Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  Mon passage dans la Royale - Page 12 Bouton10  Mon passage dans la Royale - Page 12 Goog_l10  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mon passage dans la Royale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 10849
Age : 71
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyVen 17 Juil 2015 - 19:11

Les premiers essais de propulsion ont été réalisés sur les sous-marins. Cela a permis la construction de bâtiments de surface. C'est la seule réponse que j'ai pu trouver.

Le succès du sous-marin USS Nautilus conduisit au développement parallèle d'une nouvelle classe de sous-marins américains, la classe Skate, équipée d'un seul réacteur, et un croiseur, le USS Long Beach (CGN-9), mis en service en 1961, équipé de deux réacteurs C1W qui fut le 1er bâtiment de guerre de surface à propulsion nucléaire au monde.

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 5988
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: USS Nautilus   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptySam 18 Juil 2015 - 18:53

Bonsoir Archer.

Pour une piqûre de rappel ; c'est une piqûre de rappel...
Comment l'USS Nautilus a-t-il bien pu sortir de ma mémoire ?
C'était le premier sous-marin a avoir percé la calotte glacière, juste au pôle nord.
Merci donc pour cette précision d'importance.
Du coup, sauf erreur de ma part, il me semble bien qu'il avait été l'un des premiers submersibles a avoir été équipé du tout nouveau missile (de croisière ?) "Regulus", qui pouvait être tiré en plongée.
Pour ma part, il ne s'est jamais trouvé sous ma route.
Part contre, j'ai détecté le "Seawolf" qui avait été construit quelques années plus tard.
Mais cela, je l'ai déjà raconté.
Bien à toi et "Bon vent".

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 5988
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Effervescence.   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyLun 24 Aoû 2015 - 15:59

... Effervescence.

Grande effervescence, ce matin ; le bruit court dans toutes les coursives, la semaine prochaine sera occupée par les grandes manoeuvres de la flotte.
Effectivement, un petit message épinglé sur la porte du "BM" (Bureau des mouvement) le confirme : Le premier exercice "Lavezzi" aura pour cadre la Corse et la Sardaigne.
Quelle aubaine ; huit jours en mer !
Me revient alors en mémoire que j'ai raté le grand départ de la croisière dite "des Antilles", en août ou septembre dernier.
A mon plus grand regret et la mort dans l'âme, j'avais du me contenter de contempler l'appareillage de tous ces navires, de la plage arrière de "l'Océan".
Et pour cause, j'étais encore élève à l'EASM (Ecole des Armes Sous-Marines), à bord de ce bâtiment.
Les souvenirs (un peu flous, aujourd'hui), alors, me reviennent.
Ceux d'une grande pagaïe, en fait ; jugez-en...
Le jour se lève à peine et les navires, engagés dans cette aventure (la Croisière Noire, me semble-t'il), sont à la "chauffe, depuis quelques heures, déjà.
Leur impatience est palpable, commes si tous ces milliers de chevaux n'attendaient qu'un signal pour se déchaîner.
Et puis, un grand et puissant coup de sirène jaillit du côté des appontements de "Milhaut ; là où accostent les grosses "bestiasses".
Le "Colbert" sans doute, comment savoir ? Nous sommes à l'autre bout de l'arsenal ; presque au "Quai d'honneur".
Alors, les évènements se précipitent et, dans un grand concert de "sirènes de recul", tout un "paquet" de navires se met à "culer".
A peine terminé, ce mouvement se tranforme en reflux, les plus rapides prenant déjà le large...
Quel spectacle dantesque ! Quel désordre !
Comment "éviter" ses voisins pour se frayer un passage au travers de la rade.
Presque tous y arrivent, cependant ; sauf, sauf que...
Devant mes yeux médusés ; deux s'accrochent en reculant.
Mais oui, le "Gustave Zédé" (Bâtiment Base pour sous-marins A641) et le "Lorrain", si j'ai bonne mémoire ( ER F768), terminent leur course en arrière étroitement enlacés, bord à bord.
Le temps que les manoeuvres de désencastrement mettent fin à ces embrassades, et nous pouvons constater les dégats ; sur le "Tatave", tout au moins, car il nous présente son flanc tribord, contrairement au "Lorrain" dont le côté babord nous est caché.
Et bien, il a ramassé, quand même, une sacrée blessure ; dans ses "oeuvres mortes", juste au-dessous de la première ligne de hublots, quelques dizaines de cm au-dessus de la ligne de flottaison, il montre une grande plaie béante de plusieurs mètres de long.
C'est bien piteusement que tous deux reprendront leur poste à quai, aidés par les remorqueurs appelés à la rescousse.
C'en est fini pour eux ; adieu Croisière...
Mon Dieu ! Pourvu que pareille mésaventure n'arrive pas à mon cher "Normand", la semaine prochaine...
Rester au port, alors que j'ai tellement attendu un tel moment ?
Ah non, pas ça !...

Le A641 "Gustave Zédé" - Navire Base des sous -marins - Golfe de Saint Florentin - Corse
Mon passage dans la Royale - Page 12 1963-39-_imagesia-com_10sgj_large
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 10849
Age : 71
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyLun 24 Aoû 2015 - 17:24

Bonjour Xavier,

Enfin de retour pour que l'on puisse profiter de ton passage à la Royale.


_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 5988
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Laurent   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyLun 24 Aoû 2015 - 18:24

Bonsoir Laurent.

C'est trop d'honneur que tu me fais là.
Il est vrai que le "grand carénage" a traîné en longueur...
Il était grand temps de se remettre à la tâche.
Suite au prochain numéro, donc.
Bien à toi.

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 4941
Age : 79
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyLun 24 Aoû 2015 - 18:25


Super Xavier super super
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 5988
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Exercice Lavezzi 1   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 19:35

Youpie !!! Nous sommes partis...
C'est décembre et le jour n'est pas encore complètement levé.
Notre bon "Normand cule, puis prend son allure, "en avant lente", en direction de la passe.
Je suis au poste de bande babord et je vois défiler, à leurs mouillages habituels, tous les navires de la flotte ; les mêmes qui y étaient hier.
Curieux, n'est-ce pas ? ; Alors qu'on nous annonçait un exercice d'envergure, avec la participation de toute la flotte ; exercice "LAVEZZI", premier du nom.
Le temps de passer la BAN (Base aéronavale) de "Saint Mandrier" et la rade des "Vignettes" et nous voilà en pleine mer.
Pas de houle, pas de vent et un ciel sans partage ; voilà qui est de bon augure.
Sauf que ?
Sauf que, ce soir, à minuit ; je manquerai perdre la vie...

Mon passage dans la Royale - Page 12 00-fr-f765-le-normand-13_imagesia-com_12914_large

La journée a bien commencé, disais-je et il en sera ainsi jusqu'à la nuit tombée.
Tout au long de notre transit vers la Corse, nous avons eu l'impression de faire notre E-nième "Croisière des Salins" ; sauf que nous sommes passés au sud des "Iles".
Casex, Alertes incendie, alerte voie d'eau, avarie de barre, tir contre terre (ilôt du Bananier), etc... ; tout y est passé.
Mais de la flotte ; nulle trace ?
La nuit tombe et, après avoir dîné au poste, je vais prendre mon quart ; le premier de la nuit, de 20h00 à 0h00.
Tout se passe normalement  ; pas de "branlebas de combat", pas d'alerte, pas le moindre écho sonar pour venir gâcher notre tranquillité...
Par contre, pendant ces 4 heures ; la mer a considérablement "forci", sous l'effet d'un puissant vent d'est.
Il paraît que nous sommes arrivés dans les parages immédiats de la côte est de la Corse.
Personnellement, je n'ai pas prêté attention aux sauts que fait, maintenant, notre bâtiment ; il y a longtemps que je suis amariné...
Arrive notre officier ASM, juste pour la relève de quart ; il est presque minuit.
"MONEL, va chercher "B......" au poste des "Choufs" , car il a le sommeil lourd et surtout, noublie pas de prendre ton "blouson de mer, ta "mae-vest" et fais bien attention de bien re-verrouiller les portes étanches, me dit-il
Une vraie "mère poule", ce LV !!!
Me voici donc parti.
Je descends les échelles internes et arrive à la première porte étanche ; celle qui permet d'accéder au pont* entre le "bloc-passerelle" et le "roof", dans lequel se trouve le poste des "Choufs" (voir écorché du "Normand" > *derrière la plate-forme triple TLT (x2) ; entre le baleinière et sous le canon de 20 mm (x2).
Tout en vérifiant mon harnachement, je prends conscience que la mer est vraiment mauvaise et que des lames puissantes balayent le pont, juste à l'endroit où je dois passer.
Alors, je me lance et décoince 5 des 6 "taquets" que comporte la porte et je garde le dernier, celui du centre-extérieur, pour la fin de la manoeuvre.
J'ai retenu qu'à 7 lames, de plus en plus fortes, succèdent 7 lames de plus en plus faibles (est-ce vrai ?)
Je compte donc et, quand je crois être au "creux de la vague", j'ouvre et m'apprête à refermer l'issue, une fois à l'extérieur.
C'est alors que tout manque basculer.
Je vois la lune à tribord ; elle est pleine, bien ronde, et éclaire un ciel sans nuage.
C'est assez féerique ; idéal même, pour mourir...
J'en suis à ma contemplation, quand elle disparaît brusquement ???
C'est alors que  mon esprit réagit brusquement.
C'est une énorme vague qui arrive et qui va submerger l'endroit où je me trouve.
Vite, je "croche" le "mousqueton" de ma "mae-vest" dans la "filière anti-roulis" (ligne de vie") que les "boscos" avaient installée pour notre sécurité.
Il était temps...
Elle me pousse vers babord, me soulève, me brasse et, finalement, me laisse sur le "c..", complètement abasourdi, sur le pont.
Merci mon Dieu ! Merci les boscos ! Merci la filière ! Merci ! Merci ! Merci ! ...
Vite, je me relève, je souque les 8 "taquets" et me précipite, aussi vite que je le peux, vers la porte du "roof".
En fait, ce n'est pas évident, car il y a les "chandeliers", à travers lesquels passe la "ligne de vie".
Tous les 5/6 mètres, il faut donc décapeler et recapeler le mousqueton ; attention, donc, aux "déferlantes".
Heureusement, la "plate-forme TLT" offre une certaine protection, dans ma progression.
Enfin, ouf !!! M'y voilà.
Vite, j'ouvre et je ferme la porte, sans autre problème ; c'est en forgeant qu'on devient forgeron, n'est-ce pas ?
Je trouve mon "Chouf" (qui dormait) et nous faisons, avec beaucoup de précautions, ensemble, le chemin inverse.
Me voilà à l'abri, trempé, mais bel et bien vivant.
Quelle aventure !!!
Comme quoi, la vie tient à peu de chose ...

Xavier MONEL
Revenir en haut Aller en bas
r1bjl
Amiral
Amiral
r1bjl

Nombre de messages : 2810
Age : 67
Localisation : aiseau-presles
Date d'inscription : 24/01/2010

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 20:05

Hé c'est si vrai, et en plus la fatigue......on ne fait plus attention!
Mais une fin heureuse Xavier puisque tu es avec nous!
Revenir en haut Aller en bas
polinar
Amiral
Amiral
polinar

Nombre de messages : 25350
Age : 69
Localisation : Dison / VERVIERS
Date d'inscription : 02/11/2009

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 20:32

excellent "écrit"plein de vie,et pas de mort  Smilie 44
Revenir en haut Aller en bas
http://http:/guymarc51@gmail.com
René
Amiral
Amiral
René

Nombre de messages : 6914
Age : 61
Localisation : courcelles
Date d'inscription : 23/12/2010

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 21:23

Très beau récit super super

"Je compte donc et, quand je crois être au "creux de la vague", j'ouvre et m'apprête à refermer l'issue, une fois à l'extérieur."

J'ai souvent aussi calculé mon coup pour passé par le trou homme de la salle des machines pour prendre mon quart et juste quand, je me croyais sauver sur l'échelle, une grande lampée d'eau de mer (glacée) me passait dans le dos affraid
Revenir en haut Aller en bas
Archer
Amiral
Amiral
Archer

Nombre de messages : 10849
Age : 71
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 23:46

super super

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
lebon
Amiral
Amiral
lebon

Nombre de messages : 4941
Age : 79
Localisation : Pont-à-Celles
Date d'inscription : 19/12/2011

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyVen 16 Oct 2015 - 11:34

super super super
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
calamar1942

Nombre de messages : 7963
Age : 78
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyVen 16 Oct 2015 - 11:59

Super récit
Revenir en haut Aller en bas
chris7450
Amiral
Amiral
chris7450

Nombre de messages : 2513
Age : 73
Localisation : Hainaut - Morlanwelz
Date d'inscription : 24/08/2011

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptySam 17 Oct 2015 - 10:10

Merci et bravo pour ton récit Xav.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier MONEL
Amiral
Amiral
Xavier MONEL

Nombre de messages : 5988
Age : 77
Localisation : 01480 MESSIMY SUR SAÔNE
Date d'inscription : 23/07/2013

Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: La baleinière !!!   Mon passage dans la Royale - Page 12 EmptyVen 20 Nov 2015 - 19:25

... J'ai passé une courte nuit à récupérer et je suis en pleine forme pour prendre mon quart de 08h00 à 12h00.
Heureusement, il n'y a pas eu d'alerte ASM de toute la nuit, contairement à ce qui arrive si souvent, quand nous sommes en mer.
Je n'ai donc pas eu à me relever pour un branlebas ASM ou autre.
Pour une fois, je n'ai pas eu le temps de passer par mon habituel et familier petit point d'observation ; à savoir, l'aileron tribord, juste en dessous de la passerelle.
C'est l'endroit où, quelque soit le temps, je peux juger, par moi-même, de l'état de la mer.
Je gagne donc le PC ASM et prends place à mon poste, en face du "DUBV" (Sonar de veille), dans la demi-pénombre.
Ici, il n'y a pas de hublots, mai à en juger par les sauts que fait notre navire, j'en conclue que les flots n'ont pas retrouvé leur calme.
Midi arrive, et avec lui, la fin de mon quart.
Il me semble bien, alors que je descends pour prendre l'air sur le pont, que roulis et tangage ont disparu.
Ce n'est pas une illusion ; nous sommes dans un grand golfe (en fait, Saint Florent) balayé par un fort vent venant de la mer, mais pas de grandes lames, seulement un gros clapot..
Comme j'ai une demi-heure avant de déjeuner, je ne vais, certes, pas me priver d'assister à la manoeuvre qui se déroule, à ce moment.
En fait, il s'agit de prendre un poste de mouillage ; mais, sous l'effet du vent, l'ancre dérape et il nous faut recommencer plusieur fois la manoeuvre
"Larguez l'ancre". Plouf ! ; elle plonge.
"Donnez du mou" ; nous culons, bout au vent.
"Raidissez" ; nous devrions empanner, mais nous culons encore.
Belote, rebelote ; belote, rebelote...
Les fonds sont sableux, dirait-on ; ce qui explique cela.
Je suis accoudé à la filière du roof tribord, quand j'entends de grands cris à babord.
Je m'y précipite et je constate que nous sommes quasiment bord à bord avec le A641* "Gustave Zédé", le navire base des sous-marins.
Comment a-t-on pu en arriver là ?
Car nous continuons inexorablement à nous rapprocher de lui...
Déjà les manoeuvriers s'activent à disposer des pare-battage le long de la coque ; ceux du "Tatave*" en font autant.
Mais il est déjà trop tard ; il y a un sinistre craquement, et..., et...
Et.. la baleinière éclate littéralement, coincée entre les hautes superstructures de notre voisin et les bras de ses "bossoirs"
Elle était bien sagement suspendue au bout de ses "filins", "parée pour sa mise à l'eau ; arrêtée,  juste à mi-chemin de sa descente.
Les deux coques se touchent, mais presqu'en douceur.
Merci, brave baleinière qui s'est sacrifiée pour éviter le pire...
Broom, la machine repart et nous nous éloignons, enfin, pour trouver un autre mouillage.
Cette fois, nous allons aller loin, bien loin de tout autre voisin et nous réussirons à "crocher", dans du dur.
Ouf ! Ouf ! Tout va bien ; sauf pour "Premier Maitre Bosco" qui reste les bras ballants, les larmes aux yeux, devant son tas de bois.
C'est bien la seule fois de ma vie de marin que j'ai vu un OM (Officier Marinier) pleurer...

Xavier MONEL

Mon passage dans la Royale - Page 12 000-baleiniere-normand-01_imagesia-com_13bka_large
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !

Mon passage dans la Royale - Page 12 00-fr-f765-le-normand-53_imagesia-com_13bxk_large
Hébergé par Imagesia, le meilleur hébergeur d'images du net !


Dernière édition par Xavier MONEL le Sam 21 Nov 2015 - 7:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Mon passage dans la Royale   Mon passage dans la Royale - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon passage dans la Royale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: