www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? Bouton10  Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? Goog_l10  
-16%
Le deal à ne pas rater :
Mini Frigo Xbox Series X (4,5 L, 8 canettes)
56.99 € 67.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un chasseur de mines pour l'Ukraine ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
olivier

Nombre de messages : 46228
Age : 56
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? Empty
MessageSujet: Un chasseur de mines pour l'Ukraine ?   Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? EmptyVen 16 Fév 2024 - 17:16

Citation :
À l'Otan, la Belgique promet un chasseur de mines à l'Ukraine (15.02.2024)

Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? 44799610

Les alliés européens de l'Otan promettent de nouvelles aides à Kiev, alors qu'un important paquet est bloqué au Congrès américain. La Belgique livrera un chasseur de mines.

Les 31 ministres de la Défense des pays membres de l'Otan étaient réunis, jeudi, au quartier général de l'Alliance à Bruxelles, pour discuter du soutien à l'Ukraine et de leurs nouveaux plans de défense en Europe. Le blocage d'un important paquet d'aide à l'Ukraine au Congrès américain et les propos inquiétants du candidat républicain Donald Trump, remettant en cause la solidarité entre alliés, étaient dans tous les esprits.

Dans ce contexte délétère, la Belgique, un des pays membres de l'Alliance affichant le moins de dépenses militaires, a démontré son engagement en intégrant deux nouvelles coalitions d'alliés pour l'Ukraine, créées mercredi, portant sur le déminage et la défense antiaérienne. La ministre belge de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), a confirmé la livraison d'un chasseur de mines à l'Ukraine.

L'Europe "monte en puissance"

Le blocage de l'aide américaine commence à avoir "un impact" sur la situation militaire en Ukraine, a reconnu le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. Les républicains refusent de voter à la Chambre des représentants une aide 60 milliards de dollars tant que leur projet de loi sur les migrations ne sera pas adopté.

Toutefois, "je m'attends à ce que le Congrès américain donne son accord", a poursuivi le Norvégien, "sinon, cela adressera un message aux dirigeants autoritaires, par exemple au président chinois Xi, qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent, comme envahir Taïwan".

En attendant l'accord du Congrès, les Européens prennent les devants. "Le fait que les États-Unis ne se sont pas décidés a des conséquences. Européens et Canadiens sont montés en puissance, et ils fournissent plus que les États-Unis," a résumé Stoltenberg. À ce jour, Washington a fourni 75 milliards d'aides à l'Ukraine et l'UE plus de 90 milliards, auxquels il faut ajouter le paquet de 50 milliards adopté le 1ᵉʳ février.

Parmi les nouvelles coalitions pour l'Ukraine, un groupe de pays s'est réuni autour du Royaume-Uni pour fournir un million de drones à Kiev.

La Belgique dans six coalitions

Pour Ludivine Dedonder, la participation de la défense belge dans la coalition déminage est une évidence. "La Belgique a une solide expérience dans le déminage terrestre et maritime. Nous offrons un chasseur de mines à l'Ukraine et nous avons commencé la formation pour le déminage en mer", a-t-elle dit en marge de la ministérielle.

Le gouvernement devrait prendre la décision vendredi. Le navire sera remis à niveau, et sa livraison n'aura lieu qu'à "moyen terme".


L'entrée de la Belgique dans la coalition sur la défense antiaérienne comporte une dimension stratégique. "C'est une coalition pour l'Ukraine, mais c'est encore plus fondamental. Il s'agit d'assurer une défense aérienne européenne", a poursuivi la ministre. L'UE veut renforcer sa propre défense et sa base industrielle en partant de son expérience d'aide à l'Ukraine.

La Belgique est déjà dans 4 autres coalitions : sur les F-16, les technologies d'information, l'artillerie et le transport de troupes (M113). "Chaque semaine, nous envoyons du matériel à l'Ukraine", a ajouté Dedonder. En 2024, notre pays fournira une aide de 611 millions d'euros à Kiev, alors que 280 millions ont été versés depuis le début de la guerre.

Nouveaux plans de défense

Les ministres de la Défense ont discuté des trois nouveaux plans de défense régionale, adoptés en juillet au sommet de Vilnius, visant à renforcer le nord, le centre et le sud de l'Europe.

Ces plans impliquent la mise en état de préparation élevée de 300.000 hommes, dont "plusieurs centaines" de soldats belges. Leur contenu sera détaillé dans les mois à venir, en vue du sommet de Washington prévu en juillet.

Source : lecho.be

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Un chasseur de mines pour l'Ukraine ? 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
 
Un chasseur de mines pour l'Ukraine ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment seront nos futurs chasseurs de mines ? (Part. 1)
» construction du 3ème chasseur de mines
» Mine Countermeasures vessels
» Un drone chasseur de mines
» CMT : Chasseurs de Mines du type Tripartite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La 2ème vie des ex-navires de la ZM-FN-
Sauter vers: