www.belgian-navy.be
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Mon passage dans la Royale - Page 7 Bouton10  Mon passage dans la Royale - Page 7 Goog_l10  

Partagez
 

 Mon passage dans la Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Corvées   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyMer 25 Juin 2014 - 18:05

Des corvées à la venue d'un amiral, à bord...

Après notre passage en baie de Saint Tropez, le chargement des torpilles de combat et notre petite station en face de chez B.B., la vie coule lentement, à poste, au quai Noël.
Les corvées succèdent aux corvées : Peinture coque, pont, superstructures, TLT, tourelles, etc...
Bref, notre cher navire commence à briller comme un sou neuf.
Pour clore le tout : corvée de munitions (obus de 57 mm par conteneurs de 4, roquettes ASM de combat, cartouches de 12,7 mm pour les mitrailleuses) et, pour finir, corvée de vivres.
Qu'est-ce que cela peut bien cacher ?
Jusqu'à présent, "Radio Coursives" est restée muette.
Mais voilà qu'on nous annonce la venue d'un amiral, à bord, pour une ultime croisière des Salins.
Ce sera pour demain.
Hola ! hola ! Voilà qui sent le vent du grand large...

Mon passage dans la Royale - Page 7 001corvee-de-vivres_imagesia-com_l35f_large

[photo empruntée : Corvée de vivres]
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Amiral à bord...   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptySam 5 Juil 2014 - 12:13

Branlebas ! branlebas !
Quelques temps après, les haut-parleurs nous confirment la venue à bord de l'amiral et le départ pour la fameuse dernière croisière des "Salins".
Nous devrons montrer tout ce que nous savons faire après être passé par le centre d'entrainement de la flotte.
Nous sommes fins prêts à appareiller ; les "bouchons gras" ont mis à chauffer, il y a belle lurette.
Bref, à l'heure dite, tout l'équipage est à poste pour accueillir notre important visiteur et le voilà qui grimpe la coupée salué par les sifflets des manoeuvriers.
"L'équipage aux postes de manoeuvres" ! Et c'est parti...
Nous sommes les premiers, comme d'habitude, à commencer les exercices par un CASEX.
Tout se déroule sans anicroche, pour toutes les spécialités ; toutes les opérations sont bien rôdées, maintenant.
En milieu d'après-midi, l'amiral prend la parole et nous fait part de son contentement ; pour le coup, il n'y aura pas d'inspection (traditionnelle) de sacs.
Ouf, quelle corvée ! ...
Nous sommes déclarés "opérationnels", à nouveau ; ce qui se traduit par l'annonce que nous attendions tous : demain matin, départ pour Gibraltar.
Nous allons participer à un exercice d'envergure, avec nos "amis" anglais.
Hourra ! Je suis aux anges ; enfin une navigation de longue haleine.
Pendant le retour à Toulon, je trouve le temps de faire un petit viron sur le pont et je découvre, flottant à la corne du mât, le pavillon de notre cher amiral.
Quatre étoiles ! Mazette ! Un VAE ; Décidément, la Royale n'a pas lésiné sur les moyens...

XM

Mon passage dans la Royale - Page 7 1963-29-_imagesia-com_lgzi_large
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Gibraltar   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyLun 7 Juil 2014 - 19:22

...Gibraltar !

Cette fois, c'est parti pour de bon.
Passage habituel en rade des Vignettes, contournement du cap Cépet et, enfin, nous mettons cap à l'ouest.
Le cap sicié, les deux frères (ilôts au large du cap) ; que de souvenirs, c'est là que j'ai passé mon diplôme de plongeur 1° degré.
Rien de particulier à signaler, jusqu'au lendemain matin où nous rejoignons la côte espagnole.
Je suis un lève-tôt et comme je ne suis pas de quart, je grimpe sur le pont où j'ai tout loisir de bénéficier d'un splendide lever de soleil sur les Baléares qui défilent à babord.
Quelques temps plus tard, alors que je suis passé sur tribord, je suis intrigué par des signaux lumineux qui semblent provenir du rivage espagnol.
En fait, je m'aperçois bien vite que ceux-ci sont émis par un gros navire qui vient de s'en détacher.
Bien vite, je monte sur l'aileron tribord où un timonier me confirme qu'il s'agit d'un croiseur espagnol qui nous demande, par Scott, de bien vouloir nous faire reconnaître.
Chose faite, il vient nous renifler de près, puis s'éloigne satisfait, sans doute.
J'ai été intrigué par sa silhouette très démodée et la forme tout à fait inhabituelle de sa passerelle.
En confrontant mes souvenirs et quelques sites internet adéquats, je pense, aujourd'hui, qu'il devait s'agir du "Canarias".
Bref, notre navigation continue et finissons par arriver en vue du fameux rocher.
C'est bien la vérité de dire que sa face "Est" est abrupte et austère, et ce ne sont pas les grandes surfaces bétonnées qui servent à récupérer l'eau de pluie nécessaire aux besoins domestiques de l'enclave qui arrangent les choses.
Nous contournons "Europa Point et, la jetée doublée, nous pénétrons dans le port mythique de Gibraltar.
Un rêve se réalise...

XM

Mon passage dans la Royale - Page 7 00-cap-sicie-001_imagesia-com_ljvl_large
* [Image empruntée]

Mon passage dans la Royale - Page 7 000-baleares-001_imagesia-com_ljvu_large

Mon passage dans la Royale - Page 7 000-croiseur-c21-canarias_imagesia-com_ljw6_large
*[Image empruntée]

Mon passage dans la Royale - Page 7 00-le-rocher-de-gibraltar-002_imagesia-com_ljwe_large

Mon passage dans la Royale - Page 7 00-gibraltar-003_imagesia-com_ljwh_large
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: A quai, à Gibraltar   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyLun 21 Juil 2014 - 17:37

... A quai, à Gibraltar.

Vite, un petit tour sur le pont...
Et bien pas de doute ; hier, je n'ai pas rêvé, nous sommes bien à Gibraltar.
Aujourd'hui mon tiers est de service et je suis promu "estafette", à disposition de l'officier de garde.
Celui-ci me demande d'aller porter un pli à l'Amirauté ; un vieux vélo est à ma disposition en bas de la coupée.
Quelle veine, pour moi, que de pouvoir bourlinguer à travers tout l'arsenal.
La première fois, ce sera un peu compliqué, n'ayant que mon pauvre anglais scolaire pour demander ma route.
Les suivantes, ce sera plus facile et je pourrai flâner un peu le long des quais et des bassins.
Bref, j'arrive, pose mon vélo, frappe à la porte et entre, après que le factionnaire m'y ait autorisé.
Holà ! Holà ! Où ai-je mis les pieds.
Il y a là une bonne trentaine de Wrens, toutes accupées à des tâches bureaucratiques : machines à écrire, faxes, transmetteurs, etc...
Le bruit et les paroles cessent d'un seul coup et je reste là, un peu cucu, au fond de la salle.
On me fait comprendre qu'il faut que j'emprunte l'allée centrale, que je grimpe les 3 ou 4 marches d'une grande estrade où trône une Wren-Chief.
Je m'avance au milieu des gloussements de ces dames qui semblent bien avoir pour cause mon passage parmi elles ; le pompon rouge, sans doute...
Après avoir salué, je remets mon message, sans que je reçoive un seul mot et un seul regard en échange, et j'attends, bras ballants, face à la "meute", que l'on veuille bien me dire ce qu'il faut que je fasse.
Le supplice du "Pilori", ce devait être un peu ça.
Enfin, après un sacré bout de temps, une des opératrices apporte une feuille dactylographiée qui m'est remise, après avoir été dûment cachetées par sa "gracieuseté".
Je salue et me hâte de sortir au plus vite, au milieu du même petit chahut qu'à mon arrivée.
Ouf ! dehors ; vive l'air du large...
Je reviendrais 2 autres fois dans la journée...

XM

Mon passage dans la Royale - Page 7 000-gibraltar-rn-to-day-001_imagesia-com_m45z_large


Mon passage dans la Royale - Page 7 000-gibraltar-rn-to-day-002_imagesia-com_m460_large


Mon passage dans la Royale - Page 7 000-wrens-1963_imagesia-com_m461_large




Dernière édition par Xavier MONEL le Mer 30 Juil 2014 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
VALKIRI

Nombre de messages : 6071
Age : 83
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptySam 26 Juil 2014 - 16:45

L O J'espère que tes deux autres visites ont étés plus "cordiale"
pour revenir sur les termes de la "Royale" voici ce que j'ai trouvé au sujet des
"bouteilles" mort de rire 

Pas d’eau aux postes équipage… Pas d’eau aux sous offs…Je suis fatigué, j'ai envie de dormir, je vais aux latrines des officiers, bizarre, là y’a de l’eau !. Et oui à bord du FOCH les latrines sont à part des douches chez les officiers. Je commence à me laver les mains dans un urinoir,les mains pleines de savon qui ne voulait pas partir, et pour cause, c'était de l'eau de mer...

Et là, le sako entre…
Il devait sûrement me guetter depuis un moment en se demandant ce que je faisais a traîner à cette heure là dans les coursives offs.
Impressionnant dans la lumière rouge , il me demande ce que je fais là.
Je lui explique…Allez expliquer à un sako

Le lendemain, convoqué par le bidel, j’apprends que j’ai 2 tours de consigne.

Vous voulez le motif ?

C’est :" S’est lavé les mains dans les bouteilles réservées aux officiers
Une bien bonne à ajouté après "essardé"  et "gatte"

Salut   marin barre

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Mon passage dans la Royale - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Bouteilles, Essarté, Gattes, etc   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyDim 27 Juil 2014 - 9:37

Bonjour Valkiri.

C'est toujours un plaisir que de recevoir un message aussi enrichissant de ta part, en ce qui concerne le vocabulaire de la marine (entre autres sujets).
Pour les Gattes, je savais (et nous en avions déjà parlé, il y a quelques temps).
Par contre, pour "bouteille" et "essardé", c'est une autre affaire...
Sans doute, le spécialiste "Marine" que tu es sait-il à quoi se rapportent ces termes qui nous viennent généralement de la marine à voile.
Pour ma part, quand je bute sur l'un d'eux ; je tape "Marine Glossaire" sur mon moteur de recherche (Maxthon) et, la plupart du temps, je trouve.
Ainsi, pour "Essarter", j'ai trouvé > laver le pont à la serpillière ; et bien, ma foi, j'aurais du être quartier maître serpilleur plutôt que DSM, vu le nombre de fois que j'ai manié la vadrouille...
Pour "Bouteille" > Lieux d'aisance des officiers ; ainsi nommés parce que, dans la marine en bois, leur saillie sur la coque rappelait une bouteille...
Pour le reste de l'équipage, il fallait se contenter des "Poulaines" ; mais là, j'ai donné sur le croiseur "Océan" (ex "Suffren") de l'école des armes sous-marines à Toulon.
Voilà, je pense que tu avais fait ma même démarche et enregistré les réponses bien avant moi.
Merci encore et "Bon vent".

Xavier MONEL

Mon passage dans la Royale - Page 7 00000-bouteille-trbord-69931450_imagesia-com_mcyc_large

Mon passage dans la Royale - Page 7 1963-46-_imagesia-com_mcye_large
Revenir en haut Aller en bas
VALKIRI
Admin
Admin
VALKIRI

Nombre de messages : 6071
Age : 83
Localisation : OSTENDE
Date d'inscription : 27/09/2009

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyDim 27 Juil 2014 - 14:45

L O Xavier  Pour essardé extrait du le Glossaire des termes courants de vocabulaire maritime, Ecole Navale et Groupe Ecoles du Poulmic, Edition 1977)


Essarder : Essuyer, assécher avec un faubert ou une serpillière.

pour conclure avec les recherches faites a ce sujet je crois que l'expression exacte du principal français pendant les postes de propretés  était "éssarder les gattes avec un faubert"  dont acte


REF: www.netmarine.net/guides/dico/index.htm#E

Salut    salut 

_________________
Dans la vie il y a trois routes
L'estime:l'idéal que l'on poursuit
La route vraie:la vie réelle de tous les jours
La route sur le fond:c'est le destin

---> voir ma présentation

Mon passage dans la Royale - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Termes de Marine   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyDim 27 Juil 2014 - 17:37

Bonsoir Valkiri.

Voilà, je crois que tu as le mot de la fin.
Je te souhaite de passer une bonne soirée.

Xavier

Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Visite de Gib...   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyLun 28 Juil 2014 - 18:37

...Visite de Gibraltar.

Aujourd'hui je suis de tiers de sortie ; vivement cet AM...
Mais avant, ce matin, après les postes de lavage et d'entretien, il nous faudra passer par un briefing, avec notre officier, au PC ASM.
Il s'agit de nous faire connaître ce que l'Etat-Major attend de nous, au cours des jours à venir.
En fait, l'exercice Franco-Anglais (dont j'ai oublié le nom) qui se prépare est purement ASM, même si les autres spécialités auront à assumer leurs postes de combat, comme à l'acccoutumé.
Il y aura 2 phases séparées par une période de repos et de débriefing.
Pendant la première, nous devrons interdire le passage, d'est en ouest, à tout sous-marin russe qui tenterait de rejoindre l'Atlantique (Nous sommes en pleine guerre froide).
Au cours de la seconde, ce sera le contraire ; toute tentative de forcer le barrage, d'ouest en est, devra être annihilée.
Comme compagnons de jeu, nous auront le sous-marin "HMS Porpoise" sensé jouer l'intrus et la toute neuve Frégate F109 "HMS Leander" pour mener la chasse avec nous.
Fin de réunion, tout cela sera pour demain ; maintenant pensons à déjeuner et à notre visite.
Nous voilà partis et parés à escalader le "Rocher".
La ville, elle-même, ne présente (1963) aucun attrait particulier, excepté un curieux mélange hispano-Anglais (c'est du moins comme cela dans mes souvenirs).
Ce qui m'intéresse ce sont les singes, dont on dit qu'ils vivent en liberté, tout en haut, et la vue soit-disant imprenable.
Sur ces deux points, au moins, je ne serai pas déçu.
Des singes effectivement, il y en a ; nous les rencontrons, avant le sommêt, dès les dernières maisons dépassées.
C'est fou ce qu'ils peuvent être effrontés.
Et puis, il y a la vue... ; à vous couper le souffle.
Ici, l'on comprend vraiment pourquoi les anglais défendent (et défendront toujours) "bec et ongles" leur petite enclave.
On voit tout sur 360° et sur une très grande distance ; un vrai "nid de pie", ce rocher.
Descente, petite bière anglaise et retour à bord.
Plus tard, dans la soirée, nous apprendrons que trois de nos "têtes plates" feront la première partie de l'exercice dans les geôles anglaises.
Heureusement que ce ne sont pas des DSM.
Voilà ce qu'il en coûte de se battre...

XM

Mon passage dans la Royale - Page 7 000-hms-porpoise-001_imagesia-com_mfqq_large

Mon passage dans la Royale - Page 7 00-f109-hms-leander-002_imagesia-com_mfqg_large

Mon passage dans la Royale - Page 7 00-gibraltar-singes-003_imagesia-com_mfr9_large
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyVen 8 Aoû 2014 - 17:02

...Jour de Gloire ?

Echo dans le 350, distance 1.000 yards ! (Plus de 50 ans après, ce doit être à peu près ça, si ma mémoire est fidèle).
Voilà ce que j'annonce, conformément à la procédure ; mon collégue du DUBA, n'a pas encore "décoincé".
Il faut dire que le DUBV (sonar de veille) a un faisceau plus large que le DUBA (sonar d'attaque).
Je n'en crois pas mes oreilles tellement le contact est clair et net ; voire métallique.
Jamais je n'avais entendu et plus jamais je n'entendrai, sans doute, cela (sauf, peut-être, au centre écoute, lors d'un entrainement).
C'est assez étonnant, car depuis des heures, nous n'avons eu que des faux échos (marsouins, navires en transit, hauts fonds, etc...) ; mais pas du sous-marin "HMS Porpoise", notre sous-marin leurre.
Pourtant, il est bien par là, car ce matin, nous l'avons vu passer en surface, à quelques encablures, et nous lui avons rendu les honneurs.
Ensuite, il est parti vers le large, rejoindre sa position d'attente et puis, à l'heure prévue, reprendre sa route pour essayer de forcer notre barrage, sans se faire détecter.
Plus tard, nous avons fait de même avec la frégate "HMS Leander" dont nous avons emboité le pas, en bon matelot.
Mais que fabrique-t-elle, justement, cette belle frégate qui doit pourtant connaître ces lieux comme sa poche ?
Mais rien du tout, ma parole ; elle n'a rien détecté du tout !!!
Maintenant, le DUBA est "calé" lui aussi ; pas question de laisser filer notre proie...
C'est notre "Boeuf" qui est de quart ; notre officier étant de sieste (cela arrive même aux officiers).
Il poursuit la procédure et donne les ordres appropriés.
"Faux écho", nous annonce la passerelle, "reprenez la veille".
Le même contact est repris presque immédiatement.
"Echo dans le 350, distance 1.000 yards" confirmons-nous, à nouveau, DUBV et DUBA à l'unissons.
Re-procédure et re-Boeuf...
"Encore une fois, faux écho ; navire en surface dans l'azimut", nous dit la passerelle.
"Abandonnez ce contact ; vous êtes calés sur un navire russe à la remorque d'un autre navire russe".
Après tout, vu de notre PC ASM plongé dans le noir et sans vue sur l'extérieur, cela semble plausible.
Mais pas pour notre officier ASM qui rentre dans le local, comme une furie, et qui me lâche au passage (le DUBV est juste à côté de la porte) "Bon Dieu Monel, mais qu'est-ce que tu fous, tu ne vois pas que tu tiens notre sous-marin" !
Je n'ai pas le temps de m'expliquer ; ce sera pour plus tard, car il a déjà pris les affaires en main.
Lui, il a un répétiteur sonar et un haut parleur dans  sa cabine et il a déjà tout compris.
"De PC ASM à passerelle ; ici Méchet : contact sous-marin avéré ; je prends la direction des opérations".
Sur son ordre, nous reprenons, une fois de plus, la procédure et nous n'avons aucun problème pour "recoller".
Et voilà, c'est parti ; mais cette fois, ce n'a plus du tout l'air d'un vulgaire CASEX du centre d'essais des Salins d'Hyères.
Tout va très vite ; les ordres fusent et les changements de caps s'enchainent à une vitesse vertigineuse.
Nous, les 2 détecteurs, nous avons bien de la peine à ne pas perdre le contact.
Notre hantise, c'est quand le bâtiment doit virer de 180° et que celui-ci se retrouve brutalement dans notre sillage, au milieu des bouillonnements et des bruits d'hélices.
D'autant plu, qu'alors, nous devons manoeuvrer notre sonar, en sens inverse, à 360°) pour éviter que le cable de connexion ne s'enroule autour de son axe et ne s'arrache (je ne sais pas si vous me suivez ?).
Cela prend un certain temps et s'ensuivent des instants d'angoisse (ah, les sueurs froides), car les sous-marins qui connaissent bien ce moment, en profitent pour se dérober.
Cependant, ce contact, nous ne le perdrons pas et c'est alors que notre officier va faire preuve de tout son art.
Nous continuons à le harceler de nos ping ! ping ! ping ! et lui, bien sûr, les entend très nettement sur sa coque.
A la fin, il doit comprendre qu'il ne sert à rien de jouer les sourds et qu'il est bel et bien démasqué.
C'est alors que, sur nos 2 scopes, l'écho lumineux se dédouble et qu'un deuxième spot se fait jour.
Pas de doute, c'est bien un sous-marin et il s'éloigne tout doucement du deuxième cargo.
Si c'est notre "HMS Porpoise", son commandant est sacrément fortiche ; il a bien failli passer en Atlantique.
Au bout d'un certai temps, alors que nous avons utilisé toutes les méthodes d'intimidation, le commandant nous demande de stopper la poursuite.
Après le debriefing auquel il participera le lendemain (ou le surlendemain), notre officier nous confirmera qu'il s'agissait d'un sous-marin russe qui essayait de se faufiler en passant le détroit sous le deuxième cargo russe.
En fait, la réalité aura dépassé la fiction, car en cette période de guerre froide, c'était une véritable aubaine que de repérer un de ces passages.
Alors, après toutes ces émotions, il ne nous restera qu'à reprendre notre CASEX franco-anglais ; mais cela manquera un peu de sel.
Dommage !

XM

Mon passage dans la Royale - Page 7 0000-amiral-mechet_imagesia-com_mupa_large

L'Amiral Méchet, ex LV ASM sur le "Normand" en 1963/64, dont je salue ici, avec émotion, la mémoire
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: ...Mers el Kebir   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyJeu 4 Sep 2014 - 17:18

Nous reprenons donc notre CASEX, mais l'esprit n'est plus le même ; à l'excitation de ces moments forts succède la routine.
Pendant les heures qui suivent, à part le "Porpoise", rien de spécial ne viendra la rompre.
Finalement, comme prévu, nous regagnons "Gib" pour le debriefing de cette première phase et pour refaire les pleins.
C'est à la suite de cette réunion, à l'Amirauté, que nos officiers nous donneront la version officielle de "l'évasion" de notre sous-marin russe.
Le temps est compté et nous voilà déjà repartis pour la deuxième partie de l'exercice.
Cette fois-ci, il nous faudra déjouer toute tentative de passage d'un sous-marin "ennemi", d'Atlantique en Méditerrannée.
En avant donc pour l'Atlantique.
J'aurais bien aimé ne pas être de quart lors du passage du détroit, pour pouvoir comtempler les fameuses "Colonnes d'Hercule" ; hélas, je n'en verrai rien puisque j'officie au PC ASM.
Seul un changement notable, dans le comportement de notre navire, nous y indiquera le changement de mer.
En effet, d'un seul coup, la houle sêche qui nous secouait depuis le départ, devient soudain plus longue et plus perverse, et certains estomacs mal aguerris en feront les frais.
Pendant les deux ou trois jours de notre navigation au large du Portugal, de l'Espagne et du Maroc, je ne verrai pas grand-chose, non plus.
Le temps est détestable et les grains chassés par le vent défilent au ras des vagues.
Deux exceptions, cependant : la côte aux abords de Cadix (sous un ciel d'enfer) dont je garde un souvenir précis et celle de Casablanca, lors d'une éclaircie.
Pendant toutes ces heures, nous aurons l'occasion de prendre quelques contacts sonar avec notre "Porpoise" et, plus souvent encore, d'être torpillés par lui.
Ici, dans le détroit, les eaux sont brassées en permanence, les hauts-fonds quasi ininterrompus et les couches bathymétriques incohérentes, ce qui ne facilite pas la tâches des détecteurs ASM.
Enfin, le moment est venu de revenir à "Gib" ; mais en fait, ce ne sera pas pour tout de suite.
Effectivement, les haut-parleurs nous informent que nous sommes déroutés sur Mers el Kébir, sans que l'on nous donne la raison de ce changement de programme, cependant.
Personnellement, j'en suis ravi.
Depuis le temps que je rêvais de connaître "in situ" ce port de guerre mythique dont je connaissais assez bien l'histoire et qui était devenu une des bases sous-marines des mieux protégées au monde, avec son arsenal, ses magasins, ses ateliers, ses bassins et ses radoubs, tout cela creusé dans la roc.
Comme il n'y a plus de veille ASM, je peux à satiété, quand je ne suis pas de quart, profiter du paysage d'une rare beauté qui défile à quelques encablures, sur tribord.
Ces rivages sont vraiment d'une sauvage nature.
Après quelques heures ce spectacle prend fin ; nous arrivons au port.
Un petit virage à droite, au bout de la grande digue, et nous accostons à elle, par tribord.
Chouette, nous sommes au tout début de l'après-midi et je suis de quart de sortie.
Avec un peu de chance, il y aura des permissionnaires...

XM

*Mon passage dans la Royale - Page 7 Oran2_imagesia-com_o01i_large

Le port d'Oran et Mers el Kebir de nos jours
Revenir en haut Aller en bas
titian
Capitaine de vaisseau
Capitaine de vaisseau
titian

Nombre de messages : 998
Age : 68
Localisation : quenast
Date d'inscription : 23/09/2012

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyJeu 4 Sep 2014 - 18:57

Très bonne mémoire , Xavier.
J'adore tes récits.
Ne fatigue surtout pas , on est quelques-uns à te lire ...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: A Titian   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyVen 5 Sep 2014 - 7:28

Bonjour Titian.

Merci pour tes encouragements ; je suis heureux que cela te plaise, bien qu'en fait, ce ne soit que la narration de la vie courante d'un matelot.
Question mémoire, je n'ai pas trop de problèmes, quoique...
Quoique, par moments ; il faut bien que je fouille un peu dans mes souvenirs.
Mais, que veux-tu ; quand on aime, et Dieu sait combien j'ai aimé et combien j'aime encore la Marine, les souvenirs, ça marque.
Et puis, durant cette période de ma vie, j'étais fiancé et, comme tel, j'écrivais presque chaque jour à celle que j'allais épouser.
Aujourd'hui, elle m'autorise à relire toute cette correspondance ; c'est un peu comme mon journal de bord.
Bien à toi et "bon vent"

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
van Kasteren Carlo
Modo
Modo
van Kasteren Carlo

Nombre de messages : 1194
Age : 87
Localisation : Luxembourg Grand Duché
Date d'inscription : 07/11/2010

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyVen 5 Sep 2014 - 8:30

Bonjour Xavier, Robert, Titian.

C'est avec grand intérêt que je lis et relis vos contributions sur ce forum.
C'est un enrichissement d'en apprendre un peu plus sur ces moments privilégiés et très marquants pour un jeune de vingt ans à l'époque.
Tout comme la correspondance évoquée par Xavier, j'ai rapporté dans plus de 70 lettres adressées à ma mère le vécu journalier
à bord du Breydel en 1956 aux Etats-Unis.
Cela aide à se souvenir de détails, aujourd'hui insignifiants, mais importants dans le contexte et le décor d'antan.

_________________
Carlo

---> voir ma présentation

Mon passage dans la Royale - Page 7 001_0010
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 8604
Age : 79
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: A Carlo   Mon passage dans la Royale - Page 7 EmptyVen 5 Sep 2014 - 10:12

Bonjour Carlo.

Oui, c'est toujours avec beaucoup d'émotion que l'on relit ces choses-là.
Je passe beaucoup de temps, moi aussi, sur votre magnifique site "belgian-navy.be".
Les échanges et les articles y sont tellement intéressants ; et puis les amis belges sont vraiment très gentils avec nous autres de la Royale.
On se croirait de la famille...
Merci pour ce petit mot ; merci à vous tous.
"Bon vent".

Xavier

Mon passage dans la Royale - Page 7 France-ancres-de-marine-001_imagesia-com_o15n_large
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon passage dans la Royale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 13 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: