Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 les phares en mer et à terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 35 ... 67  Suivant
AuteurMessage
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Jeu 18 Déc 2014 - 20:18



Et comme il fait nuit, je termine par le phare de Nieuport la nuit!

Voilà c'est ma collection de photos pour l'instant, j'espère en faire d'autres durant mes petits séjours à l'étranger.

Je crois avoir satisfait quelques membres en postant ces quelques photos.

Bonne soirée à tout le monde dans l'attente que d'autres postent aussi quelques belles photos!
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Ven 19 Déc 2014 - 7:32

Sujet qui peut être développé (Ouvrez un dossier)

La côte belge comprend quatre ports :
Nieuport, Ostende, Blankenberge et Zeebrugge.
Ces ports sont difficiles d’accès à cause de nombreux bancs de sable qui longent la côte. Ceci explique la présence d’une signalisation pour l’accès aux ports ainsi qu’une aide à la navigation côtière.
Un cinquième phare avait été construit sur la digue de Knokke. Il a été démoli en 1952.
La Belgique a possédé trois bateaux-phares (ou bateau-feu) Wadelaar, Wielingen, Westhinder. Ceux-ci ne sont plus utilisés et ont été remplacés par une plate forme en mer. Un bateaux phares a été sauvés de la casse et ils est toujours visible dans le port de Zeebrugge.


Les 11 phares de cette région présentés ici.

Blankenberge (sur la digue.)
Heist (1) (sur la Koninglaan.)
Heist (2) (sur la digue.)
Knokke (lichttorenplein.)
Nieuport (1) (presqu'île Krommenhoek.)
Nieuport (2) (dunes de Lombardsijde.)
Ostende (1) (à l’ouest de l’entrée du port.)
Ostende (2) (à l’est de l’entrée du port.)
Ostende (3) (estacade ouest d'Ostende.)
Zeebrugge (1) (Sur l’Omookaai.)
Zeebrugge (2) (au bout du premier môle.)


Commençons par :

Blankenberge



Situation.
Le phare se situe sur la digue, du côté est de l’entrée du port

Historique
La première trace d’un feu à Blankenberge date de 1337. La première tour en pierre date de 1526. D’autres ont sucédés mais à des endroits différents. Un phare a finalement été construit à l’emplacement actuel et mis en service en juillet 1872. Mais en juillet 1944, il est dynamité lors du retrait de l’armée allemande. Le phare actuel est une construction de l’après guerre et il a été mis en service en 1950.
Le bâtiment en briques jaunes a deux niveaux. Il comprend le logement du gardien et est surmonté par une tour en béton.

Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales :
Situation : sur la digue.
Latitude / Longitude : 51°18’46'' N - 003°06’51'' E
Monument classé : oui en 2004.
Gardienné : non.
Visitable : oui.
Construction :
Année de construction : 1950.
Matériaux : béton.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 32 m.
Forme : -
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : oui.
Eclairage :
Optique : optique fixe.
Lampe : -
Puissance : 130.000 cd.
Couleur : blanche.
Visibilité : 20 miles.
Code : Fl (2) W 8s.
Hauteur de la lampe : 32 m.
Hauteur sur mer : 34 m.
Premier éclairage : 1950.
Electrification : -
Automatisation : oui.

Le phare est accessible.
Un petit musée maritime est situé au rez-de-chaussée et il est possible de monter au sommet de la tour. Il est le seul à être visitable en Belgique.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Ven 19 Déc 2014 - 8:18

Bonjour Christian,

Merci de prendre la suite avec toutes tes explications! On ne peut pas tout savoir! super super
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Ven 19 Déc 2014 - 8:30

Effectivement on ne peut pas tous savoir et je dois faire une correction; il reste en Belgique 4 bateaux phares tous sauvé de destruction et encore visibles actuellement: se sont:

Mayflower (Bargeweg, 13 à 8000 Brugge )





West-Hinder I (Rupelmonde.)
West-Hinder II (Rederskaai – Zeebrugge.)
West-Hinder III (Sint-Laureiskaai - Anvers.)
Pour compléter ce sujet une explication:

Les bancs de sable ont de tout temps causé de nombreux naufrages. Les accès aux ports de la Mer du Nord ont nécessité un balisage. On a d'abord placé des bouées mais celles ci n'étaient pas utiles de nuit. Le premier bateau-feu date de 1732. Il s'agit d'un bateau en bois, le Nore, muni d'un seul mat au-dessus duquel on a placé deux lanternes. Il est placé à l'embouchure de la Tamise, sur le banc de sable du même nom. Très vite d'autres bateaux-feux seront placés jusque Londres. Chaque bateau-feu porte toujours le nom du banc de sable qu'il balise.
L’histoire des bateaux-feux belges a débuté au 19° siècle avec les naufrages des bateaux reliant la Manche aux ports d’Ostende, de Zeebrugge, de Flessingue, de Gand et d’Anvers.
Le premier bateau-feu a été le «Paardemarkt». Il a été mis en service le 5 novembre 1848 sur le banc de sable du même nom situé en face du Zwin.
Le second est le «West-Hinder», mis en service le 15 mars 1864 sur le banc de sable, également du même nom, situé en face à 15 km de Nieuwpoort et à 32 km d’Ostende.
En 1863, le «Paardemarkt» change de nom et devient le «Wielingen» en changeant d’endroit de mouillage. Il est placé sur le banc de sable situé face à Heist, le «Pas van Wielingen».
En 1882, un troisième bateau-feu est mis en service, le «Wandelaar». Il est mouillé prés du «Wielingen», à l’autre bout du banc de sable. Il sera toutefois remplacé par une bouée en 1920. Et 10 ans plus tard, le «Wielingen» aura le même sort.
Entre temps, le «West-Hinder» est éperonné par un dragueur le 12 décembre 1912 et coule. Il aurait été renfloué et aurait repris du service.
A partir de là, les choses sont embrouillées. Trois nouveaux bateaux-feux identiques sont construits à Ostende et mis en service en 1950. Ils ont un moteur afin d’être autonome. Ils ont pour nom «West-Hinder I», «West-Hinder II» et «West-Hinder III». Deux sont opérationnels et le troisième sert de relève. Les deux emplacements sont les bancs de sable «West Hinder» et «Wandelaar».
Le 17 juin 1960, le «West-Hinder III» coule après sa rencontre avec le pétrolier norvégien «Le Branita». Il sera renfloué.
Le «West-Hinder I» est mis hors service en 1968. Les deux autres suivront en 1992 et 1994. Une plate forme, nommée «West-Hinder», est mise en service le 17 novembre 1993. Elle sera alimentée par panneaux solaires et éoliennes. Elle a pour fonctions la signalisation par feux, radar et corne de brume. En plus elle fournit les relevés du niveau d’eau, la hauteur des vagues et la température de l’eau. Le travail qui était en fait effectué par les marins des bateaux-feux.
Les trois bateaux-feux ont été sauvés de la casse et sont toujours visible au public.
Un quatrième bateau phare se trouve à Brugge. Il s'agit d'un bateau feu hollandais, le Mary Flower. Il a été transformé en restaurant.

wavey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 7:01

pour suivre (juste les phares de la côte belge si ça vous intéressent)

Le phare de Heist (il y en a 2)


.
Il s’agit du feu postérieur du premier port de Zeebrugge. Il a été construit le long de la Koninglaan



Historique

Suite à l’ensablement du Zwin, les bateaux n’ont plus accès au port de Brugge. La construction d’un nouveau port à Zeebrugge est décidée en 1895 et se termine en 1907. Trois phares seront construits afin de signaler et baliser son entrée.
Le phare a été construit entre 1905 et 1907 à l’arrière du port et sera le feu postérieur d’un alignement, le feu antérieur est situé à 250 m.
Ce sera la première construction en béton du littoral belge. Il sera embelli par des éléments d’art nouveau et des motifs en briques.
La base et la galerie sont octogonales. La tour, d’une hauteur de 30 mètres, est surmontée d’une salle de veille et d’une lanterne. Un feu blanc y brûle et a une portée de 11 miles. Il est éteint durant les deux guerres mondiales ce qui l’a préservé du dynamitage.
Avec l’agrandissement du port, le phare a perdu sa fonction et il est mis hors service en 1977. Un nouveau feu a été placé dans les installations portuaires.
Il est classé monument historique en 1981 et il a été restauré en 2004.


Caractéristiques du phare.
Caractéristiques générales :
Situation : sur la Koninglaan.
Latitude / Longitude : 51°20’15'' N - 003°13’49'' E
Monument classé : oui en 1981.
Gardienné : non.
Visitable : non.
Construction :
Année de construction : 1905 - 1907.
Matériaux : béton.
Architecte : Grendel.
Entrepreneur : -
Couleur : brique.
Hauteur : 34 m.
Forme : ronde.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : -
Eclairage :
Optique : -
Lampe : -
Puissance : -
Couleur : blanche.
Visibilité : 11 miles.
Code : éteint.
Hauteur de la lampe : 30 m.
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 1907.
Electrification : -
Automatisation : -

Le phare est accessible mais ne se visite pas
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Michel VERRASSEL
Maître Principal
Maître Principal
avatar

Nombre de messages : 254
Age : 70
Localisation : Bruxelles Jette
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 8:57

Bonjour à tous,

Bonjour Christian,

Le phare de Heist est depuis quelques années et malheureusement, appeler le Phare aux vaches (situés au milieu d'une prairie. Il mérite un autre nom plus sympa.

Allez cherchons quelque chose de plus méritant !!!!!!


marin simson marin simson michel marin simson marin simson
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 9:30

Oui Michel, mais il est vrai....qu'il a toujours porter son nom de "phare aux vaches"
en 1901


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 18881
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 17:57

gravelines 

Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com En ligne
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 18881
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 18:04


avec luc et michèlle Bollé
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com En ligne
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Sam 20 Déc 2014 - 19:44

une réponse Guy pour le phare de Graveline

Construit entre 1837 et 1843, d’une hauteur de 25,50 mètres et d’une portée de 26 miles (environ 48 Km), il était à l’origine tout blanc. Les marins ayant du mal à le repérer à cause de sa couleur, on décida de le repeindre en noir et blanc.

Ce fut chose faite en 1924. Aujourd’hui le phare est éteint (depuis 1989) et est remplacé par des balises sur les jetées du chenal
wavey wavey
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 21 Déc 2014 - 7:45

continuons sur nos phares de notre côte,

Heist le petit phare

(derrière ce phare un pylône rouge et blanc de 45m de haut surmonté d'un phare nouveau depuis 1983, il se trouve dans l'alignement du phare aux vaches et du petit phare)


Il s’agit du feu antérieur du premier port de Zeebrugge. Il a été construit sur la digue de mer

Le phare a été construit entre 1905 et 1907 à l’arrière du port et sera le feu antérieur d’un alignement, le feu postérieur est situé à 250 m.
Il s’agit d’une tour conique en pierres surmontée d’un balcon et d’une lanterne. Celle-ci contient un feu fixe avec réflecteur de type Fresnel. La lampe a fonctionné à l’acétylène puis a été électrifiée.
Avec l’agrandissement du port, le phare a perdu sa fonction et il a été éteint en 1977. Un nouveau feu a été placé dans les installations portuaires.
Il est classé monument historique en 1987.



Caractéristiques générales :
Situation : sur la digue.
Latitude / Longitude : 51°20’22'' N - 003°13’38'' E
Monument classé : oui en 1987.
Gardienné : non.
Visitable : non.
Construction :
Année de construction : 1905 - 1907.
Matériaux : pierres.
Architecte : -
Entrepreneur : -
Couleur : blanche.
Hauteur : 9 m.
Forme : conique.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : -
Habitation : non.
Eclairage :
Optique : fixe.
Lampe : acétylène puis électrique.
Puissance : 1000 W.
Couleur : -
Visibilité : -
Code : éteint.
Hauteur de la lampe : -
Hauteur sur mer : -
Premier éclairage : 1907.
Electrification : -
Automatisation : -




Le phare est accessible mais ne se visite pas
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5022
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 21 Déc 2014 - 8:39

Bonjour Jean Luc"r1j.." et les autres intéressés par les phares

Poster le18/12/14 à 20h09 page 3 du forum par Jean Luc " le phare des baleines" image trouble,de ce fait une correction que je me permet de faire:

A savoir:

L’ancien et le nouveau phare des Baleines sont situés à la pointe nord-ouest de l'île de Ré et plus précisément sur la commune de Saint Clément des Baleines dans le département de Charente-Maritime.



Le projet est ainsi lancé et les travaux commencent en juillet 1849 suivant les plans de l'architecte Léonce Reynaud. Les deux phares sont construits en même temps afin de rentabiliser la main d'œuvre. Le travail est partagé entre les deux phares en fonction des marées et de la météo.
L'allumage a lieu le 15 janvier 1854 et le fonctionnement se fait au pétrole. En 1881, on construit un bâtiment pour abriter la centrale électrique et quatre logements pour les gardiens.
C'est en 1882 qu'il est équipé d'une lampe à arc et d'une nouvelle optique. Il est ainsi reconnaissable grâce à ces 4 éclats toutes les 15 secondes.
Parmi les dates importantes, notons qu'en 1904 il reçoit une nouvelle optique et en 1928 il est équipé d'une lampe à incandescence. Une école pour gardiens de phare est également construite après la seconde guerre mondiale. L'ancienne tour a été classée monument historique en 1904.
Ce phare doit son nom au fait qu'une baleine se serait échouée au Nord de l'ile à la fin du XV° siècle.
Visites.
Depuis 2001, l'état s'est désengagé de la gestion complète du site. Celui-ci ne s'occupera plus que de l'entretien de la lanterne, laissant à une société privée la tâche d'entretenir le bâtiment et d'en faire un lieu touristique. C'est ainsi que l'on peut visiter le phare et monter jusqu'à la lanterne (272 marches)






mais qui, malheureusement, ne se visite pas. L'ancienne tour a été restaurée et l'école des gardiens a été transformée en musée. Visite très didactique sur les phares et le balisage.
Le phare est accessible toute l'année.


Caractéristiques générales :
Situation : Saint-Clément-des-Baleines.
Latitude / Longitude : 46°14’41'' N - 001°33’42'' W
Monument classé : oui, en 2012.
Gardienné : non.
Visitable : oui.
Construction :
Année de construction : 1849 à 1854.
Matériaux : pierres de taille, kersantite.
Architecte : Léonce Raynaud.
Entrepreneur : J.B. Mady.
Couleur : pierre naturelle.
Hauteur : 57.10 m.
Forme : tour octogonale accolée à un bâtiment.
Nombre d'étages : -
Nombre de marches : 227.
Habitation : oui.
Eclairage :
Optique : 1° ordre.
Lampe : arc puis à incandescence.
Puissance : 2 x 650 W.
Couleur : blanche.
Visibilité : 27 milles.
Code : Fl(4)15s.
Hauteur de la lampe : 51.30 m.
Hauteur sur mer : 59.30 m.
Premier éclairage : 15 janvier 1854.
Electrification : 1882.
Automatisation : 2001.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 21 Déc 2014 - 9:34

Bien joué Christian! je n'avais pourtant pas bu lorsque j'ai pris la photo, mais c'était avec le petit appareil de mon épouse et pas avec le mien. La tienne est bien plus nette! super
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 18881
Age : 66
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 21 Déc 2014 - 9:42

........le FOUR 
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com En ligne
r1bjl
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2391
Age : 64
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   Dim 21 Déc 2014 - 9:46

Hé oui Guy, mais celui-là je ne l'avais pas raté malgré que j'étais dans un petit bateau qui bougeait pas mal!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les phares en mer et à terre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
les phares en mer et à terre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 67Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 35 ... 67  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Divers :: Cafetaria-
Sauter vers: