Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Mon temps passé à la marine marchande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 13:11

Bonjour à tous.

Cela faisait un moment que je désirais faire une petit auto biographie du temps que j'ai passé à la marine marchande, temps qui ne fut pas très long, mais que je n'ai jamais oublier et qui restera dans ma mémoire jusqu'à mon dernier souffle.
C'est après avoir rencontré le fils de mon directeur, qui lui était embauché comme matelot, que je me suis intéressé à ce métier. Il est vrai, que je me suis toujours, très fort intéressé à l'histoire/géo.
Après avoir eu les renseignements afin de pouvoir postuler, j'ai passé les visites médicale et vaccins adéquats. J'étais impatient d'être enrôler et ce fut fait le 17 février 1965 pour un embarquement à Anvers, sur le Frubel, Julia, un bananier de 3.000 tonnes.
Quel plaisir, à mon arrivée de voir ce navire, blanc et sa belle cheminée jaune aux armes de la compagnie. Montée à bord et après avoir reçu les clés de ma chambre personnelle, que du bonheur, je me sentais un homme, mais, en réalité, encore loin de l'être.
Mais le monde réel revient vite me rappeler que je ne suis pas ici pour une croisière,mais pour un boulot. Changement de vêtements et nous voila près à quitter le quai.
Direction des écluses, la descente de l'Escaut et puis, la mer, celle qui me faisais rêver depuis des mois. Directement, descente des mats de charges, fermeture des cales,remise en place des amarres et autres. En fin de journée une bonne douche, soupé et puis, de retour dans ma cabine pour m'installer, qu'elle merveille pour quelqu'un qui vient à peine d'avoir eu 15 ans. (je suis né le 10/01/1949)
Comme j'étais désigné comme dekboy, le lendemain réveil à 6h00 afin de préparer le mess pour les matelots, je ne savais comment faire, mais le chef de cuisine (Freddy), m'a tout expliqué, en fait pas bien compliqué. Vaisselle du mess terminée, le bosco me met avec un matelot pour me montrer ce qu'il y avait à faire, et visite de cales avec nettoyage de celles-ci. On y retrouve de tout comme insectes, grosses araignées, grand cancrelat et toute sorte d'insecte, et parfois, de petit serpent que nous jetons par dessus bord..
Les jours suivant, outre le mess, apprentissage du matelotage avec épissures sur cordages et plus tard sur élingues et amarres en acier, noeux ect et bien entendu, les éternels décapages de rouille et repeindre le tout.
Après 10 jours de mer, arrivée en vue des cotes du Panama, mais je ne serais pas de la traversée de celui-ci, en effet, j'avais un très gros furoncle dans le nez, et mon hospitalisation fut obligatoire. Mon retour à bord, ce fera 10 jours plus tard, lord du retour du Frubel Julia et retour à Anvers pour 3 ou 4 jours avant de repartir sur ce même navire, toujours en direction de ce même canal et puis, Guayaquil, port de chargement de bananes.
Que j'étais émerveillé de voir, lors de la traversée de ce canal, cette forêt tropicale, les cris des oiseaux, les cormorans, les pélicans que je ne connais pas et jamais vu en réel.
Un peu avant l'arrivée à Guayaquil, levée des mats de charge ouvertures des cales et portes sur le flan du navire. Distribution des tâches pour la durée à quai, et puis, le soir, sortie en ville accompagné d'autres matelots, quel dépaysement pour quelqu'un de mon âge. Premier bar, première rencontre avec les dames de joie et l'incitation par mes compagnons de sortie de suivre la dame et direction une chambre et là,...... je ne savais que faire, mais cette femme avait bien compris que c'était la première fois et m'a bien guidée. Très bon souvenir, je me souvient encore de son prénom. Vers les 3 ou 4 heures du mat, retour à bord et puis, à 6h00 boulot.
Après 6 jours à quai, avec plein de bons moments lors des sorties, départ pour Anvers avec une tempête, ou je croyais que nous allions coulé.
La suite, un peu plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
le Baron
Amiral de flottille
Amiral de flottille


Nombre de messages : 1225
Age : 51
Localisation : Liège (Bel)
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 13:44

Magnifique récit, mais qu'est-ce que ça fait dans le dossier "lutte contre les mines"?
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 14:13

[quote="le Baron"]Magnifique récit, mais qu'est-ce que ça fait dans le dossier "lutte contre les mines"?[/quote


Ha bon,j'avais essayé de faire un nouveau poste, mais???? si un administrateur pouvait le changer de place, merci et désolé
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 18416
Age : 65
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 15:15

bien beau récit,bravo  thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
JeanMi
Modo
Modo


Nombre de messages : 2791
Age : 69
Localisation : THEUX
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 15:28

Voilà, le sujet a été déplacé.

_________________
JeanMi   marin barre

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 15:44

merci
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 18:55

Comme j'aimais bien ce métier, je me suis mis à la tâche d'apprendre assez rapidement, c'est à dire, après ma journée, avec un autre matelot et lorsque que nous étions dans des zones ou il n'y avait pas beaucoup de trafic, j'allais à la barre, par beau temps et puis, par tout temps. Le commandant du bateau, avait vu mon empressement à apprendre m'a félicité. Si bien, que lors de mon 5 ème voyage (de =- 1mois et 3 j) sur ce bananier, j'ais été nommé matelot léger le 12/07/1965 donc après cinq mois de navigation, c'est rare et valorisant à 15 ans et demi.
Deux mois après, (le 6/09/1965) lors de l'enrôlement du personnel manquent, il manquait un matelot et propositions, m'a été faite d'être enrôler comme tel pour un voyage, cela c'est renouvelé le voyage suivant et puis, nominations définitive, quel bonheur.
Je suis resté sur ce navire neuf voyages. Ensuite, j'avais envie de voir autre chose que l'Amérique central et du sud. Le 9 décembre 1965, je dérôle, prend un peu de congé et puis, me remet sur les listes d'attente en vue d'un autre navire.
Quelques jours après, mon n° arrive en tête et le bateau que l'on me propose, un minéralier qui part pour une année, (Chili-Japon-Chili et ainsi de suite)ne me tente pas et je décline. Le suivant, aussi un bateau qui ne m'intéresse pas, décline aussi. Mais lorsque arrive le troisième, obligation de le prendre et c'est..... le Frubel América et retour à Guayaquil. Moi qui voulais un peu de changement, et bien non. Mais comme ce bateau était très récent, j'y suis quant même resté trois voyages.
Au retour à Anvers, je retente ma chance pour un changement et la, je tombe sur un cargos de la CMB, le Lulua, 5000 tonnes en partance pour les USA. New York, Baltimore, Philadelphie, NewPort, New York et retour. Beau voyage aussi, nous avons vu au loin, une tornade pas loin de NewPort, pffffff impressionnant, car la tempête était au rendez-vous. Voyage de 1 mois et 6 jours.
Comme c'était au moins de juin, je prend un peu de congé pour reprendre du service sur le Fina Luxembourg, pétrolier de 8500 tonnes. Comme quelques matelots avaient déserté en Angleterre, c'est en Ecosse (Grangemouth) que nous avons monté à bord. Direction, Gaeta en Italie du sud, chargement de kérosène, pour les îles Lofoten, retour Italie à Ravenne sur l'Adriatique, toujours du kérosène pour Göteborg en Suède. De la, en cale sèche à Hambourg et retour en Belgique après 2 mois et 5 jours et par le train.
Du 3/10/1966 jusqu'au 17/11/1967 vacances pour reprendre à cette date, un cargos le Moanda 8900 tonnes de la CMB.
Nous avons été charger à Dunkerque, le Havre, Rotterdam, Hambourg et la, chargé à bloc, nous partons vers le golf Persique. Sur le pont, il y avait de tout, un bateau pompier, des camionnettes, un bulldozer, des bombonnes de gaz, des tuyaux, ect ect,
Dans le golf de Gascogne, une tempête démentielle, par moment, impossible de savoir notre position, pas de lune, ni soleil pour faire le point et pas d'instrument comme il y a actuellement. Nous ne savions même pas si nous avancions . Les bombonnes de gaz, les tuyaux, et plein d'autre chose, partit à la mer. Le bull avait bougé de place et avait éventré une partie de la base d'un mats.
Seul sur le pont, le bateau pompier,n'avait pas bougé.
Arrivée à l'entrée du canal de Suez, passage sans problème, moins beau que le canal de Panama, mais avec de belles felouques. Après cette traversée, direction les Emirat Unis, Dubaï, l'île de Bahrain, le Kuwait, Basra et Iraq, Bendar Shapur en Iran, pour quitter le golf Persique vers le Tanzania à Dar Es Salaam, ou la, nous pouvons enfin sortir en boite, car avant ça, pays musulmans oblige. Après quelque jours à décharger et recharger, le Mozambique à Beira, Walvis Bay en Namibie qui se nommait autre fois, Sud West Afrique, Passage par Ténériffe pour trois jour et quelques maux de tête et retour à Anvers le 9 avril 1967 , un voyage de 4 mois et 24 jours.
Reprise d'un mois de congé, et la, j'ai connu, celle qui allait être ma femme et qui m'en a fait voir de toutes les couleurs, 9 ans de mariage et divorce. Il aurais mieux valu que je ne prenne pas congé cette fois et repartir aussi vite, mais ainsi en va la vie, bien du regret, car cette vie de marin, on ne l'oublie jamais.
Pour les quarts, j'ai toujours aimer les faire et celui qui me plaisais le mieux, c'est 08h00 12h00 et 20h00 24h00, comme cela, lorsque nous étions dans un port, c'était bien pour sortir, pas trop chaud et surtout en Amérique du Sud, c'est la nuit que l'on sort. Même lorsqu'il y avait le pilote automatique, il y avait toujours un matelot de quart à la passerelle. Certain matelot n'aimait pas, alors, je n'avais jamais de soucis pour avoir les quarts que j'aimais.
Dommage qu'actuellement, il n'y a plus que du personnel étranger sur les quelques bateaux belge.
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 18416
Age : 65
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 19:01

super super
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
René
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 6274
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 19:51

Bonjour, beau sujet et très agréable à lire super

"Pour les quarts, j'ai toujours aimer les faire et celui qui me plaisais le mieux, c'est 08h00 12h00 et 20h00 24h00, comme cela, lorsque nous étions dans un port, c'était bien pour sortir... "

Si, je comprend bien en escale les quarts continuent de la même maniére qu' en mer ?
Revenir en haut Aller en bas
wiro49
Capitaine de frégate
Capitaine de frégate


Nombre de messages : 855
Age : 68
Localisation : Calais, FRANCE ex Charleroi
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 21:32


Si, je comprend bien en escale les quarts continuent de la même maniére qu' en mer ?[/quote]

Bsr René.
Cela dépendais du port ou nous étions, mais de toutes façon, il y avait toujours, au moins un matelots pour la nuit. S'il 'y avait du chargement de nuit, il fallait deux matelots de quart au cas ou!! et si pas de chargement, un seul pour faire des rondes pour voir si tout allait bien, retendre les amarres, les relâcher, surveiller si personne ne montait à bord, les voleurs, ect, il y avait pas mal de boulot la nuit et cela en compagnie d'un aspirant ou un officier de pont, mais en général, tout ce passait bien.
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 6274
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Lun 1 Déc 2014 - 22:18

Merci pour la réponse super

Un peu différent par rapport à chez nous... Cela est très intéressant de voir les différences.
Nous appelions cela un WACHTMAN et seulement mis en pratique dans un port mil belge et en cas de manque presque totale de personnel A/B.
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 4145
Age : 76
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Mon temps passé à la marine marchande   Mar 2 Déc 2014 - 10:15


super super
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon temps passé à la marine marchande   Aujourd'hui à 13:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon temps passé à la marine marchande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: La marine marchande-
Sauter vers: