www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion   HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Bouton10   HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Goog_l10  

Partagez
 

  HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6958
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyLun 18 Mai 2020 - 9:07

super

Bonjour, Christian*.

Merci, pour ce beau récit, si vrai.
Personnellement, j'y ai retrouvé des séquences que j'ai vécues, sur l'ER "Le Normand" ; en beaucoup plus dur, bien entendu, mais certaines descriptions concordent, tout à fait.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 8980
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyLun 18 Mai 2020 - 10:28

Very Happy thumleft merci
Revenir en haut Aller en bas
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1667
Age : 70
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyLun 18 Mai 2020 - 12:41

super Je viens de me taper vos posts en une lecture...oufti
Merci JC, Christian,Robert passionnant ! Smilie 44
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6908
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyLun 18 Mai 2020 - 13:13

Salut Chris
Ce n'est pas fini

pause café beer beer wavey
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6908
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 8:11

Salut a tous

Corvettes (suite)

Pour pallier le besoin urgent de navires de patrouille et d’escorte, l’Amirauté britannique choisit de construire un petit vaisseau conçu par l’architecte naval William Reed. Inspiré des formes d’une baleinière, le « Patrol Vessel : Whaler Type » a l’avantage de pourvoir être produit en quantité et rapidement. Satisfait des plans, Winston Churchill l’est moins de son nom… Il emprunte donc à l’histoire des vaisseaux à voile un nom plus court et plus guerrier : la corvette.

.

Par ses formes et par son équipement, la corvette ressemble à un navire marchand. Le Canada peut donc en confier la construction aux nombreux chantiers navals qui existent déjà sur les côtes de l’Atlantique, du Pacifique et le long du Saint-Laurent jusqu’aux Grands Lacs. Des contrats sont signés pour la construction de 64 corvettes en 1939-1940. Puis, les années suivantes, les chantiers navals produisent 43 corvettes additionnelles. Les corvettes sont dites de classe Flower et les premières, construites pour la Royal Navy, reçoivent des noms de fleurs (Eyebright, Fennel, Hepatica). Par ailleurs, la Marine royale du Canada (MRC) préfère donner des noms de villes à ses corvettes (Chilliwack, Napanee, Saskatoon, Levis), malgré leur appellation de classe Flower.


"Longue de 62,5 mètres, la corvette jauge 950 tonnes. Les premières comptent 5 officiers et un équipage de près de 70 hommes. Elle tient la mer admirablement et peut soutenir les pires tempêtes de l’Atlantique nord. Cela n’en fait pas une navire confortable pour autant! Dès les premières vagues, elle tangue et elle roule furieusement. Son gaillard avant, trop court, laisse les paquets d’eau ruisseler sur le pont dès que la mer s’agite et les hommes d’équipage ne peuvent quitter leurs quartiers exigus sans se trouver trempés. Par mauvais temps, l’eau de mer s’introduit partout

« Une corvette passe des mois à faire de monotones allers-retours sur l’étendue grise et uniforme d’une mer jamais en repos. Pour les hommes qui naviguent sur ces bateaux, cela veut dire recommencer toujours les mêmes quarts de veille, mal manger et supporter le mouvement incessant du navire. »
"– Lieutenant William Pugsley, excerpts from Saints, Devils and Ordinary Seamen"

La corvette n’est pas le vaisseau idéal pour repérer et attaquer les U-boote. Elle est munie d’un moteur à vapeur à piston alternatif parce que les chantiers navals canadiens ne possèdent pas l’expertise pour fabriquer les moteurs à haute performance qui équipent les vaisseaux de guerre modernes. À cause de ce moteur facile à construire, la corvette a un plafond de 16 nœuds, c’est-à-dire une vitesse inférieure à celle d’un U-boot. De surcroît, certains instruments de navigation, comme le compas magnétique, manquent de fiabilité et la corvette ne possède que l’ASDIC pour repérer les sous-marins.

Le 23 octobre 1944, quatre jour après sa mise en service à Kingston, la corvette de classe Flower révisée NCSM Belleville s’arrête à la ville dont elle porte le nom avant de se diriger vers Halifax. La MRC favorisait la visite de ses navires aux villes du même nom afin de mousser les sentiments patriotiques de la population.

Pendant toute la durée de la guerre, les corvettes doivent donc être modifiées pour allonger le gaillard avant, améliorer les systèmes de détection et l’armement. Les dernières corvettes de construction canadienne, de classe Flower « révisée », sont déjà pourvues de ces améliorations.

Il fallait du courage et une ténacité à toute épreuve pour servir à bord d’une corvette et c’est à bord de ces petits vaisseaux que les marins canadiens se sont distingués lors de périlleuses opérations comme escorte de convoi et dans la lutte contre les U-boot. La corvette demeure le symbole de la ténacité et de l’acharnement de la Marine canadienne lors de la Seconde Guerre mondiale

Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 8980
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 10:23

Very Happy thumleft thumleft thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Chris 6030
Vice-amiral
Vice-amiral
Chris 6030

Nombre de messages : 1667
Age : 70
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 19/12/2019

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 10:40

super super Merci Christian
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6958
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 10:46

super

Bonjour et merci, Christian*
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1207
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Radars    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 21 Mai 2020 - 13:40

   Dans la création et le dévellopement des meilleurs moyens des escOrteurs de la seconde guerre mondiale, rien ne fut plus important que la cr2ation et le dévelloppement des radars. Théoriquement le Radar agissait en surface comme l'Asdic agissait en plongée en réflectant une pulsion électrique sur les surfaces métalliques, son action sur des surfaces de bois aussi, mais pas aussi bien.. Cette reflection retournait vers le navire émetteur et était montrée visiblement à l'opérateur sur un écran.
     Au début, cet écran était  désigné A Screen (Ecran A) et montrait simplement une ligne horizontake de lumièrete verte sur un tube cathodique, un peu comme sur une minuscule télévision. La distance de l'objectif était calculée au long de cette ligne  par une petite pointe surgissant sur la ligne verte à la distance calibrée de l 'objet repéré par la pulsion électrique.
       Pus tard, en 1942,un PPI ( Plan Position indicator)fut dévelloplé et ajouté à tous les émetteurs existant. Toujours sur une ligne  cathoique balayant en  tournant autour d'un point central  représentant le navire. et la brilliance du point indiqué restait sur le pont indiqué et se renforçait à chaque tour. D-Les opérateurs expérimentés pouvaient interpreter ces PPI selon des détals, notamment le cap, la vitesse de l'echo mais aussi parfois la grandeur et le type de navire.  D'utres dévellpements permirent aussi d'autres types d'identiications et notamment pour des radars de veille aviation, la hauteur de la formation.
(A suivre :Radars RN et HF/ D/F)
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1207
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Le radar Type 291    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyMar 30 Juin 2020 - 14:39

        Dévellopé en 1941 ce radar fut un excellent radar d'exploration aérienne (air warning) légère et simple, avec un bonne capacité de portée à 40 miles.
           HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Image_40

L'antenne du Type 291
         Il fut jugé essentiel pour tous les bâtiments d'escorte anti sous marine. mais pas assez pour les escortes anti aérienne pour les nouvelles constructions de grands bâtiments mais bien pour les frégates et corvettes destinées sau Pacifiquee. Il fut ainsi décidé que 50 % des nouvelles frégates de la classe "River" destinées à ce théâtre d'opérationecevait un Type 291 et non un H/F DF. 
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1207
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Type 291    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyMar 30 Juin 2020 - 14:42

Sorry   carton jaune Lire 1942 et PAS 1941. Very Happy Salut à tous mes amis, en reprenant un petit contact. Robert
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6958
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyMar 30 Juin 2020 - 16:58

super

Bonjour et merci, Robert.
Correction faite.
on adore tes posts.
Amitiés.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 8980
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2020 - 11:09

merci Robert
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1207
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Petite hisoire des esortes    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptySam 18 Juil 2020 - 18:54

    Nous avns évoqué l'histoire des grands porte-avions et celle des porte-avions d'escorte dans la bataille de l'Atlantique.Nous pourrions maintenant un peu évoquer celle des escorteurs dans cette bataille.
     Le sous marin, arme nouvelle avait été près de faire gagner la grande guerre 14-18 à la Kaizerliche Mrine. Il avait fallut que le grouvernement anglais inspiré par les conseils de l'amiral apéricain Sims, envoyé à Londres comme officier de laison de l'US Navy, qui se souvenait des convois dans la guerre de sécession, pousse l'amiral Jellico à adopter le systême des convois à la fin de 1917. Jusqu'alors cette tactique était jugée comme une méthode seulement défensive par la majorité des amiraux britanniques.
      Pendant cette guerre, les chalutiers armés travaillant essentiellement dans les eaux côtières ou les Western Approachesavait été es principaux moyens de féfense anti-sous-marine.
        Quand l'Amirauté senti approcher la seconde guerre mondiale, la vitesse en surface des U Boote avait grimpé à 17 18 noeuds et leur rayon d'action leur permettait d'opérers loin en Atlantique par tous les temps.les chalutiers ne pouvaient plus être engagés dans ces missions. Il fallu trouver un autre type de bâtiments. C'est ainsi que l'attention de l'Amirauté se porta sur les chasseurs de baleines qui avaient les capacités de base pour les adapter à la lutte anti sous marine.Comme nous allons le voir il furent à l'origine de la classe "Patrol Vessels Wahler type" dont le nom sera vite changé en "Flower classe", Ces navires seraient désignés "corvettes" un nom français d'anciens bâtiments légers du temps de la voile non utilisé par les Anglais jusqu'alors . Les classes suvante, de plus en plus développée au fur et à mesure du temps prendraient le nom de frégates, cette fois avec le nom anglais bien connu de "frigate Nous allons passer en revue les fifférentes classes, de plus en pkus redoutables qui furent mises en service dans la bataille de l'Atlantique par la Royal Navy.
         
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
Robert

Nombre de messages : 1207
Age : 92
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Les symboles de coques.    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 EmptyJeu 23 Juil 2020 - 15:09

        Permettez -moi un petit intermede qui sera peut-être bon pour la suite de cette petisérie sur kes corvettes. Au tmps de la marine à voile, jusque la moitié du XIXème sicle, les vaisseaux de combat portaient des marques distinctives ben spécifiées pour s'identifier: pavillons,flammes, cornettes ou guidons colorés. Pratiques très anciennes à partir de la formation des groupes; des escadres et des flottes, pour des raisons évidentes, bien faire la différence entre ams et ennemis. La Royal Navy, par exemple, était divisée en trois grandes escadres,la rouge, la blanche et la bleue, la rouge étant la prinipale.
          Quand la  vapeur commença à remplacer la voile cet usa se perpétua dans la mesure où les premiers bâtiments à vapeur avient conservé d'importants grééments auxiliaires. Les  nouvelles séries de petits bâtiments rapides ayant un même profil ces marques durent évoluer en fonction de cette nouvelle siuation. On parla alors de marques particulières, une de ces marques fut le symbole de coque, un numéro ou une lettre noire ou blanche en fonctionde la couleur de fond. généralement au nieau de la passerelle ou près de l'étrave. Le système s'est généralisé aujourd'hui, notamment pour les flottes de l'OTAN généralisé introduit en 1950 et adapté sur celui utilisé par la Royal Navy durant la seconde guerre mondiale, une lettre suivie de trois ou quatre chifres. La lettre est généralisée pour défitir le type du bâtiment, les chifres sont codifiés pour établir sa nationatité.
        Entre les deux guerres, la Marine Nationale  avat un système (ultra compliqué, en très grandes lettres blanche avec un relief noir pour sa magnifique flotte de contre torpilleurs et torpilleurs.Voici  le beau et malheureux "L'ADROIT" mort sur la plage de Saint Pol sur Mer lors du rembrquement de Dunquerke
 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 L_adro14 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 L_adro14
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower    HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
HS navire et histoire sur les corvettes classe Flower
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: