Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion      

Partagez | 
 

 REGIA MARINA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 824
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: REGIA MARINA   Mar 26 Fév 2019 - 16:29

En son temps la marine royale italiennne, alors Regia Marina, a fai la même erreur que sa copine la Kriegsmarine, mais celle-ci de son propre aitchoix. Après la première guerre, les trois grande puissances maritimes, Grande Bretagne, USA et Japon avaient bien compris les avantage des jeunes porte-avions, la France et finit par  se satisafaire d'un porte-hydravion, le Commandant Teste et d'un porte-avions, le Bearn, une coque de cuirassé transformée en porte-avions. Elle tenta de se rattraper peu avant la seconde guerre en en projettant deux mais il était trop tard, ils ne furent jamais achevés.
        La Regia Marina avaiy déjà essayé un avion lance torpille, mais son promoteur, le capitaine de vaisseau Allessendro Guidoni ne fut pas suivit et le projet en retà là. L'amirauté italienne estimait que l'Italie était son porte-avions. A la déclaration e guerre elle eut l'occasion de connâitre son érreur quand dans la nuit du 12 novembre 1940 vinrent de nuit vinrent mettre hors de combat pour un long moment trois de ses cuirasés dans le pour de Tarente. Elle n'avait à ce moment qu'un porte-hydravion avec deux catapulte, une en poupe et une en proue. Pendant la guerre il fut réduit à un transport d'hydrvions pour les cuirassés et croiseur de la très belle flotte italienne. En 1940 le grand paquebot "ROMA" (32.580 tonnes brutes) fut choisi pour être transfrmé en grand porte-avions. Ici il était trop tard, les travaux furent lents en grande partie par manque d'expérience  pour la construction de ce type de navire et les travaux étaient près d'être terminé quand il fut saisi par les Allemands à l'occasion de la demande d'armistice  de l'Italie.  Il resta alors ammaré sans équipage ni armement et fut sabordé en face du port de  Gêne, tout comme le Giussepe Miraglia. Point final !
Le Giuseppe Miraglia







L'Aquila rouille devant Gênes
Revenir en haut Aller en bas
 
REGIA MARINA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines d'Europe - Europese Marines - European Navies-
Sauter vers: