Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Le voilier Thomas W. Lawson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5217
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Le voilier Thomas W. Lawson   Ven 3 Juil 2015 - 8:06

Voilier oublier???

Le voilier Thomas W. Lawson



était une goélette à sept mâts à la coque en acier. Construit en 1902 par les chantiers Fore River Ship & Engine Building Company de Quincy, près de Boston, ce voilier fut la plus grande goélette construite en acier et le seul à posséder 7 mâts. Il devait servir pour le commerce dans le Pacifique mais fut principalement utilisé pour le transport du charbon et du pétrole, le long de la côte Est des Etats-Unis. Il portait le même nom que le milliardaire bostonien, agent de change, auteur de livres et président de la Boston Bay State Gas Company. Il fut la plus grande goélette et le plus grand voilier sans moteur, jamais construit.
Il a été détruit en au large de l'île inhabitée d'Annet, dans les îles de Scilly, lors d'une tempête, le 14 décembre 1907.




Tous les membres d'équipages furent tués, ainsi que le capitaine du bateau de sauvetage leur étant venu en aide. Survécurent le capitaine et l'ingénieur. Le déversement de sa cargaison – 58 000 barils d'huile de pétrole – causa sans doute la première grande marée noire.


Le naufrage du Thomas W.Lawson

En 1907, le Thomas W.Lawson était affrété par la compagnie anglo-américaine Oil Company et mis les voiles le 19 novembre, des quais de la raffinerie Marcus Hook (sud de la Philadelphie), vers Londres. Il contenait 58 000 barils de pétrole. Deux jours avant le départ, le capitaine, George Washington Dow, avait dû recruter 6 nouveaux membres d'équipages pour remplacer les 6 démissionnaires. Ces derniers n'étaient pas des matelots qualifiés et certains ne parlaient pas couramment l'anglais.
Quittant l’embouchure du Delaware le 20 novembre, la goélette a mis le cap vers l'Angleterre dans des conditions météorologiques normales. Mais dès le lendemain, le temps s'est dégradé et le bateau a du faire son premier voyage transatlantique dans un temps très orageux. Malgré la perte de presque toutes ses voiles, de toutes ses embarcations de secours, excepté une, et de l'obstruction des pompes du navire, en raison du mélange de l'eau de mer au charbon, il a réussi à rejoindre la mer celtique, au nord-ouest des iles Scilly.


Le 13 décembre, à l'entrée dans La Manche, il est par erreur passé à proximité du phare de Bishop Rock, le phare le plus à l'ouest de l'Europe,


et le capitaine a ancré le bateau entre Nundeep et Gunner's Rock, au nord-ouest de l'île d'Annet, pour surmonter une tempête imminente. Il refusa plusieurs fois d'abandonner son navire malgré les demandes des équipes de sauvetage de St Agnès et de St Mary. Le capitaine Dow avait confiance dans son ancrage et accepta seulement le pilote du Trinity House, Billy "Cook" Hicks, le bateau de sauvetage de St Agnès, le vendredi 13 à 17 heures. Les deux bateaux de sauvetage de St Agnès et de St Mary durent retourner à terre en raison d'un membre d'équipage inconscient et d'un mât cassé.
Pendant la nuit, vers 1 h 15 du matin, la tempête s'est déchaînée et la chaine d'ancre bâbord s'est cassée. Une demi-heure plus tard, la chaine de l'ancre tribord, a cassé, fermant l'écubier. À la merci des vagues déchainées, la goélette s’est brisée sur le Shag Rock, près d’Annet,
après s'être échouée sur les rochers sous-marins. Les sept mâts ont été cassés et sont tombés à la mer, emportant avec eux les membres d'équipage qui étaient montés sur le gréement par sécurité, sur ordre de leur capitaine. La poupe se brisa juste derrière le mât N° 6 entrainant la dérive du navire, le chavirage puis son naufrage. Le matin, on pouvait apercevoir la quille du navire près des récifs, avant que l'épave ne coule. 16 des 18 membres d'équipage, ainsi que le capitaine "Cook" Hicks du bateau de sauvetage de St.Agnès, qui était resté à bord, disparurent. Les seuls survivants furent le capitaine Georges W.Dow et l'ingénieur Edward L. Rowe, sans doute car ils étaient sur le pont et non sur le gréement et ont plongé dans la mer avant que le bateau ne chavire. Les deux hommes ont pu trouver refuge sur un rocher immergé et être secourus quelques heures plus tard, par le fils du capitaine Cook Hicks, parti à sa recherche. Malgré les gilets de sauvetage des équipiers, tous les marins sont morts, noyés dans le bain d'huile, les vagues déchainées, et emportés par le gréement de la goélette. Quatre corps ont été retrouvés plus tard, et certains membres ne pouvant être identifiés. Tous ont été enterrés dans la fosse commune du cimetière de St Agnès.
.

L'épave retrouvée 62 ans après

L'épave cassée et éparpillée a été trouvée en 1969. Elle se situe à 56 mètres de profondeur au nord-est de Shag Rock et la poupe et le mât de brigantine, à 400 m au sud-ouest. On peut aller explorer l'épave lors d'une plongée sous-marine lorsque le temps est calme. Une des ancres a été installée sur le mur extérieur Bleak House, à Broadstairs, dans l'ancienne maison de Charles Dickens.

On y trouve aussi l'image de la goélette.


Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8122
Age : 69
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Le voilier Thomas W. Lawson   Ven 3 Juil 2015 - 10:18

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
VALKIRI
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 4677
Age : 79
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Le voilier Thomas W. Lawson   Ven 3 Juil 2015 - 18:05

L O Je viens de relire l'échouement du T W Lawson mais aussi deux autres versions des faits ;je constate avec étonnement et stupéfaction que le nombre d’équipage était de 18 hommes !!!!!!!!!!(y compris un mécano)

Ceci pour un navire à voile de 145 m de long et plus de 25 voiles totalisant + de 4.300 m² de voiles. 


Quelle triste fin pour son premier voyage en Atlantique , mais aussi quelle souffrance pour l'équipage pendant l'échouement .


Salut 

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6454
Age : 58
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Le voilier Thomas W. Lawson   Sam 4 Juil 2015 - 22:26

https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_W._Lawson_(voilier)
Équipage
17 - 18 hommes

Effectivement, alors que les autres Schooners de ce type (+-11 monde) avaient encore parfois moins d'hommes 13 à 14 a/b. !!??
Déjà en 1906 économie de la sécurité ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le voilier Thomas W. Lawson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le voilier Thomas W. Lawson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: La marine non militaire (marine marchande, de pêche, de plaisance,...) :: Les bateaux de Légende-
Sauter vers: