Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 Regia Marina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Archer
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 8160
Age : 69
Localisation : LIEGE
Date d'inscription : 09/03/2012

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 14 Nov 2013 - 15:00

Superbe page d'histoire. A continuer et merci. super super 

_________________
Laurent
 
---> voir ma présentation
 
Que celui qui n'a jamais bu me jette la première bière.
Une vie saine, au grand air et des rêves plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://poupousse1511@gmail.com
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Dépats et Atlatique (suite)   Jeu 14 Nov 2013 - 15:20

près la Fin du British Fame le commandant du Malaspina Mario Leoni accomplit le premiers geste humanitaire que feront plus tard d'autres commandant italiens. Etant à enc viron 400 milleqdes Açores il prendra en remorque les canots du pétrolier pendanst une nuit et un jour pour le s rapprocher de la terre.
Le Malaspina fut alors le premier à entrer à Bordeaux le 4 sptembre, il sera suivipar le Barbarigo quatre jours plus tard. Au même monment un autre groupe appareille et elle atteindre Bordeaux après quelques succès dans l'Atlantique, mais l'escorte des convois leur a déjà prouvé que la guerre ne serait ni fraîche ni joyeuse. L'hiver appoche, à la fin octobre le emps fraîchit et les conditions météo et l!ignorance des ractiques de meutes vont montrer les carences des Italiens. Leur première perte est enregistrée le 8 novembre avec la perte du "Faâ di Bruno" perdu corps et bien sous les grenades du destroyer HMS Havelock.
Une semaine plus tard le "Tarantini" qui embouche l'estuaire de la Gironde en surface est torpillé par le HMS Thunderbolt. Il appelle à l'aide et tente de s'échouer,mais les sauveteurs allemands partis à son secour ne pourront sauver que quatre membres de son équipage. Les scaphandrier allemands entendront encore des coups frappés par des malheureux bloqués dans la coque mais ne pourront rien faire pour eux. Dans cette première phase de la bataille, l'amiral Dönitz constata vite que les performances des sous-mariniers italiens n'étaient pas à la hauteur de leur vaillance. En effet ils étaient des loups solitaires mal adaptés aux conditions particulières de météo et de tactique de cette zone de combat. Ils étaient entraînés à la traque de bâtiments isolés, de guerre ou marchands. Même après quelques stages ans la Balique ils n'avaient pas les vrais notions de la guerre contre les convois. La tactique des meutes leur était peu connue c'est à dire le répérage d'un consoi, les communications pour signaler sa position et sa route, tout en le suivant. Ils étaient aussi peu habitués aux conditions de mer régnant dans l'Atlantique pendant l'hiver. Ils subirent des pertes dont un commandant en second emporté de son kiosque par une lame et des hommes sérieusement blessés pal des chutes ou des plaquages imposés par les dures mouvement de leurs bâtiments. Même la diminution de la hauteur de certaines de leurs superstrucures qui les rendaient plus visibles au vigies ennemies ne changea rien à la situation. Le commandant Todaro du Cappellini, dont on reparlera se rendait bien compte de la situation. Il parvint à persuader l'Amiral Parona à discuter avec Dönitz du choix d'autres terrains de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Dépats et Atlatique (suite)   Jeu 14 Nov 2013 - 15:21

près la Fin du British Fame le commandant du Malaspina Mario Leoni accomplit le premiers geste humanitaire que feront plus tard d'autres commandant italiens. Etant à enc viron 400 milleqdes Açores il prendra en remorque les canots du pétrolier pendanst une nuit et un jour pour le s rapprocher de la terre.
Le Malaspina fut alors le premier à entrer à Bordeaux le 4 sptembre, il sera suivipar le Barbarigo quatre jours plus tard.  Au même monment un autre groupe appareille et elle atteindre Bordeaux après quelques succès dans l'Atlantique, mais l'escorte des convois leur a déjà prouvé que la guerre ne serait ni fraîche ni joyeuse. L'hiver appoche, à la fin octobre le emps fraîchit et les conditions météo et l!ignorance des ractiques de meutes vont montrer les carences des Italiens. Leur première perte est enregistrée le 8 novembre avec la perte du "Faâ di Bruno" perdu corps et bien sous les grenades du destroyer HMS Havelock.
Une semaine plus tard le "Tarantini" qui embouche l'estuaire de la Gironde en surface est torpillé par le HMS Thunderbolt. Il appelle à l'aide et tente de s'échouer,mais les sauveteurs allemands partis à son secour ne pourront sauver que quatre membres de son équipage. Les scaphandrier allemands entendront encore des coups frappés par des malheureux bloqués dans la coque mais ne pourront rien faire pour eux. Dans cette première phase de la bataille, l'amiral Dönitz constata vite que les performances des sous-mariniers italiens n'étaient pas à la hauteur de leur vaillance. En effet ils étaient des loups solitaires mal adaptés aux conditions particulières de météo et de tactique de cette zone de combat. Ils étaient entraînés à la traque de bâtiments isolés, de guerre ou marchands. Même après quelques stages ans la Balique ils n'avaient pas les vrais notions de la guerre contre les convois. La tactique des meutes leur était peu connue c'est à dire le répérage d'un consoi, les communications pour signaler sa position et sa route, tout en le suivant. Ils étaient aussi peu habitués aux conditions de mer régnant dans l'Atlantique pendant l'hiver. Ils subirent des pertes  dont un commandant en second emporté de son kiosque par une lame et des hommes sérieusement blessés pal des chutes ou des plaquages imposés par les dures mouvement de leurs bâtiments. Même la diminution de la hauteur de certaines de leurs superstrucures qui les rendaient plus visibles au vigies ennemies ne changea rien à la situation. Le commandant Todaro du Cappellini, dont on reparlera se rendait bien compte de la situation. Il parvint à persuader l'Amiral Parona à discuter avec Dönitz du choix d'autres terrains de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 14 Nov 2013 - 16:44

Robert a écrit:
Message pour Christian, Il peux passer avec plaisir la photo du Barbarigo dont je parlerai prochainement

j'ai 3 photos de ce Barbarigo ??????
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Barbarigo   Jeu 14 Nov 2013 - 16:57

Merci cher Ami, je n'en ai qu'un passe celle que tyu préfère... ou le trois. Amiyiés.Robert
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Claude
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 2497
Age : 99
Localisation : Charleroi
Date d'inscription : 22/09/2011

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 14 Nov 2013 - 17:08

Au détriment de notre ami Christian....Embarassed Le BARBARIGO

Image hébergée par servimg.com

Image hébergée par servimg.com
A Bordeaux en 1943

Image hébergée par servimg.com
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Barbarigo   Jeu 14 Nov 2013 - 17:24

La photo du kiosque est intéressante car elle montre bienque la superstructure supérieure a été enlevée
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 14 Nov 2013 - 17:52

voilà !!c'est ce qu'il faut montrer et ont continuent
Wink avec Robert
Revenir en haut Aller en bas
MIKE
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 3014
Localisation : bruxelles
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 14 Nov 2013 - 22:22

salut
qui pourrait traduire l'inscription en italien du kiosque
on y parle de la mort mais le reste:indecis: 

merci d'avance


salut 
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Regia Marina   Ven 15 Nov 2013 - 6:56

voilà Mike Wink 

"qui craint la mort n'est pas digne de vivre"

chi teme la morte non é degno di vivere

wavey 

Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Test d'envoi d'image   Ven 15 Nov 2013 - 11:53



Ma photo du Barbarigo
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Conduites humanitaires   Mer 20 Nov 2013 - 18:53

On peut rappeller que les commandants italiens se distinguèrent par leur conduite humanitaire envers les naufragés des navires coulés par eux. Un cas concerne d'ailleurs un cargo bele de la C.M.B le KABALO. Ancien WAR MYRTLE construction de guerre anglaise de 1917 devenu par la suite le CALEDONIER du Lloyd Royal Anversois et enfin KABALO de la Compagnie Maritime Belge du Congo puis CMB, le Kabalo qui naviguait en solitaire au large des Açores, après la dispersion de son convoi OB 223, le navire fut torpillé par leCOMMANDANTE CAPPELLINI en position 31.07 N 31.20 W le 15 octobre 1940 à la tombée de la nuit. A ce moment, un état de guerre officiell entre la Belgique et l'Italie n'était pas encore en vigueur, mais cette action était légitime dans la mesure où le Kabalo était affrêté par le Ministry of Supply britannique.
Un seul membre de l'équipage fut tué lors de l'explosion , 16 hommes quittèrent le navire à bord d'un des deux canots et le commandant et les autres membres d'équipage dans le deuxième. Les deux canots furent assez vite séparés par une mer assez vive. Après avoir hélé le canot du commandant, le Cappellini partit à la recherche du premier canot en prometant au commandant du Kabalo de venir le rechercher. Celui-ci n'y croyait pas. Le commandant Mario Todaro du Capellini tint parole après ne pas avoir pu détecter l'autre canot. Dans la nuit, il prit les naufragés en remorque et mit le cap sur les Açores distantes d'environ 400milles. Une ou deux heures plus tard des cris furent poussés par les naufragés : le canot commençait à se disloquer. Todaro fit alors monter ses occupants à son bord et les installa dans la superstructure de son grand kiosque, il naviga encore ainsi toute la journée du 16 pour les débarquer sur la petite île de Snta Maria où il furent secourus par des pêcheurs.L'affaire se termina également bien pour l'autre canot qui fut repéré le lendemain par le pétolier panaméen PANAM qui les débarqua à Lisbonne. Après la guerre Todaro fut honoré d'une distinction belge.





Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5290
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 21 Nov 2013 - 7:46

Bonjour Robert et les autres
Voici ce que j'ai trouvé sur "Salvator Torano"
 

 
Salvatore Todaro ( Messina , 16 Septembre 1908 - La Galite off, Tunisie , 14 Décembre1942 ) était un militaire italien . Commandant de sous-marins de la Royal Navy pendant laSeconde Guerre mondiale, il a reçu plusieurs décorations.
Le 27 Avril 1933, à La Spezia, a un accident à bord d'un avion sur lequel il s'est engagé S.55 à titre d'observateur: l'eau soulevée par une torpille a frappé l'hydravion dans la queue . Todaro a une fracture de la colonne vertébrale qui l'obligera à porter pour le reste de sa vie un buste [1] .
En 1936 Todaro a été affecté au 146 e Escadron hydravions et l'année suivante, il s'embarqua sur un sous-marin opérationnel au large des côtes de l'Espagne pendant la guerre civile . En 1940 , atteint le grade de capitaine de corvette , reçut le commandement du sous-marin Luciano Manara ( Classe Flag ), puis celle de l'Atlantique sous-marin Cappellini ( Classe Marcello ).
Au début de la Seconde Guerre mondiale et la Todaro Caps étaient destinés à la base océan Betasom de Bordeaux à partir de laquelle les sous-mariniers italiens, qui participent aux efforts allemands pendant la bataille de l'Atlantique , essayaient de bloquer les routes maritimes entre les États-Unis et la Grande-Bretagne .
L'histoire de Kabalo
Dans la nuit du 16 Octobre 1940 , lors d'une mission au large de l'île de Madère , Todaro a aperçu le bateau belge Kabalo (5.186 tonnes) et, après avoir vainement lancé trois torpilles , a coulé à l'aide du canon à bord. Après avoir fait naufrage Todaro approché et a ramassé vingt-six survivants du navire belge pour les remorquer, sur un radeau pendant quatre jours. Lorsque le radeau a battu le câble de remorquage, Todaro n'a pas hésité à accueillir les survivants sur le submersible, sains et saufs, débarquer sur la côte des îles des Açores .
Ce comportement généreux n'a pas été apprécié par le commandant en chef des sous-mariniers allemands, le ' amiral Karl Doenitz , qui a sévèrement critiqué le " Don Quichotte de la mer ». En outre, le naufrage du navire a conduit à la déclaration d'un état de guerre entre l' Italie et la Belgique , puis, cependant, il est apparu que le Karbalo était un navire du convoi britannique dispersé OB.223 et la réalisation de pièces d'aviation: le naufrage a entraîné donc pleinement justifiée.
Autres croisières Atlantique
Le 22 Décembre 1940 il repart Todaro la base de Bordeaux avec les Caps pour une nouvelle mission. Le 5 Janvier, 1941 , le bras de mer entre les îles  Canaries et la côte de l'Afrique le Cappellini a coulé, à l'aide du canon, le navire armé en Colombie Shakespeare par 5029 tonnes, au cours de l'action d'un marin Caps est mort à cause du violent incendie adversaire. Encore une fois Todaro ramassé 22 survivants, dont certains grièvement blessé, et les a placés en toute sécurité sur les rives de l'île de Cap-Vert .
Poursuite de la croisière sur le sous-marin est arrivé dans la région de Freetown ( Sierra Leone ), où il a réussi à couler avec deux torpilles et des canons en utilisant le transport des troupes britanniques Emmaüs par 7472 tonnes. Dans ce cas également le sous-marin a subi une perte en raison de la lutte contre l'incendie violent. Au cours de la bataille d'un avion britannique, peut-être attirés par «SOS de ' Emmaüs , est arrivé sur la zone et a été en mesure de frapper deux bombes avec les Caps avant qu'ils pouvaient pour plonger, causant des dommages importants et plusieurs blessés. Néanmoins Todaro a réussi à ramener le sous-marin vers le port espagnol neutre Puerto de La Luz sur Gran Canaria , où il est arrivé le 20 Janvier 1941 . Avec l'aide des autorités espagnoles, Todaro a pu débarquer les blessés et réparer le bateau et  retourner en mer, le 23 Janvier 1941 , et, heureusement rejoindre le port de Bordeaux. Au cours des combats avait été tué son deuxième officier Danilo Stiepovich.
Todaro part pour deux autres croisières malheureuses dans l'Atlantique, et, en Novembre 1941 , en raison de la remords ressenti pour la perte de ses hommes, il demanda et obtint la permission d'être transféré à l' X ª MAS flottille . Avec ce nouveau département il participe au blocus naval de la ville de Sébastopol , sur la mer Noire , au cours des opérations sur le front de l'Est . Dans ces opérations audacieuses il se distingue à nouveau, il mérite une nouvelle décoration.
Dixième flottille MAS et la mort
En 1942 Todaro a été affecté à la base de la Galite en Tunisie et, sous le commandement du chalutier armé mulet , a commencé à planifier et à mener à bien une série d'attaques dans le port de Bona , une base ennemie importante. Au retour d'une mission de nuit le 13 Décembre 1942 , le mulet a été attaqué par un avion britannique Spitfire . Au cours du mitraillage le commandant Todaro a été touché par des éclats d'obus à la tête et est mort instantanément. Il était âgé de 34 ans et sa mémoire a été honorée de la médaille d'or pour la vaillance militaire .
 
 
S-526 Salvator Todaro
 
Commandant Todaro est intitulé un des deux nouveaux sous-marins de type U212 qui a commencé avec le service opérationnel de la Marine italienne 5 Février 2007 , et a été affecté à l'opération Active Endeavour (= effort actif) sous le commandement de l'OTAN .Auparavant, une autre unité de la marine italienne a été nommé à la mémoire de Salvatore Todaro

 
,c'était une corvette anti-sous-marin, appartenant à la classe De Cristofaro , en service de 1966 à 1994 , qui en 1990 a été converti en patrouille.
Revenir en haut Aller en bas
Robert
ex Président d'honneur
ex Président d'honneur
avatar

Nombre de messages : 489
Age : 89
Localisation : 1850 Grimbergen
Date d'inscription : 02/07/2010

MessageSujet: Todaro   Jeu 21 Nov 2013 - 10:22

Merci Christian. Robert
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 4736
Age : 75
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Regia Marina   Jeu 21 Nov 2013 - 11:58

Mercie pour cete belle histoire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Regia Marina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regia Marina
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Les marines de guerre en 1939 - 45-
Sauter vers: