Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 le paardenmarkt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: le paardenmarkt   Jeu 12 Mai 2016 - 8:55

Comme beaucoup d'entre vous vont a la côte belge connaissier vous ce banc de sable "le paardenmarkt"
situer a l'est du port de Zeebruge et juste devant Knokke Heist.
j'en ai déjà parler a certains d'entre vous.

le paardenmarkt



C’est dans la mer que reste aussi le problème du plus célèbre et important dépôt de munition de la Première Guerre mondiale en Belgique, celui du Paardenmarkt… Au large de de Knokke-Heist, déversés en 1919 sur un banc de sable, 35000 tonnes de munitions, dont un tiers sont probablement chargés d’ypérite et de chloropicrine, ont sombré dans l’oubli en même temps que dans l’eau. Ce n’est qu’en 1971 que de travaux de dragage rappelèrent leur présence dans cette zone d’1,5 km2 signalée sur les cartes maritimes par un carré avec interdiction de pêche et d’ancrage. A la suite de mesures magnétiques réalisées en 1998, la zone d’interdiction a été étendue à un pentagone de 3 km2. Depuis lors, le monitoring du Paardenmarkt est coordonné par le SPF Santé publique. « Avec l’UGMM et une dizaine d’universités (Gand, VUB, Liège, Gtech spinoff de l’UCL…), on évalue en continu les risques liés à la dégradation des obus au fil du temps, explique Robert Martens, chef de service en charge de ce dossier au sein du SPF Santé Publique… Chaque année, des analyses pistant la présence de toxiques et de métaux lourds sont réalisées par le laboratoire de la défense (DLD), qui est accrédité par l’OTAN. A l’heure actuelle, selon ces analyses, les taux de toxiques et métaux lourds dégagés seraient infimes, dilués dans la quantité immense d’eau de la Mer du Nord, et la dégradation des obus s’étalerait sur plusieurs centaines d’années.


« Les études montrent que la diffusion des toxiques, en cas d’ouverture des obus, commencerait lentement puis augmenterait avec le temps. En faisant le monitoring chaque année, Cela nous laisse le temps de réagir si on constate une augmentation. C’est un bon système d’alerte précoce », estime Marijn Rabaut, expert au Cabinet du Ministre fédéral de la Mer du Nord. comparé à d’autres pays qui ne font rien. Ce dépôt compte probablement environ 3.000.000 d’obus : « en évacuant 2.000 obus par semaine cela demanderait 1.500 semaines de travail, soit 30 années, sans compter que nous n’avons pas actuellement une capacité suffisante pour démanteler ceux-ci… D’autres solutions sont envisagées, comme la couverture du dépôt par une île (dont les travaux sont évalués à 405 millions d’euros), le capping (une couverture sous-marine) ou la construction de digues autour du dépôt…


On peut se demander si l’ampleur de ces travaux ne pousse pas les autorités à minimiser le risque que représente le Paardenmarkt. Selon un rapport du Renard Centre of Marine Geology publié en 2002, les effets à long terme de l’élévation du niveau des mers et du réchauffement de la terre ne peuvent être oubliées. Le réchauffement de la terre entraînera une augmentation de la fréquence des tempêtes, et par là même du risque d’une catastrophe maritime. L’élévation du niveau des mers peut induire un reflux de la nappe aquifère de la mer vers la terre, avec un danger croissant de pollution de la nappe aquifère dans la zone côtière. »

Le risque serait pris en compte par la Flandre dans ses études en cours concernant la protection du littoral en prévention de la fameuse « tempête du millénaire », prédite par les statistiques. Pour l’instant, du côté du Ministère de la Mer du Nord comme du SPF Santé Publique, l’heure n’est pas à l’inquiétude. « Des études ont montré que le risque d’échouage sur le Paardenmarkt est quasi nul. La question des conditions climatiques n’est pas d’actualité en ce moment, et les munitions sont encore couvertes par le sable », conclut Robert Martens… « Les techniques changent vite : elles ne seront plus les meilleures dans 2 ou 3 ans. Comme on ne détecte rien pour l’instant, le mieux est d’attendre, tant qu’il ne se passe rien »… Et d’ajouter qu’ « En France, il y a plusieurs dépôts de munition au large de Dunkerque, pour lesquels on ne fait rien, à ma connaissance. Nous avons déjà été félicités par HELCOM (la Commission qui gère la Convention d’Helsinki, visant la protection de l’Environnement pour la zone de la mer Baltique) concernant notre approche du Paardenmarkt. »


www.vliz.be/imisdocs/publications/258633.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Hawk14
1er Maître chef
1er Maître chef
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 60
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: le paardenmarkt   Jeu 12 Mai 2016 - 11:10

super
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 4781
Age : 75
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: le paardenmarkt   Jeu 12 Mai 2016 - 11:10

Grand mercie pour l'info Christian
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 19621
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: le paardenmarkt   Jeu 12 Mai 2016 - 12:38

super super
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5299
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: le paardenmarkt   Jeu 12 Mai 2016 - 12:49

Salut les amis
un oubli de ma part

le navire "METHANIA" décharge ses cuves de gaz a proximité...alors quoi????? sifflotte sifflotte sifflotte sifflotte
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le paardenmarkt   

Revenir en haut Aller en bas
 
le paardenmarkt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Les sujets en rapport avec la marine et la mer-
Sauter vers: