Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Nos Amiraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 3617
Age : 51
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Nos Amiraux   Lun 17 Jan 2011 - 12:11

André Schlim

PILOTE DE CHASSE À 17 ANS,
AMIRAL À 54 ANS



André Schlim est né à Waltzing (commune d'Arlon) en 1926.
En décembre 1941, le jeune Arlonais
âgé de 15 ans, étudiant à l’ISMA, vit mal l’occupation allemande de son pays.
C’est alors qu’il décide de mettre à exécution un projet fou : rejoindre les
Forces belges libres en Grande-Bretagne. Il tient sa décision secrète et ses
parents l’apprendront par un mot glissé dans la boîte aux lettres.
Avec 10 francs en poche, André Schlim prend la route de la péninsule
ibérique.
Mais il est arrêté à la ligne de démarcation et interné pour six mois
dans un camp disciplinaire de la France de Vichy. Il s’échappe mais est repris
à Lyon, puis renvoyé dans le camp où une sévère correction l’attend. Mis au
travail dans une usine de carburant, il obtient des faux papiers grâce à un
ouvrier belge et des vêtements grâce à un ingénieur originaire de Pétange.
Il lui faut encore deux évasions pour fi nalement réussir à franchir la frontière
espagnole, puis celle du Portugal sous prétexte d’y faire des études.
En septembre 1942, il embarque à bord d’un hydravion Sunderland qui le
dépose en Angleterre. Le rêve devient réalité. Ou presque… Durant trois
semaines, il est interné à Patriotic School, un institut entouré de barbelés
que le football, la natation, le chocolat et les cigarettes rendent supportable.
Quand on est certain qu’il n’est pas un espion et qu’il a révélé tout ce qu’il sait
des secrets du Grand Reich, il est mis à disposition des Forces belges. Il se
précipite aussitôt à la Royal Air Force pour devenir pilote. Là, on lui rit au nez
sous prétexte qu’on n’utilise pas les moutards. Il retient la leçon et quand il
frappe à la porte de la Marine, il a subitement atteint l’âge de 18 ans.
Pendant six mois, il suit les cours de radio. Il embarque ensuite sur le croiseur
léger « Charybdis », chargé de l’escorte de convois dans l’Atlantique et la
Méditerranée. Il participe notamment au débarquement allié à Salerne, en
Italie du Sud. Mais André Schlim rêve de piloter. Pris de sympathie pour lui,
son commandant le fait muter dans l’Aéronavale. Le voici sur le HMS Saint
Vincent, école de la Fleet Air Arm. Formé en Angleterre et au Canada, il est
désigné pour l’escadrille de chasse de nuit 892 en novembre 1944. Basé à
Ewington, en Irlande, il effectue des patrouilles anti-sous-marines. Mais en
avril 1945, il s’écrase au sol avec son Hellcat en entraînement d’appontage
de nuit. Après son premier congé, il est attaché à la 806e escadrille équipée
de Seafi res, des Spitfi res dont les ailes se replient et auxquels un crochet
d’appontage a été ajouté. Il est sur le point de partir combattre dans le
Pacifi que quand la guerre se termine.
André Schlim rejoint la Marine belge. Au cours d’une brillante carrière, il gravit
tous les échelons jusqu’à la fonction suprême. En 1980, l’amiral Schlim est
chef d’état-major de la Force navale. En 1992, il est anobli par le roi Baudouin.
Il meurt en 1999. Le conseil communal a décidé de donner son nom à une
rue qui sera créée non loin de l’avenue de Mersch, tout près de l’endroit où il
passa son enfance.
Jean-Marie TRIFFAUX

Source : http://www.arlon.be/fileadmin/Documents/Telechargements/vivrearlon062008.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 3617
Age : 51
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Nos Amiraux   Lun 17 Jan 2011 - 12:13

L'ultime traversée du vice-amiral André Schlim
SURMONT,EDDY

Page 3

Mercredi 11 août 1999

L'ultime traversée du vice-amiral André Schlim



Chef d'état-major de la marine d'octobre 1980 à janvier 1986, le vice-amiral aviateur André Schlim est mort à l'âge de 73 ans ce lundi 9 août à la clinique universitaire Saint-Jean de Bruges. Né à Waltzing-Bonnert (Arlon), André Schlim entre dans l'histoire de la marine belge comme l'une de ses figures de proue. A peine les troupes allemandes avaient-elles envahi la Belgique qu'il s'évadait pour rejoindre la Grande-Bretagne par la France, l'Espagne et le Portugal...

Aventureux comme pas deux, mais désirant surtout servir son pays, ce Luxembourgeois de seize ans devait y «adapter» sa carte d'identité, afin de pouvoir se faire engager dans la section belge de la Royal Navy. L'âge minimum pour prendre service étant de 17 ans...

La supercherie réussit, et André Schlim embarque à bord du cuirassier «Cahrypdis», avec lequel il est engagé dans le débarquement des troupes alliées à Salerne, en Italie. En 1943, André Schlim se fait muter vers l'aviation de la marine. Il suit son entraînement comme pilote de chasse au Canada, et vole bientôt sur des Hellcat et des Seafire.

En 1946, André Schlim est nommé «enseigne de vaisseau» dans la force navale belge. Il participe aux opérations de déminage des ports belges, et poursuivit une carrière dans la marine, en passant par les postes de directeur des opérations, «directeur planning et programmation», puis adjoint logistique du chef d'état-major, avant d'être nommé lui-même au plus haut poste à la marine.

En tant que chef d'état-major, le vice-amiral aviateur André Schlim a conduit le programme de construction des chasseurs de mines Tripartite, et se trouvait à la base de l'étude pour les nouveaux dragueurs de mines qui sont en passe d'être construits pour la marine belge. Le vice-amiral aviateur André Schlim sera enterré le lundi 16 août à 11 heures, avec tous les honneurs militaires, en l'église Saint-Martin à Loppem.

Sources

Le Soir : http://archives.lesoir.be/l-ultime-traversee-du-vice-amiral-andre-schlim_t-19990811-Z0H3XU.html

Mil.be : http://www.mil.be/vox/subject/index.asp?LAN=fr&ID=390&MENU=242&PAGE=2
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 3617
Age : 51
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Nos Amiraux   Lun 17 Jan 2011 - 12:23

Vice-amiral Michel Hellemans
ACOS Renseignement et Sécurité



Le Vice-amiral Michel HELLEMANS est né à Bruges le 5 février 1951. Après des humanités latines mathématiques à l’Ecole Royale des Cadets de Lier, il rejoint la 108-ième Promotion Toutes Armes à l’Ecole Royale Militaire en septembre 1968, est nommé Enseigne de vaisseau deuxième classe le 26 septembre 1970 et obtient le diplôme de licencié en sciences nautiques et militaires en 1973.

En 1974 l’Amiral participe à un programme “midship exchange” à bord de l’USS Vreeland, qui est déployé pendant la crise de Chypre. Il occupe ensuite différentes fonctions à bord de navires belges de guerre des mines et devient Commandant des dragueurs de petit fond “Merksem” et “Andenne” en 1977.

En 1978 il suit le cours de spécialisation officier de lutte contre les mines à EGUERMIN, Ostende. Il prend le commandement du dragueur côtier “Nieuwpoort” de 1979 à 1980. Il devient ensuite durant dix-huit mois officier
d’Etat-major opérations auprès du Commandant de l’Escadrille Permanente de la Manche (STANAVFORCHAN). Après un cours additionnel de contrôle naval il devient en 1982 responsable de la lutte contre les mines au Commandement des Opérations navales à Zeebruges. Après le cours candidat officier supérieur et un cours supplémentaire d’officier de chasse aux mines, après un stage de deux mois à bord du chasseur de mines français Eridan, il commande le premier chasseur de mines Tripartite “Aster” en 1985.


En 1987 il passe à l’Etat-major de la Marine à Bruxelles comme officier opérations adjoint. Ensuite il est affecté comme Chargé du Centre de contrôle opérationnel des navires guerre des mines “Minewarfare Operational Sea Test Training centre (MOST) comme premier Belge à Ostende en 1990. Pendant la Guerre du Golf Iraq-Kuwait en 1991 il est coordinateur UEO comme officier lutte contre les mines auprès de “l’Amiral des Forces Maritimes Françaises de l’Océan Indien (ALINDIEN)”.

Il obtient le Brevet d’Etat-major à “l’Ecole Supérieure de Guerre Navale” à Paris (1991-1992) et à l’Institut Royal Supérieur de Défense à Bruxelles (1992-1993). Après un passage à la “Maritime Tactical School”, HMS Dryad, à Southwick il devient commandant de la frégate “Westdiep” fin 1993. Pendant la période 1994-1997 il est Chef du département de la Marine et professeur militaire à l’Institut Royal Supérieur de Défense. Ensuite il assume comme premier Belge pendant quinze mois la fonction de Chef d’Etat-major du Commandant de l’Escadrille Permanente de l’Océan Atlantique (STANAVFORLANT).

En août 1998 il devient Directeur de la Section Plans et Programmes à l’Etat-major de la Marine jusque fin juin 2001.

Le 26 juin 2001 Michel Hellemans est nommé Amiral de Division et à partir du 1 juillet 2001 il assume la fonction de Chef d’Etat-major de la Marine.



Le 1er janvier 2002, dans la nouvelle structure unique, l’Amiral Hellemans assume la fonction d’adjoint au Sous-Chef d’état-major Stratégie, Directeur national de l’Armement, Commandant de la circonscription militaire de la Région flamande et représente la Marine auprès du Chef de la Défense.

En janvier 2003, Michel Hellemans exerce la fonction de Chef de la Division « Systèmes » au sein de la Direction Générale des Ressources Matérielles. Il garde ses attributions de Commandant de la circonscription militaire de la Région flamande et de représentant de la Marine auprès du Chef de la Défense.

Le 26 juin 2003, il est nommé Vice-amiral.



Depuis le 2 janvier 2004, le Vice-amiral Michel Hellemans est désigné comme Sous-chef d’Etat-major Renseignements et Sécurité.



L’Amiral porte les distinctions honorifiques suivantes : Commandeur de l’Ordre de Leopold, Croix de Commandeur de l’Ordre de la Couronne, Croix Militaire de 1ère classe, Mérite National de la Belgique ainsi que Chevalier dans l’Ordre National du Mérite de la France, “Kuwait Liberation medal” et “Liberation medal of Kuwait 3rd degree”.

L’Amiral Hellemans est marié avec Monique Van den Berghe ; ils ont un fils, Daniël époux de Ann Rooms et habitent à Anvers.
CURRICULUM VITAE

Le Vice-amiral Michel HELLEMANS est né à Bruges le 5 février 1951. Après des humanités latines mathématiques à l’Ecole Royale des Cadets de Lier, il rejoint la 108-ième Promotion Toutes Armes à l’Ecole Royale Militaire en septembre 1968, est nommé Enseigne de vaisseau deuxième classe le 26 septembre 1970 et obtient le diplôme de licencié en sciences nautiques et militaires en 1973.

En 1974 l’Amiral participe à un programme “midship exchange” à bord de l’USS Vreeland, qui est déployé pendant la crise de Chypre. Il occupe ensuite différentes fonctions à bord de navires belges de guerre des mines et devient Commandant des dragueurs de petit fond “Merksem” et “Andenne” en 1977.

En 1978 il suit le cours de spécialisation officier de lutte contre les mines à EGUERMIN, Ostende. Il prend le commandement du dragueur côtier “Nieuwpoort” de 1979 à 1980. Il devient ensuite durant dix-huit mois officier
d’Etat-major opérations auprès du Commandant de l’Escadrille Permanente de la Manche (STANAVFORCHAN). Après un cours additionnel de contrôle naval il devient en 1982 responsable de la lutte contre les mines au Commandement des Opérations navales à Zeebruges. Après le cours candidat officier supérieur et un cours supplémentaire d’officier de chasse aux mines, après un stage de deux mois à bord du chasseur de mines français Eridan, il commande le premier chasseur de mines Tripartite “Aster” en 1985.

En 1987 il passe à l’Etat-major de la Marine à Bruxelles comme officier opérations adjoint. Ensuite il est affecté comme Chargé du Centre de contrôle opérationnel des navires guerre des mines “Minewarfare Operational Sea Test Training centre (MOST) comme premier Belge à Ostende en 1990. Pendant la Guerre du Golf Iraq-Kuwait en 1991 il est coordinateur UEO comme officier lutte contre les mines auprès de “l’Amiral des Forces Maritimes Françaises de l’Océan Indien (ALINDIEN)”.

Il obtient le Brevet d’Etat-major à “l’Ecole Supérieure de Guerre Navale” à Paris (1991-1992) et à l’Institut Royal Supérieur de Défense à Bruxelles (1992-1993). Après un passage à la “Maritime Tactical School”, HMS Dryad, à Southwick il devient commandant de la frégate “Westdiep” fin 1993. Pendant la période 1994-1997 il est Chef du département de la Marine et professeur militaire à l’Institut Royal Supérieur de Défense. Ensuite il assume comme premier Belge pendant quinze mois la fonction de Chef d’Etat-major du Commandant de l’Escadrille Permanente de l’Océan Atlantique (STANAVFORLANT).

En août 1998 il devient Directeur de la Section Plans et Programmes à l’Etat-major de la Marine jusque fin juin 2001.
Le 26 juin 2001 Michel Hellemans est nommé Amiral de Division et à partir du 1 juillet 2001 il assume la fonction de Chef d’Etat-major de la Marine.

Le 1er janvier 2002, dans la nouvelle structure unique, l’Amiral Hellemans assume la fonction d’adjoint au Sous-Chef d’état-major Stratégie, Directeur national de l’Armement, Commandant de la circonscription militaire de la Région flamande et représente la Marine auprès du Chef de la Défense.

En janvier 2003, Michel Hellemans exerce la fonction de Chef de la Division « Systèmes » au sein de la Direction Générale des Ressources Matérielles. Il garde ses attributions de Commandant de la circonscription militaire de la Région flamande et de représentant de la Marine auprès du Chef de la Défense.

Le 26 juin 2003, il est nommé Vice-amiral.

Depuis le 2 janvier 2004, le Vice-amiral Michel Hellemans est désigné comme Sous-chef d’Etat-major Renseignements et Sécurité.

L’Amiral porte les distinctions honorifiques suivantes : « Grand Officier de l’Ordre de la Couronne » « Commandeur de l’Ordre de Leopold », « Croix de Commandeur de l’Ordre de la Couronne », « Croix Militaire de 1ère classe », « Mérite National », « Chevalier dans l’Ordre National du Mérite » (France), « Kuwait Liberation medal » (Koweit), « Liberation medal of Kuwait 3rd degree » (Koweit) et « Officier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur » (France).

L’Amiral Hellemans est marié avec Monique Van den Berghe ; ils ont un fils, Daniël époux de Ann Rooms et habitent à Anvers. Ils ont des jumeaux petits enfants Sébastien et Ann-Sophie.

Source : http://www.mil.be/is/cv/index.asp?LAN=fr&file=cvtext&ID=16
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
M.J.C
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 2422
Age : 61
Localisation : Ostende (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: Nos Amiraux   Sam 22 Jan 2011 - 9:39

Il reste Warnauts qui se trouve chez SM Roi
Hectors qui se trouve chez le Ministre De crem
Notre bon Amiral JP Robijns qui nous quitteras ce 30 juin 2011 , toujours les bons qui quittent le Navire . hurler hurler hurler bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Gérald
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 3617
Age : 51
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Amiral   Dim 19 Juin 2011 - 14:47

Remise de commandement le 20 juin 2001

Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Gérald
Amiral
Amiral


Nombre de messages : 3617
Age : 51
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Nos Amiraux   Dim 19 Juin 2011 - 18:11

Sur la vidéo que je viens de poster, on peut même y voir notre "Chippy".

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos Amiraux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos Amiraux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Belgian Navy - Force Navale Belge - Belgische Zeemacht :: Sujets divers sur notre marine-
Sauter vers: