www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Bouton10  Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Goog_l10  

Partagez
 

 Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/8/2020, 20:09

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne ne parle


WAKASHIO - IMO 9337119
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash19

Le vraquier japonais transportant 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes de fuel serait en train de couler.
"Le Wakashio ne peut pas couler" a assuré le directeur des affaires maritimes dans les médias locaux de l'île Maurice. On se croirait dans un mauvais remake de Titanic. Et pourtant.

Échoué depuis le 25 juillet sur le récif de Pointe d'Esny (au sud-est de l'île Maurice)

, le vraquier japonais de 300m fait l'objet de toutes les inquiétudes.

Car en plus de faire 300m, le navire battant pavillon panaméen transporte à son bord 200 tonnes de diesel et 3 800 tonnes de fuel.

Un premier message rassurant des autorités vite démenti


Face aux inquiétudes véhiculées via les réseaux sociaux notamment, le gouvernement a d'abord joué la carte de la sécurité pour rassurer.

"Le ministère rassure le public que, selon les experts, le Wakashio est stable, contrairement aux photos qui circulent sur les réseaux sociaux. Le vraquier ne sombre pas et ne va pas sombrer. Le processus pour l'opération de renflouage est en cours. Toutes les mesures sont prises par l'équipe de sauveteurs pour rééquilibrer le navire".

Mais rebondissement aujourd'hui en fin de matinée, après la publication d'un communiqué en provenance du Ministère de l'Environnement.

"Le ministère a été informé aujourd'hui 6 août 2020 à 11 heures qu'il y a une brèche dans le navire MV WAKASHIO et qu'il y a une fuite d'huile". Après 12 jours posé sur la barrière de corail, le navire serait-il finalement en train de couler ?

"Toutes les autorités compétentes sont mobilisées sur place pour toute action nécessaire. L'équipe NCG et Polyeco prennent toutes les mesures nécessaires pour contenir la fuite. Des mesures supplémentaires sont également prises pour protéger ces sites en vue d'un déversement d'hydrocarbures prévu", est-il encore précisé dans le communiqué.

Le ton se veut beaucoup moins rassurant.

Le Wakashio pourrait causer plus de dommages qu'un cyclone

L'association Eco-Sud avait prévenu dès samedi soir, à l'approche de l'anticyclone, que le MV Wakashio devait être immobilisé, même par un petit remorqueur disponible au port. Dans le cas contraire, le pivotement du vraquier causé par les houles allait endommager davantage les coraux. Si jusqu'à samedi, 300 mètres de récif corallien étaient déjà affectés, hier, ce chiffre serait passé à au moins un kilomètre selon les dernières informations de nos collègues de lexpress.

"L'écume blanche que l'on peut voir ? Il s'agit de sédiments provenant des coraux écrasés par le poids du navire. Au lieu de couler au fond, ils remontent à la surface probablement par l'action des vagues et de l'hélice du navire." Selon un militant d'Eco-Sud, si le pays a échappé à une pollution d'hydrocarbures jusqu'ici, l'île doit faire face à un autre désastre écologique.  

"Cette barrière de corail repoussait tranquillement en l'absence de cyclones ces dernières années. Le Wakashio aura causé davantage de dommages qu'un cyclone" peut-on lire toujours chez nos confrères de lexpress.

Le député européen Younous Omarjee réagit sur les réseaux sociaux









Pour rappel, le cargo battant pavillon panaméen avait quitté la Chine pour le Brésil avec à son bord 20 membres d'équipage. Il s'est échoué le 25 juillet dernier à Pointe-d'Esny laissant aujourd'hui la population locale et les associations environnementales envisager le pire.  



IMO number: 9337119
MMSI: 372711000
Name of the ship: WAKASHIO
Vessel type : Bulk carrier
Operating status: Active
Flag: Panama
Gross tonnage: 101932 tons
Deadweight: 203130 tons
Length : 299 m
Breadth : 50 m
Year of build: 2007
Builder : UNIVERSAL SHIPBUILDING - KAWASAKI, JAPAN
Classification society: NIPPON KAIJI KYOKAI (NKK)
Owner : DAE AH SHIPPING - PUSAN, SOUTH KOREA
Manager: NAGASHIKI SHIPPING - KASAOKA, JAPAN
Description : WAKASHIO is a Bulk carrier built in 2007 by UNIVERSAL SHIPBUILDING - KAWASAKI, JAPAN. Currently sailing under the flag of Panama. It's gross tonnage is 101932 tons.

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash11
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash10
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash10
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash12
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash13
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash14
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash15
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash16
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash17
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Wakash18
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 07:42

Naufrage du Wakashio : la Team Europe se mobilise pour soutenir Maurice 9 Août 08h00


Naufrage du Wakashio
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Fuite d'huile: quatrième jour de mobilisation 9 août 2020    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 09:27

9 août 2020   08:41  Fuite d'huile: quatrième jour de mobilisation


Fuite d'huile: quatrième jour de mobilisation
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Descente policière à bord du Wakashio ce dimanche   Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 09:31

Descente policière à bord du Wakashio ce dimanche


Descente policière à bord du Wakashio ce dimanche
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 8837
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 10:13

super affraid
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 12427
Age : 72
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 11:05

pleure pleure

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/9/2020, 17:51

coup de gueule du 9-08-2020 18h01 Liege


Depuis hier, 8 août, c’est la consternation, une fois de plus. Alors que Beyrouth vient de subir une explosion hallucinante, une marée noire est en train de se propager dans le sud-est de l’île Maurice. Celle-ci fait suite au naufrage du minéralier WAKASHIO, le 25 juillet 2020.

Nous ne sommes bien sûr pas en mesure d’en tirer quelques conclusions définitives, mais il semble bien que la connerie humaine soit une fois de plus la cause de ces désastres.

Voilà deux semaines que le navire WAKASHIO, minéralier de 300 mètres de long par 50 mètres de large (!!!), bien entendu immatriculé à Panama, est échoué sur le récif, face à la pointe d’Esny dans le sud-est de l’île Maurice.

Et il faut attendre que la coque de celui-ci se déchire pour faire réagir quelques médias et avec eux, quelques politiques …

…Pour qu’on en entende vaguement parler, en ce qui me concerne c’était hier soir via un tweet d’un député européen, Mr Younous Omarjee. Car même aujourd’hui, deux semaines après l’échouement, cette information reste encore confidentielle. Le risque énorme que court ce bijou de lagon ne fait pas la une. On lui préfère le rebond du virus comme pratiquement CHAQUE JOUR, actualité toujours à la une par exemple du journal Le Monde en ce 7 août 2020.

Pourtant, il suffit de chercher un peu sur les réseaux sociaux, on trouve aisément de nombreuses images de particuliers sur place et de médias locaux. Je vous laisse apprécier par vous-même la gravité de la situation.

Mais deux semaines après l’événement, où sont les explications ?? Comment est-ce possible une chose pareille ?? Où est la trace AIS de ce navire qui est monté TOUT DROIT, de face, et semble-t-il a bonne vitesse, sur le récif alors qu’il était soi-disant en panne de moteur ??  Il aurait été retourné depuis pour être face à la houle ?? Qui a pris cette décision, et pourquoi ?? Pourquoi l’équipage du WAKASHIO n’a-t-il pas tenté de mouiller ses ancres alors que la profondeur le permettait ?? Où est le rapport de mer du capitaine, où sont les témoignages de l’équipage ?? Que font nos médias ??

Notre système à quelque chose de pourri, quelque chose qui empêche la prévoyance et l’anticipation. Quelque chose qui déresponsabilise ceux qui devraient porter les responsabilités. Quelque chose qui fait que seul le présent et le court terme compte.

Quelque chose qui fait que même quand un navire est échoué sur un récif pendant plusieurs jours et qu’il est encore temps de le vidanger et/ou de le déséchouer, on va plutôt attendre que sa coque se déchire et qu’il pisse son pétrole ou son quelconque contenu pour commencer tout doucement à réagir.

J’imagine les négociations pour savoir qui va payer…

Et cette caricature de réaction politique locale, il y a encore quelques heures, malgré l’évidence des images :

« D’après le média mauricien l’Express, le gouvernement se veut cependant rassurant, et affirme qu’il « n’y a pas de risque de marée noire ». »

Je vous laisse apprécier ces propos au regard de ce type de vidéo publiée dans la foulée par les habitants de l’île, qui essayent de faire quelque chose, de protéger leur île face au désastre en cours.

Tout est sous contrôle, on a la situation en main

Maintenant, les autorités de l’île Maurice (dénoncée par nombre de pays africain comme paradis fiscal), semblent complètement inconscientes et démunies face à cet énorme minéralier, que l’océan attaque sans relâche et qui a donc toutes les chances de complètement s’ouvrir et de déverser ses milliers de tonnes de cargaison noire, toxique, et tueuse dans les eaux magnifiques de ce lagon.

Comment peut-on prétendre avoir la situation en main quand, depuis deux semaines, un navire est en train de s’éventrer ainsi devant sa porte et que la situation s’aggrave de jour en jour ?

Je suis terriblement triste, pour Beyrouth, pour l’île Maurice. Et terriblement en colère face à la NON-gestion PRÉSENTE des crises qui ne manqueront pas de survenir DEMAIN.

Et c’est sans parler de la médiocrité de nos médias de masse, qui malgré les subventions massives qu’ils reçoivent, ne nous informent pratiquement plus de rien, alors que nous sommes obligés de passer par Twitter, Youtube et Facebook pour tenter de savoir un minimum ce qui se passe.

Le monde n’a jamais autant croulé sous les milliers de milliards d’argent sorti de nulle-part, mais en 2020, dans un paradis fiscal comme Maurice, une île à moins de 100 MN d’un département français qui s’appelle La Réunion, on n’a toujours pas de quoi vidanger et déséchouer un navire échoué sur un récif.

Pour subventionner les industries fossiles par contre, alors là pas de problème ! Regardez donc la Une du journal Médiapart du 3 août, il y a seulement 6 jours :

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Subven10

Qu’on ne vienne pas me dire que nous n’avons pas les moyens !

On n’a toujours ces pavillons de complaisances.

On n’a toujours pas de quoi faire payer les responsables.

C’est TOUJOURS la nature, l’environnement et les collectivités qui payent et qui subissent les conséquences.

C’est affligeant.

C’est « après moi le déluge ».

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 05:21

MV Wakashio: retour sur cette journée en images 9 août 2020  22:00


MV Wakashio: retour sur cette journée en images


Dernière édition par Tuva01 le 8/10/2020, 05:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 05:27

Marée noire à l'île Maurice: le bateau échoué menace de se briser 09-08-20, 22:26  Source: Belga


Le bateau échoué dans les eaux cristallines de l'île Maurice avec 4.000 tonnes de pétrole à bord menaçait dimanche de se briser, faisant craindre une catastrophe écologique encore plus grave dans cet espace maritime protégé.

Dimanche soir, la petite nation de l'Océan Indien se préparait au pire. Les équipes d'intervention sont provisoirement parvenues à bloquer la fuite d'hydrocarbures qui se déversaient depuis plusieurs jours de la cale du bateau.

Mais le risque que le vraquier se brise tout simplement en deux était grandissant. "Les fissures se sont creusées. La situation est encore pire", a déclaré à la presse le Premier ministre mauricien Pravind Jugnauth.

Le Wakashio, appartenant à une entreprise japonaise mais battant pavillon panaméen, transportait 3.800 tonnes d'huile lourde et 200 tonnes de diesel lorsqu'il a heurté le 25 juillet un récif à Pointe d'Esny.

Situé sur la côte sud-est de l'île, ce récif est un joyau écologique connu pour ses sites de conservation classés internationalement, ses eaux turquoises et ses zones humides protégées.

Jeudi, les autorités mauriciennes ont annoncé que des hydrocarbures s'écoulaient de la coque fissurée du vraquier. Plus de 1.000 des 4.000 tonnes de carburant transportées par le Wakashio se sont déjà déversées en mer, a indiqué Akihiko Ono, le vice-président de la Mitsui OSK Lines, la société qui exploitait le navire.

Des milliers de volontaires


Dimanche, des milliers de personnes ont afflué sur les rives pour tenter de limiter tant bien que mal la marée noire qui menace l'île.

Les volontaires se sont efforcés de tresser des barrages flottants en chanvre et en tissu afin de circonscrire la nappe de carburant. D'autres, munis de masques et gants en caoutchouc, tentaient de ramasser dans des seaux les produits échappés du navire.

Jusqu'à présent, les eaux agitées ont mis en difficulté les opérations pour limiter les fuites d'hydrocarbures.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 11:36

Naufrage du Wakashio : Le navire menace de se briser en deux le 10.08.2020 à 11h06 – mis à jour le 10.08.2020 à 12h42

Naufrage du Wakashio : Le navire menace de se briser en deux

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 11:39

Naufrage du Wakashio : un remorqueur connecté au vraquier pour éviter tout déversement d’huile s’il se brise


Naufrage du Wakashio : un remorqueur connecté au vraquier pour éviter tout déversement d’huile s’il se brise
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 11:43

Maurice : 1.000 tonnes d'huile lourde dans le lagon, le pompage retardé à cause de la météo Publié il y a 1 heures / Actualisé il y a 1 heures 10-08-2020 11h00


Maurice : 1.000 tonnes d'huile lourde dans le lagon, le pompage retardé à cause de la météo
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/10/2020, 11:47

WAKASHIO : La chronologie des évènements suite au naufrage


Le ministère de l’Environnement, de la Gestion des Déchets Solides et du Changement Climatique
a émit ce vendredi 7 août 2020 un communiqué de la chronologie des évènements suite au naufrage du vraquier Wakashio à Pointe d’Esny dans la soirée du 25 juillet. On propose ci-dessus les différentes mesures prises par le gouvernement :-

1. Au moment même où nous avons appris que le vraquier Wakashio a fait naufrage à Pointe d’Esny, durant la soirée du 25 juillet, nous avons déclenché de manière préventive un protocole d’urgence.

2. Le même soir, le NEOC (National Emergency Operations Command Centre) a alerté les partenaires concernés dont le Ministère l’Environnement, le National Coast Guard, la Police, la SMF, la Police Helicopter Squadron et le Police Headquaters et assuré la coordination d’ensemble.

3. Dès samedi soir, le Ministère de l’Environnement a activé son Plan national contre le déversement de l’huile lourde et le Conseil de district de Grand Port a mobilisé toutes ses ressources disponibles.

4. Durant la matinée du 26 juillet, le NEOC a installé une base d’opération et de coordination à Blue Bay. Les barrages flottants ont été déployés immédiatement après pour protéger les zones sensibles de la région tels que le Parc marin de Blue Bay et les îlots avoisinants comme l’île aux Aigrettes.

5. Le même jour (26 juillet), les ministres Husnoo, Ramano et Maudhoo se sont rendus à Pointe D’Esny pour faire un constat de la situation et, depuis, ont animé des réunions quotidiennes avec tous les partenaires assurant les opérations d’assistance.

6. Immédiatement après le naufrage, les propriétaires du vraquier ont sollicité les services d’une firme étrangère pour remorquer le navire.

7. Depuis le 26 juillet, le gouvernement mauricien a fourni toute l’assistance nécessaire pour sauver le navire et prévenir une catastrophe écologique.

8. Trois remorqueurs devaient arriver pour stabiliser le navire et ensuite l’extraire du récif. Deux d’entre eux sont arrivés depuis une semaine. En raison de plusieurs facteurs hors de leur contrôle, ils n’ont pu opérer comme ils l’avaient prévu.

9. Le mauvais temps et l’état de la mer sont les facteurs essentiels qui ne permettaient pas aux remorqueurs de stabiliser le Wakashio, ni au bateau transportant des équipements en vue du sauvetage de l’accoster. Pour rappel, la météo avait émis un avis de forte houle entre le 2 et le 5 août.

10. Des échantillons de l’eau de mer ont été prélevés quotidiennement et analysés pour détecter toute trace de pollution.

11. Jusqu’au 5 août, il n’y avait aucun déversement de fioul à partir des réservoirs du bateau. Les traces d’huile détectées dans le lagon provenaient de la salle des moteurs.

12. Le 5 août la compagnie responsable de la mise à flot du navire a procédé a des manœuvres en vue de le stabiliser. Des membres du public ont fait circuler des photos de l’opération sur les réseaux sociaux ce qui a fait croire à certains que le navire avait coulé. Il n’y avait aucune fuite de fioul à ce moment.

13. Toutefois, dans la nuit du 5 au 6 août, les courants rendaient la mer encore plus houleuse et a causé des dégâts considérables à la coque du navire, ce qui a occasionné des fuites d’huile lourde.

14.En raison des forts courants marins, les barrages flottants n’ont, malheureusement, pu retenir le fioul qui s’échappait du navire pour atteindre les côtes du sud-est.

15. La situation demeure critique. Nous avons mobilisé toutes les ressources nécessaires et sollicité l’aide des pays de la région et celle d’autres pays amis.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/11/2020, 19:36

Naufrage du Wakashio : opacité autour de l’enquête policière, même des hauts gradés étant laissés sur la touche 11 août 2020 19h00


Naufrage du Wakashio : opacité autour de l’enquête policière, même des hauts gradés étant laissés sur la touche
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Tuva01
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Tuva01

Nombre de messages : 1193
Age : 56
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty8/11/2020, 19:54

Il faut faire vite. De nouvelles fissures sont apparues à l'intérieur du Wakashio, faisant craindre une rupture en deux du vraquier japonais.



Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  20081010
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  20081011









Naufrage du Wakashio : le point 15 jours après


Environnement -

Une population locale exemplaire et solidaire, une fuite d'huile lourde enfin stoppée, des conditions climatiques compliquées... On fait le point en ce début de semaine.

Commençons par la (seule) bonne nouvelle de la journée : les équipes d'interventions sont (provisoirement) parvenues à bloquer la fuite d'hydrocarbures qui se déversait depuis plusieurs jours de la cale du bateau.

Mais 15 jours après le naufrage du Wakashio, les opérations de lutte contre la pollution maritime, dues aux hydrocarbures s'échappant de la coque du navire, se poursuivent et se sont même accélérées ce week-end. Car après le silence des premiers jours, tout le monde aujourd'hui s'accorde pour qualifier le naufrage du Wakashio de "catastrophe environnementale majeure".

Une population locale exemplaire et solidaire


Ce sont eux les premiers touchés. Mais malgré le drame environnemental qui est en train de frapper leur île, les Mauriciens sont exemplaires.

Depuis plusieurs jours déjà, ils se mobilisent en masse. Ce week-end, ils ont été des milliers à se rendre sur la côte Sud-Est de l'île pour se porter volontaires afin de lutter (nuits et jours) contre cette pollution maritime. Tous ont mis la main à la patte dans le but (entre autres) de confectionner des "boom", des boudins de paille installés sur plusieurs sites et censés capter les hydrocarbures.

Des bouées et barrières ont été placées un peu partout le long de la plage pour éviter que l'huile ne s'y dépose. Leur but ? Tout simplement essayer de limiter la propagation de la nappe d'huile et sauver le lagon et le littoral mauriciens.

Mais des algues imbibés d'hydrocarbure jonchent le littoral dans la région selon les dernières informations de lexpress.mu, site d'informations local très bien informé. Toujours d'après leurs informations, des soldats de la Special Mobile Force, armés de leurs pelles, sont sur le terrain pour enlever le fioul qui s'est déposé sur le sable et les rochers.

Il faut faire vite. De nouvelles fissures sont apparues à l'intérieur du Wakashio, faisant craindre une rupture en deux du vraquier japonais.

Des conditions climatiques compliquées


C'était annoncé... Face aux conditions climatiques compliquées, le pompage d'huile du MV Wakashio vers d'autres pétroliers a été stoppé hier dans la journée. Car la priorité depuis samedi est désormais d'extraire les hydrocarbures restants dans le navire.

Samedi, plus de 250 tonnes ont pu être récupérées. Mais se pose désormais la question du stockage des hydrocarbures. Les stations services ne serraient pas en mesure de tout récupérer comme il aurait été évoqué au début.

La France en renfort


La France a répondu à la demande d'appui des autorités mauriciennes par l'envoi depuis la Réunion de moyens techniques et humains. Le bâtiment de la Marine nationale, Le Champlain, a également été mobilisé. Il est arrivé sur l'île Maurice hier matin, avec du matériel supplémentaire à son bord.  

« Une grave erreur de navigation »


Selon des informations de l'AFP, la police mauricienne aurait prévu d'aborder le Wakashio, afin de saisir tous les documents relatifs à sa navigation, notamment les enregistrements des communications. Selon une source maritime mauricienne qui s'est confié au journal Le Monde, l'accident aurait été vraisemblablement causé par « une grave erreur de navigation », car il n'a pas dévié de sa route.

Le navire manoeuvré par un capitaine Indien de 58 ans, aurait dû passer bien plus au sud de l'île Maurice.
Suite à ça, Bruneau Laurette, spécialiste en sécurité maritime et activiste social a tenu une conférence de presse ce matin pour évoquer la situation.

"La National Coast guard a laissé le navire poursuivre son chemin dans les eaux mauriciennes. Que ce se serait-il passé s'il y avait des terroristes à bord ? Pourquoi n'y a-t-il pas eu des tirs de sommation et pourquoi il n'a pas été arraisonné suite au refus de répondre ?"

La marée noire, qui n'a cessé de s'étendre en remontant le long de l'île, s'étend à présent jusqu'aux côtes et plages des villages de Deux-Frères et Quatre-Sœurs. Les autorités craignent que les courants n'entraînent la masse d'hydrocarbures vers des régions, qui étaient considérées jusque-là comme sans risque. Toute la côte Est jusqu'au Nord, y compris l'Ile aux Cerfs, sont désormais menacées.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty
MessageSujet: Re: Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne    Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Naufrage du Wakashio : ce désastre écologique dont personne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: La marine marchande-
Sauter vers: