Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  aeronaval en 1914+18 Bouton10  aeronaval en 1914+18 Goog_l10  

Partagez
 

 aeronaval en 1914+18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5986
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyLun 13 Nov 2017 - 8:27

aeronaval en 1914+18 387425cQw8Jyz1NnyyzLX8vJx2Tl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9

Les spécialités des marins de l’Aéronautique maritime en 1914-1918 - Les premiers pilotes de la Marine

aeronaval en 1914+18 658485aeronavale1914

L’apparition de l’aviation sur les théâtres d’opérations dévoile un nouveau métier : celui de pilote. Déjà sanctionné avant-guerre par un brevet de pilote-aviateur délivré par l’aéro-club de France (1909) et un brevet d’aviateur (1911) délivré par le ministère de la Guerre, le brevet de pilote d’hydravion a été créé en avril 1917 par le ministère de la Marine. La formation des pilotes d’avions et d’hydravions de la Marine a évolué au fil des années et de l’expérience acquise. Retour sur la montée en puissance de cette spécialité.

aeronaval en 1914+18 649643BrevetGamainPT



En 1915, les pilotes suivaient un cursus classique : école de pilotage militaire, puis stage sur hydravion à Saint-Raphaël. En 1916, avec l’accroissement du nombre de centres d’hydravions, les centres militaires formaient environ 150 marins pilotes à Ambérieu, Avord, Buc, Chartres, Le Crotoy, Pau et Tours. Soit plus du triple de l’année précédente. Cela ne suffisant pas, la Marine obtient quelques pilotes de la « Guerre » qu’elle transforme sur hydravion.

Le personnel officier, formant un tiers de l’effectif, est issu de l’active et de la réserve. S’y ajoutent des officiers auxiliaires venant de la marine marchande.

Les officiers mariniers et l’équipage sont issus de nombreuses spécialités : torpilleur, électricien, mécanicien, timonier, fusilier, canonnier, manœuvrier, chauffeur et fourrier. (Ndlr : La spécialité de pilote n’existe pas : elle ne sera créée que vingt ans plus tard, en 1936).

À l’automne 1916, commence l’envoi de certains pilotes au cours de chasse à Avord et à Pau. Cette spécialisation est nécessaire aux deux escadrilles de chasse de Dunkerque. Simultanément, l’école de tir aérien de Cazaux et son annexe de Biscarrosse ouvrent leurs portes aux marins.



La montée en puissance des centres de formation

La création de brevets et certificats pour le personnel volant sur hydravion a été concrétisée par une circulaire du ministre de la Marine du 18 avril 1917 qui traite de la description des insignes spéciaux, de leur port et de leur délivrance.

En avril 1917, on recense environ 150 pilotes, dont six seulement sont brevetés militaires d’avant-guerre.

De nouvelles écoles de l’armée accueillent désormais les marins : Châteauroux, Juvisy, Dijon, Étampes, Istres et même Vendôme, où est implantée une école purement britannique.

En mars 1917, Hourtin devient une annexe de l’école de Saint-Raphaël. L’école commence à fonctionner en juin 1917 et doit être en mesure de recevoir simultanément 75 élèves. Le commandant de Saint-Raphaël prend alors le titre de commandant supérieur des écoles de l’Aviation maritime. En novembre 1917, on spécialise Hourtin en école de début et Saint-Raphaël en école de perfectionnement.

L’entrée en guerre des États-Unis en avril 1917 a pour conséquence l’implantation, le long des côtes françaises, de plusieurs centres de l’US Navy. Dans un premier temps, une cinquantaine de candidats pilotes américains est dirigée vers Hourtin et Saint-Raphaël, de juillet à octobre 1917. C’est le centre-école américain de Lacanau qui prend ensuite en charge leur formation.


aeronaval en 1914+18 5637697503
Un large panel de spécialités

En 1917, l’Aviation maritime délivre plus de 250 brevets sur hydravion. Cet effort se poursuivra et s’amplifiera en 1918.

L’éventail des spécialités du personnel non-officier de la Marine s’étend : maîtres d’hôtel, boulangers, cuisiniers, commis, infirmiers.

Du 3 août 1914 au 11 novembre 1918, la Marine a formé 748 pilotes d’hydravions . On peut estimer à 580 le nombre total de pilotes « en ligne » à la fin de la guerre.

(Art "Col Bleu")
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 4746
Age : 78
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: aeronnaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyLun 13 Nov 2017 - 8:49

super
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: La veette V5   aeronaval en 1914+18 EmptyMar 29 Jan 2019 - 17:14

L'Aéronavale française a équipé un grand nombre de dirigeables souples pour la recherche et l'exploration, notemment contre les sous-marins et a eu pluseurs bases pour ces dirigeables. L'un d'eux fut un belge avec équipage belge.
En 1914, peu de temps avan la guerre la firme française Zodiac avait livré à l'Aéronautique Militaire Belge un dirigeable souple pour essais. Comme il n'avait pas encore été remonté, il fut évacué par bateau en Angleterre.  En 1917 le gouvernement le réexpédia à la firme Zodiac pour le monter tout en le perfectionnant et en augmentant sa capacité pour le mettre à la disposition de l'Aéronale avec une équipe belge, deux officiers pilote d'aéronautique et une douzaine de mécaniciens. 
Il fut basé à la base de Rochefort et fut actifs jusqu'à la fin de la guerre. Il a une fois bomardé un U Boot qui plongeait sans l'atteindre bien entendu car les sous-marins endommagés ou coulés par des avions ou des dirigeables furent raririsimes étant donné les viseurs disponibles à l'époque. Il fut immariculé V 5 par ls Français ( V pour vedette) Supplément de documents disponibles si une demande.


aeronaval en 1914+18 Vz_5_t10
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Vedette Zodiac VZ-5   aeronaval en 1914+18 EmptyMar 29 Jan 2019 - 18:49

J'ai été repêcher dans  mes archives un petit supplément :
       VZ-5 pour Vedette VZ-5
        Officiers Lt.colonel Henry Souci et SS-lieutenant de réserve Abert Demuyter
      Quelques problèmes de fonctionnnement puis 59 vols sans problème vols sauf une                légère  avarie  l'atterrissage à la BAN de Rochefort 
      Le sous-mrin fut repéré au 45°45 N et  45" 43 W
      Capacité: 3.000m³ Longueur : 114 m  largeur : 48 m  2 moteurs Renault de 80 HP
       1 mitrailleuse Lewis  -   2 bombes de 50 kg  1 poste de TSF type CGR de 400 Watt
       Vendu à la France peu après la guerre  








           
Titre du message
Corps du message


Gras

Ital.

Soulig.

Barré


Aligné à gauche

Centré

Aligné à droite

Justifié


-Liste

Liste ordonnée

Insérer une ligne


Mentionner un membre

'Citer'

Code

Spoiler

Caché

Insérer un tableau


Héberger une image

Insérer une image

Insérer un lien

Insérer une vidéo Youtube

Insérer une Vidéo Dailymotion

Flash


Format des titres

Taille Police

Couleur

Police

Supprimer le formatage du texte


Plus/Moins de boutons


Date actuelle

Heure actuelle

Insérer du texte sans formatage

Basculer le mode d'édition
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5986
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 6:33

salut Robert
je ne vois rien dans le grand cadre, alors j'ai mis ceci


La Société française de ballons dirigeables et d'aviation, fut créée en mars 1908. Elle succède aux établissements Maurice Mallet créés en 1896 par le peintre et pilote de ballons M. Mallet.

Elle deviendra plus tard la société Zodiac. La société conçoit d’abord des dirigeables de petites dimensions avant de se lancer dans la fabrication de grands dirigeables souples.

Elle s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises pour la publicité. Par la suite, elle se consacre, sur demande de l’armée, à la production de ballons captifs et de dirigeables dès 1913.

La Marine décide de s'équiper de dirigeables de patrouille bi-moteurs, très maniables. Les Établissements des dirigeables Zodiac proposent un premier modèle VZ-0 de 2 150 m3. Il doit son surnom Grain-de-Café à la forme de sa nacelle et à son origine (construction par Mr Cohen, propriétaire des cafés Caïffa).

aeronaval en 1914+18 Opzodi10


Les patrouilleurs de la maison Zodiac reçurent les identifications VZ pour Vedette Zodiac et ZD pour Zodiac
aeronaval en 1914+18 Opzodi11

Le ZD-4 effectue 56 sorties depuis cette base. Mais il connaît les mêmes problèmes de porosité de l’enveloppe que le ZD-3. Il est dégonflé pour permettre à l’AT-0, pris dans le mauvais temps, de relâcher à Montebourg.
Il passera par les bases de Rochefort, Cuers, pour une activité aérienne de près de 1 000 heures de vol, son dernier vol étant un
entraînement au bombardement.
aeronaval en 1914+18 Opzodi13
L'appellation du Zodiac VZ-24 fait suite aux dirigeables de la série VZ, mais c'est un ballon beaucoup plus important, avec une enveloppe fait de tissu caoutchouté double.
aeronaval en 1914+18 Zodiac10
Plusieurs innovations sont à citer : La nacelle très profilée est entièrement close avec de grandes baies vitrées, l'équipe est enfin abritée. Un seul exemplaire de cette unité sera produit.


il y a certainement un de nos membre  a bord

aeronaval en 1914+18 Opzodi12
Dans la nacelle de la VZ-24 le LV Le tesson et le LV Baron.

aeronaval en 1914+18 Pyperp10
aeronaval en 1914+18 16-b10
aeronaval en 1914+18 S-l30010

Un dirigeable de la marine française au-dessus de la mer, en janvier 1918, pour protéger les convois de matériel et de troupes venant d'Amérique.
aeronaval en 1914+18 1918_v10
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6443
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 11:35

thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Finition VZ 5   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 14:41

super Very Happy thumleft Merci Christian tu es fantastique !
J'ai un problème avec ma photo du VZ5 qui figure dans le livre de Robert Feulloy sur les dirigeables souples de l'Aéronavale, avec des cocardes belges ou française, Feulloy est très séreux en tant que secrétaire général de l'Ardhan de Paris, je lui ai fourni certains détail sur son équipage.
Je vais d'ailleurs le recontacter. La question est : a-t-il travaillé aves cocardes belges ou françaises. Sur la photo le drapeaudu  gouvenail est nettement bleu-blanc-ruge , en fonction des caratéristique des pellicules de l'époque qui rendaient les noirs jaune et rouge presque égaux. Sur de nombreuses photos les cocardes semblaient presque entièrement noires !)
Affaire à suivre. Je passerai la réponsee de mon ami Feuilloy.
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 5986
Age : 64
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 15:41

Salut a toi Robert

comme les français sont un peut chauvins , que les belges on ne connais presque pas; le musé a bien pris le dirigeable aux couleurs française
ne pas oublier que "ZODIAC" est français
(sorry Xavier pour le mot chauvin Wink  Wink  Wink )


Dernière édition par SCHOETERS CHRISTIAN le Jeu 21 Fév 2019 - 6:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Finitions standard des hydravions 14 18   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 15:50

Les finitions de base, repeat de base, car il y avait des exceptions, opérant en mer du Nord en 14-18. 
KRIEGSMARINE
 Finition générale blanche avec croix de fer à bras courbés en 1914 sur les fuselages, le gouvernail et les srfaces supérieures , à partir de la mi 1915 finition gris bleuté avec fuselage et les surfaces supérieures camouflées ,(différentes versions réglementaires) croix de fer simplifiée aux mêmes positions
Des insignes d'escadrilles ou des insignes de  pilote étaient assez courants.
aeronaval en 1914+18 Hydrav11

       Voici une photo qui n'est pas ecellent mais montre les apareils de deux escadrilles sur le môle de Zeebrugge, trois hydravions Hansa-Brandenburg W 12, le numéro 1184 est celui du Kapitän Leutnant Christiansen, un C rouge sur bande blanche soulignée de barres noires.
aeronaval en 1914+18 Dravio10
AERONAVALE FRANCAISE
Généralement des hydravion biplace relativement petits
Fuselage complètement bois naturel ( contreplaqué ) enduit d'un vernis hydrofuge, jamsis de cocardes de fuselages surface surpérieure gris marines avec grandes cocardes tricolores françaises. Un marquage d'indentification était généralement portés vers l'avant en une lettre noire sur un panneau blanc, le lettre état l'initiale de la base aéronavale à laquellel'appareil état affecté, par exemple D pour Dunkerque.
aeronaval en 1914+18 Fba_d_10aeronaval en 1914+18 Fba_d_10
Ce D 21 a été photograhié capturépar les Allemands à Zeebrugge suite à une panne de moteur
ROYAL NAVAL AIR SERVICE
 Le nombre de types mis en service fut tellement varié qu'il demanderaiy plus que ce petit article. Decec une es essais divers furent faits avec des taches de diverses couleurs. Mais à partir de la fin de 1916 le vert olive PC 8 fut généralisé. Les cocardes, couleurs française inversées furent généralisée en fin de 1914 après avoir fait des essais avec une cocarde blanche cerclée de rouge, couleurs de la Roayl Navy
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Remerciements   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 30 Jan 2019 - 15:52

super Merci Christian
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 6443
Age : 77
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyJeu 31 Jan 2019 - 11:58

Very Happy super super super
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 4084
Age : 76
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyJeu 31 Jan 2019 - 15:55

Bonjour les amis.

Bravo, vous êtes toujours aussi captivants.
Du coup ; j'ai appris que "Zodiac" était une marque française et qu'elle ne fariquait pas que des bateaux pneumatiques...
Quant à toi, Christian ; je te pardonne, parce que je suis le seul français à n'être pas chauvin, du moins avec mes amis belges...
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: hYDRAVION fELIXSTOWE F 2C   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 20 Fév 2019 - 13:46

     
      Cet hydravion fur le gran patrouilleur de la mer du Nord pour le Royal Navai Air Service en 14/18. C'est une version adaptée par le LV John Porte de la Royale Navy de l'hydravion américain Curtiss H 4 qui avait été construit pour une première traversée est-ouest de l'Atlantique dont porte devait faire partie. Il fut utilisé à partir de la fin de 1916 pour les patrouilles dites Spider Web (toile d'araignée), centrées sur le bateau phare North Hinder, pris pour centre de la navigation d'une surface octagonale de 100 km de largeur à patrouiller selon un itinéraire pré-établi. Ce type d'hydravion pouvait "peigner" une surface de 400 milles² en trois heures et ses chances étaient bonnes de repérer un U.Boot en surface et l'obliger à plonger. Il avait aussi la capacité d'emporter un charge de bombe plus importante que celle d'un dirigeable souple.
         Il pouvait aussi attaquer des Zeppelins. C'est ainsi que le Zeppelin L62 fut mis en flammes et abattu au dessus d'Heligoland le 10 mai 1918 par les LV T.Pattinson et A.Munday. Ils opérrent au départ de trois bases aéronvales en mer du Nord, d'une enOitalie (au canal d'Otrante) et une en Egypte.     
aeronaval en 1914+18 Felixs11 
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 868
Age : 90
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: hYDRAVION fELIXSTOWE F 2C   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 20 Fév 2019 - 13:48

     
      Cet hydravion fur le gran patrouilleur de la mer du Nord pour le Royal Navai Air Service en 14/18. C'est une version adaptée par le LV John Porte de la Royale Navy de l'hydravion américain Curtiss H 4 qui avait été construit pour une première traversée est-ouest de l'Atlantique dont porte devait faire partie. Il fut utilisé à partir de la fin de 1916 pour les patrouilles dites Spider Web (toile d'araignée), centrées sur le bateau phare North Hinder, pris pour centre de la navigation d'une surface octagonale de 100 km de largeur à patrouiller selon un itinéraire pré-établi. Ce type d'hydravion pouvait "peigner" une surface de 400 milles² en trois heures et ses chances étaient bonnes de repérer un U.Boot en surface et l'obliger à plonger. Il avait aussi la capacité d'emporter un charge de bombe plus importante que celle d'un dirigeable souple.
         Il pouvait aussi attaquer des Zeppelins. C'est ainsi que le Zeppelin L62 fut mis en flammes et abattu au dessus d'Heligoland le 10 mai 1918 par les LV T.Pattinson et A.Munday. Ils opérrent au départ de trois bases aéronvales en mer du Nord, d'une enOitalie (au canal d'Otrante) et une en Egypte.     
aeronaval en 1914+18 Felixs11 
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 9181
Age : 70
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 EmptyMer 20 Fév 2019 - 23:28

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Contenu sponsorisé




aeronaval en 1914+18 Empty
MessageSujet: Re: aeronaval en 1914+18   aeronaval en 1914+18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
aeronaval en 1914+18
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1914 - 18-
Sauter vers: