Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Goélette Louise Marie - 1840

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3617
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 28 Fév 2011 - 23:31

En 1840, la belgique rachète une goélette, elle s'appellera Louise Marie.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Ven 31 Aoû 2012 - 18:12



Revenir en haut Aller en bas
Tuva01
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 53
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Sam 1 Sep 2012 - 14:24

merci didgil super super super
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Dim 2 Sep 2012 - 21:02

Merci TUVA01....
allez un petit complément d'info sur un membre d'équipage :

Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Dim 2 Sep 2012 - 21:41

.... on s'était borné à acheter une goélette marchande du port de 200 tonneaux, primitivement destinée au commerce de fruits, construite l'année précédente , à Bruges, sur les chantiers de P. Van Gheluwe, et lancée le 11 mars 1840. La société qui l'avait commandée, refusait d'en prendre livraison pour cause de vice de construction ; malgré ce manque de recommandation, le gouvernement en fit l'acquisition une quinzaine de jours plus tard.

Voici les caractéristiques du bateau :
longueur  27 mètres
largeur 6 à 7 mètres au maître ban
tirant d'eau de 12 pieds à l'arrière, un peu moins à l'avant.

On l'arma à l'aide de caronnades de 12 provenant de deux canonnières désaffectées pour cause de vétusté ; l'une d'elles, le n°8 fut même démolie.
Le lieutenant de vaisseau EYCKHOLT fut chargé de l'armement et du commandement de l'esquif baptisé La LOUISE-MARIE en l'honneur de notre première Reine.


Source : les ancêtres de notre Force Navale de Louis Leconte.

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Mar 4 Sep 2012 - 18:10

...

La goélette sortit du bassin le 24 juin (1840), et leva l'ancre le 05 juillet pour effectuer une croisière dans la Mer du Nord, vers l'Islande.

L'équipage en fut normalement composé comme suit :
1 lieutenant de vaisseau commandant
1 enseigne de vaisseau second
4 aspirants
1 médecin-major
1 officier d'administration
52 matelots
au total : 60 hommes, état-major compris.

Cependant, pour ce premier voyage, on embarqua, outre le commandant Eyckholt, les enseignes Hoed, Van Haverbeke et Godtschalck, les aspirants de 1ère classe Bailleu, Perlau, Tratsaert, Pougin et Ducolombier O., les aspirants de 2ème classe Liben et Tack, le sous-aide Pont et l'agent comptable Wolter.

Source : les ancêtres de notre Force Navale de Louis Leconte.

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Mer 5 Sep 2012 - 22:17

Ce bâtiment, écrivit O. Ducolombier dans ses mémoires, jaugeait environ 200 tonneaux ; il était armé de 8 caronades de 12 et de 2 pièces de 6 en bronze. Son équipage comportait 70 matelots et sous-officiers. L'entrepont était assez élevé; mais une demi-dunette, qui s'élevait à l'arrière, nuisait singulièrement à son aspect, surtout sous le rapport militaire. Le navire marchait bien et se comportait convenablement à la mer, seulement, il s'exhalait de la cale une odeur insupportable produite par le contact de l'eau de mer avec le chêne neuf et le lest en fer...

Source : les ancêtres de notre Force Navale de Louis Leconte.

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Jeu 6 Sep 2012 - 21:14

Notons qu'acquise pour protéger la pêche dans la mer du Nord, la goélette fut chargée de bien d'autres missions : indépendamment de sa coopération éventuelle avec l'armée de terre, elle dut aussi protéger le commerce.
De plus, depuis le 01 janvier 1840, la flottille avait dû prendre dans ses attributions le service de sauvetage, et deux canonnières avaient été envoyées dans ce but à Ostende.


La Louise-Marie cingla donc vers l'Islande ; elle alla prendre les instructions de notre consul Ogilvy à Lerwick, fit escale à Balda-Sund, Bellemont, Reafirth, Voë, Lady-Voë. « Cette petite croisière, écrivit Eyckholt au Ministre des affaires étrangères, le 27 juillet 1840, pendant laquelle nous avons visité les principaux ports du Nord et de l'Est des îles Shetland, a été très utile, d'abord pour corroborer les ordres et les instructions données par M. Ogilvy à ses agents et empêcher nos pêcheurs de commettre dans ces ports un trafic illicite, ensuite, pour l'instruction des officiers et de l'équipage.La goélette vint au secours du schokker anversois Francis manquant de vivres, du Jeune Henri, d'Ostende, qui avait perdu son beaupré pour suite des tempêtes essuyées, et du Jeune Edouard, d'Ostende également, qui était veuf de voiles ».

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 10 Sep 2012 - 19:10

A peine rentré de sa campagne aux Feroë, le 19 octobre 1840, le bâtiment reçut mission (en décembre 1840) de conduire notre chargé d'affaires à Lisbonne, remplissant ainsi un rôle représentatif.
La goélette rentra à Ostende le 18 janvier 1841. Pendant ce voyage de retour, le matelot Patryark fut enlevé par un coup de mer à hauteur du Cap Finistère.


A SUIVRE ...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Mar 11 Sep 2012 - 20:12

Le 9 novembre 1841, la Louise-Marie quitta le port d’Ostende, emportant
A.’t Kint de Roodenbeek du Ministère de l’Intérieur 
Petit, Lieutenant de vaisseau, commandant la goélette
Dechange, chirurgien de bord
représentants du gouvernement ainsi que les délégués de la commission belge de colonisation , à savoir : le colonel du Génie R. de Puydt, de Binckum, membre du comité des directeurs de la compagnie, le capitaine Devercy du 2e chasseurs à pied, le lieutenant d’artillerie G. de Puydt, le lieutenant du génie Carette, et le dessinateur baron B. Van Lockhorst, ce dernier remplissant également les fonctions d’interprète.

La louise-Marie arriva dans la baie de Santo-Thomas, au fond du golfe de Honduras, le 06 janvier 1842 ; les travaux de prospection furent aussitôt entrepris. Ils durèrent 5 mois ; le rembarquement s’opéra le 30 mai, à Belise, à destination de l’Europe.

(Nous ne nous étendrons pas ici sur tous les détails de la colonisation par la Belgique de Santo-Thomas)

A SUIVRE ...
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Mer 12 Sep 2012 - 20:42

Le 16 mars 1843, une première fournée de dupes partit pour la terre promise. La Louise-Marie et deux navires de commerce nolisés spécialement, le Théodore et la Ville de Bruxelles, levèrent l’ancre, la goélette à Ostende, les autres à Anvers, et cinglèrent vers Santo-Thomas. Ces bâtiments emportèrent prétendument chacun une partie des fonds destinés à la substance des colons. Les bateaux devaient naviguer ensemble, mais des circonstances fortuites les séparèrent.
Le lieutenant de vaisseau Sinkel raconté la traversée de la goélette dans « Ma Vie de Marin ».
La Louise-Marie transportait les chefs de l’expédition chargée de fonder la colonie.
Parmi les passagers se trouvait M.Simons, ingénieur en chef des ponts et chaussée, créateur de nos chemins de fer, qui se dévoua à l’œuvre, obéissant ainsi à son noble caractère porté à se consacrer sans compter aux grandes conceptions ; Tardieu son secrétaire, Delwarde, officier du génie, son ingénieur, Choquet, Consul, et ‘t Kint, commissaire au Roi.
On avait embarqué des vivres pour 6 mois. L’équipage se composait de 60 hommes ; l’état-major comprenait le commandant Petit, l’enseigne Swarts, premier officier, les aspirants Dufour, Perlau, Gérard, et Sinkel, le chirurgien Durant et l’officier d’administration Wolter.
Vu l’état de santé de SIMONS que rongeait une maladie de poitrine, la Louise-Marie dut faire escale à Ténériffe, se séparant ainsi du Théodore et de la Ville de Bruxelles. L’ingénieur en chef décéda peu après le passage de la Ligne, et son corps fut immergé…

A SUIVRE …
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 17 Sep 2012 - 18:36

Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 17 Sep 2012 - 18:38

La Louise-Marie arriva le 07 juin 1843 à Santo-Thomas.
Les colons ne devaient accueillir leurs familles que plusieurs mois après, par un nouvel envoi.
On constata dès le débarquement que les caisses réunies ne représentaient qu'un import minime, tout à fait insuffisant pour jeter les bases de l'établissement. Dès lors, commencèrent les revers de toutes espèces ; l'enthousiasme dura peu, les prédictions de Petit et de Dechange se réalisèrent point par point.
La Louise-Marie rentra à Ostende le 02 août 1843.

A SUIVRE ...
Revenir en haut Aller en bas
Tuva01
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 151
Age : 53
Localisation : Liege
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 17 Sep 2012 - 19:00

Belle histoire
a tu les référence de ton livre svp et le trouve-ton encore en librairie ?
Revenir en haut Aller en bas
didgil
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 424
Age : 53
Localisation : Mons
Date d'inscription : 10/03/2009

MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   Lun 17 Sep 2012 - 19:25

Tuva01 a écrit:
Belle histoire
a tu les référence de ton livre svp et le trouve-ton encore en librairie ?


Salut Tuva01, ce livre est "Les ancêtres de notre force navale" de Louis Leconte , ouvrage faisant l'objet de la rubrique suivante de notre forum :
http://www.belgian-navy.be/t5534-les-ancetres-de-notre-force-navale

C'est un ouvrage exceptionnel qui, je pense, doit être difficile à trouver ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Goélette Louise Marie - 1840   

Revenir en haut Aller en bas
 
Goélette Louise Marie - 1840
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: L'histoire de notre Marine de 1830 à nos jours :: Marine Royale (1830 - 1862)-
Sauter vers: