Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be Bouton10  Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be Goog_l10  

1 résultat trouvé pour patrimoine

AuteurMessage
Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be FolderSujet: L'Hermione
thierry0100

Réponses: 39
Vues: 8083

Rechercher dans: Les bateaux de Légende   Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be EmptySujet: L'Hermione    Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be EmptyJeu 3 Juin 2021 - 13:38
#patrimoine : Une Frégate au bassin !
«L’Hermione» en cale sèche pour entretien...
La réplique de la célèbre frégate a quitté son port d’attache de Rochefort pour La Rochelle. À l’issue des travaux, le trois-mâts sera ouvert au public dès la mi-juin. Les œuvres vives du navire, soit la partie immergée de la coque, doivent être entretenues.
« Les pièces de charpente sont quasiment mises à nu. Tout se fait sous le regard du charpentier de marine », détaille Charles Sellier, le second capitaine de « L’Hermione ». Le célèbre trois-mâts rochefortais, réplique de la frégate du marquis de La Fayette, se trouve actuellement en cale sèche à La Rochelle (Charente-Maritime). Deux semaines de maintenance vont permettre de nettoyer sa coque en bois longue de 40 mètres, et d’y appliquer une nouvelle peinture de protection et d’étanchéité, l’antifouling, qui limite la prolifération des algues et coquillages.
De retour à Rochefort à la fin du mois
Ce carénage permet aussi de vérifier les deux hélices de « L’Hermione », rares concessions à la modernité - avec ses moteurs - qui diffèrent du modèle original. « Et nous en profitons pour démonter les vannes présentes sous la coque », précise Charles Sellier. L’entretien de ces œuvres vives – soit tout ce qui est habituellement immergé – est ainsi estimé à près de 200 000 euros, explique Marine Lebrun, de l’association Hermione-La Fayette.
« Il faut tout nettoyer, puis tout gratter avant d’enlever la peinture et d’en appliquer une nouvelle », détaille-t-elle. Cette opération, dont la précédente remonte à 2019, est nécessaire pour renouveler le certificat de franc-bord, un document autorisant « L’Hermione » à naviguer. Fin juin, la frégate regagnera Rochefort pour la saison estivale avant de préparer sereinement son prochain « grand voyage ». Prévu au printemps 2022, ce périple inédit conduira le trois-mâts en Europe du nord.
© Le Parisien
📷 LP/Fabien Paillot

Tag patrimoine sur www.belgian-navy.be 23114

Thierry
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Sauter vers: