www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Bouton10  Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Goog_l10  

Partagez
 

 Australian Navy - Marine Australienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44869
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptySam 19 Jan 2019 - 12:54

Amphibious Assault Ship (LHD) L02, HMAS Canberra (III) at Garden Island, an inner-city locality of Sydney, Australia and the location of a major Royal Australian Navy base (22.10.2018) :

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 46741575482_bd061e3c3b_o
by Harvey Barrison, sur Flickr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44869
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyDim 21 Juil 2019 - 8:57

https://twitter.com/Colly77/status/1151292831505367040

traduction google de l'article :

Citation :
La nouvelle flotte australienne de sous-marins pourrait être «obsolète» lorsque ceux-ci entreront en service dans les années 2030 (13.07.2019)

L'Australie a été avertie que son premier sous-marin de la classe Attack, de type français, serait probablement inférieur à ceux exploités par les pays voisins et pourrait même se révéler "obsolète" avant sa mise en service dans les années 2030.

Un nouveau rapport de Derek Woolner, ancien analyste militaire, et de son collègue chercheur David Glynne Jones, exhorte le ministère de la Défense à adopter de toute urgence une propulsion de pointe à batterie lithium-ion pour ses futurs sous-marins.

Leur rapport conclut que l'objectif de l'Australie concernant le programme de 50 milliards de dollars de la classe Attack visant à produire un sous-marin "régional supérieur" est "maintenant remis en question".

"Lorsque le HMAS Attack [le premier des nouveaux sous-marins] sera mis à l'eau au début des années 2030, il sera obsolète", a déclaré M. Woolner à ABC.

L'ancien conseiller gouvernemental a déclaré que le HMAS Attack serait construit avec une batterie principale en métal lourd, dans le cadre d'un processus déjà engagé dans le cadre d'un contrat signé par la société française Naval Group et MTU Friedrichshafen pour des groupes électrogènes diesel.

"Un certain nombre de pays de la région ont déjà commencé à construire des navires autour de batteries lithium-ion qui promettent cinq à six fois plus de performances furtives immergées et beaucoup plus de performances à haute vitesse que ce que l'on peut obtenir avec celles d'un sous-marin à batterie plomb-acide."

En 2016, l'ancien Premier ministre Malcolm Turnbull a annoncé que Naval Group (alors connu sous le nom de DCNS) avait battu ses rivaux allemands et japonais pour la construction de 12 nouveaux sous-marins pour la marine royale australienne au cours des trois prochaines décennies.

M. Woolner, qui a effectué quelques travaux contractuels préliminaires sur le programme australien "Future Submarine", estime que le département de la défense doit maintenant agir rapidement en matière de technologie des batteries.

"J'aimerais voir la Force de défense investir très tôt dans ce projet afin de surmonter le problème d'obsolescence auquel le futur sous-marin sera confronté avant même qu'il ne soit mis au service dans la marine."

Un porte-parole de la Défense a déclaré que la technologie des batteries lithium-ion n'avait pas encore été prouvée.

"La classe Attack sera une nouvelle conception optimisée en tant que sous-marin à propulsion conventionnelle qui répondra à nos besoins uniques en matière de capacités", a déclaré la Défense dans un communiqué.

"La batterie au lithium-ion est une nouvelle technologie et doit encore faire ses preuves en mer.

"Au cours de la conception du sous-marin de la classe Attack, la Défense continue de prendre des décisions éclairées concernant la technologie et les risques à venir.

"Dans le cadre du programme d'acquisition de 12 sous-marins, la Défense a l'occasion d'introduire de nouvelles technologies dans la future flotte de sous-marins pour démontrer qu'ils sont capables de répondre à nos besoins.

Macron félicite le partenariat australien alors que la France dévoile un nouveau sous-marin nucléaire

Des mises en garde concernant les futurs sous-marins australiens à propulsion conventionnelle sont apparuse alors que la France célèbre le dévoilement public du premier de ses six sous-marins à propulsion nucléaire de la classe Suffren.

Les sous-marins australiens de la classe Attack, qui n’ont pas encore été conçus, seront basés sur les sous-marins de la classe Suffren.

Vendredi, la ministre de la Défense, Linda Reynolds, a rejoint le président français Emmanuel Macron aux chantiers navals de Naval Group à Cherbourg pour la première inspection officielle.

"Notre partenariat est un partenariat industriel, mais c'est aussi avant tout un partenariat entre gouvernements, un partenariat entre nations", a déclaré M. Macron à son invitée australienne.

Le directeur général de Naval Group, Hervé Guillou, a également salué la décision de choisir la France pour aider à construire la flotte australienne de 12 nouveaux sous-marins.

"Notre avenir à tous, Madame la Ministre, pour les 50 prochaines années [sera] de livrer souveraineté et supériorité régionale à votre pays", a déclaré M. Guillou lors de la cérémonie de dévoilement.

"Votre présence aujourd'hui souligne la profondeur du partenariat stratégique et des liens qui unissent désormais nos deux pays."

Source : abc.net.au

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8516
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:09

…/…

Allons, bon !
Qu'est-ce que cette histoire ?
Soyons vigilants…
Amitiés.


Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso 64
Amiral de flottille
Amiral de flottille
Itxaso 64

Nombre de messages : 1084
Age : 67
Localisation : Bayonne (Fra)
Date d'inscription : 10/07/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: nouveau patrouilleur austral   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMar 12 Mai 2020 - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44869
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMar 2 Mar 2021 - 7:47

https://twitter.com/defenseworld/status/1366410934248493060

traduction google de l'article :

Citation :
Le contrat de 50 milliards de dollars de l'Australie avec Naval Group pour la construction de sous-marins s'est effondré: rapport (1er mars 2021)

L’ambitieux projet australien à 50 milliards de dollars visant à construire une douzaine de sous-marins d'attaque avec la société française Naval Group aurait été abandonné.

Pierre Eric Pommellet, le patron de Naval Group, est actuellement en Australie pour rencontrer les ministres fédéraux dans le but de sauver le contrat, a rapporté Independent Australia.

Le ministère australien de la Défense a recommandé trois candidats dans un processus d’évaluation compétitive, et il a choisi les Français comme vainqueur final. Naval Group a remporté le programme de remplacement des sous-marins de classe Collins, également connu sous le nom de SEA1000, en 2016 avec sa conception Shortfin Barracuda Block 1A. Ce navire est basé sur une version réduite du modèle Barracuda à propulsion nucléaire qui entre en ce moment en service dans la marine française.

On dit que cela était dû à une combinaison de raisons, notamment des explosions de coûts, des délais dépassés et des raisons politiques. Depuis le début des négociations avec la France, l'Australie a eu trois premiers ministres, trois vice-premiers ministres, trois ministres du budget, cinq ministres de la défense et quatre ministres de l'industrie de la défense. Sur les 15 personnes qui détenaient ces portefeuilles, sept ont quitté le Parlement.

Alors que le coût du projet était initialement estimé entre 20 et 25 milliards de dollars, un accord entre les parties signé à la fin de 2016 a montré un chiffre qui est le double de la prévision, soit 50 milliards de dollars. D'ici février 2020, le service de recherche de la Bibliothèque parlementaire a signalé que le coût d'acquisition «... serait de l'ordre de 80 milliards de dollars et que l'estimation du soutien pourrait s'établir à environ 145 milliards de dollars ...»

La France, quant à elle, paierait 10,2 milliards de dollars pour six Barracudas.

Même l'idée de construire un sous-marin propulsé par un moteur diesel-électrique a été considérée comme un échec. L'ajout de systèmes fabriqués aux États-Unis dans les sous-marins australiens peut également ajouter des coûts et de la complexité.

En outre, la ministre de la Défense, Linda Reynolds, tient à 60% des contributions locales, contre 90% lorsque le projet a été annoncé pour la première fois. Les Français insistent maintenant sur le fait que cela doit être beaucoup moins, car l'Australie ne peut pas le faire. Cela n'a pas été réglé avant la signature de l'accord de production en 2018.

Une autre solution, au lieu de mettre le projet au rebut, est de négocier un contrat de sous-marins avec la société suédoise Saab, propriétaire de Kockums qui a construit les Collins. L'Australian Financial Review rapporte que Reynolds n'a pas nié cette possibilité. "En tant que concepteur original du sous-marin de la classe Collins, Saab Kockums entretient une relation continue avec [l'Australian Submarine Corporation] pour appuyer le programme d'extension de la durée de vie du sous-marin de la classe Collins", a-t-elle déclaré.

Source: defenseworld.net

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyJeu 29 Avr 2021 - 20:13

#NavyPartnerships in action! 🇫🇷 🇦🇺 🇬🇧 🇺🇸
The Marine nationale , Royal Australian Navy, Royal Navy, and U.S. Navy participate in multi-lateral mine countermeasures (MCM) exercise Artemis Trident (AT) 21 in the Arabian Gulf. Artemis Trident 21 is a multilateral mine countermeasures exercise designed to enhance mutual interoperability and capabilities in mine hunting and clearance, maritime security and dive operations.
Read more: https://go.usa.gov/xHPeX

#NavyPartnerships en action! 🇫🇷 🇦🇺 🇬🇧 🇺🇸
La Marine nationale, la Royal Australian Navy, la Royal Navy et la U.S. Navy participent à un exercice de contre-mesures multilatérales contre les mines (MCM) Artemis Trident (AT) 21 dans le golfe Persique. Artemis Trident 21 est un exercice multilatéral de lutte contre les mines conçu pour améliorer l'interopérabilité mutuelle et les capacités dans la chasse et le déminage, la sécurité maritime et les opérations de plongée.
En savoir plus: https://go.usa.gov/xHPeX


Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 1073

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyVen 30 Avr 2021 - 19:47

Just got the word on the names of the first three Hunter class frigates of the RAN, they will have an FFG classification.
The first is HMAS Hunter, named after Vice Admiral John Hunter, the second governor of New South Wales.
The second is HMAS Flinders, named after Captain Matthew Flinders, commander of HMS Investigator, the first ship to circumnavigate Australia.
The third, of an estimated 10 ship class, is HMAS Tasman, named after Abel Tasman the first European to discover Tasmania and New Zealand.
The class, will be built in South Australia, It looks like the class will be named after famous Australian Explorers.
The image below from BAE is a representation of the Hunter class.

Je viens de recevoir le mot sur les noms des trois premières frégates de classe Hunter de la RAN, elles auront un classement FFG.
Le premier est le HMAS Hunter, du nom du vice-amiral John Hunter, deuxième gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud.
Le second est le HMAS Flinders, du nom du capitaine Matthew Flinders, commandant du HMS Investigator, le premier navire à faire le tour de l'Australie.
Le troisième, d'une classe estimée à 10 navires, est le HMAS Tasman, du nom d'Abel Tasman, le premier Européen à découvrir la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande.
La classe sera construite en Australie du Sud, il semble que la classe portera le nom de célèbres explorateurs australiens.
L'image ci-dessous de BAE est une représentation de la classe Hunter.


Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 4195

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyVen 30 Avr 2021 - 20:11

Le destroyer de missiles guidés de classe Hobart de la Royal Australian Navy (DDG) HMAS Sydney a tiré un missile Sea Sparrow évolué (#ESSM) pour la première fois lors des essais de qualification de la mer du système de combat dans la zone d'exercice du sud de la Californie 🇦🇺🦘⚓🚀

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 1380

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyJeu 6 Mai 2021 - 18:45

Australian shipbuilder Austal nears deal on strategic Philippines port while scrapping its China operations

Le constructeur naval australien Austal s'approche d'un accord sur un port stratégique aux Philippines tout en abandonnant ses opérations en Chine

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 2821

An Australian company is close to securing a strategic beachhead in the Philippines with the leasing of a port that serves as a maritime gateway to the South China Sea.

Une entreprise australienne est sur le point d'obtenir une tête de pont stratégique aux Philippines avec la location d'un port qui sert de porte d'entrée maritime vers la mer de Chine méridionale.

Perth-based shipbuilder Austal is at the same time moving to end a joint business venture in China, weeks after the ABC revealed faulty aluminium from Wuhan had forced delays to one of its Australian defence projects.

In a local media briefing, Australia's ambassador to the Philippines, Steven Robinson, confirmed Austal was closing in on a takeover of the Hanjin shipyard in the strategically important Subic Bay.

"I'm hopeful that there will be some progress made in the next month or two that [will] see a finalisation of all those negotiations," he said on Monday.

"It's still kind of commercially in confidence so I can't get too much into the details, but nevertheless, let's hope that there's a positive outcome, which will see Austal expand further here in the Philippines."

The harbour, once known as Naval Base Subic Bay, was home to thousands of American sailors and their families before the US Navy left in 1992.

Australian and American warships still regularly make port calls, and US marines practice beach landings nearby in Zambales province.

Le constructeur naval basé à Perth, Austal, envisage en même temps de mettre fin à une coentreprise en Chine, des semaines après que l'ABC a révélé que l'aluminium défectueux de Wuhan avait forcé des retards dans l'un de ses projets de défense australiens.

Lors d'un point de presse local, l'ambassadeur d'Australie aux Philippines, Steven Robinson, a confirmé qu'Austal se rapprochait d'une prise de contrôle du chantier naval de Hanjin dans la baie stratégiquement importante de Subic.

"J'espère qu'il y aura des progrès réalisés dans le mois prochain ou deux qui verront la finalisation de toutes ces négociations", a-t-il déclaré lundi.

"C'est toujours un peu commercialement confidentiel, donc je ne peux pas entrer trop dans les détails, mais espérons néanmoins qu'il y aura un résultat positif, qui verra Austal se développer davantage ici aux Philippines."

Le port, autrefois connu sous le nom de base navale de Subic Bay, abritait des milliers de marins américains et leurs familles avant le départ de l'US Navy en 1992.

Les navires de guerre australiens et américains font encore régulièrement des escales, et les marines américains pratiquent les débarquements sur les plages à proximité dans la province de Zambales.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8516
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyVen 7 Mai 2021 - 10:01

super

Bonjour et merci, Thierry.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyVen 7 Mai 2021 - 22:02

🔥🔥🔥 ARTÍCULO: ARMADA REAL AUSTRALIANA
🔴 Hoy hemos puesto a flote el #S81, todo un hito para la Armada Española. Sin embargo, al otro lado del globo hay otra armada que tiene mucho que ver con la nuestra y que es todo un ejemplo a seguir...

🔥🔥🔥 ARTICLE: MARINE ROYALE AUSTRALIENNE
🔴 Aujourd'hui, nous avons lancé le # S81, une étape importante pour la marine espagnole. Cependant, de l'autre côté du globe, il y a une autre armée qui a beaucoup à voir avec la nôtre et qui est un exemple à suivre ...

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 898

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMar 11 Mai 2021 - 17:18

10/05/2021 20:51

La Royale en Mer de Chine

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 1576
Après l’exercice La Pérouse, les marines Françaises et Australiennes se sont entraînées conjointement en Mer de Chine méridionale

Coopération franco-australienne
Après l’exercice multilatéral La Pérouse, début avril, un exercice impliquant uniquement les marines françaises et australiennes a été conduit. Prenaient part à l’exercice, côté australien, la frégate Anzac et le pétrolier HMAS Sirius, et pour la France la frégate Surcouf et le porte hélicoptères amphibie (PHA) Tonnerre. Les navires se sont rendus dans la mer de Chine du Sud, pour un entraînement conjoint, qui a impliqué le réapprovisionnement en mer, les opérations aériennes, et la surveillance. Le commandant de la frégate Anzac M. Brendan Horn, n’a pas tarit d’éloges quant à l’utilité de cet entraînement conjoint.

Exercice La Pérouse
La Marine française conduisait en avril, pendant trois jours l’exercice La Pérouse, d’abord dans le Golfe du Bengale (Océan Indien) , aux cotés de ses homologues américains, australiens, indiens et japonais. Le but était d’entraîner les équipages à la coordination entre entre les bâtiments. Durant l’exercice, ceux-ci ont notamment mené de opérations de défense anti-aérienne et anti-navire.

Déploiement de longue durée
L’exercice La Pérouse et l’entraînement conjoint avec la Marine australienne s’inscrivent dans la mission « Jeanne d’Arc 2021 », qui implique un déploiement pendant 5 mois du Surcouf et du Tonnerre, en Mer de Chine, en Mer Méditerranée, en Mer Rouge, ainsi que dans les Océans Pacifique et Indien. Les équipages de la Marine, partis en février dernier, reviendront en juillet prochain. Entre-temps, dans le cadre de sa mission, la Marine Nationale a conduit plusieurs exercices, dont un avec marins indiens (« Varuna 21 ») et participé à la saisie de drogues (CTF 150) au large de la Somalie. La France dispose avec le Tonnerre de deux autres bâtiments d'assaut le Mistral et le Dixmude qui emportent chacun 16 hélicoptères. La commande du quatrième a été annulée.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMer 12 Mai 2021 - 21:15

An Australian destroyer arrived in San Diego with 2 dead endangered whales stuck to its hull
May 12, 2021
Un destroyer australien est arrivé à San Diego avec 2 baleines mortes en voie de disparition collées à sa coque

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 10128
HMAS Sydney off the coast of New South Wales, Australia, last year.
(CNN)Two dead endangered whales were dislodged from the hull of an Australian destroyer after the warship docked in San Diego last weekend, according to the Royal Australian Navy.

The whales were found near HMAS Sydney, which berthed in Naval Base San Diego, the principal home port of the US Navy's Pacific Fleet.
"The Navy takes marine mammal safety seriously and is disheartened this incident occurred," a statement from the Australian navy said.
The Australian and US navies -- along with the US NOAA Fisheries, which oversees marine resources -- were investigating, the statement said.
CNN affiliate 10News in San Diego reported the dead mammals were fin whales, the world's second-largest whale species, behind only blue whales. One was 65 feet (about 20 meters) long and the other about 25 feet (7.6 meters), the report said.
A NOAA Fisheries fact sheet on fin whales lists them as endangered under the Endangered Species Act, with a population of about 3,200 off the US West Coast. The whales were once hunted extensively, but today their biggest threat is being struck by a ship, the fact sheet says.
HMAS Sydney is a 481-foot (146.7-meter) guided-missile destroyer with a 7,000-ton displacement, according to the Australian navy. The ship's hull extends 23.6 feet (7.2 meters) below the waterline.
It's one of the newest ships in the Australian fleet, commissioned just a year ago.
The ship steamed into San Diego on Saturday after testing its combat systems in an exercise off the California coast, according to a tweet from the Australian navy.
Whale strikes by naval vessels are rare, said Carl Schuster, a former US Navy captain.
"Whales can hear ships from miles away and generally avoid ships using mid-frequency and high-powered low frequency sonars because it bothers their hearing," Schuster said.
Low-frequency sonar can confuse whales in shallower waters, Schuster said -- but the Australian ship is equipped with a high-frequency sonar.
However, a NOAA Fisheries report on whale strikes says they can occur as the whales feed and migrate in coastal waters, especially in heavy shipping lanes like those off Southern California.

HMAS Sydney, au large des côtes de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, l'année dernière.
(CNN) Deux baleines mortes en danger ont été délogées de la coque d'un destroyer australien après que le navire de guerre a accosté à San Diego le week-end dernier, selon la Royal Australian Navy.

Les baleines ont été trouvées près du HMAS Sydney, qui a accosté à la base navale de San Diego, le principal port d'attache de la flotte du Pacifique de l'US Navy.
"La marine prend au sérieux la sécurité des mammifères marins et est découragée que cet incident se soit produit", a déclaré un communiqué de la marine australienne.
Les marines australienne et américaine - ainsi que la US NOAA Fisheries, qui supervise les ressources marines - enquêtaient, selon le communiqué.
La filiale de CNN 10News à San Diego a rapporté que les mammifères morts étaient des rorquals communs, la deuxième plus grande espèce de baleine au monde, derrière seulement les baleines bleues. L'un mesurait environ 20 mètres de long et l'autre environ 25 pieds (7,6 mètres), selon le rapport.
Une fiche d'information de la NOAA Fisheries sur les rorquals communs les répertorie comme en voie de disparition en vertu de la loi sur les espèces en voie de disparition, avec une population d'environ 3 200 au large de la côte ouest des États-Unis. Les baleines étaient autrefois chassées de manière intensive, mais aujourd'hui, leur plus grande menace est d'être frappée par un navire, indique la fiche d'information.
Le HMAS Sydney est un destroyer lance-missiles de 481 pieds (146,7 mètres) avec un déplacement de 7 000 tonnes, selon la marine australienne. La coque du navire s'étend à 23,6 pieds (7,2 mètres) sous la ligne de flottaison.
C'est l'un des navires les plus récents de la flotte australienne, mis en service il y a à peine un an.
Le navire s'est rendu à San Diego samedi après avoir testé ses systèmes de combat lors d'un exercice au large des côtes californiennes, selon un tweet de la marine australienne.
Les frappes de baleines par les navires de la marine sont rares, a déclaré Carl Schuster, un ancien capitaine de l'US Navy.
"Les baleines peuvent entendre les navires à des kilomètres de distance et évitent généralement les navires utilisant des sonars à fréquence moyenne et haute fréquence, car cela dérange leur audition", a déclaré Schuster.
Le sonar à basse fréquence peut confondre les baleines dans les eaux moins profondes, a déclaré Schuster - mais le navire australien est équipé d'un sonar à haute fréquence.
Cependant, un rapport de la NOAA Fisheries sur les impacts de baleines indique qu'ils peuvent se produire lorsque les baleines se nourrissent et migrent dans les eaux côtières, en particulier dans les voies de navigation lourdes comme celles au large du sud de la Californie.


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptySam 15 Mai 2021 - 19:51

Les futurs sous-marins australiens entraînent dans leur sillage toute la filière française
ANALYSE - Une formidable aventure industrielle et internationale pour toute la navale militaire française, qui accompagnera la montée en compétence de son homologue australienne.

Par Véronique Guillermard
Publié le 13/05/2021 à 20:24

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 1661

Vue d’artiste d’un des 12 futurs sous-marins océaniques de classe Attack que Naval Group doit fournir à la Marine australienne Naval Group

C’est le contrat du siècle. Pour l’Australie, d’abord: le pays a prévu de consacrer 90 milliards de dollars australiens (58 milliards d’euros), pour commander 12 sous-marins océaniques de classe Attack, acquérir une supériorité militaire dans la zone indopacifique et devenir souveraine dans ce domaine grâce au transfert de technologies. Pour Naval Group ensuite: le français a été sélectionné en 2016 pour construire les bateaux, organiser un écosystème de sous-traitants et accompagner leur montée en compétences. Pour la France, enfin: dans le cadre du plus important contrat de défense jamais signé par Canberra, elle a noué un partenariat stratégique et militaire avec l’Australie.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptySam 15 Mai 2021 - 22:20

HMAS ANZAC and HMAS Ballarat

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 2450

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Australian Navy - Marine Australienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: