www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Bouton10  les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Goog_l10  
Le Deal du moment :
Réduction sur la console Nintendo Switch Lite
Voir le deal
196.29 €

Partagez
 

 les phares en mer et à terre (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 50 ... 67  Suivant
AuteurMessage
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 11762
Age : 71
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptySam 29 Aoû 2015 - 19:03

Smilie 09 Smilie 32

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6752
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptySam 29 Aoû 2015 - 20:01

Comme d'habitude mon amis et avec Archer
merci de suivre et je continue car il y a du pain sur la planche
Merci  a vous de me suivre et aussi a Guy surtout a lui
Salut Guy
christian (scothy) car sur le forum il y a plusieurs christian
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
polinar

Nombre de messages : 26124
Age : 69
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptySam 29 Aoû 2015 - 20:49

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Cap_fe10
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
polinar
Amiral
Amiral
polinar

Nombre de messages : 26124
Age : 69
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptySam 29 Aoû 2015 - 20:59

nous continuons scothy et sommes désormais aux portes de la Corse,pour xavier.Merci d'avoir alimenté le sujet dont je ne suis qu'un fil conducteur d'un sujet ouvert par jean-luc Beguin.A chaque phare,une  superbe documentation  qui a tenu en haleine qq uns .
Bravo,l'artiste,le marin,l'ami tout simplement (pour moi,dans tous les cas)  super


Dernière édition par polinar le Dim 30 Aoû 2015 - 9:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6752
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyDim 30 Aoû 2015 - 8:06

Cap Ferrat

Les ingénieurs du royaume de Piémont Sardaigne construisirent le premier phare de Villafranca sur  l'emplacement d'une ancienne tour à feu dont l’allumage remonterait à 1462. On ne connaît pas la date de construction de ce premier édifice dont on sait seulement qu’il portait  l’inscription « AN 1732 » (date de sa construction ?), et qu’il fut restauré en 1827-1828 ; son feu fut équipé d'une  optique à échelons de Fresnel dès 1838.
En 1860, à l’occasion du rattachement du comté de Nice à la France, le phare de Villafranca devint celui du Cap Ferrat. Pendant une quarantaine d’années, l’une des préoccupations fut la constitution du domaine du phare : des échanges ou acquisitions de terrains permirent d’agrandir progressivement le jardin initial, jusqu’à aboutir à l’actuelle composition en terrasses superposées et à la réalisation d’une nouvelle entrée conçue autour d’un rond-point.


les phares en mer et à terre (1) - Page 33 741_0010


La belle tour octogonale rehaussée par un attique cylindrique fut malheureusement détruite à la fin de la Seconde guerre mondiale ; autour, les bâtiments annexes demeurèrent presque intacts.

En 1952, la reconstruction d'une tour pyramidale à pans coupés, en pierre, de 34 m de hauteur, fut réalisée d’après le très monumental projet (20 millions de francs) de l’ingénieur des Travaux Publics de l’Etat C. Espitalier. Devaient suivre la restauration des logements, du bâtiment de service, des ouvrages d’art (murs, escaliers, terrasses) aux abords de la tour.
Le phare fut électrifié en 1954, puis automatisé.

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 010

 
Ce phare d’atterrissage de grande route se situe du côté sud-est de l’entrée de la rade de Villefranche, sur la pointe sud-ouest du Cap Ferrat.

D’une hauteur de 71 m au-dessus de la mer, sa taille générale est de 34 m  et sa portée de 24 milles.
Construit en maçonnerie de moellons et de pierre de taille de la Turbie, le phare est une tour de 32,60 m présentant la forme d’un tronc de pyramide à sections variables. Elle comporte à la base un puissant soubassement à 2 niveaux dont le second, aux assises à bossage en pierre « vert Roya » de la vallée de Tende, est relié par un passage sur voûte au bâtiment des logements.

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Cap-fe10

A l’intérieur, le fût de plan circulaire, avec revêtement de carreaux de faïence, abrite une imposante volée tournante suspendue de 164 marches.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 012_0110

Sa lanterne Sautter-Harlé modèle standard est en métal de couleur verte, de 2 m de diamètre, à vitrage cylindrique sur 2 niveaux.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Hqdefa10

Son optique en verre taillé de 0,30 m de focale, équipé d’une cuve à mercure modèle standard Sautter-Harlé de 1902, est à 4 panneaux ; feu tournant à 4 éclats blancs réguliers toutes les 3 secondes.




les phares en mer et à terre (1) - Page 33 230px-10



Entourés de terrasses, les logements affectent la forme d’une grosse maison traditionnelle de plan rectangulaire, à deux niveaux (un logement par niveau), couverte d’un toit à quatre pentes, et aux élévations régulières.

Tout autour, le jardin occupe une superficie de 4041 m2 composée en une superposition de terrasses parcourues d’allées, avec parterres à bordures de rocaille plantés d’essences méditerranéennes.

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Phare_10

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Phare-10

Dans le site classé du Cap Ferrat, le phare accompagné de son grand jardin méditerranéen a toujours été un édifice très visité, constituant un lieu de promenade apprécié de la population locale et des adeptes de la villégiature balnéaire. Après-guerre, le parti adopté pour la reconstruction de la tour royale reste celui d’un « monument », une haute tour en pierre au dessin très achevé et à la réalisation particulièrement soignée. Réinterprétation contemporaine de l’ancienne tour, le phare constitue un élément remarquable du paysage du cap, s’inscrivant dans la permanence du site que les ingénieurs piémontais avaient aménagé les premiers dès le début du 19ème siècle.



une ballade au cap ferrat
bon dimanche
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 5026
Age : 80
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: les phares en mer et à terre.   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyDim 30 Aoû 2015 - 8:15


super super
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6752
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 7:15

salut les amis des phares
Je vais continue notre randonnée des phares en passant par la Corse

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Map-of10


Mais avant tout, une petite introduction:

Origines de la "Tête de Maure".


les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Autoco10


L'origine des Maures (ou More) n'a rien de religieux à la base. En effet, il s'agit des populations berbères vivant au Maghreb. C'est au VIIe siècle que ce terme prend le sens de musulman. On entend pour la première fois parler de la tête de Maure au XIIIe siècle. En effet, à l'époque, le bandeau se situe sur les yeux du Maure et symbolise la victoire des croisés sur l'ennemi musulman

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 0_test11

Le roi Aragon avait sur ses armoiries quatre têtes-de-Maure et c'est lorsque le pape Boniface XIII lui attribua la Corse que le symbole fit son entrée sur l'île. Cependant, Aragon perdit vite le pouvoir et pendant plusieurs centaines d'années la tête de Maure ne fut plus rattachée à l'île de beauté malgré un fort impact symbolique sur les populations. C'est pour cela que c'est uniquement au début du XVIIIe siècle qu'elle refit son apparition officielle avec le Roi Théodore qui pourtant ne régna même pas un an. On raconte que c'est seulement à l'époque de Paoli que le bandeau fut relevé des yeux afin de donner le message que la Corse avait ouvert les yeux. Cependant, l'histoire ne s'arrête pas à Paoli, car dès 1769, quand la Corse redevient française, ce drapeau devient interdit. C'est d'ailleurs peut-être cet emblème corse de liberté qui donne un poids aussi important à la tête qui finalement est en 1980 réhabilité en tant que drapeau régional.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Drapea12


La légende


En corse, il existe une légende plus belle et plus flatteuse sur l'histoire de la tête de Maure. En effet, on raconte qu'une belle jeune femme fut kidnappée par un Sarrasin, mais sauvée par son fiancé corse. L'ennemi ne l'entendit pas aussi facilement et envoya ses hommes quérir la jeune femme. Cependant, après une guerre sanglante, les Corses gagnèrent la victoire et tinrent la tête du chef des ennemis embrochée sur une pique. L'histoire raconte que pendant les festivités, les vainqueurs montrèrent la tête du Maure enveloppée d'un drap blanc, ce qui aurait mené au symbole du drapeau.


Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 5026
Age : 80
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: les phares en mer et à terre.   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 7:55


super super
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6487
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Corse   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 8:11

Bonjour Christian.

Comme introduction au petit voyage en Corse que "Phares en mer et sur terre" s'apprète à nous faire vivre ; on ne pouvait rêver mieux.
Bravo Christian ; voilà de "la belle et bonne ouvrage", comme dit l'adage.
Vraiment, tu nous as gâtés.
Mais où es-tu aller chercher une aussi bonne idée ?
Merci !
Personnellement, je me suis déjà bien régalé ; alors, que sera la suite...
Miam !  Miam !!!
Et, comme mon "Normand" est en partance pour l'exercice "Lavezzi 1" ; sa route va forcément croiser quelques uns des phares dont vous allez nous raconter l'histoire, Polinar et toi.
Dommage, à l'époque, je ne m'intéressais pas trop à eux ; j'étais trop accaparé par ma passion exclusive pour les navires de guerre et les photos que j'ai prises, alors, ne font pas la part belle à ce genre d'édifices.
Heureusement, cela a bien changé (grâce à qui ?) et je ma suis pris à aimer tout ce qui tourne autour d'eux.
Alors, avec ceux de la Corse ; quel plaisir cela devrait être, à n'en pas douter...
Bien à toi.

Xavier

Pour le plaisir de te taquiner un peu : ce n'est pas un phare, mais cela aurait bien pu l'être ; n'est-ce pas ?
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 1980-09-corse-7-_imagesia-com_1126v_large
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6752
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 8:31

Bonjour Xavier et merci pour ton commentaire

Pour ta photo:
Cargese - l'église catholique de rite latin de Cargese qui se situe en face de l'église grècque.

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Corse-10


Région
Corse

Département
Corse-du-Sud

Arrondissement
Ajaccio

Canton
Sevi-Sorru-Cinarca

Intercommunalité
Communauté de communes des Deux Sevi

Maire
Mandat
François Garidacci
2014-2020

Code postal
20130

Code commune
2A065

Démographie


Gentilé
Cargésiens

Population
municipale
1 263 hab. (2012)

Densité
27 hab./km2

Géographie


Coordonnées
42° 08′ 10″ Nord 8° 35′ 43″ Est

Altitude
60 m (min. : 0 m) (max. : 705 m)

Superficie
45,99 km2

L'église de l'Assomption dite « latine »

L'église latine
Appelée aussi église Sainte-Marie, l'église de l'Assomption (Santa Marìa Assunta) fut édifiée au XIXe siècle, de 1822 à 1828, pour répondre aux besoins de la population catholique de rite latin.

L'église dite « latine » est paroissiale. Elle a été construite avec les fonds recueillis par souscription lancée en 1817. En 1835, elle est gravement endommagé par un violent orage. En 1837 l'agrandissement de l'église et la construction du maître-autel sont envisagés. En 1845, les aménagements intérieurs n'étaient toujours pas réalisés. Entre 1970 et 1975, le décor peint de la nef est réalisé. Entre 1992 et 1997, l'ornementation du chœur a été réalisée par deux peintres russes, Anastassiya Sokolova et Valeri Tchernoritski. L'église comporte une façade antérieure scandée de pilastres plats et couronnée d'un fronton ondulant. Son chevet est arrondi. Elle possède deux chapelles latérales. L'intérieur de style baroque est décoré de peintures en trompe-l'œil. Cette église au clocher quadrangulaire est construite sur une terrasse dominant le golfe de Sagone. Elle fait face à l'église grecque.

En 1847 - 1748, est construit le clocher à étages, sommé d'un lanternon à oculus. Le clocher dont les cloches ont été exécutées en 1887 par le fondeur de cloches Ferdinand Farnier, est protégé et inscrit Monument historique par arrêté du 13 février 1989.

L'église paroissiale de l'Assomption dite église latine est inscrite à l'Inventaire général du patrimoine culturel - Dossier versé le 27 juillet 2007.

wavey

Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 6487
Age : 78
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Cargèse   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 9:24

Encore une fois, Christian, je reste sans voix devant ton savoir...
Bien à toi.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
SCHOETERS CHRISTIAN

Nombre de messages : 6752
Age : 65
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 9:54

Revenons a nos moutons

le phare de GIRAGLIA

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 329_210

Localisation Ersa, Haute-Corse

Construction 1848

Hauteur 25.8 m
Élévation 85.2 m
Portée 26 milles (48 km)

Feux 1 éclat blanc /5 s
Optique de focale
Lanterne Lampe halogène 150 W

Automatisation oui
Gardienné non
Visiteurs non


les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Ersa_i11
Enorme rocher de serpentine verte, l'îlot de LA GIRAGLIA constitue le prolongement septentrional du Cap Corse. Situé sur la commune d'ERSA au Nord des marines de BARCAGGIO et de TOLLARE, distant d'environ 1,2 à 2 milles nautiques de la côte (soit 2 à 2,5 km), cet îlot long d'environ 800 m, large en moyenne de 50 m s'élève à plus de 60 m au dessus de la mer. Il est exposé à tous les vents, d'accès difficile, isolé par les tempêtes une bonne partie de l'année. Il marque le passage obligé pour tous les navires allant d'un rivage à l'autre de la Corse, de la mer Méditerranée à la mer Tyrrhénienne.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 70537611


Son histoire...
C'est la Révolution Française qui crée en 1792 le premier "Service des Phares et Balises", mais c'est Napoléon 1er qui véritablement lance le programme du balisage des côtes françaises en organisant "l'administration des Phares et Balises" au sein de la Direction des Ponts et Chaussées. Il confie au savant François ARAGO la responsabilité d'une "commission permanente des phares". ARAGO fait appel à Augustin FRESNEL qui met au point le fameux système à lentilles qui portera son nom, essayé avec succès en 1821 sur la construction en cours de l'Arc de Triomphe. La Restauration, la Monarchie de Juillet, puis le Second Empire suivaient l'impulsion donnée par Napoléon 1er.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 3298_110

Ce n'est qu'en 1838 qu'une commission se rend en Corse, présidée par le capitaine de vaisseau DELOFFRE, avec mission de déterminer le nombre, l'emplacement et la nature des grands phares à construire tout autour de l'île. La commission prospecte les sites à retenir sur un petit vapeur "La Chimère".

La mise en chantier suit immédiatement et s'achève successivement par la mise en service de Pertusato, La Ravellata, Les Sanguinaires et La Chiappa entre fin 1844 et début 1845. Giraglia ne sera achevé qu'en 1848 avec trois années de retard dues à l'importance des travaux, aux difficultés rencontrées, aux mauvais temps et aux accostages périlleux. Sa construction relève de l'exploit car il fallut amener par mer de Bastia tous les matériaux et équipements, puis les débarquer dans des conditions périlleuses, enfin les monter à dos d'ânes au sommet de l'île. La construction dura 10 ans, à peine deux ans de moins que celle de la tour génoise du XVIe siècle dont la construction fut aussi un exploit.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Le_pha10

Le phare est un ouvrage magnifique qui se présente comme une petite forteresse crénelée surmontée d'une tour circulaire de 26 m de hauteur. Le hall d'entrée du phare était orné du buste de son concepteur Léonce RAYNAUD l'éminent spécialiste des phares du XIXe siècle, qui l'inaugura le 1er janvier 1848. Aujourd'hui ce buste a été ramené dans les locaux de la D.D.E. à Bastia. Il faut gravir 104 marches pour accéder à la lanterne. Les locaux inférieurs permettent d'accueillir deux gardiens qui étaient appelés à passer 15 jours au phare suivis de 8 jours à terre. N'oublions pas "l'appartement de l'ingénieur", toujours gardé en état de propreté irréprochable, en prévision des visites d'inspection.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 1097_111

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 1097_110
Le phare fut successivement alimenté au pétrole, puis à l'électricité produite par des groupes diesel, pour de nos jours être alimenté par des panneaux solaires. Pendant quelques années entre 1950 et 1980, une antenne émettrice d'aide à la navigation, radio-phare système gonio, fut en fonctionnement sur l'île.
Depuis les satellites et autres systèmes GPS ont rendu obsolète cette installation qui fut démontée.
Deux débarcadères ont été aménagés au niveau de la mer. Le plus important se situe sur le coté Est, à l'abri des forts vents dominants des secteurs Sud-Ouest à Ouest, mais le plus souvent exposé à la houle du large. Le second débarcadère plus sommaire est sur le coté Ouest, permettant l'accès par vents soufflant des secteurs Sud-Est à Est. L'accostage est le plus souvent assez acrobatique.
les phares en mer et à terre (1) - Page 33 14071610

Les seuls compagnons des deux gardiens se limitaient à quelques poules et leur coq ainsi qu'un âne, auquel les gardiens avaient bien irrévérencieusement donné le nom de "Monsieur l'Ingénieur". L'absence de source et de terre interdisait tout jardinage. La relève et le ravitaillement étaient assurés, temps permettant, par la vedette des phares et balises basée à Macinaggio



Aujourd'hui, le phare est entièrement automatisé et télécommandé. Les gardiens, désormais absents de l'île, ont du se reconvertir en agents de maintenance. La vedette est toujours présente à Macinaggio pour assurer le transport jusqu'au phare des agents et du matériel d'entretien.

La visite n'est malheureusement plus possible.
Désormais, la porte du phare reste close et le débarquement sur l'île est même interdit
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 5026
Age : 80
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: les phares en mer et à terre.   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 10:52


Salut Xavier,

Un mot, un geste, et Christian fait le reste Smilie 02
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 11762
Age : 71
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyMer 2 Sep 2015 - 10:55

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
polinar
Amiral
Amiral
polinar

Nombre de messages : 26124
Age : 69
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 EmptyJeu 3 Sep 2015 - 10:14

les phares en mer et à terre (1) - Page 33 La_rev10
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
Contenu sponsorisé




les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty
MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre (1)   les phares en mer et à terre (1) - Page 33 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les phares en mer et à terre (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 33 sur 67Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 32, 33, 34 ... 50 ... 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Cafetaria-
Sauter vers: