Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 histoire marine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: histoire marine   Ven 22 Nov 2013 - 9:20

pour changer un peut certains et revenir a autre choses
que des ................
voici cecci:
 1
vaisseau-de-74-canons.blogspot.com
 
2
cliquez sur la vidéo et aprés les commentaires

fr.cyclopaedia.net/wiki/Vaisseaux-de-74-canons
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5219
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: histoire marine   Sam 25 Jan 2014 - 8:15

ici une histoire insolite

Le U-65




Ce qui suit est une histoire de fantôme qui n'est probablement pas vrai parce que l'information s'éloigne trop du vrai record de U-65.


Les Allemands ont une marine puissante de sous-marins se souvient que les U-boot pendant la Première Guerre mondiale ont étés extrêmement efficaces en bloquant les ports britanniques et arrêter le flux de fournitures et de la main-d'oeuvre vitaux des États-Unis pour aider à l'effort de guerre des Alliés.


Déjà 2 ans avant de sortir des chantiers de Brugge, en 1915 un ouvrier moura après avoir reçu un coup d’une poutre qui devait être soudée sur le pont

L’U-65.
Il sera lancé en mars 1916, son premier commandant sera le Kptlt Herman von Fischel.

Au cours des premiers essais en mer trois marins mourront suite a des échappements de gaz toxiques dans la salle de machines, augmenter par la fermeture accidentelle d’une porte qui pour être a nouveau ouverte nécessita d'être découpée.

Dans un autre essai avec deux autres sous-marins de la même clase, par une mer tranquille, sans vent, tombe a l’eau un membre de l'équipage, mourant dans le remous des hélices du sous-marin.

Puis au cours d une plongée d évaluation a 10 mètres, le sous-marin ne répondit pas aux commandes, continuant vers le fond, ou en dépit des efforts de l équipage il refusa de remonter.
12 heures durant au milieu des filtrations des gaz nocifs, l’équipage luttera pour faire remonter le sous-marin, qui soudain initia la remontée vers la surface.
Deux hommes mourront des suites de l’inhalation de gaz.

De retour a Bruge, après une inspection qui ne trouva aucune avarie le navire fut déclaré apte pour le service.

Au cours du chargement des torpilles pour sa première mission, l'une d’eux, sans raison apparente, fait explosion, tuant le second et 8 matelots, blessant 9 autres.
Les équipages de sous-marins commencent à faire courir la légende du sous-marin maudit, l U-65.
Au retour d’une patrouille dans le détroit de Dover, l’équipage doit quitter le sous-marin sous un bombardement ennemi, qui coûtera la vie au commandant.

9 matelots jureront avoir vu le fantôme du second se promener près de la cabine du commandant.
D’ autres affirment avoir vu la figure du second debout sur la proue du sous-marin.
Nombreux furent les matelots qui sollicitèrent un changement de sous-marin.
Un des matelots, Petersen désertera pares avoir vu le fantôme du second a bord.
Un officier du sous-marin aussi affirmera avoir vu le fantôme du second, et même l’avoir vu disparaître comme de la fumée.
Se faisant la rumeur de plus en plus connue, l’état-major décida de réaliser a bord une messe, èspèce d’exorcisme pour tranquilliser les hommes, et croyant le problème résolut, l’équipage retourna a bord, ayant remplacés les plus apeures par de nouveaux hommes.


Au cours de la suivante patrouille, un homme sauta a la mer fou de peur, le premier mécanicien se cassa la jambe, et un artilleur disparut au cours d’une action contre un navire ennemi.

Le sous-marin participa au total dans 11 patrouilles, coulant 48 navires ennemis pour un total de 76.774 tonnes.

L U-65 disparaîtra en octobre 1918 au cours de l’évacuation de la base de Pola, étant aux ordres du kapitanleutenant Clemens Wickel
Le capitaine du sous-marin L-2 (US) affirmera avoir vu un sous-marin. L U-65, a la dérive face a l’Irlande, près du cap Clear avec une figure humaine sur la proue, pour disparaître au milieu d’une forte explosion.



La véritable histoire du U-65 est qu'il a été construite en Kiel plutôt que Wilhelmshaven en 1915, au lieu de 1916. il a été en poste à Pula pendant la guerre et connu une carrière couronnée de succès, d'amortissement 52 navires ennemis sur 11 patrouilles.
la fin de la guerre, le 28 octobre 1918,le U-65 a été sabordée à Pula
pendant l'évacuation.



Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 4580
Age : 75
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: histoire marine   Sam 25 Jan 2014 - 12:09

Oeuf drole d'histoire
Revenir en haut Aller en bas
jp
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: histoire marine   Sam 25 Jan 2014 - 12:58

Merçi  merci 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: histoire marine   

Revenir en haut Aller en bas
 
histoire marine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les bateaux de Légende-
Sauter vers: