Le rendez-vous des anciens et amis de la Force Navale - Het rendezvous van de oudgedienden en vrienden van de Zeemacht
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion        

Partagez | 
 

 le MONGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: le MONGE   Lun 14 Oct 2013 - 8:01

magnifique navire ,tout en blanc que j'ai eu l'occasion de voir construire a Brest:

LE MONGE



Le Bâtiment d'Essais et de Mesures (BEM) Monge dépend du Groupe Naval d'Essais et de Mesures. Il assure la relève du BEM Henri Poincaré qui depuis 1968 a participé à plus de 50 tirs de missiles balistiques.
Réalisé sous la responsabilité de la direction technique assistée de la Direction des Constructions Navales (DCN) pour le navire, du Centre Technique des Moyens d'Essais (CTME) pour le dispositif de mesures, le BEM Monge appareillait pour sa première mission opérationnelle en octobre 1992.

Mis sur cale le 26 mars 1990
Lançé le 6 octobre 1990
Mis en service le 5 novembre 1992
.Ville marraine

Beaune, ville natale de Gaspard Monge, est la ville marraine du B.E.M. Monge depuis 1993



Caractéristiques
Longueur: 225,60 mètres
Largeur: 24,84 mètres
Tirant d'eau: 7,66 mètres
Tirant d'air: 48,53 mètres
Déplacement: 17.760 tonnes et 21.040 tonnes à pleine charge
Distance franchissable: 15.000 nautiques à 15 nœuds
Vitesse de transit: 16 nœuds
Autonomie: 60 jours
.

Propulsion et énergie
2 moteurs diesel SEMT- Pielstick 8 PC 2,5 L 400
1 hélice de 9.000 ch soit 6.615 kW
1 propulseur d'étrave de 1.000 kW
puissance électrique 7.560 kW
.

Équipements électroniques
2 radars DRBN-34 (Racal -Decca)
1 radar DBRV-15 C - TACAN : NRBP-3A
4 radars de trajectographie bande C (2 Armor, 1 Gascogne et 1 Savoie)
1 radar à balayage électronique Stratus bande L (avec 2 aériens : un pour l'émission sur la plage avant; l'autre pour la réception devant la cheminée)
Station de télémesures avec 6 aériens (dont 5 Antarès)
7 autres antennes de télémétrie et de poursuite optronique
Système LIDAR (Light Detection and Ranging, laser permettant l'analyse des couches atmosphériques jusqu'à 120 km d'altitude)
Système de navigation par satellite Navstar
Système de transmission par satellite (Syracuse, Inmarsat)
Système de directon de combat Tativac 2000, moyens automatisés de commande, de visualisation et de contrôle et moyens de calcul pour la préparation, l'exécution et l'exploitation des missions)
Système de stabilisation passive
.

Équipements
Une plate-forme de 650 m²
Un hangar de 180 m² pour 2 hélicoptères Super-Frelon
2 drômes ETN-90
Logement pour 292 hommes
.

Armement
2 canons de 20 mm
2 mitrailleuses 12,7 mm
2 hélicoptères Super-Frelon
.

Équipage
10 officiers
116 hommes
100 scientifiques (dont 25 civils)

Missions
Le BEM Monge est un élément fondamental du dispositif d'essais dimensionné pour recueillir et exploiter tous les paramètres des tirs de missiles en vol. Il est adapté aux programmes balistiques futurs, qui mettront en œuvre de plus en plus d'objets avec une furtivité accrue. C'est un centre d'essais mobile unique en Europe.

Missions dans la zone réceptacle :

1 - Acquisition et enregistrement des mesures

Restitution des trajectoires
Vérification du déploiement des objets du cortège
Analyse des objets (surfaces équivalentes radar; signature infrarouge)
Recueil des télémesures
Observations optiques (dans le visible)
Mesures aérologiques
.2 - Surveillance au réceptacle

Conduite des opérations maritimes et aériennes de surveillance
Récupération occasionnelle d'objets en mer
.Autres missions :

Le BEM Monge peut apporter son concours à d'autres activités, telles que les tirs de développement de missiles tactiques, la surveillance de l'espace ou les lancements spatiaux.
Ne remplissant chaque année que quelques missions militaires, le Monge assure désormais également le recueil et l'exploitation des paramètres de tirs d'Ariane 5. Il prend ainsi la relève des Américains qui suivaient les tirs pour le compte d'Arianespace grâce à un navire de mesures ou depuis leur station implantée au Cap Vert


http://youtu.be/IH1E2uzfuP8

--------------------------------------------------------------------
Qui est ce Monsieur MONGE???





Gaspard Monge (9 mai 1746 [Beaune] - 28 juillet 1818 [Paris])
 Gaspard Monge fut un très brillant géomètre, à qui on doit la création de l'école Polytechnique, et qui est aussi connu pour son rôle pendant la Révolution. Gaspard Monge est né le 9 mai 1746, à Beaune, où son père était marchand. Il fait d'excellentes études chez les oratoriens (des membres d'une certaine société cléricale), puis à Lyon. Auteur d'un plan de sa ville natale, il est remarqué par l'état-major de l'école du génie de Mézières, où le mathématicien Bossut enseigne. Monge est de trop modeste origine pour être admis comme élève dans cette école, mais il s'y fait employer comme dessinateur. Ses talents de géomètre ne tardent pas à s'exprimer, et Monge invente une méthode graphique originale et élégante afin de définir le plan d'une fortification "imprenable" par les ennemis, quel que soit leur position.
 Son génie mathématique reconnu, Monge enseigne les mathématiques à Mézières à compter de 1766, au départ de Bossut. Il s'investira beaucoup dans cette tâche, pendant presque 20 ans. Il poursuit ses recherches, présentant plusieurs mémoires à l'Académie des sciences, concernant la géométrie différentielle, la géométrie descriptive, le calcul des variations, la combinatoire. En 1777, il épouse Catherine Huart, qui possède une forgerie, et par son intermédiaire, il s'intéresse de très près à la métallurgie. C'est un des traits caractéristiques de Monge : jamais il ne s'est limité aux mathématiques dites "académiques", gardant toujours un intérêt pour le côté pratique, technique, et même artistique des choses.
 Après avoir été élu associé géomètre à l'Académie des sciences, puis avoir obtenu un poste d'examinateur à l'Ecole Navale, Monge doit renoncer à enseigner à Mézières en 1784. A cette époque, il s'intéresse moins aux mathématiques, participe à des travaux avec des chimistes autour de Lavoisier, étudie des phénomènes météorologiques...
 La Révolution va bouleverser la vie de Monge. Scientifique érudit et écouté, il soutient ardemment les événements révolutionnaires. Au lendemain de la chute du roi, en septembre 1792, il est nommé ministre de la marine. Malheureusement, cette expérience, comme celle de Laplace quelques années plus tard, ne fut guère concluante, et il démissionne le 8 avril 1793. Revenu à la vie civile, il s'intéresse à l'armement, rédigeant et enseignant de nouvelles méthodes de fabrication de poudre à canon. Son autre préoccupation est la création de l'Ecole Centrale des Travaux Publics, la future Ecole Polytechnique. Les savants les plus prestigieux y enseigneront les mâtières actuelles. Monge y donnera de 1794 à 1809 (avec une interruption de 4 ans) des cours d'analyse et de géométrie descriptive, et sera même un temps directeur de l'école.
 En 1796, il part en mission en Italie (en fait, il s'agit de repérer les richesses culturelles que les dernières conquêtes permettent de ramener en France), et il y rencontre Napoléon Bonaparte, auquel il vouera une admiration et une amitié sans borne. En 1798, il rejoint les expéditions napoléoniennes en Egypte (au côté des mathématiciens Fourier et Malus), alors que celles-ci rencontrent des succès (Malte, Alexandrie). Mais après la destruction de la flotte napoléonienne par celle de Nelson dans la bataille du détroit du Nil en août 1798, Napoléon et son armée se voient confiner dans les pays qu'ils viennent de conquérir. Monge en profite pour mettre en place l'Institut d'Egypte au Caire, et mettre la dernière touche à son traité Application de l'analyse à la géométrie.
 Il accompagne Napoléon dans son périlleux retour vers Paris en 1799. Lorsque ce dernier s'arroge les pleins pouvoirs, Monge oublie ses visions républicaines, et sert aveuglément l'Empereur dictateur. En retour, il est nommé sénateur, grand officier de la légion d'honneur, Comte de Péluse. Sa santé décline peu à peu, et l'oblige à arrêter ses enseignements. Quand les défaites de Napoléon s'enchaînent jusqu'à celle de Waterloo en 1815, Monge assiste impuissant à la chute de l'empereur, fuyant un temps Paris. Peu de temps après la Restauration, il est chassé brutalement de l'Institut, où il est remplacé par le royaliste Cauchy. Monge n'a alors plus guère d'activité, sa santé mentale et intellectuelle ne lui permettant plus d'ailleurs. Il décède le 28 juillet 1818.
 A l'occasion du bicentenaire de la Révolution, en 1789, les restes de Monge furent transférés au Panthéon
Revenir en haut Aller en bas
calamar1942
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 4583
Age : 75
Localisation : Espagne,spanje,empuriabrava
Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: le MONGE   Lun 14 Oct 2013 - 12:04

Bonjour Christian superbe navire se Monge
Revenir en haut Aller en bas
Stan
Maître Principal
Maître Principal
avatar

Nombre de messages : 268
Age : 74
Localisation : Hornu
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: le MONGE    Lun 14 Oct 2013 - 14:41

Salut Christian,
le Monge n'est pas seulement unique en Europe mais dans le monde. Les américains possède deux stations qui effectuent le même type de mesures mais qui sont des stations fixes. Ce qui vaut parfois au Monge de faire des mesures pour les USA.
A plus
Revenir en haut Aller en bas
SCHOETERS CHRISTIAN
Amiral
Amiral
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 62
Localisation : ghislenghien
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: le MONGE   Mar 15 Oct 2013 - 7:43

Merci Stan
ta remarque renforce l'article super 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le MONGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
le MONGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.belgian-navy.be :: Les autre Marines - Andere Marines - Other Navies :: Marine Française - Franse Marine - French Navy-
Sauter vers: