Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 Sabordage Toulon 1942

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 11:56

Y a t il des amis intétressés par ce sujet. Aussi un ami qui accepterait de transférer à ma place des photos que je jui passerais par e mail. Solution provisoire en attendant ma formation sur mon noueveau PC? Merci 'avance. Robert
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8764
Age : 70
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 12:22

Sujet sur la marine toujours intéressant.

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
FONTENAI CHRISTIAN
Capitaine de corvette
Capitaine de corvette
avatar

Nombre de messages : 724
Age : 71
Localisation : Koksijde
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 12:27

Je suis dans la même situation que toi Robert…. Smilie 65  j'étais beaucoup plus fort avec mes enfants au jeux Combat naval….touché-coulé.... destroyer salut salut
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Deux amiraux inamicaux   Lun 10 Sep 2018 - 14:19

Un hasard de circonstances fit que les deux plus importants amiraux de la Royale qui se détestaient était absents  de Vichy et de Toulon quand les alliés  lancèrent l'opération Torch le 8 novembre 1942.Le premier était l'amiral François Darlan, Ministre de la Marine de Vichy et l'amiral Jean de Laborde, commandant en chef à Toulon. Les deux hommes ne s'aimait pas. Darlan  était l'amiral qui n'avait jamais vu la mer et que la mer n'avait jamais vu, comme disaient certain, ce qui était loin d'être vrai. Il avait passé beaucoup de temps à Paris pour créer une magnifique  flotte moderne pour la France.
de Laborde, surnommé le marquis Jean, était un des tous premiers pilotes de l'Aéronavale et avait fait une très belle première guerre comme commandant la base aéronavale de Dunkerque.Très respecté, il avait fait les premiers appontages sur le porte avions Béarn. Quand il allait inspecter une escadre en manoeuvre il y allait avec son hydravion, amerrissait près du navire du chef d'escadre, grimpait à bord par la teughe, quittait son équipement de vol et apparaissait dans son plus bel uniforme.
Donc deux hommes pas ordinaires.
A l'époque leurs opinions étaient fort différentes, Darlan commençait à penser que la guerre état à un tournant et avait décidé de remplacer de Laborde à la tête de l'escadre de Toulon. Celui=ci disait parfois qu'l n'était pas anglophobe mais "anglophage" après le drame 'El Kebir qui avait coûté plus d'un se propsaitmillier de mort à l'escadre française à Alger. Il ne rêvait que de revanche et voulait créer une force française pour Le lutter contre les Français Libre et reprenrdre le contrôle des colonies françaises d'Afrique passées à de Gaulle. Le hasard fit que Darlan se trouvait en visite privée à Alger au chevet de son fils gravement malade et de Laborde à Paris pour discuter de son projet avec l'ambassadeur Otto Abetz le jour du débarquement allié. Cette situation allait causer à Vichy un imbroglio politique sur lequel je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Deux amiraux inamicaux   Lun 10 Sep 2018 - 14:20

Un hasard de circonstances fit que les deux plus importants amiraux de la Royale qui se détestaient était absents  de Vichy et de Toulon quand les alliés  lancèrent l'opération Torch le 8 novembre 1942.Le premier était l'amiral François Darlan, Ministre de la Marine de Vichy et l'amiral Jean de Laborde, commandant en chef à Toulon. Les deux hommes ne s'aimait pas. Darlan  était l'amiral qui n'avait jamais vu la mer et que la mer n'avait jamais vu, comme disaient certain, ce qui était loin d'être vrai. Il avait passé beaucoup de temps à Paris pour créer une magnifique  flotte moderne pour la France.
de Laborde, surnommé le marquis Jean, était un des tous premiers pilotes de l'Aéronavale et avait fait une très belle première guerre comme commandant la base aéronavale de Dunkerque.Très respecté, il avait fait les premiers appontages sur le porte avions Béarn. Quand il allait inspecter une escadre en manoeuvre il y allait avec son hydravion, amerrissait près du navire du chef d'escadre, grimpait à bord par la teughe, quittait son équipement de vol et apparaissait dans son plus bel uniforme.
Donc deux hommes pas ordinaires.
A l'époque leurs opinions étaient fort différentes, Darlan commençait à penser que la guerre état à un tournant et avait décidé de remplacer de Laborde à la tête de l'escadre de Toulon.  Celui=ci disait parfois qu'l n'était pas anglophobe mais "anglophage" après le drame 'El Kebir qui avait coûté plus d'un se propsaitmillier de mort à l'escadre française à Alger. Il ne rêvait que de revanche et voulait créer une force française pour Le lutter contre les Français Libre et reprenrdre le contrôle des colonies françaises d'Afrique passées à de Gaulle. Le hasard fit que Darlan se trouvait en visite privée  à Alger au chevet de son fils gravement malade et de Laborde à Paris pour discuter de son projet avec l'ambassadeur Otto Abetz le jour du débarquement allié. Cette situation allait causer à Vichy un imbroglio politique sur lequel je reviendrai.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3371
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 16:12

Bonjour Robert.

Merci.
C'est extrêment intéressant, ce que tu nous narres là.
J'ai toujours été très friand, de tous les récits, qui touchent à cette période de l'histoire de notre "Royale".
Je pense qu'Olivier se ferait un plaisir de nous transférer tes photos ; il est certainement l'un des plus qualifiés, de nous tous, pour cela.
Cependant, s'il n'en a pas le temps ; je pense que cela doit être dans mes compétences...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 21497
Age : 67
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 17:28

@Xavier MONEL a écrit:
Bonjour Robert.

Merci.
C'est extrêment intéressant, ce que tu nous narres là.
J'ai toujours été très friand, de tous les récits, qui touchent à cette période de l'histoire de notre "Royale".
Je pense qu'Olivier se ferait un plaisir de nous transférer tes photos ; il est certainement l'un des plus qualifiés, de nous tous, pour cela.
Cependant, s'il n'en a pas le temps ; je pense que cela doit être dans mes compétences...
Amitiés.

Xavier
super
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
Archer
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8764
Age : 70
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Lun 10 Sep 2018 - 17:38

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: La flotte, l'armistice et Mers Kébir   Lun 10 Sep 2018 - 21:18

Je l'ai dit la flotte français de 1939 était une flotte magnifique, moderne et bien commandée. En juin 1944, la Franc avait perdu une bataille, non par la faute de ses amiraux ni par le courage de ses poilus,mai1940s de la politique défensive de ses généraux qui avait fait de leur armée une étonnante bureaucratie. En juin 1940 elle fut contrainte de solliciter un armistice. Beaucoup de confondent les mots armistice et capitulation. Un armistice est une arrêt des hostilités sur place pour négocie une pais éventuelle, une capitulation est une défaite pure et simple en rase campagne.. Hitler croyait alors qu'il avait gagné la guerre, pour des raisons politiques Hitler laissa à la France la disposition de sa flotte et de ses colonies moyennant certaines conditions. Les escadre françaises était alors dispersée. Dans la base de Toulon, en Egypte, en Algérie , au Maroc et en Martinique. Elle devait être partiellement désarmée, rebasée à Toulon et simplement maintenue en état d'entretien. L'armistice rendait provisoirement la France un statut d'état neutre en attendant un traité de paix définitif.
Une grosse part de la flotte se trouvait alors en Algérie à la base de Mers el Kebir, mais devait rentrer à Toulon. Cette magnifique flotte était convoitée par les amiraux allemands et crainte par l'Amirauté anglaise qui pensait que les Allemands pouvait ne pas respecter leurs promesses et s'en emparer. Hitler avait d'ailleurs fait préparer un plan, dit Opération Attila, pour s'en emparer à la première occasion. Les Anglais décidèrent alors d'envoyer une escadre à Mers el Kebir, non pour sen emparer mais pour convaincre son commandant, l'amiral Gensoul d'aller se baser à la Martinique que afin d'être à l'abri d'une poussée allemande<; ce dernier refusa toute négociation en s'en tint à sa discipline envers son gouvernement de Vichy.
Les Anglais ouvrirent alors le feu et Gensoul résista, le beau cuirassé Dunkerque fut gravement avarié par une torpille qui éclata sur une remorqueur amarré à couple causant un grand nombre de victimes. Hitler satisfait de cette résistance accorda à la flotter retournée à Toulon de rester en conditions limitées de combats et d'entrainement. Ce fut probablement une des ares erreurs de Winston Churchill. Ce fut cette opération qui rendit l'amiral de Laborde "anglophage" au dernier degré
Pour la suite : L'Opération Torch)
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Remerciements à Xavier   Lun 10 Sep 2018 - 21:21

Merci cher ami, je suis bien d''accord de t'envoyer à ton adresse e mail des photos légendée. Bien à toi. Robert
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5702
Age : 76
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Mar 11 Sep 2018 - 11:23

Very Happy super super super
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 21497
Age : 67
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Mar 11 Sep 2018 - 11:42

super super super
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
Roger B.
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2808
Age : 84
Localisation : bruxelles 1160
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   Mar 11 Sep 2018 - 12:33

super
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: l'Opération Torch (1)   Mar 11 Sep 2018 - 13:00

A la fin de l'année 1942, des signes de tournant de la guerre commençaient à apparaître.L'armée allemande qui avait été pour la première fois stoppée par l'hiver et les forces sibériennes devant Moscou mais avait repris l'offensive pour foncer vers les pétroles du Caucase s'y trouvait en difficulté et en grand danger de se faire encercler dans la région de Stalingrad. Les Américains étaient entrés en guerre et leurs énormes capacités industrielles tournaient à plein pour réarmer. L'US Navy avait bloqué 'avance de la flotte américaine à Midway en juin.
A Alger des petits groupes de résistants s'étaient formés dont le plus important lancé par un grand industriel avait des contacts et la confiance du consul général des Etats Unis, Robert Murphy. Le président Roosevelt avait l'intention de débarquer en Europe en 1943 mais en fut dissuadé par son ami Winston Churchill qui avait bien vu la puissance que la Wehrmacht avec le débarquement expérimental à Dieppe en août 1942 et pu le convaincre de commencer par le ventre mou de l'axe, l'Afrique du Nord.
(A suivre Opération Torch (2)
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 560
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: l'Opération Torch 2   Mar 11 Sep 2018 - 16:34

L'Opération Torch mettait en lignes trois Task force. Tout d'abord la Task Force 34 aux odres l'amiral Hewitt qui avait hissé son pavillon sur le cuirassé BB 59 qui avait hissé son pavillon sur le cuirassé BB 59 USS Massachusett, la Central Naval Task Force de l'amiiral Troubridge avec son pavillon sur le cuirassé HMS Rodney et l'Eastern Task Force de l'amiral Burrough sur leait HMS Bulolo. Ces trois très grands groupe avaient en soutien la force H de la Royal Navy à Gibraltar. La plus grande force navale mis en opération jusque là.
La Task Force 34, la plus puissante des trois, venait des Etats Uni, avait traversé l'Atlantique sans être repérée par les U.Boote; ce n'est que le 7 novembre au soir,qu'lle fut localisée au large eGibralatar ce fut une surprise générale. Hitler n'apprit la nouvelle que la nuit alors qu'il se dirigeait vers Munich.Même le général de Gaule, à sa grande fureur v'avait pas été averti des préparation à la demande de Roosevelt qui ne l'appréciait guère. Hitler pensa que cette flotte se dirigeait vers Malte pour une attaque en Libye. Quand à de Laborde, il crut à un débarquement dans le sud de la France et mis sa flotte en alerte pour aller intervenir. Il est heureux qu'il ne l'ait pas fait car ça aurait été une mission suicide. Sa belle flotte, bien que puissante, n'avait que quelques radar expérimentaux et pas de pas de porte avions
(Suite :l'Opération Torch 3)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sabordage Toulon 1942   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sabordage Toulon 1942
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: