www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Bouton10  Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Goog_l10  
Le Deal du moment :
NIKE : -20% supplémentaires sur les articles ...
Voir le deal

Partagez
 

 Australian Navy - Marine Australienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44722
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptySam 19 Jan 2019 - 12:54

Amphibious Assault Ship (LHD) L02, HMAS Canberra (III) at Garden Island, an inner-city locality of Sydney, Australia and the location of a major Royal Australian Navy base (22.10.2018) :

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 46741575482_bd061e3c3b_o
by Harvey Barrison, sur Flickr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44722
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyDim 21 Juil 2019 - 8:57

https://twitter.com/Colly77/status/1151292831505367040

traduction google de l'article :

Citation :
La nouvelle flotte australienne de sous-marins pourrait être «obsolète» lorsque ceux-ci entreront en service dans les années 2030 (13.07.2019)

L'Australie a été avertie que son premier sous-marin de la classe Attack, de type français, serait probablement inférieur à ceux exploités par les pays voisins et pourrait même se révéler "obsolète" avant sa mise en service dans les années 2030.

Un nouveau rapport de Derek Woolner, ancien analyste militaire, et de son collègue chercheur David Glynne Jones, exhorte le ministère de la Défense à adopter de toute urgence une propulsion de pointe à batterie lithium-ion pour ses futurs sous-marins.

Leur rapport conclut que l'objectif de l'Australie concernant le programme de 50 milliards de dollars de la classe Attack visant à produire un sous-marin "régional supérieur" est "maintenant remis en question".

"Lorsque le HMAS Attack [le premier des nouveaux sous-marins] sera mis à l'eau au début des années 2030, il sera obsolète", a déclaré M. Woolner à ABC.

L'ancien conseiller gouvernemental a déclaré que le HMAS Attack serait construit avec une batterie principale en métal lourd, dans le cadre d'un processus déjà engagé dans le cadre d'un contrat signé par la société française Naval Group et MTU Friedrichshafen pour des groupes électrogènes diesel.

"Un certain nombre de pays de la région ont déjà commencé à construire des navires autour de batteries lithium-ion qui promettent cinq à six fois plus de performances furtives immergées et beaucoup plus de performances à haute vitesse que ce que l'on peut obtenir avec celles d'un sous-marin à batterie plomb-acide."

En 2016, l'ancien Premier ministre Malcolm Turnbull a annoncé que Naval Group (alors connu sous le nom de DCNS) avait battu ses rivaux allemands et japonais pour la construction de 12 nouveaux sous-marins pour la marine royale australienne au cours des trois prochaines décennies.

M. Woolner, qui a effectué quelques travaux contractuels préliminaires sur le programme australien "Future Submarine", estime que le département de la défense doit maintenant agir rapidement en matière de technologie des batteries.

"J'aimerais voir la Force de défense investir très tôt dans ce projet afin de surmonter le problème d'obsolescence auquel le futur sous-marin sera confronté avant même qu'il ne soit mis au service dans la marine."

Un porte-parole de la Défense a déclaré que la technologie des batteries lithium-ion n'avait pas encore été prouvée.

"La classe Attack sera une nouvelle conception optimisée en tant que sous-marin à propulsion conventionnelle qui répondra à nos besoins uniques en matière de capacités", a déclaré la Défense dans un communiqué.

"La batterie au lithium-ion est une nouvelle technologie et doit encore faire ses preuves en mer.

"Au cours de la conception du sous-marin de la classe Attack, la Défense continue de prendre des décisions éclairées concernant la technologie et les risques à venir.

"Dans le cadre du programme d'acquisition de 12 sous-marins, la Défense a l'occasion d'introduire de nouvelles technologies dans la future flotte de sous-marins pour démontrer qu'ils sont capables de répondre à nos besoins.

Macron félicite le partenariat australien alors que la France dévoile un nouveau sous-marin nucléaire

Des mises en garde concernant les futurs sous-marins australiens à propulsion conventionnelle sont apparuse alors que la France célèbre le dévoilement public du premier de ses six sous-marins à propulsion nucléaire de la classe Suffren.

Les sous-marins australiens de la classe Attack, qui n’ont pas encore été conçus, seront basés sur les sous-marins de la classe Suffren.

Vendredi, la ministre de la Défense, Linda Reynolds, a rejoint le président français Emmanuel Macron aux chantiers navals de Naval Group à Cherbourg pour la première inspection officielle.

"Notre partenariat est un partenariat industriel, mais c'est aussi avant tout un partenariat entre gouvernements, un partenariat entre nations", a déclaré M. Macron à son invitée australienne.

Le directeur général de Naval Group, Hervé Guillou, a également salué la décision de choisir la France pour aider à construire la flotte australienne de 12 nouveaux sous-marins.

"Notre avenir à tous, Madame la Ministre, pour les 50 prochaines années [sera] de livrer souveraineté et supériorité régionale à votre pays", a déclaré M. Guillou lors de la cérémonie de dévoilement.

"Votre présence aujourd'hui souligne la profondeur du partenariat stratégique et des liens qui unissent désormais nos deux pays."

Source : abc.net.au

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 7832
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyDim 21 Juil 2019 - 9:09

…/…

Allons, bon !
Qu'est-ce que cette histoire ?
Soyons vigilants…
Amitiés.


Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Itxaso 64
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
Itxaso 64

Nombre de messages : 998
Age : 66
Localisation : Bayonne (Fra)
Date d'inscription : 10/07/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: nouveau patrouilleur austral   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMar 12 Mai 2020 - 17:59

Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 44722
Age : 53
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 EmptyMar 2 Mar 2021 - 7:47

https://twitter.com/defenseworld/status/1366410934248493060

traduction google de l'article :

Citation :
Le contrat de 50 milliards de dollars de l'Australie avec Naval Group pour la construction de sous-marins s'est effondré: rapport (1er mars 2021)

L’ambitieux projet australien à 50 milliards de dollars visant à construire une douzaine de sous-marins d'attaque avec la société française Naval Group aurait été abandonné.

Pierre Eric Pommellet, le patron de Naval Group, est actuellement en Australie pour rencontrer les ministres fédéraux dans le but de sauver le contrat, a rapporté Independent Australia.

Le ministère australien de la Défense a recommandé trois candidats dans un processus d’évaluation compétitive, et il a choisi les Français comme vainqueur final. Naval Group a remporté le programme de remplacement des sous-marins de classe Collins, également connu sous le nom de SEA1000, en 2016 avec sa conception Shortfin Barracuda Block 1A. Ce navire est basé sur une version réduite du modèle Barracuda à propulsion nucléaire qui entre en ce moment en service dans la marine française.

On dit que cela était dû à une combinaison de raisons, notamment des explosions de coûts, des délais dépassés et des raisons politiques. Depuis le début des négociations avec la France, l'Australie a eu trois premiers ministres, trois vice-premiers ministres, trois ministres du budget, cinq ministres de la défense et quatre ministres de l'industrie de la défense. Sur les 15 personnes qui détenaient ces portefeuilles, sept ont quitté le Parlement.

Alors que le coût du projet était initialement estimé entre 20 et 25 milliards de dollars, un accord entre les parties signé à la fin de 2016 a montré un chiffre qui est le double de la prévision, soit 50 milliards de dollars. D'ici février 2020, le service de recherche de la Bibliothèque parlementaire a signalé que le coût d'acquisition «... serait de l'ordre de 80 milliards de dollars et que l'estimation du soutien pourrait s'établir à environ 145 milliards de dollars ...»

La France, quant à elle, paierait 10,2 milliards de dollars pour six Barracudas.

Même l'idée de construire un sous-marin propulsé par un moteur diesel-électrique a été considérée comme un échec. L'ajout de systèmes fabriqués aux États-Unis dans les sous-marins australiens peut également ajouter des coûts et de la complexité.

En outre, la ministre de la Défense, Linda Reynolds, tient à 60% des contributions locales, contre 90% lorsque le projet a été annoncé pour la première fois. Les Français insistent maintenant sur le fait que cela doit être beaucoup moins, car l'Australie ne peut pas le faire. Cela n'a pas été réglé avant la signature de l'accord de production en 2018.

Une autre solution, au lieu de mettre le projet au rebut, est de négocier un contrat de sous-marins avec la société suédoise Saab, propriétaire de Kockums qui a construit les Collins. L'Australian Financial Review rapporte que Reynolds n'a pas nié cette possibilité. "En tant que concepteur original du sous-marin de la classe Collins, Saab Kockums entretient une relation continue avec [l'Australian Submarine Corporation] pour appuyer le programme d'extension de la durée de vie du sous-marin de la classe Collins", a-t-elle déclaré.

Source: defenseworld.net

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Australian Navy - Marine Australienne   Australian Navy - Marine Australienne - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Australian Navy - Marine Australienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: