Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Sabordage Toulon 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: L'Opération Lila 2ème partie   Mar 18 Sep 2018 - 17:16

La mise en place de l'Opération Lila prit secrètement plus cinq jours. La base de Toulon était une large baie protégée par une enceinte qui se franchissait par quatre grandes portes solidement gardées et défendues.
Les deux principales se trouvaient voisine de l'Arsenal du Mourillon et celle du Nord, elle même défendue par le Fort Fagalde, voisin de l'arsenal. D'autre part il était nécessaire pour les assaillants de trouver leur chemins dans la multitude des routes et des passages qui menaient vers les différents bassins et docks de la base et où les navires étaient amarrés. Il fallait donc rassembler un fort contingent des marins pour accompagner les blindés.
L'amiral Marschall, commandant à Brest le "Marine Gruppe West" de la Kriegsmarine promit un contingent de 3.500 marins à la disposition des forces qui devaient accomplir l'opération. Ces marins devaient arriver dans la journée du 25 novembre dans un point de rassemblement voisin de Marseille.
La 10ème Panzerdivision cantonnée entre Marseille et Toulon en attente d'un transfert en Tunisie était la force la plus rapprochée de Toulon elle devait mener l'attaque mais était à court de blindés. La 7ème Panzer cantonnée dans la région de Perpignan fut appelée à appuyer la 10ème et la division SS Das Reich en manoeuvre dans la même région fournit un bataillon. Chose peu connue il y eu probablement des "belges"
qui ont participé à l'opération car ce fut le bataillon "Langemarck" qui fut désigné. Après des retards dus à des erreurs de parcours les marins arrivèrent pais en nombres peu suffisant mais il fallait maintenant commencer l'opération pour ne pas alarmer les amiraux français et principalement de Laborde qui croyaient en la parole d'Hitler et que toutes ces forces venaient pour s'opposer à une éventuelle tentative de débarquement dans le cadre de l'opération Torch.
(Suite : Le sabordage)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 3682
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Mar 18 Sep 2018 - 17:35

Bonjour Robert.

Encore ! encore ! encore !
Mon pauvre ; on (je) te met à rude épreuve ; mais que c'est palpitant...
Depuis des années, je possède un livre sur la question (Le suicide de la flotte française à Toulon - Henri Nogueres - Robert Laffont - 1961).
Je l'ai relu, il y a un peu plus d'un mois.
Alors, avec tous les éléments nouveaux que tu nous délivres ; tu parles si je me régale.
Les archives sont accessibles, maintenant, et bien des évènements de cette période sombre, sortent de l'ombre.
Merci de les remettre en lumière.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6027
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Mer 19 Sep 2018 - 12:19

super super super
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 4730
Age : 78
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Sabordage Toulon 1942   Mer 19 Sep 2018 - 16:21

super super
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: L'Opération Lila (2ème partie)   Ven 21 Sep 2018 - 17:42

La mise en place de cette opération prit plus d'une semaine. L'amiral Marshall commandant
la marine allemande en France,le " Marine Gruppe West" à Brest, promit 3.500 marins à mettre à la disposition des forces qui devaient opérer. Ces marins devaient arriver devaient arriver à l'est de Marseille le 25 novembre au soir dans un point de rassemblement prévu à l'est de Marseille. La 10ème Panzerdivion qui était cantonnée entre Marseille et Toulon, en attente de son transfert en Tunisie, fut désignée pour lancer l'opération et être rejointe à Toulon par la 7ème cantonnée dans la région de Perpignan devait la rejoindre avec des éléments de la SS Division Das Reich. Ceci fait, chose peut connue qu'il se peut que des "belges" ont probablement participé à l'opération car ce fut un bataillon de la Brigade Langemark qui fut envoyé.
Les marins se firent attendre car leur transport sur les chemins de fer français en mauvais état fut difficile
(Suite : Le lancement de l'Opération Lila)
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Doublon   Ven 21 Sep 2018 - 17:44

Sorry Actuellement très occup je vous ai tapé un doublon
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 3682
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Ven 21 Sep 2018 - 17:53

super et merci
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Le sabordage (1ère partie)   Ven 21 Sep 2018 - 18:04

La tentative de capturer la Flotte de Haute Mer de l'amiral de Laborde, n'était pas une mince affaire malgré la puissance des forces qui devaient opérer, et surtout opérer au petit matin, juste avant l'aube.
Tout d'abord la base navale de Toulon, créée par Vauban à la demande de Louis XIV s'était fort agrandie au fil des temps. certains de ses bâtiments battit par Vauban existaient encore. Elle était devenue la plus grande base navale de la Méditerranée, et était presque une ville dans la ville. S'y retrouver demandait d'y avoir séjourné ou travaillé pendant un certain temps. Ce fut donc une grande difficulté pour les troupes allemandes avec leurs marins et leurs blindés d'arriver aux navires. La base était entourée d'un enceinte et il n'y avait que quatre grandes portes bien gardée pour y pénétrer et compter sur trois petits forts encore armés qui en étaient voisins.
(Suite : Le sabordage (2ème partie, les navires)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 3682
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Ven 21 Sep 2018 - 18:14

Re-bonjour et merci.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 4730
Age : 78
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Sabordage Toulon 1942   Sam 22 Sep 2018 - 9:28

super super
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 40980
Age : 50
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Sam 22 Sep 2018 - 10:47

super

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org En ligne
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6027
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Sam 22 Sep 2018 - 11:40

Very Happy super
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: L'Opération Lila (2ème partie)   Lun 24 Sep 2018 - 15:00

Les navires avaient encore leurs équipages à bord ainsi que tous leurs armements. Tout ces marins, dont beaucoup auraient désiré reprendre le combat, étaient bien décidés à sauver l'honneur de la flotte, et la capurer ne serait pas une mince affaire.
     L'opération rassemblait environ 16.000 hommes et véhicules blindés. L'heure H était fixée à 4.00 heures.
Seulement environ 1.700 hommes de la Kriegsmarine, officiers compris étaient tout juste arrivés la veille. cette force était composée de quatre groupes de combat, désignés A, B, C et D qui devaient occuper la base.
Le groupe D avait la charge principale de faire ouvrir ou de défoncer avec surprisela porte principale située non loin de la Préfecture Maritime et de capturer l'amiral Marquis, Préfet Maritime et de couper tou ses moyens de communiquer l'alarme.
Nous verrons dans la suite le sabordage proprement dit.
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Le sabordage, la fin...   Mar 25 Sep 2018 - 15:09

Vers 4h30les blindés allemands défoncèrent la porte proche du Fort, oste de commandement fe'aùital Marquis, le Préfet Maritime. Celui-ci fut surpris encore au lit,mais de toutes façons les Allemands avaient déjà coupé le réseau de communication de la base; la chance fut avec les Françaais car très heueusemenet le contre amiral Robin, son chef d'Etat Major se rendit compte de la situation et put alere le conre amiral Dorno qui alarma immédiatemeny de Laborde dans ses appartements de son navire amiral Strasbourg pour lui dire que les blindés envahissaient la base lui confirmer qu'il y avait urgence.
Tout d'abord de Laborde ne pu pa croire que les Allemands avaient manqué à leur parole de ne pas saisir sa belle flotte. Après quelques vérifiction il fut enfin convaincu et ordonne le branle ba et l'ouverture des feux. Mais il dut vite se rendre à l'évidence, il était trop tard. Il ne li restait plus que d'ordonner le sabordage. Le drame était joué. Il fit hisser son pavillon commandement à cinq étoiles.
Un peu de suspence et de patience je dois fermer parceque je suis appelé. A tout à l'heure
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 711
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: La fin de la fin du sabordage   Mar 25 Sep 2018 - 15:42

Les blindés allemands avient reçu l'ordre d'éviter autant que possible le effusions de sang, mais finirent d'arriver le long des navires avec difficulté et bien du retard. Arrivés là les sabordages étaient déjà bien entamés. Les explosions commençaient à retentir. Il était impossible de monter à bord, toutes les échelles de coupées avaient été rentrées à bord. Les Allemands craignaient aussi les armements restés à bord et les canons de certaines tourelles non encore détruits et qui pouvaient ne faire qu'une bouchée de leurs blindés. On entendait aussi des explosions internes et sur les passerelles le bruit des coups de masses avec lesquelles les marins, le coeur déchiré, démolissaient les appareils fragiles.
Purges ouvertes les navires commençaient à couler droit ou certains chaviraient et les incendies comme çaient à s'allumer.
C'est ainsi que disparurent en deux heures quatre-vingts cinq navires de cette magnifique flotte.
(Suite : Le petit FRESNEL)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabordage Toulon 1942
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: