Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant
AuteurMessage
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 18:00

https://twitter.com/GuidoAAcevedoC/status/935179064440184832

la traduction google de l'article :

Citation :
Pourquoi est-il si difficile de trouver un sous-marin qui a disparu, comme c'est le cas avec l'ARA San Juan de la marine Argentine ? (22.11.2017)

La dernière fois que le sous-marin de la marine argentine ARA San Juan a envoyé un signal c'était le mercredi 15 novembre.

Ce jour-là, le commandant de bord a signalé «un principe de panne» dans le système des batteries, décrivant le problème mécanique comme un «court-circuit».

Du coté de la marine argentine, ils lui ont demandé de retourner immédiatement à la base de Mar del Plata.

Ensuite, le sous-marin a disparu.



Combien de temps l'équipage peut-il survivre en plongée ?

Ce mardi soir, le porte-parole de la marine, le capitaine Enrique Balbi, a reconnu: "Nous en sommes au sixième jour et à chaque fois que nous entrons dans une phase de plus en plus critique", rapporte le journal argentin La Nación.

En ce sens, Gabriel Galeazzi, commandant de la flotte des navires hydrographiques de la base navale de Mar del Plata, a déclaré lors d'une conférence de presse ce soir-là: "La question de l'oxygène est une préoccupation permanente car il devient critique chaque jour qui passe. "


Eliana Krawczyk, qui est la première femme sous-marinière en Amérique latine, fait partie de l'équipage à bord de l'ARA San Juan. (Photo: Ministère de la Défense d'Argentine / Reuters)

Est-ce que le nombre de jours pendant lesquels une équipe peut survivre dépend de combien de temps elle a accompli ses tâches sous l'eau et de sa préparation à perdre de l'énergie.

"Si les batteries étaient chargées et que l'air a été renouvelé", explique Robert Farley, professeur à l'Université du Kentucky (USA) qui a écrit sur le sujet, "les perspectives sont encourageantes".

Par rapport à l'ARA San Juan, il affirme que cette période de survie "semble être de dix jours s'ils étaient bien préparés".

Mais, si les soupçons sont corrects et que le submersible est sans propulsion, sous l'eau, et sans pouvoir faire surface pour renouveler l'oxygène, alors l'équipage n'aurait que quelques jours avant de manquer de cette ressource vitale.

2. Comment l'équipage est-il entraîné pour cette situation ?

Apprendre à réduire la vitesse de la respiration pour conserver l'oxygène est l'une des connaissances les plus importantes pour chaque membre d'équipage d'un sous-marin.

Farley dit que c'est difficile à réaliser, en particulier dans les situations d'urgence: "Je suppose que l'équipage a déjà été averti de réduire l'activité respiratoire et la parole pour économiser l'oxygène."

Les conditions à l'intérieur du sous-marin, qui sont probablement froides et humides, peuvent avoir un impact négatif sur le moral, mais le personnel à bord est bien formé et discipliné pour une telle situation.

Ils sont susceptibles d'établir des routines aussi confortables que possible tout en minimisant leurs mouvements et en se soutenant mutuellement en attendant le sauvetage.

3. Qu'est-ce qui aurait pu mal tourner ?

Dans le cas de l'ARA San Juan ce n'est toujours pas connu.

Mais, selon Farley, il est possible qu'une panne électrique se soit produite après que la panne des batteries du sous-marin ait été rapportée.

Cette panne mécanique pourrait arrêter à la fois les moteurs et le système de communication, explique-t-il.



4. Pourquoi les sous-marins ne peuvent-ils pas être détectés ?

Les sous-marins sont conçus pour être difficiles à détecter, car ils participent généralement à des opérations de surveillance secrètes.

Farley explique qu'il est difficile de suivre un sous-marin s'il "repose" sur le fond de la mer, car il ne fait plus aucun "bruit".

Dans cette situation, "le bruit, qui serait autrement capturé par le sonar passif, est déformé et (le sous-marin) est vu par le sonar actif comme si c'était le fond de la mer", dit-il.

5. Alors, comment est-il possible de trouver le sous-marin ?

Le capitaine ou l'équipage peuvent faire connaître leur position de plusieurs façons s'ils sont en danger.



Ces méthodes vont de l'envoi d'appels de signalisation à l'établissement de contacts avec des bases navales ou des navires alliés, ainsi que la libération d'un dispositif qui flotte à la surface mais reste attaché au sous-marin.

6. Y a-t-il un plan pour ce type de situation ?

Dans le cas où un sous-marin souffre de problèmes mécaniques en essayant de revenir à la surface, différentes procédures peuvent être mises en œuvre pour l'aider.

Par exemple, vous pouvez vider les réservoirs de carburant ou de ballast et les remplir d'air pour amener le sous-marin à la surface et contrôler la flottabilité.


Un navire de sauvetage sous-marin comme celui de cette image est utilisé pour rechercher le sous-marin argentin. (Photo: Daniel Moreno / Commandement USA)

Les sous-marins sont également équipés de petits ailerons qui s'ajustent pour permettre à l'eau de voyager dans des directions différentes alors que le bateau incline sa proue et sa poupe vers le haut ou vers le bas pour faciliter son mouvement.

7. Quels sont les principaux dangers ?

Le principal risque face à une éventuelle pénurie d'oxygène et à l'accumulation de monoxyde de carbone est la suffocation.

L'oxygène peut être fourni par des réservoirs ou des machines qui exécutent un processus appelé «électrolyse», qui sépare des composants tels que l'eau et l'oxygène. Cependant, le manque d'énergie va entraver ce processus et l'approvisionnement peut être progressivement épuisé.

Mais il y a d'autres dangers qui pourraient aussi entrer en jeu.

Farley fait remarquer que si un compartiment à l'intérieur d'un sous-marin piégé est inondé, cela peut causer des «feux de brouillard et d'autres problèmes» lorsque l'air se comprime.



Source : bbc.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 18:20

Des UUV (drone sous-main) "comme ceux qui équiperont nos futurs navires MCM" sont aussi déployés pour retrouver le sous-marin argentin :


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 19:07

Voici quelques navires qui participent à la recherche du ARA San Juan et qui donnent (ou ont donné) leur position sur l'AIS :

Citation :
-  Research and Survey Vessel VICTOR ANGELESCU (argentine)

- Offshore Supply Vessel Sophie Siem (Norvège)

- Search And Rescue vessel ARA PUERTO DESEADO (argentine)

- Research ship & Icebreaker HMS Protector (UK)

- Research and Survey Vessel ARA Austral (Argentine)

- Research and Survey Vessel Cabo de Hornos (Chili)

- Offshore Supply Vessel Skandi Patagonia (Norvège)

- Anchor Handling Vessel ARA PUERTO ARGENTINO (Argentine)

- Research and Survey Vessel Atlantis (USA)

et d'après la presse les navire suivant doivent aussi se trouver sur zone ou arriver bientôt sur zone :

Citation :
- Multi Purpose Offshore Vessel OCEAN SHIELD (Australie)

- Oceanographic Research Vessel YANTAR (Russie)



marin barre

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 19:37

Le navire de soutien « ARA Patagonia » se prépare à quitter de Mar del Plata pour la zone aller ravitailler en vivres et en carburant tous les navires qui travaillent sur la zone de recherche du sous-marin San Juan.

https://twitter.com/A24COM/status/935213879734480896

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 20:20

Ah oui, si il y a une grosse opération de recherche au large alors il y a aussi une grosse opération de soutien en action :

https://twitter.com/elpaisuy/status/935180166199779328

traduction google :

Citation :
Un navire uruguayen rejoint la zone de recherche de l'ARA San Juan, 12 jours après sa disparition

C'est le Didi-K, qui effectuera des tâches de soutien pour un autre navire battant pavillon norvégien.

Le navire Didi-K navigue en ce moment vers la zone de recherche et de sauvetage du sous-marin argentin ARA San Juan, disparu depuis 12 jours.

Le navire est parti vers 01h00 lundi de Puerto Deseado, la ville patagonienne située à l'embouchure de la rivière Deseado sur l'océan Atlantique dans la province de Santa Cruz.Et son arrivée dans la zone des opérations est estimée aux premières heures de la prochaine aube, pour fournir un soutien au navire norvégien.

Álvaro San Pedro, chef de la division offshore de la société Cristophersen, a expliqué à El País que le navire était sous pavillon national avec un équipage uruguayen. Le navire a été affrété par la compagnie américaine Phoenix, qui à son tour a été embauchée par la marine des États-Unis pour travailler dans cette situation d'urgence.

À Puerto Deseado il a embarqué du personnel américain et d'une société norvégienne expert en sauvetage sous-marin. De même, a déclaré San Pedro, il a embarqué des éléments de soutien pour le navire norvégien Skandi Patagonia.

Ce navire est l'une des trois unités du type navires de ravitaillement offshore que possède le groupe économique Christophersen. La Didi-K opère à partir du port de La Paloma en soutien aux tâches de transbordement de carburant menées par la société Els S.A., dont Cristophersen est partenaire avec le groupe American Eagle Tankers.

Dans la zone économique exclusive, de grands pétroliers de 330 mètres de longueur et de 60 mètres de largeur transfèrent du pétrole brut vers de plus petits pétroliers.

Le Didi-K a une longueur de 58 mètres et une largeur de 14. Son installation de propulsion est composée de deux moteurs Caterpillar qui lui permettent d'atteindre une vitesse de 16 nœuds.

Il dispose d'un équipement de lutte contre l'incendie et d'autres services idéaux pour soutenir les grands superpétroliers qui opèrent dans la mer territoriale uruguayenne. Il a été construit en Chine et lancé à la mer en 2007.

Source : elpais.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation



Dernière édition par olivier le Lun 27 Nov 2017 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 21:21

traduction google de l'article :

Citation :
"Malheureusement, nous n'avons pas encore détecté le sous-marin", explique la marine Argentine (27.11.2017)

Buenos Aires, le 27 novembre (EFE) - La Marine Argentine a déclaré aujourd'hui que « malheureusement » elle n'a pas encore été en mesure de détecter l'emplacement du sous-marin ARA San Juan disparu dans l'Océan Atlantique avec ses 44 membres d'équipage il y a douze jours.

"Les conditions météorologiques sont régulières. Elles ne sont ni optimaales ni très défavorables, elles sont régulières. Il est possible que demain ce sera un peu plus compliqué avec des forts vents du secteur nord ", a expliqué lors d'une conférence de presse au siège central de la Marine le capitaine et porte-parole du corps militaire, Enrique Balbi.

Dans la première partie officielle de la journée sur la recherche du navire, qui a impliqué l'aviation, la marine argentine avec l'aide de 13 autres pays, dont les Etats-Unis, la Russie et le Royaume-Uni, Balbi a noté que les navires balayent le fond de la mer dans une zone de 36 kilomètres de rayon, coïncidant avec la zone où une explosion a été enregistrée le jour où le submersible a disparu.

"Les médias sont déjà déployés", et 14 navires de nationalités différentes cherchent sur la trajectoire possible qu'a suivi le sous-marin, six d'entre eux effectuent un "balayage lent" de la zone dans le rayon marqué par l'enregistrement de l'explosion, a poursuivi le porte-parole.

Dans la zone se trouve également "un véhicule submersible" des États-Unis qui peut aller jusqu'à 900 mètres.

Ces navires, accompagnés de trois avions impliqués dans l'opération de recherche, qui se situe entre 200 et 1000 mètres de profondeur dans la zone où le sous-marin a été rapporté la dernière fois dans le Golfo San Jorge, à 432 kilomètres de la côte argentine de Patagonie.

En plus de ces unités de recherche est prévue l'arrivée cet après-midi d'un mini-sous-marin américain, qui est transporté par le navire norvégien "Sophie Siem" et qui peut descendre jusqu'à 600 mètres de profondeur.

Cependant, c'est un "sous-marin de sauvetage", donc le navire doit être trouvé en premier. "On doit d'abord essayer de localiser et de détecter le sous-marin sur le fond", a déclaré Balbi.

Il naviguera "dans les prochaines heures" ainsi qu'un "véhicule d'inspection subaquatique" avec "une capacité d'inspection oculaire avec des caméras et une photographie de haute qualité" pouvant descendre jusqu'à 300 mètres.

En plus, on espère que le cinq décembre arrivera depuis la Russie le navire d'exploration scientifique "Yantar", qui dispose d'un équipement de haute technologie pour l'inspection sous-marine et qui peut opérer jusqu'à 6.000 mètres de profondeur.

Balbi a insisté sur le fait que le sous-marin "n'avait pas de torpilles de combat" et a ajouté qu'il n'y avait "aucune indication" qu'il y avait eu "une attaque externe sur le sous-marin".

De même, «à cette profondeur, une mine appuyée sur le fond ne pouvait pas produire une détonation», a soutenu Balbi dans le cas où il y aurait eu.

« S'il est possible qu'il ait provoqué un incendie ou une décharge électrique et provoqué une implosion », raisonnait Balbi.

L'ARA San Juan a enregistré le 15 novembre «l'entrée d'eau par le tuba parce qu'il rechargeait les batteries», de l'eau qui est tombée sur une batterie et a provoqué un «court-circuit et un départ de feu».

Ce court-circuit a été "corrigé", ils ont isolé "électriquement la batterie" et ont poursuivi leur route vers la base de Mar del Plata propulsée par "circuit arrière", a expliqué Balbi.

La Marine n'a pas voulu non plus écarter que, après 12 jours de recherche, les 44 sous-mariniers disparus puissent encore se trouver dans une situation de « survie extrême », une possibilité qui traîne dans l'Armée depuis ce week-end.

Source : elpais.cr

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 22:12

ARA San Juan : Le navire chilien "Cabo de Hornos" couvre une zone de recherche de 987 kilomètres carrés, ce qui est l'équivalent de près de 200.000 terrains de football.

https://twitter.com/rodrigoahumada4/status/935253846158462976

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Lun 27 Nov 2017 - 23:11

https://twitter.com/minuto_info/status/935262734802931713

traduction google de l'article :

Citation :
Recherche ARA San Juan: un ex membre d'équipage du sous-marin a déclaré que "un incendie est mortel" (27/11/2017 - 6:38 pm)

Horacio Tobias a déclaré qu'il serait "impossible de sauver des gens" si le navire avait coulé à plus de mille mètres de profondeur. Le sauvetage avec le mini-submarine américain est arrivé sur zone où le bruit d'une explosion.

Il y a déjà 12 jours depuis le dernier contact avec l'ARA San Juan et tout ce qui est connu sur le sous-marin est qu'on a enregistré un bruit consistant avec une explosion qui a eu lieu à 60 kilomètres au nord de sa dernière position signalée, le jour où on a perdu la piste du navire Horacio Tobías, ex membre du bateau, a estimé que « un incendie en immersion est fatale » et a déclaré qu'il serait « impossible de sauver les gens » si le navire était à plus d'un millier de mètres de profondeur.

D'autre part le porte-parole de la Marine, Enrique Balbi, a nié un éventuel "effondrement" du sous-marin. Cependant, pour la première fois, il a parlé d'un «principe d'incendie». "Il aurait pu s'agir d'un incendie causé par l'entrée d'eau sur le bateau en faisant du snorkeling pour recharger ses batteries, où une panne a été enregistrée", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

L'ex membre d'équipage a expliqué à EFE qu'un incendie est mortel pour un sous-marin parce que c'est un épisode incontrôlé. Et il a expliqué que le fait que cela soit arrivé en immersion aggrave la situation.

En outre, Tobias a dit a affirmé qu'il n'ait rien changé si l'ARA San Juan suivait sa direction vers Mar del Plata ou si elle changeait de destination vers le port le plus proche d'où il y avait la dernière communication; le mercredi 15 novembre. « Depuis le dernier contact à 07h30 jusqu'au moment où l'explosion a eu lieu (dans une zone proche de l'endroit où il a été signalé pour la dernière fois) le sous-marin a à peine fait quelques miles, ce qui signifie que rien n'a changé », a t-il dit.

Un sauvetage avec le mini-submarine américain est arrivé sur la zone où le bruit a été détecté en cohérence avec une explosion. C'est un bateau qui arrive à plonger jusqu'à 600 mètres. En outre, un sous-marin d'inspection russe Phanter Plus est en route, qui peut atteindre 1 000 mètres de profondeur. La Marine a signalé que la zone de recherche a une profondeur comprise entre 200 et 1 000 mètres.

"A plus de mille mètres, il est impossible de sauver les gens", a ajouté Tobias à propos de l'opération de recherche des 44 membres de l'équipage de l'ARA San Juan.

La profondeur est l'un des facteurs qui inquiète le plus les équipes de secours; avec la capacité d'oxygène à l'intérieur du sous-marin, la température de l'eau et les conséquences possibles qui auraient pu causer "un début de feu".

Source : minutonoticias.com.ar

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 0:18

https://twitter.com/carlosruedae/status/935269323261714432

traduction google de l'article :

Citation :
La Russie envoie un navire espion pour soutenir la recherche du sous-marin ARA San Juan (27.11.2017 - 22h45 heure belge)

La Russie envoie un navire océanographique spécialisé dans les eaux de l'Atlantique sud pour soutenir la marine argentine dans la recherche du sous-marin ARA San Juan qui a disparu depuis le 15 novembre et qui compte 44 membres d'équipage.

Le ministère russe de la défense, par un communiqué de presse, a raporté que le président Vladimir Poutine a ordonné l'envoi du navire océanographique YANTAR (un navire qui a des antécédents suspects pour les observateurs internationaux) qui a été incorporé dans la flotte russe en mai 2015 et est équipé de bathyscaphes et de véhicules sous-marin autonome sans pilote qui peuvent plonger jusqu'à une profondeur de 6.000 mètres, ce qui leur permet d'effectuer le ratissage des fonds sous-marin.

Le "YANTAR" agit comme un navire-mère où ses mini-sous-marin sont logés et disposent de leur grue respective pour les mettre à l'eau. Et bien qu'il ai l'appui pour mener des recherches scientifiques, en vérité le navire est souvent aperçu dans les zones où se trouvent les gros câbles sous-marin posés sur les fonds des mers et des océans et qui transportent toutes les données du réseau de communication mondial.

Par exemple, en 2015, au milieux du dégel des relations diplomatiques entre les États-Unis et Cuba, le YANTAR a été vu au large de la côte cubaine sur la zone de Guantanamo Bay où passent les câbles sous-marin de données. Où à la fin de 2016, il a été vu naviguant en face des côtes de la Syrie exactement au-dessus d'un autre câble sous-marin juste au moment où le service internet de ce pays a mystérieusement cessé de fonctionner !

Le YANTAR est équipé de deux mini-sous-marin habités, l'un appelé Rus et l'autre Consul, qui ont la capacité d'interagir avec des objets sur le fond sous-marin. Et un autre appareil, un mini-sous-marin télécommandé appelé "Panthera Plus", sera ajouté au dispositif pour la recherche de l'ARA San Juan.

En plus du Yantar, le président russe a déjà envoyé à Comodoro Rivadavia un avion Antonov an-124 avec du matériel et un groupe de techniciens qui collaborent avec la marine argentine pour retrouver le sous marin perdu.

Source: webinfomil.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 0:53

https://twitter.com/infobae/status/935282711354372096

traduction google de l'article :

Citation :
Le mini-sous-marin américain est déjà sur la zone de recherche de l'ARA San Juan (27.11.2017)

Le navire "Sophie Siem" est déjà arrivé dans la zone du golfe de San Jorge, à la disposition d'un éventuel sauvetage des 44 sous-mariniers, et la corvette ARA Robinson, qui transportera l'équipement pour la marine russe, a accosté dans le port de Comodoro Rivadavia.

L'opération de recherche des 44 sous-mariniers est entrée dans sa phase finale. Le navire battant pavillon norvégien "Sophie Siem" est déjà dans sur zone près du golfe de San Jorge avec le mini-sous-marin de la marine des États-Unis à utiliser en cas d'un éventuel sauvetage, tandis que dans le port de Comodoro Rivadavia est arrivé la corvette ARA Robinson, qui transportera une partie de l'équipement russe qui est arrivé par avion Antonov an-124.

La corvette ARA Robinson doit transporter deux des trois conteneurs russes (arrivés par Antonov) sur la zone de recherche de l'ARA San Juan. Le matériel comprend une petite équipe de robots opérée par deux spécialistes russes. En outre, la corvette dispose d'une plateforme hélico.

Le reste de l'équipe russe sera rassemblée sur l'aviso ARA Islas Malvinas, qui devrait arriver à Comodoro Rivadavia entre mercredi et jeudi, après un réapprovisionnement dans le port d'Ushuaia.

Cet aviso, que la marine Argentine a acheté à la Russie en 2014, transportera dans la zone de recherche et de sauvetage le véhicule submersible télécommandé russe "Panther Plus" qui a une capacité d'immersion allant jusqu'à 1.000 mètres de profondeur.

En même temps, le bateau russe Yantar voyagera directement (il ne fera pas d'arrêt dans le port de Comodoro Rivadavia) vers la zone du golf San Jorge.

Le Yantar a rejoint la flotte russe en mai 2015. Officiellement reconnu comme un navire de recherche océanographique, équipés de 2 submersibles habités et 2 autonomes qui peuvent plonger jusqu'à une profondeur de 6.000 mètres, ce qui lui permet de ratisser le fond sous-marin.

Source : infobae.com

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 9:31

La position actuelle du navire russe YANTAR se trouve à 5.000 km de la zone de recherche du « ARA San Juan ». Et comme il navigue à 14 km/h, il n'arrivera pas sur la zone de recherche avant le 5 décembre.

https://twitter.com/sinsacoclaudio/status/935401152350511104

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 9:41

Citation :
Le dernier message envoyé par le sous-marin argentin avant le silence radio (28.11.2017)

De l’eau de mer a provoqué un court-circuit au niveau des batteries de l’engin avant qu’une explosion ne soit enregistrée

Un court-circuit et un début d’incendie : c'est la teneur du dernier message du sous-marin argentin disparu dans l’Atlantique Sud avec 44 marins à bord, a révélé ce lundi la chaîne de télévision A24 de Buenos Aires. Cette chaîne a publié dans la soirée le message émis par le sous-marin San Juan le mercredi 15 novembre quelques heures avant que le contact avec lui ne soit perdu.

Un incident semble être survenu lorsque de l’eau de mer est entrée dans le navire par le schnorkel, tube qui permet aux sous-marins équipés de moteurs diesel, comme le San Juan, de faire fonctionner ces moteurs tout en étant en immersion, en évacuant les gaz d’échappement et en aspirant de l’air frais.

« Batteries de proue hors service »

« L’entrée d’eau de mer par le système de ventilation vers le réservoir de batteries numéro 3 a provoqué un court-circuit et un début d’incendie », indique le texte. « Batteries de proue hors service » a envoyé comme message le submersible. Le message du sous-marin ajoute que le bâtiment « navigue pour le moment en immersion » et qu’il tiendra le commandement informé.

La Marine argentine avait annoncé auparavant que le sous-marin avait fait savoir qu’il avait eu une avarie à ses batteries mais qu’elle avait été maîtrisée.

L’explosion semble avoir envoyé le sous-marin par le fond

Cette dernière communication avait eu lieu ce mercredi matin alors que le San Juan naviguait dans le golfe de San Jorge, à environ 450 kilomètres de la côte de l’ Argentine. Peu après, une explosion sous-marine a été enregistrée à proximité de la dernière position donnée par le sous-marin.

Le San Juan avait appareillé le dimanche 11 novembre d’Ushuaia, dans l’extrême sud de l’Argentine, pour regagner Mar de Plata, son port d’attache.

Lundi, douze jours après sa disparition, les navires et les avions de quinze pays ont continué leurs opérations pour détecter le sous-marin. « Malheureusement, nous n’avons toujours pas localisé ou détecté le sous-marin », a déclaré le porte-parole de la Marine argentine, Enrique Balbi. Les opérations se concentraient dans une zone de 36 kilomètres de rayon autour du point où est survenue l’explosion qui semble avoir envoyé le sous-marin par le fond.

Source : AFP

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 10:10


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 11:25

Pour rechercher le sous-marin, l'US Navy a acheminé par avion en Argentine quatre drones sous-marin autonomes (UUV) - un drone Bluefin 12D et trois drones Iver 580s - qui ont été embarqué sur le navire de ravitaillement offshore norvégien SKANDI PATAGONIA :

Citation :
PEARL HARBOR, Hawaii (11.19.2017) – The U.S. Navy has deployed unmanned underwater vehicles (UUV) to join in the search for the Argentine navy’s submarine, A.R.A. San Juan, in South Atlantic waters.

The equipment consists of one Bluefin 12D (Deep) UUV and three Iver 580 UUVs, which are operated by the U.S. Navy’s recently-established Unmanned Undersea Vehicle Squadron 1, based in Keyport, Washington.

The UUVs are uniquely capable to help in the search. Both types are capable of deploying quickly and searching wide areas of the ocean using Side-Scan Sonar, a system that is used to efficiently create an image of large areas of the sea floor. The Bluefin 12D is capable of conducting search operations at 3 knots (3.5 mph) at a maximum operating depth of almost 1,500 feet for up to 15 hours, while the Iver 580s can operate at a depth of up to 325 feet, traveling at 2.5 knots (2.8 mph) for up to 5 hours.

The U.S. government is providing rapid response capabilities, including aircraft, equipment, and personnel to assist the government of Argentina in its search for the missing submarine.

In addition to the UUVs, the U.S. has deployed aircraft to assist in the search, as well as underwater equipment specifically designed for submarine search and rescue.

One Navy P-8A aircraft is already in Argentina, where it joined a NASA P-3 research aircraft currently supporting the ongoing search efforts over the submarine's last known location.

U.S. Southern Command (SOUTHCOM) directed the deployment of this equipment and personnel to Argentina to support the country’s request for international assistance aimed at locating the missing submarine and crew.

SOUTHCOM is one of the nation’s six geographically-focused unified commands with responsibility for U.S. military operations in the Caribbean, Central America, and South America.

Source: dvidshub.net

Faut espérer qu'il ne soit pas trop profond parce que les 3 drones Iver 580 ne peuvent descendre que jusqu'à 100 mètre de profondeur, seul le Bluefin 12D peut descendre jusqu'à 450 mètres.

_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
olivier
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 35669
Age : 49
Localisation : Quaregnon (Bel)
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   Mar 28 Nov 2017 - 11:45

La réaction incroyable du chien de Eliana, le seul membre féminin de l'équipage du ARA San Juan, à chaque fois que le sous-Marin partait en mer !


_________________
olivier

Les plus grands ne sont pas ceux qui ne tombent jamais, mais ceux qui se relèvent toujours !

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
http://www.wielingen1991.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche du sous-marin argentin disparu: les dernières news
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marines du Monde - De Wereld Marines - World Navies-
Sauter vers: