Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 restauration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 1:14

MOTEUR DE CHAR  sifflotte 

l"aumonier cuylits qui a acheté et fait don aux cadets du desguin a
fait instaler le moteur

une légende de plus , le monstre du loch ness etc;;;;
Revenir en haut Aller en bas
NAVYCOOL
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5896
Age : 59
Localisation : Ostende-Oostende
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 5:13

sur le desquin possible , je ne savais pas  , mais je sais que sur un ,,c'est d'un char ,,,

J'ADORE ton  commentaire ''une légende de plus , le monstre du loch ness etc;;;;'' toujours ta pt phrase pour se foutre la tète des personnes  sot sot !!!!!!

_________________
voir ma présentation
Revenir en haut Aller en bas
chkchk karthouch
Quartier-maître
Quartier-maître
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 67
Localisation : W.S.P.1150
Date d'inscription : 01/08/2010

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 7:32

Bonjour
Sur le desguin ,moteur de bus boîte de char ,télégraphe électrique .
Montage par les cadets & élèves de l'école de Cuilits
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 9:21

chkchk karthouch a écrit:
Bonjour
Sur le desguin ,moteur de bus boîte de char ,télégraphe électrique .
Montage par les cadets & élèves de l'école de Cuilits

Intéressante précision  super 
Revenir en haut Aller en bas
René
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 6455
Age : 59
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 9:26

NAVYCOOL a écrit:
sur le desquin possible , je ne savais pas  , mais je sais que sur un ,,c'est d'un char ,,,

J'ADORE ton  commentaire ''une légende de plus , le monstre du loch ness etc;;;;'' toujours ta pt phrase pour se foutre la tète des personnes  sot sot !!!!!!


Jean Marie,
COOL....  beer Tu sais comment cela se passe toujours,
TOUJOURS  pleure sifflotte 
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 9:31

Bonjour les amis
Voici un extrait du récit de Robert Gollier ancien cadet .
témoignage tiré de "témoignages anciens Cadet"

"La vedette avait été rebaptisée « Robert Desguin », nous disions usuellement le Desguin. Elle était assez délabrée et en piètre état. Le moteur d’origine avait été remplacé par un moteur de camion bricolé en moteur marin et nettement trop faible pour sa tâche. " jap 

Revenir en haut Aller en bas
NAVYCOOL
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 5896
Age : 59
Localisation : Ostende-Oostende
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 12:20

chkchk karthouch a écrit:
Bonjour
Sur le desguin ,moteur de bus boîte de char ,télégraphe électrique .
Montage par les cadets & élèves de l'école de Cuilits

Merci pour l'info Christian  thumleft thumleft au moins le sujet est bcp plus clair  Very Happy Very Happy 

_________________
voir ma présentation
Revenir en haut Aller en bas
van Kasteren Carlo
Modo
Modo
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 83
Localisation : Luxembourg Grand Duché
Date d'inscription : 07/11/2010

MessageSujet: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 13:45

La grande différence entre les moteurs semi-rapides  (625 t/m.) et les modernes (2000 à 3000 t/m.) réside dans le couple moteur à bas régime.
Alors que la courbe de couple est presque horizontale pour les semi-rapides, les modernes accusent une courbe qui égale celle des autres
seulement vers 1500 à 1800 t/min.
C'est ce manque de puissance à bas régime au départ qui empêche le moteur d'atteindre sa puissance nominale.

Il n'en est pas de même dans l'usage routier où la boîte de vitesse permet de passer ce cap.
Pour le  *Dender* nous avons été amené à adapter les hélices en conséquence pour pallier à ce phénomène.

_________________
Carlo

---> voir ma présentation

Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: restauration   Sam 23 Aoû 2014 - 15:06

non navycool , pas pour se foutre du monde , pour démontrer comment naissent les légendes
c'est cuylits lui même qui l'avait expliqué que c'était un moteur de bus
et christian (kartouch) qui se fait hélas rare sur le forum était
mécano dans la meme période que moi , il a aussi fait lombardsijde
a la meme période que moi , il doit avoir des souvenirs de cette
période , et il a également fait le voyage sur le godetia ,lui comme
1 maitre machines et goblet officier pont en 72 ou j'étais a bord
comme secretaire a cette période
et c'est aussi une certitude car en 72 ST MALO c'est le seul voyage
avec des cadets

salut rené
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: restauration   Dim 24 Aoû 2014 - 6:31

Re bonjour les amis techniciens
comme auparavant encore un texte d'un ancien Cadet"Georges Ongenae :cadet en 1956 "à qui j'ai extrait cecci de son récit:

Ma première croisière a été une balade sur le Canal de Bruxelles, le Rupel, l’Escaut pour arriver à Zeebrugge. Cela se passait à bord du Caroline, une vedette venant de la Kriegsmarine et rééquipée d’un moteur d’autobus de la SNCFV, de même que la boite de vitesse qui assurait la transmission vers l’arbre d’hélice. A ce moment, la section avait 3 vedettes, le Caroline en fonctionnement, le Robert DESGUIN en cour de réfection (une autre vedette allemande) et un FAIRMILE (vedette anglaise) servant de base flottante, le rêve du « Vieux » étant un jours d’arriver à le refaire naviguer.


Le commandant ROBA voulait à tout prix faire re-naviguer le « DESGUIN », mais nous n’avions pas de gros moyens, aussi c’était dans les ateliers de la SNCFV qui nous fournissaient en vieux moteurs de bus, adaptés à un usage marin par l’adjonction d’inverseurs de marche, les deux moteurs étant reliée par courroies à un tambour central couplé à l’arbre d’hélice. Un montage un peu hybride mais qui fonctionnait.

En 1958, la CMB, qui nous parrainait pour tout ce qui était peinture et cordages, a décidé, suite à l’intervention du Capitaine HUBERT, de se charger de la remise en meilleur état du « CAROLINE ». Soit un moteur et un inverseur marins, remise en ordre des parties habitables, toilettes, cuisine et la création d’une passerelle sur l’arrière de la timonerie. Le bateau nous fut livré comme neuf et peint en blanc.

Ce fut alors l’occasion de naviguer avec plus de sécurité encore puisque nous avions une unité en parfait état.

Vint alors le temps des croisières à deux bateaux, le « DESGUIN » fonctionnant vaille que vaille, était pris en remorque en cas de problème.

Les sections de Bruxelles et de Liège reçurent alors deux vedettes dites du Rhin, le « RUPEL » à Bruxelles qui reçu le nom de « TRÉZIGNIES » (B30) en souvenir du Caporal qui se sacrifia en 1914 à Pont-Brûlé » pour arrêter l’avance des troupes allemandes. Ce fut aussi la création de « Promotion Maritime » ASBL cherchant à obtenir via ses membres, de l’aide pour aider au développement de la Section. La section de Liège recevant « L’OURTHE »

A cette époque également, le CAROLINE devint B25 et le DESGUIN B23.

Georges Ongenae, dit Boule
 jap wavey 
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: restauration   Dim 24 Aoû 2014 - 18:30

salut

je me souviens bien de ongenae il était lieutenant pont(cdc)

un jour en arrivant a la base avec le trésignies ,de la fumée sort des
écoutilles de la salle des machines , une lumiére rouge intense illumine
les hublots

c'est ongenae qui organise un exercice incendie , il avait bloqué dans
l"étau une fusée de secours pour voir les réactions
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: restauration   

Revenir en haut Aller en bas
 
restauration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les dossiers du forum :: La 2ème vie des ex-navires de la ZM-FN-
Sauter vers: