Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34273
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:07

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 26/07/2007 ---
Bonsoir à tous,

Est-ce que quelqu'un sur le forum a des infos (article, liens, etc...) sur un accord belgo-luxembourgeois pour disposer d'un navire, de transport de troupes, commun au deux pays :

J'ai trouvé l'article ci-dessous sur intenet il y a plusieurs années déjà mais je n'ai plus jamais rien vu ni entendu à ce sujet !

Citation :
En 2000, un accord belgo-luxembourgeois est conclu pour l'acquisition en 2015 d'un navire de type Roll-on/Roll-of avec capacité autonome de chargement et déchargement. Les couts devaient se répartir entre Bruxelles et Luxembourg sur une base 75/25. Toutefois, les demandes des composantes différaient quant aux équipements de ce navire. La composante navale souhaitait un pont permettant l'envol d'hélicoptéres, la composante terrestre exigeait une capacité roll-on/roll-of de 1.700 véhicules et la composante médicale réclamait un hôpital déployable. Le Luxembourg pour sa part avait également des exigences quant à la configuration du navire: il fallait que se dernier puisse transporter une de leurs compagnies de reconnaissance et aussi, lors de la participation à des opérations d'aide humanitaire, transporter notamment les véhicules, le matériel de communication et du génie ainsi que les vivres.
L'augmentation de la charge financière de départ, la stagnation du budget de la défense enregistrée depuis 2002, couplées à la nécessité d'acheter de nouvelles frégates, ont finalement imposé la décision de reporter cet achat à une date indéterminée !

Qu'en pensez-vous ?

marin question

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Lun 27 Sep 2010 - 21:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Jan
Second Maître
Second Maître


Nombre de messages : 121
Age : 38
Localisation : Marche-en-Famenne
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:09

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 26/07/2007 ---
c'est en stand by car les autres acquisitions ont pompé le budget.

pour autant que je saches, ce devrait être un navire de la classe Rotterdam.

à mon humble avis, c'était plus un effet d'annonce qu'un réel projet.
Revenir en haut Aller en bas
buck danny
Matelot
Matelot
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:10

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 26/07/2007 ---
c'était bel et bien un projet mais il est purement et simplement abandonné
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34273
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:12

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 27/07/2007 ---
salut_pancarde buck danny?

Sais-tu quel type de navire avait été retenu pour ce projet ?
Jan dit que ce devait être un classe Rotterdam, si c'était le cas ça aurait été super marin ok


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Jan
Second Maître
Second Maître


Nombre de messages : 121
Age : 38
Localisation : Marche-en-Famenne
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:15

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 27/07/2007 ---
Navire de transport stratégique belgo-luxembourgeois (NTBL)

La coopération militaire belgo-luxembourgeoise

Citation :
03 Questions jointes de
- M. Patrick De Groote au ministre de la Défense
sur "le navire de transport stratégique belgo-
luxembourgeois (programme NTBL)" (n° 9033)
- M. Luc Sevenhans au ministre de la Défense sur
"le dossier MRMP-(SDAZ) 138102 navire de
transport (NTBL)" (n° 9097)

03.01 Patrick De Groote (N-VA) : Alors que le
programme DMC n'était pas encore achevé, la
Défense voulait, dès l'année 2000, mettre en
oeuvre le programme BLST Navire de transport
stratégique en collaboration avec le Luxembourg.
Initialement, l'intention était d'acquérir un navire
Roll on Roll off de 86 millions d'euros pour le
débarquement des troupes et des secouristes dans
des pays lointains. Le ministre voulait acquérir le
navire par le biais d'une procédure de négociation
auprès de la Direction Générale des Constructions
Navales française, mais le Conseil des ministres a
exigé qu'une adjudication publique soit lancée.

Selon un article paru dans le quotidien De
Standaard en juillet 2005, le ministre a consulté
chaque composante de l'armée lors de la rédaction
du cahier des charges. Le navire initial a ainsi été
transformé en un bâtiment destiné à l'atterrissage
des hélicoptères avec un hôpital flottant. Le prix a
dès lors triplé et c'est le chantier néerlandais De
Schelde qui a obtenu l'adjudication. Début 2003, la
procédure était stoppée. Le ministre a admis à huis
clos au sein de la commission qu'un
dédommagement de 75 à 87 millions d'euros
devrait être payé.

03.02 André Flahaut, ministre (en français) : Il n'y
a pas eu de réunion de la commission à huis clos !
Le ministre de la Défense ne participe pas aux
travaux de la commission des achats militaires, je
n'ai donc pas pu faire cette déclaration. Il est trop
facile de se référer à des articles de journaux. Á
trop vouloir piocher dans certains dossiers, on finit
par faire des erreurs

Qu'un bureau d'études trouve qu'il faut un dragueur
de mines, c'est normal. Avez-vous déjà vu un
marchand de chaussures qui ne veut pas vendre
ses chaussures ?

(...)

03.06 Luc Sevenhans (Vlaams Belang): Les
nombreuses questions sur la marine ne constituent
qu'une introduction à la question sur les frégates
dont la presse s'est abondamment fait l'écho.

Le ministre a su me convaincre de la nécessité de
disposer du navire de transport. Seule la procédure
n'était pas bonne. Si le dossier avait été traité
efficacement, le navire aurait déjà été en service
actuellement pour la moitié du prix. Nous avions la
possibilité d'acheter un navire français pour
6 milliards de francs belges.

Une demande d'indemnisation peut encore être
introduite. Le ministre a déclaré le 3 décembre
2002 que les avis supplémentaires des avocats et
celui de l'administration de la Défense seraient
transmis aux membres d'un groupe de travail créé
spécialement à cet effet. Le gouvernement devait
prendre la décision. Nous sommes toutefois sans
informations depuis. Le dossier a été qualifié de
« pendant » dans la note de suivi de la commission
des Achats militaires. Quel est l'état d'avancement
de ce dossier ?

03.07 André Flahaut, ministre (en français) : Une
lacune dans les transports a été constatée. Peut-
être pour la première fois, toutes les composantes
ont été amenées à exprimer leurs besoins et à faire
des suggestions. Dans une optique de préfiguration
d'une agence européenne de l'armement, une
collaboration a été prévue avec le Luxembourg.

Le coût initial du dossier était de 7,4 milliards de
francs belges ; il s'élevait à 7,7 milliards de francs
belges au moment de la finalisation du dossier.
Conformément au Plan directeur 2003, les
transports de la marine seront assurés par des
contrats d'affrètement, où l'on recherchera des
synergies avec nos alliés.


Aucune décision d'attribution n'a été prise, et
aucune demande de dédommagement n'est
connue. Mais l'autorité politique peut toujours
décider d'arrêter un programme, si le besoin ne
s'en fait plus sentir. Autrement, ce sont des travaux
inutiles.

(...)

Il n'est pas question de clore le dossier NTBL et il
n'y a aucun rapport entre ce dossier et celui de
l'acquisition des frégates néerlandaises.

Source:
http://www.dekamer.be/

rappelez vous que l'acquisition des frégates M a été aussi plsuieurs fois suspendues. Wink
Revenir en haut Aller en bas
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34273
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Sam 28 Juil 2007 - 9:19

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 27/07/2007 ---
Merci Jan pour ces liens et articles très interressant sur le NTBL super

Alors Jan, toi le Chasseur Ardenais, qu'est-ce que tu en penses de ce projet d'acquisition par la Belgique/Luxembourg d'un navire de transport de troupe ?

Personellement si il y avait de l'argent à investir dans la marine ! Je préférerais qu'on remplace le Godetia (qui est plus vieux que moi !) plutot que d'acheter un transport de troupe Rolling Eyes


marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
TITI
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1041
Age : 65
Localisation : Sorbets (Gers - France)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Jeu 2 Aoû 2007 - 23:46

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 28/07/2007 ---
Je confirme la réponse de Buck Danny, le projet NTBL est mis, et bien mis, de côté!
Je crois qu'il vaudrait mieux ne plus en parler pour éviter les rumeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Jan
Second Maître
Second Maître


Nombre de messages : 121
Age : 38
Localisation : Marche-en-Famenne
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Jeu 2 Aoû 2007 - 23:47

Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 28/07/2007 ---
Mis de côté d'accord, mais pour combien de temps?

personellement, je penses que ce serait du gaspillage et cet argenet pourrait être mieux utilisé ailleurs.

faut pas oublier qu'il est fort peu probable que l'on soit engagés seuls, surtout dans une opération amphibie.

alors plutôt que de vouloir s'acheter un pass VIP qui, à l'imgae du PA français, ne sera pas tout le temps dispo, autant rester le spieds sur terre et injecter des fonds pour ce qu'on sait vraiment faire.
Revenir en haut Aller en bas
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Dim 19 Aoû 2007 - 9:32

UNE INTERVIEW DE L'AMIRAL HERTELEER, UN NOUVEAU BATEAU... POUR LA FORCE TERRESTRE ?
Publié le Lundi 7 novembre 1994 (No 259) dans Le Soir, page 4, édition Bruxelles.
660 mots dans cet article
Classification: armée, armée, armée, restructuration et recapitalisation, construction navale, construction navale,
Auteurs: SURMONT,EDDY
Une interview de l'amiral Herteleer
Un nouveau bateau...
pour la Force terrestre?
Dotée désormais d'un effectif réduit à 2.100 personnes, la Force navale a dû procéder à une réorganisation poussée. Côté opérationnel, sur trois frégates, deux restent en activité. Cinq des sept chasseurs de mines tripartites, un des deux navires de commandement et de soutien logistique ainsi qu'un seul des quatre dragueurs de mines encore en service sont en activité avec un équipage complet. Selon l'amiral de division Willy Herteleer, chef d'état-major de la Force navale, il est maintenant plus qu'urgent que la réorganisation de la marine touche également la flotte si la Belgique veut continuer à assumer les tâches que l'on attend d'elle au sein de l'UEO, de l'Otan et de la nouvelle coopération belgo-néerlandaise qui entrera en vigueur dès janvier 1995.
J'espère, dit-il, que le gouvernement prendra une décision avant la fin 1994 pour la construction des quatre dragueurs de mines KMV de la toute nouvelle génération dont nous avons besoin. Un groupe modernisé des dragueurs de mines sera plus performant et nécessitera moins d'hommes d'équipage.
Les 12,5 milliards nécessaires pour la construction des KMV ont déjà été acceptés par le Conseil des ministres. On n'attend plus que le nom du chantier naval qui bénéficiera de la commande pour ces dragueurs de mines en polyester, munis d'un système de destruction de mines «intelligentes». C'est la société ostendaise SKB qui pourrait être choisie.
Afin de transformer la Force navale belge en un outil performant, il faudra cependant plus qu'une nouvelle flotte de dragueurs de mines. Herteleer estime que, pour 2005, la Belgique aura absolument besoin d'un navire capable d'assurer aussi bien le rôle de navire de commandement, que de soutien logistique, de centre de communication et - c'est nouveau - de transporteur de troupes pouvant emmener vers les champs d'opération tout le matériel d'un bataillon. En jargon militaire, un navire «Sealift».
Officieusement, poursuit l'amiral, j'ai appris que la Force terrestre serait demanderesse. Elle aurait ressenti le besoin d'un tel outil au fil de ses différentes opérations à l'étranger. Ne serait-il pas normal, dès lors, qu'elle assume en grande partie les frais de construction?
Le navire auquel pense le patron de la marine serait long de 150 mètres et ne nécessiterait qu'un équipage de 60 hommes (pour 120 au «Zinnia» et au «Godetia»). Selon Herteleer, son prix serait d'environ un milliard.
Un tel bateau aurait le grand avantage d'emporter tout le matériel roulant d'un bataillon d'infanterie ou de paracommandos, leurs munitions, le carburant, les vivres, l'eau potable, etc. A Kismayo, nous avons dû attendre trois semaines avant l'arrivée du navire de commerce affrété pour charger le matériel roulant des paras et le ramener en Belgique.
Si l'idée de l'amiral se concrétise, la Belgique sera le premier pays après les États-Unis à disposer d'un navire «Sealift» pouvant, en outre, faire office de navire-école pour les élèves officiers et sous-officiers de pont et de machines.
Qu'en est-il par ailleurs de la revente d'une frégate et de trois chasseurs de mines rendue obligatoire par le plan de restructuration? Pour les chasseurs de mines, nous avons eu des contacts avec l'émirat d'Oman, la Grèce, le Brésil, le Chili et le Pakistan. Tous sont venus voir les navires. En plus de la vente des navires, nous pouvons leur offrir un entraînement des équipages, un soutien logistique, etc. J'espère conclure au début 1995.
La vente de la frégate est plus problématique. Si la Tunisie et l'Irlande ont montré un certain intérêt, les acheteurs devront s'adresser à d'autres pays pour le soutien logistique. J'espère trouver un acquéreur le plus vite possible, mais ce ne sera pas facile, affirme Herteleer.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Dim 19 Aoû 2007 - 9:33

J'ai publié cet article, avant de parler du fameux roll on / roll off dont j'avais entendu parler à evere avec le Cdt Marcel qui était n charge de ce dossier.

J'y reviendrai dans Zinnia brusssel.

J'ai dis, rien de tel que des preuves.
wavey
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
BERU
Maître chef
Maître chef
avatar

Nombre de messages : 161
Localisation : Quiévrain (Bel)
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Dim 19 Aoû 2007 - 9:37

Triste débat que celui -ci Smilie 08
Quant on viot les frais sur nos vieiles unités, c'est un peu triste.
Mais , jamais nous ne serons les décisionnaires. marin question
Alors que, comme je l'avais exprimé une fois, certaines marines se débarrassent de navires ayant certaine vie (pas vieux) et qui correspondaient à nos nos besoins.
houla
Revenir en haut Aller en bas
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Dim 19 Aoû 2007 - 10:43

J'ai auusi ma petite idée sur la question.
sot sot sot
Des navires ce n'est pas cela qui manque.

Mais franchement, je préfèrerai un de notre bonne vielle marine et là cela devient un peu plus compliqué, il n'y en à presque plus. Sauf, peut-être la Godasse si elle n'est pas déjà prévue à la vente dans un pays comme Taîwan où pétaouchnok.

Nous verrons bien.

wavey
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Lun 20 Aoû 2007 - 8:55

Roll/On Roll/Off - La Chambre - 19/12/94

Auteur : Lefeber O , SP

Département : Ministre de la Défense nationale

Sous-département : Défense Nationale

Date de dépôt : 10/11/1994

Langue : N

Question publication : B133 - Page : 13853

Date de publication : 19/12/1994, 199419950

Statut question : Réponses reçues

Question :

Dans un "entretien exclusif" avec la rédaction du quotidien "Gazet van Antwerpen" (14 octobre 1994), le chef d'état-major de la force navale, l'amiral Herteleer, a déclaré que la force navale nourrissait l'ambition de construire un navire transporteur de troupes.

La force navale a donc entamé une opération de lobbying en vue de l'acquisition d'un tel navire roll-on-roll-off. Ce navire transporteur de troupes pourrait être engagé lors d'opérations humanitaires.

1.L'achat d'un tel bâtiment cadre-t-il dans la politique d'investissement de votre département?

2.L'option d'un navire transporteur de troupes s'inscrit-elle dans l'accord de coopération conclu avec la marine néerlandaise?

3.A combien est estimé le surcoût d'un tel navire par rapport à un navire de soutien logistique "classique"?

4.Lors d'opérations humanitaires, il est indispensable de pouvoir engager rapidement des troupes. Le transport par bateau n'est-il pas trop lent dans ces cas-là?

Publication réponse : B135 - Page : 14219

Date de publication : 09/01/1995, 199419950

Réponse :

L'honorable membre est prié de trouver ci-après la réponse à ses
questions.

1. La politique en matière d'investissement du ministère de la
Défense Nationale se traduit entre autres dans un plan de
rééquipement à moyen terme. Le plan de rééquipement, qui couvre les besoins jusqu'en 1997, fût approuvé par le Conseil des ministres le 2 juillet 1993.

Chaque Force a évidemment la responsabilité de définir ses besoins à long terme en matière de rééquipement.

C'est dans cette optique que l'Etat-Major de la Force Navale a
identifié le besoin de remplacer les navires de commandement et de soutien logistique, le A960 Godetia et le A961 Zinnia, durant la période 2004-2006.

2. Dans le contexte de notre coopération avec la Marine Royale
Néerlandaise, la disponibilité de navires de transport de troupes
n'est pas prévue. Une telle disponibilité n'est du reste pas
envisagée par la Force Navale dont le besoin correspond à la
nécessité d'assurer le soutien aux opérations de lutte contre les
mines.

3. Dans la phase de planification du remplacement des A960 Godetia et A961 Zinnia, les autres forces seront contactées afin de connaître à partir de l'expérience acquise lors de récentes opérations, leurs souhaits spécifiques quant aux équipements à prévoir afin, le cas échéant, de mieux soutenir leurs opérations.

On envisage ici une capacité de transport pour véhicules militaires et la possibilité de mise en oeuvre d'hélicoptères.
Les coûts supplémentaires qui en résulteraient resteraient limités à un ordre de grandeur de 10 à 20% du coût pour un nouveau navire de commandement.

4. On n'envisage pas le transport de troupes par navire, mais bien le transport de leurs équipements et d'une équipe minimale de maintenance.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3616
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Lun 3 Déc 2007 - 17:55

CHAMBRE DES REPRÉSENTANTS DE BELGIQUE
COMMISSION DE LA DÉFENSE NATIONALE
mercredi 23-11-2005 Après-midi


Questions jointes de

M. Patrick De Groote au ministre de la Défense sur
"le navire de transport stratégique belgoluxembourgeois

M. Luc Sevenhans au ministre de la Défense sur
"le dossier MRMP-(SDAZ) 138102 navire de transport


Patrick De Groote (N-VA):
Alors que le programme DMC n’était pas encore achevé, la Défense voulait, dès l’année 2000, mettre en oeuvre le programme BLST Navire de transport stratégique en collaboration avec le Luxembourg. Initialement, l’intention était d’acquérir un navire Roll on Roll off de 86 millions d’euros pour le débarquement des troupes et des secouristes dans des pays lointains. Le ministre voulait acquérir le navire par le biais d’une procédure de
négociation auprès de la Direction Générale des Constructions Navales française, mais le Conseil des ministres a exigé qu’une adjudication publique soit lancée.
Selon un article paru dans le quotidien "De Standaard" en juillet 2005, le ministre a consulté chaque composante de l’armée lors de la rédaction du cahier des charges. Le navire initial a ainsi été transformé en un bâtiment destiné à l’atterrissage des hélicoptères avec un hôpital flottant. Le prix a dès lors triplé et c’est le chantier néerlandais De
Schelde qui a obtenu l’adjudication. Début 2003, la procédure était stoppée. Le ministre a admis à huis clos au sein de la commission qu’un dédommagement de 75 à 87 millions d’euros devrait être payé.

André Flahaut, ministre:
Il n'y a jamais eu de réunion de la commission de la Chambre à huis clos.

André Flahaut, ministre:
Je suis désolé, mais vous ne pouvez pas dire une chose pareille.

Patrick De Groote (N-VA): …

André Flahaut, ministre:
Attention: soyez précis. Je n'ai jamais participé à cette commission des Achats militaires!
Il est trop facile de se référer à un article de journal, même si ce journal est parfois bien fait. C'est faux! Je n'ai pas participé à la commission des Achats militaires et M. Sevenhans, qui y participe, peut en attester. Ce n'est donc pas moi qui ai fait cette déclaration. Retirez cela bien vite de ma bouche pour constater qu'ici le rédacteur de l'article a peut-être été un peu léger dans ses affirmations.

Le président:
Le ministre ne participe jamais à la commission des Achats militaires.

André Flahaut, ministre:
A force d'avancer et de vouloir piocher dans des dossiers, on finit par commettre des erreurs et finalement par dire des choses incorrectes. Je n'ai jamais dit cela dans une commission! Et la commission de la Défense n'a jamais siégé à huis clos en ma présence! Elle l'a fait pour certains dossiers de l'Hôpital militaire mais je n'étais pas là.

Le président:
On ne siège jamais à huis clos sauf pour des questions bien précises concernant des
personnes.

André Flahaut, ministre:
Il faut tout doucement arrêter de faire des amalgames et de vouloir me faire porter toute la responsabilité de ce qui ne va pas dans le département de la Défense depuis six ans!
Je persiste à croire que s'il y a des choses qui vont bien, c'est parce que nous avons mis de l'ordre.
Si des personnes, dans un bureau d'étude, disent qu'il faut des dragueurs de mines, c'est normal! Avez-vous déjà vu un marchand de chaussures qui ne veut pas vendre de chaussures? Jamais!

Patrick De Groote (N-VA):
Le ministre considère que pour éviter provisoirement une action en dommages-intérêts, il ne doit pas clôturer la procédure d’acquisition maintenant. Donc, la menace est encore bien présente.
Le ministre a évoqué tout à l’heure des achats utiles. Pourtant, quantité d’achats sont en train de rouiller dans un dépôt.

André Flahaut, ministre:
Lesquels?

Patrick De Groote (N-VA):
Les obisiers.

André Flahaut, ministre:
Les obusiers étaient là, n'est-ce pas! Je n'en ai pas acheté!

Patrick De Groote (N-VA): (…)

André Flahaut, ministre:
Ce n'est pas un achat inutile! Je suis désolé!
Ne parlez pas d'achat inutile d'obusiers! Les obusiers étaient là avant que je prenne mes fonctions! Dès lors, il ne s'agit pas d'un achat inutile ou alors expliquez-moi!

Patrick De Groote (N-VA):
Le ministre modernise les Howitzers et y injecte donc de l’argent.

André Flahaut, ministre:
Et n'est-il pas utile de moderniser?

Patrick De Groote (N-VA):
Mais non!

André Flahaut, ministre:
Et pourquoi pas? Ces obusiers, qui vous dit que je ne suis pas occupé à essayer de les vendre?

Patrick De Groote (N-VA):
A qui?
André Flahaut, ministre:
Et que c'est plus facile étant modernisés.

Patrick De Groote (N-VA):
A combien était estimé le coût du navire en 2000? Quel était-il lors de l’établissement du cahier des charges? Est-il exact que le programme NTBL a été définitivement arrêté? Pourquoi?
Où en est la procédure d’adjudication?
A quelle demande d’indemnisation l’État belge risquet-il d’être confronté?

Luc Sevenhans (Vlaams Belang):
Les nombreuses questions sur la marine ne constituent qu’une introduction à la question sur les frégates dont la presse s’est abondamment fait l’écho.
Le ministre a su me convaincre de la nécessité de disposer du navire de transport. Seule la procédure n’était pas bonne. Si le dossier avait été traité efficacement, le navire aurait déjà été en service actuellement pour la moitié du prix. Nous avions la possibilité d’acheter un navire français pour 6 milliards de francs belges.
Une demande d’indemnisation peut encore être introduite. Le ministre a déclaré le 3 décembre 2002 que les avis supplémentaires des avocats et celui de l’administration de la Défense seraient transmis aux membres d’un groupe de travail créé spécialement à cet effet. Le gouvernement devait prendre la décision. Nous sommes toutefois sans informations depuis. Le dossier a été qualifié de "pendant" dans la note de suivi de la commission des Achats militaires.
Quel est l’état d’avancement de ce dossier?

André Flahaut, ministre:
Monsieur le président, en ce qui concerne ce navire, un constat avait été fait: il y a eu une lacune en matière de transport, tant aérien que maritime. Une recherche a donc été faite alors et, peut-être pour la première fois dans l'histoire de l'armée belge, l'ensemble des composantes s'étaient assises autour de la table pour exprimer leurs besoins et formuler des suggestions par rapport à un tel navire. L'originalité, sans doute en préfiguration d'une agence européenne d'armement, une coopération avec le Luxembourg avait été prévue.
Les travaux ont été effectués. Le dossier du navire était estimé initialement à 7,4 milliards de francs. Au moment de la finalisation du cahier des charges, l'estimation s'élevait à 7,7 milliards d'anciens francs. Conformément au plan directeur de la Défense de décembre
2003, il est précisé que "les besoins du transport maritime belge seront assurés via des contrats commerciaux d'affrètement où seront recherchées des synergies avec nos partenaires et alliés".
Voilà ce que reprenait ce plan directeur de 2003.
Je voudrais répéter que j'ai l'habitude d'assumer mes responsabilités.
Pour de pareils dossiers, ce n'est pas le département ni le ministre de la Défense qui prennent la décision, mais elle est assumée solidairement par l'ensemble du gouvernement. Ce n'est donc pas non plus une décision de M. Verhofstadt, mais bien de tout le gouvernement.
Quel est l'état de la procédure d'attribution? Aucune décision d'attribution n'a été prise.
Quelle demande de dédommagement plane au-dessus de la tête de l'Etat belge? Aucune demande de dédommagement n'a été introduite, en tout cas qui serait connue au sein du département.
Comme dit tout à l'heure, les autorités politiques peuvent décider à un moment de modifier leur décision et d'arrêter l'un ou l'autre programme, définitivement ou provisoirement. Sans cela, un pays est ingérable, une localité est ingérable: si vous avez décidé aujourd'hui de placer une porte blindée à tel endroit, mais qu'il n'y a plus de justification parce que le couloir de sortie aura été supprimé, vous allez quand même la faire installer? C'est ce qui s'appelle alors des travaux inutiles.

Patrick De Groote (N-VA):
Je n'ai pas vraiment obtenu de réponse à mes questions. En matière de vision à long terme, la Défense agit toujours de la même manière. Des programmes sont lancés, puis démantelés, ce qui ne manque pas de provoquer des demandes en dommages-intérêts.

André Flahaut, ministre:
Je voudrais vous interrompre, car, ce matin, lors de la discussion du budget, il y a eu un rappel de tous les investissements faits, leur logique et les perspectives à long terme.
Alors, je ne vais pas, au détour d'une question comme celle-ci qui devrait prendre peu de temps, refaire l'exposé complet des investissements. On peut être d'accord ou non, mais j'ai entendu dire aussi qu'il n'y avait plus d'avenir pour la marine. Il reste 6 chasseurs de mines qui vont être modernisés, deux frégates que nous achetons aux Pays-Bas avec des hélicoptères qu'on pourra mettre dessus après les avoir achetés. Donc, de grâce, ne ramenons pas tout au seul problème de dire: il y avait à un certain moment une idée de faire un bateau original; on abandonne, donc on n'a rien fait. Non! Je vous invite à lire les travaux de la commission de ce matin. Et puis, vous m'interrogerez, après avoir lu les travaux, sur la cohérence, la noncohérence ou la non-vision à long terme des investissements qui sont faits. C'est très facile de picorer certains éléments et de dire, au vu de ce qu'on a picoré, que finalement il n'y a rien de bon. De grâce, essayons de voir globalement les choses et pas au travers de l'un ou l'autre article de journal.

Patrick De Groote (N-VA):
Je n'ai pas assisté à la réunion de ce matin. Je ne suis pas membre de cette commission.

André Flahaut, ministre:
Les membres du parlement peuvent assister à n'importe quelle commission quand une matière les intéresse. Quand c'est le cas, s'intéresser au budget de ladite matière constitue un premier pas intéressant.

Patrick De Groote (N-VA):
Le ministre doit comprendre qu’étant donné que je suis le seul et unique membre de mon groupe politique, je ne peux me trouver à sept endroits différents simultanément.

Luc Sevenhans (Vlaams Belang):
J’ai toujours défendu cette acquisition mais à condition que le prix soit raisonnable. Mais
j’observe maintenant que cette acquisition ne sera pas réalisée.
Le ministre nous dit qu’aucune action en dommages-intérêts n’a encore été engagée mais sitôt que cette acquisition sera annulée, ça ne saurait tarder.

L'incident est clos.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
M.J.C
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2427
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   Lun 3 Déc 2007 - 18:54

olivier a écrit:
Citation :
--- Message Posté sur l'ancien forum le 27/07/2007 ---
salut_pancarde buck danny?

Sais-tu quel type de navire avait été retenu pour ce projet ?
Jan dit que ce devait être un classe Rotterdam, si c'était le cas ça aurait été super marin ok

http://pic.aceboard.net/img/102030/388/1128173727.jpg


Si j'étais vous je ne ferais pas trop d'illusions,le jour ou nous avons cela , j'appelle ma tante ,mon Oncle marin ok marin ok marin ok marin ok
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau transport de troupes belgo-luxembourgeois !?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La Marine belge dans le futur...-
Sauter vers: