travaillé dur pour préparer son navire pour ce moment, et ils continueront de voir les fruits de leur travail alors qu'ils s'entraînent et opèrent en mer», a déclaré le vice-amiral Roy Kitchener, commandant de la Naval Surface Force, US Pacific Fleet . «Nous améliorons la létalité de classe LCS et l'infrastructure de maintien en puissance mondiale pour mieux exploiter la polyvalence que ces navires apportent à la Force de surface; Le mobile entre dans la flotte à un moment de grande écoute dans la progression LCS, alors que nous mettons en œuvre les leçons apprises d'autres déploieurs LCS. »

Mme Rebecca Byrne, présidente et chef de la direction de la Community Foundation of South Alabama et épouse de l'ancien représentant américain de l'Alabama Bradley Byrne est le sponsor du navire. En tant qu'ancienne présidente de la Downtown Mobile Alliance et ancienne directrice générale de Centraide du comté de Baldwin, Rebecca a longtemps servi sa communauté à travers des rôles de leadership civique, culturel et religieux.

La mise en service est une tradition de longue date de la Marine où Rebecca donnera le premier ordre à «piloter notre navire et lui donner vie».

Le commandant de Mobile, le Cmdr. Christopher W. Wolff, diplômé de l'Université Carnegie Mellon, de l'Université de l'Oklahoma et de l'U.S. Naval War College, a déployé cinq fois sur cinq navires différents. L'officier de marine de troisième génération dirige un équipage de 70 officiers et marins enrôlés.

USS Mobile a été construit à Mobile, en Alabama, par Austal USA et a été lancé le 11 janvier 2020.

Le futur USS Mobile est le cinquième navire de la Marine à honorer la ville de Mobile, qui entretient une riche relation historique avec la Marine.

Le premier mobile était un vapeur confédéré, exploité par le gouvernement, fonctionnant comme un coureur de blocus et capturé à la Nouvelle-Orléans en avril 1862 par les forces américaines. Commandé sous le nom de USS Tennessee, le navire a ensuite été renommé Mobile. Mis en service en mars 1919, le deuxième Mobile, un paquebot de Hambourg Amerika Lines opérant entre l'Allemagne et les États-Unis jusqu'au déclenchement de la Première Guerre mondiale, fut repris par le Conseil maritime allié et affecté aux États-Unis après l'armistice. Mobile (CL 63) a participé à de nombreuses campagnes de théâtre du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale. Mis en service le 24 mars 1943, le croiseur a reçu 11 étoiles de bataille pour le temps de service du navire et a été mis hors service en mai 1947. Le quatrième Mobile (LKA 115) était un cargo amphibie en service de septembre 1969 jusqu'à son déclassement en février 1994.

Le LCS est un navire hautement manœuvrable, mortel et adaptable conçu pour prendre en charge les missions ciblées de lutte contre les mines, de lutte anti-sous-marine et de guerre de surface. Le LCS de la variante Independence intègre de nouvelles technologies et capacités pour soutenir à un prix abordable les missions actuelles et futures, des eaux profondes aux littoraux.

Le LCS est désormais la deuxième plus grande classe de navires de surface en production, derrière le programme de destroyers de la classe DDG-51 Arleigh Burke de la Marine.

L'USS Mobile sera porté à domicile à la base navale de San Diego, en Californie.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:21

A Task Force 56 patrol boat escorts the French navy aircraft carrier FS Charles de Gaulle (R 91), USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) conducts flight operations and USS Laboon (DDG 58) replenishes from USNS Arctic (T-AOE 😎 in U.S. 5th Fleet; and USS Kearsarge (LHD 3) conducts weapons qualifications in the Atlantic Ocean. VIEW the U.S. Navy photo gallery at https://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery...


Un bateau de patrouille de la Force opérationnelle 56 escorte le porte-avions de la Marine française FS Charles de Gaulle (R 91), USS Dwight D. Eisenhower (CVN 69) effectue des opérations de vol et USS Laboon (DDG 58) remplace l'USNS Arctic (T-AOE 😎 dans la 5 e flotte américaine ; et USS Kearsarge (LHD 3) effectue des qualifications en armement dans l'océan Atlantique. VOIR la galerie photo de la marine américaine sur https://www.navy.mil/Resources/Photo-Gallery...

US Navy : sujets divers - Page 16 1290

US Navy : sujets divers - Page 16 2248

US Navy : sujets divers - Page 16 3198

US Navy : sujets divers - Page 16 4168

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:31

Navy SM-6 Missile Successfully Hit A Target Barge During Big Manned-Unmanned Teaming Test

US Navy : sujets divers - Page 16 1061

The U.S. Navy has announced that a team of manned and unmanned assets spotted a mock surface target and then sent targeting information to the Arleigh Burke class destroyer USS John Finn, which then hit it with an SM-6 missile, yesterday. That live-fire event was one part of a huge drone-focused experiment that wrapped up today and that also included testing involving swarming capabilities, small drone boats, submarine-launched unmanned underwater vehicles, manned and unmanned platforms working together to conduct anti-submarine operations, and more.

Navy Rear Admiral James Aiken, the commander of the experiment, formally known as Unmanned Integrated Battle Problem 21 (UxS IBP 21), along with Rear Admiral Robert Gaucher, the Director of the Maritime Headquarters at U.S. Pacific Fleet, provided the new details during in a call with reporters on April 26, 2021. The exercise had officially kicked off on April 19.

US Navy : sujets divers - Page 16 11111

US Navy : sujets divers - Page 16 1291

Rear Admiral Gaucher said a total of 29 different unmanned systems had taken part in the event, with approximately 50 percent of them being unmanned surface vessels (USV), around 30 percent being unmanned underwater vehicles (UUV), and the remaining 20 percent or so being aerial platforms. The Navy has not provided a comprehensive list of the unmanned assets that participated in UxS IBP 21, but we do know a wide range of designs, from more traditional drones, such as the General Atomics MQ-9B Sea Guardian, to various tiers of USVs and UUVs, and even high-altitude balloons, were involved.

The USS John Finn, one of four Arleigh Burke class destroyers taking part in the experiment, actually took the shot, though the Navy would not identify any specific systems that helped find the target or help cue the missile to it. Rear Admiral Aiken did say that the target that the SM-6 struck was "relatively small" and was "well-beyond line-of-sight" relative to the John Finn.

The target, which was brought to the target area by the San Antonio class landing platform dock USS Anchorage, had been fitted "with a radar reflector, as well as a repeater to allow us to have ES [an electromagnetic signature] on it was well," Aiken added. Those features could have given the target radar and electromagnetic signatures more in line with a larger surface vessel. Perhaps more interesting, these features enabled the team of manned and unmanned assets, which included space-based sensors, to spot the mock enemy vessel and then provide targeting information to the John Finn without using any active sensors.

US Navy : sujets divers - Page 16 1344

US Navy : sujets divers - Page 16 1442

"It was a really, really complex" kill chain, Rear Admiral Aiken explained. "It was totally passive," he continued, referring to the sensors employed, and "we used a fusing capability that we're actually doing some experimentation on."

Passive sensors do not emit any signals of their own, though the communications systems necessary to transmit the information that they collect would. Still, reduced emissions make it more difficult for an opponent to realize that they're at least being surveilled, if not targeted, and even locating and attacking the emitting assets themselves. This all makes it more difficult for them to respond in a timely and efficient manner to any incoming attack. The Navy, as well as other branches of the U.S. military, have been increasingly looking at ways to mask the electromagnetic signatures of their own ships and other platforms, underscoring how these emissions can be a very serious liability in modern combat.

It's also worth noting that this is yet another demonstration of the utility and flexibility of the SM-6 series of missiles, which is rapidly emerging as one of the Navy's most capable surface-launched weapons, as you can read about more here. Though designed primarily as an air and missile defense weapon, this missile also has a secondary surface-to-surface capability, as was on display in this experiment. A new, enlarged Block IB variant is now in development that will offer even greater capabilities in existing and new roles, including potentially as a hypersonic weapon interceptor. The U.S. Army is also in the process of adapting the SM-6 into a land-based surface-to-surface weapon.

US Navy : sujets divers - Page 16 1533

However, the missile shoot was only one part of this seven-day exercise. Rear Admirals Aiken and Gaucher both said that unspecified swarms were used to carry out mock attacks on a surface vessel. They did not say whether this involved drones in the air, USVs on the surface, UUVs below the waves, or some combination thereof, or how much of these swarms might have been simulated in some fashion as has occurred in other experiments.

We do know that what was identified as a U.S. Marine Corps' Long-Range Unmanned Surface Vehicle (LRUSV), which has been linked to swarming technology development projects in the past, did take part in UxS IBP 21. The LRUSV program has been described in the past as a multi-part "tiered, scalable weapons system," at least some elements of which will be "optionally manned and they will carry multiple payloads, which they will be capable of autonomously launching and retrieving." A recently released update on the Marine Corps progress on its radical force restructuring initiative, known as Force Design 2030, included "Long Range Unmanned Surface Vessel with associated swarming drones" in a list of "Prioritized Investments."

US Navy : sujets divers - Page 16 1631

Of course, LRUSV is just one of a number of unmanned swarming projects that we know are ongoing within the Department of the Navy, such as the Office of Naval Research's Super Swarm initiative. One Super Swarm test involved the release of 1,000 small drones from a C-130-type cargo plane.

We know that there is similar work being conducted elsewhere across the U.S. military, as a whole, not to mention projects that may still be classified. There were certainly other unmanned technologies present at UxS IBP 21, such as the tiny ADARO drone boat, that seemed well-suited to operating in swarms.

Rear Admiral Gaucher also specifically said that an unidentified submarine-launched and recovered an Iver4 UUV from one of its torpedo tubes, highlighting another unmanned capability that the Navy is looking to make increasingly greater use of. The boat in question was likely the Los Angeles class attack submarine USS Hampton, the only manned submarine the service identified as being among the UxS IBP 21 participants.

The torpedo-shaped Iver4 has a cruising speed of four knots, can dash for short periods at up to five knots, and operate autonomously for up to 36 hours, depending on its configuration. These UUVs, which you can read more about here, can carry with various sensors to perform intelligence, surveillance, reconnaissance missions.

Thierry




Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:45

Le missile SM-6 de la marine a touché avec succès une barge cible lors d'un grand test de regroupement sans pilote

US Navy : sujets divers - Page 16 1062

La marine américaine a annoncé qu'une équipe d'actifs habités et non habités avait repéré une cible de surface fictive, puis envoyé des informations de ciblage au destroyer de classe Arleigh Burke USS John Finn, qui l'a ensuite frappé avec un missile SM-6, hier. Cet événement de tir réel faisait partie d'une énorme expérience axée sur les drones qui s'est terminée aujourd'hui et qui comprenait également des tests impliquant des capacités d'essaimage, de petits drones, des véhicules sous-marins sans pilote lancés sous-marins, des plates-formes habitées et non habitées travaillant ensemble pour mener des anti-sous-marins. opérations, et plus encore.

Le contre-amiral de la marine James Aiken, le commandant de l'expérience, officiellement connu sous le nom de problème de combat intégré sans pilote 21 (UxS IBP 21), avec le contre-amiral Robert Gaucher, le directeur du quartier général maritime de la flotte américaine du Pacifique, a fourni les nouveaux détails au cours de dans un appel aux journalistes le 26 avril 2021. L'exercice avait officiellement débuté le 19 avril.

US Navy : sujets divers - Page 16 11112

US Navy : sujets divers - Page 16 1292

Le contre-amiral Gaucher a déclaré qu'un total de 29 systèmes sans pilote différents avaient pris part à l'événement, dont environ 50% étaient des navires de surface sans pilote (USV), environ 30% étant des véhicules sous-marins sans pilote (UUV), et les 20% restants environ. étant des plates-formes aériennes. La marine n'a pas fourni de liste complète des actifs sans pilote qui ont participé à l'UxS IBP 21, mais nous connaissons un large éventail de conceptions, allant des drones plus traditionnels, tels que le General Atomics MQ-9B Sea Guardian, à divers niveaux d'USV. et des UUV, et même des ballons à haute altitude, étaient impliqués.

L'USS John Finn, l'un des quatre destroyers de classe Arleigh Burke participant à l'expérience, a en fait pris le tir, bien que la marine n'identifie aucun système spécifique qui a aidé à trouver la cible ou à y diriger le missile. Le contre-amiral Aiken a dit que la cible touchée par le SM-6 était «relativement petite» et «bien au-delà de la ligne de visée» par rapport au John Finn.

La cible, qui a été amenée dans la zone cible par le quai de la plate-forme d'atterrissage de classe San Antonio USS Anchorage, avait été équipée "d'un réflecteur radar, ainsi que d'un répéteur pour nous permettre d'avoir ES [une signature électromagnétique] dessus était bien », A ajouté Aiken. Ces caractéristiques auraient pu donner au radar cible et aux signatures électromagnétiques plus conformes à un vaisseau de surface plus grand. Peut-être plus intéressant, ces fonctionnalités ont permis à l'équipe d'actifs habités et non habités, qui comprenait des capteurs spatiaux, de repérer le faux vaisseau ennemi, puis de fournir des informations de ciblage au John Finn sans utiliser de capteurs actifs.

US Navy : sujets divers - Page 16 1345

US Navy : sujets divers - Page 16 1443

«C'était une chaîne de mise à mort vraiment, vraiment complexe», a expliqué le contre-amiral Aiken. «C'était totalement passif», a-t-il poursuivi, faisant référence aux capteurs employés, et «nous avons utilisé une capacité de fusion sur laquelle nous faisons en fait des expérimentations».

Les capteurs passifs n'émettent aucun signal qui leur est propre, bien que les systèmes de communication nécessaires pour transmettre les informations qu'ils collectent le feraient. Pourtant, la réduction des émissions fait qu'il est plus difficile pour un adversaire de se rendre compte qu'il est au moins surveillé, sinon ciblé, et même localisant et attaquant les actifs émetteurs eux-mêmes. Tout cela rend plus difficile pour eux de répondre de manière rapide et efficace à toute attaque entrante. La marine, ainsi que d'autres branches de l'armée américaine, recherchent de plus en plus des moyens de masquer les signatures électromagnétiques de leurs propres navires et autres plates-formes, soulignant à quel point ces émissions peuvent être une responsabilité très grave dans le combat moderne.

Il convient également de noter qu'il s'agit d'une autre démonstration de l'utilité et de la flexibilité de la série de missiles SM-6, qui est en train de devenir l'une des armes lancées en surface les plus performantes de la Marine, comme vous pouvez en lire plus ici. Bien que conçu principalement comme une arme de défense aérienne et antimissile, ce missile a également une capacité surface-surface secondaire, comme cela a été exposé dans cette expérience. Une nouvelle variante élargie du bloc IB est en cours de développement et offrira des capacités encore plus importantes dans les rôles existants et nouveaux, y compris potentiellement en tant qu'intercepteur d'arme hypersonique. L'armée américaine est également en train d'adapter le SM-6 en une arme sol-sol terrestre.

US Navy : sujets divers - Page 16 1534

Cependant, le tir de missiles n'était qu'une partie de cet exercice de sept jours. Les contre-amiraux Aiken et Gaucher ont tous deux déclaré que des essaims non spécifiés avaient été utilisés pour mener des attaques simulées contre un navire de surface. Ils n'ont pas dit si cela impliquait des drones dans les airs, des USV à la surface, des UUV sous les vagues, ou une combinaison de ceux-ci, ou combien de ces essaims auraient pu être simulés d'une manière ou d'une autre, comme cela s'est produit dans d'autres expériences.

Nous savons que ce qui a été identifié comme un véhicule de surface sans pilote à longue portée du US Marine Corps (LRUSV), qui a été lié à des projets de développement technologique en essaim dans le passé, a participé à l'UxS IBP 21. Le programme LRUSV a été décrit dans le passé en tant que «système d'armes évolutif à plusieurs niveaux», dont au moins certains éléments seront «éventuellement habités et ils porteront plusieurs charges utiles, qu'ils seront capables de lancer et de récupérer de manière autonome». Une mise à jour récemment publiée sur les progrès du Corps des Marines sur son initiative de restructuration radicale des forces, connue sous le nom de Force Design 2030, incluait «un navire de surface sans pilote à longue portée avec des drones en essaim associés» dans une liste d '«investissements prioritaires».

US Navy : sujets divers - Page 16 1632

Bien sûr, LRUSV n'est que l'un des nombreux projets d'essaimage sans pilote dont nous savons qu'ils sont en cours au sein du ministère de la Marine, comme l'initiative Super Swarm de l'Office of Naval Research. Un test Super Swarm a impliqué la libération de 1000 petits drones à partir d'un avion cargo de type C-130.

Nous savons que des travaux similaires sont menés ailleurs dans l'ensemble de l'armée américaine, sans parler des projets qui peuvent encore être classés. Il y avait certainement d'autres technologies sans pilote présentes à l'UxS IBP 21, comme le petit drone ADARO, qui semblaient bien adaptées pour fonctionner en essaims.

Le contre-amiral Gaucher a également déclaré spécifiquement qu'un sous-marin non identifié avait lancé et récupéré un Iver4 UUV dans l'un de ses tubes lance-torpilles, mettant en évidence une autre capacité sans pilote que la Marine cherche à utiliser de plus en plus. Le bateau en question était probablement le sous-marin d'attaque de classe Los Angeles USS Hampton, le seul sous-marin habité que le service a identifié comme faisant partie des participants à l'UxS IBP 21.

L'Iver4 en forme de torpille a une vitesse de croisière de quatre nœuds, peut courir pendant de courtes périodes jusqu'à cinq nœuds et fonctionner de manière autonome jusqu'à 36 heures, selon sa configuration. Ces UUV, dont vous pouvez en savoir plus ici, peuvent transporter avec divers capteurs pour effectuer des missions de renseignement, de surveillance, de reconnaissance.

Thierry



Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 15:48

En train de faire un arrêt bien mérité ! ⚓

L ' USS Roosevelt (DDG 80) arrive à Souda Bay, Grèce. Roosevelt est en route pour sa deuxième patrouille dans la zone d'opérations de l'en soutien aux alliés et partenaires régionaux et aux intérêts américains de sécurité nationale en Europe et en Afrique.

US Navy : sujets divers - Page 16 1293

US Navy : sujets divers - Page 16 2249

US Navy : sujets divers - Page 16 3199

US Navy : sujets divers - Page 16 4169

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 19:07

It’s all in a day’s work! 💪
USS Makin Island (LHD 😎 conducts routine operations at sea. The Makin Island Amphibious Ready Group and the 15th Marine Expeditionary Unit are operating in the U.S. 7th Fleet area of operations as part of a scheduled deployment to the region.

Tout est dans une journée de travail ! 💪
L ' USS Makin Island (LHD 😎 mène des opérations courantes en mer. Le groupe Amphibious Ready Group et le 15th Marine Expeditionary Unit opèrent dans la zone d'opérations de l'@FBENTITYle dans le cadre d'un déploiement prévu dans la région.

US Navy : sujets divers - Page 16 6100
US Navy : sujets divers - Page 16 778
US Navy : sujets divers - Page 16 868
US Navy : sujets divers - Page 16 960

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty27.04.21 19:43

Lots of Burkes at Norfolk VA as seen from USS Winston S. Churchill (DDG 81).

Beaucoup de burkes à Norfolk VA comme on l'a vu de l'USS Winston S. Churchill (DDG 81).

US Navy : sujets divers - Page 16 11113

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8030
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 8:43

super super super

Bonjour Thierry.

Mais c'est à un travail titanesque auquel tu t'attaches, là ; et pour notre plus grand plaisir.
Et dire qu'il en est de même pour tous les sujets que tu abordes.
Grand merci, pour tout.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 19:25

@Xavier MONEL a écrit:
super super super

Bonjour Thierry.

Mais c'est à un travail titanesque auquel tu t'attaches, là ; et pour notre plus grand plaisir.
Et dire qu'il en est de même pour tous les sujets que tu abordes.
Grand merci, pour tout.
Amitiés.

Xavier

bonsoir Xavier

c'est avec grand plaisir

bonne lecture pour les postes avenir

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 19:27

Ships of the Essex Amphibious Ready Group, along with USS Kidd (DDG 100), sail in formation through waters of the Eastern Pacific as part of ongoing training by the Essex ARG and 11th Marine Expeditionary Unit in the Commander, U.S. Third Fleet area of operations. #BlueGreenTeam

Les navires du groupe Essex Amphibious Ready, avec USS Kidd (DDG 100), naviguent en formation dans les eaux du Pacifique Est dans le cadre de l'entraînement continu de l'Essex ARG et de 100 dans le 100 zone d'opérations. #BlueGreenTeam

US Navy : sujets divers - Page 16 1296

US Navy : sujets divers - Page 16 2251

US Navy : sujets divers - Page 16 3201

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 19:28

US Navy : sujets divers - Page 16 4171

US Navy : sujets divers - Page 16 5121

US Navy : sujets divers - Page 16 6101

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 19:29

Ready to land ☑
Sailors brace themselves as an MV-22B Osprey, assigned to the Marine Medium Tiltrotor Squadron (VMM) 165 (Reinforced), 11th Marine Expeditionary Unit, lands on the flight deck of the amphibious transport dock USS Portland - LPD 27.
📷 by Mass Communication Specialist 2nd Class Devin Kates https://go.usa.gov/xHQBh

Prêt à atterrir ☑
Les marins se préparent comme un Osprey MV-22 B, attribué à l'Escadron Marine Moyen Tiltrotor (VMM) 165 (renforcé), 11th Marine Expeditionary Unit atterrissage sur le pont d'envol du quai de transport amphibie ...
📷 par le spécialiste en communication de masse 2 ème classe Devin Kates https://go.usa.gov/xHQBh

US Navy : sujets divers - Page 16 1297

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 9742
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty28.04.21 19:38

The U.S. Navy and U.S. Coast Guard operate forward, from the littoral to the open ocean, ensuring stability and open sea lanes across all maritime domains.
U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet routinely conducts operations in the Black Sea.
Read more: https://go.usa.gov/xHUWB

La Marine américaine et opèrent vers l'avant, du littoral à l'océan ouvert, assurant la stabilité et les voies maritimes ouvertes dans tous les domaines maritimes.
U.S. Naval Forces Europe-Africa/U.S. Sixth Fleet mène régulièrement des opérations dans la mer Noire.
En savoir plus : https://go.usa.gov/xHUWB

US Navy : sujets divers - Page 16 1064

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




US Navy : sujets divers - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: US Navy : sujets divers   US Navy : sujets divers - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy : sujets divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 21 ... 26  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: US Navy - Marine Américaine - Amerikaanse marine-
Sauter vers: