www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Bouton10  Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Goog_l10  
Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 Turkish Navy - Marine Turque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptySam 8 Mai 2021 - 21:16

Turkey’s 1st indigenous USV ULAQ completes sea acceptance tests
By Dorian Archus -May 8, 2021

La première USV ULAQ de Turquie achève des tests d'acceptation en mer
Par Dorian Archus -8 mai 2021


Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 4019


Developed by the Turkish companies Ares Shipyard and Meteksan Defence, Turkey’s first armed unmanned surface vessel ULAQ prototype has completed sea trials, the state-owned TRT reported.

Ares launched the ULAQ’s prototype in January 2021 and has been conducting sea trials in the vicinity of Antalya Bay since then.

“We launched the first member of ULAQ USV family in January, and now we have completed the sea trials of the vessel. The drone is now operational. It is completely indigenous, and its payload is developed by Roketsan.” said Ozgun Utku Alanc, CEO of Ares Shipyard.

“During the trials, it conducted several simulated missile firings. The prototype will be completed after launching Roketsan-made L-UMTAS and Cirit missiles, which will be conducted in the next days.” Mr Alanc added.

Développé par les sociétés turques Ares Shipyard et Meteksan Defence, le premier prototype de navire de surface armé sans pilote ULAQ de Turquie a terminé ses essais en mer, a rapporté le TRT, qui appartient à l’État.

Ares a lancé le prototype de l'ULAQ en janvier 2021 et mène depuis des essais en mer dans les environs de la baie d'Antalya.

«Nous avons lancé le premier membre de la famille ULAQ USV en janvier, et maintenant nous avons terminé les essais en mer du navire. Le drone est désormais opérationnel. Il est complètement indigène et sa charge utile est développée par Roketsan. » a déclaré Ozgun Utku Alanc, PDG d'Ares Shipyard.

«Au cours des essais, il a effectué plusieurs simulations de tirs de missiles. Le prototype sera terminé après le lancement des missiles L-UMTAS et Cirit fabriqués par Roketsan, qui seront menés dans les prochains jours. » A ajouté M. Alanc.


Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 41101

“We have designed different types of ULAQ, including ASW and anti-ship missile carrier variants. After the delivery, the Turkish Armed Forces will gain a critical capability at the surrounding seas. Moreover, we are planning to export it to the friendly and ally countries under the permission of the Ministry of Defence,” Mr.Alanc outlined.

Ares Shipyard and Meteksan announced the ASW variant of USCV on 23 April, which is fitted with sonobuoys, sonar and lightweight torpedoes.

«Nous avons conçu différents types d'ULAQ, y compris des variantes ASW et porte-missiles anti-navires. Après la livraison, les forces armées turques gagneront une capacité critique dans les mers environnantes. De plus, nous prévoyons de l'exporter vers les pays amis et alliés avec l'autorisation du ministère de la Défense », a souligné M. Alanc.

Ares Shipyard et Meteksan ont annoncé le 23 avril la variante ASW de l'USCV, qui est équipée de bouées-son, de sonar et de torpilles légères.


Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 4249

ULAQ Unmanned Surface Vessel:
ULAQ is the name of the Unmanned Surface Vehicle (USV) product family developed by the strong alliance of ARES Shipyard and Meteksan Defence, which includes different platform types, capabilities and functions.

It is eliminating human factor either by its remote control capability or by its sophisticated software to execute predetermined autonomous missions. By eliminating the human factor, it surpasses the current platform solutions. ULAQ is a messenger, an envoy from ancient history with his extraordinary skills and extreme warriorship capabilities.

Specifications:

Length: 11 meters
Speed: 35 knots
Range: 215 Nautical Miles
Armament: 4xCirit and 2xUMTAS missiles
Control station: Can be controlled from ground and sea stations

Navire de surface sans pilote ULAQ:
ULAQ est le nom de la famille de produits de véhicules de surface sans pilote (USV) développée par la forte alliance d'ARES Shipyard et de Meteksan Defence, qui comprend différents types de plates-formes, capacités et fonctions.

Il élimine le facteur humain soit par sa capacité de contrôle à distance, soit par son logiciel sophistiqué pour exécuter des missions autonomes prédéterminées. En éliminant le facteur humain, il surpasse les solutions de plate-forme actuelles. L'ULAQ est un messager, un envoyé de l'histoire ancienne avec ses compétences extraordinaires et ses capacités de guerrier extrêmes.

Caractéristiques:

Longueur: 11 mètres
Vitesse: 35 nœuds
Autonomie: 215 miles nautiques
Armement: missiles 4xCirit et 2xUMTAS
Station de contrôle: peut être contrôlée à partir de stations terrestres et maritimes

Thierry

Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyMer 12 Mai 2021 - 22:49

Turkish Navy salvage ship TCG Alemdar extracted German U23's 20mm AA gun and handed over to Beşiktaş Deniz Müzesi for restore/conservation. U23 was discovered back in 2019 by TCG Akın

Le navire de sauvetage de la marine turque TCG Alemdar a extrait le canon de 20 mm de l'Allemand U23 et remis à Beşiktaş Deniz Müzesi pour restauration / conservation. U23 a été découvert en 2019 par TCG Akın


Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 3033

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 32100

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyMer 12 Mai 2021 - 22:50

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 3341

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 3417

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 31103

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyMer 19 Mai 2021 - 21:59

Turquie : Bientôt des drones armés sur le Porte Hélicoptères Anadolu

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 4340


Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyJeu 20 Mai 2021 - 21:47

Bateau d'assaut de classe épée TCG Zıpkın et hélicoptère d'attaque T129 effectuant la formation conjointe d'hélicoptère d'attaque bateau d'assaut en Méditerranée orientale.

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 1771

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 2499

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 3409

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyDim 23 Mai 2021 - 21:08

Oiler de marine turque ′′ TCG AKAR ".

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 8148

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyDim 23 Mai 2021 - 22:08

À la recherche de l’hégémonie en Méditerranée orientale
27 avril 2021

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 2632

Révisionniste, la posture stratégique turque interpelle : en une quinzaine d’années, Ankara s’est imposé comme une puissance active en Méditerranée orientale, mais pas uniquement. Le spectre des actions stratégiques turques est plus large et démontre l’existence d’une stratégie intégrale en bonne et due forme.

La Turquie montre un déploiement stratégique entre posture de lawfare – par la remise en cause des normes internationales, en particulier de droit maritime – adossée à une diplomatie très active de recherche d’influence par des vecteurs aussi diversifiés que la TRT ou Turkish Airlines. À ces stratégies générales diplomatique et d’influence, il faut ajouter une véritable stratégie générale économique, dont l’une des ramifications concerne une industrie de défense devant, sans doute trop ambitieusement, assurer l’autonomie d’approvisionnement dès 2023. Elle implique une certaine forme de keynésianisme militaire, avec à la clé des contrats d’exportation de plus en plus nombreux (1). Il faut bien évidemment ajouter à cette stratégie intégrale une stratégie générale militaire qui peut s’appuyer sur des capacités conventionnelles considérables.

Les déclinaisons duales de la stratégie intégrale

S’y adjoignent des stratégies plus transverses et duales par nature, maritime (2), cyber ou encore spatiale – avec là aussi de réelles ambitions (3). Et peut-être, nucléaire : au-delà de son programme civil, la Turquie pourrait être une candidate au nucléaire militaire. Si Recep Tayyip Erdogan n’a pas précisé s’il comptait lancer un programme spécifique, sa déclaration de septembre 2019 indiquant qu’il ne pouvait accepter que certains États ayant la bombe imposent à d’autres de ne pas l’avoir – une allusion au traité de non-prolifération que la Turquie a signé en 1980 – aura été remarquée. La proximité d’Israël, la question iranienne, l’amitié avec le Pakistan (« Le Pakistan est notre deuxième maison », M. Cavusoglu, 13 janvier 2021) pourraient ainsi jouer un rôle d’incitant (4).

Reste également à distinguer la réalité de la stratégie déclaratoire, volontiers aussi triomphaliste qu’ambitieuse. D’une part, la tentative ratée de coup d’État de 2016 n’a pas eu d’effets que sur la structure de forces, l’enseignement et la recherche. Il a également eu pour conséquence d’accélérer le processus de centralisation décisionnel au niveau de la présidence. Et ce, y compris de manière insoupçonnée, lorsque la fille du président turc se marie avec un des responsables de Baykar, fabriquant du drone Bayraktar TB2. Si cette tendance peut sembler profiter à la cohérence globale de la stratégie intégrale d’Ankara sur le papier, la réalité est plus complexe : la centralisation peut être source d’erreurs comme d’hubris.

D’autre part, plusieurs auteurs notent ainsi que la puissance turque est fragile : elle dépend du taux de croissance, qui est certes soutenu mais vulnérable à l’inflation, avec un taux de chômage relativement important (12,7 % en septembre 2020). Dans le même temps, l’état des forces militaires est plus fragile qu’il n’y paraît. D’un côté, le processus de modernisation est bien engagé, avec une forte attention apportée aux productions nationales. Mais d’un autre, une série de goulets d’étranglement – dans la motorisation notamment – de même que des retards programmatiques mettent en danger la crédibilité des forces.

Basculements d’alliances

Les choix politiques turcs influencent ainsi directement la stratégie d’alliance d’Ankara, avec à la clé des implications directes sur la modernisation des forces. Le choix d’un système de défense aérienne non occidental a eu pour conséquence de voir la Turquie exclue du programme F‑35. Or ce dernier était vital pour la force aérienne, mais aussi pour les ambitions aéronavales d’Ankara, régulièrement rappelées depuis le début des années 2000. Surtout, la production de composants pour l’appareil faisait des États-Unis le premier client de l’industrie de défense turque. La dégradation des relations avec Washington n’est pas totale : TAI va fabriquer sous licence le S‑70, là aussi essentiel pour ses forces, et plusieurs composants utiles pour la marine et sa modernisation proviennent toujours d’outre-­Atlantique, jusqu’à présent du moins. De plus, la Turquie n’a guère été sermonnée par l’OTAN pour ses actions en Méditerranée… y compris lorsqu’un bâtiment français engagé dans une opération otanienne se faisait accrocher au radar.

D’autres choix risquent de fragiliser l’environnement stratégique turc. L’activisme en Méditerranée orientale a pour effet de mieux coordonner l’action de plusieurs acteurs dans la région. La Grèce et Chypre – dont les capacités navales sont inexistantes (5) – certes, mais aussi l’Italie, la France, Israël ou encore les Émirats arabes unis deviennent à leur tour plus attentifs. S’il s’agit officiellement de pouvoir accéder aux ressources gazières dans la région, ces dernières sont loin d’être exceptionnelles et la conduite des forages d’exploration est surtout le prétexte à une politique de prédation assertive sous couvert de raisons économiques. S’ajoute à l’ensemble une rivalité sous-­jacente avec la Russie : si elle n’est jamais formellement exprimée, elle peut se manifester par milices et États interposés. Chacun fixe ses lignes rouges et, si frictions il y a avec le partenaire/adversaire moscovite, la rivalité permet de créer les conditions du maintien au pouvoir d’un Erdogan pouvant arguer d’un encerclement. Et ainsi mieux appliquer son programme de politique intérieure.

Notes

(1) Quatre corvettes de type Ada pour le Pakistan en 2018 ; des bâtiments du même type pour l’Ukraine (2020) ; des drones MALE pour la Tunisie, l’Ukraine et l’Azerbaïdjan, des munitions rôdeuses pour Bakou, des blindés Kirpi et Hizir pour le Pakistan, le Qatar ou encore le Turkménistan.

(2) Outre les articles dans ce hors-série, voir notamment Jean-Jacques Mercier, « La marine turque, dominante en Méditerranée orientale ? », Défense & Sécurité Internationale, hors-série no 74, octobre-novembre 2020.

(3) Voir l’article consacré à la question dans ce hors-série.

(4) John Spacapan, « Conventional wisdom says Turkey won’t go nuclear. That might be wrong », Bulletin of the Atomic Scientists, 7 juillet 2020.

(5) Voir DSI hors-série no 74, octobre-novembre 2020.

Légende de la photo ci-dessus : Le TCG Büyükada, deuxième unité de la classe Ada de corvettes conçues et construites en Turquie. Le bâtiment a trouvé acquéreur en Ukraine et au Pakistan. (© Evren Kalinbacak/Shutterstock)

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
thierry0100
Amiral
Amiral
thierry0100

Nombre de messages : 10808
Age : 52
Localisation : chatelineau
Date d'inscription : 26/11/2010

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyMar 1 Juin 2021 - 21:38

Le bateau turc sans équipage « Ulaq » a effectué avec succès son premier tir de missile
PAR LAURENT LAGNEAU · 1 JUIN 2021

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 1909

Le recours à des drones de surface et/ou sous-marin dans les opérations navales ira en s’accentuant dans les années à venir. Plusieurs importants programmes sont actuellement en cours, comme le « Maritime mines counter measures » franco-britannique dans la guerre des mines, le Protector israélien l’initiative NavyX de la Royal Navy ou encore les projets NOMARS [No Manning Required Ship] et CARACaS [Control Architecture for Robotic Agent Command and Sensing américains. D’ailleurs, l’US Navy compte sur cette robotisation pour atteindre son objectif d’aligner 500 navires de combat d’ici 2030.

Ces navires sans équipage, qui viendront s’ajouter aux drones aériens embarqués, renforceront ainsi les moyens navals traditionnels et constitueront ainsi un « multiplicateur de forces ». Et cela d’autant plus que l’on peut imaginer les faire évoluer en essaim…

Dans ce domaine, la Turquie n’est pas en reste. En décembre 2020, deux industriels turcs, à savoir Ares Shipyard et Meteksan Defence, ont annoncé que le navire sans équipage « Ulaq » allait prochainement entamer une campagne d’essais en mer.

Pouvant être déployé à partir d’un navire de combat grâce à ses dimensions réduites [11 mètres de long, ndlr], le Ulaq est construit avec des matériaux composites. Pouvant naviguer à la vitesse de 35 noeuds et disposant d’une autonomie de 400 km, ce bateau est doté de quatre missiles Cirit et de deux missiles L-UMTAS à guidage laser fournis par Roketsan.



Les essais ont donc commencé en février dernier. Pour l’occasion, les industriels ont produit une vidéo dans laquelle on pouvait voir un Ulaq passer devant le navire de recherche Oruç Reis, dont le déploiement dans les eaux revendiquées par la Grèce, quelques mois plus tôt, avait déclenché une crise diplomatique entre Ankara et Athènes…

Quoi qu’il en soit, lors des manoeuvres navales DENİZKURDU 2021, le Ulak a tiré avec succès un missile Cirit contre une cible située à 4 km distance, sur l’île de Devecitasi, au large des côtes d’Antalya. C’est en effet ce qu’a affirmé, vidéo à l’appui, le ministère turc de la Défense, le 27 mai. Cette réussite pourrait ainsi en faire le premier bateau armé sans équipage – potentiellement autonome – à devenir opérationnel.

D’après Utku Alanç, le Pdg d’Ares Shipyard, il serait possible de produire jusqu’à 50 Ulaq par an pour les besoins des forces navales turques. D’autres versions sont envisagées, notamment pour la lutte anti-sous-marine, le sauvetage en mer, la guerre des mines ou encore le renseignement.

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8490
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 EmptyMer 2 Juin 2021 - 10:09

super

Bonjour et merci Thierry.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Turkish Navy - Marine Turque   Turkish Navy - Marine Turque - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Turkish Navy - Marine Turque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: