www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Bouton10  Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Goog_l10  
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Partagez
 

 Australian Navy - Marine Australienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyJeu 20 Mai 2021 - 19:14

Le soutien se poursuit pour l'opération ARGOS || Le HMAS Ballarat II a rejoint l'effort international pour faire appliquer les sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies contre la Corée du Nord.
Ballarat, qui soutient l'application des sanctions, marque la deuxième contribution de #YourADF à l'opération ARGOS cette année.
Le chef des opérations conjointes, le lieutenant-général Greg Bilton, a déclaré que l'opération ARGOS démontrait l'engagement de l'Australie en faveur de la non-prolifération nucléaire et de l'ordre mondial fondé sur des règles.
«L'Australie est attachée à la stabilité et à la sécurité de notre région et continuera à soutenir les sanctions contre la Corée du Nord jusqu'à ce qu'elle prenne des mesures concrètes vers la dénucléarisation», a déclaré le lieutenant-général Bilton.
📖➡: bit.ly SupportContinuesForOpArgos #AusNavy

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 4348

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyJeu 3 Juin 2021 - 12:53

SOUS-MARINS: L'AUSTRALIE EN QUÊTE D'UN PLAN B EN CAS D'ÉCHEC DU "CONTRAT DU SIÈCLE" AVEC LA FRANCE
P.L. avec AFP
Le 02/06/2021 à 10:26

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 6_jfif12

Le contrat de 68 milliards de dollars qui prévoit la construction de 12 sous-marins est accusé de dépassements de budget et de retards, malgré les démentis de Naval Group.
L'Australie envisage des solutions alternatives en cas d'échec du "contrat du siècle" conclu avec la France qui porte sur la construction de 12 sous-marins pour la Marine de l'immense île-continent, a annoncé ce mercredi un responsable du ministère de la Défense australien.

Le contrat, d'un montant de 68 milliards de dollars (56 milliards d'euros), conclu avec le groupe français Naval Group (ex-DCNS) pour la construction de ces 12 sous-marins à propulsion conventionnelle en Australie est accusé de dépassements de budget et de retards, ce dont se défend l'industriel. La question de la poursuite de ce projet est un sujet sensible sur le plan de la politique intérieure australienne. La semaine prochaine, le Premier ministre Scott Morrison doit rencontrer le président français Emmanuel Macron à Paris.

"Il est prudent que la Défense envisage des alternatives si nous n'étions pas en mesure de poursuivre le projet", a déclaré mercredi lors d'une audition au Sénat Greg Moriarty, le plus haut fonctionnaire en charge du dossier au ministère australien de la Défense. "Prudent, le ministère élabore un plan d'urgence", a-t-il ajouté, précisant que le gouvernement demeure "absolument déterminé" à résoudre les problèmes avec Naval Group. Les autorités australiennes ont cependant affirmé que les détails concernant ce "Plan B" sont classifiés.

2800 emplois
Greg Moriarty a précisé que le sujet est tout particulièrement étudié depuis quelques mois et que cela comprend les sous-marins et les non-sous-marins. "J'ai davantage réfléchi à cette question au cours des 12 derniers mois car, pour moi, il est devenu évident que nous avions des difficultés avec ce programme" de sous-marins de nouvelle génération, a-t-il ajouté.

Naval Group avait été choisi en 2016 pour la construction de ces sous-marins, avec une première livraison prévue en 2032. Cependant, depuis, la mise en oeuvre en programme s'avère agitée. Le patron de l'industriel français, Pierre-Eric Pommellet, s'est récemment rendu en Australie. Sur place, il s'est engagé à ce que 60% de la valeur du programme revienne à l'Australie, une exigence de Canberra. Les deux parties ne sont en revanche toujours pas parvenues à finaliser l'étape suivante du contrat, portant sur trois milliards de dollars et qui était prévue pour le début de l'année.

SUR LE MÊME SUJET
Comment Naval Group procède à la "greffe" de deux sous-marins sur son site de Cherbourg
Le contrat doit créer 2800 emplois dans ce pays et occuper parallèlement 500 personnes en France, essentiellement dans la partie conception. Les spécialistes australiens des questions militaires espèrent que ces sous-marins permettront à l'Australie d'opposer une force de dissuasion crédible en cas d'action hostile.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyJeu 3 Juin 2021 - 16:23

#OOTD || Changez pour l'uniforme d'hiver. Les stagiaires des Ressources Humaines Maritimes et leur instructeur portent la nouvelle robe d'hiver noire #AusNavy.

Suite aux commentaires positifs d'un essai utilisateur, le chef de la marine a approuvé la robe d'hiver noire RAN dans l'inventaire des uniformes de la marine.

📸: POIS James Whittle #YourADF

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 2659

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyDim 13 Juin 2021 - 20:35

L'Australie va moderniser tous ses sous-marins vieillissants malgré les retards chroniques de son nouveau design français
La rénovation coûteuse intervient alors que le gouvernement confirme que ses nouveaux sous-marins ne seront pas entièrement prêts au combat avant 2054.

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 4451

Alors que l'Australie attend ses 12 nouveaux sous-marins controversés de classe Attack, le ministère de la Défense du pays a annoncé qu'il dépenserait environ 4,6 milliards de dollars pour maintenir sa flotte actuelle de sous-marins de classe Collins viable jusqu'à ce qu'ils puissent être remplacés. Les plans précédents n'auraient modernisé que trois de la classe Collins, mais le ministère a été contraint de faire le pas puisque le premier de la classe Attack ne devrait pas être livré avant 2035 environ, tandis que la flotte complète n'atteindra pas la phase finale opérationnelle. (FOC) jusqu'en 2054.

Le ministre australien de la Défense, Peter Dutton, a confirmé les plans d'extension de la durée de vie de type (LOTE) pour les six sous-marins de la classe Collins, comme l'a rapporté le site Internet Defense Connect. Il s'agit d'un investissement important dans la conception vieillissante de la classe Collins, dont le premier exemple est entré en service au milieu des années 90 et reflète la dernière d'une série de préoccupations concernant les retards du programme de la classe Attack, qui était initialement censé entrer en service dans le début des années 2030.

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 5364
Le sous-marin de classe Collins HMAS Rankin effectue des transferts en hélicoptère avec un MH-60R Seahawk à Cockburn Sound, en Australie occidentale, dans le cadre de sa formation préalable au déploiement.

Les sous-marins de la classe Collins ont été conçus par la firme suédoise Kockums, qui fait désormais partie de Saab. Ce sont de grands sous-marins à propulsion conventionnelle, avec un déplacement immergé de près de 3 500 tonnes et une longueur de 254 pieds. Les détails du programme LOTE n'ont pas été annoncés, mais le plan est de s'assurer que les bateaux Collins restent adaptés aux opérations de combat jusqu'à ce que la classe Attack soit déclarée prête pour le service de première ligne.

"Nous devons être réalistes quant à ce qui nous attend en termes de menace dans notre propre région, et la capacité des sous-marins est un élément important de la façon dont nous atténuons ce risque et il est important que le programme soit le bon", a déclaré Dutton à The Australian. "Il ne fait aucun doute dans mon esprit que nous devons poursuivre une extension de type de vie [pour la classe Collins]."

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 6288
Un concept d'artiste du sous-marin de la classe Attack pour la Royal Australian Navy.

Le coût du programme, ainsi que les inquiétudes concernant le partage du travail pour le chantier naval Osborne en Australie-Méridionale qui construira les sous-marins, ainsi que le partage de la technologie, ont pesé sur le projet SEA 1000. L'accord initial exigeait qu'au moins 60 pour cent de la valeur du contrat soient investis dans l'industrie locale.

La raison exacte pour laquelle le programme est devenu si cher n'est pas tout à fait claire et ce manque de transparence sur les questions financières a été une source persistante de conflit entre les parties australienne et française. Cependant, nous savons que les 69 milliards de dollars comprennent des fonds pour la recherche et le développement, l'intégration de systèmes de combat, la création d'installations de production indigènes, ainsi que des infrastructures de soutien. Dans cet esprit, un coût unitaire de 8 milliards de dollars par coque est quelque peu trompeur. D'un autre côté, il n'en reste pas moins qu'il y a deux ans, la France a affirmé avoir budgétisé un peu plus de 10 milliards de dollars pour un total de six bateaux de la classe Barracuda qu'elle achète pour sa propre marine.

Plus tôt cette année, il a été signalé que le gouvernement australien envisageait même d'annuler entièrement le contrat avec Naval Group. Au lieu de cela, on a apparemment pensé à une conception alternative basée sur la classe Collins, qui sera construite par la filiale australienne de Naval Group.

Plus récemment, il a été rapporté que le gouvernement envisageait également d'acquérir un sous-marin allemand - presque certainement le sous-marin Type 216 de Thyssen Krupp qui a perdu dans l'appel d'offres initial SEA 1000 - comme mesure provisoire en attendant la pleine disponibilité de la classe Attack. Cela semblerait une solution extravagante, mais en gardant à l'esprit que le Type 216 devait coûter environ la moitié du coût de la conception française, cela pourrait potentiellement être faisable, bien que beaucoup plus cher qu'une mise à niveau vers la classe Collins.

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 8190
Un schéma généré par ordinateur montrant la conception du Type 216.

Dutton a noté qu'il y avait eu « des problèmes avec les arrangements avec Naval Group », et a assuré que tout était fait pour s'assurer que les obligations contractuelles étaient respectées. Néanmoins, tout cela ne fait qu'allonger les délais de mise en mer effective des nouveaux sous-marins et rend plus urgente la nécessité d'une solution provisoire.

Plus tôt ce mois-ci, dans le cadre d'une refonte plus large de sa direction, Naval Group Australia a recruté un nouveau vice-président exécutif pour son programme Future Submarines.

De toute évidence, l'Australie a besoin d'un remplaçant pour ses sous-marins vieillissants de classe Collins, d'une manière ou d'une autre. Bien que les coûts de la classe Attack puissent être impressionnants, la Royal Australian Navy reconnaît l'importance des sous-marins dans la guerre navale moderne, en général, et pour l'Australie, en particulier, en tant que grande puissance navale du Pacifique. Cela est particulièrement pertinent à un moment où la Chine développe rapidement sa propre marine et introduit des sous-marins qui sont plus rapides et plus difficiles à détecter.

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 9159
Un sous-marin diesel-électrique chinois de type 039A, considéré comme l'un des plus silencieux du genre actuellement en service.

Ce qui semble être la solution actuellement privilégiée – mettre à niveau la classe Collins existante en attendant de voir ce qui se passera avec la classe Attack – semble risqué, mais cela donne au moins à Naval Group une autre chance de remettre son programme sur la bonne voie. Dans le même temps, l'industrie locale de la construction navale sera occupée par les travaux de réparation des anciens sous-marins, au moins jusqu'à ce qu'elle puisse commencer à travailler sur son successeur. Pour l'instant, c'est probablement encore la conception de Naval Group, mais parler de plus d'une alternative à l'étude suggère qu'il existe encore un potentiel, au moins, que cela puisse encore changer.

Contacter l'auteur : thomas@thedrive.com

Thierry


Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyDim 13 Juin 2021 - 21:14

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 5366
Mer de Chine du Sud (6 juin 2021) La frégate de classe Anzac de la Marine royale australienne HMAS Ballarat (FFH 155) cuit devant le destroyer lance-missiles de la classe Arleigh Burke USS Curtis Wilbur (DDG 54) lors d'un ravitaillement en mer avec le Commandement du transport maritime militaire Henry J. Kaiser, ravitailleur de la flotte de classe USNS Big Horn (T-AO 198). Curtis Wilbur est affecté au commandant de la Force opérationnelle 71/Escadron de destroyers (DESRON) 15, le plus grand DESRON déployé à l'avant de la Marine et la principale force de surface de la 7e flotte américaine. (U.S. Photo par marine Spécialiste de la communication de masse 3e classe Zenaida Roth)



Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 6290
Mer de Chine du Sud (7 juin 2021) Un Sea Hawk MH-60R affecté à la frégate de classe Anzac de la Marine royale australienne HMAS Ballarat (FFH 155) survole le poste de pilotage de la classe Arleigh Burke destroyer lance-missiles USS Curtis Wilbur (DDG 54). Curtis Wilbur est affecté au commandant de la Force opérationnelle 71/Escadron de destroyers (DESRON) 15, le plus grand DESRON déployé à l'avant de la Marine et la principale force de surface de la 7e flotte américaine. (U.S. Photo par marine Spécialiste de la communication de masse 3e classe Zenaida Roth)



Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 7237
Mer de Chine du Sud (7 juin 2021) Les marins à bord de la classe Arleigh Burke destroyer lance-missiles USS Curtis Wilbur (DDG 54) ravitailler un MH-60R Sea Hawk affecté à la Marine royale australienne de la frégate de classe Anzac HMAS Ballarat (FFH 155) sur le pont d'envol. Curtis Wilbur est affecté au commandant de la Force opérationnelle 71/Escadron de destroyers (DESRON) 15, le plus grand DESRON déployé à l'avant de la Marine et la principale force de surface de la 7e flotte américaine. (U.S. Photo par marine Spécialiste de la communication de masse 3e classe Zenaida Roth)

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 9201
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyLun 14 Juin 2021 - 9:22

super

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyLun 28 Juin 2021 - 19:24

Le chef d'état-major de la Marine, l'amiral Vandier s'est entretenu hier avec son homologue australien, le vice Admiral Michael Noonan. Ils ont dressé un bilan complet de notre coopération et des perspectives pour les années à venir.
La France et l'Australie entretiennent d'excellentes relations bilatérales, guidées par des intérêts stratégiques communs : respect du droit international, lutte contre le terrorisme, multilatéralisme. Nos deux marines, toutes deux riveraines en Océan Indien et en Océan Pacifique, coopèrent régulièrement.
Ainsi en 2021, la Marine australienne a fourni un appui décisif lors du déploiement de l'Emeraude de la Seine en Indopacifique. Au cours de la mission Jeanne d'Arc, une navigation commune a été réalisée en mer de Chine méridionale et plusieurs exercices d'ampleur ont été menés par les deux marines. #NotreDéfense
📸 Marine nationale

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 11025

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 2746

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 3585


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 53
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyLun 28 Juin 2021 - 19:25

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 4491

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 5398

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 6320

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45324
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyMer 15 Sep 2021 - 18:25


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45324
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyJeu 16 Sep 2021 - 8:55

La réaction de Naval Group suite à la décision australienne d'abandonner le projet de construction de 12 sous-marins :

https://twitter.com/navalgroup/status/1438357658034188290

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 45324
Age : 54
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 EmptyMer 2 Fév 2022 - 9:29

On se plaint avec nos futures frégates mais en Australie c'est encore pire !

https://twitter.com/ASPI_org/status/1488713958001643525

traduction google de l'article :

Citation :
Un rapport sur les frégates de la classe Hunter indique que la construction navale australienne est en plein désarroi (2.02.2022)

Les dernières révélations sur les frégates de classe Hunter de la Royal Australian Navy confirment une grande partie de ce que nous savions sur les problèmes qui assaillent le programme, tout en apportant une certaine granularité bien au-delà des aveux généraux faits par les responsables du ministère de la Défense lors des audiences précédentes du comité sénatorial.

Cette nouvelle preuve est contenue dans le rapport de fin d’examen de la conception du système rédigé par l’équipe d’ingénierie du programme Hunter en novembre 2021. Elle provient du front de taille et est aussi proche que possible de la vérité sur le terrain.

Un examen de la conception du système est une étape clé qui vise à démontrer que le projet répondra aux exigences du système ou, en d'autres termes, que les éléments du navire forment un ensemble cohérent qui offrira la capacité recherchée par la marine.

Malheureusement, le rapport de sortie indique que la conception est loin d'être cohérente. Nous savons que les modifications importantes que la Défense a imposées à ce qui était une conception immature au départ ont entraîné des problèmes importants. Le premier de ces facteurs est l'augmentation de la taille du navire, qui est passé d'environ 8 000 tonnes à plus de 10 000 tonnes. Les lois de la physique signifient que si vous augmentez la taille du navire de 25% sans augmenter la centrale électrique, les performances en souffriront. Le rapport de sortie donne quelques détails à ce sujet, indiquant que «la vitesse maximale sera inférieure à celle des navires de combat de surface comparables de la RAN» et que le navire devra faire face à « une augmentation de la consommation de carburant et des coûts de fonctionnement ».

Le manque de puissance a également un impact direct sur la capacité de combat, le commandant devant « donner la priorité à l'attribution de puissance au radar CEAFAR2 ou au système de propulsion en fonction des besoins opérationnels du navire ». Au milieu d'un combat, lorsque vous devez aller vite et faire fonctionner votre radar à pleine puissance pour détecter les missiles entrants, vous ne pouvez pas faire les deux. Et la liste des problèmes continue, suggérant qu'en fin de compte, une conception de navire réalisable peut ne pas être possible.

Le processus de sélection des futures frégates visait à choisir une conception mature qui était dans l'eau et en service. Au lieu de cela, il a choisi une conception immature comme navire de référence (la frégate britannique Type 26) qui venait à peine de commencer la construction et était loin d'être dans l'eau, et encore moins en service. Le gouvernement a également accepté cinq modifications majeures de la conception, notamment l'installation du radar CEAFAR de fabrication australienne et du système de combat américain Aegis. Il n'existe pas de conception de navire de guerre complètement prête à l'emploi, mais le but de choisir une conception mature et en service est de minimiser les changements, les risques techniques et le calendrier qui les accompagnent. Au lieu de cela, la voie empruntée par la Défense a généré des risques qui se réalisent maintenant.

Une ironie majeure est que le programme de sous-marins de la classe Attack, désormais annulé, avait terminé son examen fonctionnel du système - une étape plus importante sur la voie de la conception que l'examen de la conception du système - et était prêt à commencer la conception détaillée. Essentiellement, la classe Attack était considérablement plus mature que la classe Hunter et ses risques techniques, de coût et de calendrier.

Comme on pouvait s’y attendre, les hauts dirigeants de la défense affirment que les solutions au problème de conception de la classe Hunter sont en bonne voie. Cependant, les assurances de la Défense ont une crédibilité minimale dans le domaine de la construction navale. Pendant des années, la Défense a assuré les comités sénatoriaux que la classe Attack fournirait une capacité régionale supérieure tout au long de sa vie, mais après l'annulation, le premier ministre a déclaré que la classe Attack aurait été obsolète presque à la minute où elle serait entrée dans l'eau et « nous avons formé la très forte opinion, l'opinion unanime de tous les chefs de nos services et de nos forces de défense, que c'était une capacité qui n'allait pas répondre à nos besoins ».

Alors, où cela nous mène-t-il ? Les retards du programme Hunter signifient que le début de la construction a glissé de 2020 à 2022 et maintenant à 2024, l'examen de sortie avertissant de nouveaux retards possibles. À la fin du projet, la capacité opérationnelle initiale - lorsque le premier navire est prêt à combattre - est maintenant de 2034. Même la vision la plus optimiste du programme de sous-marins nucléaires ne le voit pas fournir de capacité plus tôt que cela, et à moins que AUKUS trouve un moyen de court-circuiter les délais habituels du projet, cela pourrait être considérablement plus tard.

Les 575 milliards de dollars de dépenses du gouvernement pour la défense dans les années 2020, dont 270 milliards de dollars pour de nouvelles capacités, ne permettront à aucun navire de guerre de première ligne de prendre la mer au cours de cette décennie et probablement aucun avant le milieu de la prochaine décennie. Pendant ce temps, les flottes d'Anzac et de Collins devront servir jusque dans les années 2040, en espérant (mais pas assurément) vieillir avec grâce. Mais si la toute nouvelle classe Attack n'était pas la capacité de guerre sous-marine dont nous avions besoin, il est difficile de voir les Collins, âgé de 40 ans, la fournir.

Toute la capacité de combat de la RAN est menacée.

Nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de croiser les doigts et d'espérer que la Défense pourra résoudre les problèmes du programme de la classe Hunter. Même si il le peut, la capacité qu'elle offre est trop faible, trop tardive, à un coût trop élevé et peut ne pas être pertinente face aux menaces futures. L'ASPI et d'autres ont suggéré des plans d'action alternatifs et complémentaires, allant de la construction d'un plus grand nombre de destroyers de guerre aérienne éprouvés de la classe Hobart, à l'armement des navires de patrouille offshore de la classe Arafura (qui n'ont même pas de canon principal) avec des missiles anti-navires, à investir plus massivement dans des systèmes létaux sans équipage et autonomes, à acquérir des systèmes de frappe comme le bombardier B-21.

Jusqu’à présent, la Défense a mis davantage l’accent sur le programme de construction navale ; en effet, le programme SSN attire encore plus de gens et d'attention dans cet espace. Mais toute personne ayant une connaissance basique de la gestion des ressources de l'équipage vous dira que si tout le monde dans le cockpit se concentre sur la lumière rouge clignotante sur le panneau devant eux, l'avion volera dans une montagne.

Source: aspistrategist.org.au/hunter-class-frigate-report-indicates-australian-naval-shipbuilding-in-disarray

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Australian Navy - Marine Australienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Iraqi Navy - Marine iraquienne
» Australian Navy in World War II
» Brazilian Navy - Marine Brésilienne
» Spanish Navy - Marine espagnole
» Pakistan Navy - Marine Pakistanaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: