Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 A25 A47 Caporal Trésegnies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gérald
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3617
Age : 52
Localisation : Dilbeek
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: A25 A47 Caporal Trésegnies   Jeu 8 Mai 2008 - 23:04



Souvenez-vous quelqu'un a posté cette photo sur le forum en demandant quel était ces navires. Maintenant nous savons que le A25 est sur la photo suivante.
Revenir en haut Aller en bas
http://bnim.forumfamille.com/
OWZ
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 1:20

Beautiful pictures thumleft

I´am very interested in the fate of A43 -> A 24 PC -> A 24 -> Wielingen -> ?. Can you give some info referring to that?

Best wishes

OWZ
Revenir en haut Aller en bas
maïco
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 66
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 9:02

[size=18]OWZ A DIT


Dernière édition par maïco le Lun 9 Fév 2009 - 9:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maïco
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 66
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 9:02

OWZ a écrit:
Beautiful pictures thumleft

I´am very interested in the fate of A43 -> A 24 PC -> A 24 -> Wielingen -> ?. Can you give some info referring to that?

Best wishes

OWZ

TRADUCTION >>>>

Belles photos je suis très intéressé par le sort de l'A43 -> A 24 PC -> A 24 -> Wielingen ->?. Pouvez-vous nous donner quelques informations se référant à cette question? Best wishesOWZ.



voilà pour les francophones

Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 9:57



je me souviens de mon temps en culottes courtes où j'ai appris cette histoire, non pas à l'école, où les vrais héros nationaux étaient déjà effacés au profit des salopards genre Che Gevara et autres fous sanguinaires, mais .... dans les "belles histoires de l'oncle Paul", dans les vieux "Spirou"...

c'est le genre de héros qui mériterait d'avoir à nouveau un navire portant son nom, comme le LTZ Victor Billet. Une idée pour une future classe de chasseurs-dragueurs océaniques de mines? thumleft sifflotte

voir nombreuses photos sur ce site d'où provient le texte (si besoin, ne conserver que le lien et effacer la citation!)

http://www.1914-1918.be/soldat_tresignies.php

"Documentation reçue de Monsieur Jean Frings, du Rebecq Historical Association.

Ce héros national, tombé au Champ d’Honneur à Pont Brûlé, à l’âge de 28 ans, était né à Bierghes (Brabant), le 26 mars 1886.

En 1906, il fut incorporé au 2e Chasseurs à Pied à Mons et rendu à la vie civile, à l’issue de son terme, en 1909. Il fonda un foyer et le couple fut comblé par la naissance d’un enfant.

Le caporal Léon Trésignies

En raison des menaces de guerre prochaine qui se précisèrent au cours de l’été 1914, Trésignies fut rappelé à la 2e compagnie du 3e bataillon du 2e Régiment de Chasseurs à Pied.

Après divers déplacements, le Régiment qui avait quitté Mons le 3 août 1914, gagna Willebroeck pour participer à partir du 21 août, à la défense du 4e secteur de la position fortifiée d’Anvers. Au cours de la première sortie, le 26 août, le 3e bataillon est arrêté dans sa progression par le canal de Willebroeck dont la rive Ouest est occupée par les Allemands. Le peloton du 1e Sergent-major Wery, auquel appartient Trésignies, a reçu l’ordre de franchir l’obstacle à Pont Brûlé, sur le territoire de Grimbergen.

Les Chasseurs parviennent à atteindre la rive Est à hauteur du pont, mais celui-ci est levé et sa manœuvre se commande de la rive ennemie, il faut coûte que coûte, parvenir à abaisser le pont-levis.

Trésignies se présente comme volontaire pour traverser le canal à la nage, griffonne quelques mots sur un bout de papier qu’il remet à son chef de peloton et plonge. Emu par tant d’héroïsme, Wery lui crie : « Trésignies, au nom du Colonel, je vous nomme Caporal ». Il parvient à atteindre le mécanisme du pont, mais il le manœuvre à l’envers. Ses camarades lui crient son erreur, il s’en rend compte et, tandis que le pont commence à s’abaisser, le Allemands ouvrent le feu, criblant de balles mortelles notre héroïque Chasseur.

Le Caporal Trésignies fut cité à l’ordre du jour de l’Armée, à la date du 15 septembre 1914, en ces termes : « Ce militaire s’est offert à son Commandant pour traverser à la nage le canal de Willebroeck afin de glisser le tablier du pont qui devait se manœuvrer de la rive fortement occupée par l’adversaire. A été frappé mortellement pendant qu’il actionnait le mécanisme du pont. Sachant qu’ il allait à la mort, le Caporal Trésignies avec un courage d’une simplicité héroïque, a écrit son nom sur un bout de papier qu’il remit à un Sous-officier, puis partit pour ne plus revenir. Ce Caporal honore son Régiment, l’Armée et la Nation.

Le Pont-Brûlé : sa position le 26 août 1914.

Tresignies. Entre les plus beaux noms, son nom est le plus beau...

Ni Wallon ni Flamand : un Belge !


Le 26 mars 1886, il naissait à Bierghes, petite localité du Brabant, au savoureux patois, qui apparaît comme le trait d’union entre nos régions de culture française et les Flandres. Son père s’appelait Pierre – Joseph, sa mère Ricour, Marie – Thérèse. On le baptisa : Trésignies, Léon – Jules – Joseph.

Ouvrier aux chemins de fer de l’Etat, quand sa vingtième année sonna, il participa au tirage au sort. Le numéro 43 qu’il tira de l’urne le désigna pour le service militaire et pour….l’immortalité.

Le 15 juin 1906, il était incorporé en qualité de milicien de la province de Brabant, 6e canton, commune de Bierghes. Le 16 novembre de la même année, il franchissait les portes de la caserne Guillaume à Mons et sous l’uniforme, devenait un des coquets petits chasseurs de la bonne et joyeuse cité du Doudou.

Trésignies mesurait 1 m 60 ; des yeux gris, au regard volontaire, brillaient sous les arcades sourcilières très saillantes ; de beaux cheveux châtains ornaient un front très large. Une fine moustache blonde estompait la lèvre supérieure.

Comme tous ceux de sa compagnie, la 2e du 3e bataillon, il se rendit aux plaines de Nimy et de Casteau pour y apprendre le noble métier des armes. La loi sur la milice de l’époque le rendit à ses parents dès le mois de mai 1907. Et le numéro 7 de la cité Jacquemin, à Forest, le revit très alerte, très propre, ouvrier consciencieux.

Les congés par interruption de service, venus à échéance, Trésignies regagnait la caserne pour achever son terme.

Le 16 juillet 1909, son congé illimité lui était délivré pour Forest – lez – Bruxelles, rue du Dries, numéro 85.

Il s’y mariait en 1910.

Il vivait heureux. Le babil d’un enfant égayait les heures de repos.

1914 – La guerre !

Trésignies est de la plus ancienne classe de milice inscrite sur les contrôles pour la formation de l’armée de campagne.

Joyeux, il rejoint le dépôt du 2e chasseurs à pied à Contich, et le 5 août, à Perwez, il retrouve ses camarades de la 2e du III, partis de Mons le 3 août.

Tous, ils veulent « bouter dehors » l’envahisseur parjure.

La tâche est bien lourde à leurs frêles épaules. Pourtant Visé, Liège, Haelen, Hauthem – Sainte – Marguerite s’auréolent de gloire.

Mais sous les coups répétés, le soldat belge chancelle, son douloureux calvaire commence, l’armée belge se replie à l’abri des forts d’Anvers.

Au sud de notre réduit national, les Allemands maudits organisent la ligne Merchtem – Wolverthem – Humbeek – Eppeghem – Hofstade – Haecht – Wygmael – Kessel-Loo. Deux corps contiennent notre armée pour protéger la marche de tant d’autres en route pour Paris.

Remplissant une dure mais glorieuse mission, l’armée belge va unir ses efforts à ceux des alliés pour alléger la tâche incombant à ceux-ci.

Le 24 août a lieu la première sortie d’Anvers.

Le 25 août le 2e chasseurs à pied était engagé à Eppeghem ; dans la soirée, le 3e bataillon était dirigé sur le Pont-Brûlé, hameau situé à 3 kilomètres au nord de Vilvorde, sur le canal de Willebroech. C’est là que se trouve le seul pont permettant de gagner Grimberghen.

En arrivant sur les lieux, les chasseurs avaient pu constater que l’ennemi s’était replié sue la rive ouest du canal.

Les dispositions furent prises pour procéder dès l’aube à l’attaque du point de passage.

A Pont-Brûlé, le canal s’oriente du sud au nord. Le hameau, groupé autour de l’église, s’étend sur la rive ouest. Les Allemands s’y étaient organisés, occupant les maisons où, presque à bout portant, ils tenaient sous leur feu le pont même. Celui-ci, jeté sur une partie rétrécie du canal, est un pont-levis, dont la manœuvre s’opère de la rive tenue par l’ennemi.

Dans la nuit, les Allemands l’avaient relevé à demi, supprimant ainsi toute possibilité de passage. En outre, une fraction des leurs garnissait quelques bouts de tranchées édifiés le long même du canal, immédiatement au nord du pont.

La 2e compagnie du 3e bataillon (capitaine Hellin) est sur la rive est, déployée, face à l’ennemi.

Le peloton dont fait partie Trésignies, commandé par le 1e sergent-major Wéry, tient le passage sous son feu.

A l’aube, un ordre : « La progression de la veille est reprise. Le 3e bataillon opérera sur la rive ouest, la 2e compagnie formera l’avant-garde. » Au peloton Wéry l’honneur de franchir le canal. Mais comment ? Un seul passage, le pont ! Le tablier est levé, impossible de passer…L’ordre est formel, il faut aller de l’avant. Que faire ? Ah, si le pont était abaissé ! Malgré les Boches, les balles et les mitrailleuses, on passerait.

Dans la tranchée un chasseur s’est levé. Sans mot dire, il se débarrasse de son shako, de son sac, de sa capote et se présente au 1e sergent-major Wéry. « Pour les miens, si je ne reviens pas. » C’est sur un bout de papier, l’adieu suprême du soldat à sa femme, à son enfant.

Il a plongé, la rive ouest est atteinte, le voici manoeuvrant le mécanisme. Fatalité ! Le pont se redresse de plus en plus : Trésignies actionne en sens inverse ! On crie, on hurle : « De l’autre côté ! » C’est l’alarme donnée. Les Boches font feu.

Sous les rayons éblouissants d’un soleil radieux, Trésignies tombe, criblé de balles, ayant tout donné pour son Roi et sa Patrie.

Est cité à l’ordre du jour du 15 septembre 1914 :

Trésignies Léon, caporal, 2e compagnie, 3e bataillon du 2e Chasseurs.

Ce militaire s’est offert à son commandant pour traverser à la nage le canal de Willebroeck afin d’abaisser le tablier du pont qui devait se manœuvrer de la rive fortement occupée par l’adversaire.

A été frappé mortellement pendant qu’il actionnait le mécanisme du pont.

Sachant qu’il allait à la mort, le caporal Trésignies, avec un courage d’une simplicité héroïque, a écrit son nom sur un bout de papier qu’il remit à un sous-officier, puis partit pour ne plus revenir.

Ce caporal honore son régiment, l’armée et la nation.
"
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
maïco
Amiral de flottille
Amiral de flottille
avatar

Nombre de messages : 1105
Age : 66
Localisation : charleroi
Date d'inscription : 22/11/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 10:20

merci doggy

de rappeler un bout d'histoire belge que bien peu d'ecole apprenne encore a leurs eleves .

beau recit de guerre et de courage .

Revenir en haut Aller en bas
jean-luc V
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1569
Age : 67
Localisation : Genève, Suisse
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 12:06

merci


Merci Doggy, c'est vrai plutot que mettre des noms de fleurs, il serait plus approprié d'honorer ce genre de personnes,et au moins ca aurait le mérite d'en parler. belgique

On dirait que la belgique a honte de ses heros militaires !! Il y a aussi les démineurs de la marine qui sont morts dans les années 60 pour la protection de la population. thumleft

Jean-Luc
Revenir en haut Aller en bas
Pat
Enseigne de vaisseau de 2e classe
Enseigne de vaisseau de 2e classe
avatar

Nombre de messages : 386
Age : 63
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 30/06/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 14:16

Salut, salut

Merci pour ces informations que je relis avec fierté. Ce fait historique faisait partie de mon cours d'histoire en primaire et était, je dois dire, l'un des plus marquant, avec celui 'L'atlas V', pour un jeune garçon de sept à huit ans.

papi Le capitaine de l'Atlas V, Jules Hentjens chief , avait tout d'abord coulé son bateau titanic mais les allemands l'avait renfloué pour une mission bien précise. Le capitaine décida de l'utiliser pour emmener des soldats sur le front de Hollande et appareilla de nuit du quai de coronmeuse à Liège. Il échappa à une vedette qui le suivait et essuya un feu nourri Smilie 27 tout le long du parcours. En chemin il détruisit un pont et parvint à s'arracher des pièges tendus par l'ennemi dans le fleuve. Une centaine de soldats parvinrent ainsi a rallier le front marin mauvais marin mauvais marin mauvais marin mauvais etc.... Egalement une belle épopée ainsi tombée dans l'oubli.
Je serais curieux quoi de savoir combien d'ames à Droixhe Smilie 24 connaissent encore l'origine du nom du pont qu'une bonne partie d'entre eux doit encore traverser tous les jours...




A+ beer beer Smilie 32 Smilie 53 beer beer
Pat.


Dernière édition par Pat le Mar 10 Fév 2009 - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 14:38

Pat a écrit:
Je serais curieux quoi de savoir combien d'ames à Droixhe Smilie 24 connaissent encore l'origine du nom du pont qu'une bonne partie d'entre eux doit encore traverser tous les jours...

vu que c'est écrit en caractères occidentaux, de toute manière, ça ne doit pas être possible de lire pour la plupart
sifflotte sifflotte
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
M903
Lieutenant de vaisseau de 1e classe
Lieutenant de vaisseau de 1e classe
avatar

Nombre de messages : 631
Age : 56
Localisation : Rebecq (Bel)
Date d'inscription : 28/06/2007

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 15:37

Idem ici à Rebecq ,je serai curieux de savoir qui se souvient ou connait l'histoire du caporal Trésegnies pourtant natif de la commune et dont une rue porte son nom carton jaune
Revenir en haut Aller en bas
http://passionbateaux.doomby.com/
OWZ
Matelot
Matelot


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2009

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 16:29

Plusieurs Grâce à pour la traduction, Maico .

Dans l'enveloppe sur "Wielingen" ex l'A 24 a été accepté que le bateau devienne en 1943 par les Allemands après la transformation en Belgique ou Hollande au "TFA 10" autre nom. Est-ce que le semblable de votre côté peut être confirmé ?

Si mon français excuse s'il vous plaît.

OWZ
Revenir en haut Aller en bas
jms
Quartier-maître chef
Quartier-maître chef
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 75
Localisation : wandre-liege
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 17:49

Mon Grand-père maternelle , Simon Walter sous lieutenant de cavalerie fit partie de cette odyssée avec Hentjens , le pont qu'ils ont détruit était je pense celui d'Argenteau (juste avant d'arriver a Vise ), je me rappelle (j'étais très jeune vu qu'il est décède en 1952) que de temps en temps il en parlait lors de réunion d'anciens
Revenir en haut Aller en bas
Doggy
Amiral de division
Amiral de division
avatar

Nombre de messages : 1399
Age : 51
Localisation : Royaume de Belgique
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Lun 9 Fév 2009 - 18:28

OWZ a écrit:
Si mon français excuse s'il vous plaît.
OWZ

just drop your question in English, it's not a problem here!
Revenir en haut Aller en bas
http://zm-fn.blogspot.com
jomoro
Maître Principal chef
Maître Principal chef
avatar

Nombre de messages : 342
Age : 74
Localisation : mons (belgique)
Date d'inscription : 28/10/2007

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Mar 10 Fév 2009 - 10:16

Hello OWZ,
you can find the whole history of A47-A25 on this address :

http://marinebelge.be/pages2/a25pag.html
Revenir en haut Aller en bas
Mataf Daniel
Vice-amiral
Vice-amiral


Nombre de messages : 1985
Age : 62
Localisation : Mouscron
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   Mar 10 Fév 2009 - 10:37

thumleft jomoro bravo très beau site à garder dans ces favoris. merci bravo bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A25 A47 Caporal Trésegnies   

Revenir en haut Aller en bas
 
A25 A47 Caporal Trésegnies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: L'histoire de notre Marine de 1830 à nos jours :: Corps des Torpilleurs et Marins (1917 - 1927)-
Sauter vers: